Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

 

 [Groupe V] Suite de la Croisière.

Aller en bas 
+2
Shihôin Yoruichi
Le Médiateur
6 participants
AuteurMessage
Le Médiateur
Le Médiateur
Le Médiateur
Le Médiateur


Masculin Nombre de messages : 137
Âge : 1024
Date d'inscription : 08/09/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
[Groupe V] Suite de la Croisière. Left_bar_bleue1000/1000[Groupe V] Suite de la Croisière. Empty_bar_bleue  (1000/1000)

[Groupe V] Suite de la Croisière. Empty
MessageSujet: [Groupe V] Suite de la Croisière.   [Groupe V] Suite de la Croisière. EmptyDim 6 Mar - 14:30

Vous avez vaincu le Serpent Aqueux, limité la casse, mais avez dû vous séparer de votre leader. Vous continuez votre route, le calme reprend ses droits au fil des minutes, et les navires avancent tranquillement. Mais pas pour très longtemps. Kochikochi se dirige sur le flanc gauche de son gallion, et aperçoit des navires qui approchent. La Capitaine d'équipage serre les dents, et laisse échapper des insultes. Rapidement, les navires se retrouvent tout près de la flotte de Kochikochi. D'autres pirates. Ces derniers commencent alors à tirer des boulets de canon à seulement quelques mètres de vous.

Kochikochi ordonne à tous ses navires de modifier leur cap. Mais cela ne lui fait visiblement pas plaisir. Elle râle, crie, tape des pieds. Voici ce qu'elle dit " L'enfoiré ! Quel enfoiré ! Putain, il se prend pour qui ?! Bordel de merde ! Enfoiré de frère ! Monsieur veut être le leader des pirates, alors monsieur bombarde sa petite soeur pour lui piquer sa cible ! Merde, à la fin ! J'en ai marre de me faire voler mes cibles par cet enfoiré ! Merde ! Allez, ça m'a saoulé, on rentre ! "

Alors que les gallions prennent une nouvelle direction, les navires attaquants se mettent à suivre le cap initalement prévu par Kochikochi. Changement de programme pour les pirates de Kochikochi, qui voit son prochain butin lui passer sous le nez, devancée par son grand frère.

Postez, et la suite arrivera après.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Groupe V] Suite de la Croisière. Empty
MessageSujet: Re: [Groupe V] Suite de la Croisière.   [Groupe V] Suite de la Croisière. EmptyJeu 10 Mar - 15:28

Mon premier pas face à lui fut accompagné d’écho venait du monde réel. Des voix, celles de Yoruichi et de Kensei, m’encourageant, me soutenant. Je sentis qu’une autre protection s’ajouta à la mienne, pourtant je ne voulus pas savoir de qui elle provenait, ni en quoi elle se constituait. J’étais rassuré, du moins un peu plus qu’à mon arrivée dans ce monde qui est le mien. Il allait me falloir beaucoup de volonté pour parvenir à dompter cet ennemi. Mais je me sentais prêt. Je n’avais plus le choix, je ne pouvais tout simplement pas faire marcher arrière. Reculer serait un signe de faiblesse, or je ne voulais pas être faible. Je voulais progresser, protéger les Vizards, être digne de Tessaï, et d’un côté, me venger d‘Aizen… Je devais en terminer avec cette angoisse.

Je pensais que nous allions entamer l’affrontement dès le début, aussi je me plaçais en position défensive, prêt à contrer toute attaque. Cependant, il ne bougea pas, caché derrière son manteau obscur. Je fronçai les sourcils, indécis. Je ne savais pas s’il fallait que j’attaque, où s’il préparait quelque chose. Mon instinct me dit d’attendre, et j’eus raison, car il ne tarda pas à s’élever dans les airs de quelques mètres et de me toiser. Il attendit encore, laissant la pression augmenter dans la pièce. Il leva sa main, sombre, voilée de noir, et la pointa vers moi. Un seul mot sortit de sa bouche invisible :


« Cero. »

L’énergie orangée se concentra en une balle devant sa paume, qui s’expulsa sous la forme d’un énorme rayon d’énergie couleur flamme. Je parvins à esquiver d’un Shunpô, et gardais mon regard concentré sur cet adversaire. Il redirigea son doigt sur moi, et opéra une série rapide de Balas. Pour contrer cet assaut, je flottais à quelques centimètres de ce sol immatériel, et grâce à mon réaitsu flottais rapidement sur le côté pour esquiver. Dans les airs, je levais ma main, et la plaçait devant mon visage, invoquant mon masque. A ma grande surprise, rien ne se produisit. Mon Hollow tourna son visage ténébreux sur moi, et ricana avec sadisme. Je fronçai de nouveau les sourcils, tandis qu’une goutte de sueur perlait sur mon front à cause du stress.

« Que crois-tu, Hachigen… Je suis là, en face de toi. Mes pouvoirs, que tu croyais tiens, sont ici, sous tes yeux. »

Je le regardais, sans un mot, avalant avec peine ses paroles. Sans ces pouvoirs de Hollow, ma puissance s’en trouvait réduite. Je ne pouvais compter que sur mes propres capacités désormais. L’encapuchonné repartit à l’assaut avec un nouveau Cero qui me prit par surprise. Je roulai à terre afin d’éviter d’être touché, mais un deuxième Cero fusait en ma direction. Je n’avais pas d’autre choix. Si je voulais l’affronter et le vaincre rapidement, je devais employer les grands moyens dès à présent. Je fis apparaître quelques petites lames vertes et plates entre mes deux mains, et les propulsais juste devant moi. Les lames s’étirèrent en de grandes plaques grises, et formèrent ainsi une barrière qui bloqua le Cero dans un grondement sourd. Je me relevais rapidement, et ne perdis pas de temps.

« La tête, incapable de se retirer, tombe dans les profondeurs de la mer, et expie ses pêchés dans des balles bleues, blanches, noires et rouges. Ryubi no jômon ! »
(Portail de la queue du dragon.)

Après avoir reculé, je créais d’autres plaques, qui devinrent des piliers et se placèrent contre les lames. Je fis également apparaître un toit, et pour terminer ajoutai une énorme poutre bleue horizontale qui vint soutenir cet assemblage de piliers. Je me déplaçais sur le côté afin de voir mon ennemi. A peine je passais à côté de ma barrière qu’un Cero flamboyant fonça en ma direction. Je bondis de nouveau sur le côté, et entamais des signes de mains tout en me focalisant sur mon adversaire. Cette fois-ci, deux Ceros consécutifs furent tirés sur moi. Je parvins juste à temps à créer suffisamment d’hexagones verts pâles pour former le Kikai no jômon. (Portail de la carapace de la tortue.) J’entendis alors la voix désagréable de mon Hollow.

« Hachi, Hachi, Hachi… Mon petit Hachi… Arrête donc d’être lâche, cesse de te défendre, attaque-moi ! »

J’encaissais cette remarque sans broncher. Il ne semblait avoir compris le but des deux barrières que j’avais déjà installé. Par curiosité et en réponse à cette provocation, je lui demandais :

« Dis-moi, as-tu déjà pris la peine de fouiller dans mon esprit ? »

Il ne sembla pas perturbé par cette question, mais il ne bougea pas. Un court silence s’installa, vite rompu par sa voix stridente :

« Hihi, Hachi… Je n’en ai pas besoin, je suis en toi, j’ai déjà vu tous tes combats, toutes tes techniques… Je te connais par cœur, c’est pour ça que tu n’as aucune chance. »

Je ne répondis pas. Je n’avais pas besoin. Je me décalais de nouveau sur le côté, tout en bougeant mes mains avec synchronisation. Mon Hollow était quant à lui pris dans un rire démentiel, qui résonnait dans mon monde intérieur. Rapidement, je créais une troisième barrière, le Koko no jômon, (Portail des crocs du tigre.) constitué de plaques métalliques formant un cercle semblable à un iris. Mon Hollow ne réagit que lorsque je me plaçais derrière lui afin de créer la dernière barrière, le Hoyoku no jômon. (Portail des ailes du phénix.) Une immense obélisque se dressa derrière lui, et déploya deux immenses ailes rouges qui nous encerclèrent. Finalement, je plaquais mes deux mains l’une contre l’autre et dis :

« Shiji… no Saimon ! » (Grand portail des quatre bêtes.)

Un cube translucide de couleur mauve relia les quatre barrières les unes aux autres, formant un cube isolé et parfaitement résistant. Mon Hollow me regarda en grognant, puis ouvrant la bouche, poussa un cri suraigu tandis qu’un nouveau Cero surpuissant se préparait devant sa bouche. L’orbe orangé atteignait son apogée, lorsque j’annonçai d’une voix calme et confiante :

« Prendrais-tu le risque de te détruire en même temps que moi ? Cette barrière est si petite pour une telle attaque, tu en subirais toi aussi les conséquences… »

La sphère d’énergie se dissipa peu à peu, et j’eus un sourire de satisfaction en voyant qu’il avait compris. Je sentais cependant qu’il était prêt à balancer son attaque à tout moment. Je décidai d’employer la manière diplomate dans un premier temps :

« Ecoute… Notre combat ne mènera à rien. En revanche, si tu te soumets, je te promets d’utiliser plus souvent tes pouvoirs afin de te maintenir en éveil. »

Il eût un temps de réflexion, puis ouvrit sa bouche floue dans un rictus malveillant. Son rire grinçant retentit dans la barrière, puis s’arrêta subitement. Il posa ses yeux émeraude vers moi et il dit de sa voix glacée :

« Tu as vraiment cru que j’allais tomber dans ton piège ? »

Je frémis à l’écoute de ce timbre froid et mauvais. Parfois j’avais vraiment l’impression de vivre avec la créature la plus malveillante qui soit. Son regard était direct, fixé, noir. Son rictus était redevenu une bouche fermée, neutre. Ce visage obscurci par l’aura foncée me fit froid dans le dos. Mais je ne devais pas baisser les bras. La voix glaciale de mon cohabitant résonna de nouveau :

« Tu n’es rien pour moi. Tu n’es qu’un corps sur lequel je vais prendre le dessus peu à peu. Je vais te recouvrir, t’étouffer, et tu ne seras même pas un souvenir car même ceux que tu considères comme des amis te méprisent. Tu ne leur es d’aucune aide, tu n’es qu’un figurant, une miette qu’on a ramassée en chemin. Un jour, tu esprit mourra, et ton enveloppe sera mienne. Je ferais de toi le monstre que je suis, et tu seras déjà dans le néant depuis longtemps. Alors laisse-moi ta place maintenant, tu ne souffriras plus d’avantage. »

Je baissais les yeux. Ces paroles m’avaient fait l’effet d’un poignard glacé qu’on m’aurait enfoncé lentement dans la poitrine. Une part de ce discours me semblait vraie. Il était certain que je me trouvais inutile, négligeable. Pourtant, je savais bien que ce n’était qu’un manque de confiance en moi. Aussi, je soutins le regard froid de cette créature malsaine, et entamais une incantation, tandis que l’orbe orangé reprenait son chargement devant la bouche du Hollow.

~ Hachigen est toujours assit au sein des deux barrières. Il est paisible, rien ne bouge. Soudainement, son œil gauche s’ouvre et laisse apparaître une sphère couleur émeraude qui brille de malveillance. Le masque s’étend, les yeux deviennent jaunes et rouges, une rangée de dents apparait ainsi que des cheveux jaunes en arrière. La partie gauche de son visage est ainsi recouvert, tandis que le masque lutte à s’étendre sur l’autre moitié. Le combat semble futile, entre deux parties de visages, et pourtant, à l’intérieur… ~

« Cero ! »

« Hadô no Roku jû San ! Raikôhô ! »

Le rayon orangé percuta de plein fouet le rayon jaune, créant deux flux d’énergie opposés, s’affrontant dans un vacarme grondant. Je forçais sur mon réaitsu pour tenter de percer cette attaque surpuissante, mais l’énergie de mon Hollow parvenait à me maintenir en équivalence. Soudain, il envoya une Bala dans le Cero, ce qui eût pour but de renforcer considérablement la puissance du jet flamboyant. Je baissais les yeux, maintenant mon énergie au maximum afin de garder espoir de vaincre…

~ Le masque s’est étendu, il recouvre maintenant tout le visage d’Hachigen. Le combat semble perdu, les yeux jaunes et rouges fixent le vide et semblent être satisfait. Ce visage fou orné d’un sourire dément, ce n’est pas celui d’Hachigen. C’est celui de l’être qui vit en lui. Et qui va prendre sa place… ~

Je ne voulais pas y croire. Je ne voulais pas perdre maintenant. Et pourtant, je voyais ce Cero qui gagnait du terrain sur mon Raikôhô… Je devais fermer les yeux à moitié à cause de la trop forte lumière. Je pensais n’avoir plus de solutions, lorsqu’une idée apparut dans ma tête. Le Cero et le Raikôhô étaient de même puissance, mais la Bala avait renforcé l’attaque ennemie. Je n’avais donc qu’à renforcer mon Raikôhô par une technique plus puissante qu’un Bala. Mon incantation ayant déjà été prononcée une fois, je n’avais pas besoin de la répéter. Puisant dans mes ultimes ressources, j’hurlais :


« Raikôhô ! »

Je retirais mes mains de mon jet une fraction de seconde, et envoyait un deuxième rai d’énergie qui vint s’additionner au deuxième et forcer contre le Cero. Le combat retournait à mon avantage, mais rien n’était gagné d’avance…

~ Le masque se retire, petit à petit, il découvre une oreille, un œil, la moitié du nez… Le combat est difficile, la balance ne sait pas de quel côté pencher… ~

Le choc du Cero et des deux Raikôhôs mêlés était revenu au point de départ. A égalité, nous nous épuisions petit à petit, chacun de notre côté. Au bout d’une dizaine de secondes, je flanchais, et posais un genou à Terre. Je me doutais que mon Hollow pensait reprendre le dessus. Prenant appui au sol, et fouillant en moi quelques réserves de réaitsu, et hurlais pour la dernière fois :


« Raikôhô !! »

De nouveau, je lançais les mains en avant, envoyant un dernier jet d’énergie pure. Le fulgurant rayon jaune traversa le Cero et fonça droit vers le Hollow, qui regardait le jet fuser vers lui avec surprise. L’impact fut terriblement violent. Il fut éjecté au sol et traîna sur des mètres et des mètres, dans ce monde blanc sans fin. J’étais essoufflé, et j’avais les jambes flageolantes. Pourtant, je parvins à me relever et à avancer jusqu’à mon adversaire, terrassé. Son aura sombre s’était évaporée, laissant apparaître une fine silhouette féminine, dont la peau orangée était totalement lisse. Seul son visage m’était familier, puisqu’il était en tout point identique au masque qui apparait sur mon visage lorsque j’utilise les pouvoirs d’Hollow. C’était donc une femme, avant d’être un Hollow… Elle semblait inconsciente. Je vis alors son corps se dissiper en poussière semblable à du sable, qui m’entoura et se mêla à mon corps. J’avais réussi. J’avais vaincu.

Je me réveillais, entouré de ma première barrière et d’une nouvelle, que maintenait calmement Yoruichi. Je clignais des yeux afin de bien me réveiller, et regardais la Déesse de l’Eclair avec reconnaissance.


« Merci beaucoup, Yoruichi-san… »

Je souris faiblement, et rompais ma propre barrière d’un geste vague de la main. Yoruichi, qui devait être fatigué d’être rester ainsi tout ce temps, en fit de même avec son Bakudô. Je me redressais lentement, et étirais rapidement mes bras afin de me remettre en forme. A ce moment, KochiKochi largua une série d’insultes à un navire qui passait près du notre et qui me fit sursauter. Je n’avais pas remarqué la présence d’une autre flotte, qui d’ailleurs ne tarda pas à nous envoyer une série de boulets de canons. Dans la série de vulgarité de la petite Capitaine, je compris que nos assaillants n’étaient en fait que la flotte de son propre frère, et qu’au final, nous rentrions dans un endroit non mentionnée par la fillette. Je me fichais un peu de savoir d’où nous allions, car j’étais épuisé par ce combat intérieur. Pourtant, un petit sourire immaîtrisable se dessinait sur mes lèvres. J’étais très soulagé de ma victoire, et avait retrouvé une part de ma confiance en moi. Je regardais Yoruichi, puis chacun des Vizards, et j’étais heureux d’être là, parmi eux. Peu importait où l’avenir nous emmenait, j’attendais les bras grands ouverts et le cœur libéré…


Spoiler:



Dernière édition par Hachi ♥ le Dim 27 Mar - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shihôin Yoruichi
[Staff™] Shinigami exilé
[Staff™] Shinigami exilé
Shihôin Yoruichi


Féminin Nombre de messages : 1199
Âge : 31
Double compte : Hiyori Sarugaki
Date d'inscription : 27/10/2009
Fiche Technique : Miaou FT

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu.
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 15 + 1 (Shunkô) (Lvl uped)
Reiatsu:
[Groupe V] Suite de la Croisière. Left_bar_bleue350/10000[Groupe V] Suite de la Croisière. Empty_bar_bleue  (350/10000)

[Groupe V] Suite de la Croisière. Empty
MessageSujet: Re: [Groupe V] Suite de la Croisière.   [Groupe V] Suite de la Croisière. EmptyDim 13 Mar - 16:22

J'avais érigé une barrière autour de Hachi, en prévention. Nous ne savions pas si ce combat allait être violent, ou long. Mais cet imposant personnage savait se contrôler. Il s'était lui même protéger de l'un de ses barrières, souhaitant ne blesser personne. Je savais au plus profond de moi qu'il réussirait à battre son Hollow, et qu'il en sortirait plus fort. Cette Dimension, à cause de ses particules inversés, provoquait de nombreux problèmes. Contrôler sa puissance était devenu une difficulté, et les Vizards avaient moins de contrôle du coup, sur leur Hollow. Une atmosphère idéale pour une domination du Hollow.

Je m'étais assise à côté du triangle inversé d'énergie, et restait concentrée sur celui ci. Il ne devait en aucun cas se briser. Je me devais moi aussi de protéger le reste du groupe. Maintenant que Tagoraï était parti, je me devais de prendre en quelque sorte sa place. Urahara m'avait longuement parlé de cette Dimension. Il fallait que nous fassions attention, et devions rencontrer un représentant de l'Armée Royale, pour pouvoir trouver Aizen. Si le groupe souhaitait me suivre, alors je prendrai la suite de Tagoraï.

Pour l'instant j'étais face à la barrière, observant Hachi. Quand tout à coup, un masque effrayant lui recouvrit le visage. C'était mauvais signe. Si le Hollow prenait un peu plus contrôle de son corps, il risquait de bouger et d'être plus puissant. Et je ne me sentais pas la force de faire un nouveau combat, surtout contre Hachi... Je le connaissais depuis longtemps, et je savais de quoi il était capable. Ses techniques de Kidô étaient surpuissantes. Il était capable de beaucoup de choses... Mais son Hollow serait moins mâlin. Hachi saurait quoi faire, comment le piéger. Il avait déjà tué de nombreux adversaires très puissants...

J'observais toujours la scène. D'un calme irréprochable, il était toujours assis, au centre. Son masque ne s'essaie de changer de surface, preuve que le combat était en cours. Les deux opposés tentaient de prendre chacun le contrôle de ce corps. Mais je savais déjà l'issu de ce combat. J'avais confiance en chacun d'eux, je savais qu'ils réussiraient tous ce combat intérieur, qu'ils le fassent ou pas.

Le masque disparaissait peu à peu, laissant place au visage de Hachi. Cela faisait un bon moment déjà que je maintenais cette barrière. Les heures étaient passées à une vitesse phénoménale depuis que nous étions arrivés. Et j'attendais toujours. J'attendais que Hachi reprenne contrôle de soi-même. Il y parviendrait. Je me tournais vers mes camarades, anxieux. Sayuri Hana avait prononcé quelques mots, avant de s'évanouir à nouveau. Puis, enfin, au bout d'un moment, Hachi sortit de ce cauchemar. Marque commença à disparaître petit à petit, pour laisser place au visage de notre camarade. D'un revers de main, il fit disparaître la barrière qu'il avait érigé, pour ensuite évaporer la mienne. J'étais plutôt contente qu'il ait finit, j'étais vraiment exténuée après mes deux combats...

Mais le repos n'était pas encore de la partie. Des bruits sourds se firent entendre. Un bateau se dirigeait droit vers nous, boulets en avant. Kochikochi, folle de rage, changea de cap. Cet homme qui nous attaquait était son frère. Drôle de famille... Nous nous dirigions alors vers un autre endroit, l'occasion de nous reposer un peu...


- Profitons de ce moment de calme pour reprendre des forces... Nous en avons besoin.

Sur ces paroles, je m'allongeais, fatiguée. Je fermais les yeux, le regard vers le magnifique ciel bleu qui s'étendait au dessus de nous...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-rpg.org
Invité
Invité




[Groupe V] Suite de la Croisière. Empty
MessageSujet: Re: [Groupe V] Suite de la Croisière.   [Groupe V] Suite de la Croisière. EmptyDim 13 Mar - 19:53