Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Tania Minio
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Tania Minio


Féminin Nombre de messages : 186
Âge : 31
Date d'inscription : 19/03/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tenrai
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14+2 (Bankaï)
Reiatsu:
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Left_bar_bleue8050/9350[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty_bar_bleue  (8050/9350)

[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] EmptyDim 12 Déc - 18:02

    Dans cette Histoire, Tania n’est qu’une âme. Elle est donc inutile dans un certain sens. Tout elle l’est maintenant. Bref… Ceci est pour entrer dans l’aventure, et dans le passé. Pour voir d’un peu plus près l’aventure de notre héroïne.

    Tania habitait au Rukongaï Est, et ne s’était jamais demandée dans quel district elle était. Cependant, il y avait toujours ces types en robe noire qui passaient et repassaient, plaisantant ensemble, mais aussi discutant avec certains gens du quartier, pour prendre des nouvelles. Certaines fois, quelques enfants ou autres disparaissaient subitement, sans que personne ne puissent parler de ce qu’ils étaient devenus. Tania les voyait partir un par un, avec ces hommes en noir. Elle s’en moquait un peu, dans son coin, en train de vivre des aventures joyeuses avec ses amis. Mais quels amis : des pantins. Oui, parce que notre héroïne attendait à présent. Tout le monde était parti autour d’elle, et elle n’arrivait pas à s’amuser sans elles. Les gens à côté ne voulaient rien faire, trop occupés dans leur vie normale, banale. L’envie de voir du monde se faisait de plus en plus grande chez notre amie, qui vivait à présent seule dans sa cabane, et avait des provisions pour des semaines. Assise devant ce qui lui restait, elle se mit à faire comme tous les jours.

    « Pfff… Je veux jouer, trouver quelqu’un avec qui parler ! Mais…. Mes amis ont disparu, je ne sais même pas s’ils vont revenir. Un jour, je suis sûre qu’un de ces hommes en noir vont venir me chercher moi aussi. Enfin, je l’espère. Je ne pourrai sûrement pas vous emmener tous, surtout, que je parle à des sacs de farine que l’on m’a offert. J’espère que je ne vous ai pas vexé, non ? Je vous remercie mes amis. Mais maintenant… Je vais me balader. »

    Se levant, Tania sentit que quelque chose n’allait pas. Une lampe, qui n’avait jamais marché, se mit à clignoter sans raisons. Une voix raisonna dans la tête de notre amie, qui fut clouée sur place. Cette chose semblait lui demander d’attendre. Ce fut lorsque notre héroïne se réveilla qu’elle comprit : Une forme sombre était placée à sa porte. Une chose qui semblait avoir quelque chose d’énorme au niveau du buste. Des pastèques ? Alors… La marchande de fruit allait-elle venir lui proposer de manger avec elle ?

    « Entrez ! Entrez ! Il y a quelqu’un ! Il suffit juste que je range le tout, et ce sera parfait ! »
Revenir en haut Aller en bas
Ran
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Ran


Féminin Nombre de messages : 916
Âge : 35
Date d'inscription : 07/02/2010
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14
Reiatsu:
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Left_bar_bleue8700/8700[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty_bar_bleue  (8700/8700)

[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] EmptyLun 20 Déc - 16:12

Aujourd’hui, c’était permission. Jour qu’appréciait particulièrement Rangiku puisqu’elle avait ainsi l’occasion d’aller au Rukongai faire toutes sortes d’emplettes. Généralement, elle achetait des vêtements, des friandises et de l’alcool et encore ce jour-ci, elle avait bien l’intention de continuer ce petit rituel qui consistait simplement à profiter des belles choses et à s’offrir des petits (ou gros) cadeaux.
Vêtue de son shihakusho, elle déambulait depuis maintenant une bonne heure dans le Rukongai Est, sans pour autant trouver son bonheur… Enfin, si, elle trouvait des trucs sympas mais ce que la jolie blonde attendait, c’était d’avoir le coup de cœur pour un objet en particulier. Marchant quelque mètres, elle s’arrêta soudain, regardant alors la vitrine d’une pâtissière, où étaient présentés de nombreux petits gâteaux, tous plus appétissants les uns que les autres. Matsumoto passa alors cinq bonnes minutes à regarder avec attention celui qui pourrait convenir à son palet (des plus délicats) et finalement, en choisit quatre.

Saluant la vendeuse après avoir payé son dû, elle reprit son chemin d’un pas lent, prenant ainsi le temps de profiter de cette belle journée. Finalement, elle s’arrêta un peu plus loin et fouillant le petit sachet qu’elle avait en main, sortit l’une des sucreries précédemment acheté et la porta à sa bouche. En moins de temps qu’il ne fallut le dire, le gâteau disparut, satisfaisant au passage l’estomac de la shinigami, qui le trouva d’ailleurs très bon. Cela la fit d’ailleurs réfléchir. Des pâtisseries aussi bonnes, c’eut été idiot de partir sans en ramener un peu plus ! Alors qu’elle hésitait à rebrousser chemin, une voix se fit entendre dans son dos. Entrer ? Qui ? Elle ? Tournant la tête, elle s’aperçut qu’elle était juste devant un cabanon plutôt en bon état, dans lequel s’affairait une jeune fille.

Curieuse, Rangiku s’immisça à l’intérieur. A tous les coups il y avait erreur sur la personne, néanmoins, elle s’en fichait pas mal. Ce qui l’intéressait surtout, c’était la jeune âme en train de ranger rapidement le petit habitat et qui, par la même occasion, n’avait pas encore constaté son erreur.


« Ah oui, c’est un peu en bazar, effectivement… » [ifit Rangiku avec un petit sourire, montrant alors qu’il ne s’agissait là que d’une plaisanterie.

Une fois qu’elle eut capté l’attention de la jeune fille, elle continua sur sa lancée, et après un petit silence, elle reprit la parole.[/i]

« J’imagine que le « entre » ne m’était pas vraiment destiné, n’est-ce pas ? » questionna Matsumoto, toujours avec une expression sympathique sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Tania Minio
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Tania Minio


Féminin Nombre de messages : 186
Âge : 31
Date d'inscription : 19/03/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tenrai
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14+2 (Bankaï)
Reiatsu:
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Left_bar_bleue8050/9350[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty_bar_bleue  (8050/9350)

[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] EmptyMar 21 Déc - 1:32

    Oula… Tania regarda à côté d’elle pour remarquer que la marchande de fruit n’était pas celle qu’elle imaginait. La femme n’avait pas de l’air d’être une marchande de fruits, et les pastèques se révélèrent être des seins. Elle avait vraiment une poitrine immense tout de même ! Hébétée, notre héroïne se mit à toucher la sienne pour remarquer qu’elle était petite par rapport à ça. Puis elle se mit à genou, et s’inclina vers le bas.

    « Désolée ! J’ai confondu votre poitrine avec des pastèques. »

    Ayant entendu la blague sur l’état des lieux, Tania eut une nouvelle poussée de ri, toujours réelle et intensive. Elle sentait que quelque chose allait bien chez cette personne. En fait, c’était peut-être parce qu’elle était habillée en noir. Comme tous ces hommes… Mais il fallait voir si elle était venue la chercher, ou non. D’ailleurs, pas de questions trop directes. Il fallait faire dans le soft. Mais tout d’abord, être gentille et serviable. Il est rare de voir une femme en noir arriver chez vous parce que vous vous êtes trompées de personne. Mais voilà que le destin jouait bien des tours dans cette maison qui était tout de même luxueuse pour une personne comme Tania. La femme demanda si le « entre » n’était pas pour elle. Mais l’âme lui répondit alors qu’elle faisait encore le ménage.

    « Si ! Enfin… Je ne pensais pas que je tomberai sur vous, mais la marchande de Fruits aurait pu me proposer de manger avec elle. Je me sens un peu seule depuis le départ de tout le monde. J’en garde un souvenir. Ils sont tous présents autour de moi, en tant qu’objets. Donc quand je m’ennuie, ce qui est souvent le cas, je parle avec eux. Ils sont partis un par un. Doucement. Chaque perte a été des larmes de plus pour nous. Mais les hommes en noirs ne préviennent pas lorsqu’ils vont chercher quelqu’un, n’est-ce pas ? »

    Elle s’arrêta de ranger, quelque chose la déstabilisait. Et si cette femme était rentrée exprès pour la juger ? L’étudier ? Oh non… ce n’était pas possible ! Que se passerait-il si jamais elle l’emmenait à cet endroit inconnu, dont elle rêvait ? Le Rukongai avait beau être romantique ou autres, il fallait dire qu’en tant qu’âme différente des autres, on s’y ennuyait. Il fallait donc trouver au plus vite un nouvel habitat. Mais aussi de nouvelles occupations.

    « Vous possédez un katana ! Non ? On en avait trouvé un, mais personne n’a osé y toucher parce que ça appartenait aux hommes en noir. Il a disparu pendant la nuit. On ne sait toujours pas comment ça s’est produit, parce que personne n’a entendu de bruit, et il n’y avait aucune trace par terre. Même pas à l’entrée. Et euh… Oh oui ! J’ai oublié ! Je me sens bête d’avoir oublié des éléments aussi importants. »

    Rangeant ses affaires, encore une fois, la jeune fille fit une sorte de garde à vous quelque peu exagéré.

    « Je m’appelle Tania Minio ! Vous voulez manger ou boire quelque chose ? Il y a à peu près de tout dans la réserve. C’est magnifique, n’est-ce pas ? J’ai beau vivre toute seule, j’ai des provisions pour longtemps. »

    Au moment où Tania était le plus en stress, ce qui voulait dire à présent, parce qu’elle n’arrivait plus à savoir ce qu’il fallait faire à présent. Attendre et l’envoyer bouler, ou bien encore l’accueillir à bras ouverts. Pas de justes milieux. Et bien… A ce moment-là, la salle, qui n’était éclairée que par des fenêtres et la porte d’entrée, se vit ajoutée en accessoire l’ampoule, qui avait grésillé, ce qui amplifia la peur de notre jeune amie. Ce qui agrandit la lumière de l’ampoule. C’était à ne plus rien y comprendre.

    « Oh ! Désolée pour la lumière soudaine ! Je ne sais pas ce qu’il se passe avec depuis hier, mais elle grésille quelque fois. Et j’ai l’impression qu’elle se réveille. Comme si elle s’était endormie très longtemps. Elle m’a même parlée à un moment. Je n’ai pas trop compris, mais le principal est là, non ? Je suis sûre que ce sont mes amis qui voulaient me passer un message. Mais je me perds de plus en plus avec tous ces évènements. Ou bien je deviens folle à force de rester seule. »

    De plus en plus perdue, Tania se mit à essayer de cuisiner, dans la pièce unique, mais alors que ses œufs cuisaient, les Ramens, eux, étaient déjà grillés, il en fut de même pour la viande en coquille. La jeune fille s’énerva un bon coup, à en oublier qu’elle avait une invitée, et se mit à crier de colère.

    « Je n’y arrive pas ! Je n’arrive pas à retenir ma joie on dirait ! Pourtant il le faut ! »

    Complètement concentrée, et énervée, l’âme faillit mourir d’une crise cardiaque lorsque l’objet pendouillant dans les airs éclata en petits morceaux, faisant comme un petit feu d’artifice. La sortant ainsi de sa torpeur. Le deuxième essai pour le repas fut plus aisé. On pouvait dire merci à l’ampoule.

    « De toute façon, je vous aurai obligée à manger avec moi si jamais vous aurez refusé. Mais voilà ! Le repas est servi ! Œufs brouillés, Ramens, du bœuf, des frites, et tout plein d’autres surprises que je sais pas comment ça s’appelle ! Désolée encore pour les problèmes avec le désordre et tout, et bon appétit ! »

    Une assiette chacun, même pour ceux qui étaient partis. Chacun avait droit à sa part. Tania ne voulait pas changer les bonnes vieilles habitudes. Elle avait donc pris une assiette supplémentaire pour la donner à la femme en noir. Avec de nouveaux couverts. Tous installés autour d’une tablette, qui pouvait servir de sol pour pique-nique, et non de table, Tania débuta le repas. Elle se demandait aussi ce que faisait une femme avec une aussi grosse poitrine par ici. Non… Il ne fallait pas penser à ça, mais plutôt au pourquoi avait-elle accepté d’entrer dans le bâtiment. Ceci était tout de même suspect.

    « D’ailleurs… J’aurai plusieurs questions à vous poser. Comment vous appelez vous ? et que fais une femme en noir dans sa vie ? Vous combattez les méchants qui sont du Rukongai ? Mais mes amis n’ont rien fait de mal, non ? Alors vous en faites quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ran
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Ran


Féminin Nombre de messages : 916
Âge : 35
Date d'inscription : 07/02/2010
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14
Reiatsu:
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Left_bar_bleue8700/8700[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty_bar_bleue  (8700/8700)

[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] EmptyDim 26 Déc - 22:19

Confondre sa poitrine avec une pastèque ? Voilà une image peu commune ! Néanmoins, cette comparaison fit sourire Rangiku, qui se savait dotée d’attributs hors norme et dont elle était très fière. Ce n’était d’ailleurs pas pour rien qu’elle laissait son décolleté grand ouvert, offrant librement à chacun une vue… Inoubliable.
En tout cas, la jeune fille qui se présentait devant la vice-capitaine de la dixième division ne manquait pas d’imagination. Elle expliqua d’ailleurs le pourquoi de cette méprise, indiquant alors qu’elle pensait avoir à faire à la marchande de fruits. Pour le coup, c’était un coup dans l’eau… Car Rangiku était une shinigami et en aucun cas une vendeuse. Ecoutant patiemment, Matsumoto comprit d’après les dire de la jeune âme que celle-ci, bien entourée au départ, avait connu les aléas de la Soul Society. Désormais elle était seule… Comme malheureusement beaucoup au Rukongai. Pour le coup, Matsumoto comprenait parfaitement la détresse de son interlocutrice. Car oui, bien qu’occupant une habitation plutôt confortable et des vivres en quantité suffisante, la solitude était un fléau qui pouvait faire bien des ravages ! Sur le coup, la shinigami aux longs cheveux blonds se remémora sa propre enfance, pensant alors au jour où sa vie avait basculé grâce à un petit garçon bien étrange. Celui-ci avait grandi… Et il était parti. A présent, bien qu’ayant bon nombre de connaissances, Rangiku ne pouvait s’empêcher d’être nostalgique du temps pas si lointain où elle avait partagé une amitié sans borne avec l’ex-capitaine de la troisième division.

La jeune fille semblait très enthousiasmée d’avoir un invité chez elle. Chose qui plut beaucoup à Rangiku, qui aimait particulièrement sa vivacité. « Les hommes en noirs », voilà quelle était la description que l’âme faisait des shinigami, ce qui eut pour effet d’amuser la vice-capitaine.

« Ces personnes que tu nommes « hommes en noirs » sont des shinigami. Et oui… Il arrive parfois que l’on suggère à certaines âmes habitant le Rukongai de le devenir également. C’est à eux ensuite de faire leur propre choix. Libre à eux de ne pas vouloir. » expliqua Rangiku, d’un ton tout à fait paisible.

Tandis qu’elle répondait aux questions de son hôte, la gradé du Goteï l’observa un peu plus attentivement. La jeune fille semblait troublée… Peut-être était-elle intimidée par la présence du dieu de la mort… Faisant comme si elle n’avait rien remarqué afin de ne pas mettre plus la pression, Rangiku répondit aux questions qui suivirent sans montrer une seule fois un quelconque agacement. Bien au contraire, elle était plutôt ravie d’avoir une discussion avec une habitante du Rukongai.

« Effectivement, j’ai un katana… En réalité, c’est un zanpakutô, un trancheur d’âme. »

A ces mots, la shinigami porta une main dans son dos, pour attraper Haineko, et le présenter devant elle en continuant d’expliquer sa fonction.

« En réalité, c’est bien plus qu’un quelconque sabre. Le zanpakutô d’un shinigami fait partie intégrante de celui-ci. Plus qu’un katana, c’est une partie à part entière de l’âme, vivant en communion avec le shinigami. »

Rangiku laissa un instant l’âme regarder avec attention le sabre, puis le rangea d’un geste rapide, témoignant alors de son habitude à s’en servir.

« Tu as trouvé un zanpakutô ? Peut-être vaudrait-il mieux que tu me le remettes… »

Bien que cela soit suggéré, Matsumoto ne laissait pas vraiment de place à la discussion concernant ce sujet. D’ailleurs, la disparition du shinigami était inquiétante, mais n’étant pas la mieux qualifiée pour mener l’enquête, elle se contenterait de le ramener pour qu’un dossier soit ouvert. Soudain, contre toute attente, l’âme se mit au garde-à-vous, et se présenta de vive voix.
Tania Minio. Elle se prénommait ainsi.


« Tu sais, il n’est pas utile de me saluer ainsi » déclara Rangiku avec un sourire.

Hésitante quant à s’inviter manger chez Tania alors qu’elle ne la connaissait finalement pas, Matsumoto accepta l’offre, s’apercevant alors que cela semblait faire plaisir à la jeune Minio.


« Hé bien… volontiers ! »

S’asseyant sur un petit coussin, la shinigami posa ses yeux sur les victuailles emplissant la pièce. Effectivement, ses besoins n’étaient pas de l’ordre nutritionnel. Des fruits, des légumes, des sacs de riz, des échoppes… Il y avait de tout, et en quantité suffisante. Mais alors que Rangiku pensait passer quelques minutes tout à fait ordinaire, voilà qu’un évènement plutôt extraordinaire se fit. Sans que Tania n’ait fait quoi que ce soit, une lumière forte éclaira la pièce, celle-ci provenant de la seule ampoule dont était pourvue la cabane. Surprise, la shinigami se releva, intéressée par le phénomène. Alors qu’elle observait ce fait étrange, elle perçut également la tension que Tania pouvait éprouver à travers son reiatsu… Qui était loin d’être nul. En fait, son énergie spirituelle était plutôt élevée et à ce moment-là, Rangiku pensa à la possibilité de proposer à la jeune fille de partir avec elle à la Soul Society…
Réfléchissant à cela, Matsumoto n’eut plus de doute lorsque, au détour d’une phrase, Tania avoua entendre une voix. Elle était faite pour devenir shinigami, la vice-capitaine en était convaincue. Cependant, il fallait que les choses se fassent en douceur. Cependant, Minio n’avait pas l’air en état d’écouter la convive. Paniquée, elle tentait tant bien que mal de se calmer mais sans trop de succès. Finalement, l’ampoule éclata et Tania sembla se décontracter, parvenant ainsi à maitriser ses émotions sans qu’aucune aide ne lui soit apportée.

Soulagée, Rangiku se rassit, et sans prononcer un mot, attendit que le repas soit servi. Une fois que cela fut fait, elle remercia Tania et gouta une première bouffée pour finalement avouer à son hôte que le repas était vraiment excellent !


« Je suis Rangiku Matsumoto, vice-capitaine de la dixième division ! Ravie de te rencontrer. » déclara la shinigami avec enthousiasme.

« Hé bien, il faut d’abord savoir qu’il existe différente fonction parmi les armées de la Cour. Au sommet de la hiérarchie, il y a le capitaine commandant, qui dirige les douze autres capitaines. Chacun s’occupe d’une division parmi laquelle siègent neuf autre gradés. En fonction du grade, les occupations sont diverses. Malheureusement, il y a beaucoup de paperasses à remplir. L’entrainement au maniement du zanpakutô et des sorts de Kidô fait parti intégrante du quotidien pour n’importe quel shinigami. Mais la mission principale du shinigami reste la protection des âmes contre les hollows. Peut-être en as-tu déjà entendu parler, ce sont des esprits corrompus qui n’ont pas pu rejoindre la Soul Society. Notre rôle est de purifier ces âmes, afin qu’elles soient jugées et puissent alors avoir la chance de rejoindre la Soul Society. »

S’arrêtant un instant pour boire un peu d’eau, Rangiku reprit ensuite le cours de ses explications.

« Effectivement, il arrive parfois que nous soyons appelé à calmer les ardeurs de certains dans le Rukongai, mais celui est très peu fréquent. Pour tes amis, surement qu’ils possédaient une énergie spirituelle développée. Il est alors possible que quelqu’un l’ait remarqué, et que tes amis aient été invités à rejoindre le Sereitei… »

Hésitant à continuer, Rangiku observa Tania pendant de nombreuses secondes, et finalement, continua sur sa lancée.

« Tu sais… Ce qu’il s’est passé tout à l’heure… Il s’agit là d’une manifestation de ton reiatsu. Ton énergie spirituelle. Tu as des dons. De vrais dons et tu as sans doute les capacités pour devenir un shinigami formidable. Vois-tu, la voix que tu as pu entendre est la manifestation de ton zanpakutô. Avec l’entrainement que l’on pourra te donner, il te sera possible de comprendre cette voix, de communiquer avec elle… Mais pour cela il te faudrait… Devenir toi-même un shinigami. »

Attendant de voir la réaction de Tania, Matsumoto expliqua qu’elle-même était passée par là, et qu’il ne fallait en aucun cas s’inquiéter. Elle insista cependant sur le fait que si elle voulait parvenir à se maitriser, il lui était nécessaire de passer par la formation de shinigami.

« Bien sur, c’est toi qui choisis, je ne peux t’imposer de suivre cette voix…. Mais si tu as des questions, n’hésites pas. »

Revenir en haut Aller en bas
Tania Minio
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Tania Minio


Féminin Nombre de messages : 186
Âge : 31
Date d'inscription : 19/03/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tenrai
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14+2 (Bankaï)
Reiatsu:
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Left_bar_bleue8050/9350[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty_bar_bleue  (8050/9350)

[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] EmptyVen 28 Jan - 23:18

    Tania avait du mal à assimiler toutes ces choses nouvelles dans son esprit, mais cette femme en noir. Ou plutôt Shinigamie, venait de lui expliquer des choses, et pas des moins intéressantes sur ce qu’était un Dieu de la Mort. Alors comme ça, ils étaient faits pour aider les pauvres âmes et les mettre dans le Rukongaï ? Très intéressant. Quelle belle mentalité, étoile dans les yeux, elle s’était arrêtée de manger pour contempler la belle femme à forte poitrine, qui brillait comme jamais pour elle. La jeune fille ne savait pas quoi faire pour le moment, mais les informations données étaient loin d’être inutiles.
    « Alors comme ça, j’aurai été transférée moi aussi dans ce monde ? Oh ! Je ne m’y attendais pas ! Moi qui pensais que j’y étais née ! Bref… Si je capte tout pour le moment, on a volé un Zanpakutô ? Et non un Katana ? Et c’est l’âme d’un Shinigami ? Il a dû le récupérer parce qu’on ne l’a plus… Mais… J’ai un peu peur à présent, j’ai l’impression d’avoir fait une erreur, mais je suis aussi assez excitée ! »
    L’autre avait donné son nom, Rangiku Matsumoto, de la Dixième Division. Regardant son interlocutrice avec surprise, puis l’autre lui avait expliqué le fonctionnement de la Soul Society avec les 13 Divisions, si l’on comptait le Capitaine Commandant avec les douze autres. Ils devaient avoir beaucoup de travail à faire, mais il y avait une chose que notre héroïne n’arrivait pas à saisir, l’idée de Hollow, les âmes maléfiques, ainsi que purifier les âmes, comme si tout cela pouvait être possible d‘un simple claquement de doigt, tout cela pouvait alors être possible.
    « Troooooop bieeeeen ! »
    Vint ensuite la discussion sur les méchants, il y en avait dans le Rukongai, mais les cas, heureusement, étaient bien rares, et la jeune fille le savait bien. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de ressentir quelques petits picotements dans le dos, qui l’incitaient à dire qu’elle était une Criminelle parce qu’un jour, elle avait frappé Rioji juste pour un morceau de pain, la veille de son départ avec les hommes en noir. Enfin, les Shinigamis.
    « Alors les gens méchants sont de nouveau purifiés ? Parce que je ne connais pas les Hollows, je n’en ai jamais vu, tout comme je ne sais pas comment les gens font pour purifier les âmes. Ils font de l’exorcisme ? Ou bien les Zanpakutôs y sont pour quelque chose ? Vous savez, j’ai eu peur au départ… Mais je me sens rassurée ! »
    Prenant un peu de nourriture, Tania faillit s’étouffer par ce qui s’en suivit, avec l’histoire de la pression spirituelle, et de l’ampoule, qui ne s’était jamais allumée auparavant. Mais aussi parce que Rangiku lui avait proposé de devenir elle-même une Shinigamie. La jeune fille se releva d’un coup et recracha toute sa nourriture dans un endroit caché, le plus proche possible, n’arrivant pas à croire ses oreilles. Elle… Devenir une Déesse de la Mort ? C’était un mot qui allait bien avec la situation, de plus, elle pourrait retourner voir tous ses amis ! Enfin… S’ils se souvenaient d’elle bien sûr. L’âme ne savait pas quoi faire. Quitter ce bâtiment allait lui faire mal, tellement mal que se mettre à pleurer ne serait pas de trop. Dans cette situation, il faut faire certains sacrifices.
    « Gomene… Je sais que vous ne m’imposez pas de venir avec vous, tout comme les autres ont choisi par eux-mêmes. Ce qui veut dire qu’un groupe est toujours uni, je viendrai avec vous… Cependant, restons ici un petit moment s’il vous plaît Rangiku-sama. Je n’ai pas envie de me séparer de cet endroit aussi longtemps. Quelqu’un m’a dit qu’il existait un autre monde que celui-ci, mais ce n’était qu’une hypothèse. Elle voulait changer de paysage et voir de nouvelles personnes. Dites-moi. Existe-t-il d’autres mondes qu’ici ? Et si oui, la Soul Society peut-elle s’y déplacer ? »
    Une Tania qui rêvait d’aventure ! Jamais elle n’oserait que c’était elle qui voulait un nouveau monde, lorsque tout le monde était parti. Jamais elle n’avouerait qu’elle voulait avoir une nouvelle vie. Et cette Shinigamie allait la lui offrir, il ne fallait rien gâcher.



Désolée de la longueur et du temps de réponse ><
Revenir en haut Aller en bas
Ran
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Ran


Féminin Nombre de messages : 916
Âge : 35
Date d'inscription : 07/02/2010
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14
Reiatsu:
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Left_bar_bleue8700/8700[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty_bar_bleue  (8700/8700)

[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] EmptySam 12 Fév - 11:23

A mesure que Rangiku expliquait à Tania le rôle des shinigami, celle-ci semblait s’émerveiller à chaque parole. La découverte du rôle des shinigami fascinait grandement la jeune âme, qui continuait de poser des questions afin d’en savoir encore plus. Amusée par ce comportement, Matsumoto répondit avec entrain, plutôt contente de la réaction de la fille qui l’avait invité chez elle.

- En réalité, les natifs du Rukongaï sont des âmes provenant du monde réel… Donc à proprement parler, en effet, tu n’es pas née ici, déclara la vice-capitaine avec un sourire.

Patiemment, la shinigami répondit à Tania au fur et à mesure que les questions étaient posées. Elle confirma en effet que le sabre devait être un zanpakutô, ajoutant ensuite qu’un shinigami ne doit jamais se séparer du sien… Et que celui qui avait égaré cette partie de son âme dans le Rukongai avait été totalement négligeant. Rassurant Tania, Matsumoto expliqua que celui qui avait commis une erreur, c’était le shinigami… En tout cas, elle n’avait pas de soucis à se faire. S’il avait récupéré le sabre, alors il n’était plus la peine de reparler de cette histoire.


- Pour ce qui est des hollows… il faut savoir qu’au départ, les âmes qui le sont devenus n’étaient pas forcément méchantes. Simplement qu’elles n’ont pas eu de chance dans leurs deuxièmes vies.

Croisant les bras, Rangiku avoua cependant qu’elle n’était pas vraiment douée pour donner des cours sur ce genre de choses. Expliquer des choses aussi barbantes, c’était le rôle des instructeurs ! Et pour le coup, Rangiku n’avait pas vraiment le caractère qui allait bien avec l’enseignement… Elle répondit cependant à Tania qu’effectivement, c’était les zanpakutô qui permettaient la purification de l’âme, sans toutefois entrer dans les détails.

Mais malgré toutes ces belles paroles, Tania ne semblait pas véritablement prête à quitter cet endroit cher à son cœur… Rangiku ne comprenait pas réellement ce sentiment, puisque, en prenant en compte sa propre expérience, elle ne s’était jamais attachée à un endroit en particulier (sauf le canapé mais ça c’est une autre histoire). Rien n’équivalait le réconfort de pouvoir être entouré des personnes chères à son cœur, et ce, qu’importe le lieu. Du coup, que Tania puisse hésiter à cause d’une simple cabane était assez aberrant pour Matsumoto, qui cependant, ne prononça mot, respectant alors la manière d’agir de Tania.


Je ne peux rester plus longtemps… Tu n’es pas obligé de me suivre maintenant, tu peux prendre le temps de réfléchir. Et quand tu te seras décidée, tu pourras te rendre à l’académie afin de passer le concours d’entré. Je pense que tu as les capacités requises pour faire une bonne shinigami… Mais ça ne dépend plus que de toi à présent, fit Rangiku alors qu’elle se relevait, montrant par là qu’elle allait prendre congé.

Elle se dirigea vers la porte, puis se retourna une dernière fois…

- Pour les autres mondes… Oui, il y en a… Il ne tient qu’à toi de le découvrir, patience, déclara Rangiku avec un sourire pour finalement disparaître une fois le pas de la porte traversée.
Revenir en haut Aller en bas
Tania Minio
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Tania Minio


Féminin Nombre de messages : 186
Âge : 31
Date d'inscription : 19/03/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tenrai
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14+2 (Bankaï)
Reiatsu:
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Left_bar_bleue8050/9350[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty_bar_bleue  (8050/9350)

[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] EmptySam 26 Fév - 19:29


    Tania comprenait ce que disait Matsumoto, elle voulait apprendre à présent. Le fait d’être restée un peu plus longtemps lui avait permis de réaliser à quel point était difficile de quitter un endroit que l’on adore, où ont été partagés de très bons souvenirs. Elle prit quelque chose qui trainait dans le bâtiment, un baluchon. Elle avait déjà rêvé de partir à l’aventure, mais ne s’était jamais aventurée trop loin, parce qu’elle ne savait pas où elle allait. Bref… La jeune âme voulait continuer la route avec cette Shinigamie, la suivre, et avoir sa propre voie. C’est pourquoi elle rejoignit la femme après une petite prière sur le bâtiment. A présent, personne n’allait y vivre avant longtemps. Tania, elle, espérait qu’un groupe prenne la relève, pour attendre de se faire recruter, et vice versa. Il fallait qu’elle se dépêche, l’autre allait disparaître. Elle fixa une dernière fois cette pièce vide de vie, pour se retourner.
    « Attendez ! »
    La jeune fille, encore assez petite pour le moment, sortit en trombe et traversa la porte le plus vite possible. Elle était où ? Elle tourna la tête pour l’apercevoir. Tania fut rassurée de voir que le train n’était pas partie. Qu’aurait-elle fait sinon ? Attendre n’était plus amusant. Elle allait s’ennuyer si la vie continuait ainsi. C’est pourquoi la simple âme se mit à courir vers Rangiku, pour finir épuisée par cette course.
    « Je… Je viens avec vous ! Je veux devenir une Shinigamie ! Et j’y arriverai ! »
    Les deux rentrèrent ensembles. Tania, elle, partit pour l’académie, laissant celle qui l’avait aidée retourner à ses affaires. Bien sûr, la jeune fille lui donna des remerciements sincères, pour partir avec ces nouvelles personnes, qui, elles aussi, rêvaient de devenir Shinigamis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]   [Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash Back] La Première rencontre avec un Dieu de la Mort[Pv Rangiku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Rukongai :: Est-
Sauter vers: