Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

 

 Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Mulan Kaosuhewa
Shinigami de la 7eme division
Shinigami de la 7eme division
Mulan Kaosuhewa


Féminin Nombre de messages : 278
Âge : 24
Double compte : Rôjûrô Ôtoribashi, alias "Rose".
Date d'inscription : 28/06/2011
Fiche Technique : Mulan Kaosuhewa, shinigami.

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Honoo
Niveau: Siège 3 / LVL 10 (LVl uped)
Reiatsu:
Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Left_bar_bleue4700/4700Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty_bar_bleue  (4700/4700)

Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty
MessageSujet: Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui]   Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] EmptyMar 30 Aoû - 21:51

Le Seireitei. Un magnifique endroit et l'aboutissement de tous ses espoirs. Elle était shinigami à présent. Membre de la septième division, sous les ordres d'un… loup bipède. Mulan avait été extrêmement surprise et avait bien faillit tourner de l'œil en voyant son capitaine pour la première fois. Elle avait même faillit être irrespectueuse envers son supérieur et avait pensé (très fort) "Comment ça se fait qu'un chien soit à la tête d'une des divisions des armées de la cours ?" Heureusement la nouvelle shinigami s'était formellement interdit de le juger par rapport à son physique et s'était mis en tête de le considérer comme un shinigami normal - quoi qu'un peu bizarre, mais soit. D'ailleurs Kao avait remarqué que beaucoup de shinigamis étaient bizarre ici. Étant nouvelle d'à peine une semaine, elle n'avait jamais combattu de vrais hollows et il lui tardait de pouvoir réaliser sa vengeance… mais d'un autre côté elle n'avait pas du tout envi de croiser la route d'une de ces sales bestioles. Ni de faire connaissance avec qui que ce soit. Elle n'était pas devenue shinigami pour faire ami ami ! Du moins c'était le mensonge qu'elle s'était inventée pour ne pas avouer sa trop grande timidité qui l'empêchait d'aller vers les autres et qui lui faisait avoir peur de tout le monde. Aussi malgré les efforts de certains membres de sa division, Mulan s'était enfermé presque malgré elle dans une bulle de solitude et de… mystère ? M'enfin. Kao espérait passer plus ou moins inaperçue, un peu comme si elle regrettait sa décision de devenir shinigami.

Il faisait plutôt lourd aujourd'hui, la mi journée était à peine entamée. Et Mulan Kaosuhewa estimait s'être levée bien trop tôt aujourd'hui. À cause d'Oji. Il voulait absolument sortir et l'avait réveillé. Ensuite la pauvre n'avait pas réussi à se rendormir - mais il ne faut pas pousser pépé dans les orties, le matin s'était levé bien avant elle alors qu'elle s'était couchée bien avant lui. Mais la flemme oblige, au lieu de travailler notre chère blondinette paressait dans les branches d'un arbre en regardant les nuages défiler en s'amusant de la forme de leurs ombres et des trouées qui les transperçaient ici et là. Ah, cette ombre avait la forme d'un chat. Et celle-ci avait presque forme humaine. Ah…! Que c'était bon de paresser tranquillement dans un arbre, en regardant paisiblement les nuages défiler… Mulan était entrain de s'endormir, sur une dernière pensé à Oji. *Je me demande où il est passé celui-là…* Un autre membre de la septième division était chargé de livrer un paquet au capitaine de la huitième division. Le problème c'est qu'il avait promis à ses amis se les rejoindre au bar pour jouer aux cartes et boire un bon coup. Aussi il y allait en traînant des pieds lorsque - miracle ! - il vit la nouvelle entrain de dormir dans son arbre perché. Sautant sur l'occasion il l'interpella.

Oh ! Hé ! La nouvelle ! Euh… oui, il avait oublié son nom.

Ladite nouvelle sursauta, se sentit perdre l'équilibre, se rattrapa et… tomba. Mulan fit une "magnifique" chute d'un mètre et quelque de haut et atterrit sur le ventre. S'il y avait eut de l'eau à la place du sol elle aurait fait un très joli plat. Elle se releva, rouge de honte. D'abord elle fut tellement gênée qu'elle garda les yeux sur le sol mais comme un début de fou rire faisait trembler les épaules du gars, elle le foudroya du regard… en tripotant nerveusement sa natte.

Oui monsieur ?

Là il venait de prendre un coup de vieux. Mais ça ne l'empêcha pas de dire qu'elle n'avait pas à roupiller sur un arbre pendant que les autres travaillaient. Sans laisser le temps à Mulan d'en placer une, il lui fourra le paquet dans les mains en indiquant où se trouvait le capitaine à qui elle devait le remettre. Et il la laissa en plan avec le paquet. Kao regarda le paquet avec désarroi et partit vers l'endroit indiqué. L'homme n'avait pas précisé quel capitaine c'était. *J'espère que c'est la Capitaine Unohana, il paraît qu'elle est très gentille. Si c'est pour le Capitaine Kurotsuchi je ne sais pas si j'aurais le courage de passer sa porte…* La shinigami envisagea comme ça tous les capitaines dont elle avait plus ou moins entendu parler ou qu'elle avait vu. Le problème c'est qu'elle ne côtoyait personne et était donc très peu au courant. Elle connais le Capitaine Yamamoto et savait qu'il était le Capitaine Commandant, celui qui dirigeait tout le monde en somme. La Capitaine Fon de la deuxième division était aussi la chef des services d'espionnages et de la police secrète - ou quelque chose dans le genre. À la troisième, euh… aucune idée. La Capitaine Unohana de la quatrième division était apparemment quelqu'un de gentil et aimable. À la cinquième c'était le Capitaine Kuchiki, un noble. À la sixième c'était… et bien, aucune idée non plus. À la septième c'était le Capitaine Komamura - ne pas connaître son propre capitaine aurait été très grave. À la huitième c'était le Capitaine Kyoraku, un shinigami avec un zanpakutô double, tout comme le Capitaine Ukitake de la treizième division. À la neuvième et à la dixième, aucune idée non plus. Le Capitaine Zaraki de la onzième par contre elle en connaissait la réputation depuis bien avant son entrée au Seireitei et n'avait pas la moindre envie de le croiser, ni aucun des membres de sa division. *J'aimerais bien mourir un autre jour si possible.* Enfin il y avait le Capitaine Kurotsuchi de la douzième division, un savant fou selon les rumeurs que Kao avait pu surprendre. En cour les académiciens avaient bien évidemment vu qui était à la tête de quel division mais Mulan s'en était très peu intéressée. Aussi c'était rentré dans une oreille et sortit par l'autre.

Kao regarda la porte qui lui faisait face. Plongée dans ses pensés la femme n'avait qu'à moitié qu'elle venait juste d'arriver à destination. Donc, en toutes logiques, un ou une capitaine se trouvait derrière la porte. Et l'idée de rencontrer quelqu'un d'aussi important lui fit piquer un joli fard. Mulan prit une profonde inspiration pour faire taire son stresse. *Bon, j'entre, je donne le paquet et je sors vite fait retrouver mon arbre. Et s'il se met à pleuvoir je retourne dans mes quartiers. Allez ma belle, ce n'est pas compliqué. Et Oji qui n'est même pas là pour me soutenir…* Prenant son courage à deux mains (et une teinte de tomate bien mûre) la shinigami ouvrit la porte avec un nœud dans la gorge et l'impression que son estomac voulait la lâcher.

B-b-bon-bonjour Capatiii…neuh… bégaya-t-elle à toute vitesse, sa voix de plus en plus faible.

Mulan vira au cramoisi. Ah oui, bégayer quand on veut faire vite et ne pas se faire remarquer… Ce n'est pas forcément une bonne idée. Morte de honte Kao baissa la tête pour se cacher derrière ses cheveux. Ses mains… non, tout son corps tremblait comme une feuille et elle était morte de peur. Avant de baisser la tête la shinigami avait eut le temps de voir un Capitaine brun avec un chapeau sur la tête (en même temps on ne va pas porter un chapeau ailleurs) et partant par-dessus son uniforme un kimono… rose à fleur ? Très perturbée par ce détail et sa gêne, Kaosuhewa ne remarqua rien d'autre. Surtout que maintenant c'était le sol et ses pieds qu'elle avait sous les yeux. Paralysée par sa timidité elle n'osait plus parler ni faire un geste.


Dernière édition par Mulan Kaosuhewa le Mer 31 Aoû - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nimera.forumh.net/
Kyoraku Shunsui
Capitaine de la 8ème division
Capitaine de la 8ème division
Kyoraku Shunsui


Masculin Nombre de messages : 66
Âge : 29
Double compte : Kensei Muguruma - Ex-Kyû Ban Taï Taïsho
Date d'inscription : 16/04/2011
Fiche Technique : Juste ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Katen Kyōkotsu
Niveau: Capitaine / LVL 15
Reiatsu:
Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Left_bar_bleue1800/3600Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty_bar_bleue  (1800/3600)

Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty
MessageSujet: Re: Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui]   Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] EmptyMer 31 Aoû - 16:53

La Soul Society, ou plus ses toits, étaient un endroit super. Oui, super, les toits étaients tous plus ou moins grands, et offraient ainsi une vue magnifique sur le paysage. Puis surtout, le ciel, qui n'était caché par absolument rien, sauf les quelques nuages qui passaient par là. Les toits, l'endroit préféré de Kyoraku. Certains était plat, permettant de s'allonger et faire bronzette, ou encore mieux...Dormir ! Oui, le sommeil et Kyoraku, une longue histoire d'amour.Mais d'autre toits, étaient en pente, ainsi on pouvait admirer l'horizon, même en etant couché. Quelle merveille n'est-ce-pas ? Bon, ce n'est pas le genre de choses qui fait envie à tout le monde, mais il faut avouer, c'est quand même magnifique.

Mais la question ne concerne pas les toits à vrai dire. Ce jour-là, Kyoraku devaient recevoir de la part de la septième division, un paquet top-secret...Non en fait, Kyoraku n'avait pas pris la peine de savoir de quoi il s''agit, il n'avait même pas l'intension de le savoir, il laisserait Nanao s'en occuper, comme à son habitude. Et bien sur, c'est également elle qui devra le réceptionner, encore une fois, comme à son habitude. Kyoraku falanait de toits en toits, pour trouver le plus adapté à cette journée, car chaque jour est adapté à un toit ! Croyez le ou non. Mais il fallait éviter les toits des divisions alentours, et surtout de la huitième...Car Nanao avait la facheuse tendance de traquer Kyoraku pour lui faire prendre ses responsabilités en tant que Capitaine, chose impossible.

Sauf que ce jour-là, Nanao trouva Kyoraku, qui avait préféré rester sur le toit de sa propre division....Oui, la flemme de bouger me direz-vous, et bien...Oui, c'est exact.

"Kyoraku-Taïsho !! On va recevoir dans peu de temps un paquet de la septième division, vous devez le receptionner en personne ! Depechez-vous !"

Kyoraku n'entendait qu'à moitié, il avait déjà quelques verrres de saké et des heures de sommeil dans le nez, alors bon, Nanao pouvait dire ce qu'elle voulait, il ne l'entendrait pas. Il fit un signe de la main à Nanao en guise de "pas de soucis, je vais m'en occuper", mais Nanao savait bien que c'etait faux, comme à chaque fois. Kyoraku se releva, remit son chapeau en place, puis se resservit un verre de saké...Quelle tristesse, aujourd'hui sa division était occupé, et il ne restait presque personne, et donc, il n'aurait aucun compagnon de buvette pour la journée...Hm, et puis Nanao ne buvait pas...Yare yare, il fallait trouver quelqu'un ! Car du saké, ça se partage !

Kyoraku descendit de son toit, puis passa dans les couloirs de la huitième, à la recherche d'un survivant...Et évidemment, il n'y en avait pas, hormis lui et Nanao. D'ailleurs cette dernière se rua sur Kyoraku, l'engeulant, et le forçant à se rendre devant la grande porte de la huitième division, pour attendre le paquet....Paquet ? Livraison ?...Copain ? Mais oui ! C'était la solution ! Peut-être que cette personne aimait le saké, et qu'il, ou elle, accepterait d'en boire quelques verres avec Kyoraku. Il attendit alor bien sagement, sourire aux lévres comme à son habitude, et Nanao à ses côtés, en attendant l'ouverture de la porte.

Quelques minutes plus tard, cette porte s'ouvrit, laissant paraître une jeune femme aux cheveux blonds, avec un paquet. Elle avait l'air timide, celà se remarquait de suite, car elle n'osait pas regarder Kyoraku dans les yeux. Elle s'avança vers lui et Nanao, puis se mit à parler, ou du moins, à extraire un son de sa bouche, difficile à déchiffrer.

B-b-bon-bonjour Capatiii…neuh…

Kyoraku s'approcha de cette dernière, qui devenait rouge et géné à ce moment ou elle prononça ses mots. Comme si Kyoraku était quelqu'un d'impressionant...Pourtant, beaucoup ne le croyait pas capitaine, et même des shinigamis qui sortait de l'académie pensait qu'il était faible, et qu'il ne résisterait pas une attaque d'hollow...Oui, Kyoraku n'a pas le profil du capitaine, mais plutôt du boulet, du pochtron et du pervers incapable de vaincre une mouche. Mais celà lui plaisait.

"Yare yare, Bonjour charmante demoiselle, laisse moi te débrraser de ça !"

Shunsui saisit alors le paquet des mains de la jeune fille, puis se retourna un bref instant pour le jeter dans les bras de Nanao, qui se mit aussitôt à s'enerver contre lui. Kyoraku lui fit signe qu'il s'en occuperait plus tard, ce qui était évidemment faux. Mais maintenant, il tenait une proie ! Et il était certains d'une chose, qu'elle voulait rester avec lui pour la journée, et boire quelques verres avec lui.

"Alors, dit-moi, quel est ton nom hm ?'

Il sortit une bouteille de saké, un verre et en attendant sa réponse, il servit deux verres, dont un qu'il tendait vers la jeune demoiselle. Kyoraku ne perdit pas de temps, on pouvait le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Mulan Kaosuhewa
Shinigami de la 7eme division
Shinigami de la 7eme division
Mulan Kaosuhewa


Féminin Nombre de messages : 278
Âge : 24
Double compte : Rôjûrô Ôtoribashi, alias "Rose".
Date d'inscription : 28/06/2011
Fiche Technique : Mulan Kaosuhewa, shinigami.

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Honoo
Niveau: Siège 3 / LVL 10 (LVl uped)
Reiatsu:
Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Left_bar_bleue4700/4700Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty_bar_bleue  (4700/4700)

Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty
MessageSujet: Re: Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui]   Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] EmptyMer 31 Aoû - 18:35


Mulan dut mobiliser toute sa volonté pour le pas rentrer la tête dans les épaules tandis que le capitaine en rose s'approchait d'elle - voir même prendre ses jambes à son cou pour partir se cacher dans les égouts. Quelle honte ! Bafouiller comme ça devant des inconnus. C'était horrible. Si elle l'avait pu, Kaosuhewa serait devenue invisible, ou se serait transformée en une toute petite souris (pour pouvoir se cacher dans un trou) ou, mieux, elle serait rentrée sous terre. Oh oui, pouvoir fusionner avec le sol pour disparaître. Ça devait être génial comme pouvoir.

Yare yare, bonjour charmante demoiselle, laisse moi te débarrasser de ça !

L'homme lui prit du paquet des mains. *Bien, maintenant sayonara la compagnie !* Elle s'inclina légèrement, brièvement et rapidement. Mulan était pressée d'en finir. Elle se redressa. *Et bien évidemment ça n'arrive qu'à moi de me ridiculiser devant deux officiers de très haut rang. Attend… deux ? Oh… m°rdeuh…!* Et oui, Kao venait tout juste de remarquer la vice-capitaine. La pauvre femme qui avait un peu perdu de ses rougeurs repassa illico presto au cramoisi. C'est pas vrai, on lui avait lancé une malédiction ou quoi ?! La vice-capitaine semblait énervée… et elle avait le paquet en main. Ah ? Ce n'était pas au capitaine de s'en occuper ? La femme avait l'air très… stricte et sévère. Tout l'opposé de son capitaine, en somme. La shinigamie brune sortit de la salle. Distraite, Mulan était revenue à une rougeur moins extrême et commençait à passer au rose foncé. *Suivons le mouvement.*

B-bon, je…


Alors, dis-moi, quel est ton nom hm ?

Ah, bon. Visiblement Monsieur "Je porte un kimono rose et j'en suis pas gêné" avait d'autres projets… et la laisser partir ne semblait pas en faire parti. Dommage. Si seulement elle avait plus écouté en cours au moins elle saurait à quel capitaine elle avait à faire. Bon, alors… déjà il avait deux zanpakutôs, et une vice-capitaine. *Donc ce doit être le Capitaine Kyoraku de la huitième division, que le Capitaine Ukitake n'a pas de vice-capitaine.* Et une bonne chose de faite, maintenant elle savait à qui elle avait à faire ! … Pourquoi il lui tendait un verre de… Euh… Vu la couleur et l'odeur, c'était loin d'être de l'eau ! Ça semblait plus se rapprocher de l'eau de vie. *Mais…! On n'a pas le droit de boire lors des heures de service normalement - même s'il faut avouer qu'on fait pas grand-chose là…* pensa-t-elle en fixant le verre sans savoir comment réagir, les joues d'une couleur hésitant toujours entre le rose et le rouge.

Ka-Kaosuhewa… Monsieur, euh ! Capitaine ! Kyoraku.

Bon là ses joues n'étaient plus roses-rouges mais rouges tout court. Mais bon sang, pourquoi elle n'avait pas laissé son fauteur de trouble apporter le paquet à sa place ? Elle était si bien sur son arbre, à somnoler tranquillement en regardant les nuages… Mais tout espoir n'était pas perdu ! Mulan pouvait toujours s'éclipser, il lui suffisait juste de dire "Au revoir Capitaine Kyoraku, j'ai quelques trucs à faire…" Ah mais non, elle était nulle pour mentir, pis elle préférait dire la vérité. Hum… Oji ? R'ah, d'ailleurs il était où ce lâcheur ? Sûrement entrain de l'attendre tranquillement devant la porte ou une des fenêtres de sa chambre, une souris coincée entre les dents. Mulan regardait le verre avec incertitude. La shinigamie blonde leva son regard ambre vers celui, brun, du capitaine, puis baissa aussitôt les yeux vers le bas du kimono à fleur lorsqu'elle croisa son regard, le tout en devenant encore un peu plus rouge. C'était à croire qu'elle avait un énorme coup de soleil sur le visage. Elle repoussa gentiment et avec hésitation le verre en le poussant doucement avec la paume de sa main gauche, sa main droite tripotant nerveusement sa tresse aux cheveux rouges. Bon, à ce stade, autant tenter le mensonge.

Non merci Capitaine, j'ai, des, euh… des trucs... à faire. mentit-elle très mal et sans bégayer - de justesse, soit dit en passant.

Kao remarqua avec exaspération qu'elle s'était emmêlée les doigts avec sa natte et qu'ils étaient coincés. Priant pour que le capitaine ne remarque rien du mensonge ni de son problème de natte, Mulan essaya tant bien que mal de se démêler les pinceaux.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://nimera.forumh.net/
Contenu sponsorisé





Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty
MessageSujet: Re: Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui]   Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Celle qui n'avait rien demandé [Flash Back PV : Kyoraku Shunsui]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Celle qui n'avait rien demandé [PV Kyoraku]
» [Bannissement] Kyoraku shunsui
» RP Flash Back
» [RP Flash Back] PV Tania
» Un rp/combat en flash back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Quartier de la 8e Division de Protection-
Sauter vers: