Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

 

 Encore de la violence....On continue ?

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Margera
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyVen 28 Nov - 23:33

Alors que Margera se battait avec le dénommé Ryu, ou plutôt s'amusait, Gin profitait d'un plus gros gibier.
Ce gibier, s'avérait être un gibier des plus intéressante, un être doué d'une force en constante évolution, ne laissant pas place au moindre répit, le combat étant pour seule option de cet individu, ce, depuis son plus jeune age, ce qui en faisait un combattant hors pair, une condition physique parfaite pour un rendu optimale, autant en force que en vitesse, le jugement de l'expérience malgré son jeune age. Gin n'avait pas pour habitude de porter un intérêt, que l'être soit exceptionnel ou non, mais pour celui ci, tout cela était bien différent.
Un sentiment d'attraction, une volonté de dompter cette bête aussi féroce qu'elle puisse être. C'est cette même envie de combattre qui avait décidé Gin, il ne croyait point aux idéaux de justice de Tousen et encore moins à la "paix éternelle" de Aizen, et pourtant il avait rejoint les rangs de ce dernier. Pour la totalité des personnes censés, ce comportement, cette décision sur une simple envie serait preuve d'une folie, et Gin ne la cachait pas la sienne.
Toute cette guerre, victimes ou non, défaite ou victoire, mort ou survie n'affectaient en rien son désir de se battre, de semer le désordre, rependre le chaos, corrompre les gens à un tel point qu'ils pourraient tuer leur propre mère, femme et enfants. Il se serait délecté de ce genre de chose comme l'on déguste un vin réputé. Mais en même temps, il attendrait ce moment tel un vautour, un oiseau de mauvaise augure, à l'affut de la moindre lézarde dans l'esprit de chacun.
Cet état d'esprit que l'on peut comprendre qu'en faisant abstraction de toute logique, de raison morales ou éthiques.

Ce long discours n'aurait aucun but, si il ne pouvait vous faire comprendre à quel point Gin pouvait être imprévisible et dangereux. Ainsi arrêtons de nous égarer et revenons à l'histoire telle qu'elle peut être écouté et vue.

Gin arriva à la bordure extérieur de Karakura, le terrain permettrait un combat sans soucis des habitants présents car ils seraient en dehors du périmètre dont Aizen avait besoin. Ainsi le décor ressemblait à une banale campagne, des plateaux montagneux aux couleurs sombres et à la surface aride occupaient l'espace. Gin se posa au sol, avant de faire craquer son cou, un son bruyant en sortit. Puis il s'assied en attendant l'arrivée de Yagoretsu Tagoraï le Chef Vizard, assis en tailleur, les mains toujours dans les manches, un sourire béant sur le visage, les yeux mis-clos.

Un bruit sourd se fit entendre et le Vizard apparut, celui ci semblait être d'une humeur grave, chose que Gin ne prendrai pas en considération. Il se leva brusquement et sorti les mains des manches pour lui faire des grands signe, un air enfantin toujours aussi désagréable.


-Wooh ! Tago-Tago ! Je suis là ! Qu'est ce que tu es lents...c'est pas bon de se rouiller mon enfant...Eh bien...Tu ne ris pas ?...Oooh...Je suis attristé...moi qui voulait tant m'amuser...Tu ne veux pas perdre de temps n'est ce pas ?...Voyons nous avons tout le temps du monde pour faire plus ample connaissance...Tiens je sais !...Faisons un duel...Si je perds...je te donnerais une information qui te sera plus que utile !...Si tu perds...mmmh...eh bien...je te la donnerais aussi !...Crois moi, elle est aussi désagréable que cruciale...Alors qu'est ce t'en pense ?...

Ce comportement, cette proposition soudaine cachait à coup sur quelque chose, mais nul ne pouvait l'affirmer, du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyLun 1 Déc - 16:08

Je me retrouvais face à Gin Ichimaru, certainement l'un des hommes les plus fourbes et les plus mystérieux que la Terre ait porté. Toujours souriant, il n'était jamais inquiet, jamais en colère. Toujours à cacher son jeu. Et pourtant, ce génie est un véritable monstre, capable des pires suplices pour arriver à ses fins, le tout dans une ambiance enfantine paradoxale avec ses actes. Je me tenais devant lui, les mains dans les poches, le visage froid, inexpressif. Et pourtant, j'étais content de l'avoir en face de moi. Depuis notre dernière rencontre, je me suis beaucoup amélioré, j'ai grandi, j'ai mûri, j'ai gagné en puissance. Je suis un adulte maintenant. Et je suis capable de lui tenir tête.

" Tu veux jouer, hein...? C'est ça qui te plaît dans le combat...Le jeu... "

Je fonçai sur lui pour la première offensive, à mains nues. Bien que souriant, Gin est quelqu'un d'intelligent qui sait jauger la force d'un homme. Il ne tentera pas d'esquiver mes attaques comme si j'étais un bambin innoffensif, car il sait qu'il perdrait très vite le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Gin
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyDim 21 Déc - 17:27





-Un jeu ?...Tu as le bon mot...mais qui dit jeu...dit gagnant et perdant...

Tagoraï fonça vers Gin, le poing resserré, près à le frapper, Gin resta immobile et attendit l'arrivée de son ennemi, à l'instant ce dernier devait toucher son visage, Gin leva sa main et bloqua le poing. Ce qui en résultat était un bruit sourd. Gin avec ce gain de puissance avait sa vitesse particulièrement élevée, il leva le poing gauche pour atteindre Tagoraï mais le bloqua aussi dans un bruit sourd. Ils reculèrent tous les deux, pendant ils restèrent immobiles puis disparurent, ce fut une série de déplacement à grande vitesse, les seuls moments où ils furent visibles étaient quand ils se touchaient, incessamment ils bloquaient les attaques les uns des autres. A un moment, ils se trouvèrent d'un rocher, lorsque leurs poings entrèrent en contact, le rocher éclata sous l'onde de choc. Un combat déjà chaotique et ils n'étaient qu'a mains nues. Alors que le combat faisait rage ici, c'était tout Karakura qui tombait sous la main d'Aizen, le ciel s'en était même assombrit comme si l'attaque en était la cause.

-Alors pas trop découragé ?...On dirait que tu es seul...où sont tes amis, où sont les shinigamis avec qui tu semblait coopérer, serait ce une trahison de leur part ? Ne faiblit pas, car tout cela sera bientôt terminé, bientôt nous pourrons alors commencer notre vrai plan...Car tu t'en doute non ?...Détruire Karakura et la Soul Society est certes amusant, il y a encore plus jouissif.

Tagoraï ne semblait pas affecté par la remarque, Gin décida donc de passer la vitesse suivante, quitte à en périr, il voulait voir le jeune garçon en pleine action.

-Au fait j'ai envie de te conter une histoire, une histoire qui s'est passé il y a fort longtemps, à vrai dire à cette époque, toi...tu venais de naitre...Revenons en au contexte, j'étudiai le génome humain et je cherchais le moyen de créer un arme chimique capable de tuer, mes recherches furent longues...

-Je ne vois pas en quoi cela me concerne...

-En quoi cela te concerne ? Je vais te le dire...à cette époque, mes cobayes mourraient les uns après les autres, non pas comme le Capitaine Mayuri Kurotsuchi qui avait créée la maladie de la peste noir, mais plus dans l'idée d'un poison...

-Dépêche toi, je n'ai pas que ça à faire, crache le morceaux ou meurs...

-Comme tu le sais, ta mère est morte d'une maladie, elle s'efforçait de résister, et sa volonté lui permit de vivre longtemps avec ce lourd handicap, à cet époque j'observais déjà l'état de sa maladie, à vrai dire elle fut la première personne à être touché par cette maladie...

-Ne me dit pas que...

-....Yagoretsu Tagoraï, c'est moi qui est à l'origine de la mort de ta mère...c'est moi qui l'ai empoisonnée avec ceci...

Gin sortit un flacon avec un liquide dedans, semblable à de l'eau, il l'agitait comme pour mélanger le contenue, puis il enleva le bouchon...

-Ce même poison, je l'ai ici, mais celui ci est beaucoup plus puissant, il interagit avec le reiatsu, et s'attaque à ton organisme en partant de la base du cerveau, sa puissance dépend de la résonance du reiatsu...Tu l'as compris...plus on est fort plus le poison tuera vite...Personne ne peut y résister...
Pour tout te dire, ce poison était destiné à tuer Aizen Sosuke...


Gin sortit son Zanpakutoh, il fit couler le contenue du flacon, étrangement, on aurait dit qu'il y avait plus de poison qui sortait que le flacon pouvait en contenir. Le poison coula le long de la lame, à vrai dire, la lame en était même trempée.

-Ce poison a tué ta mère, tu seras le suivant à en mourir...Eh bien...il semblerait que tu sois encore sous le choc...que signifient ces yeux écarquillés ?...Faut il que je le répète ? J'ai tué ta mère...M'entends tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyMar 23 Déc - 15:01

Des nuages noirs recouvraient le ciel. Le Soleil avait disparut, comme appeuré par le sinistre dessein qui impose chaque heure un peu plus la domination du mal sur le monde des humains. Bravement, les combattants font face à ces bêtes féroces, dôtés d'une râge incommensurable. Il y avait des pertes des deux côtés. Des âmes commençaient à décoller du sol et à s'élever vers le ciel noir. La ville de Karakura croulait sous les décombres, les lames s'entrechoquaient de par et d'autre de la ville meurtrie.

Il fut dire que la stratégie d'Aizen était payante. Les Arrancars faibles, en surnombre, s'occupent de neutraliser les Shinigamis membres de divisions et de semer le chaos en détruisant la ville. Les Numeros affrontaient les officiers inférieurs, pendant qu'enfin, la force de frappe principale de Sôsuke, la redoutable Espada, s'occupait des Capitaines. Mon expérience m'avait appris à distinguer précisément les variations de reiatsu. Grâce à cette capacité, je sentais la mort d'un Shinigami ou d'un Arrancar. Mais les pertes sont si conséquentes, qu'il m'est difficiles de suivre le cours de la guerre.

Le sol sous mes pieds se fissuraient, et coulait comme les larmes du monde jusqu'au centre de la Terre. Je me trouvais face à pire qu'un Espada. Gin Ichimaru était quelqu'un de difficilement cernable. Mais cette fosi-ci, il n'était pas venu pour faire de la figuration ou pour lancer des phrases inutiles. Oh non. Cette fois-ci... Il était venu pour me tuer. Sa soif de combat s'était faîte trop imposante pour qu'il ne puisse la contenir plus longtemps. L'enjeu de ce combat à mort est primordial. Le vainqueur donnerait un avantage conséquent à son camp. D'un côté, le Hueco Mundo perdrait l'un de ses meilleurs éléments. De l'autre, c'est le Vizard le plus fort qui n'ait jamais existé qui quitterait le champ de bataille dans une marre de sang sous le sourire sournois d'Ichimaru.

Cette ambiance chaotique ne me déplaisait pas. Je l'avoue, j'ai par moment moi ausis cette envie de tuer, cette montée d'adrénaline qui me pousse à combattre. C'est pour cette raison que je ne pouvais qu'accèpter d'affronter un homme si mystérieux que Gin. Je ne sais rien de lui, et c'est là ce qui m'anime dans ce combat. Découvrir enfin, toute la folie qui entoure ce personnage aux apparences angéliques. Rapidement, nous entamons une lutte au corps à corps. Et je pus constater le changement dans le style de Gin. Même si je ne l'avais jamais vu combattre auparavant, je sentais que l'éveil complet du Hôgyoku lui avait donné une puissance et une vitesse remarquable.

Je ne suis pas surpris, pour autant. Après quelques déplacements et coups donnés, pendant lesquels nous nous neutralisons, Ichimaru repris la parole de son air enfantin. Ce qu'il me raconta était d'une abomination incroyable. Il m'expliqua, avec le plus grand plaisir du monde, comment il avait, grâce à un liquide empoisonné, tué ma mère. Il dit avoir effectué des travaux sur des humains, notamment sur ma mère. Mes yeux s'ouvrirent légèrement à cette déclaration pour le moins surprenante. Je baissai la tête, mon visage n'était plus visible. Mes cheveux tombèrent à frange sur le devant. Je plongeais dans mes pensées...

Flash Back


Il y a de celà 13 ans, dans une ville paisible du Japon, vivait une famille heureuse. Enfin, pas tout à fait. Cette famille, n'était constituée que de deux personnes. Une mère, et son jeune enfant de 5 ans, Raï Kameki. Comme je vous l'ai déjà expliqué, Raï Kameki était l'identité d'emprunt utilisé pour le jeune Tagoraï Yagoretsu sous forme humaine, afin de préserver au maximum son anonymat, et ce à cause du terrible fardot qui pesait déjà lourd sur les épaules du petit Tagoraï.

Le petit garçon allait à l'école, il était plutôt bon élève. Il vivait comme n'importe quel enfant de son âge, à la différence près qu'il n'avait pas de père. Ce dernier voyageait beaucoup, et lors d'un vol Tokyo-Barcelone, l'avion prit feu et s'écrasa dans l'océan. Ikari Yagoretsu périt dans cet accident, Tagoraï n'avait que 3 ans. A l'école, ce n'était pas toujours facile pour Tagoraï. Il y avait ceux qui comprenaient...

" Alors c'est vrai, tu n'as pas de papa ?
- Non...
- Ca doit être dur pour ta mère et toi de vivre sans lui! Mais tu sais, nous, on est tes amis ! Et on te laissera pas dans ta solitude ! "


...Et il y avait ceux qui profitaient d'une telle occasion pour chercher des embrouilles à Tagoraï. A cette époque déjà, le petit garçon à la chevelure dorée, jouait dangereusement avec le feu sans se brûler, et commençait à percevoir clairement les esprits.

" Eh le nabot, parait qu'ton père est mort ?
- Oui...
- Haha, et alors, tu vas pleurer toute ta vie comme une fillette ?!
- Tais-toi, s'il te plaît...
- Me taire ?! Hahaha, eh pour qui tu te prends le quasi-orphelin ?
- Tais-toi...
- Haha ! Eh, je suis sûr que ton père se fait passer pour mort pour ne plus avoir à s'occuper d'une fillette! Hahahaha, qu'est ce que tu dis de ça ?! Hein ?! "


Le genre de situation difficile dans laquelle se retrouvait Tagoraï. Ce dernier essuya deux larmes coulant de ses yeux, et lorsqu'il releva la tête, son visage était emplis de haine. Il avança vers son provocateur, et lui tint la gorge avec une force supérieure à la normale. Plus les secondes passaient, plus le cou du turbulent garçon laissait échapper de la fumée.

" Haaa! Ca brûle, mon cou me brûle, lâche-moi !! "

Très vite, face à l'alerte donnée par d'autres enfants, une enseignante vint retirer l'étreinte de Tagoraï. Une marque de brûlure au premier degré restait sur le cou de l'enfant en pleurs.

" Mais enfin, Raï, tu aurais pu lui faire très mal !
- Si il parle encore une fois de père comme il l'a fait, je le tuerai...
- Allons, ne dis pas n'importe quoi. Et toi, Thibaut, tu ne t'approches plus de Raï, c'est compris ?! "


Des journées parfois mouvementées. Mais une fois rentré à la maison, Tagoraï se sentait bien. Sa mère était là pour lui, et il en était heureux.

Un jour, alors que Tagoraï n'avait pas école, il resta seul chez lui, pendant que sa mère faisait des courses. Le jeune garçon profita de ce moment pour caresser les flammes de la cheminée. Plus d'une heure au contact du feu, les yeux captivés par cette couleur excitante. Au retour de la mère, cette dernière semblait un peu pâle.

" Tu vas bien, maman ?
- J'ai un petit coup de barre, là. Je comprends pas, quelque chose m'a piqué, mais je ne sais pas ce que c'est. Et puis y'a un liquide transparent qui coule sans arrêt, c'est embêtant.
- Tu devrais te désinfecter, peut-être ?
- Oui, tu as raison. "


L'état de santé de la mère de Tagoraï ne cessa de se dégrader au fil des mois et des années après ce jour. Ca y est ! Le déclic! La piqûre...Gin...C'est ce jour-là que tu...

Fin Flash Back


Je relevai lentement la tête, laissant visible un sourire presque démoniaque sur mon visage. Ichimaru ne put s'empêcher de demander.

" Pourquoi ce sourire, ça te fait plaisir que j'ai tué ta mère ? Comme tu es méchant... Very Happy "

Mon reiatsu ne cessait de croître. Une aura dorée et grena se mit à m'entourer. La pression spirituelle faisait exploser les rochers et déplaçait les nuages. Je relevai complètement la tête, et pris en main mon Zanpakutoh. Je sortis délicatement Koutaïshi no Hi de son fourreau, et mis un coup latéral de gauche à droite pour me positionner. Ce simple geste souleva une bourrasque impressionnante, faisant voler violemment la tenue de Gin.

" Je souris, parce que j'ai enfin une raison personnelle de mettre fin à ta vie. Tu ne t'en sortiras pas vivant, Gin. Pour ce que tu as fais à ma mère, je vais te tuer. "

Je levai me sabre au ciel, et d'une voix calme mais ferme, toujours avec ce sourire malicieux et ce regard captivant, je déclarai :

" Terasu soshite Yakeru, Koutaïshi No Hi. "

La phrase de libération première de mon Zanpakutoh. Une flamme enveloppa mon arme, et lorsqu'elle se dissipa légèrement, elle entoura une épée noire, dont la lame était parcourue d'un fin trait rouge. Le feu crépitant le long de la lame signifait un Shikaï à pleine puissance.

" Et si nous commencions, Gin ? "

Avec une vélocité imcroyable je fendis l'air pour arriver à hauteur de mon adversaire. J'étais à environs 5 mètres, lorsque je tendis la main.

" Hado no Roku Juu Ichi, Raïkouhou ! "

Une puissante masse électrique se forma comme un éclair, et s'abattit dans un grondement de tonerre. Gin avait-il esquivé ? Ou s'était-il pris l'attaque ? En tout cas, le combat venait de commencer pour de bon.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Gin
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyJeu 25 Déc - 23:41

Les provocations de Gin portèrent leurs fruits, ainsi Tagoraï ne tarda pas à libérer son Zanpakutoh, et maintenant ce n'était plus un visage inexpressif qu'il avait mais un sourire, un sourire de vengeance entremêlé à de la colère. Le combat était imminent.

*Parfait...dans ce cas c'est partit, espérons que tout se passera comme l'a souhaité le destin...*

Gin se mit alors en garde, le Zanpakutoh, verticalement. Il concentra son énergie, et s'apprêta à activer son Shikai quand son adversaire le fit plus rapidement. Sa lame devenue noire, une flamme crépitant autour.

"Intéressant...à mon tour..."

Gin alors recommença à concentrer son energie, une grande vague de vent l'enveloppa. Puis disparut, visiblement rien ne s'était passé. A son habitude son sabre s'allongeait, mais cette fois ci, rien ne s'était passé. En réalité, c'était délibéré de la part de Gin, étant donné qu'il pouvait contrôler la taille de son Zanpakutoh à volonté, une fois le Shikai activé.

"Transperce-le, Shinzô !"

Le jeune Tagoraï Yagoretsu à une distance d'environ cinq mètres mis en avant sa main et lança un Kido que Gin dut éviter en effectuant un Shunpo. Ainsi il se retrouva dans son dos, la lame fendant l'air horizontalement au niveau de son cou, la main gauche en dessus, l'index en avant. Lorsque Gin regardait Tagoraï, il lui rappelait lui, enfant. Un combattant précoce, c'était comme cela qu'était Gin autrefois, d'ailleurs il avait été recruté par Aizen alors que celui ci n'était encore qu'un enfant. D'ailleurs c'est ce qui lui donna l'idée de sa technique suivante, une technique qui avait déjà été utilisé contre Aizen.

"Hado no hachi jû hachi (88e technique de destruction): Hiryūgekizokushintenraihō !"

La lame continuant son trajet horizontal au niveau du cou de Tagoraï, elle n'était plus qu'a quelques centimètre. Le doigt de l'autre main qui décocha le puissant laser de reiatsu....

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyVen 26 Déc - 14:27

L'atmosphère autour de ce combat se faisait de plus en plus pesante. Le ciel se noircissait de haine, et les seuls lumières étaients celles des lames et des attaques d'énergies combinées aux reiatsus. Un feu d'artifices funèbre. Le combat contre Ichimaru Gin était lancé. Très vite, il augmenta en intensité. Après avoir échangé quelques coups, je libérai mon Zanpakutoh et me lançai à l'assaut. Je portai le premier coup avec le sort #63 Raïkôhô. Le puissant éclair fonça frapper Gin, mais ce dernier eu le temps de l'esquiver grâce à un rapide Shunpo. Je n'étais pas surpris, j'aurais esquivé aussi.

Il prononça ensuite une phrases de libération, mais ne se produisit sur sa lame. Aucun changement. Mais je n'allais pas baisser ma garde pour autant. Gin se retrouva dans mon dos pour sa contre offensive. Il fit un mouvement horizontal avec son Zanpakutoh au niveau de ma gorge, et lança en même temps un puissant sort de kido, le #88. Je n'avais pas le temps d'apprécier l'intelligence de l'enchaînement. Je balayai rapidement du regard les deux dangers, et rapidement, instinctivement, je mis en place ma porte de sortie.

" Bakudo no Hacchi Juu Ichi, Danku. "

Dans un bruit rappellant celui du verre, la paroi d'énergie s'interposa pour stopper le puissant laser de reiatsu d'Ichimaru. Mais il restait à me sortir de la lame qui se dirigeait vers mon cou. Je mis mon arme enflammée à la verticale derrière moi, contre la lame de Gin, et d'un mouvement sec, décalai la lame de sa trajectoire. Ensuite, je relâchai tout mon corps pour qu'il se mette à entamer une rapide chute libre, ce qui me permis de voir la lame de son Zanpakutoh passer à quelques centimètres au-dessus de mon visage. Soudain, une partie de sa lame se mit à prendre feu.

" Quoi ?! Son poison...il est inflammable ?! C'est un avantage pour moi, cependant je ne dois pas croire que son produit est devenu innofensif, d'autant plus que je ne connais pas la capacité de son Zanpakutoh. "

Continuant à tomber, j'utilisai un Shunpo pour me retrouver violemment contre sa lame. Je fixais avec insistance ses yeux fermés, espérant voir ce regard. La flamma entourant Koutaïshi no Hi se faisait de plus en plus agressive, au point qu'un contact prolongé ferait fondre le métal de la lame de Gin. Toujours en plaquant mon arme contre la sienne, je décidai de tenter une nouvelle attaque.

" Enko' Hirou ! "

Un arc de cercle de feu se projeta violemment de ma lame et repoussa Ichimaru sur une longue distance. Ce dernier tentait de retenir la puissante attaque en interposant sa lame. Je me devais de profiter de cette situation défensive de sa part.

" Bakudo no Roku Juu Ichi, Rikujou Kourou. "

Instantanément, de l'index de ma main gauche partirent 6 branches de reiatsus et immobilisèrent Gin au niveau de la taille. Comment allait-il réagir ?


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Gin
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyDim 28 Déc - 17:09

L'enchainement de Gin semblait ne pas avoir pour autant stoppé le jeune Tagoraï, cependant Gin avait pu remarquer une ouverture potentielle, l'enchainement avait forcé le jeune Vizard dans des conditions périlleuses. Par la suite, Tagoraï dut utiliser son Zanpakutoh ainsi qu'une série de Shunpo pour reprendre une position confortable. La lame de Gin prit feu lorsqu'elle entra en contact avec celle de son adversaire, ce qui dut l'obliger à reculer de plusieurs mètres.

Le poison sur sa lame, bien que enflammé ne s'évaporait d'un coup, de plus Gin en avait déversé une grande quantité. Sa lame restait donc toujours aussi dangereuse pour son adversaire.


Gin n'eut pas le temps de dire "ouf" que Tagoraï continua dans sa lancée, il lança une technique avec son Zanpakutoh que Gin dut bloquer. C'est alors que son ennemi lança un Kido pour but de le paralyser. Le kido fila vers lui et se divisa en 6 pointes lumineuses.

" Bakudo no Roku Juu Ichi, Rikujou Kourou. "

Le Kido semblait l'avoir atteint à la taille, Gin resta immobile. Mais tout d'un coup disparus....Laissant juste derrière lui juste sa veste retenue par les pointes. C'est alors que Gin apparu dans le dos à Tagoraï sans le moindre bruit. Sa lame s'allongea et fonça vers Tagoraï....
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyDim 28 Déc - 19:04

Alors que le combat faisait râge et qu'il gagnait en intensité, une secousse importante se fit sentir à l'extérieur de l'épaisse couche de nuages noirs qui enveloppait les deux combattants. A la vue du sourire de Gin, il s'agissait certainement d'une action menée par Aizen. J'entendis une voix que je ne connaissais pas hurler en direction des deux bras droits d'Aizen. Je ne savais pas de qui il s'agissait. Et à vrai dire, peu importe. Concentrons-nous sur le combat.

J'avais lancé un sort d'entrave pour immobiliser Gin. Je pensais que celà avait fonctionné, mais je finis par m'apercevoir qu'il ne s'agissait que d'un reflet, seule la veste blanche d'Ichimaru avait été emprisonnée. Sans que je puisse réagir, j'entendis quelque chose arriver derrière moi. Je me retournai, et vis avec surprise une lame incroyablement longue me foncer dessus. J'aurais voulu esquiver, mais c'était trop tard. La pointe de la lame me perça au niveau de l'abdomen, et je crachai du sang avant d'avoir pu enfin me reculer.

" Argh...Merde...!...Alors c'est ça, la capacité de ton Zanpakutoh, hein...Guaah... Tu m'as bien eu, je n'ai rien vu venir... "

Un flot de sang était désormais visible sur le tenue de mon père. Je saignais légèrement en coin de la bouche. Il avait attendu le moment propice pour utiliser cette capacité, même si son Shikaï était libéré depuis un bon moment, c'est pour celà que je n'ai pas pu prévoir qu'il allait l'utiliser. Par chance, ce n'était que la pointe, et malgré l'importance de la blessure, elle n'était pas encore suffisamment enfoncée pour que le poison entre en contact avec ma peau. Mais j'ai eu chaud, et si je continue à m'égarer comme ça, il me tuera. Je ne dois pas me relâcher, ce type est très malin.

" Tchh... Encore ce sourire... "

Sans prononcer le nom de la technique, je balançai d'un mouvement d'arrière en avant mon Zanpakutoh, et un fouet de flammes vint percuter sèchement la jambe de Gin, laissant au passage une trace de brûlure...
Revenir en haut Aller en bas
Gin
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyMar 6 Jan - 13:38

Tagoraï était un être incroyable. Il a été surpris par Shinzo, et pourtant il a quand même pu se retirer avant que le poison ne le touche. Il fait partie de ces combattants hors pairs que rien n'arrêtent. En tout cas...pour le moment. Gin était prêt à le tuer. Il était en retard, Aizen-sama était déjà en train de créer l'Ouken. Mais plusieurs puissances se mirent en actions, il s'agissait de Capitaines. Gin sourit largement, pensant que c'était un peu tard.

Une attaque rapide de Tagoraï lui brûla partiellement la jambe. Gin gardait ce sourire machiavélique, et fonça au corps à corps. Les deux lames s'interposèrent, et les coups de sabres étaient tellement puissants, qu'à chaque mouvement, à chaque déplacement des deux guerriers, du reiatsu se libérait sous forme d'étincelles, de flammes, d'ondes de choc. Des secousses énormes résultaient de cet affrontement de titans. Une forte concentration d'énergie, qui avait teinté le champ de bataille aérien de nuages noirs, chargés d'électricité.

" Ooy, Tago-Tago ! Tu te rends compte du raffût que tu fais ? Fais attention quand même, on pourrait blesser quelqu'un ! "

Toujours souriant, Gin ouvrit enfin ses yeux. Un regard à faire froid dans le dos.

" Transperce-le, Shinzo ! "

Une nouvelle fois, la lame qui avait déjà surpris Tagoraï se jeta tout en s'allongeant vers l'homme aux cheveux d'or...
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyJeu 8 Jan - 14:00

Le combat commençait à s'étaler en longueur. Ce n'était pas un problème pour moi, mon endurance me permet de tenir très longtemps. L'atmosphère tout autour de nous est chaotique. Aizen crée l'Ouken, la pression spirituelle dégagée est impressionnante. Et la puissance qui émane des guerriers présents rend le ciel étouffant pour quiconque ne maîtrise pas son énergie spirituelle. Gin et moi continuions de nous affronter à l'intérieur d'une bulle d'énergie magnétique causée par l'entremêlement de nos reiatsu.

Nous nous battions au corps à corps, des ondes de chocs émanaient de nos lames à chaque mouvement. C'était vraiment une lutte entre deux puissances exceptionnelles qui se déroulait là. Ni l'un ni l'autre n'affichait de signe de fatigue, ni l'un ni l'autre ne semblait vouloir abandonner. Mais une chose était sûre, les deux avaient pour objectif de tuer l'opposant. A l'issue d'un enchaînement au corps à corps, Gin utilisa une nouvelle fois la capacité de son Zanpakutoh à s'allonger très rapidement. Sa lame me fonça dessus à toute vitesse.

" Quoi, encore ?! Tu es fou...utiliser la même attaque deux fois dans un combat d'une telle envergure... Je ne tomberai pas deux fois dans le même piège, Gin! "

Mes sourcils de froncèrent, je fis complètement exploser mon reiatsu doré sur une grande zone. La pression dégagée s'amplifia alors grandement. La masse de nuages qui nous entourait ne résistait pas, des dizaines d'éclairs frappaient l'air avec une rare violence. Même Gin ne put maintenir son sourire. Je fixais la lame. Je levai la main gauche sur mon front, et d'un mouvement rapide, abaissai la dîte main jusqu'au menton. Un flash éblouissant, puis une substance blanche vint se plaquer contre mon visage. Mes yeux se teintèrent de noir et les pupilles étaient désormais grena. La flamme représentative de mon masque de Hollow était parfaitement formée. Mon reiatsu devint beaucoup plus dramatique, surpuissant, et grena, lui aussi. Il volait tout autour de la zone, brûlant l'oxygène, rendant l'air presque irrespirable. Par chance, Gin se tenait suffisamment loin pour pouvoir continuer à respirer. Mon Zanpakutoh s'enflamma de plus belle, le feu s'étendait sur plusieurs mètres. Il faisait terriblement chaud, et l'être qui se tenait maintenant face à Gin Ichimaru était vraiment effrayant tant par sa puissance que par la classe qu'il dégageait.

J'avais dû recourir à la technique des Vizards. Je mis mon sabre à l'horizontale, et dans un cri de guerre, d'une voix typique derrière le masque, une masse exceptionnelle de reiatsu fit complètement brûler les nuages, le ciel n'était que flammes et cendres. La lame de Shinzo percuta violemment mon arme, mais je ne reculais pas. Je mis un coup sec sur sa lame, elle se baissa, et sautai sur la pointe des pieds sur le bout allongé. J'utilisai un Shunpo aérien pour arriver à hauteur de Gin avant qu'il ne puisse ramener Shinzo. Nos regards se croisèrent, il se remit à sourire, malgré les dégâts occasionnés par ma puissance. Je me tenais presque couché en l'air, l'index pointé vers Gin. Une bille de reiatsu dorée, ornée d'anneaux grena qui tournent autour, se forma, et grossit de manière exponentielle.

" Cero... "

Un puissant rayon d'énergie fonça sur Gin. A cette distance, celà allait être difficile à esquiver. Au sol, les immeubles de détruisent, les personnes n'ayant pas assez d'énergie spirituelle meurent étouffées, tellement la puissance que je dégage est importante. Des incendies se déclarent un peu partout dans la zone, si bien qu'autant Arrancars que Shinigamis, tous essaient d'évacuer la zone au plus vite, avant de mourir carbonisés.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Gin
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyVen 9 Jan - 16:35

Ce combat était amusant. Tagoraï avait une endurance hors du commun, et sa puissance dévastatrice lui permettait de subir les assauts de Gin sans mourir immédiatement. N'importe qui d'autre ou presque serait déjà mort dans un combat d'une telle intensité contre Ichimaru. Mais pas le Chef des Vizards. Le petit discours de Gin sur la mort de Mazuna Yagoretsu avait donné un réel but au blondinet dans ce combat. Il se battait désormais vraiment pour tuer, et c'était vraiment amusant à regarder. Dans une attaque de Shinzô, Tagoraï déploya un nouveau pouvoir, il utilisa le pouvoir de la transformation en Hollow. Le masque lui donna un gain de puissance impressionnant, si impressionnant que l'atmosphère s'en trouvait carbonisée, tout était en train de brûler. Gin avez quelques difficultés à respirer, mais rien de bien important. Tagoraï bloqua l'attaque avec facilité, et se retrouva rapidement près de Gin, et chargea un Cero d'une puissance incroyable. Ichimaru se souvint des recherches qu'il avait fait sur Tagoraï, son Hollow intérieur avait pu grâce à la puissance du Vizard, se développer et maintenir un statut de Vasto Lorde. Aizen ne pouvant pas extraire le Vasto pour en faire un Arrancar, il créa Yomaku. Belle alternative, quand on voit la puissance du Cero Espada. Mais le fait est que ce Vasto Lorde est toujours dans l'âme de Tagoraï, ce qui explique un Cero si puissant. Nul doute qu'un Vasto Lorde, au même titre que l'Espada, doit pouvoir utiliser le Bara, et le Gran Rey Cero. Cette idée d'une telle puissance faisait sourire Gin, qui sans regarder Tagoraï, dit d'une voix angélique.

" Bakudo no Hacchi Juu Ichi, Danku. "

Le mur d'énergie spirituelle, déjà utilisé par Tagoraï plus tôt dans le combat, se dressa. Le Cero percuta le mur avec une violence extrême. Etonnant, il ne semblait pas résister à une telle pression. Le mur se fissura, Gin se déplaça plus loin, avant que le Cero n'emporte complètement le Danku, et ne s'écrase sur le sol. L'onde de choc provoquée à l'impact était telle que les immeuble alentours s'effondraient, c'était un véritable cataclysme. Une scène effroyable, paradoxale avec le visage toujours ausis jovial de Gin, pas inquiet le moins du monde.

" Eh bien, on dirait que j'ai eu chaud cette fois, Tago-Tago, je n'aurais pas aimé me trouver à la place de ces immeubles... Heureusement pour moi, tu ne vises pas très bien ! "

Une provocation de plus, et dans un Shunpo, Gin revint à proximité de Tagoraï, pour engager un nouveau combat au corps à corps. Ichimaru était contraint de tenir Shinzô à deux mains lors des phases défensives, car la force exceptionnelle mise dans chacun des coups du Vizard pourrait bien briser un bras. Emporté par son pouvoir de Hollow, sa force déjà impressionnante au repos, devient ici, vraiment inimaginable. Quand on sait qu'il n'est toujours pas à son meilleur niveau, Gin a de quoi s'amuser encore un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyDim 11 Jan - 18:55

Il ne restait plus beaucoup de temps à vivre pour la ville de Karakura. À vrai dire, il ne restait déjà pas grand chose de la ville. Ce sont des centaines et des centaines de guerriers qui s'affrontent depuis des jours, qu'ils soient Shinigamis ou Arrancars. Celà fait des jours que les humains vivent dans la peur. Celà fait des jours que les destructions réduisent Karakura en champ de ruines. Et les choses sont encore pires aujourd'hui que tous les autres jours réunis. En effet, les grandes puissances spirituelles sont présentes et concentrées dans une zone restreinte, celle du ciel de Karakura. Aizen Sosuke, l'Espada, Gin, Tousen, les Capitaines... Le maître du Hueco Mundo était en train de créer l'Ouken, le Hogyoku complètement réveillé est en ce moment même en train de collecter les 100 000 âmes nécessaires. C'est le chaos. Les combats ont lieu partout, et les plus grosses perturbations, outre celles provoquées par le Hôgyoku, viennent des chocs de titans entre les meilleurs combattants. En effet, Espada et Capitaines s'affrontent. Un peu tard, sans doute. Mais mieux vaut tard que jamais. Le ciel était noir comme les ténèbres, le Soleil perçait encore par endroit, donnant une vision dramatique à tout ça. Dans le ciel, Ulquiorra est sur le point d'engager le combat contre un Vice-Capitaine venu l'affronter seul. Stark affronte le Capitaine Shunsui. Une énorme concentration de reaitsu très spéciaux se font sentir également. Spéciaux, parce que je les connais bien. Je reconnais ce type de reiatsu. Deux personnes s'affrontent, et les deux, tout comme moi, maîtrisent le feu. Il y a le Commandant Yamamoto, et son adversaire est probablement un Espada.

Et puis il y a notre combat. Un des premiers chocs à s'être lancé, et qui n'est toujours pas terminé. Ce combat qui opposait un traître à un solitaire. Gin Ichimaru contre Tagoraï Yagoretsu. Avec la puissance que nous dégageons, n'importe qui n'ayant pas un niveau supérieur à Vice-Capitaine mourrait écrasé. Le ciel de Karakura brûlait, à long terme, c'est l'oxygène de la ville qui risquerait de manquer. Gin avait réussi à se sortir d'une situation délicate en utilisant au bon moment un sort de kido. Il n'était pas suffisamment puissant pour arrêter mon Cero, mais il permit à Gin d'avoir suffisamment de temps pour se mettre hors de portée du flux d'énergie qui l'aurait sans doute engloutis. Plus le temps passait, plus je prenais du plaisir à le combattre. Gin n'était pas quelqu'un de très démonstratif dans ses attaques, il est même plutôt sobre. Mais sa puissance et l'efficacité de ses coups me donnent du fil à retordre. Le point fort d'Ichimaru ne résidait pas dans l'extravagance de ses techniques, mais dans la manière de se jouer moralement de l'adversaire. Il était de ces hommes qui bouleversent et réduisent à néant la détermination et les principes établis par les les hommes. J'avais vécu des situations difficiles dans ma vie, et j'ai acquis de 'lexpérience, du vécu. Et pourtant, il a réussi à trouver un point sensible, et non des moindres, la mort de ma mère, Mazuna Yagoretsu. Son petit stratagème avait fonctionné à merveille et nous voilà au coude à coude.

" Tu tiens encore debout. Tant mieux, je n'en ai pas fini avec toi. "

Alors que nous étions lame contre lame, nous reculions tous les deux de quelques mètres. Le regard perçant derrière mon masque de Hollow, je fixais cet homme, que je me devais de tuer. Je levai le bras gauche, paume de la main vers le ciel.

" En'Shuu Ten'Taï. "

Avec une vitesse et une violence phénoménale, une colonne de flammes tomba du ciel, d'un diamètre d'environs 10m, et percuta Gin Ichimaru de plein fouet. Un vent chaud se propagea aux alentours, au sol un cratère s'était formé, des cendres tombaient comme des flocons de neige. Un attaque dévastatrice qui s'abattit dans un bruit sourd, enveloppant le traitre Shinigami dans les flammes. Cette fois, ce dernier n'avait pas pu esquiver, et la puissance de l'attaque allait lui faire de lours dégâts. Plusieurs secondes passèrent avant qu'enfin, on puisse distinguer quelque chose au travers de la fumée. Gin se tenait debout, le dos vouté, très essouflé, la tenue brûlée et le corps profondément marqué. Il continuait cependant à sourire, lorsqu'il finit par reprendre un peu son souffle. Que se passe-t-il avec ce type ? Peu importe les dégâts qu'il subit, il continue de sourire.

" Il est temps d'en finir. Utilise ton Bankaï, ou ma prochaine attaque te tuera. "

La consigne était on ne peut plus claire....
Revenir en haut Aller en bas
Yomaku Yagoretsu
Nature inconnue / Ultimate Darkness
Nature inconnue / Ultimate Darkness
Yomaku Yagoretsu


Masculin Nombre de messages : 130
Âge : 35
Date d'inscription : 24/11/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Combattant Légendaire / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue1000/17400Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (1000/17400)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyMer 14 Jan - 21:22

-Bravo ! magnifiquement bien joué messieurs, j'en serais presque surpris... Il est cependant dommage que tout sa soit aussi peu dynamique. M'enfin bref...

Un claquement de main qui retentissait pour les deux hommes en plein combat pouvait être assez déconcertant. En effet Yomaku était en train d'applaudir la scène comme un enfant amusé devant un spectacle de marionnettes, tout sa rajouté à un large sourire démoniaque qui semblait confondu entre la moquerie et l'ironie. Confortablement assis sur un gratte ciel, le bras gauche posé sur la rotule du même coté l'arrancar observa les deux combattants avec attention. Gin avait l'air de mal endurer les inconvénients de cet guerre, ceci dit Tagorai n'était pas non plus des plus aisé de son coté bien que son endurance dépassait de loin celle de beaucoup.
Les deux hommes ne purent s'empêcher de dévisager Yomaku, Gin n'avait aucun problème avec ce dernier puisque il le connaissait un minimum mais il fut tout autre pour Tagorai qui lui n'avait encore jamais aperçu son clone, à vrai dire c'était réciproque pour ce dernier mais au moins lui savait à quoi s'attendre. Se relevant délicatement et lentement de sa position à l'aise, le cero espada secoua ses vêtements en tapotant dessus afin de chasser la saleté qui s'y était installé. Il secoua ensuite ses deux mains puis il scruta l'horizon sans se préoccuper directement de son objectif. Un vent incroyable et violent qui soufflait dans toutes les directions, des cris de frayeur particulièrement intenses, des bruits fracassants qui représentaient la destruction et un sentiment de bien être enfouie en son fort intérieur. Aucun doute là dessus il adorait percevoir ce genre de sensations qui étaient à eux seuls une sorte de moteur pour lui. Après de brefs instants d'étirements de ses muscles et articulations, il daigna enfin s'occuper de ce pourquoi il était venu. Il jeta l'objet sphérique qu'il tenait dans la main en direction d'Ichimaru, ce dernier l'attrapa sans grande conviction. Sans même se présenter à son « frère » Yomaku adressa directement la parole à son compagnon.


-Voici ton seul échappatoire Gin ! Cet objet est d'après Aizen-sama ce qu'il te manque pour quitter les lieux sans risquer quoi que ce soit... Il a dit que la goutte d'eau avait bientôt atteint l'océan ou un truc du genre. Tu sait désormais ce qu'il te reste à faire...


Yomaku voyant l'hésitation sur le regard de Gin savait en partie qu'il pouvait refuser d'utiliser cet objet. Il ne restait donc qu'une chose à faire pour l'arrancar, le convaincre de choisir la meilleure solution en apportant des arguments valables et loin d'êtres futiles. Il se tourna vers le blondinet puis avec un regard emplies de certitudes, Yomaku désigna le vizard avec ses mêmes yeux tout en se léchant les lèvres vigoureusement. La comparaison pouvait se rapprocher à celle d'un animal qui se délectait à l'avance de sa proie.

-Si tu t'inquiète de ne plus revoir Tagorai, c'est complètement dérisoire ! Même si je ne le connais pas vraiment, je peut t'assurer que son regard en dit long, il ne te lâchera pas Gin et cela même si il devait te suivre aux quatre coins du monde. Ce genre de types est celui qui débarque là où on l'attend le plus... Et puis que dirait tu de continuer la bataille à la dimension royale ? Ne trouverait tu pas sa plus... Marrant ?...


Yomaku ne pût s'empêcher de rire aux éclats, pourtant il n'y avait aucune forme de provocation dans ses dires. Il ne s'agissait purement que des véritables pensées de l'arrancar, son physique effrayant était loin d'être en totale contradiction avec son esprit. Il aimait vraiment sa, plus que tout les idées noirs qu'ils pouvait recevoir étaient aussi naturels et nécessaires que l'oxygène qu'il respirait. Dans l'ensemble il était fier de posséder un tel caractère, plus sournois qu'un serpent il était tout bonnement impossible de prévoir la moindre chose venant du monstre. Plus fier qu'un paon il n'hésitait pas à démontrer sa supériorité aussi bien sur le plan intellectuel que physique.
Yomaku rajouta un dernier point concernant sa proposition.


-Qui plus est j'ai l'impression que le vizard contre qui tu te bats se fiche pas mal de cette ville... Néanmoins quelque chose me dit que c'est bien différent dans cet autre dimension... Qu'en pense tu ?

Yomaku croisa les bras en attendant la réponse de Gin qui ne devait plus tarder à présent. Quand à Tagorai il était difficile de déterminé sa réaction mais c'est ce qu'aimait par dessus tout le démon du Hueco Mondo.
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyJeu 15 Jan - 11:29

Je reprenais petit à petit le contrôle du combat, et posai un ultimatum à Gin. Utiliser la technique ultime des Shinigamis, ou mourir. L'issue du combat allait se jouer dans les prochaines minutes, ou du moins, c'est ce que je souhaitais. Mais un être s'invita sur le lieu du combat. Je tournai la tête dans sa direction, et ce fut le choc. J'avais l'impression de me regarder dans un miroir. Cet Arrancar m'était physiquement identique. Mais il possédait une aura maléfique, et quelques détails qui faisaient de lui mon ombre. Des cheveux noirs comme les ténèbres, des yeux rouges comme le sang, des dents acérées telles celles d'un puissant carnacier dévorant ses proies à la chaîne. Il ne portait pas la tenue blanche habituelle, preuve qu'il devait être un rebelle suffisamment puissant pour ne pas suivre à la lettre les règles. Il était vêtu de noir, et sa veste portait sur l'épaule gauche une coutûre blanche formant un zéro. Le Cero Espada ? Que se passait-il ? Aizen avait-il réussi à créer un Arrancar si puissant ? Il est bien meilleur que n'importe quel Espada, il serait capable de tenir tête à Aizen lui-même pendant un bon moment, c'est certain.

L'Arrancar avait observé la fin du dernier coup porté, il n'était là que depuis quelques secondes, et avait attendu que nous reculions pour prendre la parole. A sa personnalité, il semblait être quelqu'un de démoniaque. Mais pourquoi me ressemble-t-il autant ? Il ne perdis pas de temps à se présenter, et lança un objet en direction de Gin.

" Oh, je vois. Alors Aizen est pressé de partir. Il a besoin d'intervenir pour aider ses subordonnés, preuve qu'ils ne sont pas si puissants qu'il le prétend... Je n'ai pas vraiment de temps à perdre, aussi je ne chercherai pas à savoir qui tu es, et pourquoi une telle ressemblance entre nous, du moins pas maintenant. Alors, Gin, que vas-tu faire, t'enfuir comme un lâche avec cet objet ? Ou prendre ton courage à deux main, et te battre jusqu'à ce que je ne puisse plus me relever ? Tu as dis chercher le combat car c'est un jeu...si tu pars, il est possible que l'on ne se recroise plus. A toi de choisir, mais ne traîne pas. Quant à toi, Arrancar, tu peux retourner voir ton maître, il a certainement une sucrerie pour toi en remerciement de ton dévouement. Tu n'as plus rien à faire ici, nous nous reverrons, ici ou ailleurs, nous nous reverrons. "


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Gin
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyJeu 15 Jan - 20:26

Gin était sorti non sans mal d'une puissante attaque de Tagoraï. Mais il n'eut pas le temps de repartir à l'attaque, un invité surprise fit son apparition. Il s'agissait de la dernière création d'Aizen, le Cero Espada, Yomaku Yagoretsu. Il jeta une sphère vers Gin qui s'en saisit. Il sourit.

" Ooooh, mais qui voilà. Tu es venu nous rendre visite, Yomaku-san ? Je te remercie pour tes conseils et cet objet, mais je ne vais pas en avoir besoin. J'ai encore envie de m'amuser avec Tago-Tago, ici et maintenant, je pense que tu es capable de comprendre celà, Yomaku-san ! Dis à Aizen que je ne serai pas long, et qu'il peut partir devant s'il est pressé de rejoindre notre nouvelle maison. Maintenant, si tu veux bien, j'aimerais ne pas être distrait pendant que je m'amuse avec Tago-Tago, tu sais, je pourrais me blesser, si je ne faisais pas attention, regarde ce qu'il a fait de moi déjà ! "

Toujours avec une voix angélique et enfantine, le sourire aux lèvres, il énonça ces mots, en totale contradiction avec son état physique actuel. Peu importe, il n'en n'avait pas fini avec Tagoraï, il savait que partir maintenant le ferait regretter plus tard. Et puis le Vizard était un spécimen vraiment amusant. Ce dernier, suite à sa dernière attaque, demanda clairement à Gin d'utiliser le Bankaï. Gin fit totalement abstraction de Yomaku, ce dernier allait partir rejoindre Aizen d'ici quelques secondes. Il fixa Tagoraï.

" Utiliser une telle technique, moi ? Comme tu es marrant, Tago-Tago ! Amusons-nous encore ! "

Gin fonça à toute allure sur le Chef des Vizards dont le reiatsu fluctuait énormément, et abaissa sa lame, mais Tagoraï repoussa immédiatement.

" Oh ? Tu ne veux plus jouer alors ? Je n'ai pas très envie d'utiliser le Bankaï ici... Ca serait dommage de te tuer alors que tu peux encore faire de belles choses dans ce combat ! "
Revenir en haut Aller en bas
Yomaku Yagoretsu
Nature inconnue / Ultimate Darkness
Nature inconnue / Ultimate Darkness
Yomaku Yagoretsu


Masculin Nombre de messages : 130
Âge : 35
Date d'inscription : 24/11/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Combattant Légendaire / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue1000/17400Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (1000/17400)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptyVen 16 Jan - 22:56

Tout ce qu'il avait à faire, Yomaku l'avait fait. Avec patience il avait donné l'objet en question sans interagir et forcé quoi que ce soit et par conséquent respecté la requête de son maitre. Face à son frère adoré, il ne pouvait encore se préoccuper de son cas pour le moment. Cela ne dérangeait que très peu l'arrancar au final, l'apparence et le caractère de ce qui était censé être l'original l'avait énormément déçu. Lui qui voyait en ce guerrier un esprit unique au caractère unique il n'imaginait pas ce genre de réactions puéril et sans intérêt. On lui avait tellement parlé de ce même homme, chef des vizards qui a lui seul aurait pu être un obstacle. A vrai dire lorsque il y réfléchissait pleinement il se rendit compte qu'il s'était lui même fait ce genre d'idées, en effet dans un passé récent Aizen lui avait fait part de son avis mais à ce moment Yomaku ne pouvait encore comprendre ses dires. Aujourd'hui était un autre jour, le vizard qui se trouvait en face de lui se trouvait être la véritable copie mal interprété, quel désarroi !
Son analyse terminé sur tout les points de vue que ce soit combat, personnalité ou encore mentalité le cero espada fixa sans la moindre émotion Tagorai, ce dernier vint rapidement répondre à la place de Gin, une frêle provocation pour Yomaku s'en suivit puis se fut au tour de Gin de subir ce genre de tactique pour enfants de bas âge.
Avant de répondre à ce qui ressemblait à une tentative d'intimidation ou de simple incitation au ridicule, le ténébreux poussa un puissant soupir qui prouva sa fatigue dû à une telle situation.


-Y'a pas à dire, depuis l'instant où t'as pris la parole tout s'est avéré inutile... quel ennui ! Retiens bien que je ne réagis pas au quart de tour comme Gin-chan c'est pourquoi je préfère te prévenir... Ne me met plus jamais dans le même sac que lui !

Aucune colère dans ses paroles, simplement de la fermeté et de l'autorité. Alors qu'il était sur le point de quitter les lieux pour retourner à l'évènement clé de cette guerre la réponse de Gin survint soudainement. C'est dans de tels moment que l'espada aurait voulu posséder la cécité absolue, entendre ainsi des paroles données par un soit disant compagnon de route... Cela ne faisait plus sourire Yomaku, comment un tel personnage avait-il pût faire les éloges d'Aizen ? Pourquoi une réaction aussi peu réfléchie pour quelqu'un qui pouvait devenir puissant ? Des questions dont la réponse n'existait pas puisque il s'agissait d'une simple folie de la part du psychopathe.
Les mains dans les poches, il garda cependant son calme puisque rien ne le surprenait dans les dires de l'homme. Même si il l'avait perçu peu de fois il savait exactement à quoi s'attendre avec ce dernier, et comme à chaque fois il avait visé juste.
Il se retourna prêt à décoller du gratte ciel jusqu'à la team gagnante, tout en fermant les yeux il répondit une ultime fois.


-Je lui avait pourtant dit... Aizen croyait aveuglément en toi mais je l'avais pourtant prévenu. Mon analyse est sans faille, je savait que ton choix se tournerais du mauvais coté ! Au lieu de penser au but et au succès de la mission tu ne penses qu'à t'amuser par pure plaisir, tel un enfant ébahi devant la mer il ne peut défaire ses yeux devant l'immense bleu. Au vu de ton comportement tu deviens désormais gênant au plan d'Aizen-sama... Si jamais tu survis à ce combat, je promets sur ma propre vie de t'éliminer Gin-chan et sa même si je doit désobéir aux règles... Fait moi plaisir frérot, tue Gin avec toute ta colère qui demeure encore en toi, fait le pour ta mère afin qu'elle ne soit pas morte en vain. Contrôle cette colère et la victoire ne t'échappera pas...

Une Scène inattendu venait d'avoir lieu, Yomaku venait tout juste d'offrir un précieux conseil à son ennemi. Enfin d'une certaine façon il était son ami provisoirement puisque Gin était la personne qu'il voulait voir mourir à tout prix.
Ce conseil avait été des plus honnêtes et sincères, il tendu par ailleurs le pouce en direction de Tagorai pour confirmer ce fait et encourager le guerrier à ne pas échouer.


-Dernière chose Tagorai, ne réagit plus à la provocation de Gin... dans un combat comme celui-ci le sang froid te sera fort utile crois moi....

Il démarra rapidement sa course à pleine allure, le bâtiment sur lequel il se trouvait s'écroula pleinement sous le poids de la simple force arrière de ce dernier. Le sombre arrancar avait été pour la première fois fort sympathique avec quelqu'un, chose extrêmement difficile à comprendre mais à la fois tellement simple. Bien qu'il ait réprmander le blondinet dès le départ, Yomaku éprouvait un profond respect pour ce dernier. Cela se voyait très peu mais ce fut un réel sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptySam 17 Jan - 14:00

La création de l'Ouken n'était plus qu'une question de minutes, d'heures tout au plus. La ville de Karakura volait en cendres, sous les coups se sabres des guerriers. Gin e tmoi n'échappions pas à la règle, nous étions nous aussi les bourreaux de la ville. Néanmoins, la venue soudaine d'un troisième combattant, ténébreux et surpuissant, nous fit faire une pause. L'Arracancar, tout de sombre vêtu, semblait donner une échapatoire à Ichimaru. Après un bref dialogue, Gin décida de ne pas utiliser cet objet de lâche. J'étais rassuré, j'aurais détesté rester sur ma faim, alors que j'ai l'occasion de me défouler sur un amoureux du sang.

Celui qui portait apparemment le numéro 0 reprit la parole, considérant le choix de Gin comme enfantin. Celà me fit sourire, cet Arrancar aux apparences de guerrier expérimenté, n'était certainement pas très vieux, et faire la morale à un être qui était présent sur le champ de bataille des années auparavant, celà avait quelque chose d'amusant. Aux dires de Gin, il semblait se nommer Yomaku, mais je n'en étais pas sûr. Il tenta de me rabaisser, simulant une déception à ma vue, mais celà se sentait dans son regard, il aurait aimé se battre. Mais son dévouement envers Aizen était bien plus grand, le fidèle serviteur mourrait pour son maître.

Je ne savais pas du tout qui il était, ni pourquoi il me ressmblait autant. Peut-être était-ce une sournoiserie d'Aizen dans le but de me déstabiliser. Je pensais que l'Arrancar serait plus réticent à quitter les lieux, mais finalement, il entama son retour assez rapidement, non sans laisser de dernières paroles. Ce qu'il me dit était pour le moins surprenant. Il semblait nourrir une haine conséquente envers Gin. Pourquoi ? Les deux étaient pourtant du même camp. La suite fut plus que troublante. " Fais moi plaisir, frérot, tue Gin avec toute la colère qui demeure encore en toi, fais le pour ta mère afin que sa mort ne soit pas vaine. Contrôle cette colère et la victoire ne t'échapera pas. ". Sur ces mots, il dressa son pouce en signe d'encouragement, il en devenait presque amical, puis il disparut.

Pourquoi ces conseils tout à coup ? Et puis, il m'a appelé frérot, que veut-il dire par là ? Est-ce un indice sur ses origines ? Ou simplement une marque de familiarité qu'il a utilisé dans le but de me donner un conseil ? Son reiatsu ressemble quelque peu au mien, mais c'est infîme, la majorité de son énergie est envôutée dans une aura ténébreuse et démoniaque. Les fluctuaions sont étranges, par moments aussi noires que le néant, parfois presque douces... Certainement un personnage à la personnalité complexe. Je me devais de faire le lien... Qui était-il ?


Flash Back.


Celà remonte à plusieurs mois maintenant. Aizen était descendu sur Terre avec Tousen et Ulquiorra, dans une mission de reconnaissance, dont Tagoraï pensait l'importance moindre. D'ailleurs, il avait dit lui même que cette mission n'était qu'un ballade dans son plan. Pourtant, Aizen dégaîna son Zanpakutoh et défia Tagoraï dans un combat singulier. A l'époque, la puissance des deux n'était pas ce qu'elle est aujourd'hui, d'ailleurs si ça avait été le cas, Aizen aurait sans doute pu tuer le Chef des Vizards, la ville aurait été réduite en cendres, or à ce moment là, les deux combattants étaient sur un pied d'égalité, seule l'expérience manquait encore à Tagoraï. Lors du combat, Aizen avait déclaré avoir besoin du Vizard... Il profita d'un moment d'inattention et planta une seringue dans le bras de Tagoraï, et en préleva...Mais Oui !!

Fin du Flash Back.


C'était donc ça ! Cette ballade n'était pas un jeu sans importance ! Il avait tout prévu, il voulait me faire croire qu'il désirait simplement se mesurer à moi avant la grande guerre, mais en fait, il avait planifié de me prélever du sang et probablement du reiatsu, qu'il a dû à son retour analyser, pour en faire une créature similaire à moi, dont la puissance serait destructrice ! Et le résultat est certainement cet Arrancar... Bon sang, il avait poussé ses prévisions si loin... Si je n'avais pas vu cet homme, je n'aurais jamais deviné qu'il avait mené de telles recherches pendant mon absence. Je me trompe peut-être, mais si ce que je pense est la vérité, alors celà explique son comportement envers moi. Il a probablement dans son âme une partie de moi, de ce fait il ne peut pas me mépriser, ce serait se mépriser lui-même. en revanche, il est fort probable qu'Aizen lui ait réservé un rôle primordial... Je ne pourrai jamais en avoir le coeur net si je ne sors pas vivant de ce combat. Mes yeux grena fixèrent l'Arrancar disparaissant au loin. Me servir de ma colère, la canaliser...La mettre au service de mon épée... Et si il était sincère ? Essaie-t-il de me faire comprendre que je suis encore trop gentil ?

Flash Back.


Lorsque Tagoraï se rendit à la Dimension Royale, il n'était encore qu'un tendre. Grâce aux révélations et surtout l'aide de son père, il put apprendre à se durcir, et c'était quelque chose d'important dans le but de la guerre qui s'annonçait. Après tout, Tagoraï était le plus puissant représentant du race toute entière, par fierté, il ne pouvait échouer. Il avait beaucoup progressé, tant mentalement que physiquement. Il était devenu adulte, responsable, très puissant, mais au vu de ce combat, encore un peu trop gentil quand il s'agit d'affronter les êtres les plus puissants. Tagoraï avait le privilège de connaître un minimum la future destination d'Aizen. Il avait vu le Palais, l'Arène... Il avait côtoyé des Gardes Royaux. Il pensait avoir acquis la puissance suffisante, et la bonne mentalité pour se battre seul dans une guerre difficile. Après le combat contre son père, Tagoraï était quelque peu troublé des événements qui venaient de se dérouler.

" Mon fils, dans un combat, tu dois être prêt à tuer, et ne pas avoir peur. L'hésitation dans ton coeur est à ce jour ton seul point faible. "

Avait-il déclaré. C'était donc vrai.

Fin du Flash Back.


Trop tendre, hein ?! Tuer sans hésiter. Utiliser ma colère pour tuer. Pour faire couler le sang de celui qui a tué ma mère. Je...Je vais te tuer....Je vais prendre plaisir à transpercer de ton corps, à faire couler ton sang, à sentir son coeur arrêter de battre. Je vais t'écraser... Une explosion de reiatsu envahit les alentours dans une orbe de flammes circulaire. Un vent se mit à tournoyer, propulsant des jets de flammes à des centaines de mètres. Des secousses violentes repoussèrent les nuages, les débris d'immeubles, plus rien ne résistait à cette pression spirituelle. Un regard assassin, comme jamais je n'avais porté sur un homme, même en possession de mon masque, comme c'était le cas ici. Ma puissance augmenta de façon considérable à une vitesse impressionnante. L'air manquait désormais pour respirer, la chaleur envahissait l'atmosphère dans un dôme de flammes qui s'étendait sur une énorme surface. Je levai mon Zanpakutoh à la verticale devant mon visage, la main posée sur la lame enflammée.

" Je pense savoir qui tu es à présent. Et si j'ai raison, il est impossible que je te laisse partir sans pouvoir avoir une discution avec toi, surtout si tu es...mon frère de sang. Ichimaru Gin. Tu aurais dû écouter son conseil. J'écoute celui qu'il m'a donné. J'ai été trop tendre avec toi dès le départ, et tu m'as sous-estimé, prenant se combat comme un jeu que tu voyais gagné d'avance. Le combat est un jeu, mais le gagnat n'est pas toujours celui qui connait le mieux les règles. "

Dans un murmure glissé à la garde de mon Zanpakutoh avec ma voix roulante de Hollow...

" ...Bankaï... "

Si l'élocution de la libération fut douce, les conséquences furent très violentes. Un faisceau de reiatsu enflammé doré orné de motifs étranges grena m'entoura, me dissimulant totalement. L'énergie explosa alors, emportant tout sur son passage, carbonisant tout ce qui était touché. Gin mit le sbras en croix pour se protéger, et condensa du reiatsu, sans quoi il aurait brûlé lui aussi. La puissance se canalisa autour de mon Zanpakutoh et moi. La lame droite de Koutaïshi no Hi était d'un blanc pur, nacré aux reflets couleur or, une couronne se forma en guise de garde, alors que le manche se trouva incrusté de pierres précieuses, des rubis rouges flamboyants pour être exact. Ma puissance devenait inimaginable et insoutenable pour quiconque n'avait pas le Niveau Capitaine.

" Koutaïshi no Hi, Kami no Hikari. Prince du Feu, Dieu de Lumière, tel est le nom de la lame qui mettra un terme à ta vie, Ichimaru Gin. "

Avec une vitesse jamais vue auparavant, même parmis les plus doués dans ce domaine, je me trouvai derrière Gin, qui n'avait rien vu venir. Et pourtant, ce qui ressemblait à une téléportation, n'était même pas un Shunpo. Le bras droit de Gin vola en éclat, avant d'être complètement brûlé environs une seconde après. Sans le regarder, tout en étant dos à dos, je lui lançai ces quelques mots.

" Je remercierai ton ami Arrancar quand je le verrai pour cette aide psychologique. Adieu, Gin Ichimaru. "

Mes yeux se mirent à scintiller de milles feux. Le reiatsu qui m'enveloppait s'étendit sur une zone et forma une bulle opaque extrêmement concentrée en reiatsu, quiconque poserait le doigt dessus verrait son corps tout entier disparaître instantanément. Gin et moi fûmes entourés de cette orbe de puissance. Toujours avec une extrême vitesse, je déchirai complètement la peau du dos de Gin d'un mouvement horizontal, sans même le toucher directement. Il ne bougeait déjà plus. Je le projetai à l'autre bout de la sphère qui tournoyait dangereusement.

" Kouteï no Kin. "

Je frappai l'air avec mon Zanpakutoh qui peinait à contenir toute sa puissance. C'est alors que de puissants jets de flammes se mirent à envahir l'orbe de reiatsu, Gin avait beau rechercher une issue, il n'y en avait aucune, tant que je ne l'avais pas décidé. Immobilisé par une paroi de reiatsu, il sentit le feu consumer son corps. Des cris de douleur, il n'avait sans doute pas l'habitude d'en faire. Les yeux exorbités, il souffrait abondamment. Je le regardais d'un air supérieur, presque méprisant, avant de me reculer lentement, d'ouvrir une brèche pour sortir d'une puissance difficilement contrôlable.

" Adieu. "

Pointant la pointe de mon arme vers la sphère, j'utilisai une dose immense de reiatsu pour compresser la sphère dorée et grena autour du corps de Gin. Elle serra, serra, si bien que l'on n'entendait déjà plus les cris du traître de la Soul Society. Lorsque le corps fut broyé, une explosion d'une intensité nucléaire causa un profond choc termique sur plusieurs kilomètres. Il ne restait rien d'autre qu'un immense cratère au sol. La fumée, les nuages, l'oxygène ne semblaient pas pouvoir pénétrer la zone ou avait eu lieu l'explosion, si bien que de loin, on percevait clairement un cercle de cendres, entièrement brûlé, au milieu d'un ciel qui même noir, semble d'un bleu azur... Nul doute que l'intégralité des combattants ait senti cette puissance, que ça soit Aizen, Yamamoto, ou les Shinigamis et Arrancars ayant survécu à la terrible pression spirituelle. Je me tenai en l'air, légèrement courbé, la tête baissée.

" Kouteï no Kin. Concentrer une quantité énorme de reiatsu dans une forme sphérique entourant l'adversaire, et lui faire endurer autant de souffrances que la haine portée à son égard. Le tout traduit par une déflagration réduisant à néant toute matière physique et spirituelle. C'est celà, le véritable pouvoir de mon Bankaï... "

À mesure que je parlais, mon masque s'éffritait, la sueur envahissait mon visage, mes cheveux tous basculés vers l'avant, mon Zanpakutoh se scella, mon reiatsu diminua extrêmement vite, si vite que je me sentis vide immédiatement, ayant le souffle coupé pendant une seconde, comme si ma gorge était nouée. Un gros bourdonnement dans le crâne, et la vision des dégâts causés. Le contre-coup de l'attaque vide quasi-complètement les batteries. Mon souffle se faisait de plus en plus lourd, mes forces me quittaient. Je perdais lentement de l'altitude. Je n'avais jamais ressentis un tel besoin de tuer, je n'avais jamais pensé utilisé cette attaque ultra violente un jour... C'est pour celà que j'avais tant de difficultés, que je ne parvenais pas à exploiter mes pleines capacités. J'ai été contraint à cause de ça, d'utiliser une combinaison Shikaï et Masque de Hollow pour tenir tête au simple Shikaï de Gin.

Grâce à mes combats, grâce à mon père, grâce à cet Arrancar, j'ai enfin pris pleine conscience de ce que je devais changer dans ma manière de voir les choses. J'étais effectivement trop tendre. Le combat est un jeu, mais il ne faut pas laisser la moindre chance à son adversaire. Prendre du plaisir en combattant, prendre du plaisir à vaincre, prendre du plaisir...à tuer. Mon père voulait me transmettre ce message sans me le dire directement, il souhaitait que je le comprenne de moi-même. Cet Arrancar étrange, a su immédiatement trouver les mots qu'il fallait, comme s'il me connaissait déjà très bien... Celà ne fait aucun doute, ce visage, ce reiatsu... Il est mon frère. Et c'est sans doute pour cette raison que je n'ai pas hésité à l'écouter lui, alors que j'aurai ignoré n'importe quel autre intervenant. Inconsciemment, je savais que nous somme liés.

Dorénavant, je serai un combattant puissant pour qui le combat est une manière de se délecter dans la victoire et la perte du sang de l'ennemi.

Alors que je m'approchais lentement du sol, je relevais doucement la tête. Au loin, j'apercevais Aizen, Tousen, même Ulquiorra, absent depuis des semaines entières, était là, et puis l'Arrancar étrange. A leur sourire, il semblait évident qu'ils avaient enfin terminé. Une lueur commença à apparaître, formant un grande clé dorée.

" Ouken... Alors tu as finalement réussi, Aizen... "

Dis-je avant de tomber sur le sol, incapable de me relever. Avant même que je puisse me poser toutes les questions qui devaient arriver à mon esprit, je perdis connaissance, ce combat avait été très éprouvant, et je n'avais plus de force, un long repos serait de rigueur, et malheureusement, malgré ce que je viens de voir, Aizen tenant fièrement la Clé Royale entre ses mains, ouvrant lentement une porte magnifique vers le monde sacré, je ne pouvais pas l'arrêter, je n'avais plus la force nécessaire au moindre mouvement. Alors que les puissants combattants du Hueco Mundo marchaient lentement vers la porte en train de se créer, l'Arrancar sembla s'arrêter, les mains dans les poches et regarder dans ma direction...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yamamoto Genryuusaï [PNJ]
Capitaine Général 1ere Division
Capitaine Général 1ere Division
Yamamoto Genryuusaï [PNJ]


Masculin Nombre de messages : 26
Âge : 33
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ryuujin Jakka
Niveau: Commandant / LVL 17+1 (Shikaï)
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue11300/12000Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (11300/12000)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptySam 24 Jan - 14:53


Découvrez Evanescence!


La chaleur était encore présente dans l'air de la bordure extérieure. Les rochers fumaient encore du pouvoir dégagé par Tagoraï. Le vent volait et venait néanmoins rafraîchir la zone comme pour rapporter l'oxygéne dans ce lieu qui en fut si longtemps privé. Une ombre arriva dans un déplacement rapide fesant voler quelques cendres. Le pied du capitaine-commandant marcha sur un bout de tissu d'un blanc nacré dont l'une des faces était d'un rouge sanguin. Yamamoto observa la zone avec intêrêt mais néanmoins tristesse. La zone était dévastée, les cendres d'un noir ténébreux recouvraient le sable fin d'un ocre miroitant sous un soleil mais aujourd'hui, ce soleil même semblait avoir été réduit en cendres. Des nuages noirs et mauves couvraient les environs d'une couche épaisse d'aura négative dont on entendait encore les luttes de joutes que celà provoquait avec le reiatsu positif des âmes qui avaient pu par miracle échapper à l'absorption de l'Ouken. Le commandant fit un pas et entendit quelque chose craquer sous son pied gauche qu'il releva par réflexe pour voir un squelette broyé et consummé presque entièrement d'un oiseau. Des vestiges de coquilles d'oeuf gisaient à coté de lui.

**Quel combat a été mené ici. Quel puissance démoniaque!**

Dans un soupir, le vieux Yamamoto se décida à explorer la zone. D'abord il ne put rien voir à part des arbres morts dont les branches s'éffritaient sous les caprices de la brise légère. Ca et là, il reconnut des morceaux de kimono de shinigami et des hakama d'arrancar. Une ame se baladait au milieu de celà, surement une d'humain. Celle-ci avait de longs cheveux d'un blond miel avec ds yeux en amande d'un bleu d'azur. Les vêtements qu'elle portait montraient une magnifique robe rouge à la dentelle blanche sur l'un des cotés. Sans même sortir le sabre de sa canne, Le commandant la leva à l'horizontal pour transférer l'âme à la soul society, seul chose qu'il pouvait encore faire. Lorsque l'ame de l'humaine ce fut dispersée sous forme de particules spirituels d'un bleu océan, la pluie se mit à tomber dans un coup de tonnerre qui zébra le ciel illuminant la zone. Une silhouette informe sur le sol se dessina au loin et le shinigami évolua par instinct dans cette direction. Un nouveau coup de tonerre zébra le ciel qui permit à Yamamoto de voir qu'il se rapprochait et que celle-ci avait la silhouette d'un homme. Yamamoto arriva devant le corps inanimé de Tagoraï-sama. Yamamoto Genryusaï s'agenouilla à coté du corps pour placer deux doigt sur le coté de la gorge pour ressentir un pouls, pouls qu'il ressentit très vite. Il regarda autour de Tagoraï-sama à la recherche de son sabre blanc qu'il trouva plus loin planté dans le sol mais chose étonnante, dans son fourreau?! Le capitaine-commandant approcha sa main et sentit qu'il était encore chaud mais prenable grâce à la pluie qui redoubla d'intensité. Il le pris dans sa main gauche puis se rediriga à nouveau près du chef des visards. Un papillon de l'enfer vint volleter près du visage du shinigami qui chuchota:

-Avis à la quatrième division. Equipe d'urgence médicale de haut niveau demandée dans le secteur de la bordure extérieure. Ordre du capitaine-commandant!

Le papillon s'envola pour accomplir sa mission tandis que le commandant de la soul society resta à coté de Yagoretsu Tagoraï en posant ses mains en croix sur sa canne. Une dizaine de minutes plus tard, une troupe médicale de la quatrième division arriva par le senkaimon qui apparut devant les yeux sérieux du capitaine-commandant qui observa les shinigamis s'afférer à rendre stable la condition physique du chef des visards.

-Qu'il est les meilleurs soins, il nous a rendu un grand service aujourd'hui! Et trouver tous les visards encore en ville et donnez leur les meilleurs soins également.

Un gémissemnt se fit entendre au centre du groupe de soigneur. Le chef des visards semblait revenir à lui....



RP by Ryu.
Revenir en haut Aller en bas
Gin
Invité




Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptySam 24 Jan - 16:43

Gin était au sol...Était il mort ? Il l'ignorait. Les nuages semblaient défiler à une vitesse surprenante. Le jour et la nuit apparaissaient et disparaissaient comme si ils faisaient la cours pour se rattraper. Le Soleil...La Lune... Était ce réel ? Non...Gin dérivait dans ses propres pensées, sa fin était proche, son Zanpakutoh avait disparu, il était destiné à disparaitre.

*Pardonne moi Shinzo...Je n'ai jamais voulu user de mon Bankai...tout cela était nécessaire...Merci Yagoretsu Tagoraï...Oh !*

Il arrivait à sentir sa présence non loin de lui, elle était apaisée mais bien présente.

Flash Back

Gin voyait sa vie défiler devant lui. Son arrivée au Rukongai, il y fit la rencontre de Matsumoto Rangiku, ils étaient amis, il tenait à elle, surement bien plus que pour une amie.

"Allez viens Gin ! Hahaha"

Il entendait encore son rire dans un écho.

Maintenant il était à l'académie, il était devenu quelqu'un de prometteur, il n'était qu'un simple shinigami et c'est là qu'il le rencontra.

"Bonjour, Gin. Je suis..."

*Aizen...Toi, quelle ironie, tu nous avais promis le bonheur...ton bonheur. Tu aura su te jouer de moi également...*

La vision changea, ils étaient au Seireitei, le Ryoka Ichigo Kurosaki était devant lui, les autres capitaines ainsi que les lieutenants. Il y avait "Elle", elle avait essayé de le retenir.


"Gin ! S'il te plait...Re...reviens !"

*Excuse moi Rangiku...Je pars construire un monde meilleur pour moi, pour toi, nous deux...*

Ils étaient désormais au Hueco Mundo, ils avaient créer leur Espada, ils régnait désormais en maitre incontesté sur cette terre. Gin détestait ces être, ils pullulaient, ils tuaient...Après tout il ne s'était jamais bien entendu avec eux en particulier les arrancars...Derrière ses faux airs et son sourire narquois, il avait fait mine de nouer de bonnes relations avec le jeune Margera, et lorsqu'il l'avait envoyé se battre contre Yagoretsu Tagoraï, il avait bon espoir que ce dernier l'éliminerai, il voulait détruire ce monstre naissant, dont il n'était pas capable de le faire, c'était en le jeune Vizard qu'il avait placé ses espoirs. Mais sa mission l'appelait, il avait du mettre un terme au combat et rentrer avec l'arrancar. Ce jeune Vizard avait le sourire de sa mère...

Une scène plus antérieur lui revint. Il était au Hueco Mundo et il visionnait les bandes vidéos de surveillance de Karakura. Il y avait observé Yagoretsu Tagoraï.

*Quel est nom ?*

Une autre voix lui revint, la sienne. Il parlait avec Aizen :


"-Celui ci semble plutôt intéressant, n'est ce pas Aizen-dono ? J'aimerais connaitre son nom, mon échiquier ne dispose pas de tous les noms encore. C'est tellement embêtant...Peut être que Ulquiorra le connait.

-Il est vrai que ce Vizard possède un certain potentiel, d'après ce qu'Ulquiorra-san m'a rapporté il se dénommerai Yagoretsu..... Yagoretsu Tagoraï."


A cette époque, il réfléchissait déjà une trahison possible de Aizen, il préméditait mais il n'agissait pas. Il se doutait que Tousen lui aussi était venu pour son propre compte, lui aussi avait surement prévu quelque chose, mais Gin ne voulait pas prendre de risque, il resta donc dans l'ombre.

C'est dans cette même ombre qu'apparut une autre scène encore plus antérieur. Aizen était assis sur son trône. Ce jours avait été douloureux, très douloureux.


"-Pourquoi n'ai je pas été informé de cette attaque ? Quand est ce arrivé ?

-Elle ne te regardais pas...Qu'importe...Aurais tu des remords ? Ne détestait tu le capitaine de cette division ? Oh..à moins que ce soit "elle"...

-...

-Je tiens à te préciser que je n'ai aucun rapport dans ce qu'il s'est passé...Dans tous les cas, je ne te dois rien..."


Rangiku avait décédé dans l'assaut de la Soul Society sur une place imprenable détenu par le Hueco Mundo. Un plateaux lointain du Japon sur lequel, on y rassemblait un bon nombre de hollows. Il l'aimait, il l'aimait vraiment. Les jours qui suivirent, il les consacra élaborer un plan. Il avait désormais perdu les pédales, il laissait libre à la douce folie qui le consumait. Il avait chargé un arrancar déguisé de tuer la personne à l'origine de tout ça, la personne qui avait crée le mal : Urahara Kisuke. Gin en était arriver à ce point, la haine le consumait et avait perdu son rêve d'un monde meilleur, celui ci aurait été destiné à la pourriture par le chemin qu'il avait suivit. L'arrancar avait été déguiser en Yoruichi Shihouin, mais il avait raté sa mission en se faisant démasqué par le jeune Vizard. C'était depuis ce jour que Gin avait connu et observé ce jeune homme. Son sourire lui évoquait quelque chose...quelqu'un...mais qui ?

Depuis ce jour, Gin était persuadé que ce garçon lui était lié comme toutes choses dans ce monde, une suite d'évènements, de rencontres et de sentiments. Gin avait périt, il s'était laissé mourir...Tel était son destin...Sa mort par le feu n'avait rien laissé de lui...Si ne était que la sphère donné par Yomaku et qu'il avait mis au pied d'un arbre solitaire, survivant au combat.

Et pourtant...ses sentiments flottaient toujours dans l'air. Un sentiment de regret...un sentiment de mélancolie...un sentiment de réconfort...Tous étaient encore présent quand le Commandant arriva sur place. Il avait donné les ordres pour que le nécessaire soit fait, qu'on s'occupe que le nécessaire soit fait.


"Ichimaru Gin...tu était un enfant...tu as eu un rêve, tu as faillis, perdu espoir...tu t'es laissé ronger par la colère qui t'avait envahi...Aujourd'hui tu repose en paix..."

C'était Ichimaru Gin...Adieu.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yagoretsu Tagoraï
[Staff™] Chef Vizard
[Staff™] Chef Vizard
Yagoretsu Tagoraï


Masculin Nombre de messages : 1320
Âge : 33
Date d'inscription : 12/05/2008
Fiche Technique : Clique Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Koutaïshi no Hi
Niveau: Chef Vizard / LVL 19
Reiatsu:
Encore de la violence....On continue ? Left_bar_bleue0/0Encore de la violence....On continue ? Empty_bar_bleue  (0/0)

Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? EmptySam 24 Jan - 19:21

Je me sentais léger. Apaisé, rassuré. Peut-être était-ce parce que je n'avais plus d'énergie. Ou bien parce que j'avais réussi à tuer un être aussi dangereux et puissant qu'Ichimaru Gin. Cependant, une question me trouble encore, pourquoi n'a-t-il pas utilisé son Bankai ? Quelque chose me dit que son comportement n'était qu'une carapace, et qu'il était un être bien plus complexe. Peut-être n'était-il pas si fou, après tout. Mais une chose ne change pas, et ce même s'il s'agit d'un homme ayant un bon fond, le fait qu'il ait tué ma mère... Je n'aurais jamais pu lui pardonner. C'est la raison pour laquelle je ne pouvais pas perdre ce combat.

" C'est aussi grâce à cet Arrancar, ne l'oublie pas. "

Cette voix...

" Iarogat...tu n'as pas tort, il a joué un rôle dans ce combat...
- Même si j'aurai préféré m'occuper de Gin personnellement, je dois admettre que c'était agréable à regarder.
- Agréable ?! Ce combat n'avait rien de simple.
- Je m'en suis aperçu, tu as mis vachement de temps avant de t'y mettre vraiment. Tu te rends compte que t'aurais pu nous condamner ?! Tu te rends compte que je n'aurai jamais pu profiter de ce corps pleinement, si t'étais mort ?!
- Haha, égoïste... Ca te rend fou de ne pas combattre toi-même, mais que je me serve quand même de ton pouvoir, hein ?
- Ouais... Tu fais chier, vraiment ! Mais je vais pas me plaindre, je suis confortablement logé dans le corps d'un mec balèze qui ne perd pas beaucoup de sang, mon orgueil est sauf, et je n'ai aucune raison de vouloir prendre le dessus... Je te respecte.
- Tu me respectes ? Tu parles sérieusement, là, ou tu te moques de moi ? Tu sais comme moi que la cohabitation de nos deux puissances dans un corps physique humain est difficile, un changement brutal de royauté pourrait...
- Je sais tout ça... Je te dis juste que je te respecte. C'est si étonnant de la part d'un invité de respecter son hôte ?
- Hmm, disons plutôt que d'habitude, les Hollows...
- Raah la ferme ! Je déteste quand tu me compares à ce stade primitif ! Rappelle-toi bien de ma classe... "


D'une même voix.

" Vasto Lorde. "

Une élocution qui résonna.

" Tu vas faire quoi maintenant ? Aizen s'est barré.
- Qu'est ce que tu crois que je vais faire ?! Je suis cloué au sol.
- Abruti ! Tu vas te laisser crever comme une merde ?!
- C'est toi l'abruti... Tu t'attendais à quoi... J'ai encore des choses à faire dans ce monde.
- Arrêter Aizen ?
- Non, ce qu'il veut, à vrai dire, je m'en moque...
- Alors quoi ?
- Je dois le trouver...mon frère de sang...
- Le trouver...
- Le trouver...et le vaincre.
- Hah ! En voilà une bonne idée ! Et pourquoi tu veux le vaincre, hein, dis-le !
- Pour assouvir ma soif de combat... Pour déverser dans le corps inerte de mes adversaires mon énergie. Parce que le combat n'est autre que ma raison de vivre. Prendre du plaisir à combattre, voilà ce que je dois faire.
- Putain, depuis le temps que j'attends que tu comprennes ça ! Les choses vont devenir intéressantes, maintenant! On va bien s'amuser. "


Soudain, je sentis que je revenais à moi. Mes douleurs étaient apaisées, mais je sentais mes muscles très engourdis. Petit à petit, je repris connaissance, et crachai une germe de sang. Autour de moi, plusieurs Shinigamis, apparemment de la 4ème Division.

" Pourquoi...
- Il revient à lui ! C'est incroyable, après une telle perte d'énergie, il aurait dû mourir !
- Restez calme, Yagoretsu-sama, nous nous occupons de vous. "


Je tournai lentement la tête, et après quelques secondes, mon regard se stoppa sur une cape longue, blanche, et une canne en bois. Après réflexion, je reconnus le Commandant Yamamoto. Que faisait-il ici ? Avait-il déjà gagné son combat contre son adversaire ? Lorsqu'il vit que je revenais à moi, il commença immédiatement à m'expliquer. Et ce que j'attendais.

" Aizen et ses troupes ont créé l'Ouken et sont entrés dans la Dimension Royale. Lorsque j'affrontais l'Espada, j'ai senti que tu combattais contre Ichimaru Gin. J'ai ressenti ta victoire. Ce que tu as fais est quelque chose d'exceptionnel, pour quelqu'un qui n'est pas un Shinigami de la Soul Society. Je sais que tu as certainement fais ça pour des raisons qui te sont propres, mais tu as retenu à toi seul l'échéance, mieux que ne l'a fait la Soul Society. Tu nous as rendu un grand service en nous débarrassant d'un des bras droits d'Aizen Sôsuke. Tu as gagné mon respect, Yagoretsu Tagoraï. Tu as beaucoup changé depuis notre dernière rencontre, tu étais arrogant, tu t'étais invité dans mes quartiers sans autorisation... Mais tout celà, c'est du passé. J'ai décidé de te remettre sur pied, c'est pourquoi j'ai demandé à la 4ème Division de te donner les premiers soins. Tu es un élément indispensable dans cette guerre, nous ne pouvons pas te laisser à l'abandon. Maintenant, nous allons retourner à la Soul Society, et tu vas te reposer là-bas, tu seras en sécurité. Messieurs, ouvrez le senkaimon et stabilisez le convertisseur d'âme pour Tagoraï.
- Oui, monsieur ! "


Ainsi il ressentait le besoin de m'aider... Lui qui a renié ma race et exilé mes ancêtres, aujourd'hui, il me prête main forte... Devais-je lui faire confiance ? Plusieurs minutes passèrent, lorsque le Senakaimon était fin prêt. Lentement, je me relevai. C'était difficile, je pouvais à peine bouger. Je marchai sur quelques mètres, mais je ne pouvais pas aller plus loin, je m'écroulai sur l'épaule du Commandant-Capitaine. Je constatais les diverses cicatrices sur son corps.

" Vous..avez vaincu votre adversaire ?
- Non. Il s'est enfui, ce lâche. Appuis-toi sur moi, nous allons à la Soul Society. "


Lentement, nous entrâmes dans le portail. Après plusieurs minutes de lutte contre la fatigue et les engourdissements de tous mes muscles, je vis les bâtiments blancs de la Soul Society. Une alarme retentissait, c'était désagréable. Des dizaines de Shinigamis couraient dans tous les sens, pour se rassembler en colonnes, formant un chemin devant le Commandant.

[color=blue]" Yamamoto Genryuusaï-dono, vous portez-vous bien ? Avez-vous besoin de soins ? Qui est cet homme que vous portez, est-il mort ? Es-il un ennemi ?
- Je vais bien, je n'ai besoin de rien. Cet homme est Yagoretsu Tagoraï, le leader du groupe que nous avons exilé à tort, les Vizards.
- Les Vizards, ces monstres ?!
- Tagoraï a été capable de ralentir la progression d'Aizen à lui seul alors que nous n'étions toujours pas sur place. Il a vaincu Gin Ichimaru. Il mérite notre respect à tous. C'est pourquoi j'ai décidé de le soigner, et de lui offrir notre hospitalité, c'est la moindre des choses, après ce qu'il a enduré. "{/color]

Sur ces mots flatteurs, nous reprîmes notre marche lente vers un batîment où j'espère, je pourrai me reposer. Mais, alors que nous avançions, un garçon légèrement plus jeune que moi se mit en travers de notre chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Encore de la violence....On continue ? Empty
MessageSujet: Re: Encore de la violence....On continue ?   Encore de la violence....On continue ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore de la violence....On continue ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cauchemar continue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Bordure extérieure-
Sauter vers: