Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le deal à ne pas rater :
Soldes d’été 2024 : trouvez les meilleures promos !
Voir le deal

 

 Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D Empty
MessageSujet: Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D   Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D EmptyJeu 6 Jan - 22:18

Comme à peu près 364 jours (et demi) par an, Itami était d'une humeur massacrante. A ce détail près que, pour une fois, elle avait une raison de l'être, ce qui pour autant ne rendait pas la vie plus agréable aux pauvres personnes qui avaient le malheur de la croiser, elle et son humeur de chien.

Non, décidément, les hollow avaient le don de lui faire perdre son temps. En plus, elle considérait comme une offense terrible le fait d'être... Ben là, devant les quartiers de la quatrième division, le placard à balais du seireitei, le bâtiment dans lequel s'entassaient les passeurs de savonnette et les pharmacies sur pattes. Non, ce n'était pas qu'elle ne les tenait pas en très haute estime... C'était juste que... Ca se revendiquait shinigami alors que c'était tout juste bon à poser un pansement !
Bon d'accord, elle ne les tenait pas en très haute estime.
Il n'empêche que, quand il fallait soigner ses dernières blessures en date, elle était bien contente qu'ils soient là, les petits infirmiers maladroits. Ce que, évidemment, elle n'avouerait jamais.
Justement, c'était un jour où elle en avait besoin, de la quatrième division, le repaire des soigneurs-de-bobos et autres infirmiers. Tout ça à cause d'une saleté de hollow.
Certes, il était normal qu'il lui arrive parfois de s'en prendre plein la figure. Mais de là à avoir le bras gauche dans le même état qu'un steak haché, c'était une insulte à son ego de shinigami ! Heureusement qu'elle avait fini par lui faire bouffer la poussière, à cette pourriture !

Elle entra dans le bâtiment où des guignols s'agitaient, visiblement en pleine effervescence, et passaient dans le couloir en courant.
La jeune fille en chopa un par le col au passage, manquant l'étrangler par la même occasion. Sa couleur virant au rouge cramoisi, elle le lâcha, histoire qu'il soit capable d'articuler un mot sans priver son cerveau d'oxygène. La pauvre chose ne devait pas mesurer plus d'un mètre douze les bras levés. Elle attrapa son poignet gauche de la main droite et tendit le bras gauche vers lui, le lui collant presque sous la figure.
Comment on fait pour qu'il arrête de ressembler à de la viande mal digérée ?
Son bras avait déjà l'air d'être passé sous un rouleau compresseur, ou dans la gueule d'un loup-garou, et la façon dédaigneuse qu'elle avait de le malmener ne devait pas arranger les choses.
Le morveux (il n'était pas seulement mi-cros-co-pi-que, il avait aussi l'air de sortir de la maternité !) amorça un mouvement de recul. Sans doute qu'avoir le nez dans le sang d'une étrangère qui vous le colle sous la figure ne devait pas être une expérience très agréable. Il lui lança un regard affolé et balbutia quelque chose qui ressemblait à peu près à :
Jmgkrefrngonkljrt.
Itami leva les sourcils et le regarda avec un air stupéfait.
Bordel, ils parlent même pas la même langue que nous dans cette division !
Ca s'annonçait... Compliqué. Le langage des signes, peut-être ?
Ca. Elle désigna son bras gauche d'un signe du menton. Bobo. Et toi... Elle lui posa la main droite sur l'épaule. AU BOULOT !
Jmgechsuifjkpajdjnsjtupjind.
Pardon ?
Pas de réponse. Mutisme total. Le gamin tremblait de la tête aux pieds et la regardait avec un air paniqué.
Je vais pas te bouffer, hein, j'ai déjà pris mon p'tit déjeuner. Bon, tu sais quoi ? On va essayer de trouver quelqu'un qui soit bilingue chez ces dingues.
Elle se dirigea au hasard vers un des côtés du couloir, le morveux sur les talons, trottinant avec un air d'arriéré mental.
Cool... Bienvenue chez les psychopathes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D Empty
MessageSujet: Re: Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D   Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D EmptyVen 4 Fév - 19:19

Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas venu m'occuper de ma division, depuis plusieurs semaines maintenant je courrais a droite et a gauche pour arrêter la menace envahisseur. Mais je ne pouvais pas une nouvelle fois m'absenter, notre division, habituellement débordée quand il n'y avait même pas de réel problème, ne devait même plus accueillir tout les blessés.

Ce fut donc avec un esprit prêt a rester, même plusieurs heures si il le fallait, debout a soigner mes malades sans aucun repos que je rentrais dans l'énorme bâtiment blanc. A l'intérieur, c'était la plus grande agitation que j'ai jamais vu,tout le monde courrait dans tout le sens, qu'ils soient de la quatrième ou pas. J'arrêtais une "infirmière" qui passait juste a coté de moi,sans même me remarquer, était ce comme ça qu'on accueillait sa capitaine maintenant ?


"Et bien, depuis quand la quatrième division est-elle devenu un parc pour enfants ?"

La pauvre semblait terrorisée de parler a un capitaine face a face, je n'étais pourtant pas vraiment impressionnante,ni réputée pour être sévère avec des Shinigamis. Ou plutôt,avec ceux de ma division.

"Je.. nous.. euh...C'est a cause de la guerre,des dizaines de nouveaux blessés arrive chaque jours, et nous sommes complètement debor...waaaaa"

Avant de pouvoir finir son mot, la Shinigami était par terre,bousculé par une furie blonde qui n'avait même pas pris le temps de s'arrêter, de s'excuser. La suivant du regard,je me demandais même si elle avait seulement remarqué son geste. Ce petit démon n'avait pas fini son carnage puisqu'elle tenta d'étrangler l'un de mes médecin. Avant de pouvoir l'empêcher, un veritable mur humain se dressa devant moi, me demandant de l'aide,des conseils,ou tout simplement me demandant de regarder un patient. Et regarder les patient,j'en avais pas la patience et surtout,je voulais savoir ce que voulais cette Shinigami qui tentait de tuer mes subalternes.
Mais cette fille devait avoir décidé de tout faire pour m'énerver et quand le tsunami d'âmes se dissout, elle n'était plus la, seul ses cheveux blonds disparaissant au bout du couloir. Accélérant le mouvement,je parvins a la rattraper avant qu'elle n'agresse quelqu'un d'autre et je revoyais mon médecin complètement traumatisé vers d'autres taches.


"Je peux comprendre votre énervement,mais est ce vraiment une raison pour agresser ainsi des gens qui tente de vous aid...Oh mon dieu,qu'avez vous fait a votre bras ? Je ne savais pas que la situation était si désespéré ici que les Shinigami en était réduit a s'autodevorer"

Je l'amenais dans une salle ouverte juste a coté,quasiment déjà rempli de patient gémissant ou délirant, parvenant avec difficulté (Oue,j'inscrust des gens dans le rp ) a trouver une place ou je pourrais soigner cette Shinigami tranquillement. Je la fit s'assoir et posais mes mains guérisseuses sur son bras,l'habituelle lumière verdâtre forma comme un bouclier autour de son bras,elle devais déjà commencer a s'apaiser.

"Puisque vous êtes ici,vous allez peut être pouvoir me parler de la situation actuelle dans le monde réel ou dans le Rukongai,car vous ne vous êtes pas fait ca ici je pense ?"
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les deux feignasses qui postent tous les 6 mois se décident à RP =D
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand une mission change la vie de deux Shinigamis [FlashBack pv. Yamiko]
» Entre deux amis, deux âmes qui se complètent.
» L'interview du mois
» Entraînement du mois d'Octobre
» Entraînement du mois de Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Quartier de la 4e Division de Protection-
Sauter vers: