AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Flash-back] Promenades au Parc

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Flash-back] Promenades au Parc   Mar 28 Fév - 21:31

Je me souviens d'une promenade qui était très joyeuse , mais qui a tournée à la bataille... C'était un Dimanche matin. Je me suis réveillée tôt , très joyeuse et j'avais eue cette idée d'aller me promener dès mon réveil. Ce ne fut qu'à peine une heure plus tard que je sortis de chez moi et que je partis dans une direction : le parc. Quand je fus arrivée à destination , je vis une multitude d'enfants en train de jouer. La joie et la bonne humeur régnait là bas. Je cueillis une fleur et toujours aussi joyeuse , je l'accrochais à mes cheveux.

Je vis Sado-kun pendant la promenade mais ce fut de très loin et il ne me vit pas. Même en l'appelant , cela ne suffit pas , il ne m'entendit pas. J'eus alors envie d'aller préparer une surprise à Ishida-kun et d'aller chez lui avec quelques cadeaux. Quand j'arrivais chez lui , je frappais à sa porte. Il ouvrit et nous passâmes une très bonne matinée ensemble. Il apprécia les cadeaux mais il me dit après une heure qu'il devait partir et que du coup , je devais partir. Je partis sans broncher et je lui dis :

- ~~ A demain ! ~~

Je me rendis alors à nouveau au parc. Je fis le tour de celui-ci. Finalement , je finis par m'asseoir sur un banc et regarder les enfants jouer. J'avais passée une matinée géniale. Mais maintenant , il fallait que je bouge , j'avais des devoirs à faire. Je me levais alors et commençais le chemin du retour de chez moi. Arrivée devant la porte , je vis un petit papier plié posé sur la poignée. Je m'en saisis et le lus à haute voix : "Viens au Parc , je t'attends.". Je ne reconnus l'écriture de personne. Mais insouciante et naïve comme j'étais , je finis par penser que c'était quelqu'un qui me connaissait à peine et dont je ne connaissais donc pas l'écriture.

Je mis le papier à la poubelle et me dirigeai à nouveau vers le parc. C'était déjà la troisième fois aujourd'hui que je m'y rendais et je n'en étais pas pour autant lassée. Quand je fus arrivée à destination , la joie et la bonne humeur régnait toujours en maître. Je vis une femme en noir qui portait une capuche assise sur un banc. Je la vis me désigner du doigt et je compris que c'était celle qui m'avait écrit le mot. Je fis quelques pas vers elle et elle se leva avant de me lancer d'une voix aiguë :

- Inoue Orihime ?

- Oui c'est moi.

- Je sais ce que vous êtes.

Je fus choquée. Savait-elle que j'étais une Fullbringer ? Il fallait que je m'en assure mais sans le lui révéler , au cas où ce serait une simple erreur. Ma main se posa malgré moi près de ma poitrine , montrant un grain d'inquiétude. La femme parut ne pas s'en inquiéter vraiment , puisqu'elle poursuivit sans tarder :

- Vous pouvez les voir non ?

Une fois de plus , je restai bouche bée et étais choquée. Mais comment une parfaite inconnue pouvait-elle savoir ce genre de choses sur moi. Je savais qu'elle devait parler des Hollow au fond de moi mais je voulus dévier entièrement le sujet des Hollow et lui parler plutôt du parc :

- Les enfants ? Bah bien sur !

Dis-je en éclatant de rire. Je mis une de mes mains sur l'arrière de ma tête et continuai de rire aux éclats. La femme ne parut pas être bien intriguée par mon comportement et continua d'un air mystérieux , toujours de sa voix si aiguë que cela commençait à en devenir très agaçant :

- Les Hollow. Ne faîtes pas semblant.

Mon rire s'arrêta. Elle savait que je pouvais voir les Hollow. Mais comment le savait-elle. Le ciel commença à s'assombrir et tous les enfants cessèrent de rire. La pluie commença à tomber et je me tins prête à me battre car cela pouvait être assez menaçant ce genre de choses. Je rétorquais alors d'un air très sérieux pour une fois :

- Qui êtes-vous et que me voulez vous ?

La femme ne dit rien. J'entendis beaucoup de choses tomber , y compris le corps de la femme et je vis que tout le monde autour de moi était par terre. Les corps s'ouvrirent , laissant passer des petits Hollow à la place des enfants et un Hollow assez imposant à la place de la femme. Je dis aussitôt :

- C'est donc ça , vous voulez me manger... Je ne me laisserai pas faire ! Koten Zanshun !

Dis-je en me saisissant de Shun Shun Rikka qui avait en partie disparu pour que Tsubaki sorte. Un fin bouclier orange se créa et eut l'air aussitôt très tranchant. Tsubaki fonça sur les petits Hollow qui furent tous terrassés sur le coup. Tsubaki revint et je me tins en garde face au dernier Hollow. Celui-ci me lança :

- Je vais te dévorer ! Mwahahahaha...

Il s'élança aussitôt vers moi en tendant son poing vers moi , voulant me l'envoyer en pleine figure. Je n'attendis pas pour me lancer et je réagis au quart de tour en disant :

- Baigon , Hinagiku , Lily , Santen Kesshun !

Un bouclier orange en forme de triangle se créa devant moi et le poing du Hollow s'abattit dessus. Le bouclier ne se brisa pas et je fis signe à Tsubaki d'en profiter pour attaquer l'ennemi. Il réagit aussi vite que prévu et contourna la barrière pour trancher le Hollow en plein à la tête. Décapité , le Hollow disparut aussitôt. Toutes les fées revinrent et je n'eus plus à tenir Shun Shun Rikka pour qu'elle tienne en place. Pourquoi fallait-il toujours que je me batte et que je me rue dans les pièges que l'on me tendait ?

Le ciel s'éclaircit à nouveau et un soleil éclatant prit place à la place des gros nuages noirs menaçants. La pluie cessa et tout redevint assez vite aussi merveilleux que cela l'était au début. Des enfants revinrent , et heureusement pour eux que j'eus déplacée les corps percés des enfants morts. C'était tout à fait répugnant et triste que de penser que des enfants avaient perdu la vie à cause du Hollow et... de moi. Quand est-ce que les Hollow avaient dévorés leurs corps ? Je n'en savais rien , mais je me doutais que c'était durant les durées où j'étais absente.

Je fis une autre petite promenade au parc et je mis une fleur sur le banc où je m'étais posé afin de rendre hommage à tous les morts qui avaient été faits durant ce jour. Je revins alors chez moi , à nouveau toute contente tranquillement et rentrée chez moi , je fis mes devoirs qui furent assez durs à faire. Le soir , je dormis tranquillement et sereinement en pensant que j'avais sauvée la vie des enfants du parc des méchants Hollow. Mais je me trompais.

HS : Suite en double-post demain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash-back] Promenades au Parc   Mer 29 Fév - 18:59

Le lendemain , je me réveillai tôt. Je devais aller au lycée aujourd'hui. Rapidement , je fus préparée pour y aller et je me mis en chemin. En chemin , je passai devant le parc de la ville et je voyais qu'il n'y avait personne. Je ne fus pas vraiment intriguée vu l'heure et le jour et je passai mon chemin. Je vis Sado-kun plus loin et je me mis à courir pour aller à sa rencontre. Quand je fus arrivée devant lui , son image disparut de là où elle était censée se trouver et j'en fus profondément choquée sur le coup. Le désespoir commença à m'animer et je fis un hurlement :

- ... Sado-kun !!!!

Il n'était vraiment plus là. Il n'y avait plus aucune trace de lui. Je crus qu'il était mort , que plus jamais je ne le reverrai et encore frappée par ce grand choc , j'aperçus Ishida-kun tout près , en train de marcher en riant. Je me mis à courir vers lui et je le vis lui aussi disparaître mais j'entendis aussi un hurlement de douleur de sa voix , contrairement à ce qui s'était passé avec l'image de Sado-kun. Les larmes me montèrent aux yeux. Je ne pouvais supporter la perte de ces deux grands amis. J'aperçus alors Kurosaki-kun au loin et je me mis à courir encore plus vite , car un appel à l'aide résonna dans ma tête.

Quand je fus arrivée devant lui , j'étais de retour au parc , tellement cette course m'avait emmenée loin et je le vis disparaître , comme les autres , tout en entendant un hurlement de souffrance de sa part. Cette fois-ci , je fus vraiment effondrée par le choc. Deux amis étaient déjà un choc terrible à encaisser mais là j'avais perdue l'homme que j'aimais. Je me mis à genoux et une marre de larmes coula de mes joues. Je dis tout bas , dans un ton vraiment choqué dans lequel on voyait la tristesse et la peur :

- Kuro...saki...-kun...Ishida...-kun...Sado...-kun...Ce...n'est...pas...possible...Ils...ne peuvent pas....être morts.

J'étais si effondrée que je ne remarquai pas le Reiatsu égal au mien qui se trouvait juste derrière-moi. Un Hollow se tenait juste derrière-moi et je n'en avais pas la moindre conscience. Il me regarda me lamenter sur mon sort et finit par se lasser. Il m'envoya un Cero à bout portant. Je fus frappée de plein fouet et quand j'eus essayée de comprendre ce qui venait de m'arriver , je me rendis compte que j'étais blessée de partout , rien qu'avec ce Cero. Ce Hollow... Était-ce lui qui m'avait enlevé mes amis ?!

- C'est donc toi... RENDS MOI MES AMIS !

- ... N'y crois pas.

- RENDS LES MOI !

Je pleurais toujours. Comment quelqu'un avait-il osé m'enlever tous mes amis ?! Je me levai alors. Je devais aller de l'avant et sauver mes amis. Peut être si je tuais ce Hollow mes amis réapparaîtraient-ils... ? Sans prononcer un mot , j'envoyais un Koten Zanshun sur mon ennemi. Je ne pus comprendre ce qui suivit. Quand mon attaque frappa l'ennemi , il disparut dans un effet de miroir qui se brisait. Je me fis alors frapper par derrière et envoyer en plein dans un banc qui se brisa. J'espérais au moins que cette bataille me rendrait mes amis... Sinon , je ne savais pas ce que je deviendrai.

Je me relevai rapidement et renvoyais une attaque vers l'ennemi mais la même chose se reproduit et je finis à nouveau au tapis , encore plus blessée. Je me relevai alors une nouvelle fois. Comment ce Hollow arrivait-il à ne pas être atteint par mes attaques ? Quel était ce pouvoir ? Il me dit sans broncher la réponse , ce qui m'intrigua grandement concernant quelqu'un qui voulait me manger :

- Qui a-t-il , tu prends-ça pour un tour de magie ?

Ces mots me permirent de faire le rapprochement. Mes amis n'étaient pas morts. Il utilisait le pouvoir des illusions pour me faire croire des choses. Il avait joué avec mes sentiments et mes sens et pourtant , je n'étais pas très fâchée car je l'étais rarement en fait. J'étais juste triste de voir que les Hollow tombaient de plus en plus bas dans leurs tentatives de repas. Mais comment pouvais-je vaincre quelqu'un qui pouvait me faire croire ce qu'il voulait me faire croire ? Ce n'était tout bonnement pas possible.

J'envoyais à nouveau Tsubaki l'attaquer et donc , j'utilisais une nouvelle fois le Koten Zanshun pour attaquer mais rien n'y faisait , l'ennemi n'était jamais vraiment là où je l'attaquais. Cette fois , je fus rapide et sans prononcer , je fis un Santen Kesshun qui me protégea de l'attaque ennemie. Cette fois j'avais vraiment l'ennemi en face de moi. Sans attendre , je disais ce que je n'avais pas dit au départ pour me concentrer sur l'ennemi :

- Tsubaki , Koten Zanshun , je rejette !

Tsubaki se lança aussitôt à l'attaque et la fine barrière orange courbe trancha l'ennemi à la gorge , lui coupant la tête et le tuant en un seul coup. La fée revint et épuisée , je me mettais à genoux et regardais ma montre : j'étais devenue tout juste en retard. Essayant de me remettre de toutes les émotions que j'avais eues durant la journée , je me relevais , reprenais mon sac de cours et me remettais en route pour les cours. Les cours se déroulèrent à merveille , bien que mes amis me questionnèrent concernant l'air sombre que j'avais eue toute la journée.

Le soir , je venais tout juste de retrouver enfin mon air joyeux. Je me mis en route pour chez moi et voyant la joie et la bonne humeur à nouveau au parc , je souris et refis une promenade au parc pour m'apaiser. Cette fois-ci , rien ne se passa : j'avais vraiment sauvée les enfants du parc. Je me dis tout bas que je n'avouerai jamais aux autres ce qui s'était passé cette journée car c'était vraiment affreux. Sur cette dernière pensée , je me remis en chemin et rentrais chez moi. La nuit , je dormis sur mes deux oreilles , étant vraiment sure une bonne fois pour toutes que j'avais enfin réussie ma mission avec grand succès.

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash-back] Promenades au Parc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Parc de Karakura-
Sauter vers: