Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le deal à ne pas rater :
Soldes d’été 2024 : trouvez les meilleures promos !
Voir le deal

 

 [Flash Back] La 5ème Compagnie...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Saiga Magoichi
Shinigami de la 9eme Division
Shinigami de la 9eme Division
Saiga Magoichi


Masculin Nombre de messages : 414
Âge : 34
Double compte : Kaname Tousen
Date d'inscription : 12/12/2009
Fiche Technique : Elle est là !!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Totsuka no Tsurugi
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 15+1 (Shikaï) (Lvl uped)
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue5470/10700[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (5470/10700)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyJeu 12 Aoû - 15:33

Dieu existe-t-il vraiment ? Savons-nous vraiment à quoi il ressemble ? Pas vraiment, la seule chose qu’on sait c’est selon les dessins et les tableaux, c’est qu’il serait vieux et Barbu... On aurait plutôt tendance à penser au Père Noël, mais selon les légendes Dieux à tout simplement un grand pagne blanc, étant toujours assis sur un trône se situant dans le ciel parait-il, il est toujours à côté de nous parait-il, on ne peut le voir, ni le toucher bref il est invisible en faite.

Soyons plus sérieux, si Dieux existait vraiment il n’y en aurait qu’un seul non ? Logique, mais qu’est-ce qui se passerait vraiment si tout le monde se disait être Dieux en fin de compte ? Ou plutôt si tout le monde portait le mot « Dieux » lorsqu’il se présente. Partons dans un endroit où il y a plusieurs Dieux, la Soul Society ou plus exactement le Seireitei qui regroupe les Shinigami. Ce sont des âmes guerrières ayant pour but de protéger les vivants des mauvais esprits appelés Hollows et de guider les morts vers leur monde, la Soul Society. Ils utilisent un Zanpakuto, sabre trancheur d'âmes pour se battre, apaiser les esprits et les guider vers le paradis ou vers l'enfer.

Aujourd’hui, c’est le jour pas J parce qu’il n’y avait rien de spécial. La seule chose à faire d’importante pour Saiga était d’aller à la rencontre de son Capitaine ainsi que de son Vice-Capitaine, il se tenait debout devant la porte et frappa trois coups mais personne ne répondit la première fois... Il réessaya, personne ne répondit cette fois non plus, peut être qu’il n’y avait personne en fin de compte, il s’écarta de la porte et entendait des bruits de pas, certainement la personne qu’il était venu voir :

Flash Back

-Saiga Magoichi, voici votre ordre de mission. Allez voir votre Capitaine ou votre Vice-Capitaine demain afin d’en finir avec cela, n’oubliez pas que ce sera une mission plutôt dangereuse, pour vous tout seul
-Oui.

Fin du Flash Back.

Plus que quelques pas et il verrait qui était la personne qui s’avançait vers le bureau du Capitaine. Était ce le Capitaine lui-même ou alors quelqu’un d’autre ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyVen 13 Aoû - 12:09

Un matin normal dans une vie normale.
Ou, dirait-elle, une matinée irréellement parfaite dans une vie faussement palpitante…
Cependant, il est fascinant de voir à quel point les victimes aiment être bernées lorsqu’elles sont encore aveugles.
Hinamori en était l’exemple parfait, si chaudement bercée dans son rêve…


Ce jour-là, la jeune femme avait sacrifiée une partie de son sommeil pour prouver, une fois de plus, que sa dévotion était complète. Pleine de bonnes attentions, elle avait pris la responsabilité de trouver la trace d’un shinigami exilé. C’est donc pour faire des recherches sur lui et ses techniques qu’elle avait ouvert les yeux plus tôt. Ce surplus de travail mettait la plupart des lieutenants de mauvaise humeur ou, en tout cas, il ne cherchait pas le travail supplémentaire. On pouvait voir dans le sourire qu’Hinamori affichait à chaque réveil une part de cet étrange masochisme. En effet chaque matin, elle souriait bêtement, heureuse de voir que tout ceci n’était pas un rêve, elle était belle et bien le vice capitaine d’Aizen Sôsuke. A aucun moment elle n’aurait pu se douter qu’un jour, en se réveillant, elle verrait l’atrocité de ce cauchemar…

Mais pour le moment, elle dormait encore doucement, s’apprêtant pour cette nouvelle journée. Comme vous pouvez vous en doutez, Hinamori n’était pas le genre de fille à se pomponner pendant des heures. Pourtant, il y avait toujours ce petit quelque chose qui la retenait devant le miroir. Cinq minutes où elle s’inquiétait de son image tant chérie. Ce n’était pas ses yeux qu’elle fixait, elle ne déposait aucun maquillage sur ses paupières. La seule chose qui l’intéressait c’était sa coiffure. Elle prenait un grand soin à faire ce chignon et à y coincer toutes les mèches rebelles qui auraient tentées de s’enfuir. Elle cachait alors cet amas de cheveux sous un tissu vert clair. Ajoutées à cet accessoire superflu, quelques mèches de cheveux tombaient sur le haut de son visage, marque discrète d’un début de féminité.

Bien évidemment, si elle les attachait ainsi, c’était d’un point de vue pratique, surtout lorsqu’il s’agissait de combats. Cependant, ce qu’il fallait voir dans ce geste c’était juste un manque de confiance en ce qu’elle était, une femme. Elle aurait très bien pu laisser ses cheveux cascader sur ses fines épaules mais elle se sentait mal à l’aise dans ce rôle. Ridicule dans l’élégance et la sensualité que pouvait inspirer une femme telle que Rangiku. Elle, elle n’était pas comme ça, elle n’était pas forte. Elle ne pouvait pas encore endosser ce masque. Alors, elle restait figée dans son image de jeune fille à peine femme. Attachante dans sa faiblesse, dévouée pour son travail…

Une fois assurée qu’elle était prête, Hinamori se mis en route. Sa tête leva les yeux vers la lune à peine visible et elle s’engagea dans la rue à sa gauche, luttant contre le froid de décembre. Elle pénétra enfin le centre de recherche de la Soul Society. La taille de ce lieu était plus qu’impressionnante, tant de livres, tant de mots, mémoires de la vie de milliers de shinigami… Elle avait beau être venue ici une centaine de fois, elle ne cessait de s’étonner devant l’immensité de ce lieu. Ce bâtiment avait comme un goût de rêve, un lieu souterrain cachant un unique trésor…
Mais, aujourd’hui, elle décida de passer outre sa fascination. Elle devait se concentrer sur son objectif, plus tôt elle s’y mettrait, plus elle aurait de chance de l’attraper. Son corps s’avança sur la gigantesque passerelle déserte. Elle fît des pas lents, inquiétée par tant de hauteur puis, elle accéléra le pas en fixant le cœur du tourbillon de livres. Ses doigts se posèrent promptement sur le clavier bleuté et partirent dans une chorégraphie machinale. L’écran afficha alors les réponses qu’elle cherchait…

Le soleil pointa son nez une demi-heure plus tard. Vue d’un toit du Seireitei, le soleil semblait naître de cette étendue de terre sèche. On avait l’impression que le soleil, en se levant le matin, privait le Rukongai de toute son eau, comme un être destructeur qui vient voler les biens faits de la nuit.
A ce moment là, Hinamori arriva dans les quartiers de la 5ème division. Elle marcha rapidement sur le plancher froid, un tas de feuilles aux bras. Sans qu’elle y pense vraiment, son corps se dirigea au cœur des lieux, habitué à commencer la journée dans le bureau du capitaine. Elle ne fît même pas attention à la porte entre-ouverte, elle savait qu’Aizen la laissait souvent ouverte dans le but d’inviter les gens à entrer. Alors, sans frapper, elle posa sa main sur le bois et la poussa délicatement pour entrer.
Son corps s’immobilisa à un mètre de l’entrée et ses grands yeux admiratifs se posèrent sur son bourreau.

« Aizen taicho… »


Un hochement de tête courtois remplaça un simple ‘bonjour’ et, très vite, le profond respect qu’elle avait pour cet homme la poussa à baisser les yeux vers le sol. Pourtant, aujourd’hui, ses iris ne s’attachèrent pas à la moquette ternie, quelqu’un était déjà là. Elle posa un regard étonné sur le visage du shinigami et finis pas le saluer en souriant.

« Saiga-san »

Après quelques brefs échanges, la jeune femme baissa les yeux vers les photocopies qu’elle serrait dans ses mains. Elle les tendît alors vers son capitaine.

« Il s’appelle Asuka, mais vous avez certainement entendu parlez de lui sous le nom du Marionnettiste. Ce nom lui vient de son zampakuto qui rend ses ennemis aussi fidèles que des pantins. »

Hinamori ne le savait pas encore à cette époque mais ce pouvoir étrange due beaucoup amuser Aizen. Après tout, c’était toujours attrayant de voir un pauvre insecte tenter d’imiter un dieu, sans y parvenir…

« Je n’ai pas pu trouver l’effet de ses techniques exactes mais il semblerait qu’il puisse immobiliser ou guider son ennemi à l’aide de fils invisible. C’est assez étrange pour un zampakuto et, en soit, ses techniques ne sont guère puissantes. D’ailleurs, il ne possède que le shikai et au vue de ses techniques je pense qu’il est surtout à l’aise au combat éloigné. Cependant je pense qu’il serait raisonnable d’envoyer plusieurs hommes à sa poursuite car une fois sous l’emprise de son zampakuto, il est difficile d’en échapper.»

Elle posa un regard sur Saiga puis continua.

« La 12ème division l’a repéré dans le Rukongai Est, une fois sur les lieux on ne devrait avoir aucun mal à le repérer. »


C’est ainsi qu’elle finît son court exposé, elle recula d’un pas et attendît les ordres d’Aizen…





Dernière édition par Hinamori Momo le Mer 5 Jan - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aizen Sosuke
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
Aizen Sosuke


Masculin Nombre de messages : 1353
Âge : 35
Double compte : Yomaku Yagoretsu
Date d'inscription : 06/07/2008
Fiche Technique : Aizen

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Kyoka Suigetsu + Hogyokou
Niveau: Roi de la Dimension Royale / LVL 21
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue15500/15500[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (15500/15500)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyLun 20 Sep - 23:44

    On dit que toute les vérités sont bonnes à dire, mais sont-elles vraiment toute bonnes à entendre ? Elle même faisant partie de la connaissance, elle peut facilement se confier à l'erreur, devenir une méprise. La vérité peut être trompeuse, on peut la bafoué et la perdre de vue. Connaître la vérité et croire à ce même caractère est totalement différent. On ne peut dissocier l'un et l'autre qu'avec des informations détaillés, vérifiés et concrètes. La réalité n'est pas sans faille, les yeux peuvent se tromper, comme les quatre autres sens d'ailleurs. Jouer avec les lois humaines est un délice que peu d'hommes sont capables d'accomplir. C'était il y a maintenant des années, des décennies voir des siècles. Difficile de dire avec exactitude quand ce sont déroulés ces événements, mais ce retour dans le passé n'est pas un souvenir, c'est une remémoration d'une époque révolue. A ce stade Aizen jouait encore son rôle du capitaine protecteur, un homme de respect sur qui on pouvait compter à toute heure et en toute circonstances. Il accomplissait son devoir avec détermination et bravoure, ne laissant jamais rien au hasard dans sa quête de pouvoir.

    Ce jour se déroulait quelques mois après la naissance des vizards et de leur exclusion. Une expérience qui s'était transformé en échec, dans la précipitation il n'a pas pu les éliminer, laissant Urahara Kisuke remédier à leur sorts. Mais parlons de la situation présente. Comme chaque jour à l'aube, la dévoué capitaine prenait toujours de l'avance dans son réveil, mais surtout dans la préparation de son quotidien. Quotidien qui n'en portait que le nom, car un homme au tel statut ne rencontrait jamais la monotonie, et ce même dans les instants de repos aussi courts soient-ils. Aizen était et demeurait un capitaine à part, sans pour autant être un individu d'action à l'instar de Byakuya Kuchiki ou un forcené de la nature comme Zaraki, son côté aimable, souriant et prévenant ne le rendait que plus honorable et admiré auprès de sa division.

    Une admiration qui devenait rapidement un atout considérable, une carte maitresse derrière ce masque d'un parfait tuteur. Personne n'était en mesure de penser qu'en cet instant précis, le valeureux Sôsuke avait pris possession d'une identité qui n'était pas sienne. Un calculateur tellement pro dans ses gestes, dans ses mots, dans ses mimiques les plus discrètes que personne ne pouvait lire la vraie nature enfouie du futur souverain du fameux Hueco Mondo, habitat officiel des créatures que les shinigamis se doivent de poursuivre. Cet alliance avait déjà eu lieu avec certains d'entre eux. Il avait su rallier à sa cause les monstres les plus terrifiants de leur monde. Toutefois il ne s'agit là que de la vérité, du vrai visage démoniaque qu'est le sien, mais ça encore une fois, aucun d'entre eux ne pouvait s'en rendre compte. A l'époque il s'était bien lié d'affection pour le prodigieux Gin, qui au vu de ses étonnantes capacités avait été promu capitaine de sa propre division.

    C'est alors qu'il reçut sous son aile Hinamori Momo, plus qu'une subordonné dévouée il s'agissait là d'une fan inconsidérable de son soit disant bienfaiteur. Il s'en servait justement pour étouffer les doutes sur sa propre personne et accentuer la crainte d'un autre personnage. Un scénario imaginé dans le but de tromper la vision, de jouer les faire valoir. Une vraie stratégie qui avait commencé dès le premier jour. Enfin bon, revenons dans le passé. Comme d'habitude Aizen était assis à son bureau, s'occupant des papiers administratifs. La plupart de ses confrères laissaient faire ça à leur subordonnés, mais pas lui. Il portait toujours un grand intérêt à ne pas s'acquitter des tâches aussi pénibles que celles-ci, c'est pourquoi il prenait son rôle très à cœur. En cette gracieuse journée, un changement bouleversait son petit quotidien, ce fut l'apparition de Saiga Mogoichi dans ses locaux. S'en suivit la venue d'Hinamori qui comme chaque matin, s'occupait d'informer son capitaine des récents évènements observés.

    Il salua rapidement les deux protagonistes présents de son fameux sourire, ce même sourire parachever par un regard affectif envers sa division. Il entretenait toujours une bonne relation avec eux, se persuadant que l'esprit d'équipe et la bonne entente sont la force maitresse d'une bonne communauté. Il restait à la fois relax, posé et prévenant en toute conjonctures. Sa jeune partenaire lui fit ensuite part d'un certain problème qui régnait au sein de la soul society. Visiblement un shinigami maniant l'art des marionnettes s'amusait à répandre le chaos avec ses techniques de manipulation. Utiliser quelqu'un à profit, c'est ce qu'on appelle l'influence. Voilà un pouvoir fort intéressant contre un homme au dessus de toute les règles, celui qui se jouait de tous et de tout allait devoir faire face à l'un de ses apprentis. Mais avant ça, il fallait organiser un groupe capable d'en apprendre plus sur cet inconnu. Les mains plongés dans ses manches, le regard méditatif, il se tourna vers ses deux compères.

    -Il faut agir vite et bien. Nous n'avons plus le temps de monter une escouade qui pourrait intervenir dans les plus brefs délais, nous allons donc nous en charger personnellement. Hinamori, Saiga, je me vois dans l'obligation de vous confier cette corvée. Veuillez m'excuser mais je dois remplir un autre devoir qui ne peut pas attendre... je vous rejoindrais un peu plus tard. Je compte sur vous deux !

    Se retournant sur son passage, Aizen se dirigea vers la porte battante qui rejoignait sur l'extérieure. Une lumière éblouissante encadrait les bordures de celle-ci, significatif d'une journée agréable pleine de rebondissement. Quand il s'apprêta à partir dans un sens opposé aux siens, il jeta un ultime coup d'œil sur Hinamori, ses lèvres dessinant une expression encore plus enthousiaste qu'auparavant.

    -N'oublie pas mes conseils Hinamori, je suis persuadé que tu va en avoir besoin...

    Ces derniers mots expédié à la jeune femme, Aizen reprit sa marche vers une destination que lui seul connaissait. Mais nul doute qu'il n'allait pas en avoir pour très longtemps avant de revenir auprès de ses subalternes.
Revenir en haut Aller en bas
Saiga Magoichi
Shinigami de la 9eme Division
Shinigami de la 9eme Division
Saiga Magoichi


Masculin Nombre de messages : 414
Âge : 34
Double compte : Kaname Tousen
Date d'inscription : 12/12/2009
Fiche Technique : Elle est là !!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Totsuka no Tsurugi
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 15+1 (Shikaï) (Lvl uped)
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue5470/10700[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (5470/10700)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyMer 20 Oct - 20:13

Arrivant finalement devant les portes de son Capitaine, il remarqua que quelqu’un d’autre s’y trouvait déjà, il semblait du Vice-Capitaine de cette même division Hinamori Momo, d’après ce que l’on racontait ils étaient très proche, ils étaient souvent ensemble, le Lieutenant Hinamori semblait admirer énormément le Capitaine Aizen, Saiga lui n’étant pas habitué à rendre visite à ces deux là ne pouvait vraiment pas savoir de quoi il s’agissait exactement. Se tenant debout devant ce qu’il croyait être l’entré des quartiers de son Capitaine, le Lieutenant Hinamori entra directement lui faisant un signe de tête pour le saluer, il venait de comprendre qu’il s’était trompé de porte et que le Capitaine était bel et bien dans ses quartiers. Il s’avança vers eux timidement, les yeux pointés au sol, il les releva légèrement et remarqua le sourire du Capitaine Aizen qui semblait être sa manière de le saluer.

Hinamori tendit alors un dossier vers le Capitaine tout en expliquant de quoi il s’agissait exactement. D’après ce qu’il entendait, Saiga comprit qu’il s’agissait de la mission qu’on lui avait assignée dernièrement, le vice-capitaine semblait être plus renseigné sur ce qui se tramait par rapport à la personne concerné :

Hinamori : Il s’appelle Asuka, mais vous avez certainement entendu parlez de lui sous le nom du Marionnettiste. Ce nom lui vient de son Zanpakuto qui rend ses ennemis aussi fidèles que des pantins. Je n’ai pas pu trouver l’effet de ses techniques exactes mais il semblerait qu’il puisse immobiliser ou guider son ennemi à l’aide de fils invisible. C’est assez étrange pour un Zanpakuto et, en soit, ses techniques ne sont guère puissantes. D’ailleurs, il ne possède que le Shikai et en vue de ses techniques je pense qu’il est surtout à l’aise au combat éloigné. Cependant je pense qu’il serait raisonnable d’envoyer plusieurs hommes à sa poursuite car une fois sous l’emprise de son Zanpakuto, il est d’en échapper.

Puis celle-ci posa un regarde sur lui tout en parlant au ajoutant que la 12ème Division avait repéré la cible dans le Rukongai Est, il posa main sur son menton faisant comme si il voulait réfléchir, mais c’était juste une manière de montrer que lui aussi était inquiet par rapport au récent évènement dû à ce personnage qui contrôle les gens. Ce genre de pouvoir est plutôt dangereux selon son utilisateur, si celui-ci connait parfaitement son arme cela va être très compliqué même pour un Lieutenant. Et oui il venait de quand même de réfléchir, il voulu placer quelques mots mais une fois de plus il fût devancer et cette fois c’était par le Capitaine Aizen lui-même, qui fit comprendre que Hinamori et Saiga devaient s’occuper de ce problème car il était trop tard pour envoyer une escouade, ce qui voulait dire qu’il était directement affecté à celle-ci, de plus le Capitaine avait quelque chose d’autre à faire pour l’instant, il ne pouvait donc pas les accompagner maintenant. Se demandant ce qui pouvait être plus important actuellement par rapport à cette mission, il décida alors de répondre tout simplement par un simple « Oui » et d’obéir à l’ordre.

Heureusement pour lui, il n’avait besoin de rien d’autre à part son Zanpakuto et ses connaissances en matière de magie démoniaque, il pensa tout à coup à une chose, le Lieutenant Hinamori était l’une des personnes dans le Seireitei à avoir une bonne maitrise de cette magie. Lorsqu’il était à l’académie des Shinigami, il faisait partit de ceux qui se battait en employant le plus souvent des techniques lié à la magie démoniaque, il s’en sortait plutôt pas mal dans ce domaine, l’occasion n’allait pas se présenter plusieurs fois, c’était maintenant et pas pendant le combat qu’il devait poser cette question, il regarda le Lieutenant Hinamori puis se mit à parler :

Saiga : Lieutenant Hinamori, il parait que vous êtes très doué dans l’utilisation de magie démoniaque. Je voudrais savoir si après cette mission et si vous avez un peu de temps, pourriez vous m’apprendre s’il vous plait quelque base ?

Certes il était plus ou moins bon dans ce domaine là, mais il devait le devenir encore plus et lorsqu’une occasion de le faire comme celle-ci se présente, il ne faut pas la laisser passer.

Saiga : Autrement, nous allons bientôt arriver sur les lieux. Est-ce que vous avez prévu quelque chose ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyMar 26 Oct - 19:57

Les grandes fenêtres qui couvraient les murs du bureau d’Aizen Taicho cachaient mal le vent glacial qui s’abattait sur les arbres. Ces derniers étaient partis dans une danse incessante qui les faisait pencher vers la gauche. Des bouts de branches fins se cassaient et s’envolaient dans l’air.
Mais ce détail personne dans la pièce ne l’avait remarqué. Aizen était déjà tourné vers la sortie et cet avant-goût ne l’intéressait pas, quant à Hinamori et Saiga, ils étaient concentrés sur leur capitaine. Ils attendaient comme deux subalternes obéissants que leur capitaine décide de leur avenir. Et c’est ce qu’il fît.
Sa voix brisa le silence furtif. Il ne répéta pas et n’attendît pas la réaction de ses subordonnés. A peine ses paroles se rependirent dans la pièce, qu’Aizen quitta les lieux.
Ses paroles étaient ici toutes puissantes et donc incontestables. Jamais un de ses shinigamis ne se serait permis de le reprendre ou même de le contester. Par ailleurs, Aizen connaissait les capacités des deux shinigamis présents ce jour là. Il savait qu’il n’avait pas à être plus clair, que ces deux là avaient tout compris et qu’ils ne discuteraient pas l’ordre. Ils feraient sagement leur travail sans lui créer le moindre souci.
C’est ainsi qu’Aizen s’évapora sans montrer le moindre intérêt pour ce faible shinigami nommé Asuka. Hinamori encore bercée par sa dernière phrase, suivît son capitaine des yeux pour le voir disparaître au bout du couloir. A cet instant, elle sembla reprendre vie, revenir à la réalité. Elle ramena ses iris à Saiga et ses responsabilités de lieutenant revinrent se blottir au centre de sa tête. Après un bref coup d’œil pour vérifier si l’officier de la 5ème division était prêt à partir, elle s’engagea dans le couloir.
Elle attendît que Saiga sorte à son tour pour refermer doucement la porte, complètement. Ce petit détail discret suffisait à prévenir les autres shinigamis qu’Aizen était absent.
Lorsqu’Hinamori se retourna pour partir, elle lu dans les yeux de son collègue qu’il cherchait à lui demander quelque chose, une faveur. Elle connaissait Saiga depuis assez de temps pour savoir qu’il oserait tôt à ou tard à l’interroger. C’est pour cette raison qu’elle laissa ce détail de côté pour se mettre en route.
Ils marchèrent un instant silencieux dans l’étroit couloir.
Dès qu’ils posèrent un pied dehors, le froid les accueilli. Par réflexe, Hinamori saisît ses bras de ses mains frêles et serra ses biceps pour se réchauffer. Le soleil était encore trop bas dans le ciel pour les atteindre et Hinamori du se résigner à lutter seule face à cette fraîcheur matinale.
Très rapidement, les deux shinigamis accélérèrent l’allure. Le but officiel était de pouvoir ainsi, retrouver Asuka avant qu’il ne s’échappe. Le but instinctif était, une fois de plus, de se réchauffer.
C’est alors que Saiga osa ouvrir la bouche. Lorsque ses paroles se dispersèrent dans l’air, un souffle chaud s’échappa de sa gorge et fut un instant visible.
Tout en regardant devant elle, Hinamori afficha un sourire presque maternel puis répondît d’une voix posée :

« A ce que j’ai pu voir, tu possèdes déjà les bases et je ne sais pas si j’ai le pouvoir de t’enseigner quelque chose de plus puissant.
Mais si tu le souhaites quand même, je trouverais le temps pour t’aider. »


Comme si Saiga avait voulu se rattraper, compenser sa demande, il changea de sujet. Il revînt à la priorité principale, soit la mission.
L’air d’Hinamori devînt un peu plus sérieux et en même temps, décontenancé. Elle n’avait guère eut le temps de se poser cette question. Elle n’avait pas prévue d’être la meneuse sur cette affaire…
Elle trouva quand même une réponse à cette question :

« Avant de pénétré le Rukongai Est, il faudra que l’on camouffle nos reiatsus suffisamment pour que l’on passe que pour de simple Shinigami de passage.
Ensuite, lorsque l’on aura repéré Asuka, il faudra trouver un plan pour le piéger sans qu’il ne riposte. »

Revenir en haut Aller en bas
Aizen Sosuke
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
Aizen Sosuke


Masculin Nombre de messages : 1353
Âge : 35
Double compte : Yomaku Yagoretsu
Date d'inscription : 06/07/2008
Fiche Technique : Aizen

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Kyoka Suigetsu + Hogyokou
Niveau: Roi de la Dimension Royale / LVL 21
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue15500/15500[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (15500/15500)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyJeu 28 Oct - 14:28

HRP / Continuez un tour sans moi, je reviendrais au prochain x) /HRP
Revenir en haut Aller en bas
Saiga Magoichi
Shinigami de la 9eme Division
Shinigami de la 9eme Division
Saiga Magoichi


Masculin Nombre de messages : 414
Âge : 34
Double compte : Kaname Tousen
Date d'inscription : 12/12/2009
Fiche Technique : Elle est là !!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Totsuka no Tsurugi
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 15+1 (Shikaï) (Lvl uped)
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue5470/10700[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (5470/10700)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptySam 25 Déc - 13:36

Le jeune Shinigami nommé Saiga Magoichi avait selon le lieutenant de la 5ème Division, les bases en termes de magie démoniaque. Le seul fait qu’elle puisse dire cela, montrait au jeune homme que depuis son arrivé dans les rangs du capitaine Aizen, il avait beaucoup de progrès et c’était un peu endurcit pour pouvoir au moins être un simple Shinigami composant le corps de Kido. Cependant l’heure n’était pas vraiment à ce genre de pensé.
Avançant en direction du Rukongai, le Lieutenant Hinamori expliqua à Saiga la façon dont il procèderait pour capturer l’ennemi :

Hinamori :
Avant de pénétré le Rukongai Est, il faudra que l’on camoufle nos reiatsus suffisamment pour que l’on passe que pour de simple Shinigami de passage.
Ensuite, lorsque l’on aura repéré Asuka, il faudra trouver un plan pour le piéger sans qu’il ne riposte.


Il répondit d’un simple signe de tête avant de commencer leurs courses vers le lieu dit. Courant et laissant le vent caresser ses cheveux, Saiga avait l’air de quelqu’un d’innocent lorsqu’on l’apercevait, il était toujours calme, obéissant, respectueux et près à servir peut importe qu’elle était la personne qui le lui demandait. Cela rendait certainement naïf pour certain, mais dans tout les cas ce n’était qu’une tromperie de sa part car normalement aucune de ces personnes autour ne connaissait vraiment sa vraie identité. Plus il y pensait maintenant, plus il se disait que peut être une seule personne actuellement avait vraiment compris qui il était au fond de lui… Pas de besoin de dire qui est cette personne, c’est très facile à deviner.

Revenons à nos Shinigami, se tenant maintenant à l’entrée principale du Rukongai Est leur mission allait vraiment commencer. Saiga regarda attentivement dans les alentours avant de passer à l’action :

Saiga :
Hinamori-Fukutaisho, je vais utiliser un sort de Kido pour camoufler notre énergie spirituel comme vous l’avez expliqué un peu plus tôt.

Celui-ci plaça un genou sur le sol, puis commença à réciter une incantation en faisant quelque signe de main. Effectivement, le but était de lancer un sort pour les deux en même temps donc il avait besoin d’un minimum de concentration afin d’effectuer cela comme il faut. Il mit sa main gauche en face de lui, celle-ci était placé de façon vertical avec la paume tourné vers la droite, puis leva en même temps sa main droite vers le ciel avant de finir par plaqué les paumes de ses deux mains directement au sol de prononcer le nom de son Incantation :

Saiga : Bakudo n°26 => Kyakko

Il prononça ces mots avec une voix calme et discrète afin de ne pas attirer l’attention vers eux. Soudainement, une sorte d’aura apparut autour des deux Shinigami puis disparut juste après que Saiga se soit relevé pour finalement dire que tout était fin près et qu’il pouvait continuer leur chemin sans problème. Il laissa le Lieutenant Hinamori avancer avant de reprendre la route lui aussi, ils étaient maintenant assez proche de leur cible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyMer 5 Jan - 20:29

Deux shinigamis dans le Rukongai, autant vous le dire, ce n’est jamais discret. Ils peuvent utiliser tous les sorts du monde si ils le souhaitent, camoufler leur présence au maximum, cela ne change rien. Le véritable problème vient des habitants du Rukongai. A peine, un morceau de toge noire apparaît à leurs yeux qu’ils deviennent agressifs et méfiants. Les insultes fusent doucement, l’information se répand et une sorte de chorégraphie naît dans le groupe. Chacun à sa manière ignore les shinigamis ou les toise d’un regard de braise. Et, inévitablement, une sorte de pseudo silence s’infiltre dans le quartier où les shinigamis passent. Ce n’est pas le néant mais les cris des commerçants s’atténuent et personne n’est assez stupide pour ne pas le remarquer…

Hinamori avait vécût assez longtemps en ces lieux pour connaître son fonctionnement. Aussi enchantée qu’elle ait pu être à l’idée d’être une shinigami, elle avait toujours été effrayée par ses retours au Rukongai. Ce n’était que lorsqu’elle arrivait à la maison où elle avait vécût avec Hitsugaya qu’elle se sentait vraiment à l’aise. Les gens du quartier la connaissait et donc la respectait pour ce qu’ils avaient connus d’elle mais il y avait toujours cette forme de tension… Et elle avait du mal à supporter la haine.
Alors, aujourd’hui, en s’approchant du Rukongai, de ce quartier où elle n’avait jamais habitée, elle était légèrement effrayée…

Très tôt elle guida Saiga vers le sol pour ne pas qu’on les repère de loin et ils avancèrent au milieu de ces âmes, de cette haine…
Par chance, même si chaque quartier était différent, ils avaient tous été construit selon la même logique. Ainsi, Hinamori se laissa porter par ses souvenirs et son instinct pour emprunter les ruelles étroites et peu peuplé.
Elle fut alors un peu moins nerveuse ; ceci avait aussi une fonction d’infiltration pour qu’Asuka ne soit pas prévenu par les habitants…

Le lieutenant s’arrêta soudainement et Saiga fît naturellement la même chose. Ils l’avaient ressentis en même temps, Asuka n’était plus très loin. Après quelques instants d’observation, les deux shinigamis finirent par le repérer.
Hinamori leva la tête vers Saiga, la rebaissa, sembla réfléchir et…

~ ¤ ~
*N'oublie pas mes conseils Hinamori, je suis persuadé que tu vas en avoir besoin...*

Elle devait seulement avoir confiance en elle…
~ ¤ ~

… revînt à son visage.

« Saiga-san, chuchota-t-elle, pour éviter de se faire prendre par son piège, je pense que le mieux est de se séparer, comme ça si il en prend un, l’autre peut toujours l’aider. Ensuite, il faut le surprendre. Du coup, je pense qu’il faut que j’aille de l’autre côté d’Asuka, me cacher derrière les autres bâtiments. Il faudrait alors que tu fasses diversion, juste pour qu’il n’y ait pas de risque qu’il me repère. Et en à peine quelques secondes j’aurais finis un sort pour l’immobilisé. Ensuite, tu n’aura plus qu’à l’attaquer pour qu’on puisse complètement le capturer… Ca semble assez suicidaire mais si on est bien coordonnées, ma rapidité suffira.»

J’espère, failli-t-elle ajouter. Elle ne le fît pas. En tant que vice-capitaine, elle essayait toujours de limiter ce genre de remarques. Ce que les gens recherchaient chez leurs supérieurs, c’étaient l’assurance. Il n’y avait rien de plus effrayant qu’un chef qui doute.
Alors elle se tu, même si tout le monde aurait pu lire dans ces yeux cette part de faiblesse…

Après l’accord de Saiga, Hinamori exécuta son plan. En quelques shunpos, elle atterrit de l’autre côté et, sans perdre une seconde, commença à agir. Elle ne vérifia pas que Saiga faisait sa part du marché, elle avait confiance en lui, bien d’avantage qu’en elle.
Alors que Saiga attira l’attention de l’ennemi, Hinamori se déplaça sur le côté du bâtiment pour avoir Asuka face à elle. (enfin lui, il lui tournait le dos). Sa main traça immédiatement un énorme triangle jaune.

« Bakudo no sanju, Hikotsu Sansen »


Trois piques partir en direction d’Asuka et le plantèrent sur un arbre…


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Aizen Sosuke
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
Aizen Sosuke


Masculin Nombre de messages : 1353
Âge : 35
Double compte : Yomaku Yagoretsu
Date d'inscription : 06/07/2008
Fiche Technique : Aizen

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Kyoka Suigetsu + Hogyokou
Niveau: Roi de la Dimension Royale / LVL 21
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue15500/15500[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (15500/15500)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyJeu 20 Jan - 16:42

    Cela faisait maintenant un moment qu'il avait quitté ses deux compagnons. Personne ne s'était posé de questions sur ce soudain besoin de devoir prendre une toute autre direction. Aizen se la jouait subtil. Dans un premier temps, il avait une affaire mineure à régler mais à la fois indispensable pour ses affaires personnelles, et dans un deuxième temps, cela lui permettrait de tester Saiga et Hinamori sur une longue distance. Évidement il savait qu'il pouvait clairement faire confiance à sa subordonnée. Elle avait du talent c'est certain, mais elle n'avait jamais assez confiance en elle, ce qui lui faisait perdre beaucoup en assurance. Bien que contraignant pour les autres, ça l'était aussi et surtout pour elle. En toute discrétion, et en partie grâce aux facultés de son zanpakuto, le capitaine avait rejoint les quartiers de la chambre des 46. C'était pour ainsi dire sa nouvelle salle de commandes ainsi que celle de son bras droit Gin. En quoi consistait précisément ce lieu ? A donner des ordres directs afin d'avoir un contrôle absolu sur tout les évènements se passant au sein de la Soul Society. A cette époque, personne n'était en mesure de se douter qui se cachait derrière autant d'autorité, mais ça, on ne pouvait pas le leur reprocher, c'était compréhensible après tout. Le futur souverain du Hueco Mondo était donc venu ici dans le but d'informer sans ancien lieutenant des quelques changements.

    Le plan mis en place fonctionnait parfaitement, autant pour la récupération de la perle de destruction via le sokyokou que l'écartement volontaire de potentiels gêneurs, tel que l'avait été Renji à une époque. D'une certaine manière, c'est la raison qui l'avait poussé à accorder une mission de cette envergure à ses deux disciples. Le rukongai Est était suffisamment éloigné de la source principale de leur action pour qu'ils puissent se douter de quoique ce soit. En donnant les dernières directives à son ami, il assurait le succès de leur missions, ainsi que l'organisation de leur échappatoire une fois l'objet en sa possession. Ils n'échangèrent que de brèves paroles mais le génie assimilait vite et comprenait très rapidement la marche à suivre. Tosen quand à lui devait encore s'occuper de sa propre division et jouer au gentil capitaine œuvrant pour la justice. Ceci étant fait, Aizen rebroussa rapidement chemin pour retrouver la piste de ses subordonnées qu'il avait tantôt laissé. Il lui fallait désormais participer activement à la mission, enfin, façon de parler. Le stratège avait une toute autre idée derrière la tête et il ne s'en priverai pas pour s'en servir. Il allait pouvoir se divertir, amusement rare dans une fonction aussi importante. Lorsque il retrouva les deux protagonistes, l'homme les prit en filature le plus discrètement possible, après quoi il grimpa sur le toit pour une observation plus accrue. La tactique était sans nul doute son domaine de prédilection, et face à cet ennemi insolite se trouvait deux jeunes gens assez talentueux, mais l'étaient-ils suffisamment.

    Le haut gradé connaissait particulièrement Asuka ainsi que ses spécialités. La raison à cela est simple, ce dernier travaille à sa solde pour diverses raisons qui lui octroyait plus d'un avantage. C'est pourquoi le brun aux lunettes s'était mis à l'écart, son but n'était pas d'annihiler le « marionnettiste » mais bel et bien de le tester dans cette épreuve. La coopération mettant en scène Hinamori et Saiga n'était donc pas du au hasard, mais à une sélection propre qu'il avait minutieusement préparé. Sa lieutenant se débrouillait bien, elle maitrisait bien les sorts et savait apporter des directives et un soutien non négligeable. Pendant ce temps, Saiga s'exécutait et restait dans la limite de ses devoirs. En à peine quelques secondes, l'ennemi fut immobiliser contre un arbre sans qu'il n'ai pu s'en rendre compte, toutefois... ce n'était qu'une image dissimulant la vérité enfouie. Comme Aizen s'y attendait il ne s'agissait là que l'un de ses pantins, un shinigami tout ce qu'il y a de plus basique prit pour cible. Pour rendre le rôle plus réel il avait même fait l'effort de le déguiser à l'identique pour passer inaperçu. Bien qu'il était déjà trop tard, il prit brièvement la parole pour les avertir.

    -Hinamori, Saiga. Derrière vous !

    Il ne désirait pas participer directement à la bataille. Il préférait voir ses hommes se débrouiller d'eux mêmes pour ainsi constater dans leur évolution et de leur efforts. Objectivement il n'était là qu'en tant qu'arbitre, bien sûr si les circonstances l'exigeaient il prendrait part au combat, mais pour l'heure il n'en avait nullement besoin. Aussitôt qu'il eut prévenu ses acolytes, Asuka surgit de derrière Hinamori, sa lâme en avant il s'apprêtait à lui trancher le bras. Les mains enveloppé dans les manches de son hakama, Aizen s'attarda au silence, avant de fournir une info supplémentaire.

    -Asuka n'est pas seulement capable de manier les personnes, il est aussi capable de détraquer les objets dans son propre intérêt.

    Et en effet, ce qui se passait attesta de la bonne fois de notre stratège. Pour cause, le sabre de la lieutenant dévia lentement mais dangereusement de sa trajectoire, ce qui l'empêcha de se défendre mais également de contre attaquer ou bien de fuir; enfin, sauf si elle désirait abandonner son zanpakuto bien sûr. Cet homme était vraiment intéressant. Comment allait s'en sortir la 5ème division à présent ?

Revenir en haut Aller en bas
Saiga Magoichi
Shinigami de la 9eme Division
Shinigami de la 9eme Division
Saiga Magoichi


Masculin Nombre de messages : 414
Âge : 34
Double compte : Kaname Tousen
Date d'inscription : 12/12/2009
Fiche Technique : Elle est là !!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Totsuka no Tsurugi
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 15+1 (Shikaï) (Lvl uped)
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue5470/10700[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (5470/10700)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyMar 25 Jan - 12:52

Après que Saiga eût utilisé un sort de dissimulation d’énergie spirituelle, il se remit en marche tout en suivant son supérieur, alors qu’il se retrouvait sans le Capitaine Aizen, il devait tout les deux en quelque sorte montrer ce qu’il savait faire contre un ennemi de se genre là. Saiga se posait des questions, pas mal de question, son arrivé dans les quartiers de la 5ème Division, tout de suite après une mission classé supérieur dans la liste des missions, il se demandait s’il était vraiment capable de réussir quelque chose de type. Depuis qu’il était arrivé à la Soul Society, Saiga ne se sentait pas forcément bien entouré de shinigami, il y en avait de toute sorte et ce qui l’effrayait surtout c’était les Capitaines, généralement ceux-ci étaient très formel et n’hésitait à montrer leur part de méchanceté. Prenez par exemple le Capitaine de la 2ème Division, plus formel qu’elle il n’y a pas vraiment et plus grossier qu’elle non plus. Avant de rentrer dans les rangs du Gotei 13, Saiga devait choisir dans quel division il voulait se rendre, lorsqu’il se posa la question de savoir dans laquelle il serait le mieux, il n’eut pas la réponse tout de suite alors il demanda son avis à plusieurs de ses camarades qui semblaient mieux connaitre les différents Capitaines de chaque division que lui. Il eut plusieurs critiques sur chaque Capitaine, cependant il eût un seul dont personnes ne pu dirent aucun mal, il s’agissait de l’un des Capitaines les plus gentils selon eux du Seireitei, celui que la plus part des filles admirait, c’était en effet le Capitaine Aizen. Quand Saiga entendu ce que l’on disait sur lui ainsi qu’il comprit la réputation qu’il avait auprès des jeunes de l’académie, il n’hésita pas à postuler pour la 5ème Division.

De retour dans la mission des deux jeunes, le Lieutenant Hinamori qui faisait partit de ces jeunes gens admirant le Capitaine de la 5ème Division, présentait le plan à Saiga ainsi que ses principales tâches :

Hinamori : Saiga-san, pour éviter de se faire prendre par son piège, je pense que le mieux est de se séparer, comme ça s’il en prend un, l’autre peut toujours l’aider. Ensuite, il faut le surprendre. Du coup, je pense qu’il faut que j’aille de l’autre côté d’Asuka, me cacher derrière les autres bâtiments. Il faudrait alors que tu fasses diversion, juste pour qu’il n’y ait pas de risque qu’il me repère. Et en à peine quelques secondes j’aurais finis un sort pour l’immobilisé. Ensuite, tu n’auras plus qu’à l’attaquer pour qu’on puisse complètement le capturer… Ca semble assez suicidaire mais si on est bien coordonnées, ma rapidité suffira.

Voila c’était ce qu’elle avait en tête, elle voulait surprendre l’ennemi en l’encerclant, c’était une bonne idée mais avait-elle pensé au fait qu’il soit tout les deux déjà prit au piège par ce fameux Asuka ? Après tout celui-ci était un Shinigami c’était presque certain qu’ils avaient déjà été repéré et qu’ils soient tout les deux déjà fait tromper par l’ennemi. Trop de réflexion tue les réflexions. Saiga répondit au Lieutenant de la 5ème par un mouvement de la tête montrant une réponse positive au plan d’attaque. Il fit ce qu’on lui demandait, il s’éloigna d’Hinamori puis elle aussi en fit autant, il se trouva non loin de la cible puis d’une geste laissa paraitre son énergie spirituelle à la normal afin que l’ennemi remarque comme prévu puis apparut devant lui, soudainement il remarqua quelque chose de suspect lorsque le Lieutenant envoya un sort d’immobilisation afin d’arrêter l’adversaire. L’expression sur son visage, elle n’avait avoir avec quelqu’un qui venait de se faire piéger, mais plutôt celle de quelqu’un qui se faisait contrôler, essayait de lutter contre quelque chose, c’est alors que Saiga comprit qu’il ne s’agissait pas vraiment de leur adversaire mais plutôt d’un de ses pantins, au moment où Saiga voulu ouvrir la bouche pour expliquer au Lieutenant Hinamori qu’ils venaient tout les deux de commettre une erreur quelqu’un s’écria pour les prévenir d’un danger arrivant :

Saiga : Lieutenant Hinamori ce n’était pas…
Aizen : Hinamori, Saiga. Derrière vous !

Lorsque l’on dit derrière vous, la première chose à faire est de se retourner instinctivement afin de réagir à l’annonce sans forcément réfléchir un instant, à ce moment là Saiga n’eut pas vraiment le temps de se retourner qu’il avait déjà été envoyé quelque mètre plus loin. Il remarqua la silhouette d’Asuka qui s’attaqua qui semblait prendre pour cible principal le Lieutenant Hinamori. Saiga étant quelqu’un de malin avait prévu quelque chose pour, à l’instant où il remarqua que ce qu’il avait attaqué en premier était un pantin Saiga il eut le reflex d’attacher le Lieutenant avec un sort de Kido, c’était le neuvième sort qui semblait assez efficace dans ce genre de situation, au moment où Saiga reçu le coup et fut envoyé un peu plus loin, il emmena le Lieutenant Hinamori avec lui avant que son ennemi ne puisse avoir le temps de lui trancher le bras. Il se releva doucement fixant Asuka, un genou au sol il remarqua l’arme de son Lieutenant sous le contrôle de l’adversaire se précipiter directement vers Saiga lui-même qui semblait déjà avoir prévu une autre attaque de celui-ci, d’un mouvement léger sur le côté dans le but d’esquiver l’objet, il remarqua sa cheville qui semblait avoir subit quelque dommage, ses mouvements étant limité il utilisa la seule chose qui lui vint à l’esprit afin de parader cette attaque :

Saiga : Bakudo n°8 => Seki !

Une onde de choc empêcha repoussa le Katana du Vice Capitaine de se planter dans le corps du jeune Shinigami. Saiga étant presqu’à bout de souffle se releva de nouveau dégainant ainsi son propre Katana lui-même, une cheville tordu, plus beaucoup d’énergie, un adversaire toujours opérationnelle une Vice Capitaine sans arme et un Capitaine absent, voilà la situation dans laquelle se trouvait Saiga actuellement, puis il pensa à une chose quelqu’un tout à leur les avait prévenu du danger, sur le coup il n’avait pas pu savoir qui s’était exactement mais en y réfléchissant bien cela ne pouvait être que son Capitaine, il devait être dans les parages, mais que faisait t-il ?

Saiga : Lieutenant Hinamori, on s'est fait avoir sur ce coup là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyDim 30 Jan - 21:32


Du corps d’Hinamori Momo, la fière vice capitaine de la 5ème division, trois immenses triangles jaunes s’échappèrent. Ils volèrent aussi rapidement que des flèches en direction de ce qu’elle croyait être Asuka. Le corps fut planté sur le tronc dur d’un arbre et sa tête resta penchée vers le bas, inerte. Il ne réagit pas à cette attaque.
Aucune goutte de sang ne vînt tacher sa tunique. Ses lèvres ne crachèrent aucun jurons ou menaces. Ses poings ne se serrèrent pas. Rien ne montrait que cette chose ait pu un jour être vivante.
Cette absence de vie paraissait tellement évidente à présent. Pourtant, ni Hinamori, ni Saiga ne l’avait remarquée. Ils n’avaient juste pas eut le temps, ils ne s’étaient pas méfiés suffisamment. Asuka avait prévu une attaque avant même qu’ils n’y songent. Et à présent, ils étaient bernés.

Alors qu’une voix se manifesta, Hinamori sentît quelque chose bouger entre ses mains. Le manche qu’elle serrait sans réel effort sembla se rebeller contre elle. Le bout de la lame, incroyablement aiguisé, se dirigeait dangereusement vers sa gorge, menaçant sa triste vie. La jeune femme força sur ses doigts et tendît les bras pour éloigner la menace. Rien n’y faisait, la volonté de cette lame était sans limite. Au sein de ses neurones, quelque chose se déclencha et des cris partirent vers son monde intérieur et sa propriétaire. Tobiume ne réagit pas. Elle semblait comme… absente.

Hinamori ne lâcha pas prise. Elle sentait cette pointe se rapprocher de sa gorge. Elle pouvait presque percevoir la fraicheur du métal sur sa peau. Elle se rendait aussi compte de son incapacité à arrêter ce mouvement, sa mort. Pourtant, elle continuait de lutter. Cette chose lui appartenait et devait lui obéir. Cette chose c’était son zampakuto, son allié, elle ne pouvait lui faire le moindre mal. Et, elle, en échange, n’avait pas à détruire la confiance qu’elle avait en Tobiume. Elle ne pouvait pas juste jeter cette arme et l’attaquer.

Heureusement pour elle, Saiga l’a ramena à la raison. D’un geste, il l’a saisit et l’écarta du danger. Elle sentit le manche glisser entre ses doigts, la lame tomber sur le sol…


Ramenée en arrière, Hinamori avait du mal à reprendre ses esprits. Elle n’avait pas franchement compris ce qui venait de lui arriver.
Ses yeux se posèrent sur le véritable visage d’Asuka et sur les quelques échanges qu’il fît avec Saiga. Pourtant, elle regardait sans voir. La surprise marquait ses trais.
Quelques minutes plutôt, il lui avait semblé entendre la voix d’Aizen. Il leur avait soufflé un conseil ou plutôt un ordre. Pourtant, Hinamori était persuadée que s’il avait vraiment été là, il aurait arrêté cet ennemi de ses propres mains plutôt que de la laisser face au précipice. Etait-elle donc assez folle pour s’imaginer la voix d’Aizen ?

Voyant la situation se dégrader, Hinamori fut forcée de revenir à elle-même. Elle devait agir. Et, elle avait beau être sans son zampakuto, cela ne l’empêcherait en rien à riposter. Jamais, elle ne se serait sentit démunie sans son zampakuto. En vérité, sa lame était plus un moyen pour elle d’avoir du soutient et de se sentir moins seule. Sa véritable force, elle résidait autre part.

Son cerveau se mis à réfléchir à vive allure. Elle voulu élaborer un plan avec Saiga mais eut peur qu’Asuka ne les entende et déjoue ses plans. Elle se contenta donc d’un long regard, largement expressif. En gros, cela signifiait qu’elle allait tenter une nouvelle attaque.

Son corps se mis alors à bouger et à courir tout atour d’Asuka, formant plusieurs cercles sur la terre.

« Bakudo no niju ichi : Kiento »

Un nuage rougeâtre s’échappa du sol et se répandit dans le Rukongai, plongeant les yeux d’Asuka dans l’ignorance. En un shunpo, elle atterrît devant son ennemi et plongea ses yeux dans les siens. Elle pu voir la surprise s’immiscer en eux, mais ne leur laissa pas le temps de réagir. Sa voix pris une résonnance sombre…

« Hakufu »

Des lors, Asuka partis dans un état second, somnolant. Ses yeux se fermèrent presqu’entièrement et son corps se dirigea vers le sol. Hinamori saisît son col avant qu’il ne retombe au sol et posa son doigt non loin de son cœur. Elle ne voulait pas le tuer, juste l’attraper.

« Hado no yon : Byakurai »

Un éclair blanc traversa le corps de l’hypnotisé. Et Hinamori s’écarta de sa proie, consciente qu’une riposte était toujours possible…

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Aizen Sosuke
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
[Staff™] Futur King de la Dimension Royale
Aizen Sosuke


Masculin Nombre de messages : 1353
Âge : 35
Double compte : Yomaku Yagoretsu
Date d'inscription : 06/07/2008
Fiche Technique : Aizen

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Kyoka Suigetsu + Hogyokou
Niveau: Roi de la Dimension Royale / LVL 21
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue15500/15500[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (15500/15500)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyVen 11 Fév - 14:22

    Le marionnettiste était un expert dans l'art de la tromperie. Ses coups n'étaient pas aussi directs et irréfléchis qu'il voulait bien le laisser penser. Ses techniques – aussi bien à distances que rapprochés – étaient une vraie source d'ennui pour quiconque s'opposaient à lui. Aizen le savait pertinemment puisqu'il avait déjà eu l'occasion de l'affronter dans un combat singulier. Cependant, le capitaine étant un génie, il n'avait eu aucun mal à régler ce petit différend autrefois. Dans un cas comme celui-ci, la situation divergeait quelque peu. D'un côté nous avions deux membres de la cinquième division dont le vice capitaine actuelle, et de l'autre Asuka, un puissant adversaire doté de techniques ancestrales. Depuis la dernière fois, il s'était étrangement amélioré sur les mouvements ainsi que sur la maîtrise de sa faculté. Il ne se contentait plus seulement de diriger ses attaques à l'aide de la lame de son zanpakuto qui reliait tous les fils de rebattu, mais dorénavant il utilisait ses doigts comme un véritable catalyseur. Le capitaine observait de près ses gestes, ouvert à la moindre de ses mimiques.

    Sa dextérité avait, semble-t-il, augmenté au fil des années. Sa palette de techniques avait subi elle aussi quelques retouches, et non des moindres. Finalement ce combat ne serait pas aussi aisé que l'on pouvait le penser aux premiers abords. Outre cette maîtrise quasi-parfaite du shikai, son rebattu était indétectable, preuve formelle qu'il avait sue combler tous les points faibles qui le caractérisaient. Saiga et Hinamori étaient doués, ils ne se laissaient pas accommoder aussi facilement même en présence d'un tel adversaire. Par ailleurs, la lieutenante ne daignait aucunement délaisser son arme au profit de cet ennemi. Qu'elle qu'en soit le prix, elle en assumerait toutes les conséquences. Cependant, les imprévus font partie intégrante de la structure des combats, il faut souvent savoir s'y plier. Effectivement, au loin le borgne avait eu le réflexe évident d'attirer sa coéquipière dans sa direction via un sort d'immobilisation. C'était bien pensé et ainsi elle put se sortir d'une situation bien délicate, mais l'inconvénient probant dans l'histoire, c'est qu'elle y laissa son alliée, sa moitié; son zanpakuto. Sans lui, un shinigami est aussi inoffensif qu'un vieillard déshydraté.

    Finalement, ce raisonnement immédiat fit comprendre à Aizen qu'il devrait peut-être intervenir plus vite que prévu. Saiga était complètement épuisé, il haletait continuellement sans avoir la possibilité de se mouvoir davantage en raison de sa blessure. Hinamori, quant à elle y voyait une possibilité de prendre son adversaire par surprise. Elle usa de deux sorts de kidô afin de se sortir provisoirement de cette impasse. Le Kiento et le Hakufu. En soit, il s'agissait assurément d'une combinaison idéale pour ce genre de cas où l'adversaire avait besoin de s'orienter pour diriger ses mises en scène. Cela dit, un élément inconnu dérangea Aizen dans cette suite de techniques. Quelque chose n'allait pas, mais quoi ? Au moment même de l'impact du byakurai sur le corps de l'homme, un son similaire à celui d'une branche brisé se manifesta. Envisageable ou non, il n'avait pas laissé l'once d'une piste concernant cette autre duperie. Cette fois-ci il ne s'agissait plus du tout d'un homme en chair et en os mais bel et bien d'un vulgaire pantin qui avait admirablement bien joué son rôle de leurre. Au détriment d'une certaine confiance en soi, Hinamori s'était une fois de plus fait piégée. Aucun son, aucun bruit, pas même le plus léger laissa un indice clair de sa position actuelle. Seul le vent faisant office de médiateur vint s'interposer dans une douce rafale.

    Outre ce fait naturel, un silence de mort perdura pendant plusieurs secondes comme si chaque combattant plaçait un espoir dans tout leur sens en appel pour mettre le grappin sur l'ennemi. La fumée rouge engendrée précédemment n'avait pas totalement disparu, et c'est dans cet amas dissimulant qu'avait choisi Asuka pour surgir en toute hâte. Lame à l'horizontale, la pointe tournée en direction de la vice capitaine, il était bien décidé à lui asséner le coup de grâce afin de mettre un terme à sa vie. De l'autre côté, il avait su empêcher Saiga d'interagir de quelque manière que ce soit. Pour ça, il avait habilement mis en place les deux pantins dont il s'était servi plutôt (un shinigami et un mannequin en bois) dans le but de lui faire barrage. Astucieux, il avait mis en place une stratégie au point en très peu de temps, improvisant de l'environnement qui l'entourait. Alors que Hinamori était sur le point de perdre la vie, un son métallique fit irruption. La lame du shinigami heurta un autre sabre. Il appartenait bien évidemment au capitaine Aizen qui s'était décidé à leur donner un petit coup de pouce en protégeant sa subordonnée. Il était aisément parvenu à bloquer cette attaque, ce qui fit immédiatement reculer l'assaillant. Le bienfaiteur tourna légèrement sa tête sur le côté, esquissant un sourire complaisant envers sa seconde.

    -Tu t'es bien débrouillé... Hinamori. Toi aussi, Saiga. Néanmoins, Asuka semble avoir progressé à tel point qu'il est dorénavant capable d'utiliser le Shutaisei ningyo (aboutissement des pantins) à un très haut niveau. Cette faculté lui permet de contrôler un objet ou une personne équivalant au nombre de doigts qu'il a en sa possession. En d'autres termes... c'est un duel à trois contre dix que nous allons devoir affronter.

    Au terme de l'explication fournie par leurs supérieurs, tous devaient désormais se mettre en position et contrer chaque pantin ou objet mis à disposition de l'individu. Le plus difficile dans cette mission résultait dans le fait qu'il fallait ne pas confondre les pantins dit « réels » composés de vraies personnes et les faux mannequins qui pouvaient s'avérer plus dangereux et insensibles aux sorts. De sa main gauche, le capitaine fit apparaître un zanpakuto. Il appartenait à Hinamori. Sa réception était passé inaperçu lors du shunpo qu'il avait généré pour secourir sa partenaire. Ne tournant pas le dos de son adversaire, Aizen lui redonna donc son bien précieux sans lequel elle ne pourrait pas affronter l'homme. En cet instant précis et comme il l'avait déclaré tantôt, une multitude de marionnettes fit leurs apparitions, sur le toit, sur le sol, à l'intérieur des bâtiments... partout. Et comme stipulé, ils étaient bel et bien au nombre de dix. Ils n'attendaient qu'une chose pour surgir; les ordres de leurs maîtres.

    -Hinamori, Saiga. Je me charge d'Asuka. Pendant ce temps assurez mes arrières et occupez-vous des pantins. Vous avez la permission de libérer votre shikai, mais faites attentions aux habitants. Tous n'ont pas eu la chance de quitter les lieux. Allons-y !

    Aussitôt dit, aussitôt fait. Le capitaine fonça tel un aigle en proie sur un lièvre. Ses consignes préalablement établies, il attendait le soutien des siens. Il comptait sur eux et sur leur professionnalisme, confiant de leur réussite. Les dix pantins devinrent aussi tous agressifs et se jetèrent à toute vitesse sur les trois membres de la cinquième division.
Revenir en haut Aller en bas
Saiga Magoichi
Shinigami de la 9eme Division
Shinigami de la 9eme Division
Saiga Magoichi


Masculin Nombre de messages : 414
Âge : 34
Double compte : Kaname Tousen
Date d'inscription : 12/12/2009
Fiche Technique : Elle est là !!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Totsuka no Tsurugi
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 15+1 (Shikaï) (Lvl uped)
Reiatsu:
[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Left_bar_bleue5470/10700[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty_bar_bleue  (5470/10700)

[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  EmptyMer 16 Mar - 11:23

Saïga étant épuisé, il voyait déjà son heure arriver. Il n’avait pas prévu que son adversaire soit aussi malin, en effet le marionnettiste avait plus d’un tour dans son sac. Lorsque le Lieutenant Hinamori attaqua Asuka celle-ci lança un combo, composant le 21ème sort d’immobilisation qui laissa s’échapper un nuage de fumée rouge autour d’elle ainsi déstabilisant Asuka par la même occasion, puis tout en se dissimulant à l’intérieur elle arriva directement face à sa cible et utilisa ensuite le rayon blanc afin de l’endormir, puis pour finir elle l’envoya un autre sort de kido qui avait pour but de transpercer la cible cette fois là. A l’impact de l’éclair envoyé par Hinamori, il eut un son assez étrange ressemblant à craquement de bois, à ce même moment quelqu’un se dirigea directement vers le Lieutenant qui semblait s’être encore fait piégé une fois de plus, il s’agissait très certainement du vrai Asuka cette fois là.

Alors que Saïga remarqua que son Lieutenant était en grand danger, il essaya de diriger afin d’intercepter Asuka mais quelque chose vint lui barrer la route, il s’agissait d’un Pantin de bois ainsi que d’un Shinigami, un vrai qui semblait être manipuler par la technique du marionnettiste. Il pouvait donc même contrôler des être vivant, alors que Saïga riposta comme il le pu à l’assaut des deux marionnettes, il jeta un petit regard vers le lieutenant Hinamori avant de lâcher quelques mots désespéré :

Saïga:
Hinamori-Fukutaisho !!

C’est au même moment qu’une autre lame vint percuter celle d’Asuka. Saïga repoussa les deux pantins à l’aide d’un coup de sabre qui les poussa juste avant, de se précipiter pour rejoindre ses alliés. La personne qui était intervenu pour sauver Hinamori était évidemment le Capitaine Aizen, enfin il était venu leur porter main forte. Saïga eut un léger sourire, il regarda son Capitaine, d’après les traits que l’on pouvait voir le visage de Saïga il semblait être ravi de voir son mentor :

Aizen:
Tu t'es bien débrouillé... Hinamori. Toi aussi, Saiga. Néanmoins, Asuka semble avoir progressé à tel point qu'il est dorénavant capable d'utiliser le Shutaisei ningyo (aboutissement des pantins) à un très haut niveau. Cette faculté lui permet de contrôler un objet ou une personne équivalant au nombre de doigts qu'il a en sa possession. En d'autres termes... c'est un duel à trois contre dix que nous allons devoir affronter.

Dix contre trois ? Cela n’avait pas d’importance, maintenant qu’Aizen était de retour. Saïga sentait son ardeur revenir, il se redressa tout en relevant aussi Hinamori, remarqua que leur Capitaine venait de faire apparaitre une lame, il s’agissait du Zanpakuto de la Vice-Capitaine. A quel moment l’avait-il récupéré ? C’était la pensé qui traversait la tête de Saïga, il avait été tellement rapide qu’il n’avait même pas remarqué que celui-ci avait déjà récupéré l’arme de celle-ci. Alors qu’elle récupérait sa lame plusieurs pantins faisaient leurs apparitions tout autour des trois Shinigamis, il y en avait vraiment partout mais comme Aizen l’avait dis il était bien évidemment au nombre de dix, ce bataillon comptait des pantins de bois ainsi que des personnes comme l’avait bien expliqué l’homme à lunette :

Aizen :
Hinamori, Saiga. Je me charge d'Asuka. Pendant ce temps assurez mes arrières et occupez-vous des pantins. Vous avez la permission de libérer votre shikai, mais faites attentions aux habitants. Tous n'ont pas eu la chance de quitter les lieux. Allons-y !

Après cette annonce, il fonça en direction du marionnettiste afin de s’en débarrasser assez vite. Saïga venait d’entendre les consignes de son Capitaine, il attrapa de nouveau son Zanpakuto et se dirigea vers les pantins qui se trouvaient autour d’eux :

Saïga :
Comptez sur nous Aizen-Taisho. Yatagarasu, je compte sur toi !

Le sabre du jeune homme changea de forme pour se transformer en une lame entouré de lumière, il fit un mouvement vers l’avant avec celui-ci qui fit apparaitre un miroir juste à côté de lui, il en sortit un copie conforme du jeune Shinigami qui fonça à ses côtés vers les pantins. Saïga commença par mettre plusieurs coup de sabre en direction de plusieurs des pantins de bois, il attaqua de plusieurs côtés, lui aussi se faisait attaquer de plusieurs côtés et arrivait avec un peu de mal à éviter les multiples attaques de ses adversaires, il y avait aussi son clone qui lui était assez utile puisque c’était grâce à lui que Saïga arrivait à éviter les attaques multiples. Alors qu’il s’écarta légèrement de la zone de combat afin de ne pas se faire trop submergé par les pantins de bois qui se trouvaient là, il utilisa un Shunpo comme feinte pour apparaitre directement derrière l’un d’eux, il planta ensuite son arme dans le dos de celui-ci qui évidemment ne semblait pas ressentir la douleur, c’est pourquoi il ajouta à son assaut un sort de Kido qui avait pour but de détruire complètement le pantin. Le sabre planté dans le corps de son adversaire, il associa à son sabre une attaque électrique (Tsuziri Raiden associé à la lame) qui avait pour but de fragiliser le pantin, puis ceci lui permis de couper le pantin en deux, il comprit tout simplement que les attaques électriques étaient peut être le point faible pour en venir à bout, plus loin son clone venait de faire descendre. Ce qui n’était pas vraiment étonnant surtout lorsque ses clones on la moitié de ses capacités à lui.

Venant d’éliminer l’un des pantins de bois, il se dirigea vers le lieutenant Hinamori tout en contrant les autres attaques qui pouvaient le cibler. Il s’arrêta à côté d’Hinamori, puis lui expliqua le plan qu’il pouvait avoir :

Saïga :
Lieutenant… j’ai remarqué une chose, les attaques de type électrique peuvent fragiliser les pantins de bois, en d’autres termes je pense qu’il s’agit de leur point faible. Voilà ce que je vous propose, je peux vous rendre invisible avec l’une des capacités de mon Zanpakuto, pendant le temps où vous serez invisible vous aurez le temps de préparer une attaque n’est-ce pas ? Je m’occupe d’attirer l’attention sur les pantins…

D’un autre mouvement de son sabre Saïga prononça quelques mots après qu’une lumière recouvre le corps du Lieutenant Hinamori :

Saïga :
Voilà.

Étant essoufflé, il sentait peu à peu son corps se vider de son Réiatsu, bientôt il serait à court.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La 5ème Compagnie...    [Flash Back] La 5ème Compagnie...  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash Back] La 5ème Compagnie...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RP Flash Back
» Un rp/combat en flash back
» [RP Flash Back] PV Tania
» [Flash-back] Le Désert [PV: Dondochakka]
» Rp Flash Back [sans combat]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Quartier de la 5e Division de Protection-
Sauter vers: