Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyVen 25 Mai - 7:23

Sang. J'étais couvert de sang, mes vêtements noirs étaient tachés malgré que cela ne se voyait pas, mes cheveux baignant de ce même-sang se trouvaient mouillés et teintés de rouge. Dans ma main droite se trouvait mon katana posé sur celle-là mais je ne le tenu plus par manque de force, j'étais là inconscient alors que mon sang couler toujours autant, il venait de me trancher, et pas qu'un peu, au niveau du torse, laissant une grosse marque sur mon corps. Dans l'autre main se trouvait un bandage blanc avec écrit dessus « Akuma.D.Luffy » en lettre de sang, de plus, il commençait à prendre une teinture rougeâtre vous savez pourquoi. Je ne savais pas ce qui c'était passer après, je ne pourrais donc pas vous décrire la scène qui c'est passé entre ce moment et mon réveil. Je savais juste que quelqu'un m'avait sans doute soigner, avait prix le bandage et était partie... Pour ma part, je connaissais qu'une chose capable de me soigner, enfin, il y avait sans doute d'autres personnes mais je ne les connaissais pas. Cette chose, c'était la 4éme division, avec le petit Hanatarô, mais peu importe qui m'avais soigné, je l'étais et j'étais allonger là sur le sol alors que mes yeux s'ouvraient délicatement et que mon sang semblait avoir arrêter de couler, j'avais donc les yeux ouvert, mes cheveux toujours teinté par cette couleur rouge, faisant une couleur de cheveux assez bizarre, alliant le rouge et le noir, vous me direz, mes vêtements n'était pas mieux. D'ailleurs, mes cheveux avait légèrement changer de coupe pour le coup à cause de ce liquide rouge, pour l'instant il était allonger sur le sol en arrière. Je soupira alors, avant de sentir que le bandage n'était plus là, je toucha alors ma poitrine en tapotant, rien, plus aucune blessure, enfin si, une légère entaille qui semblait se refermais, elle y laisserait sans doute une cicatrice. Je soupirais en regardant ce magnifique ciel, enfin si on peut dire, pour moi il avait l'apparence d'un ciel rouge, rouge de sang et aussi sombre que la mort.

Je tendis la main droite vers ce ciel, en aillant bien penser à pousser mon katana avant, je souriais d'être en vie, mais au fond de moi j'aurais peut être préféré mourir. Non pas à cause d'avoir perdu mes pouvoirs, mais plutôt à cause de me faire laminer aussi facilement par un adversaire, certes plus puissant que moi. Mon regarde changea d'un coup pour donner un air surpris, ouvrant grand les yeux et mordant dans ma lèvre inférieur avec mes dents, quand j'aperçus un gargenta s'ouvrir au bout de ma main tendu. Sur le moment, on aurait pu croire que c'était moi qui l'avait ouvert avec ma main, mais impossible, je ne suis qu'un simple shinigami pas un hollow... En parlant d'hollow, c'était peut être mon hollow qui venait m'achever pour ne plus avoir à m'affronter un jour... Ou peut être que lui aussi ce sentais incomplet et que le seul moyen de redevenir complet et de s'affronter dans un éternel combat jusqu'à que l'un de nous deux soit vaincu par l'autre qui deviendra le « contrôleur » ou le « maître » qui sait ? Peu importe, l'important était que je me retrouvais maintenant avec un gargenta ouvert sur les bras, je ne sais pas pourquoi il c'était ouvert, sans doute une concentration d'hollow trop grande dans les alentours, ce n'était pas étonnant puisqu'on était à l'extérieur de la ville. Ce que j'aperçus dans ce gargenta ? Des hollows, beaucoup d'hollow et c'était pas bon, il y aurait sans doute un gillian qui pourrait se pointer. J'avais la force de me relever, mais je ne le ferais que en cas de danger, j'étais trop faible pour le faire inutilement, je soupira alors, ma main gauche toujours sur mon torse, tentant d'attraper mon zanpakutô dans l'autre main je pencha la tête sur le coté avant de soupirer de nouveau.

- Des ennuis ?...


Dernière édition par Akito Kiriyama le Ven 25 Mai - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Left_bar_bleue5800/5800Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyVen 25 Mai - 10:59

Une mission plutôt banale en soit. Maintenant que j'étais devenu le Fraccion du Segunda Espada , plus rien n'allait être pareil. J'avais peut-être fait une belle bêtise en perdant ma liberté , moi qui aimais tant me pavaner dans l'herbe à regarder le ciel.. C'est d'ailleurs ce que je fis mais pas vraiment.. J'étais au fleuve de Karakura , allongé à quelques centimètres de l'eau pouvant écouter par la même occasion le bruit du ruissellement , si doux et si apaisant. Mais bon, j'étais là pour autre chose et malgré que j'avais une flemme incommensurable , il me fallait le faire.

"Ta première mission sera relativement simple. Je veux que tu ailles faire un tour dans ce qui reste de la cité de Karakura. Tu me feras un rapport sur ce que tu as vu : j'aimerais savoir si les Shinigamis nous ont laissé le champ libre pour un petit casse-croûte d'âmes humaines. Exécution."

J'étais passé par le Gargenta et m'y étais engouffré avec les autres ignobles Hollows tout de noir vêtu avec un masque dont le nez est énormément pointu. Menos Grande. Dire qu'un jour j'étais comme eux , heureusement que j'ai croisé la route d'Aizen-Sama , ça serait triste d'avoir une sale gueule pendant des années et de pouvoir le supporter. Enfin.. Là n'était pas la question. Il se trouve que je sentis la douce odeur d'un Shinigami. Tant mieux , ça me ferais un petit entraînement tiens !

Quelques Hollows s'approchèrent de lui , apparemment ils avaient la dalle et comptait le finir car , il semblait être dans un piteux état. Naturellement , je ne pouvais pas le laisser perdre face à des immondices pareilles , je couru droit devant , dégaina mon zanpakutô et "flingua" la gueule et le masque par la même occasion des deux Hollow bien bas de gamme assez moche en soit qui s'y étaient approchés.

Cependant j'avais un poil la flemme. Mon look était un peu particulier aujourd'hui , pour profiter du soleil et de la petite brise , j'avais enlevé ma veste blanche que j'accrocha à la taille. On pouvait voir mes muscles finement travaillés , ainsi que sur mon dos , un énorme serpent enroulé qui se mordait la queue. On appelait ça Ouroboros aussi , d'ailleurs je ne savais pas pourquoi je l'avais , sans doute que dans ma vie humaine j'avais choisi de me le faire tatoué , mais bon , comme je le trouvais plutôt beau ça ne me dérangeais pas plus que ça.

Mon trou en plein milieu du ventre , ma coiffure qui de temps en temps poussée par le vent révélait mon masque , il allait très certainement comprendre ce que j'étais. De plus , l'autre Shinigami de la dernière fois - Ôotoribashi Jimurei de la 6ème division comme il me l'avait formulé - avait réussi à me sentir tout comme moi je sentais ce Reiatsu. En fait , il avait du me sentir venir depuis un bon moment.

Allongé dans une marre de sang qui devais être le sien , je me suis dis que ça pouvait être prolifique de m'entraîner à utiliser mes nouvelles techniques face à lui. Oui il était en sale état, mais après tout ça ne me dérangeais pas plus que ça , sachant que ses pairs les autres Shinigamis, auraient sans doute agit pareil. Ma lame qui se logeait dans ma main , fonça directement récupérer le sang de l'adversaire au sol , une bonne dose que je renifla à plein nez.


"C'est à toi ça ?"

Lui demandais-je sachant bien évidemment la réponse. Je sortis ma langue et me délecta de son sang qui avait un drôle de goût comme tout les autres. Je n'avais guère envie de me mutiler cette fois-ci , même si je préfère ça à l'autre technique qu'était y goûter.

Byouki !


L'art de la maladie. Il allait très certainement recevoir quelque chose mais quoi ? Une toux , des sensations de froid , de chaud , un mal de tête , une envie de vomir , une otite lui faisant mal à l'oreille , une rage de dent ? Allez savoir.. Mais j'étais prêt à tester pas mal de choses avec lui aujourd'hui.

Calcul Reia:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyVen 25 Mai - 13:57

Ennui. La première chose que me passa par la tête en voyant ce gargenta s'ouvrir et se surplus d'hollow qui semblait vouloir faire un casse-croûte. Ennui, pour deux raison, la première était que j'avais des ennuis, ou du moins que ses hollows m'en causeraient sans doute. La deuxième était que c'était ennuyeux, je ne voulais pas me lever et me battre, je voulais rester allonger au sol dans ma propre marre de sang, à regarder ce beau ciel rouge comme si ma fin était arrivé. Il y avait donc un regroupement d'hollow tous en train de hurler à vouloir me dévore, depuis quelques temps les hollows avait augmenté en nombre, c'était étrange... Surtout à cette endroit hors de la ville, mais d'un autre coté, c'est pas plus mal.

La ville était en pleine reconstruction depuis peu, les humains et survivant étaient tous en train de se mettre à travailler pour reconstruire ce lieu depuis peu de temps, malgré les débris et autres morceaux de verre, de maison, d'immeuble etc... Qui traîner un peu partout. Cependant, ceci prendrait certainement un temps énorme et fou, d'autant plus que Karakura n'est pas construite comme le Seireitei par de l'énergie spirituelle. J'étais en train de réfléchir, tout ceci était plaisant, je ne voulais pas mourir ici alors que je venais de survivre, alors pourquoi j'avais autant la flemme de bouger ? De réagir ? D'agir ? Ou même de me lever simplement ? Je ne savais pas, et je ne voulais peut être pas savoir. Je réagis alors légèrement, levant mon katana à la vu de deux hollows me fonçant dessus pour faire de moi leur déjeuner. Au moment, où un être pour moi inconnu arrive et les découpas. Un shinigami ? Impossible, il n'avait pas le même Reiryoku, il était plus sombre... Un vizard, peut être un vizard contrôler par son hollow ? Impossible, il n'avait pas l'apparence d'un hollows de vizard, et il n'y avait aucune trace de shinigami en lui. Qu'était-ce alors ? Ce morceau de masque... Ce trou... Hollow ? Impossible, il n'y a pas d'hollow possédant un zanpakutô, de plus, les seuls hollows à ma connaissance ressemblant quelques peu à des hommes sont les vasto lordes. Je ne pouvais pas m'attarder longtemps sur son cas, car il ne semblais pas vouloir m'aider, mais plutôt me tuer de ses propres mains, ou du moins me combattre, il n'avait pas tué ses hollows pour me sauver, mais pour ne pas qu'ils m'amochent. Mais pourquoi ? Pourquoi me sauver alors qu'il voulait ma mort ? Pourquoi me sauver alors qu'il profitait de mon désavantage ? Ne me dites pas qu'il n'a pas vu que j'étais blesser, tout ce sang est pourtant bien visible, et je n'ai pas changer de vêtement, on voit encore l'énorme trace laisse par le katana de mon précédent agresseur.

- C'est à toi ça ?

Je tournais la tête dans sa direction en apercevant qu'il venait de prendre du sang au sol avant de le goutter, de mon sang. Dégueulasse, goutter du sang comme si c'était du saké... Enfin non, ne comparons pas ça au saké, puisque je me vois mal prendre du sang sur ma lame et le goutter, surtout vu que malgré que ce soit tout les deux du liquides, la constance n'est pas la même. Je n'eus pas le temps d'y répondre, et de toute façon, pourquoi demandais ? Il connaissait la réponse et je le savais, d'autant plus que si j'étais allongé dessus sans rien dire et que mes cheveux étaient baigné dedans, c'était sans doute le mien, de plus, l'entaille sur mon torse était bien visible. Il avait posé cette question juste par pur envie, et parce qu'il voulait parlé et dire quelques choses. D'ailleurs, il dit quelque chose d'autres incompréhensible, je compris, peu de temps après, que c'était une de ses techniques.

- Byouki !

Byouki, littéralement maladie... En quoi sa technique consistait-elle ? Je ne voulais pas chercher à comprendre, j'avais la flemme, je ne réagis même pas reposant mon katana au sol et le regardant les yeux. Je sentis un mal de gorge arrivait, une douleur assez dérangeante et très désagréable, mais je m'en fichais, je voulais simplement rester allonger-là tranquillement, je n'avais pas envie de me battre, surtout contre ce mec qui avait l'air plus que chiant... Ennui mortel.

- Qui es-tu ? Que me veux-tu ? Qu'es-tu ? Et que fais-tu ici? Je lui avais posé plusieurs questions en même temps, je voulais savoir malgré que je m'en foutais pas mal, à part peut être sur ce qu'il est, ceci pouvait être intéressant. Je me racla alors la gorge, sans raison avant de lui continuer ma phrase. Si c'est le combat que tu cherche, je ne bougerais pas, alors autant me tuer tout de suite.


Dernière édition par Akito Kiriyama le Sam 7 Juil - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Left_bar_bleue5800/5800Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptySam 26 Mai - 12:23

Ce type ne semblait pas disposé à se battre , et je ne pouvais pas comprendre pourquoi. D'habitude les Shinigamis ne cherchaient aucune raison pour croiser le fer , ils croisaient un ennemi et voulait directement sa mort sans même chercher à savoir quel était son nom , son prénom et ce qu'il faisait dans la vie. Mais lui pas , en fait c'était peut-être à cause de ses lourdes blessures , mais je pouvais être sûr et certain que dans son cas , un Shinigami sans scrupules m'aurait porté le coup final , juste pour le plaisir ou plutôt pour avoir continué à perpétuer le génocide des Shinigamis contre celui des Arrancars. Une drôle de guerre d'ailleurs , une guerre ethnique avant tout puisque personne ne cherchait à comprendre qui était juste ou non , c'était du tac-o-tac "Si t'est shini t'est mon ennemi" , drôle de pitrerie malgré qu'aujourd'hui en ce jour j'avais fait pareil , mais dans mon cas c'était bien différent qu'envers ses créatures sans queue ni tête , cherchant juste la violence , la désolation , le sang et les têtes qui tombent sous le puissance de telle ou telle personne.

Je l'écoutais sortir ses idioties plus grosse les unes que les autres , ne pourrais-je pas avoir un combat digne de la sorte ? Je m'ennuyais déjà énormément mais là , avec ce garçon je me faisais royalement chier , surtout que je n'aimais pas ce qui était gagné d'avance..


- Qui es-tu ? Que me veux-tu ? Qu'es-tu ? Et que fais-tu ici? Si c'est le combat que tu cherche, je ne bougerais pas, alors autant me tuer tout de suite.

Il ne voulait pas combattre , mais qui était réellement ce type si étrange ? C'était la première fois qu'on me sortait un truc pareil , comment voulez-vous que je réagisse ? D'habitude et je reprend le Shinigami de la dernière fois - Ôotoribashi Jimûrei de la sixième Division - ne m'avait rien demandé , il avait juste dégainé son fer juste après avoir vu que je n'étais pas comme lui. Alors qu'es-ce que pouvait penser ce type à cet instant présent ? Avait-il peur de moi pour ne pas vouloir se battre ? Drôle de gars en tout cas !

- ... Tu ne sers à rien. Vois-tu , j'ai deux principes : Le premier , je ne me bat pas contre un handicapé , qu'il soit physique ou mental , pour moi tu fais parti des deux catégories. La seconde est que je ne m'occupe pas des faiblard dans ton genre. Retourne dans les jupons de tes parents , le faible , je n'ai rien à faire avec toi , tu es aussi intéressant qu'un gibbon grimpant à un arbre et encore , ça serait rabaisser la race des gibbons..

Je rangea mon zanpakutô dans son fourreau et lui tourna le dos. Pour sûr qu'il allait vouloir se lever et me péter la gueule avec ses paroles , du moins , je me préparais à faire un sonido à tout instant pour le prendre par surprise. Mais s'il n'était pas disposé à combattre alors , autant que j'aille faire un tour et chercher quelqu'un qui en valait vraiment la peine...

calcul reiatsu:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyLun 28 Mai - 11:48

J'étais la au sol... N'aillant envie que d'une chose de mourir, ou peut être de vivre mais de ne plus être faible... Et cette voix au fond de moi, qui me disait des choses incompréhensible, qui parlais sans que je puisse l'entendre, qui semblait être comme muet et pourtant je savais qu'elle parlait... J'étais impuissant et faible, je m'étais fais vaincre sans même avoir pu toucher un adversaire un peu plus puissant que moi, et là j'étais confronté à un type hollow dont je ne sais rien, qu'était-il au juste ? C'était pas un hollow, pas avec un katana pareil... Alors que je fermais les yeux en attendant la mort en étant pensif, repensant à mon passé.... Il se mit alors à parler...

- ... Tu ne sers à rien. Vois-tu , j'ai deux principes : Le premier , je ne me bat pas contre un handicapé , qu'il soit physique ou mental , pour moi tu fais parti des deux catégories. La seconde est que je ne m'occupe pas des faiblard dans ton genre. Retourne dans les jupons de tes parents , le faible , je n'ai rien à faire avec toi , tu es aussi intéressant qu'un gibbon grimpant à un arbre et encore , ça serait rabaisser la race des gibbons..

Je sers à rien... Je suis faible ? Faible ? FAIBLE ? Au fond il avait sans doute raison, mais moi ce que j'avais compris, ce que je ne pouvais pas rester là au sol à cause d'une défaite, je devais me battre, me battre et vaincre cette pourriture qui osait m’insultai sans me connaître.

- Merci. dis-je alors que mon reiryoku bleu clair/blanc se déchaîné autour de moi.

J'étais entouré d'un aura, un aura de la couleur de mon reiryoku, j'ouvris mes yeux d'un coup sec, regardant le ciel en me disant que je n'étais pas faible, je n'étais juste pas assez fort, je deviendrais fort ! Je protégerais mes proches ! Kazuo ! Je te surpasserais ! Mon Reiryoku se faisait de plus en plus oppressant et menaçant, alors que je me levais sans grand difficulté et ceux sans faire de shunpo, j'agrippais mon zanpakutô alors que mes cheveux était de couleur rouge et noir à cause du sang, mes yeux semblait avoir viré au bleu clair presque blanc, je me mis alors à déferler tel une rafale sur mon adversaire qui avait osé m'insulter et me tourner le dos. Pour la première fois, j'avais déchainé toute ma puissance, j'avais atteint mon stade le plus élevé, je ne pourrais pas être plus fort que sa sans entraînement. Je lui donna alors un coup vertical en sachant qu'il allait sans doute stopper l'attaque sans doute avec son sabre, oui c'était son sabre. Je donna alors plusieurs coup sauvage sur celui-ci comme si je voulais le péter ou plutôt le faire flancher montrant ma puissance. Je recula alors de quelques pas en arrière, je me sentais en forme et surtout j'avais retrouvé mes forces, j'avais perdu du Reiryoku mais j'avais gagné en confiance, en courage et toute ses choses utiles aux combats, il avait fais de moi un nouvelle homme et je lui en remerciais, pour ça, je lui offrirais une mort raisonnable, ou peut être lui laisserais-je la vie.

Je pointa mon sabre vers lui, prêt à atteindre la moindre riposte, j'étais prêt à attaquer et à riposter. Cette voix à l'intérieur de moi, elle était plus présente que jamais, je commençais à la sentir réellement et à l'entendre, je pouvais entendre ses « Akito » il prononçait mon nom, mais je ne pouvais entendre le reste... Pourquoi ? Peu importe, je voulais vaincre cette adversaire, pas seulement à cause de ses paroles, mais aussi, pour le remercier de m'avoir redonner le courage et d'avoir éveillé mon vrai pouvoir. Je sentais que quelques peu mon mal de gorge, l'ignorant presque totalement, il était sans doute causer à cause de son sabre, enfin c'était même logique, il avait sans doute pu toucher mon corps en aillant juste mon sang, un pouvoir redoutable, à moins qu'il ne soit pas réel... Je savais pas et je ne voulais pas savoir, je ne pouvais cependant pas prendre le risque de lui laissé du sang supplémentaire, si il touchait à mon sang je devrais l'en empêché et si il m'attaquait pour me blesser, je devrais l'esquiver et l'anéantir.

- Juste une chose, qu'es-tu ? Tu n'es pas un hollow ! Je souris alors à l'idée d'affronter une race que je ne connaissais pas. Je suis Akito Kiriyama, et je te vaincrais!


Dernière édition par Akito Kiriyama le Sam 7 Juil - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Left_bar_bleue5800/5800Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyMar 29 Mai - 21:12

Enfin ! Il allait enfin se réveiller. Je savais que j'étais assez doué pour motiver les gens , du moins là sur le coup il semblait revivre et son Reiryoku explosa tel une aura qui l'entourait. Sympathique , le combat promettait énormément sur le coup. Nickel , moi qui m'ennuyais je pouvais enfin participer à quelque chose , et combattre un Shinigami ça ne pouvait que m'aider. J'espérais juste ne pas tomber sur un trop gros morceaux , ceux qui maîtrisent leurs... je sais plus comment ça s'appelle , mais je sais qu'ils ont deux stades d'évolutions pour leurs armes. La première change un peu , la seconde - la plupart du temps - fait très très mal.

Mais apparemment , non. Il ne changea pas la forme de son arme , juste il semblait pas content , pas content du tout et a la fois content. Incompréhensible. Ma technique via le sang ne fonctionnait plus maintenant , tant mieux , elle semblait ne pas avoir très bien fonctionné de toute façon alors, c'était peut être mieux de garder ma puissance énergétique pour quelque chose de mieux. Il m'avait remercié , et nous avions croisé le fer , plusieurs fois. Il faut dire que même s'il était ensanglanté , il se battait rudement bien. Apparemment ses blessures les plus majeures avaient du être guéris , et grâce à moi , il avait repris l'appétit pour le combat. Il fallait dire que ce n'était pas mon point fort la motivation , mais d'un côté j'étais quelque peu content d'avoir aidé cet homme que je ne connaissais même pas.


- Juste une chose, qu'es-tu ? Tu n'es pas un hollow ! Je suis Akito Kiriyama, et je te vaincrais!

"Qu'est-tu" .. Encore un ignorant de plus que je devais instruire. Et l'autre chose aussi , j'arrivais toujours pas à comprendre. Je croisais le fer avec lui tout en pensant... Pourquoi les gens me donnent leurs noms , qu'es-ce que ça peut leur apporter de plus que je sache qui vais-je botter , ou qui va me botter ? Le résultat est le même , seul mes alliés ont besoin de savoir qui je suis , mes ennemis , ils me connaissent que sous ce nom.

"Et moi c'est Koma'. Quant à ce que je suis...."
Dis-je tout en parant encore une fois un coup d'épée puissant.

"Je suis un Arrancar. Un Hollow devenu Shinigami pour être plus précis"

Avais-je dit cette fois-ci , avant de le laisser volontairement me toucher au niveau de l'épaule. Sa lame ne s'enfonça pas hélas pour lui , mon Hierro avait paré le coup. Tant mieux d'un côté , il pouvait désormais comprendre ce que j'étais , un être puissant et assez intelligent. J'avais compris son mode opératoire , il frappait de grand coups pour que je le contre via le biais de mes techniques , et lui ne voulait pas en utiliser , du moins pas pour le moment. Quitte à se battre au Zanjutsu , ce n'était pas un problème , j'étais un fier bon épéiste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyMer 30 Mai - 13:25

Il venait de réveillé une envie au fond de moi, une envie qui avait disparu. L'envie de combattre, de devenir fort, de protéger les autres, l'envie de devenir le grand-frère que j'aurais du être. Je lui assénais plusieurs coups de sabre, tentant de ne lui laisser aucune ouverture, mais il semblait bon épéiste, peut être pas autant que moi mais en tout cas il était bon.

- Et moi c'est Koma'. Quant à ce que je suis.... Je suis un Arrancar. Un Hollow devenu Shinigami pour être plus précis

Je continuais mes coups, encore, encore et encore, je réussis à avoir une ouverture, volontaire ou non, je savais pas, je lui donnais alors un coup de katana au niveau de l'épaule gauche, malheureusement mon coup semblait ne lui avoir rien fait. Un peu comme mon coup de pied à Luffy, mais cette fois-ci c'était différent, il n'était pas plus puissant que moi, c'était autre chose qui avait paré mon attaque. Mon Reiryoku était toujours intense autour de moi, comme si il attendait que je déchaîne quelques choses et achève mon adversaire, je ne savais pas quoi, mais peut être qu'on ne tarderait pas à le découvrir tout les deux. Je tenais mon sabre droit, je tentais alors un dernier assaut avant de passer à un stade supérieur. Je lui donnais un coup diagonal en partant du bas, se coup n'avait pas eu d'effet, une nouvelle fois son corps avait paré l'attaque, il faut dire que mon coup n'était pas des plus puissant non plus. Il faisait semblant de se laisser toucher, comme si il voulait m'impressionner, peu importe, le coup avait raté mais il ne s'attendrait sans doute pas assez, même si je ne le blesser pas, je le déstabiliserais et l'éloigner de cette flaque de sang qui commençait à coaguler. Je donna alors un grand coup de pied au niveau de son ventre le faisant légèrement reculer, je me mis alors à lui foncer dessus sans même user un shunpo ou autre, et je passa deux fois ma mains sur mon visage, en vain, mon nouveau pouvoir semblait avoir disparut au moment où j'avais voulus l'essayer, ce qui expliquerait cette baisse de puissance, mon hollow était sans doute partie.

Je ne sais pas comment cela était possible, mais en tout cas, c'était sans doute ça. Je ne pouvais plus user de mon pouvoir, j’essayai alors de lui assénait un coup bien puissant vertical au niveau de son torse, je chargeais mon reiryoku et ma force tenant mon sabre à deux mains de façon à lui donner un coup des plus puissant, je pense qu'il avait esquivé, peut être à l'aide d'un sonido ou non, il avait peut être aussi simplement paré mon coup mais dans tout les cas j'avais reculé. Ma deuxième main lâcha mon katana et je le fis légèrement voler en l'air pour le rattraper dans un sens inverse, lame vers le bas, c'était un peu mon style particulier, combinant vitesse et précision mais réduisant la force de frappe. Pourquoi avoir fait ça ? Pour deux raisons, la première était que j’utilisai se style seulement quand mon adversaire n'en valait pas la peine pour moi. La deuxième était que cela m'offrait une défense plus facile, au cas où il riposterait ce qu'il avait d'ailleurs fait.

Il me chargea à toute vitesse, me donna plusieurs coups de sabre à plusieurs reprise, il ne s'arrêta pas, il avait décidé de passer à l'offensif. Je me contenta d'arrêter ses coups avec mon sabre, avant de manquait d'en prendre un au niveau du bras droit, il me manqua de justesse mais j'étais à sa merci d'un quelconque attaque, c'était dangereux, très dangereux.


Dernière édition par Akito Kiriyama le Sam 7 Juil - 17:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Left_bar_bleue5800/5800Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyMer 30 Mai - 16:43

Il semblait bon pour ce qui était au combat via l'épée , du moins , j'avais un peu plus de mal face à lui qu'avec les autres. Il faut dire aussi qu'ils étaient plus polyvalents , mêlant le corps à corps à tout ça , ainsi que les coups d'épées , les techniques de l'art du Kidô et autres techniques secrètes qu'ils avaient comme le changement de leur arme qui prenait une forme bien étrange paraît-il , et aussi le fait qu'ils avaient des nouvelles techniques aussi. Je n'avais jamais pu voir ça de mes propres yeux , mais j'avais déjà entendu des Arrancars en parler , entre eux. Dommage , peut-être qu'un jour je pourrais voir cela mais enfin , il faut dire que ce sera un nouveau problème pour moi du coup..

La frénésie de l'homme qui se nommait Akito n'avait aucune limite. Il s'acharnait sur moi et me rouais de coups d'épée plus puissants les uns que les autres , des bons coups d'ailleurs. Il fallait avouer surtout que c'était en quelque sortes mes paroles qui l'avaient placés dans cet état d'esprit. A croire qu'il me devait beaucoup , enfin , du moins in-intentionnellement car en vrai j'avais voulu la bagarre , mais lorsqu'il me remercia mes envies avaient complètement changés.

Entre deux coups , j'avais réussi à placer une phrase , ou du moins un début de phrase. J'allais devoir attendre pour la suite car , quand je parlais je perdais de la concentration et c'est peut être pour ça qu'il ne gaspillais pas sa salive.


"Je retire ce que j'ai dis à ton propos..."

Voilà , le début de ma phrase avait pu commencer. Je reçu un coup de pied dans les jambes mais apparemment ça ne faisais pas très mal , du moins on aurait dit qu'il avait modéré ce coup , mais dans quel but ? Il avait changé de posture de combat et je trouvais que c'était le moment parfait pour passer à l'offensive , lui mettre un coup de finir ma phrase. Il me suffisait d'un petit enchaînement de coups pour pouvoir enfin finir ce que j'avais commencé , allez , ça pouvais se jouer... Maintenant ! Il parait systématiquement mes attaques jusqu'au moment où il évita de justesse un coup porté au bras , mais maintenant il était à ma merci pour n'importe quoi. J'aurais pu lui lancer un Cero , ou autre , mais ma seule réaction fut de lui envoyer un grand coup de pied dans le bas ventre , juste pour qu'il se plie en deux sous la douleur. Bien sûr , j'aurais pu à ce moment là lui trancher la tête mais ce n'était plus dans mes intentions. Une fois le coup porté , je termina ma phrase.

"Tu est une personne intéressante tout compte fait , Akito-san , et qui plus est , l'un des meilleurs épéiste que j'ai pu combattre à ce jour. Tu ne semble pas connaître ma race , puisque tu viens de me demander ce que j'étais.. Cela signifie que ton sang et tes blessures ont été faites par un Shinigami ?" A ce moment je posa mon épée sur l'épaule tout en le regardant et trouvant ça louche , malgré que je restais énormément sur ma défensive. "J'avoue ne plus rien comprendre..."

Je ne savais plus quoi faire. Attendre sa réaction sans doute , s'il me fonçait encore une fois dessus , ça voudrait dire qu'il veut ma mort une bonne fois pour toute , et je serais obligé de le contrer encore et encore , mais à ce moment du combat , j'avais plus pitié de lui pour le fait qu'il s'était fait avoir par un autre Shinigami , plutôt qu'autre chose. A croire qu'après Aizen-sama , les Shinigamis avaient drôlement changés.. Du moins , à ce que j'ai compris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyMer 30 Mai - 20:29

Je venais de me faire avoir comme un bleu, à peine j'avais esquiver son coups de sabre bien placé, qu'il me donna un coup de pied dans le ventre, je tomba alors en avant, me crispant d'abord, pour m'agenouillant, tête baisser. A ce moment-là, si il aurait voulus il aurait pu me trancher la tête, à moins que j'avais fais tout sa exprès, je serrais mon zanpakutô fortement dans ma main droite,

- Tu est une personne intéressante tout compte fait , Akito-san , et qui plus est , l'un des meilleurs épéiste que j'ai pu combattre à ce jour. Tu ne semble pas connaître ma race , puisque tu viens de me demander ce que j'étais.. Cela signifie que ton sang et tes blessures ont été faites par un Shinigami ?

Je souriais suite à ses paroles alors qu'il plaça son sabre sur son épaule, il me regardait en restant tout de même sur la défensif au cas où je comptais riposté.

- J'avoue ne plus rien comprendre..

Je souriais de nouveau avant de me relever légèrement, plaçant mon sabre au niveau de son ventre comme pour lui montrait que si je voulais j'aurais encore pu combattre, je me releva alors et rangeais mon zanpakutô dans son fourreau, gardant ma main droite sur le manche juste ua cas où. Je le regardais dans les yeux, au fond, on était pas différent, il était un arrancar, une race que je connaissais que peu, mais il semblait être un hollow aillant obtenu des pouvoirs de shinigami. Moi, j'étais un shinigami qui avait obtenue des pouvoirs d'hollow, malgré que je les avais perdu. Au fond, nous étions identique, au fond, en le regardant, je pensais à moi... On était différent et pourtant... Et puis, qui sont mes alliés maintenant ? Les shinigamis pourraient vouloir ma mort à tout moment même en sachant que je n'avais plus mon hollow en moi. Les hollows voudraient me dévoré à tout moment... Les autres shinigamis voudraient sans doute me botter le ***, et les vizards... Je n’avaient plus aucun lien avec eux... Les arrancars, pour moi ils étaient une race inconnue, mais pourtant, pourquoi devrait-il être mes ennemis ? Les hollows l'étaient, car ils sont débiles, ou presque, ils ne pensent que à dévorer les êtres avec un plus fort Reiryoku ou presque... Les arrancars semblaient différent des hollows, ils semblaient assez intelligent et je n'avais aucun raison de les butés... Peut être que ce mec devait devenir mon allié peut être... Que je devais me joindre à lui...

- Je ne me suis pas fais attaquer par un autre shinigami, mais par un vizard... Et si je ne connais pas ta race c'est simplement car...

Je ne pouvais pas finir ma phrase, si je ne connaissais pas les arrancars c'est que je n'en avais jamais rencontré, et je n'étais même pas au courant pour quoi que ce soit d'autres... Au courant de rien, comment les arrancars sont nés etc... ? Je ne savais pas ! Dans tout les cas, j'avais perdu mon hollow, une partie de ma force et de mon reiryoku mais aussi mes mauvais sentiments, j'étais devenu trop gentil... Je ressentais en ce mec une chose étrange, j'avais envie de combattre à ses cotés, de devenir fort, peu importe qui était son maître, je voulais me joindre à lui. Sans même lui dire un mot, alors qu'on venait juste de se battre, je lui tendais la main. Je souriais, et voulais qu'on devienne ami.

- Koma', veux-tu devenir mon ami ? Je n'ai aucun alliés en ce monde, et vous arrancar me semblait être les seuls personnes que...

Je n'avais de nouveau pas fini ma phrase, laissant le doute planer et attendait sa réaction, si il refusait et voulait continué le combat, alors je serais sans doute contraint de le mettre à terre contre mon grès...
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Left_bar_bleue5800/5800Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyMer 30 Mai - 21:06

Il venait de ranger son zanpakutô quand à moi , il était toujours fourré sur mon épaule ce qui me donnait un assez bon style. J'aimais bien cela. Ni une ni deux , alors qu'il faisait chaud et que je transpirais énormément , je retira ma veste et laissa apparent plusieurs cicatrices ainsi qu'un trou. Un assez gros trou au-dessus de mon nombril et juste en dessous des pectoraux. Il pouvait aussi voir ma musculature fine mais compacte , qui signifiait tout les combats que j'avais déjà fait. Aussi , lorsque le vent balayait mes cheveux , on pouvait remarquer une cicatrice au niveau de l'oeil , une cicatrice offerte par un Espada que je n'aime pas énormément. Pour finir , j'avais aussi deux tatouages dont un qui n'était visible que si on me regardais de dos : un Ouroboros. L'autre , c'était au-dessus de l'oeil , une étoile rouge. Allez savoir quand je me suis fait ça , certainement dans ma vie humaine , et la raison pour laquelle j'aurais fait ça m'étais inconnue. Je ne savais pas vraiment qui j'étais d'ailleurs , avant. Mais maintenant , je sais qui je suis malgré que je ne sais toujours pas quoi faire de ma vie. Peut-être n'aurais-je pas du épargner cet homme..

- Je ne me suis pas fais attaquer par un autre shinigami, mais par un vizard... Et si je ne connais pas ta race c'est simplement car...

Un Vizard ? C'est quoi ça encore ? Là j'étais complètement perdu.. Qu'es-ce que ça pouvait être encore ? Je savais qu'il y avait les Shinigamis , les Hollows , les Arrancars qui étaient des hollow devenu shinigamis et... Attends.. Oui ! Cela devait très certainement être le processus inverse ! Un shinigami devenu hollow... Malgré que ça m'étonnerais énormément. Je me demande quels pouvoirs pouvaient avoir ce type de personnes , sachant que moi pour le moment j'avais que des techniques basées sur le sang de mon ennemi , un truc pas top top d'ailleurs. Ne me demandez pas pourquoi moi j'avais ça et d'autres pouvaient faire apparaître des boules de feu , a vrai dire je n'en savais absolument rien.

C'est alors qu'il s'approcha et je ne connaissais toujours pas ses intentions. Je serrais les dents à l'idée de le voir dégainer son arme et lorsqu'il fit un geste brusque , je commença à créer des bala dans ma main , prêt à le lui jeter dessus. Mais il se trouve que simplement , il me tendit la main , et à cet instant , ma seule réaction était d'écouter ses propos tout en faisant disparaître la boule qui venait à peine de commencer le processus de création.


- Koma', veux-tu devenir mon ami ? Je n'ai aucun alliés en ce monde, et vous arrancar me semblait être les seuls personnes que...

Il y a quelques minutes , j'avais engagé un combat sans aucun raison contre cet homme , et maintenant que nous avions fait la paix , il se trouve qu'il voulait être mon ami... Je n'avais pas encore d'ami , enfin si un seul mais on ne peut pas le considérer ainsi puisqu'il s'agissait simplement de mon Seigneur. Lui , c'était plutôt un allié dont j'étais le pion , le serviteur , mais à ses côtés , j'allais grimper en force pour mes convictions , pour réaliser mon rêve même s'il parait idyllique , une chimère en quelques sortes. Néanmoins , j'avais entendu sur l'une des boîtes des humains un jour - dans un chantier , ils avaient des boîtes dans lesquels les gens étaient enfermés et parlaient dans des espèces de petits trous , quel maléfice ! J'avais entendu donc dans cette boîte noire , qu'il fallait s'accrocher pour réaliser ses rêves , et qu'un jour peut-être ils deviendraient réalité.

D'un geste souple , je lui tendis la main que je serra quelque peu avant de me défaire de son étreinte.


"J'accepte ta proposition mon ami.. Je ne connais que très peu de combattants aussi aguerris que toi au maniement du zanpakutô , un bon maître d'armes tu devais avoir! Dis...Pourquoi t'est tu fait attaquer par un... Wizard ? C'est quoi ses types ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyJeu 31 Mai - 13:35

Il tendit aussi sa main dans ma direction, serrant la mienne avant de défaire toute étreinte, je rabaissais alors ma main, et la posa dans la poche gauche de mon pantalon, je retira la deuxième du manche de mon katana et la glissa dans la deuxième poche.

- J'accepte ta proposition mon ami.. Je ne connais que très peu de combattants aussi aguerris que toi au maniement du zanpakutô , un bon maître d'armes tu devais avoir! Dis...Pourquoi t'est tu fait attaquer par un... Wizard ? C'est quoi ses types ?

Même si je souriais déjà depuis un certains temps, à ce moment-là je souriais encore plus, j'avais un « ami » ou du moins un être à protéger et sur qui je pouvais comptais à tout moment, cependant on restait opposé, pour moi il n'était pas non plus un allié, juste un ami, je ne pouvais donc pas considéré les arrancars comme allié, pas avant de l'être officiellement. Cependant, si je devais combattre contre ou avec se type, je serais sans doute de son coté, même si je dois combattre un autre shinigami. Je leva la tête suite à sa phrase, la nuit venait de tomber, et le gargenta était toujours ouvert, il commençait à se refermer alors que quelques hollows aux alentours n'osaient pas s'approcher, comme si cette arrancar leur faisait peur, mais d'un autre coté, ils semblaient avoir été attirer par mon reiryoku. Je ne voulais pas les tués, sauf si il le désirait, j'en avais pas l'intention, je n'avais pas totalement cicatrice et je ne voulais pas rouvrir cette blessure. Je noya mon regard dans la lune qui était ravissante repensant à mon passé, à mon maître, et à … Luffy, je serra alors les dents avant de lui tourné le dos...

- Oui, j'avais un bon maître d'arme, c'était un shinigami mais je l'ai découvert que depuis peu... Je repris alors ma respiration, avant d'échapper un soupire, tout en regardant un hollow au loin qui me fixer du regard, je savais qu'ils allaient passé à l'action tôt ou tard, peut être quand il serait partit, et je mis préparais, mais des hollows qui se comportent comme ça c'était étrange... Je me suis fais attaquer par un vizad, je ne sais pas pourquoi, dans tout les cas, il m'a attaqué le premier, je me suis simplement défendu, mais il était sans doute contrôler par son hollow, je ne sais pas, c'était... Étrange. Et les vizards sont des personnes shinigamis aillant subit une hollowmorphose ou aillant obtenu des pouvoirs de hollow si tu préfère. Je repris alors de nouveau ma respiration, relevant mon regard avant de me retourner vers lui, le regardant dans les yeux d'un air interrogateur, il se posait des questions sur moi, mais je m'en posais aussi sur lui... Dit moi... Comment es-tu né ? Je veux dire... Qu'étais-tu avant d'être hollow ? Et comment es-tu devenu arrancar?

Je me posais ses questions, je me demandais qui était son chef, ou plutôt son créateur, je ne savais rien de leur hiérarchie et encore moins sur leur capacités, mais tout ça m'intriguais j'avais envie de savoir... Je voulais, savoir tout sur lui, mieux le connaître, et qui sait, peut être combattrons-nous ensemble dans le futur ? Peut-être que je rejoindrais ses rangs... Mais d'abord, j'avais plus important à faire, je devais retrouvé mon hollow et le vaincre avant qu'il ne le fasse et devienne plus fort... Si cela arrivait, ce serait sans doute lui qui me vaincrait et je ne sais pas ce qui se produirait, j'espérais juste que je resterais moi même au fond, je ne voulais pas oublié tout ce monde, Kazuo, mon maître, Koma', Shinji et les autres... Je ne voulais pas, je ne pouvais pas, je... Je lui laissais tout de même le temps de répondre, et alors qu'il venait juste de donner sa réponse, ou peut être que j'avais cru l'entendre parler, je ripostais avec une nouvelle phrase.

- A la base, j'étais moi même un vizard, mais je ne saurais expliqué comment, mon hollow c'est séparé de moi et à rejoindre le hueco mundo pour devenir plus fort et me vaincre...

Je soupirais alors en regardant le corps de ce jeune homme observant son corps en entier, apercavant son trou d'hollow, ses muscles, tout, et cette étoile bizarre au dessus de son œil... Peu importe, j'attendais donc de voir ce qu'il dirait à tout ça, maintenant j'avais un ami, je n'étais plus seul, de plus, il m'avait rendu l'envie de me battre et de devenir fort, mais que pourrais-je faire pour le remercier ?
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Left_bar_bleue5800/5800Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyVen 1 Juin - 10:48

Il me parlait de son maître d'arme ainsi que de sa confrontation contre le Vizard. Qu'était cette race encore ? Apparemment , je devrais faire attention de pas en croiser un , vu ce qu'il lui a infligé , mieux vaut que je trace ma route lorsque je verrais mon premier Vizard. Il fallait dire que les shinigamis étaient bon au maniement du Zanpakutô , pour ma part je les égalais quelque peu , mais ce type est bien meilleur que moi là dedans et s'est fait battre. Ces Vizards , ils doivent être vraiment puissants..

Dit moi... Comment es-tu né ? Je veux dire... Qu'étais-tu avant d'être hollow ? Et comment es-tu devenu arrancar?

"Avant d'être un hollow , je devais sans doute être un humain.. Mais je n'ai plus aucun souvenir de ma vie d'avant , mis à part le tatouage que j'ai sur la tête et dans le dos. Et je suis devenu Arrancar grâce à un objet assez spécial qu'un ancien Shinigami nommé Aizen à libéré dans Hueco Mundo afin de faire de nous , son armée."

C'était à peu près ça pour l'histoire. Du moins tel que l'on me l'a racontée , puisque je ne savais rien de cet Aizen , sauf le jour où j'étais encore un Adjuchas traquant ma proie et qu'il est apparu tel un messie avec sa pierre afin de nous libérer. C'est alors qu'il me raconta son histoire , qui d'ailleurs était un tantinet triste pour lui. Apparemment les Vizard auraient un Hollow à l'intérieur d'eux si j'ai bien compris.. mais comment à t-il fait pour rentrer dedans ? C'est impossible vu la taille qu'ils font... Trop bizarre pour moi , je soupira. Le soleil était à son zénith , les rayons assez agressifs , une légère couche de nuage enveloppait le ciel et pour finir la petite brise était tout à fait sympathique à recevoir.

-A la base, j'étais moi même un vizard, mais je ne saurais expliqué comment, mon hollow c'est séparé de moi et à rejoindre le hueco mundo pour devenir plus fort et me vaincre...

"T'avais un hollow dans le corps ? Mon dieu , ça doit faire mal non? M-M-Mais comment il est rentré au fait ??"

C'est alors que je réfléchis un tantinet mais aucune idée ne me venait à l'esprit , je n'arrivais pas à comprendre comment ces trucs arrivaient à rentrer dans le corps des gens , à moins qu'ils se soient développés avant.. Enfin , trop de questions trottaient dans ma tête notamment celle-ci.

"Dis... Tu saurais comment on appelle les stades d'évolutions des shinigamis ? J'en ai déjà entendu parler mais j'en ai jamais vu.. Paraît-il qu'il y aurait deux stades de "transe" dans lesquels leurs armes changent de forme..."

Qu'au moins je ne crève pas idiot , enfin , plus idiot que je le suis du moins. En tout cas cette histoire de Hollow et de Vizard n'allait pas rester éternellement inconnue pour moi , je comptais bien savoir comment ses types ont des Hollow dans le corps , mais surtout , je me demandais autre chose.

"Je parle peut-être beaucoup Akito.. Mais j'ai pas l'habitude de parler à des gens à Hueco Mundo , donc autant en profiter. Tu saurais comment s'appelle le Vizard qui t'a fait ça , histoire qu'on l'attrape tout les deux entre amis et qu'on lui fasse regretter ses actes !!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyLun 4 Juin - 22:30

- Avant d'être un hollow , je devais sans doute être un humain.. Mais je n'ai plus aucun souvenir de ma vie d'avant , mis à part le tatouage que j'ai sur la tête et dans le dos. Et je suis devenu Arrancar grâce à un objet assez spécial qu'un ancien Shinigami nommé Aizen à libéré dans Hueco Mundo afin de faire de nous , son armée.

J'avais mal formulais ma question en disant hollow au lieu d'arrancar, mais peu importe, par supposition il était donc hollow avant d'être arrancar. Je souriais en le regardant, j'avais maintenant un vrai ami, enfin du moins, c'est ce que je pensais, pour moi il était un vrai ami, sur qui je pouvais comptais, certes j'avais eu d'autre amis, notamment Shinji et d'autres par le passé... Pourtant, je ne pouvais plus faire confiance à personne maintenant que j'étais redevenu shinigami et avait perdu mon hollow, sauf peut être à lui... Dans tout les cas, ont se connaissait depuis quelques minutes et pourtant on était pas mal lié, comme si on était ami de longue date, malgré qu'on se posait pas mal de question l'un sur l'autre ne se connaissant que très peu... De plus, lui pouvait aller au Hueco Mundo, je ne pouvais malheureusement pas le suivre sous peine de me faire tuer là bas, mais peu importe... Une chose m'avait cependant interpeller, il avait bien dit « Aizen ? », il avait donc deserté la soul-society et... Avait crée les arrancars ? Intéressant, peut être que je pourrais en apprendre plus sur mon hollow grâce à lui, ou peut être pourrais-je tirais quelques choses de lui, après tout il n'est pas mon ennemi puisque je décide de mes ennemis, je n'ai pas d'ennemi attitré.

- T'avais un hollow dans le corps ? Mon dieu , ça doit faire mal non? M-M-Mais comment il est rentré au fait ??

Je rigolais suite à ses paroles avant d’enchaîner sur une réponse, il avait un peu l'air idiot mais bon peu importe après tout l'idiotie ne fait pas la force, l'intelligence ne fait pas la culture et même un être idiot ne doit pas être sous-estimer, il était peut être un peu débile ou ignorant ou je ne sais quoi d'autre mais il restait fort, ou peut être pas tant que ça, mais je ne connaissais pas l'étendu de ses capacités...

- Je ne l'avais pas à proprement parler dans le corps, à vrai dire il était dans ce qu'on appelle « Notre monde intérieur » ou « For intérieur » pour d'autre, dans tout les cas dans se monde se trouve l'esprit de notre zanpakutô et... pour les vizards un hollow à apparence humaine contrôlant notre sabre, un peu comme toi en fait...

Je n'eus juste le temps de lui répondre et de souriait qu'il avait déjà enchaîné sur une nouvelle question, je m'approcha alors de lui avant de lui placer la man sur l'épaule suite à ses paroles.

- Dis... Tu saurais comment on appelle les stades d'évolutions des shinigamis ? J'en ai déjà entendu parler mais j'en ai jamais vu.. Paraît-il qu'il y aurait deux stades de "transe" dans lesquels leurs armes changent de forme...

- A vrai dire, je ne maîtrise pour l'instant ni l'autre ni l'autre malgré mon ancienneté en tant que shinigami, et je ne sais pas non plus comment les obtenir, mais je le découvrirais assez tôt je pense. Dans tout les cas, on a deux forme de libération de notre zanpakutô qui change d'apparence, parfois changeant aussi notre corps ou nos vêtement sa dépends le type après. La première libération, la plus simple que tout shinigami assez expérimenté maîtrise, c'est le Shikai. La deuxième libération, pour cela là il faut un stade plus élevée les capitaines sont normalement censé la maîtrise, est appelé Bankai. De plus, les vizards ont la capacité d'utiliser un masque d'hollow en plus de ses deux libération.

Je venais de lui expliquer tout ce que je savais, ou presque, puisque je pourrais aussi lui en dire plus sur le Goteï 13 et tout le reste, mais il ne me l'avais pas demander, je connaissais aussi certaine des capitaine et d'autres choses mais tant qu'il ne me le demanderais pas je préfère pas l'ennuyais avec ça. Il m'avait de nouveau pas laissé le temps de dire quoi que ce soit qu'il enchaîna sur autre chose...

- Je parle peut-être beaucoup Akito.. Mais j'ai pas l'habitude de parler à des gens à Hueco Mundo , donc autant en profiter. Tu saurais comment s'appelle le Vizard qui t'a fait ça , histoire qu'on l'attrape tout les deux entre amis et qu'on lui fasse regretter ses actes !!

Je baissa alors les yeux, retirant ma main sur de ses épaules, posant ma deuxième main sur mon torse sous mon t-shirt sentant encore légèrement la cicatrice qui c'était assez refermé, je leva les yeux alors au ciel d'un air faible et triste, un air différent d'avant... Je le regardais alors dans les yeux avec un air vengeur, en gardant un bon sourire en coin.

- Je doute qu'on puisse le vaincre tout les deux, du moins pas maintenant, mais en devenant plus fort se serait sans doute possible. Et je sais juste son nom, il vit ici dans Karakura et se nomme Akuma.D.Luffy.

Je le regardais alors dans les yeux cette fois-ci d'un air plus décontractés en souriant de nouveau, je le pris pas l'épaule comme un vrai pote et nous fit tourné de façon à lui montrer les hollows alentours qui restait au loin avec une envie de nous dévorant, d'ailleurs ils s'étaient déjà légèrement rapprocher.

- J'ai plusieurs question moi aussi... Tout d'abord, tu as bien dis Aizen ? Il a donc déserté la soul-society... C'était un ancien capitaine, il y a t-il d'autre traite avec lui ? De plus, tu m'as demandais les différents stades des shinigamis, puis-je te demandais si tu as un équivalent ? Je ne sais pas si tu es au courant mais peut être que si... J'ai d'autres questions, mais aucune ne sont vraiment importante... J'ai plutôt deux choses à te dire, si jamais tu aperçus mon hollow au Hueco mundo, préviens-moi, je me sens incomplet depuis notre séparation, et je suis sûr qu'il progresse dans son coin pour me vaincre et prendre le dessus... Si ça arriverait, je ne sais pas ce qui se passerait, peut-être deviendrais-je comme toi mais peut-être je t'oublierais aussi, je ne sais pas... Derrière chose, tu vois ses hollows, une fois que tu sera partie ils profiterons sans doute de l'occasion pour m'attaquer en groupe, je ne sais pas si tu peux leur dire de partir, à vrai dire j'ai un peu la flemme de me battre là maintenant, donc sa m'arrangerais, sinon, on leur bute les fesses entre potes, ça peut être... marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Left_bar_bleue5800/5800Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) EmptyVen 8 Juin - 11:20

Il m'expliqua plutôt bien tout ce qui touchait l'esprit de son zanpakutô , pour ma part je ne pense pas qu'il ai un esprit propre à lui même , enfin je crois. Comme je ne lui ai jamais parlé , et puisqu'il ne prend aucune décision en combat , je pense qu'en réalité nous ne pouvons pas avoir de For Intérieur ce qui est dommage puisque j'aurais eu une personne à qui parler , et peut-être même un ami qui sait. Mon pouvoir était si étrange , pourquoi manipulais-je ce triste pouvoir , assez compliqué à utilisé ? J'avais vu bien des Shinigamis faire des attaques sur-puissantes alors que moi mon répertoire d'attaques ne pouvait pas fonctionner tant que je n'avais pas récolté le sang d'un adversaire et l'ai fait fusionner avec moi , que ce soit en l'insérant dans une de mes coupures , ou en y goûtant. Sérieux , c'était assez dégoûtant en plus , et qui me dit qu'un jour ça ne se retournera pas contre moi ? Le sang empoisonné d'un adversaire pourrait me faire un mal fou !

- J'ai plusieurs question moi aussi... Tout d'abord, tu as bien dis Aizen ? Il a donc déserté la soul-society... C'était un ancien capitaine, il y a t-il d'autre traite avec lui ? De plus, tu m'as demandais les différents stades des shinigamis, puis-je te demandais si tu as un équivalent ? Je ne sais pas si tu es au courant mais peut être que si... J'ai d'autres questions, mais aucune ne sont vraiment importante... J'ai plutôt deux choses à te dire, si jamais tu aperçus mon hollow au Hueco mundo, préviens-moi, je me sens incomplet depuis notre séparation, et je suis sûr qu'il progresse dans son coin pour me vaincre et prendre le dessus... Si ça arriverait, je ne sais pas ce qui se passerait, peut-être deviendrais-je comme toi mais peut-être je t'oublierais aussi, je ne sais pas... Derrière chose, tu vois ses hollows, une fois que tu sera partie ils profiterons sans doute de l'occasion pour m'attaquer en groupe, je ne sais pas si tu peux leur dire de partir, à vrai dire j'ai un peu la flemme de me battre là maintenant, donc sa m'arrangerais, sinon, on leur bute les fesses entre potes, ça peut être... marrant.

- .. Oui il y a d'autres traîtres. Deux types que je n'aime pas beaucoup d'ailleurs , ils ne m'inspirent que très peu confiance.. Y'a Gin , coupe au bol , petits yeux et sourire de sadique , il m'inspire pas du tout ce mec-là , même si je suis dans son "camp" s'il on peut dire ça comme ça. Et puis il y a Tôsen , un homme de couleur qui plus est aveugle.. Pourtant apparemment ça ne le dérange pas pour se déplacer. Pour l'équivalent , oui nous en avons un mais il est pas aussi classe que le vôtre hélas.. La Resurreccion, dans ce stade on prend plus ou moins l'apparence de ce que l'on était une fois Hollow.. Pour ma part j'ai peur de voir le résultat et je n'ai encore jamais passé ce stade. Pour ton Hollow , j'essayerais de le retrouver si tu veut.
Et pour les Hollows , oui j'ai une manière de les faire partir ne t'inquiète pas. Je te dis donc à bientôt mon ami , je repasserai par Karakura te voir.


Chacun sa route , chacun son chemin , cet homme allait rester à Karakura faire je-ne-sais-quoi tandis que j'allais rentrer à Hueco Mundo et mon ennui allait reprendre le dessus , mais avant il fallait que je cause avec ces Hollow, enfin.. Causer était une manière de dire que je comptais faire en sorte qu'ils dégagent le plancher. Sa allait être du sport ! Directement , je leur fonça dessus et écarta les mains pour leur dire de ne pas passer mais ils ne me prirent pas en compte et continuaient leur chemin. Okay ! Si c'est ainsi alors je vais devoir sortir le grand jeu. J'effectua un beau demi-tour et de ma main je concentra un Cero, un grand histoire que je puisse en englober deux ou trois à l'intérieur , un tir massif qui les calmeraient. Apparemment j'en avais eu deux déjà ! Sur cinq , c'est pas mal. Puis , apparemment ils me regardaient , énervés de voir que je défendais un Shinigami et que je ne l'avais pas tué , ni mangé. Si cette histoire se savait par mon Seigneur , je risquais de passer un sale quart d'heure. Mais les seuls témoins se tenaient devant moi , et une petite dizaine de minutes plus tard , après quelques pas rapides comme l'éclair pour les faire regarder dans tout les sens et quelques coups d'épées bien placées , il n'y avait plus aucun témoin. C'est alors que je pris la route vers Hueco Mundo , en tirant le ciel via un Gargenta et en m'y réfugiant dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty
MessageSujet: Re: Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)   Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cieux mortels, une couleur rouge, rouge sang. (Pv Komaji)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] Du sang neuf (Komaji Ikari)
» S'envoler pour atteindre les cieux
» La fin [PV: Komaji]
» L'Ananas Rouge
» Komaji débarque enfin ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Bordure extérieure-
Sauter vers: