Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

 

 [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



[Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] Empty
MessageSujet: [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku]   [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] EmptySam 4 Aoû - 13:11

A peine une semaine avait passée. Une semaine depuis que le Capitaine Ichimaru s'était enfuit avec Sôsuke et Kaname. Une semaine que Izuru ne savait plus du tout quoi penser , cherchait une excuse à son ex-Capitaine , mais il ne trouvait rien. Soit son Capitaine avait réellement trahi la Soul Society , soit il prévoyait de trahir Kaname et Sôsuke , chose qui semblait assez improbable , même pour le Vice-capitaine Izuru. Ce jour , qui se situait à peine une semaine après cette trahison marqua aussi le blondinet. C'était un jour où une fois de plus il était sombre , complètement fermé et vraiment très distant avec tous les autres de la 3ème division. Il était complètement perdu , ne savait plus du tout quoi faire. C'est pour cela qu'il décida de rendre visite à Matsumoto Rangiku , Vice-capitaine de la 10ème division.

C'est pour cela que quelques minutes après , il était dans les quartiers de la 10ème division. Il cherchait Rangiku. Il fut assez simple pour lui de repérer son Reiatsu. Il l'avait repéré assez près de l'endroit où il était. Quelques Shunpô après , le Vice-capitaine était seulement à quelques couloirs d'elle. Il coupa par les toits des couloirs et sauta , arrivant un peu à l'improviste. Il espérait ne pas lui faire trop peur au point qu'elle attaque d'instinct. Il regarda en sa direction , avec un air encore plus sombre que d'habitude. Il feignait d'aller bien , mais on voyait bien qu'il n'allait pas bien.

Bonjour , Rangiku-san.

Il resta immobile et calme en attendant une réponse de Rangiku.

PS : Bon , c'est très petit mais j'avais vraiment pas d'inspiration...
Revenir en haut Aller en bas
Matsumoto Rangiku
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Matsumoto Rangiku

Féminin Nombre de messages : 13
Âge : 32
Date d'inscription : 25/07/2012
Fiche Technique : FT Matsu-Chan

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Vice-capitaine // LVL 11
Reiatsu:
[Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] Left_bar_bleue2500/2500[Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] Empty_bar_bleue  (2500/2500)

[Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku]   [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] EmptyMer 8 Aoû - 14:24

Les doigts d'albâtre tapotaient le bois d'un bureau dévasté par le désordre et la paperasse en retard. La soie églantine d'une écharpe fine caressait les feuilles noircies d'une écriture ronde et enfantine. Hitsugaya n'avait guère épargné à son lieutenant les joies de sa besogne administrative, peut-être même plus qu'avant, sans doute pour ne pas la laisser sombrer à la dérive de ses songes avivés de chagrin. La douce tête blonde vivotait mollement, les sourires de jadis désertaient le joli minois aujourd'hui en proie aux tourments de l'abandon. Gin... Son ombre matoise s'était évaporée dans les cieux, entre les risées, vers une contrée ineffable où elle ne pouvait le rattraper. Un bruissement délicat vint la tirer de ses pensées, une énergie s'approchant, une présence familière qui embauma son coeur d'une fragrance ouatée. Kira devait lui aussi se poser mille et une questions. Sa maîtrise du Shunpô surprendrait sempiternellement la délicieuse enfant qui d'un bond allègre s'extirpa de son siège pour s'ériger à sa hauteur.

Izuru-san..

D'entre ses lèvres charnues, le murmure de sa voix expira tel un soupir las, une mélopée suave et emprunte de fièvre. Matsumoto ne se portait guère mieux que son compagnon d'armes et de fêtes enivrées. Les traits vénusiens de son visage trahissait un savant mélange de colère et de frustration. Elle ne comprenait guère les motivations inavoués de son ami d'enfance, pas plus que les schèmes du traître. Aizen avait réussi à bercer son entourage d'illusions et de palabres doucereuses afin d'endormir coeurs et esprits. Les fins sourcils d'or frémirent tandis que ses paupières envoilaient les perles céruléennes de son regard ingénu. L'égarement ne perdura guère plus d'une poignée de secondes, s'achevant alors que ses phalanges rosées replaçaient une mèche miel derrière son oreille. Les prunelles isatis fusèrent à nouveau vers la silhouette athlétique du lieutenant de la troisième division pour s'y prélasser.

Comment vas-tu ? Est-ce que tu t'en sors ?

La mélodie se fit inquiétée et ce avec une désarmante sincérité si propre à la plantureuse demoiselle. Depuis l'avènement du traître, elle n'était guère apparue dans les couloirs des autres divisions et encore moins celle de Gin. Un sourire naquit alors sur ses lippes tendres et rosées, avouant la joie de revoir son ami malgré les événements. Matsumoto s'en voulut alors d'avoir délaissé ses compagnons pour se repaître d'une amertume qui n'était guère usuelle chez elle. Ses pensées s'égarèrent vers Hisagi, lui aussi, devait se retrouver dans une situation similaire à celle d'Izuru. Et Hinamori... La pauvre enfant n'était plus que l'ombre d'elle-même. Hitsugaya s'empressait chaque jour à son chevet et chaque jour, il revenait dans ses appartements la mine sombre.
Comment vont les autres ? Je n'ai pas eu de nouvelles. Je m'inquiète un peu... Oh mais ne reste pas planté là ! Entre, entre !

Les filins d'or et de soie virevoltèrent en une danse sauvage avant de rejoindre la chute de reins de leur maîtresse. Les courbes voluptueuses s'animèrent enfin et les hanches rondes tanguèrent sous le tissu charbonneux. D'une main, elle invita son ami à pénétrer dans les appartements de la division aux murs de bois et aux ombres mortifiées. Matsumoto n'avait guère perdu de son humeur joviale et boute-en-train. Le lieutenant de la troisième pouvait remarquer le désordre ambiant, si habituel en ces lieux et signe que la paresse de la demoiselle n'avait point encore disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku]   [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] EmptyMer 8 Aoû - 18:48

Comme le pensait le blondinet qui devait depuis quelques jours diriger une division complètement désemparée , Rangiku était bien dans ses quartiers. Quand il eut fait ce bond depuis le sommet d'un mur de couloir , il s'était retrouvé presque à l'intérieur du bâtiment. Cela s'était passé en réalité à sa grande surprise car il était réellement distrait en se déplaçant. Quand il aperçut Matsumoto Rangiku , il vit qu'elle était sur un siège duquel elle se leva presque aussitôt , abandonnant l'air sombre qu'elle avait eu au début pour son air jovial habituel. Izuru se demandait réellement comment elle faisait pour garder cette joie intacte , vu la gravité de la situation. Izuru l'entendit parler , même si au début , il était toujours aussi distrait et donc , il ne fit pas bien attention à ce qu'elle avait dit.

Izuru-san...

Heureusement , son attention revint au moment où elle posa des questions. Il aurait déjà eu l'air bête s'il n'avait pas réagi à ses questions , surtout que ces questions rentraient totalement dans le sujet qu'il souhaitait aborder.

Comment vas-tu ? Est-ce que tu t'en sors ?


Tout d'abord , Izuru garda son air sombre et baissa même la tête. Ensuite , il eut quelques instants de réflexion , car il était vraiment très dur pour lui de répondre à ce genre de questions après ça. Toute sa réflexion tourna autour du Capitaine et non autour de l'instant présent. Pourquoi... Pourquoi agissait-il de la sorte ? Il avait toujours été aimable et très respectable alors pourquoi avait-il tout détruit pour Sôsuke et Kaname ? Ces noms lui évoquèrent deux de ses amis les plus proches : Hisagi et Hinamori. Est-ce qu'ils s'en sortaient de leurs côtés ? En effet , le Vice-capitaine n'avait pas eu la moindre nouvelle d'eux depuis la fuite des traîtres pour commencer leurs sombres desseins.

Rangiku-san...

Il fut coupé dans sa lancée par son interlocutrice toujours aussi enthousiaste qui lui posait une question de plus , troublant encore plus ses pensées déjà obscures. Celle-ci , tout en parlant lui saisit la main comme à un enfant et l'entraîna à l'intérieur en continuant de parler.

Comment vont les autres ? Je n'ai pas eu de nouvelles. Je m'inquiète un peu... Oh mais ne reste pas planté là ! Entre , entre !

A l'intérieur , tout semblait très mal rangé , ce qui fit comprendre au Vice-capitaine que le Capitaine Hitsugaya n'était pas trop dans les parages ces temps-ci car sans lui , la division était en désordre total. Une réponse aux questions qu'il se posait donc arriva d'elle-même : le Capitaine Hitsugaya devait s'inquiéter beaucoup pour Hinamori et devait lui rendre visite. Donc elle irait toujours aussi mal ? Cela , il en était déjà d'origine presque sur. La pauvre Hinamori... Elle qui était tellement sous le charme de Sôsuke... Qui était presque prête à tout pour lui... Comment pouvait-elle supporter ça ? Tandis qu'il s'arrêtait et que la main de Matsumoto le lâchait , il reprit cette fois sans être interrompu.

Je... Je suis perdu... Je n'arrive toujours pas à comprendre ce qui s'est passé... Son comportement...

Puis il y eut un silence d'une bonne minute au moins. Silence pendant lequel Izuru songea "aux autres" dont Rangiku devait parler... Ils ne devaient pas se porter bien non plus eux aussi , vu les circonstances. Il poursuivit , sans être interrompu , toujours aussi sombre et beaucoup moins enthousiaste qu'il ne le laissait paraître à la jeune Vice-capitaine.

Les autres... Je ne sais pas... Mais ça ne doit pas être différent de nous j'imagine.

Il laissait déjà paraître dans cette parole qu'il avait déjà comprit que malgré qu'elle semblait heureuse à première vue , il avait déjà vu qu'elle ne l'était pas. Un autre silence s'en suivit à la suite duquel il s'avança vers elle et fit un assez long discours :

Je sais que toi aussi tu te sens très mal... Même si tu veux me le cacher. Le Capitaine Ichimaru a laissé un grand vide derrière-lui. Mais... Rangiku-san... Est-ce que toi aussi , au fond de toi-même tu penses que le Capitaine Ichimaru a une idée derrière la tête... ?

Izuru s'assit sur une chaise , essayant de prendre de l'aise , même s'il n'y parvenait pas du tout , de part sa timidité , son manque d'assurance et sa tristesse. Il ressentit une sensation étrange... familière... quelque chose de chaud et d'accueillant. Il n'avait pas ressenti ça depuis plusieurs semaines. Il s'en rappelait assez bien... La première fois qu'il avait eu ce sentiment... Ces instants qu'il se remémoraient n'étaient qu'une bribe de tout ce qu'il avait vécu auparavant avec son Capitaine. Un passé dont il devrait faire un trait s'il voudrait aller de l'avant.

*Flash-back*


Une pièce sombre... Éclairée par la seule lumière du jour. Il venait d'en franchir l'entrée. Izuru était très en avance de l'heure à laquelle il devait arriver aux quartiers de la 3ème division. Quand il s'avança vers le fond de la pièce pour repérer l'éventuelle présence d'un autre Shinigami , il entendit une voix qui venait de derrière qui le surprit mais pas au point qu'il se mette en garde. C'était une voix très accueillante et très familière... Mais qui faisait pourtant penser à la voix d'un serpent qui piégeait sa proie avant de lui injecter son venin mortel. Une voix douce... mais inquiétante... une voix mystérieuse qui n'inspirait confiance en presque personne , mais qui lui inspirait en lui de la confiance car il était déjà admiratif envers lui. Une première rencontre en face à face qu'il avait espéré durant longtemps. Et en plus , ce n'était pas une rencontre pour n'importe quoi ! C'était le jour où il allait devenir officiellement le Vice-capitaine de la 3ème division. Un jour important pour lui , plus que presque n'importe lequel.

Alors c'est toi... Kira Izuru ? Je suis le Capitaine de la division... Ichimaru Gin.

Ce jour , il s'était réellement extasié de devenir le Vice-capitaine de la division où était celui qu'il admirait et respectait plus que n'importe qui pour l'avoir sauvé plus tôt d'un groupe de Hollow avec Aizen Sôsuke. En réaction à ces paroles , Izuru avait sourit , chose maintenant rare à voir de lui et avait répondu à son nouveau Capitaine :

Oui... Enchanté de faire votre connaissance.

Ce sourire toujours présent sur le visage de Gin était encore présent , mais ses yeux venaient de s'ouvrir , quelque chose d'encore très rare chez ce Capitaine. Il s'éloigna de Kira pour aller s'asseoir et lui demanda quelque chose.

Tu peux me tutoyer... Izuru-san.

Puis ensuite , Gin avait fait remarqué au nouveau Vice-capitaine que les autres Shinigami allaient bientôt arriver pour lui souhaiter la bienvenue et donc qu'ils n'avaient plus très longtemps. Ils eurent tout de même le temps de faire plus ample connaissance avant l'arrivée des autres membres de la division. L'accueil réservé au Vice-capitaine par les autres membres était aussi chaleureux que celui du Capitaine et il était très heureux d'avoir intégré cette division , qui plus est en tant que Vice-capitaine.

*Fin du Flash-back*

Oui , c'était ce dernier sentiment qu'il ressentait quand Matsumoto Rangiku lui parlait. Il l'appréciait , elle aussi , mais pas autant que Hinamori , Renji ou même Hisagi. Izuru n'avait même pas remarqué qu'il avait eu un moment d'absence et pour cause , reprit la parole à nouveau. Elle n'avait pas du parler , sinon elle aurait insisté mais il ne pouvait pas en être sur.

Est-ce qu'il a... Toujours semblé aussi froid... Distant et... Effrayant ?


Oui , c'était après la question sur sa trahison l'unique question que Izuru se posait à propos de l'ex-capitaine de la 3ème division. Lui-même n'avait jamais réellement comprit cet homme , mais Rangiku devait sans doute le comprendre mieux que quiconque , car il savait qu'elle était son amie d'enfance. Il attendit tranquillement la réponse de la jeune femme , prenant enfin un semblant d'aise , sans doute parce qu'il se sentait bien près d'elle , près de quelqu'un qui pouvait comprendre pourquoi il était perdu.

PS : Ton post était magnifique *o*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] Empty
MessageSujet: Re: [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku]   [Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash-back] Egarement [PV: Matsumoto Rangiku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Quartier de la 10e Division de Protection-
Sauter vers: