Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Ils ne cessent de se relever.

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Envahisseurs
Peuple
Peuple



Masculin Nombre de messages : 159
Âge : 124
Date d'inscription : 26/09/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Inconnu
Reiatsu:
Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Left_bar_bleue0/0Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)

Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ils ne cessent de se relever.   Ils ne cessent de se relever. - Page 2 EmptyLun 24 Jan - 14:50

L'imposante créature à tête de bébé faisait des ravages dans les rues du Centre-Ville de Karakura. Les secondes qui passaient semblaient rythmer les morts successives des Envahisseurs. Un, deux, trois, quatre... A chaque tic, à chaque tac, un soldat blanc mourrait sous le poids et la puissance de la chenille dorée. Et ceux qui eurent l'idée d'attaquer directement le propriétaire de cette chose pour la détruire furent décapités par une arme sortie de l'oreille du Capitaine. Une technique peu commune, mais qui avait le mérite d'éloigner les assaillants. Dans sa course, le ver géant fonça, toutes lames sorties, en plein dans le dôme de glace. Un bruit sourd se fit entendre, tout trembla lors de l'impact. Un nuage de glace explosée se répandit sur quelques mètres, et lorsqu'il se dissipa, il était possible de voir que quelques fissures avaient pris place dans cette masse. Nul doute que répéter l'opération viendrait à bout de cette prison froide.

Plus loin, le jeune Vizard profitait de son gain de puissance et de vitesse pour se remettre dans le combat. Il put, grâce à l'intervention d'une camarade, bénéficier d'un léger temps de latence chez l'ennemi pour saisir deux sabres et se débarasser des soldats qui le menaçaient. Puis, il fonça sur la leader, et multiplia les entailles au niveau du torse et de la poitrine. Ce garçon ne devait pas bien savoir ce qui différenciait une fille d'un garçon. Ses coups répétés avaient déchirés une bonne partie du haut de la tenue de l'Envahisseuse, laissant irrémédiablement une vue sur sa poitrine. Un coup de tête et une projection plus tard, la femme percuta un immeuble en ruines. Puis, elle fut percutée par un sort de Kido. Un nuage de poussière sortait de l'étage où se trouvait le corps de l'Envahisseuse. De longues secondes passèrent, et sa silhouette apparaissaient peu à peu. Elle s'aidait un pan de mur pour se relever. La tête légèrement penchée vers l'avant, elle semblait quelque peu sonnée après ces attaques. Son haut étant devenu pour l'occasion un décolleté très plongeant, ses seins n'étaient que partiellement dissimulés derrière ce qu'il restait de tissu. Elle releva la tête, et fonça d'un seul coup sur son adversaire. Avec ses dagues, elle venait frapper les deux sabres que le Vizard tenait. Il reculait, elle se baissa, et fit une entaille à la cuisse gauche du garçon, avant de lui planter son genou dans le menton en remontant. Puis, elle tenta de passer une dague derrière l'oreille de celui-ci, et en tirant d'un coup sec, elle parvint à arracher un morceau du masque. Un reiatsu malsain se dégagea au même moment, comme si une partie de sa puissance s'était envolée. Enfin, et pour se venger de ce qu'elle venait de subir, elle entama un enchainement rapide, alternant coups de pieds et coupures avec ses dagues, transformant petit à petit le Vizard en un quadrillage sanglant. Sa fin était proche. Mais, tout à coup, un choc violent eu lieu. Une des femmes, qui venaient quelques secondes plus tôt de terrasser plusieurs dizaines d'Envahisseurs grâce à un habile stratagème organisé avec une toile de reiatsu, elle profita de l'enchainement de la leader pour lui lancer une voiture dessus. Le véhicule, lancé avec force, emporta le Vizard et l'Envahisseuse avec elle, et le tout percuta le sol avec violence.

L'Arrancar, elle, blessée, redoubla d'efforts pour se débarasser de ses adversaires. Elle a perdu beaucoup d'énergie, mais tient encore debout. Déterminée à ne pas mourir ici, elle put mettre au tapis les soldats, après avoir utilisé une bien étrange technique. En effet, celle-ci avait eu pour résultat de transformer tout soldat entré en contact avec le corps de l'Arrancar en enfant. Leur mobilité s'en trouvait fortement affectée, et ils finirent par sombrer sous les coups venteux de la jeune fille. Cette dernière alla rejoindre la femme araignée, pour bénéficier d'une aide, probablement. Et elles risquent de devoir s'entre-aider, ou de fuir, étant donné ce qui leur arrivait dessus. Par en-dessous, une vague d'Envahisseurs se mit à gravir les mètres d'altitude, tous sabres sortis. Cela ressemblait à une marrée de corps blancs. Il devait y en avoir trois cents. Les deux femmes se trouvèrent prises au piège en plein milieu, et les coups pleuvaient. Des blessures, il allait y en avoir. Elles allaient devoir faire preuve de résistance et de force, pour en sortir vivantes.

Le garçon aux cheveux bleus, blessé, lui aussi, dû libérer son sabre pour se sortir de sa situation délicate, et porter secours à une amie à lui dont la faiblesse ne lui permettait pas de combattre de tels adversaires en aussi grand nombre, bien qu'elle tentait de se défendre comme elle le pouvait. Un peu plus loin, la fille-éclair, celle qui, avec le Capitaine, était la plus dangereuse des rebelles, projeta des crocs électriques et carbonisa une bonne vingtaine de soldats. Elle concentra une nouvelle attaque, sous forme de sphère géante cette fois. On pouvait entendre les crépitements des éclairs qui virevoltaient tout autour de cette masse lumineuse. Et lorsque l'attaque toucha le sol, un grondement puissant se fit entendre, comme si le tonnerre venait rendre visite aux Envahisseurs. Une grande explosions 'en suivit, détruisant tout sur son passage sur plusieurs dizaines voire centaines de mètres. Là, elle avait fait un vrai carnage. Et elle ne se contentait pas de frapper, elle réfléchissait. Elle élaborait des stratégies pour remporter la victoire, et c'est aussi cela, qui faisait d'elle une adversaire redoutable. Elle avait, avec sa technique, transformée la zone en une plaine désertique et fumante. Pour l'instant, elle avait du répit. En effet, avec les dégâts qu'elle venait de causer, les soldats n'osaient pas vraiment l'approcher.



Nombre d'Envahisseurs restants : 981
Revenir en haut Aller en bas
Mayuri (inactif)
Capitaine de la 12ème division
Capitaine de la 12ème division
Mayuri (inactif)


Masculin Nombre de messages : 146
Âge : 30
Date d'inscription : 27/08/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ashisogi Jizo
Niveau: Capitaine / LVL 14
Reiatsu:
Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Left_bar_bleue4400/4400Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty_bar_bleue  (4400/4400)

Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ils ne cessent de se relever.   Ils ne cessent de se relever. - Page 2 EmptyLun 24 Jan - 21:51

Ashizogi Jizo était entrer en contact avec la barrière de glace, l'immense masse de la chenille vénéneuse géante s'écrasa contre la paroi gelée, tandis qu' Ashizogi Jizo s'en éloignait, un nuage glacial s'échappa du lieux de collision et quelques fissurent firent leurs apparitions contre le dôme de glace. Ses fissures pourrait dans peu de temps se transformer en trou béant et alors il y aurait un moyen de fuir si les choses empirait ! Kurotsuchi n'hésiterait pas une seul secondes a fuir lâchement si les choses devenait trop compliquer ici, il n'était pas venu pour combattre mais il était tombé dans ce maudit piège concocter par ces maudits envahisseurs qui semblait capable en de rare occasion d'élaborer des stratégies. Ces envahisseurs d'un certains niveau pourrait s'avérer intéressant pour d'éventuelle recherche. Pour en revenir au dôme de glace et aux dégâts causé par l'attaque d'Ashizogi Jizo toute " griffe " sortit il était certain que si d'autre charge tel que celle-ci était effectuer au même endroit, la glace finirait par être brisée ! Kurotsuchi devait tout d'abord se débarrasser de ces pions qui le harcelait...

Sa faux rétractile ne suffirait bientôt plus pour éloigner les adversaires, si leurs nombres augmentait encore il faudrait prévoir autre chose, les faibles sous fifre qui avait accompagner Mayuri sur les lieux était a présent mort ou en train de fuir lâchement même si Kurotsuchi n'aurait pas hésiter a faire la même chose a leurs place il était hors de question que ces imbéciles s'en tirerait ainsi, mieux valait pour eux qu'ils meurent ici ! Au loin le scientifique pouvait entendre le vacarme des combats mené par ces faibles shinigamis et ce jeune vizard impétueux...lui aussi il faisait une cible de choix, après tout Kurotsuchi n'avait pas eu le loisir de l'étudier dans ses laboratoires et ce de la faute de cet idiot de capitaine de la 7ème division, Komamura Sajin...

Un arrancar était également présent sur les lieux, qu'est que ce pseudo-arrancar pouvait bien faire ici ? Le Hueco Mundo ne leurs suffisait il plus maintenant qu' Aizen Sosuke l'avait quitter pour trouver meilleur fortune ailleurs, a la Dimension Royale ! Combien de temps ce combat durerait il encore ? Le nombre d'envahisseurs semblait diminuer peu a peu mais cette femme avait le pouvoir de les réanimer, si elles utilisait encore ce maudit sortilège alors il faudrait prendre la fuite ou sen occuper une bonne fois pour toute en espérant que ceux qu'elle combattait pour le moment la tuerais très rapidement car le capitaine de la 12ème division n'avait pas envie de se frotter a elle mais ce serait avec plaisir qu'il ramènerait son corps a ses laboratoires.

Kurotsuchi devait continuer d'ordonner a Konjiki Ashizogi Jizo de charger contre la barrière de glace afin de la mettre en pièce ! L'immense créature organique fonca torse bombé dans la paroi gelée, une fois puis deux et sans voir qu'elles avait était les dommages effectuer par Konjiki, Mayuri lui ordonna de délivré ses vapeurs de poisons sur les hordes d'ennemis proches, Il fallait en tuer un maximum ! Konjiki fonça alors droit sur l'ennemi sans trop se soucier de ceux qui combattait les envahisseurs a ses cotés, faisant toutefois attention a ne pas trop s'approcher de ceux qui combattait vers la chef des envahisseurs afin de les laisser s'occuper d'elle ! Konjiki délivra alors le poison mortel dans une vaste zone ou pullulait en grand nombre les envahisseurs. Mayuri n'avait pas remarquer la jeune shinigami qui était arriver a ses cotés, il ne la reconnaissait pas du tout mais une certaine pression spirituel se dégageait d'elle...Elle semblait lui avoir dit quelque chose mais Kurotsuchi n'avait distingué que quelques mots tel que " membres " ou " femme " et encore " intouchable ", peu importe ce qu'elle disait sa ne pouvait avoir le moindre sens...

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ils ne cessent de se relever.   Ils ne cessent de se relever. - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 19:11

    Luffy a vraiment le don de se retrouver dans des situations plus que délicate. Après avoir lancer un Haien sur la femme envahisseur, celle-ci s'acharne sur lui, en le désarmant en même temps. Le Vizard acquiert beaucoup de blessure externe très grave. A ce rythme, il va se faire tuer! Mais tout d'un coup, une voiture fonce sur les deux personnes, les emporte un peu plus loin et les écrase contre le sol. La femme envahisseur se retrouve sur Luffy, qui a le dos contre le sol. La voiture se retrouve au dessus d'eux. Le jeune homme est torse nu, et la jeune femme n'a qu'un tissu pour couvrir sa poitrine, dont cette dernière est sur le torse du Vizard.

    A cause de tout l'énergie et blessures qu'il a eu depuis le tout début du combat, Luffy ne peut plus rien faire. Surtout que la fille envahisseur est trop lourde, même si son physique ne le montre pas. Ne jamais se fier aux apparences, voilà une leçon que Luffy retiendra toujours pendant sa longue vie. Il a déjà été tromper par les apparences, et voilà qu'il se trompe à nouveau pour un truc franchement pas intéressant. D'ailleurs, pourquoi il repense à lui dans un moment pareil?

    Deux jeune gens sont tout les deux en mauvais états. Ils sont ennemis, mais pourquoi Luffy se sent si proche de son adversaire en ce moment même? L'un doit gagner, et l'autre doit...mourir. Mais c'est contre la manière d'agir du Vizard de tuer quelqu'un. Il a peut-être tuer des Hollows, mais c'est pour les purifier de leur crime afin que leurs âmes soient envoyer à la Soul Society. Mais depuis qu'il est devenu ce qu'il est maintenant, plus rien n'a de sens pour lui. Il l'a toujours remarqué inconsciemment, mais c'est maintenant qu'il en prend conscient: cette nuit là, on l'a tué. La nuit de son Hollorification a été le jour de sa mort.

    Pour lui, sa vie en tant que lycéen a été juste une seconde chance, une seconde vie. Mais son ancienne vie l'a rattrapé. Il a revu une vieille connaissance un beau matin, et puis ses envahisseurs sont venus attaquer le lycée. Il a rencontré Kazuo et Nao à ce moment là. Qui aurait cru qu'il se retrouverait dans un champs de bataille contre les mêmes ennemis et les mêmes "allier" encore une fois? Sauf que cette fois, il y a un capitaine du Gotei 13, une autre Shinigami et Yamiko, son ancien amour. Mais maintenant, il n'est plus que l'ombre de lui-même.

    Tout ça, c'est à cause d'un seul homme, qui se trouve très loin maintenant, et Luffy n'a aucune chance de le revoir. De toute façon, si il le revoyait, qu'est-ce qu'il ferait? Le tuer? A quoi bon? Cela ne le ramènerai pas à son ancienne vie. Mais ce n'est pas pour ça qu'il va abandonner le combat! Il est venu dans ce champs de bataille pour protéger le reste de la ville où il a vécu de bon comme de mauvais moment. Et ce n'est pas une voiture, une cinglée ou même une fille inconnue qui va le faire tuer!




    Avec sa force physique, Luffy soulève la bagnole rouge (bah quoi? Le rouge, c'est plus classe), et la pousse sur le côté, en tenant la gorge de son adversaire. Le corps du jeune homme peut à peine rester debout, mais cela ne fait rien pour lui. Il ne fronce pas les sourcils. Ses yeux ne clignent pas. Sa vue lui montre un nuage de poison causée par une énorme chenille à tête dorée arrive vers les deux personnes, et il se trouve à quelque mètre. Instinctivement, vu qu'il est trop fatigué pour réfléchir, il lance la femme vers cette buée de poison. Ensuite, il prend la voiture avec ses deux mains, la lève au dessus de sa tête, en disant en même temps:

    Ô souverains ! Masques de chairs et de sang, images d'outre-monde qui portez le nom des gens comme une couronne ! Feu et sang de la guerre ! Réveillez la colère de la mer lointaine en une vague portant vos pas vers le sud !

    Puis, en jetant la voiture qui percute la femme avec les dagues, il lève la paume de main. Son oeil dont le masque ne couvre pas regarde la femme d'un air supérieur.

    Hadō no sanjū ichi..........Shakkahō....

    La boule de feu sort de la paume de sa main et déclenche une grosse explosion dans le nuage de poison, où se trouve la femme envahisseur. Est-ce que c'est enfin fini avec elle? Elle a dû subir le poison causé par cette grosse chenille. Ne pouvant plus le supporter, Luffy enlève son masque et se laisse tomber en arrière. Il est plus qu'essoufflé. Son corps ne peut plus bouger. Ses paupières sont tellement lourd qu'il en perd connaissance.....

    Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
[Scellée] Kyoko Ryougi
Shinigami exilé
Shinigami exilé
[Scellée] Kyoko Ryougi


Masculin Nombre de messages : 331
Âge : 38
Date d'inscription : 20/08/2010
Fiche Technique : Psycopathe girl

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Satsume
Niveau: Combattant Puissant / LVL 11
Reiatsu:
Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Left_bar_bleue5150/5750Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty_bar_bleue  (5150/5750)

Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ils ne cessent de se relever.   Ils ne cessent de se relever. - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 20:14

* STRIKE !! *

Le bonheur suprême ! Nao avait balancer une voiture sur la boss des Envahisseurs en espérant choper Luffy au passage et c'est mission accomplie ! Les deux sont emporter par le véhicule d'acier pour mieux aller se fracasser un peu plus loin, malheureusement pas possible d'aller admirer son œuvre, Nao devait s'occuper d'un certain pot de colle qui, bien qu'utile en combat s'avère plutôt gênant maintenant qu'elle manquais de force ! Cette Arrancar avait sortit sa résurrection beaucoup trop tôt, elle ne pouvais plus profiter de son pouvoir de régénération, les blessures se multipliait, plusieurs centaine de zombie c'était reformée quelque étage plus bas... La toile ne tiendrait plus longtemps à se rythme ! Asuna risque de tout simplement crever... Heureusement que Nao avait prévu quelque surprise supplémentaire, pas le choix, il fallait s'en servir maintenant sinon soit le nombre les submergerais, soit le poison de la chenille géante apparue aux côtés de Mayuri les ferait suffoquer...

Pas de demi-mesure donc, Nao revint en arrière, attrapa Asuna qui se balançais bêtement sur un fil et se rendit sur un tas de gravât pile au pied d'un immeuble, nul doute qu'elle avait un plan, elle regarda le bâtiment, puis Asuna et enfin la masse blanche qui s'approchait dangereusement et pointa du doigt plusieurs endroit précis ou se trouvait des marques en forme d'araignée !


" M'en veux pas Asuna, mais là, tu me gêne "

Nao saisit Asuna à la tête, lui cola son béret dans la bouche puis lui agrippa fermement les cheveux et la projeta après trois tour sur elle même droit dans la façade opposée, Asuna passe au travers le bâtiment et atterri deux rues plus loin à vue de nez... Superbe lancer !

Essoufflée par l'effort, et le poison de la chenille, assise sur un rocher en fredonnant un air étrange, son thème musical, la masse blanche l'avait rapidement encerclée, il était maintenant à la distance d'un katana d'elle, certaine lame commençais déjà à la mordre... Mais peu importe, ils sont déjà tous mort.


" Julia... Pindome... "

Cet instant marqua une fois encore l'activation de l'un des piège dont Nao avait le secret, chaque marque d'araignée placée provoquait une explosion de puissance suffisante pour balayé des dizaines d'Envahisseurs, malheureusement cela ne serait pas suffisant, il fallait les exploser tout en se servant de l'environnement en plus ! Sept de ces marques explosèrent, quatre autour de Nao, les flammes sortait du sol comme des geysers infernaux et emportait les zombie avec elles, Nao disparu elle aussi au milieu de la déflagration, les trois dernières marques explosèrent dans les fondations du batiment, les poutrelle qui le soutenait s'effondrèrent et petit à petit l'immeuble qui se dressait encore il y a quelque seconde commençais à chuté telle un tsunami de pierre et d'acier sur ce qui restait de la masse blanche écrasant tout sur son passage et provoquant des réactions en chaine avec les poteaux électrique et tout les véhicules présent... Impossible de dire si les trois cents était tous mort, ni ce qui était devenu de Nao, une chose est sur, elle n'est surement pas indème...

[ Activation de Sept Pindome: 300x7 => -2100 Rea ]
Revenir en haut Aller en bas
Tania Minio
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Tania Minio


Féminin Nombre de messages : 186
Âge : 31
Date d'inscription : 19/03/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tenrai
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14+2 (Bankaï)
Reiatsu:
Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Left_bar_bleue8050/9350Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty_bar_bleue  (8050/9350)

Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ils ne cessent de se relever.   Ils ne cessent de se relever. - Page 2 EmptySam 29 Jan - 17:32

    Tania se sentait quelque peu perdue avec les évènements qui l’entouraient, les Envahisseurs hésitaient à l’attaquer, Une chose immense était apparue et avait percuté le dôme qui était placé tout autour de la ville de Karakura, et semblait être le Zanpakutô de Mayuri. Quel immense pouvoir pouvait-il bien posséder ? Puisqu’un craquement se fit entendre. Assez fort pour que malgré les bruits d’explosions ou autres ne puissent le cacher, ce qui voulait dire que tout cela pouvait bien être brisé. Mais quelque chose n’allait pas. Tania, près de Mayuri, pouvait tout de même sentir ce gaz qui allait sûrement tuer ou faire d’autres choses. C’est alors que le Reiatsu de Luffy changea subitement de position, avec celui de l’Envahisseuse. Quelque chose n’allait pas, puisqu’un objet semblait les écraser.
    « Il y a encore quelqu’un là-haut… Nao ! J’espère qu’elle va bien ! Je vais… NAOOO ! »
    Des explosions se firent sentir tout autour avec la montée de chaleur, et l’air qui balayait les ruelles encore complètes de Karakura. Tania ne ressentait plus Nao… Plus rien du tout, comme si celle-ci avait complètement disparu. Mais… elle ne pouvait pas avoir été tuée, n’est-ce pas ? Non, surtout pas… Nao était assez maligne pour s’en tirer. Plus loin, le corps de l’Arrancar qui semblait avoir été balancé par son amie juste avant que les choses ne soient déclenchées. Nouveau bruit, celui d’une voiture qui vole , et qui explose par le suite, par une technique de Hadô de la part du Vizard, qui semblait en danger à cause de ce gaz quelque peu… toxique. Cependant, Tania ne laissa pas cela traîner. Profitant de son moment de répit, elle jeta quelque chose à Mayuri puis usa d’un Shunpô pour se retrouver juste à côté de Luffy. Se tourna vers l’endroit où elle ressentait l’Envahisseuse, qui pouvait être encore en vie… Une lumière apparut, de couleur jaunâtre, et fit un triangle avec, des griffes apparurent, comme pour bloquer quelque chose.
    « Bakudô n° 30, Hikotsu Sansen… »
    Le triangle partit dans la direction demandée, pour bloquer le corps de l’ennemie au sol, pour qu’elle ne puisse échapper au poison, puis Tania prit Luffy pour le poser sur ses épaules, et commença à courir. Personne ne semblait vouloir entrer dans cette brume, ce qui arrangeait quelque peu notre héroïne, qui usa d’un nouveau Shunpô, pour se retrouver en lieu sûr. Le Vizard était trop épuisé pour pouvoir espérer continuer le combat, du moins d’après ce que pensait notre héroïne, qui remarquait que le pauvre était tombé dans les pommes suite à son attaque, qui faisait tout de même penser à une sorte de sacrifice. On pouvait dire qu’il s’était battu jusqu’au bout…
    « Nao… Luffy… Lorsque vous vous réveillerez, tout cela n’aura été qu’un rêve… Mais je ne peux pas laisser tout cela se passer ainsi… »
    S’éloignant, elle se plaça au milieu d’un groupe d’Envahisseurs, pour leur passer un « coucou » assez sympathique. Cependant, Tania n’était pas là pour faire le clown ou se donner en spectacle. Enfin, elle pouvait le faire, cependant, la situation n’avait rien de comique ou d’artistique. Il s’agissait d’une véritable boucherie qui ne voulait plus s’arrêter. Elle avait posé des boules de quiès dans les oreilles de Luffy, ou bien encore en avait donné à Mayuri. Le but était d’éviter toute écoute de la part de ses amis. Yamiko se retrouva bien vite avec quelque chose dans les oreilles, et Kazuo aussi, sans qu’ils ne puissent remarquer quelque chose. La musique commençait à se faire pressante, rapide, mais la Shinigamie avait l’habitude de tout cela. Ceci la motivait dans son travail, elle avait préparé cela pour pouvoir attaquer sans que les autres ne puissent être affectées par son pouvoir. Levant sa lame, Tania sentit la musique prendre de l’ampleur. Ceci ne la dérangeait pas, mais les autres n’allaient sûrement pas aimer ce qui allait se passer. Mais qui le ferait ? C’est ainsi qu’elle avait gagné contre la première chef, là, elle pouvait aider tout le monde. Elle regarda dans sa main : il restait trois paires, ce qui était parfait…
    « Gomene… »
    Le son se fit extrêmement aigu, mais le musique coulait toujours en une jeune fille qui ne subissait pas ce que les envahisseurs allaient subir. C’est avec détermination qu’elle s’occupa de la zone non empoisonnée. Le nom de cette technique avait quelque chose de positif, qui devait donner du mouvement, cependant, elle était trop… Puissante.
    « Techno Dance… »
    La musique émit un bruit aigu, celui de la guitare qui accompagnait de grincement extérieur, qui toucha tous les Envahisseurs qui étaient heureux de voir que le brouillard ne les touchait pas. Chacun se tenait la tête , tombaient, tout cela, Tania commença son carnage, malgré l’envie de les sauver qui la tenaillait. Il était simple de le faire, puisque personne ne donnait le moindre signe de résistance. Le son se faisait de plus en plus puissant, comme s’il s’agissait de quelque chose de plus horrible que quoique ce soit. Une attaque immensément puissante, cependant, il fallait avouer qu’elle était pratique, si l’on trouvait quelque chose pour aider ses camarades en combat, pour les empêcher de tomber, de sombrer dans la folie que l’on a lorsque le Techno Danse est lancée. Parce que tuer des gens ainsi est lâche, mais la musique entraînait, hypnotisait la jeune fille, qui se baladait parmi le groupe adverse pour tous les trancher. Elle ne les compta pas, mais elle continua lorsque le son extérieur s’interrompit, pour enfin comprendre qu’elle était seule désormais dans son coin. Certes elle sentait les autres, mais il n’y avait plus personne pour la mettre en danger.
    « N’utilise pas trop cette technique… Ta personnalité pourrait changer à cause de cela… »
    Ces mots firent frissonner Tania, qui comprenait pourquoi ceci lui donnait une joie intense, et pourquoi elle faisait ce que normalement, elle ne ferait pas. Cette chose… Ce pouvoir, elle en eut soudainement peur, comme s’il ne pouvait pas faire autre chose que du carnage.
    « Je sais… Je me sens différente lorsque je l’utilise. Je n’entends qu’une musique faite pour la mort, qui m’envoute, et qui m’entraîne… Si je continue… deviendrai-je comme Nao ? »
    « Sûrement… Ce qui me décevrait beaucoup, je dois l’avouer… Tu as trouvé la faille pour protéger tes amis, mais tu ne te défends pas toi-même. Le son ne semble pas t’affecter dans le physique, tu n’as pas mal à la tête, cependant, ton mental est bel et bien touché. »
    Tania comprenait ce que voulait dire Tenraï. Cependant, elle ne voulait pas voir plus d’amis mourir autour d’elle. C’est pour cela qu’elle leva le bras, pour préparer une Ball of Lightning, vers la fissure dans la glace.
    « Dans ce cas… Je vais détruire cela… On dirait que mes vibrations l’ont affectée. »
    La boule était immense, et la Shinigamie tranquille pour un moment. C’est pourquoi elle put préparer une immense boule, non pas pour raser les immeubles, mais bel et bien en terminer avec cette chose qui empêchait tout contact avec la Soul Society. Le truc jaune électrique s’envola dans le ciel, doucement, tranquillement. Quelques étincelles sortaient par ci par là, pour enfin percuter avec violence la glace. Glace, qui est au départ de l’eau, mais Tania ne savait pas la nature du dôme. L’électricité allait se propager partout, mais la puissance allait-elle être assez forte pour que le tout ne s’écroule ? Si cela marchait, la glace se transformerait en pluie, l’électricité disparaîtra à cause de ce changement, et tout redeviendrait normal. Mais de gros blocs de glace ne pouvaient pas tomber, parce que l’électricité chauffe, donc fait fondre, ce qui entraîne une liquéfaction du solide.
    « Héhé… J’ai fait tout ce que je pouvais moi… Comptons sur les troupes qu’il nous reste, et aussi sur les renforts, qui devraient bientôt arriver. Espérons que la Soul Society ne soit pas tombée… Mais Yinoa-chan et Rukia-chan sont là-bas, tout le monde devrait être en vie grâce à elles ! Elles sont fortes là-bas, non ? »
    Pas de réponses… Tenraï semblait tranquille, apaisé, il ne dit plus rien, mais Tania sourit, tout en savant à quoi il pensait. Comme si elle le connaissait par cœur. Debout, et à bout de forces, elle se mit à croire, et à se poser des questions sur tout ce qu’il se passait. Quand allait-elle avoir une journée normale à présent ? Elle ne le savait pas. C’est pourquoi elle se mit à rire, rire de bonheur pour ne pas oublier ce dernier, pour ne pas sombrer dans le côté sombre de son esprit. Rire pour voir de nouveau le Soleil briller. (sur Townsville, grâce aux Super Nanas !)


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ils ne cessent de se relever. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ils ne cessent de se relever.   Ils ne cessent de se relever. - Page 2 EmptyDim 30 Jan - 15:02