Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Comeback de Mayuri et son orchestre !

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurotsuchi Mayuri
Capitaine de la 12ème division
Capitaine de la 12ème division
Kurotsuchi Mayuri


Masculin Nombre de messages : 182
Âge : 27
Double compte : Ushoda Hachigen
Date d'inscription : 04/12/2011
Fiche Technique : No Perfect is GoOd

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ashizôgi Jizô
Niveau: Capitaine / LVL 14
Reiatsu:
Comeback de Mayuri et son orchestre ! Left_bar_bleue9100/9100Comeback de Mayuri et son orchestre ! Empty_bar_bleue  (9100/9100)

Comeback de Mayuri et son orchestre ! Empty
MessageSujet: Comeback de Mayuri et son orchestre !   Comeback de Mayuri et son orchestre ! EmptyLun 30 Jan - 16:11

Kurotsuchi Mayuri s'arrêta et leva la tête. Lui et sa troupe étaient à présent sur une grossière plate-forme rocheuse qui semblait suspendue en l'air. Le sol était d'un blanc de neige tant les nuages immaculés qui le recouvraient. étaient nombreux. Il aimait le blanc. Il aimait ce sol. Rien à voir avec le sable fin et inconfortable ou la banale cour marbrée du Seireitei. Dans les autres régions de la Dimension Royale, on lui avait décrit un ciel rouge tant les combats qui s'y déroulaient étaient aveuglants. Pas de doute : les îles célestes jusque là encore mystérieuses voire légendaires existaient bien. Et il devina que ce qu'on disait sur elles était vrai également. Ce qui l'intéressait particulièrement sur ces îles c'est qu'elles étaient censées former un tremplin vers d'autres régions aux confins de la Dimension. On ignorait ce qu'étaient ces régions, mais il était inconcevable qu'une chose mystérieuse le reste bien longremps quand Kurotsuchi Mayuri était dans le coin.

Il se retourna et contempla d'un air indifférent le groupe harrassé par le voyage qui le suivait. Ce voyage s'était déroulé bien laconiquement, chacun ne s'exprimant qu'en cas d'extrême nécéssité et pour un sujet très formel. Pas idéal comme club de rencontre. Mais il s'en contrefoutait : il n'érpouvait de sentiments pour aucun d'entre eux, et il n'aurait sans doute jamais accordé son attention à leur existence s'ils n'avaient pas eu une quelconque utilité à ses yeux.

Il s'agissait maintenant de mettre en oeuvre son projet. Cela prendrait encore énormément de temps, en plus de ce voyage déjà long. Il allait donner ses ordres impérieux pour construire sa base. Dans sa mansuétude incalculable, il décida d'accorder 10 minutes de pause à ses hommes. Guère plus. Il n'avait pas que ça à foutre que de regarder ces débiles ineptes s'asseoir et masser leurs disgrâcieux orteils. Comme le disait le proverbe, personne ne peut rattrapper le temps perdu.

Il se mit à observer plus attentivement le paysage. Tout n'était qu'énormes masses rocheuses jaillissant de ce ces innombrables nuages. Il tiqua. A première vue, iln'y avait aucune masse suffisamment plane et vaste qui pourraient accueillir sa base. Il avait une certaine vision de l'endroit idéal : une sorte de cuvette, néanmoins avec un fond suffisament plat, et dont les parois seraient des remparts sommaires qui pourraient la cacher à une vue distraite. Au bout des dix minutes qu'il avait accordé à ses troupes, il claqua des doigts, ce qui engendra une invisible petite décharge électrique sur Kenra, un soldat aisément sacrifiable, pour le faire sursauter et attirer son attention.

"Toi. Monte sur une de ces plates formes, et saute de rocher en rocher pour faire une courte reconnaissance. Essaye de repérer un endroit convenable pour mes travaux. Reviens dans une heure. J'espère pour toi que tes Shunpôs sont rapides si tu ne veux pas subir les conséquences de mon impatience."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comeback de Mayuri et son orchestre ! Empty
MessageSujet: Re: Comeback de Mayuri et son orchestre !   Comeback de Mayuri et son orchestre ! EmptyMer 28 Mar - 21:00

Quatre heures, voilà quatre longues heures que leur équipé marchait, ou plutôt rampait dans ce désert blanc. Ce n'était pas de la neige, mais ce n'était pas non plus du sable ni du granit. La jeune femme soupira en entendant quelques'un de ses camarades geindre. Elle avait beau être considérée comme la plus faible du groupe, elle était surtout la plus endurante. Pas une seule fois elle n'avait ressentit la fatigue, et pour dire, elle avait l'habitude de courir longtemps et sur de longues distance autrefois, lorsque les hollow tentaient de la manger et qu'elle avait peur des Shinigami. A cette époque, même si elle ne connaissait pas grand chose de sa condition, elle avait toujours su courir lorsqu'il le fallait. Elle soupira et regarda à sa gauche le pauvre timbré dont l'oeil était caché par une magnifique cicatrice, il semblait la prendre pour une gourde en vue du regard qu'il lui jetait. Le vent vint fouetter sa longue chevelure brune, et les perles de celles-ci vinrent tintaient un moment à con oreille. C'était la première véritable mission de Mitsuki, la première aux cotés de son maître. Elle sourit involontairement et observa les alentours, son "tonton" avait beau être bizarre, il avait la classe, lorsqu'il s'arrêtait pour leur laisser des pauses, il donnait l'impression d'être impassible, mais elle jurait voir sur son visage des marques de protection envers eux. Son sourire se fit plus scintillant et elle observa avec attention le paysage qui s'offrait à elle, dans son sac, se trouvaient les ingrédients intéressant et inconnus qu'elle avait trouvés sur leur chemin. Elle n'avait pas pue s'en empêcher.

Mayuri leur permit de faire une nouvelle pause, il semblait observer les alentours lui aussi, et en pleine réflexion. Habituellement, Mitsuki aimait bien l'ennuyer dans ce genre de cas, mais elle ne pouvait plus. Ils étaient en situation d'urgence, alors ce n'était pas le moment de plaisanter. Elle regarda ses camarades s'asseoir et commencer à s'allonger pour d'autres, elle avait beau ne pas être capable de se battre comme eux, cela faisait déjà quatre heures qu'ils semblaient mort de fatigue, alors qu'elle, elle allait très bien. Elle secoua la tête, se demandant pourquoi elle avait réellement été choisit pour participer vu son incapacité à se battre et son zampakuto encore sourd à son appel. Et oui, son zampakuto ne s'était pas encore révélé à elle. Le manche était toujours douloureux lorsque s'en servait, car en plus de ça, l'arme semblait avoir développer une certaine animosité envers sa propriétaire. Donc, même si elle ne connaissait pas le nom de l’expansion de son âme, qu'elle était nulle en kido, et était une vraie catastrophe niveau corps à corps, Mayuri l'avait tout de même choisit pour faire partie de l'équipe. Alors pourquoi? voilà la question qui trottait dans son esprit depuis le début de cette longue marche. Était-ce parce qu'elle avait, semblerait-il, un don pour les poisons fait avec n'importe quoi? Ou bien simplement parce qu'il n'y avait plus assez d'effectif dans le Seireitei? décidément, aucune des réponses qu'elle trouvait ne semblait être la bonne. La brune était la seule à être resté debout, et elle s'ennuyait, habituellement, elle avait un super labo qui cautionnait toutes ses conneries et ses tests, mais là, cela faisait juste une journée entière qu'elle n'avait rien préparer, et ses mains la démangeaient.

Mitsuki furetait l'horizon à la recherche d'une quelconque activité possible en attendant que les longues minutes de pause défilent. Elle ne comprenait pas pourquoi les autres étaient exténués, elle, elle n'avait quasiment jamais l'habitude de se battre ou de s’entraîner comme des forcenés, alors en même temps, elle n'avait aucune raison d'être fatiguée. Non, elle, elle était faible, et seulement utilisé pour amener la paperasse d'un point A au point B sans passer par la case départ et à une vitesse fulgurante sans perdre un seul document et avec toute la politesse exigée : autrement dit aussi agréable qu'une porte de prison, surtout avec ceux qui se croyaient superieur à elle. Elle adorait leur balancer des pics et des remarques acerbes dans des sous-entendus que seul son maitre aurait été capable de comprendre. Mitsuki fut sortie de ses pensées par un petit couinement rauque et tourna la tête vers Kenra, un grand baraqué sans cervelle qui ne savait pas aligné deux mots sans se tromper mais qui pourtant était un spécimen assez amusant. Le brun se leva et son maître l'interpella comme s'il n'était que du bétail, cela fit sourire la jeune femme.

"Toi. Monte sur une de ces plates formes, et saute de rocher en rocher pour faire une courte reconnaissance. Essaye de repérer un endroit convenable pour mes travaux. Reviens dans une heure. J'espère pour toi que tes Shunpôs sont rapides si tu ne veux pas subir les conséquences de mon impatience." Ordonna Kurotsuchi de sa voix rocailleuse, mitsuki adorait cette voix, car elle lui rappelait son sauveur lorsqu'elle était encore à l’académie et qu'elle allait se faire virée.

La petite shinigami, parce Evidemment, elle n'était pas très grande, se dirigea d'un pas rapide vers son maître et s'agenouilla pour se donner un style, elle savait qu'il s'en fichait pas mal, mais elle adorait le surprendre. Après-tout, c'était un jeu qu'il avait démarré en premier en déclarant que c'était une très bonne idée d'empoisonnée ses camarades. Elle releva doucement la tête, un sourire narquois dessiner sur ses lèvres rose et prononça d'une voix monocordes : " Tonton Mayuri, penses-tu qu'il soit possible de trouver un endroit adéquat à la base pour que je puisse continuer de jouer? " Mitsuki ne craignait pas les foudres de son capitaine, elle en riait presque, mais elle savait qu'au fond de lui, il se revoyait en elle, toujours à la recherche de nouveau spécimen amusant à disséquer et de nouvelles recettes à tester. Elle se releva ensuite, attendant sa réponse, il était beaucoup plus grand qu'elle et son reiatsu, aussi dangereux soit-il lui donnait l'impression d'être bercé. c'était une sensation agréable, que kiki, son zanpakuto, déplorer en traitant sa propriétaire de masochiste. Et inconsciemment, il n'avait pas totalement tords, sauf sur l'idée qu'il s'était fait de ce surnom, car Mitsuki le trouvait A.D.O.R.A.B.L.E. Les paroles de son maitre lui revinrent en tête reviens dans une heure cela signifiait-il qu'ils allaient l'attendre une heure ici? Si c'était le cas, elle allait vraiment, mais alors VRAIMENT se mettre à broyer du noir!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Comeback de Mayuri et son orchestre !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Dimension Royale :: Les Iles Célestes-
Sauter vers: