Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

 

 (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyVen 18 Mar - 21:30

Je m’ennuyais, je me suis ennuyé...Ouais, y avait pas de doute sur ce sentiment. Rester dans la planque des vizards assis, à ne rien faire...Hiyori n’était pas là pour m’embêter et je ne savais où elle était donc passée, Lisa qui lisait encore une de ses revues pornos au coin, Mashiro qui embêtait légèrement Kensei. Love qui lut à haute voix les paroles du personnage de son manga à Rose qui ne l’avait sans doute pas lu et ce qui le lassait. Hachi se trouvait derrière l’ancien capitaine de la neuvième division et observait la petite scène de dispute. Je soupirai, vraiment qu’es-ce que je foutais là ? Rien à faire...Depuis quelques jours, il n’y avait rien de nouveau, pas une pression spirituelle étrange mis à part ceux des arrancars, de shinigamis, de faibles hollows qui n’étaient que déchet et peut-être certains humains qui avaient une bonne pression. Même pas un espada...Mais que faisait les autres ? En même temps c’était mieux que ça restait calme mais depuis plusieurs jours, ça ne me plaisait pas : J’avais même l’impression que dans le Hueco Mundo, Aizen mijotait quelque chose ainsi que dans la Soul Society. Bon... J’eu soudainement l’idée de sortir prendre l’air, «courir» après les filles. Ouais y avait pas mieux que ça, c’était plutôt une bonne idée de voir un peu le monde à l’extérieur. D’un geste, je pris ma casquette habituelle et me levai en la mettant sur ma tête. J’avertis à tout le monde que je sortais, Love qui m’avait répondu par un O.k sans lever ses yeux de son manga, Lisa comme d’habitude lisait et ne faisait pas attention à ce qui l’entourait : J’étais sûr qu’il allait peut-être se passer quelque chose en mon absence... Ou pas ! Bon je n’étais pas devin et personne ne devait l’être ! ...Aizen...Avec ses «tout se passe comme je l’avais prévu»...Était-il un devin ? Naan, question stupide ! Je niai la tête tout seul et puis ce n’était pas trop mon truc de savoir ce qui allait donc se passer à l’avenir sauf si c’était très important ! Je mis mon manteau beige ainsi que mon zanpakutô : On n’en savait jamais ce qui allait arriver à l’avenir. La dernière fois que j’étais sortis, cela remontait à trois jours, je n’avais pas emmené Sakanade en ville sous prétexte d’éviter d’attirer l’attention des citadins et bonjour les shinigamis ! Heureusement que j’étais plus rapide qu’eux et j’ai pu les semer. Je préférai d’éviter les shinigamis aujourd’hui afin de ne pas faire des mauvaises rencontres et de ne pas complètement gâcher une si belle journée où il y avait du soleil ! Aussi de ne pas me mettre de mauvaise humeur en une journée de printemps...Une fois mon zanpakutô accroché à mon dos, je décidai de ne pas aller dans les rues fréquentes dont vous savez pourquoi. Aux alentours de la planque, il y avait pas un oiseau, ni un chat en vue. Même pas une personne, ce qui était mieux et plus discret pour sortir afin que personne ne sache que nous habitions dans un bâtiment délaissé et que ça serait assez soupçonneux .En sortant, j’ai été accueilli par un soleil qui m’éblouissait à moitié. Il faisait beau, surtout après la pluie. Ça m’aidait car je n’aimais pas trop me mouiller sous la pluie, les flaques d’eau trainaient par terre et même sur les toit. Je les voyais assez facilement de loin, il fallait donc faire attention si je marcherais sur les toits, je ne devais en tout aucun cas marcher dessus sous risque d’avoir un accident !

Après m’être éloigné de l’antre des vizards dans laquelle se trouvait mes compères, je me baladais de toit en toit en évitant les dangereuses flaques qui étaient toutes éparpillées dans chaque toiture. Il y en avait eu un que je ne l’avais pas vu et que j’avais pu l’éviter de justesse. Le vent qui m’était assez glacial me frôlait de partout, heureusement que j’avais pris la précaution de me couvrir comme il le fallait. Des fois je me demandais si j’avais bien fait d’emmener ma casquette bien qu’elle manquait à plusieurs reprises de s’envoler et de m’échapper ! Finalement je pensai que je n’aurais pas du la prendre. Depuis tout à l’heure, je ressentais une pression de shinigami qui me suivait. Ça ne me plaisait pas trop, mais des fois elle s’éloigna et s’approcha. Une autre pression s’approcha aussi, mais elle n’était pas celui d’un shinigami, mais d’un Hollow...Raah ! Mais pourquoi c’était toujours les hollows qui se mettaient sur mon chemin quand j’essayai de semer les shinigamis ?! Bien que je fus un ancien capitaine de la cinquième division, je ne les aimais pas depuis qu’on m’avait considéré comme un hollow et accusé mes amis de traitre alors que ce n’était pas vrai. Je tournai ma tête derrière moi pour vérifier si le shinigami n’était pas visible, en effet, il ou elle s’était caché. Sans doute pour m'identifier... Alors en aucun cas ne pas user mon masque sous risque d’être considéré pour arrancar voire espada ! Mais je ne pouvais presque rien faire, bien que je masquai ma pression spirituelle qui était semblable au hollow et au shinigami au maximum, c’était trop tard : je m’en étais aperçu bien tard...Sérieusement, ça commençait à me gonfler grave ! Soudain, je n’avais pas fait attention où je marchai...Sur une flaque d’eau et tomba avec un vacarme assourdissant ! Bon ok, j’étais tombé du toit et...J’avais atterris sur la couverture de la poubelle en métal, ce qui faisait assez mal !Je cacherai cette petite scène à Hiyori, sinon elle se moquerait de moi en se foutant de ma gueule ! Le hollow s’approchait de plus en plus, ça commençait à me gonfler de plus en plus ! Au moment où j’allais sortir mon zanpakutô, j’entendis des pas s’approcher...Là ça sentait pas bon du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyDim 20 Mar - 15:22

Finalement! Juushiro m'avait accordé mon congé! Après un mois intense à devoir remplir de la paperasse et à être en soutien auprès des autres Shinigamis de la 13ème Division, j'avais l'impression que ça n'allait jamais se terminer. Certes, les papiers étaient urgents à remplir et à aller porter, mais je ne pouvais pas faire que ça alors que les autres risquent leur vie soit à Karakura ou à la Dimension Royale. Assise à me servir que de me tête et de ma main pour écrire, les autres devaient utiliser l'entité de leur corps et leur Zanpakuto pour venir en aide à la Soul Society. Ce n'était pas juste! Moi aussi je voulais m'entraîner et défendre les autres! Quelle souffrance! Comme c'est pénible! Je crois que j'ai finalement pris le dessus de Juushiro en imposant mon mécontentement. J'avais enduré tout ça sans glisser un mot que ce soit, en passant mon temps à dire oui. Je voulais que pour une journée, je puisse marcher et profiter de l'espace que procure la vraie vie. Embrassant mon mai tendrement, je le quittai en gambadant. Je saluai les membres de ma Division en souriant tout en continuant ma route en sautillant en l'air. Je fis plusieurs endroits: les jardins, la 8ème Division, le début du Rukongai. Malgré tout ça, je me suis déplacée tellement rapidement que je n'ai pris que l'avant midi et le début d'après-midi pour faire tout ça. Je ne me sentais pas rassasiée. Il me fallait parcourir un peu plus que tout ça.

C'est alors que je me dis: «Pourquoi pas Karakura?» Empruntant la porte faite exprès pour ces voyages, je me promis de faire un voyage prudemment. Zanpakuto à ma hanche, les mains sur les hanches, je continuais de gambader dans ce tunnel où la porte au bout était déjà ouverte, attendant que j'en sorte rapidement. Finalement sortie aveuglée par cette lumière de soleil, je regardais où les portes m'avaient amenée. J'étais en plein milieu d'une forêt. D'accord... mais où aller si je ne suis même pas capable de m'orienter moi-même? Je n'avais pas le choix, je devais courir pour retrouver au moins de la civilisation. Après de longues minutes à m'essouffler, j'apperçus finalement une maison campagnarde. Sautant sur ton toit, je scrutais l'horizon à la recherche d'indices. Cette seule maison était un indice crucial: J'étais à la limite de Karakura. Je me remis à courir pour sauter de toit en toit. M'arrêtant soudainement, je sentais un hollow s'approcher... et une autre personne! Tiens, amusons-nous un peu. Restant au sol, évitant les toits, j'allais le surprendre en douce. Courant de mon côté, je sentais que nous allions dans la même direction. Puis... PAF! J'arrivai face à face avec lui. Les deux sur le derrière, je le regardai d'un oeil pour m'appercevoir que c'était un Shinigami avec un afro. Il se mit à chialer en disant que c'était sa ville et qu'il n'avait pas besoin de support. Je lui criai de se la fermer. Le hollow criait à son tour. J'étais tout près. Me relevant, je me cachai derrière un mur ou je vis un autre type louche sauter de toit en toit. Et bien, c'était la journée des types louches!

Je le suivais de près. Ses nombreux arrêts m'avertirent qu'il savait qu'il était suivi. Il s'accéléra donc. Je ne perdais pas mon temps à le suivre aussi. Il me semblait plus rapide que moi, mais il ne m'échappera pas! La preuve, il vient de glisser sur un truc du toit pour dévaler tout droit dans une poubelle. Ha ah! La voilà me chance. Piquant une course à ma vitesse maximum, je comptais sur le sol pour arrêter ma glissade de pieds. Malheureusement, l'arrêt ne se fit pas comme je le pensais. Une pelure de banane provenant de la poubelle s'était mise à travers mon chemin. Glissant à toute allure avec un cri d'affolée, ma course s'arrêta sur un mur de brique où mon corps s'écrasa de tout son long. Glissant ensuite vers le bas et retombant solidement parterre, je venais de faire une entrée fail monumentale. L'autre type devait se moquer de moi avec un rire machiavélique, mais je n'allais pas me laisser faire! Me relevant en vitesse, la main sur le Zanpakuto déjà dégainé, je le fixais d'un regard meurtrier. Voyant son arme et son habit plutôt humain, il était peut-être un arrancar! Il était... déguisé... Non?


Halte! Tu n'iras pas voir ton copain hollow, arrancar! Je vais mettre fin à tout ça dans le temps de le dire!

Le chargeant d'une lame verticale, je m'attendais à un bon combat venant de sa part. Il me semblait fort, mais il ne me résistera pas bien longtemps! Je continuais mon assaut de coups de lame envoyés de toutes parts telle une femme furieuse. Il va voir! Il paiera d'être venu à Karakura! C'est moi les douanes et il n'a pas arrêté comme prévu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyDim 20 Mar - 20:05

À moitié relevé et remis de ma lourde chute, je sentis la pression spirituelle d’un shinigami s’approcher à grande vitesse. Il avait sans doute senti que je ne bougeai pas du tout et...Pire s’il m’avait vu tomber. La pression spirituelle ne se situait pas dans le ciel, mais au sol ferme, il n’y avait presque pas de flaque d’eau. Je me relevai avec une grimace: je croyais avoir un bleu sur mon dos et je ramassai mon zanpakutô dont j’ai dû m’en séparer lors de ma chute, qui trainait par terre. Comme d’habitude, je m’attendais à que le shinigami me questionne sur mon identité après s’être apparu et qu’il m’ait examiné ainsi que ma pression spirituelle, mais ce ne fut pas le cas et ce qui me surprend... J’entendis un cri qui s’approcha. Je me levai complètement, remis à mes deux jambes et...Je vis assez rapidement, à ma surprise, une fille en uniforme de shinigami foncer à une grande vitesse vers moi ! J’ai été surpris et je remarquai que j’étais sur sa trajectoire donc je l’évitai d’un geste. J’avais pas aimé d’être à sa place car la jeune fille venait brutalement de se cogner contre un mur de brique de tout son corps ! Je n’avais pas aimé d’être à sa place, ça pouvait faire très mal... Elle glissa vers le bas et tomba avec un bruit sourd par terre, je l’observai pendant une fraction de secondes et je me demandai : qu’avait-elle donc fait pour faire une si jolie entrée par rapport à la mienne ? Son entrée, je dirais entre monumentale et inattendu... Et quand à la mienne : imprudente et peut-être monumentale...Je me retournai derrière moi pour voir la cause de sa chute et je vis une peau de banane en plein milieu du chemin. La shinigami était arrivée et avait atterri sur le mur par une peau de banane ! J’eu un petit rictus et me retint presque de rire, on pouvait presque entendre mon gloussement : Une fille qui glissait par l’épluchure de banane ! C’était le scoop de la journée ! Surtout quand il s’agissait d’une shinigami ! Enfin...Bon, moi...J’avais glissé par cette fichue flaque d’eau et j’avais atterris près des poubelles ! Ça pouvait être le scoop de la journée aussi... Si la shinigami qui me semblait être maladroite m’avait vu. D’ailleurs, j’avais pensé tout à l’heure que c’était un shinigami qui m’avait l’air d’être agile et intelligent : Je m’étais trompé sur deux points, c’était UNE shinigami et elle était maladroite ! Mais intelligente, je ne savais pas...Je croisais les bras en attendant qu’elle se lève. Je ne disais rien, c’était tout simple je n’avais rien à dire aux shinigamis...

Ouais, je savais qu’elle allait se lever rapidement. La shinigami l’avait fait en vitesse. Je l’observai et vit sur sa main...Son zanpakutô déjà dégainé ! Je pris un air surpris et décroisa mes bras assez rapidement puis me mis en garde en mettant ma main sur mon zanpakutô. En fait, je m’y attendais à ce qu’elle me demandait qui j’étais, d’où je venais, pourquoi je portais mon zanpakutô...Pourquoi je n’étais pas en uniforme de shinigami...Mais dégainer son épée, ça par contre, c’était totalement inattendu ! La jeune shinigami avait un regard meurtrier, je compris qu’elle devait m’en vouloir de mon geste parce que j’avais juste gloussé de rire ! Bon ok, j’étais peut-être allé de main forte pour elle, mais ce n’était que inoffensif ! Je n’allais pas attaquer une personne à terre, ça serait pas juste et loyal envers elle ainsi que je n’ai pas de raisons pour la battre. L'instinct sans doute. Elle m’observa d’un regard et m’examina. Ah, sans doute que la jeune shinigami sortait son zanpakutô par prudence et elle me poserai des questions après. Bon, je ne voulais pas m’éterniser ici et je voulais continuer ma balade...Au moment où j’allais faire un pas en arrière elle s’exclama:


Halte! Tu n'iras pas voir ton copain hollow, arrancar! Je vais mettre fin à tout ça dans le temps de le dire!

-Quoii ? Je ne...

Trop tard, c’était trop tard ! Elle chargea et m’attaqua, j’eu le temps de sortir mon zanpakutô et je parai tous ses attaques ! J’avais affaire à une furie ! J’étais tellement surpris de cette réaction, c’était la première fois depuis longtemps je n’avais jamais eu ce genre de rencontre parsemée de quiproquo ! Je n’étais pas un arrancar ! J’étais un Vizard Nom de Dieu ! Cette shinigami sans nom avait l’air beaucoup de m’en vouloir ! Tout ça c’était parce que j’avais ri ou pire : elle me poursuivait...Nonon, il fallait réfléchir, pourquoi m’appelait-elle arrancar ? Le hollow ! C’était à cause du hollow ! Raaah ! Quand j’en aurais fini avec cette shinigamie je m’en occuperai de lui en lui donnant une raclée qu’il n’avait jamais eu de sa vie ! Après une fraction de secondes de pause de la jeune fille, je profitai de me faufiler par derrière et l’attaqua sans m’y mettre à fond. Je n’avais pas envie de faire ce combat, non surtout quand il s’agissait d’un malheureux malentendu ! Bon, si je ne me donnai pas à fond, le combat risquerait de durer assez longtemps. Je croisai le fer face au zanpakutô de la jeune shinigami et je poussai mon zanpakutô violemment vers l’avant ce qui risquait de la repousser.

-Shinigami sans nom, je te préviens que je ne suis pas...

Je glissai encore ! Le terrain de combat n’était pas bien entretenu à cause de la peau de banane qui trainait par terre ! Je haïssais les bananes ! Ma garde ayant été baissée, la shinigami risquait de profiter ce moment pour m’attaquer. J'étais en mauvaise position, mais pourquoi c'était moi ? Qui tournait toujours au ridicule ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyJeu 24 Mar - 23:36

La pelure de banane meurtrière passée, ma trace étempée dans le mur, le type devait se moquer très bien de moi comme ça! Justement, j'entendais un fond de son rire à travers ce silence perturbant de ce côté de la ville. Le visage enragé, cet arrancar n'avait pas le droit d'agir ainsi! Je me vengeais de cela telle une lionne en furie, une belette protégeant son poisson, un ours polaire qui veut sa neige. Je l'attaquais presqu'en gueulant ma rage. Il parait habilement mes coups comme si les miens étaient nuls et faibles. Il avait une sale expression faciale en tout cas! Il semblait surpris sur toute la ligne. Pourquoi avait-il une expression faciale aussi étrange? M'étais-je trompée? En tout cas, sa petite phrase, je ne l'avais pas entendue, trop aveuglée par ma soif de combat inhabituelle. Je ne savais pas ce qui me prenait. D'habitude, je me présente toujours avant un combat et j'attends la présentation de mon adversaire. Était-ce le thé que Juushiro m'avait servi qui faisait cela? Ou bien était-ce l'écoeurantite de la paperasse qui me poussait à me défouler sur le premier venu? En tout cas, j'espèrais que pour moi, ça se terminerait assez rapidement.

Le type blond inconnu profita d'un moment pour se faufiler dans mon dos et m'attaquer. Je pouvais sentir qu'avec ces faibles coups qu'il ne se donnait pas à fond. Mais qu'est-ce qui clochait chez lui? Un arrancar en veut à un shinigami, non? Il devrait, en temps normal, vouloir me démolir en combat singulier. Et si ce type n'était pas un arrancar? Et si c'était un imposteur? Un vulgaire humain en simple déguisement? Cet humain ne pouvait pas être si simple que cela puisqu'il portait un zanpakutô à sa hanche. D'ailleurs, il arrivait aussi à me voir. Qui était-il? Nos zanpakutôs se maintenaient longuement l'un contre l'autre, mais l'inconnu me repoussa brusquemment vers l'arrière. Voulant retenir cette poussée en faisant traîner mes pieds au sol, un de ceux-ci s'accrocha dans une craque, une imperfection du ciment. Mon pied y resta coincé et je tombai encore une fois sur le derrière. La type fit un pas vers l'avant en engageant de nouveau une phrase. Il avait un de ces regards! Il fut pris lui aussi au piège par ce terrain truqué. Il glissa sur la pelure de banane qui vola dans les airs pour atterrir sur ma tête tranquillement.

Soupirant, je la retirai, le regard tout autant meurtrier. Cette banane était maudite, cet endroit était maudit, cette ville était maudite! Malheur à toi, arrancar! C'était de ta faute si nous nous retrouvions dans cette situation! Tirant de toutes mes forces sur mon pied, je n'arrivais pas à le dégager de ce piège où même les ours pouvaient se faire prendre. Après de multiples essais, je boudai en faisant la moue et en croisant les bras. Je fixais tout de même l'arrancar blond qui lui, n'avait pas le pied coincé dans le sol. Après quelques secondes de comportement enfantin, je me relevai debout en prenant un air héroïque:


Moi, Inugami Yinoa, Shinigami de la 13ème Division, je vais...

Le cri strident du hollow me coupa sur mon élan en m'obligeant à boucher mes oreilles de mes deux mains. Je regardais autour de moi, l'air affolée. Je ne pouvais pas faire grand chose dans mon état actuel. L'arrancar devant moi qui pouvait me découper en saucisson et le hollow qui apparut dans mon dos. Il était immense et avait une forme arachnoïde. Il était environ 3 fois ma hauteur et ses yeux rouges me regardaient de façon menaçante. La salive en coulait presque sur le bord de sa bouche. Les deux mains sur mon manche de Zanpakutô, j'attendais qu'il approche ses sales pattes pour que je les découpe.

Arrancar! C'est un combat déloyal! Rappelle ton hollow maintenant!

Un pied hors-service, je fixais à grosses gouttes de sueur la créature maléfique. Il y avait une sorte de ligne qui grouillait au niveau de son abdomen. C'était... étrange. L'araignée se contorsionna à l'envers pour nous montrer son postérieur. Puis, sans prévenir, je fus victime d'un jet de toile très collant. Les bras liés, je ne pouvais pas m'en sortir.L'araignée se remit en position de base. Son ventre s'ouvrit par lui-même et laissa échapper une centaine de petits hollows ressemblants au plus gros. Ils grouillaient beaucoup trop vite et approchaient. Tirant d'un coup sec ma cheville pour me déprendre, celle-ci s'était tordue. Reculant en me débattant de ce piège, j'espèrais que l'arrancar n'en profite pas pour me donner une coup déloyal dans le dos. Le traitre, s'il fait ça, son cas s'empirera!

Allez mes petits! Nourrissez-vous! Ha ha ha... HAHAHAHA!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyVen 25 Mar - 17:54

Satané Banane ! Comme je commençais à haïr ce fruit ! Si je n’avais pas glissé sur la peau, je ne me serais pas tourné en ridicule ! Mais c’était le cas...J’étais sûr à un moment donné que la jeune shinigamie n’hésiterait pas à se jeter sur moi qui était sans défense. J’avouerai que c’était un peu déloyal de sa part, mais ce qui était bizarre...Elle n’apparaissait pas ! Elle s’attendait sans doute que je me relève et que je récupère ma garde, comme ça elle m’attaquerait. Quand je me fus rapidement relevé, après avoir rangé ma casquette dans la poche de mon imperméable, mon zanpakutô dans ma main droite.Mais...La shinigami n’attaquait pas...Pourquoi donc elle ne fonçait pas sur moi ? Tout à l’heure, elle avait un regard meurtrier et me confondait pour un arrancar alors que j’étais un vizard ! Moi qui n’avait pas envie de me battre...Cette furie oui : et qu’es-ce qu’elle foutait par terre ? Et avec une banane sur sa tête ?! Décidément, les shinigamis de nos jours...Toujours bon à...Ah ! Je compris enfin que cette shinigami avait une jambe qui était bloqué et ce qui l’empêchait de réagir. Je manquai presque de rire, vraiment, elle était maladroite ! Voire trop ! Même la banane avait atterri sur sa tête ! Ouh là ! Il ne fallait pas rire, pas encore. Je crus à un petit moment pouvoir raconter cette scène aux vizards à l’exception de ma malheureuse chute du toit.

Soudain, la jeune fille retira en soupirant la peau de banane avec un regard assassin ! Je me demandai, si cette shinigami avait un petit ami...Je le plaindrais, c’était sûr ! Elle cherchait à dégager son pied de cet infernal piège à loup, moi je restais là...Planté, ma garde était presque baissée, il n’y avait pas de danger puisque cette femme aux cheveux vert était coincé à la façon plus ou moins rigolote ! Elle essaya à plusieurs reprises, mais sans succès...Fallait-il que je l’aide ? Aider une shinigami...Mouais, ça ne me tentait pas trop...Surtout après ce qui s’était passé tout à l’heure. Elle pouvait se débrouiller toute seule et pendant ce temps j’en profiterai pour m’en aller. Mais je restai quand même là, à l’observer. La shinigami bouda et fit la moue en croisant ses bras, elle me fixa. Haaan pitiéé ! Qu’elle arrête de m’observer ! Je n’étais pour rien d’abord ! Je détournai un moment mon regard au ciel et sentit le hollow s’approcher...Ouais, mieux valait que je décampe d’ici, je n’avais rien à faire ici. Au moment où j’allais lui tourner le dos, la jeune fille se releva et prit une pose d’héroïne avec un pied toujours coincé :

Moi, Inugami Yinoa, Shinigami de la 13ème Division, je vais...

Le cri d’un hollow l'interrompit et l’obligeait de boucher ses oreilles en occupant ses deux mains. Je faisais de même ! Oui, bon j’avais compris que le hollow était là ! Depuis que la jeune fille avait enfin dit son prénom, je savais de quel division elle était. Sous les ordres de Ukitake il me semblait ou de quelqu’un d’autre...En même temps, je n’appréciais pas la position dont la nommée Yinoa se trouvait. La nature du hollow me semblait être une araignée ou autre chose en sorte d’arachnoïde...La grandeur était, certes, impressionnante, mais il m’avait l’air d’être un retardé mental... Ça devait pas être difficile à l’éliminer, si je ne me trouvais pas dans la même situation que la shinigami de la treizième division. Je ne réagissais pas encore et observa la petite scène comme si j’étais un spectateur.

-Arrancar! C'est un combat déloyal! Rappelle ton hollow maintenant!

...JE N’ÉTAIS PAS UN ARRANCAR ! Bon sang ! Elle avait un Q.I de retardée ?! Si j’étais un arrancar, je porterais un masque et ce n’était pas le cas ! Yinoa pensa visiblement qu’elle était en mauvaise position, les gouttes de sueurs le montrait...Je ne bougeai pas encore, et voilà ! L’araignée-Hollow lui jeta une toile qui me semblait être collante, voire très ! La shinigami se trouvait coincée et fut prise dans le piège, ce hollow avait dû bouger et ouvrit son ventre pour laisser sortir des petits hollows. Yinoa débattait de toute ses forces pour en sortir, mais c’était inutile...

Allez mes petits! Nourrissez-vous! Ha ha ha... HAHAHAHA!

Bon, je me sentis obligé d’intervenir, car ça ne me bottais pas du tout de rester là à ne rien faire...Quand il fallait y aller...En même temps, si j’attaquai ce hollow, Yinoa comprendra peut-être que je n’étais pas DU TOUT un arrancar ! J’examina assez rapidement la situation et me mis en garde. J’attaquai les petits hollows, je les éliminai et défendait la shinigami ! Han ! Je devenais le sauveur d’une shinigamie en détresse ! Je rêvais ou je faisais une bêtise ? Je tuais avec facilité, mais je me donnais pas encore à fond. D’un coup, je coupai la toile qui piégeait Yinoa et je ne m’occupais pas d’elle. Tant pis si elle allait avoir une chute assez brutale ! C’était mieux ou rien ! Soudain, le hollow profita du nombre de ses cobayes pour m’attaquer déloyalement. J’évitai de me faire décapiter de justesse ! Je reculai en faisant quelques acrobaties dans le ciel et observa le hollow:

-Désolé, mais je ne vais pas me mettre à fond ! Mais tu dois payer pour t’être passé de mon animal de compagnie et de me faire croire que je suis un arrancar !

D’un pas, je dashai vers l’araignée et je fis un shunpô par derrière en lui donnant un coup de mon zanpakutô sur la tête ! Celui-ci fit un hurlement sonore, ce qui fit trembler la terre et disparut en laissant les cendres. Je regardai et sentit le vent se lever, je restai un petit moment pour me reposer et regarda Yinoa qui était en bas. Allait-je donc la rejoindre ? Ou partir sans rien dire ? Finalement j’optai pour la seconde proposition mais le hic c’était que la shinigami me suivrait...Donc, je la regardai avec les sourcils froncés.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyMar 29 Mar - 22:48

Coincée dans ce trou et dans cette toile collante, je ne pouvais pas faire grand chose. La nuée grouillante s'approchait rapidement dans des cris qui ressemblaient à ceux d'une chauve-souris. Les gouttes de sueur coulant le long de ma joue, les dents serrées, la montée d'adrénaline et de peur à travers tout le corps, je me disais que cette journée était catastrophique et serait la dernière de mon existence. J'aurais dû écouter mes convictions et rester assise à remplir des rapports d'incidents qui se sont produits. Maintenant, c'est moi qui allait subir cet incident de malheur! Et l'arrancar, il ne fera rien encore une fois à part rire de moi! Saleté! Qu'avais-je fait pour mériter cela? Chère vie, je ne te demande qu'une seule chose, épargne-moi de cet horrible hollow qui se dresse devant moi! Épargne-moi la souffrance! J'espère que ce simple souhait se réalisera, j'espère qu'un miracle va retentir et me sauver! Sauvez la dame en détresse! Sauvez la mouche prise dans la toile! Sauvez le soldat Ryan! Ayez pitié de moi Seigneur!

Oh! MIRACLE! Un héros! Il est blond en plus! Mais... il n'était pas un arrancar ce type? Pourquoi il me vient en aide? Il combat les bébés dégoûtants pour faire rebrousser chemin à la mère ou quoi? Les petites bêtes éclataient d'un coup de lame. L'arrancar-héros-sans-nom passa ensuite un coup de lame dans la toile qui me tenait prisonnière. Sans perdre une seconde, je repris ma lame en main et découpai dans un jus dégueulasse les araignées. À peine je commençais mon carnage que l'arrancar bondit au-dessus du hollow et lui découpai la tête. Le hollow et ses sous-fifres disparurent dans des éclats similaires accompagnés d'un cri monstrueux. Je poussai un sourire de satisfaction et tournai mon regard vers le type bizarre qui semblait aussi maladroit que moi. Je le voyais me tourner le dos et vouloir s'éloigner en douce.


HÉ! Attends!

C'est ainsi que la belle se mit à la poursuite de son sauveur en rangeant son arme dans son fourreau. Il me regardait, l'air sévère. Peut-être s'attendait-il à des excuses de ma part? Ou bien un remerciement? Quoi dire? Je ne connaissais même pas encore son nom ni s'il était ou non un arrancar. Les mains rassemblées et les index se touchant, les joues rouges et l'embarrassement le plus total, je n'avais rien à perdre de tout dire ce que je viens de penser. J'avais remarqué qu'il ne s'était pas donné à fond pour vaincre tout ça, d'ailleurs, il l'avait lui-même dit. Il était plus fort que moi. Dans un combat singulier, je n'avais aucune chance. Pourquoi risquer ma vie dans un combat alors que je pourrais tout rapporter comme informations à ma Division? Grattant la salive dans ma gorge d'une toux de préparation de discours, je commençais alors mes excuses:

Héros-sans-nom, je vous présente mes excuses. Je ne sais d'ailleurs toujours pas si vous êtes un arrancar ou autre chose. Si vous pouviez clarifier les choses, ça pourrait aider amplement la situation ici-présente. Je voulais aussi vous remercier pour ce que vous avez fait et votre bravoure aussi. Auriez-vous l'amabilité de me dire votre nom s'il vous plaît?

En présentant mes excuses, mon corps se penchait par en avant avec politesse. Me grattant le derrière de la tête ensuite pour montrer de nouveau ce sentiment de malaise. J'avais toujours les joues rouges de timidité en le regardant. Ne connaissant pas cet homme, je ne savais pas ce qu'il allait me sortir comme réponse. Allait-il me découper en rondelles? Allait-il se présenter? M'ignorer? Partir? Comment le retrouver s'il part comme ça? Je ne connais que trop peu sa trace spirituelle, ça serait risqué de le laisser s'en aller. J'attendais ses réponses avec une certaine impatience. Je me devais d'être prête à tout ce qui se présentera à moi.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyMer 30 Mar - 13:34

Voilà ! C’était bien ce que je me disais ! Cette shinigami qui prétendait se nommer Yinoa de la treizième division m’avait appelé et m’avait demandé d’attendre ! J’accélérai le pas mais mon problème était cette femme ! Si je courrai et essayai de l’échapper, elle apportera ce rapport et un avis de recherche à la Soul Society, je ne pourrais plus sortir de la cachette des vizards si je ne voulais pas me faire capturer. Encore pire, me retrouver devant le vieux ! Ainsi que la Chambre des 46 de Chuo. J’eu un mauvais souvenir à ce sujet et je ne préférais pas d’y penser à ce départ forcé de la Soul Society. Ouais, tout ça à cause de Aizen. Alors je préférai de m’arrêter et me retournai face à Yinoa , elle avait rangé son zanpakutô aussi. Ah bah tiens ! Elle n’avait plus envie de se battre contre moi maintenant ? Sans doute le fait que je l’avais presque embrouillée parce que je m’étais battu contre le hollow alors que j’étais censé d’être un arrancar..Ce qui n’était pas le cas ! Y avait des raisons de lui en vouloir ! Allait-elle donc s’excuser ? Me remercier ? Ouais elle devait faire deux choses à la fois ! Pour l’excuse, pour m’avoir confondu en arrancar, pour avoir mis (même sans faire exprès c’était sa faute ) la peau de cette fichue banane ! Ainsi que pour m’avoir attaqué pour une raison complètement stupide ! Quand aux remerciements, c’était d’avoir attaqué le hollow et de lui avoir sauvé la vie en risquant légèrement la mienne...

Effectivement, la shinigami de la treizième division me montrait qu’elle était dans l’embarras total ! Ah bah oui ! Ce qu’elle montrait ne m’étonnais pas du tout ! Tout ça c’était qu’elle se pointait soudainement en se cognant de tout le long de son corps du mur d’une façon complètement soudaine ! Ses doigts qui se touchaient ainsi que ses joues étaient tout rouges, la jeune fille m’avait suivit parce qu’elle croyait que j’étais un arrancar à cause du hollow qui avait voulu s’approcher de moi croyant que c’était mon complice... Elle se prépara à s’excuser, je la regardai bras croisé ainsi que mes sourcils :

Héros-sans-nom, je vous présente mes excuses. Je ne sais d'ailleurs toujours pas si vous êtes un arrancar ou autre chose. Si vous pouviez clarifier les choses, ça pourrait aider amplement la situation ici-présente. Je voulais aussi vous remercier pour ce que vous avez fait et votre bravoure aussi. Auriez-vous l'amabilité de me dire votre nom s'il vous plaît?

Quoi ? J’avais bien entendu ? Dire mon prénom ?! Yinoa se penchait en avant pour montrer qu’elle était sincèrement désolée, là je ne me sentais pas du tout à l’aise de lui dire mon prénom ainsi que je devais lui expliquer que j’étais un vizard ! J’avais soudainement déjà chaud, mon imperméable était de trop dans mes vêtements...Ouais, le soleil était déjà assez haut et ça ne m’étonnait pas puisque j’étais dans le ciel avec Yinoa. Quand celle-ci avait relevé son visage, elle était encore toute rouge de honte ou de timidité. J’optai plutôt de timidité, vu que ça ne le mettait pas à l’aise puisqu’elle ne me connaissait pas ainsi de quel camp je faisais partie. Sachant tout les risques que j’aurais si je disais mon nom ainsi de quel race, je n’étais pas sûr du tout...Qu’allais-je donc dire, devait-je inventer mon prénom et mon nom mais pour la race dont laquelle je faisais partie...Mais cette shinigami avait l’air d’avoir hâte d’en savoir un peu plus, tant pis pour elle. Je ne dirais rien qui j’étais de quel camp je faisais partie.Je lui tournai le dos et marchait en direction de la ville pour tromper la direction de Yinoa et je disais:

-Savoir qui je suis et de quel camp dans laquelle je me trouve...Ça n’a pas d’importance.

Je dashai de toit en toit avec une vitesse à laquelle la shinigami de la treizième division pouvait la rivaliser, mais si elle m’allait me poursuivre...Je n’aurais donc pas le choix : Je l’attaquerai si c’était nécessaire. Je disparus dans les petites rues aux yeux de la jeune fille...

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyVen 1 Avr - 3:15

Il me regardait l'air sévère, les bras croisés. Moi, j'étais-là, l'air piteuse, les joues rougies, le visage coloré par mes émotions qui bouleversaient tout mon intérieur. Ça ne paraissait peut-être pas, mais ce type sait comment créer l'émotion chez une femme! Moi je vous le dis, derrière cette apparence de coupe carrée, ces dents énormes et cet imperméable sorti de l'ordinaire, il sait comment faire chavirer une situation à son avantage. Ici désavantagée, il aurait pu très bien me souffler dessus et il aurait été déclaré vainqueur. Je me serais ramassée sur le dos, déboussolée et inoffensive. Par chance, ce n'était pas ce qui se passait et je n'avais pas l'air d'une vulgaire cafard dans un magasin d'exterminateur! Nah mais, la chance quand même, non? Un cafard qui habite dans sa tombe... pas mal! Je ne le souhaite à personne en tout cas! Je me sens bien, très bien même dans ma posture présente. Même si j'étais inférieure au blondinet émotionnellement parlant, je la préférais à la mort elle-même.

Après son observation, l'inconnu se retourna et se remit à marcher. Non, mais quel culot! Je lui aurais bien enfoncé mon zanpakutô dans le derrière à ce type! Il se fichait de mes excuses, il se fichait carrément de moi! Il aura affaire à moi! Qu'il se retourne que je lui mette une droite! Insultée, je croisai les bras et rougis de rage. Il se mit à parler en me disant que ça n'avait pas d'importance. Qu-QUOI?! Insolant! Alors que j'allais lui en fouttre une dans le milieu du dos, il se remit à courir de toit en toit. Bouillante, la vapeur s'exclamait par mes pores de peau. Je le poursuivis à toute vitesse en me sentant prête à lui dévisser la tête à mains nues. Il allait voir qu'on ne se sauve pas comme ça d'une femme! Il va l'apprendre à ses dépends! S'il le regrette ensuite, ce sera son problème! Je ne suis pas responsable de tout ce qui suivra. Mains en avant, j'allais lui balancer un kido dans le dos. Ça le ralentira peut-être un peu, qui sait? Il ne le verra pas de toute façon puisque je fais l'incantation derrière lui!

Au même moment où j'allais prononcé le premier mot, le type disparut de ma vue. Ralentit ma course brusquemment en emportant quelques tuiles de toit avec moi, je dévalai maladroitement du toit où je me trouvai, face première sur le trottoir. Me relevant avec une main au visage, je maudissais le type de cette situation fâcheuse. J'essayais de ressentir son reiatsu dans l'air, mais il n'y avait rien. Pas de chance il faut croire... Soupirant en regardant les nuages au-dessus de ma tête qui s'assombrissaient, je me disais que cette journée était la pire... la pire des pires de toutes les pires journées du record Guiness. La pluie s'abattit sur Karakura et sur ma tête. Je soupirais encore et encore en subissant la douche du siècle. Je me mis à courir pour chercher refuge. La chance me sourit enfin: une maison procurait un abri extérieur! Je m'y précipitai en grelottant de tous mes os. Je tordis mes cheveux trempés et mon uniforme collant. Je jetais un oeil dehors au cas où le type passerait dans le coin...


J'aurais dû le ligoter quand j'en avais eu l'occasion...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyLun 4 Avr - 17:50

Et meerde ! Je m’étais perdu dans les petites ruelles. Je n’étais jamais venu auparavant, mais qu’était-je donc là ? Si je n’avais pas croisé cette jeune shinigamie, je n’en serais pas là ! D’ailleurs il se faisait assez tard et mes amis devaient s’inquiéter mis à part Hiyori, je me demandai dès que je m’étais enfui en tournant le dos de la shinigami de la treizième division, pourquoi elle n’avait pas réagit ? Sans me lancer un sort de kidô, sans passer à l’offensive? Alors que j’étais à une vitesse à laquelle on pouvait égaliser ? Les femmes on aura tout vu ! Ça devait l’énerver de ne pas savoir qui j’étais et de quel camp je faisais partie, hé bien tant mieux pour elle ! Ça l’apprendra ! Elle n’aurait pas dû m’attaquer directement sans me demander qui j’étais ! Ces rues était assez étroites et ressemblaient à un labyrinthe, ce qui m’énervait ! Par prudence, je masquai complètement ma pression spirituelle, histoire que la jeune shinigami ne me retrouve pas. Également les vizards, ce qui devrait les inquiéter ainsi qu’ils comprendront que j’avais des problèmes et que j’étais poursuivi par une folle enragée !

...Mais comment sortir de là ?! Raaah ! Je maudissais ma journée, moi qui pensait qu’elle serait assez favorable. Sans rencontrer ces satanés shinigamis avec leurs questions complètement débiles qui êtes-vous mais prévenant et prudent. Bon,bon il y avait des risques quand j’allais sortir et je les connaissais. C’était pour ça que j’avais emmené mon zanpakutô, mais rencontrer un hollow, une shinigami qui me prenait pour un arrancar. Et pour finir, je la sauve ! Je me demandai si j’avais bien fait...ou je l’aurai laissé se faire manger par cet hollow et que je l’exterminerai de suite afin de me venger. Ouais, mais ça ne me bottai pas du tout de voir une personne mourir sous ma présence sans rien faire...Quand cette shinigami qui se nommait Yinoa, elle s’était excusée ainsi qu’elle m’avait remercié...Après elle m’avait demandé qui j’étais ! Alors là ! Non merci ! Si je disais mon prénom et de quel race j’étais...Bonjour les explications ainsi que la Soul Society ! Donc non merci.

Voilà...Il pleuvait ! C’était bien ce que je me disais : des averses. J’avais aussi prédis l’arrivée de la pluie grâce aux nuages qui s’étaient assombris et sortaient une belle pluie. C’était vraiment ma journée...Y avait pas de doute possible. Je sortis ma casquette et rajustais mon imperméable afin de me protéger de la pluie. Je courrai en marchant sur les flaques d’eau en mouillant mon pantalon, je ne cherchai pas un refuge, car j’étais sûr que Yinoa se cachait quelque part. Il fallait donc faire vite ! Je courrai, allait vers la gauche, la droite, tout droit, arrivai à une impasse, remboursais le chemin. Rien à faire...J’étais perdu, il fallait donc monter sur les toits et de faire attention à ne pas marcher sur les flaques d’eau...J’avais assez chaud, mais mon visage était assez trempé. Sakanade qui était sous mon imperméable, je devais avouer que ça me gênait pour courir...

Je commençai à courir quand soudain...Je marchai sur quelques chose de glissant et qui n’était pas une banane ! Il était d’une couleur gris et je glissai à la même façon que la shinigami mais pas plus loin qu’elle: j’étais tombé en arrière en atterrissant sur une flaque d’eau et sur les toiles grises. J’étais subitement tout trempé...Moi qui m’était donné tant de mal à protéger mes vêtements de la pluie...Ce n’était pas réussi ! Je gisais un moment par terre, réfléchissant...Jusqu’à que le froid m’envahit et que le vent se leva en emportant ma casquette ! Hééé ! Je me levai tout de suite avec un rictus de douleur et courut après mon béret ! Je glissai des fois et je faisais des fois attention où je marchais. Quand j’avais enfin réussi à capturer ma casquette, j’étais un peu essoufflé et mis mes mains sur mes genoux. À cette heure là, c’était sûr, tout le groupe devait s’inquiéter ! Je ne vérifiai pas les reiatsu qui étaient près de moi par fatigue et lassitude. Quand je vis la sortie qui était tout près ! Je souris légèrement et me dirigeai directement quand :

J'aurais dû le ligoter quand j'en avais eu l'occasion...

Hein ? Je ne cessai pas encore la marche et la tête d’une jeune fille apparut subitement et me cogna violemment, ce qui me faisait encore chuter par l’arrière ! Je soupirai un moment et mis ma main sur mon nez. La jeune femme devait avoir mal elle aussi, je me levai tout de suite afin de savoir si elle allait bien. Quand je me dirigeai vers elle : Yinoa qui était là ! Haaan ! Mais ce n’était pas vrai !! Avec l’air surpris, je courus vers la sortie au plus vite ! Pourquoi moi ?! Espérons que j'arriverai encore à la semer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyMar 5 Avr - 3:05

Gouttelettes, vous êtes si mignonnes, jolies gouttelettes! Quand vous arrivez en paquet de milliard, on vous craint, on se cache, on ne veut pas être trempés, on ne veut pas être envahis, vous êtes vilaines et mesquines, mais à la fois douces et mignonnes en plus d'être froides et rafraîchissantes! Vous nous donnez des maladies telles que le rhume et la grippe, la bronchite et l'amygdalite! Traitres que vous êtes! Comment faire confiance à une armée telle que vous? D'abord vous n'avez même pas d'encéphale ni de cerveau! Ensuite, eh bien, vous n'êtes pas très bavardes. Vous n'êtes pas très intelligentes non plus: Vous laisser tomber tête première sur le ciment ou sur la tête de quelqu'un d'autre... pas fort cette idée! J'ai beau être maladroite, j'ai quand même un meilleur sens de ces idées que cela! Je ne me laisserai pas abattre par cette eau séparée en soldats inconscients!

Risquant une tête à l'extérieur de mon abri, je me disais que rester ici ne me mènerait nulle part. Tant qu'à attendre un type comme lui de se montrer, aussi bien rentrer chez moi et revenir une autre fois... Faisant un pas puis un autre, je n'entendais rien d'autre que le pluie qui se rabattait sur toutes les surfaces m'entourant. Je ne voyais pas grand chose puisque cette eau me coulait dans les yeux. La seule chose dont je fus consciente était de recevoir une coup de boule en plein sur la mienne. La choc me fit tomber sur le derrière. Une énorme prune sur le crâne je regardais la silhouette qui m'avait happée de plein fouet. C'était... c'était le blond! Me relevant debout en le pointant du doigt, je lui dis d'une voix qui résonna dans toute l'espace:


AH! TE VOILÀ! Sale vagabond! Maintenant rép---

Et voilà qu'il et reparti pour le deuxième tour de piste. Le Roadrunner est en tête, mais le coyote le suite de très près! Gardant mon cap de quelques mètres derrière lui dans cette course infernale sous la pluie, je portais mes mains en avant. Mon énergie spirituelle se concentrant dans la paume de mes mains, j'allais lui lancer un sort qui le ralentira un bon moment, qui allait me permettre de l'interroger. Il ne pourra plus se sauver, il répondra à mes questions sans dévier du sujet en partant à la course comme un lapin qui fuit le chasseur.

Bakudo N°4... HAINAWA!

Glissant en même temps sur une flaque d'eau, la corde d'énergie spirituelle jaunâtre s'abattit sur les jambes de mon adversaire. Continuant ma glissade sur la ventre, ma proie allait sûrement faire la même cascade sur cette surfacee glissante. Après un bon dérapage de quelques mètres, je me relevai en dévisageant le type d'un regard meurtrier. Avant qu'il ne réussisse à se défaire de ce lien, je me précipitai sur lui en me positionnant à cheval sur son tronc, les genoux sur ses bras, la lame sous sa gorge. Vous allez me dire: Wouah! Mais quelle prouesse! Oui, je sais, je suis au courrant... Je suis superbe et agile, magnifique et *SBAF*.

Bon! Maintenant, vas-y! Dévoile-toi Robin! J'en ai marre de te courrir après!

Ne le quittant nullement du regard, ce type avait quelque chose à cacher c'était certain. Tel un enquêteur de la police, j'allais lui faire cracher le morceau! Il n'était pas question qu'il soit silencieux. S'il joue cette carte du silence, alors... alors je devrai lui donner des baffes jusqu'à ce qu'il parle! Je n'ai pas de temps à perdre! Je me dois de connaître les origines de ce type! Les informations qu'il me donnera pourront m'être très utiles et je pourrai les refiler à Juushiro. Il sera certainement fier de moi! En effet, je vois ses yeux doux et son sourire, il ne fera pas autrement que cela! Mais qu'est-ce qu'il attend le type pour me répondre? Je ne suis pas assez lourde pour l'empêcher de respirer. Qu'il se dépêche à répondre! J'en ai marre d'être ici maintenant... Je veux retourner à mes papiers, prendre un bon bain chaud, me mettre en pyjama et me peigner les cheveux! Mais quelle plaie! Il se mériterait une bonne baffe...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyMar 5 Avr - 17:51

AH! TE VOILÀ! Sale vagabond! Maintenant rép---" hurla-t-elle en pointant assez rapidement son doigt en ma direction et en se relevant assez rapidement ! Décidément il fallait qu’elle se fasse passer pour une shinigami qui prenait la pose d’un héros d’une série télévisée...Quel dilemme...Comment son capitaine pouvait la supporter ? En parlant de son capitaine, je le plaignais. Était-ce Ukitake ? Ou un autre ? Le mystère restait grand...Depuis que j’étais parti contre mon gré de la Soul Society, je n’avais plus pris des nouvelles de ce monde. Depuis que j’étais exilé après avoir subi une hollowfication, je haïssais les shinigamis et je les haïssais encore...Et pour longtemps sans doute !

Je savais quelle était la suite de sa phrase, mais je n’avais pas voulu l’entendre ainsi que d’avoir des ennuis. Mes amis qui devait s’inquiéter à l’heure actuelle, il fallait me dépêcher et de passer la conversation avec cette shinigami ! Je courrai au plus vite et évitai d’user le shunpô, histoire de ne pas glisser et de me faire capturer aussi facilement que prévu ! Il fallait la semer, la décourager, me faire ignorer ! Ouais c’était mieux...Sale vagabond, avait-je l’air d’être un sale vagabond ? Le mot sale, je compris pour le premier sens du mot : J’étais trempé et à moitié sale à cause de mes nombreuses chutes. Quand au deuxième sens, il était fait pour me provoquer, mais vagabond...Parce que Yinoa ne savait pas du tout si j’étais tout seul ou j’avais une famille ? D’où je venais, d’où je vivais, comment je pouvais voir les shinigamis comme la Furie avec un grand F ! De quelle race et de quel camp je faisais parti. Les shinigamis...Surtout Yinoa...Surtout elle...On aura tout vu !

Je courrai sous la pluie, manquant de glisser, dans l’espoir qui était très mince d’échapper à Yinoa, c’était une course poursuite à la façon d’un chat et de la souris. Capturé ou pas, je ne répondrais pas à une seule question ! Je ne cèderai pas, même si elle ira de main forte, enfin ça dépend de la façon...Pendant que je courrai, la jeune fille au cheveux vert trempé ne me poursuivait pas, mais elle me visait avec ses mains qui était concentré de son énergie spirituelle. Ho...Ho...Je compris que c’était un...

-Bakudo N°4... HAINAWA!

-KIDÔ !" laissai-je donc échapper de ma bouche avant de tomber à terre !

Je mis mes mains en avant sur le sol et vis une corde rampante jaune, un bakudô n°4. La chute n’était pas autant si dure par rapport aux autres, c’était une inoffensive de tous mais elle était glissante. La shinigami de la treizième division était aussi clouée au sol, ce qui était un avantage et ce qui me laisserait le temps de me débarrasser de ce satané kidô ! Je me défis assez rapidement de ce lien qui serrait tellement fort mes deux jambes, mais la Furie avait eu plus le temps que moi et se dirigea vers moi avec un regard de tout à l’heure: son regard d’envie de me tuer, de me trépigner, de me donner des baffes, de me torturer ! Je ne préférai pas imaginer la suite...Le ventre fut mis le sol mouillé, la shinigami avait mis ses genoux sur mes bras et qui me laissait dans l’incapacité de bouger ainsi que la lame de son zanpakutô qui était sur ma gorge...Elle n’allait pas me tuer de toute façon, j’étais trop précieux pour elle pour me tuer afin que je lui fournisse des informations. Je ne disais rien, sauf que je commençais à avoir froid et j’avais une envie d’éternuer. Satané pluie ! À cause d’elle, je sentais que j’allais tomber malade ! Un Rhume sans doute vu que j’avais envie d’éternuer ! Vraiment je commençai à maudire ma journée de pluie !

-Bon! Maintenant, vas-y! Dévoile-toi Robin! J'en ai marre de te courir après!"

Robin? Moi ? Je ne m’appelais pas Robin ! Nan mais oh ! En fixant les yeux de la jeune fille qui m’observait sans me quitter une seconde de mon regard. Elle devait avoir compris que je lui cachai quelque chose et que je ne lui dirai rien ! Je restai muet pendant un moment, en espérant que Yinoa en aurait marre. Ce n’était pas le cas, je commençai à avoir de plus en plus froid et je m’empêchai presque de greloter de tous mes os ainsi que d’éternuer ! D’une voix rauque, je lui dis enfin :

-T’es sourde ou quoi ? Je t’ai dis que ça n’avait aucune importance ! Si t’en a marre de me courir après, t’as qu’à arrêter et tu vas rentrer à la Soul Society faire tes truc et voir ton capitaine Ukita..."

Oups ! J’en avais trop dis ! Je pris sans me rendre compte un air surpris, la jeune fille devait être au bout de la triomphe ou me faire quelque chose afin que je crache une part pour qu’elle fasse son rapport à la treizième division ! Les lumières apparaissaient des lampes, il devait faire nuit vu la couleur des nuages, mais je n’en savais pas plus ! Les vizards devait comprendre que j’étais en mauvaise posture et devaient me chercher à l’heure actuelle. Et merde...Dire que j’étais retenu par la shinigami et que j’étais presque à bout de nerfs ! Allez sale shinigami, que va-tu dire ? J'ai une grosse envie de la frapper !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyJeu 7 Avr - 18:38

Sourde? SOURDE?! Il va voir lui de quoi est capable la sourde! L'espèce d'enflure! J'vais lui montrer qu'un coup de poing ça fait mal! Je vais lui montrer que la dame n'est pas sourde et qu'elle entend tout! Le type le sait que je ne le tuerai pas tant que je n'aurai pas les informations que je veux. Il pourra m'insulter autant qu'il veut, je ne le tuerai pas, mais pour la torture c'est tout autre chose! Je sais que c'est totalement immoral de torturer quelqu'un pour obtenir des informations, mais son cas ne me donne pas le choix! C'est pour le bien de toute la Soul Society! Si ce type fait partie d'un nouvel ennemi potentiel, c'est de mon devoir de protéger tout le monde de ce type! Sourde ou pas, Blond Boy devra m'informer de ce que je veux savoir! Peut-être que pour lui ça n'a aucune importance, mais pour moi ça l'est. Je sacrifierais ma vie au dépend des autres. Lui frappant l'épaule droite solidement d'un coup de poing, j'étais déterminée à le faire parler! Lui pointant cette épaule d'un seul de mes doigt, un connaisseur de kido pouvait reconnaître que l'énergie qui s'y accumulait était celle d'un byakurai.

Je te donne une dernière chance. Si tu ne la prends pas, je bousille carrément ton épaule d'un kido... Alors, dis-moi au moins pourquoi tu te protèges autant? Pourquoi sembles-tu aussi agacé par ma présence? Qu'est-ce qui te choque, hein? Si tu ne veux pas commencer à parler en me disant ton nom, et bien réponds à ces «pourquoi» ! Dis-moi ce qui t'es arrivé bon sang pour que tu aies l'air de t'y connaître à notre sujet!

Enfonçant un peu plus mes doigts sur cette petite blessure que je venais de créer, je voulais au moins qu'il réponde à une des mes questions. S'il ne répondait pas à celles-là, je devrai continuer le martyr. Il s'y connaissait à propos des shinigamis. Il connaissait même mon Capitaine sans que je lui ai parlé de quoi que ce soit. Qui était donc ce type à s'y connaître autant? C'est un espion c'est ça? Un espion du mal? C'était certain que j'en avais marre de lui courrir après, mais j'en avais marre aussi de remplir mes papiers de rapports. Parle, bon sang! C'est pas comme si je lui demandais de décrocher la lune! S'il veut garder son identité secrète c'est son choix d'être le Batman du coin, mais je voulais au moins connaître ses intentions!

La lumière du jour s'estompa déjà, la pluie continuait de creuser le sol et de se faufiler à travers mes vêtements. Je commençais à frissoner, à avoir froid, j'allais attraper un rhume si je n'allais pas me mettre à l'abri d'une minute à l'autre. Tant pis, j'ai capturé ma proie, je ne la lâcherai pas pour si peu! Je ne devais pas penser à moi, mais à l'avenir des autres. La goutte au nez, je ne pouvais pas l'empêcher de tomber. Soit elle restait accrochée, soit elle tomberait sur les vêtements de l'homme. Ni un ni l'autre ne serait agréable. J'ai peut-être l'intention de torturer le blondinet, mais il n'était pas question de le contaminer de mes propres microbes!

Le regard toujours aussi sérieux et menaçant, je n'allais pas me laisser parler comme ça par un type aussi minable que lui. Les torchons dans son genre, on s'en débarrasse après avoir récolté le maximum d'informations bien sûr! C'était avec raison que je ne le traitais pas comme un ami. Son comportement me laissait douter de lui, croire que c'était un criminel parmi tant d'autres! Rien ne me prouvait que c'était un bon gars; à part sauver les demoiselles en détresse. Bien sûr, il voulait que je sois reconnaissante envers lui pour mieux me manipuler ensuite, non? D'ailleurs, parlant de torchon, son imperméable et ses vêtements sont totalement trempés par la température. Tant pis pour lui! Il avait qu'à ne pas être aussi imbécile! Au moins, il ne s'en sortira pas indemne!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptySam 9 Avr - 17:38

Cette shinigami me donna un coup de poing qui était assez solide sur mon épaule droite, je n’avais pas bronché mais j’avais cillé mes yeux. Traitres qu’ils furent, toujours à montrer les sentiments qu’on possédait au fond de soi-même ! Ce coup que Yinoa m’avait donné me disait que je l’avais vexé à cause de ce que je lui avais dis et elle en avait marre que je ne disais pas qui j’étais. Ouais, j’étais un type chiant et je le serais toujours ! Cette fille me donnait déjà la nausée, sans doute le fait qu’elle était une shinigami. Les gardiens de la mort, je les détestai et vous saviez pourquoi...La Furie était très déterminée son coup de poing le prouvait, elle n’abandonnait pas et elle ne le fera sans doute pas. C’était un coup d’avertissement que je ne devais pas être si insolent avec elle et que je devais respecter une dame. C’était étrange...Habituellement, je courrais toujours derrière les filles, mais pas celle-ci, parce que c’était une shinigami? Mon côté mystérieux incitait sa curiosité, surtout quand il s’agissait que je n’étais pas un arrancar et que je l’avais sauvée. Au moins, elle me devait une dette pour qu’on devait quitte, mais non, bizarrement je n’en avais pas envie. Je l’avais sauvée juste parce que ça ne me bottais pas du tout de la voir se faire manger par un stupide hollow de bas étage ! Elle pointa un doigt sur ma petite blessure où elle m’avait frappé tout à l’heure et accumula l’énergie qui ressemblait à un... Byakurai.

-Je te donne une dernière chance. Si tu ne la prends pas, je bousille carrément ton épaule d'un kido... Alors, dis-moi au moins pourquoi tu te protèges autant? Pourquoi sembles-tu aussi agacé par ma présence? Qu'est-ce qui te choque, hein? Si tu ne veux pas commencer à parler en me disant ton nom, et bien réponds à ces «pourquoi» ! Dis-moi ce qui t'es arrivé bon sang pour que tu aies l'air de t'y connaître à notre sujet!

Elle enfonça de plus en plus ses doigts sur ma blessure afin de prévenir qu’elle était sérieuse et qu’elle voulait une réponse à une question ! Et merde ! J’étais dans une impasse : l’heure actuelle mettait les vizards en alerte, ils devaient me chercher. Si je refusai et m’entêtai de ne rien dire, je me prendrai un super Byakurai comme souvenir sur mon épaule et je me ferai tuer par Hiyori ! Mais en même temps j’aurai gardé le silence et le hic, c’était si je n’avais rien dit je serais recherché prioritairement par la Soul Society. Après adieu aux sorties pour une ballade tranquille ainsi que je serais quand même blessé par une shinigami qui possédait une puissance inférieure par rapport à la mienne ! Honte à moi si je le disais ! Honte à moi si je racontais comment je l’avais rencontré en tombant du toit à cause d’une flaque d’eau que j’avais marché dessus ! Honte à moi pour l’épluchure de banane dont laquelle je glissais tout le temps ! Mais je n’étais pas le seul...Yinoa devait aussi avoir honte de ce qui lui était arrivé... Si je disais toute la vérité, Yinoa fera son rapport à son capitaine Ukitake qui le fera au vieux ! Mais en même temps, je connaissais le capitaine de la treizième division. Il possédait une gentillesse, si son officier mentionnera mon nom et prénom, je doutai si il allait passer l’éponge et en parler à Kyoraku...Je prenais le risque mais bon ! Lequel des deux propositions allait-je donc choisir...

De plus en plus mouillé, j’étais dans une situation inconfortable ! Je ne pouvais pas bouger mes mains qui me faisaient de plus en plus mal, afin de faire un kidô ou sortir Sakanade pour pouvoir m’enfuir...J’augmentai les chances d’être malade ! ‘Tain...C’était vraiment pas mon jour ! Mais je n’étais pas le seul : Yinoa frissonnait elle aussi... Elle ne voulait même pas rentrer pour se sécher ou se mettre à l’abri. Rien ! Elle voulait savoir l’une de mes réponses, la Furie était vraiment très déterminée, bien plus que les autres shinigamis que j’avais jadis rencontrés ! La joue toujours plaquée sur le sol remplie d’eau, je trouvais que ce n’était pas confortable vu la froideur...La shinigamie n’était pas gentille vu comment elle me traitait ! J’avouai que moi aussi je n’ai pas été gentil avec elle...J’étais parti en disant que mon nom et le rang dont je me trouvais n’avait pas d’importance. J’avais eu tort peut-être, elle devait me considérer comme un nouvel ennemi de la Soul Society, voire un espion vu que j’avais imprudemment dit le prénom de son capitaine ! Raaaah ! Mais dans quel pétrin tu t’étais fourré Shinji ??!! Je tournai presque mon regard vers la shinigami en soupirant et en fermant les yeux à la fin. Elle avait gagné la bataille et je devais reconnaître ma défaite et que je devais cacher à mes amis :

-‘Tain, dire que c’est pas mon genre de répondre aux questions aux shinigamis...Je doute si tu connais les vizards, c’est que je suis l’un d’eux et non pas un arrancar ! Si..." je marquai une pause tellement que j’avais une envie d’éternuer et éternua "Si tu te demandes comment je sais que ton capitaine est Ukitake, c’est que je le connais depuis longtemps...Sans doute qu’il m’a oublié vu le temps passé ! J’ai été un shinigami, ça remonte à 110 ans si je compte bien, ce n’est pas parce que je suis un assassin ou que j’ai enfreint les lois que j’ai quitté la Soul Society ! j’ai été victime d’une hollowfication d’Aizen mon vic..." Je marquai encore une autre pause, mais ce n’était pas par un rhume, c’était une présence proche d’un hollow qui s’approcha de sitôt, encore...Je continua tranquillement sans prendre le risque de m’éternuer une deuxième fois: "La raison que je sois agacé par ta présence et que je me protège, c’est que je déteste les shinigamis. En particulier la Chambre des 46 de Chuo qui ont injustement jugé mes amis et nous ont considérés comme hollow. Ainsi que..."

Le hurlement sonore d’un hollow m'interrompit, j’aurai bien aimé de boucher mes oreilles, mais ce n’était pas possible. Mes mains étaient bloqués par les genoux de Yinoa et je ne les sentais presque plus. Cette jeune fille devait être fière d’avoir gagné tous ces informations que je ne divulguais à personnes d’autres que les vizards. J’étais tout honteux, moi qui était réputé pour être le mec le plus chiant de mon groupe ! Je me demandai comment expliquer ce qui m’était arrivé et pourquoi j’étais en retard, ce qui n’était pas habituel pour Hiyori...Le hollow était de l’autre côté de mon visage, je ne pouvais pas voir à quoi il ressemblait ! Si je tournai mon visage, je risquai de m'égratigner le menton...Je regardai la shinigami de la treizième division, qu’allait-elle donc faire...Je pariai qu’elle me demandera de ne pas m’enfuir afin que je divulgues quelques autres petites informations que je n’avais pas encore fini. Soit elle allait me dire qu’on devait joindre nos forces vu la façon dont comment elle s’était débrouillée pour vouloir me battre ainsi que le hollow ! Je pouvais bien m’en occuper tout seul comme un grand ! Elle devait penser « ah non ! Ce n’était pas le moment ! Dire que je le tenais !» ou quelque chose en genre. La pluie ne cessait toujours pas de tomber en masse, elle commençait à être violente... À force d’être trainé par terre, retenu par la Furie. J’avais moins froid par rapport à tout à l’heure, mon corps était enfin habitué par la température de la pluie, mais j’avais quand même froid !

Le hollow était perché sur le toit, je le savais à cause de la distance de son cri par rapport à la mienne et celle de Yinoa. C’était chiant, pourquoi les hollow devaient exister et qu’ils avaient un Q.I complètement bornés, pas tous mais c’était très fréquent ! Par exemple Grand Fisher, il avait mangé deux shinigamis je crois. Il était devenu très célèbre, je sentis une autre pression spirituelle qui était aussi semblable à un autre hollow...Mais que foutaient les vizards ?! Ils n’étaient plus capables de repérer ma pression ? Il y avait un problème...Ouais c’était pas normal, ce n’était pas le moment de penser à ce problème. Je verrai plus tard. L’important, c’était d’éliminer ces deux hollows avant que d’autres hollows viennent et que ça devienne un foutoir ! Je regardai la shinigami de la treizième division et lui dis enfin :

-On fait quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyLun 11 Avr - 19:22

Ma simili-torture et mes menaces avaient porté fruit. Voyant la manière dont ses yeux venaient de se fermer et ce soupir lassant, je ne pouvais pas conclure le contraire dans cette histoire. Il avait été agacé, il avait été énervé, poursuivi, pris pour un autre et il avait aidé une pure inconnue. Malgré la chasse au lapin qui avait été lancée, elle s'était avérée avantageuse pour moi. Dans le fond de mon âme, je ne voulais pas faire du mal au type que je tenais. Quelque chose me disait que l'homme n'était pas aussi méchant que je le prétendais. Quand j'ai croisé le fer de son zanpakutô, j'avais ressenti une sorte de confusion dans cet événement. Je l'avais accusé pour rien et il s'était sauvé pour rien. Conclure cette journée, ce serait de dire que c'était un énorme malentendu entre deux individus complètement bornés et imbéciles. Nous avons agi à notre manière de façon idiote et irréfléchie. En plus d'avoir été maladroits avec la situation, tous les événements qui s'enchaînaient ne faisaient que nous rendre plus coupable.

L'homme rouvrit les yeux et se mit à parler. Enfin! Il a réussi à déboucher le bouchon! Mais qu'est-ce qui le retenait l'arrogant, hein? Il avait un chat dans la gorge? Une envie de vomir? De tousser? Un couteau dans le gorge peut-être? Il me donnait l'impression qu'il sortait tout droit d'un cirque. Avec un imperméable aussi démodé, une coupe carrée et des dents aussi longues, on aurait pu croire qu'il était un des animaux en cage qu'on ne montre qu'au spectacle. Ces animaux enfermés pouvaient être des humains sortis des quatre coins du globe, repoussés par toutes les villes à cause de leur laideur et tout. Quand on y repense, à l'époque où nous en sommes aujourd'hui, de telles façons de penser n'existent que très peu. Quand j'y repense, blond-boy n'est pas si moche que ça... Mis à part ses dents, il n'est pas trop mal pour un mec de ce genre...

La voix sombre de square-hair parvint à mes oreilles. Il me disait que c'était anormal pour lui de répondre aux questions des shinigamis. D'ailleurs, il me dit qu'il faisait partie une bande de vizards et non d'arrancars. Fronçant les sourcils, j'écoutai la suite en retirant tranquillement ma lame de sous sa gorge pour la ranger dans mon fourreau. Il se mit à éternuer: probablement un bon rhume qui venait de s'animer à travers son corps. Il dit qu'il faisait partie de la Soul Society, il y avait 110 ans de cela. Eh bien, je me sens très jeune maintenant comparé à lui! C'est pour ça qu'il me semblait aussi habile avec son zanpakutô. Il me révéla aussi qu'il avait subi une sorte d'hollowfication de Aizen. C'est pour cette raison que lui et son groupe furent rejetés de la Soul Society. Baissant mon regard, serrant les poings, je trouvais cette situation plus qu'injuste... Il disait que c'était depuis ce temps-là qu'il détestait les shinigamis et la Chambre des 46. À ce moment-là, j'en avais honte de la Soul Society. Après avoir entendu toute cette histoire, j'étais en train de remettre mon avenir en question. Devais-je continuer de servir une injustice dans le but de sauver des vies? Ou bien me dissocier des autres et me faire encore plus d'ennemis? Le choix était plus ou moins évident à mes yeux.

Alors que l'homme allait continuer son histoire, il fut interrompu par une nouvelle apparition de hollow. Il était à deux maisons de distance de notre position, sur un toit. Levant un regard en sa direction, serrant les dents ensemble, ma position sur le raconteur nous mettait en position fâcheuse: surtout pour lui. Alors que le cri d'horreur de la créature maléfique résonnait en écho sur toute la bordure de Karakura, je sentis une seconde apparition tout près. Cet interrogatoire devait se terminer maintenant sinon, notre vie allait être mise en péril. Serrant les poings de chaque côté de mon corps, je me relevai sans regarder celui qui venait d'être libéré. Poussant un soupir, dévisageant le criard au-dessus, j'allais dire quelque chose qui allait déterminer le fin de cette pathétique et minable journée.


Vizard sans nom, je ne dévoilerai pas ce que tu es à Ukitake. Je ne voudrais pas qu'on vous pourchasse comme des rats. Je déteste les injustices et c'est pourquoi tu es libre de ce que tu voudras faire à présent. Fais ce qui te semble le mieux et je ne t'en voudrai pas si tu t'en vas...

La pluie, les éclairs dans le ciel, les nombreux nuages et la brume légère, toutes ces conditions météorologiques ne m'empêcheraient pas de vaincre les hollows. Qu'il me manque une jambe ou un bras, je trouverai le moyen de les empêcher de faire des victimes: C'était mon devoir de shinigami. Même si je me retrouvais dans une injustice bien cachée, je ne laisserai pas tomber tous les innocents. Par contre, je n'oublierai jamais cette histoire et ces vizards pouvaient compter sur moi. Même si cela était en théorie illégal, il était aussi illégal de juger des innocents comme des traitres. Ils n'ont pas eu le choix de subir ce qu'ils ont subi et on les a jugés comme tel. Je ne sais pas combien ni qui sont-ils, mais ils n'ont pas à s'empêcher de vivre pour un truc de ce genre.

Sans regarder derrière moi, je dégainai mon zanpakutô. D'un bond silencieux, je me précipitai vers le hollow qui semblait sans conscience. Un tel manque de personnalité permettrait au combat d'être moins difficile et me permettra de vivre un peu plus longtemps. D'une coup horizontal, je fauchai une de ses jambes. Le hollow s'agenouilla en poussant un nouveau cri. Me frappant du revers de la patte que je bloquai sans mal, je ne me doutai pas qu'il avait une telle force en lui. Même si j'avais bloqué, le coup m'envoya valser dans un bâtiment tout près. Poussiéreuse, je me relevai avec l'aide de ma lame. Les deux mains sur le manche de celle-ci, je bondis de nouveau vers le hollow qui m'avait suivi jusque-là. D'un coup vertical bloqué par une espèce de griffe, il me repoussa de nouveau comme une vulgaire mouche. Effectuant un shunpô juste derrière lui, au niveau de sa tête, les doigts pointant celle-ci, je lui balançai un byakurai avec l'incantation. Le hollow s'était mis sur le côté pour éviter juste à temps. L'agacement au visage, je shunpotai de nouveau et d'un coup horizontal je fendis son masque. L'horrible chose se désintégra dans un cri de douleur. En poussant un soupir, je sentis la seconde présence de hollow. Il me semblait beaucoup plus fort que l'autre. Est-ce que le Vizard était encore dans les parages? Allais-je me faire foutre la raclée du siècle? Nous le saurons dans le prochain épisode...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyMar 12 Avr - 19:52

Bon...Récapitulons de tous ce qui s’était passé pendant la journée:

J’étais sorti dans un après-midi du hangar après avoir avertis aux vizards que j’allais donc sortir pour me changer les idées, en emmenant mon zanpakutô. Je l’avais pris afin d’éviter les risques de me faire attaquer et non pour attirer l’attention des humains ! Je voulais me balader, «courir» derrière les filles du lycée. Mais rencontrer une shinigami ça non ! J’avais prévu la poursuite, j’avais pensé l’échapper en masquant ma pression spirituelle. Après la pluie, le beau temps...Je croyais pas à cette phrase qui était assez courante ces derniers temps : soit il y avait des averses, soit il y avait un mauvais temps. Quand j’étais sorti du hangar, il faisait beau, le sol était rempli des flaques d’eau ainsi que les toits. J’avais décidé de sautiller de toit en toit tout en évitant soigneusement les flaques d’eau !

Shinigami...Ô shinigami...Pourquoi diable étiez vous là en train de surveiller les alentours de Karakura ? La réponse était toute simple : leur tâche principale était de massacrer au grand nombre de hollow. Pas de poursuivre une personne tête baissé en le prenant pour un arrancar ou quelque chose en ce genre parce qu’il y avait eu un hollow aux alentours ! J’étais tellement occupé à chercher le moyen de semer la shinigami dont j’avais cru qu’elle était un garçon, à cause d’une simple flaque d’eau, que moi j’avais marché par mégarde dessus glissa du toit et avais atterri sur la couverture d’une poubelle de métal. Ce n’était pas dans mes habitudes, moi qui était toujours adroit et qui ne tombait pas d’une façon complètement R-I-D-I-C-U-L-E ! À peine relevé, j’avais entendu une voix qui m’avait averti que la jeune shinigami allait arriver à la même façon que moi sauf que ce n’était pas le même. J’avais manqué de rire quand j’avais compris que Yinoa avait glissé du sol par une épluchure de banane !

Pensant qu’elle allait me demander mon identité, ce n’était pas le cas. La shinigami m’avait attaqué avec un regard meurtrier qui me disait que j’étais mal barré : parce que j’étais un arrancar selon elle et qu’elle devait s’en vouloir de s’être tournée au ridicule ! C’était pas un shinigami mais une, j’avais cru qu’elle était faible, gentille comme les autres filles que j’avais rencontré : erreur fatale ! C’était au contraire, une Furie ! M’attaquer avec plusieurs coup inutiles, tout ça à cause d’une simple présence d’un hollow ! C’était donc en effet, un quiproquo. C’était la première fois que j’avais eu ce genre de conversation et je n’avais pas aimé du tout, vu d’où cela m’avait mené ! Je me rappelais que je n’avais pas eu envie de me battre contre elle, surtout quand il s’agissait d’une raison qui n’était pas réellement vrai ! J’avais maintes fois essayé de lui dire que je n’étais pas un arrancar, mais j’ai été interrompu par les attaques violentes de Yinoa et par la jolie glissade causée par la peau de banane ! J’avais un instant cru que j’étais perdu, mais non. J’avais eu une chance que la shinigami s’était fait bloqué sa jambe d’une façon comique par un ciment si je me rappelais bien. Ceci pensé, c’était une fille qui devait avoir une place dans les loges d’une pièce de théâtre de la comédie. J’avais même pensé qu’elle avait un Q.I de retardée car elle me prenait toujours pour un arrancar alors que je n’avais pas de masque qui trainait quelques part sur mon visage et sur mon corps ! Bien qu’elle était en mauvaise position, je l’avais, à mon regret, sauvée du hollow et en même temps ça prouvait que je n’étais pas un arrancar.

Une fois tué le hollow pour lui faire payer ce qu’il m’avait fait endurer. La shinigami avait voulu me remercier, ouais...J’avais voulu des excuses et des remerciements, j’étais content, mais dire mon prénom et mon nom pour le mentionner dans les rapports de la Soul Society : NON MERCI ! Et je pensais l’avoir fui...Grossière erreur : Surpris par la pluie et par les toiles du toit, j’étais tombé et fus mouillé à mon désespoir ! Moi qui m’était tellement donné de mal pour protéger mes vêtements, mon zanpakutô de la pluie ! Vous savez que le vent pouvait être des fois, être vraiment méchant... Emportant mon béret, je couru après ma casquette et fini par trouver la sortie tant cherchée. Avant la sortie, il y avait toujours un mauvais moment à passer : je m’étais cogné la tête contre celle de Yinoa. À ma grande surprise de la revoir assez rapidement, j’avais encore voulu l’échapper ! Ce qui n’était pas réussi, le hainawa avait ligoté mes jambes et j’étais brutalement tombé par terre. Prisonnier de cette shinigami, elle me demanda qui j’étais en mettant la lame sur mon cou. Visage collé sur le sol dont ruisselait l’eau de pluie d’une température froide. J’avais à un moment ras le bol, marre, une envie de me débarrasser et d’éviter de recevoir une sandale du siècle venant de la part d’Hiyori ! Les vizards me cherchaient à l’heure passé. Effectivement, c’était déjà le soir ! Comme le temps passait vite...J’avais encore énervé Yinoa et j’étais têtu voire chiant. Je ne voulais en aucun cas dévoiler mon identité !

Coincé...Complètement coincé ! Elle m’avait menacé de me bousiller mon épaule avec un Byakurai, après avoir donné un coup de poing. J’avais eu honte à un moment, avouer mon histoire à une fille qui possédait une puissance complètement inférieur à moi ! Si les vizards l’apprenaient...Je ne risquai pas cher de ma peau ! Complètement désarmé, les mains retenu par les genoux de Yinoa, j’étais plus vulnérable face aux maladies qui se présentaient dans chaque gouttes d’eau venant du ciel. Je n’avais pas eu le choix et j’avais commencé à raconter tout ce qui m’était arrivé en faisant attention à ne pas dévoiler mon nom. Bah ! De toute façon, comme l’histoire était racontée, Yinoa n’allait pas hésiter à faire des recherches ! Et peut-être elle allait le dire à Ukitake qui pourrait peut-être passer l’éponge puisqu’il me connaissait bien. Pendant que je racontai, j’ai ENCORE été interrompu: en m’éternuant, ce qui montrait que j’étais maintenant tombé malade ! Et en repérant soudainement deux pressions spirituelles qui étaient semblables aux deux hollows ! La journée n’allait pas être finie...Voilà ce qui s’était passé, je devais avouer que c’était une drôle journée parsemée de malentendus, de quiproquos, d’accidents complètement ridicules....Et j’en passais !

J’avais à peine remarqué que la shinigami avait retiré la lame de son zanpakutô de mon cou et qu’elle l’avait rangé dans son fourreau. Voilà ce qui était mieux, elle fronça les sourcils pendant un moment. Quand j’avais raconté l’injustice de la Soul Society, elle commençait à devenir pensive. Quand elle comprit immédiatement la situation auxquels nous nous trouvions actuellement, elle serra les poings et se leva. Mes mains libérées, tout mon corps aussi l’était également, je pouvais bouger, libre à mes mouvements. Je me décollai du sol et me mit debout, j’avais déjà mal au dos et j’avais eu du mal à sentir mes mains. Yinoa ne me regarda pas, elle fixait du regard le hollow qui savait que gueuler par dessus du toit ! Elle poussa un soupir et me dis:

-Vizard sans nom, je ne dévoilerai pas ce que tu es à Ukitake. Je ne voudrais pas qu'on vous pourchasse comme des rats. Je déteste les injustices et c'est pourquoi tu es libre de ce que tu voudras faire à présent. Fais ce qui te semble le mieux et je ne t'en voudrai pas si tu t'en vas...

Je compris qu’elle voulut mettre un terme à cette journée qui était complètement pénible et inutile pour elle. Il pleuvait toujours, le ciel qui était presque d’une couleur noire me montrait qu’il y avait de l’orage ainsi que la brume qui était déjà apparue. Je compris aussi que je pouvais compter sur la langue de la shinigami elle-même qui semblait avoir compris l’injustice de la Soul Society. Je ne disais pas un mot, ouais, il y avait rien à dire...Elle dégaina son zanpakutô et fit un bond totalement silencieux mis à part les décollements de gouttes d’eau venant de la pluie. Yinoa allait s’occuper du premier hollow, moi qu’allait-je donc faire ? Je dévisageai le second hollow qui était penché sur le toit, il était dans une forme d’un oiseau. Vu ses ailes, il serait capable de voler. Sa pression spirituelle semblait être plus forte par rapport au premier, jetant un regard à la shinigami qui para l’attaque mais qui fut brutalement repoussée en arrière. Je m’étais dit de m’occuper du deuxième hollow afin de lui faciliter la tâche puisque Yinoa me semblait être épuisée par cette course poursuite qui avait été en fin de compte inutile.


Bon, comme je l’avais pensé tout à l’heure, ce hollow était du type aérien. Il y avait même pas de doute en plus ! Je dégainai Sakanade et fit aussi un bond vers ce hollow. Je ne me préoccupais pas pour Yinoa, j’étais trop concentré sur ce monstre sans cervelle. En passant l’offensive, celui-ci para en faisant un bond vers le ciel ! Ah ! Le lâche ! Penser que les combat aérien était mon point faible : il avait totalement tort ! Je regardai, la tête penchée en haut et analysai la situation. Je fis un tour autour de lui qui commençai à presque perdre son sens d’orientation et fit un bond assez bruyant pour me diriger vers lui. J’allais lui porter un coup final sur la tête quand soudain...Une queue apparu et manqua de frapper en plein fouet sur mon torse. Heureusement que je l’avais évité avec mon zanpakutô en faisant attention de ne pas atterrir brutalement par terre ou sur un immeuble,maison...D’un geste rapide et efficace, je coupai la queue du hollow qui hurla de douleur ! J’allais lui porter pour de bon un coup final sur la tête quand vint l’envie d’éternuer en plein de combat ! J’éternua au moment où j’avais une ouverture du hollow et para de justesse le coup de griffe du hollow mais je n’avais pas pu contrôler la puissance de frappe ce qui m’envoya brutalement par terre ! Le sol fut déformé, sonné par l’impact du choc. J’avais eu du mal à me remettre sur mes deux jambes et j’éternua encore une deuxième fois ! Le rhume ! Ah ça ! Ça commençait à me souler à la fin ! Je bouchai mon nez et éternua encore une troisième fois !

Le hollow avait voulu profiter ce moment pour m’attaquer, j’avais une grosse ouverture ! Quand je m’étais rendu compte, c’était trop tard pour réagir ! Soudain, le hollow trébucha par terre, étonné par la maladresse de celui-ci. Je n’hésitai pas à l’attaquer ! J’arrivai en face du hollow et lui porta un coup final sur la tête. Voilà ce qui était fait ! Ce hollow gueula avant de disparaître, je flottai dans le ciel et sentit que la pression spirituelle du premier hollow avait disparu. Yinoa devait être épuisée après ce combat...Moi de même, surtout quand j’ai été maintes fois tombé ! Je rangeai Sakanade dans son fourreau et n’eut aucune envie de parler avec la shinigami de la treizième division. Peut-être que j’allais la voir à l’avenir, dans les meilleures conditions bien sûr ! Elle m'avait elle-même dit qu'elle ne m'en voudrait pas si je m'en aille sans lui dire que je m'étais occupé du second hollow.D'un bond, je m'en allais en direction à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) EmptyJeu 14 Avr - 19:32

Avais-je eu tord de lui dire qu'il pouvait partir? Avais-je eu tord de le laisser filer sans connaître véritablement son nom? Un jour ou l'autre, je le verrai de nouveau, un jour ou l'autre, nous aurons l'occasion de se recroiser, un jour ou l'autre, je connaîtrai le véritable nom de cet homme. Je sais ce qu'il est, lui et ses copains, je sais que c'est un type bien, mais cela ne m'empêchera pas de jouer à cache-cache avec lui... La prochaine fois que j'aurai l'autorisation de traverser de de venir dans ce monde, il retrouvera de nouveau la furie devant lui. Toujours aussi maladroite, toujours aussi vilaine, la furie fera son retour un jour ou l'autre. Peu importe ce qu'il en pense, peu importe ce que vous en pensez, le monde réel subira de nouveau la tornade du nom de Yinoa.

Perchée sur un toit à l'endroit où était apparu le hollow que je venais de tuer, je regardais Robin des bois prendre la fuite avec son butin. Il était rapide, il était prêt à distribuer son trésor avec les siens et rien ne les arrêtera puisque leur identité restera secrète tant qu'il n'y aura que moi qui sera au courrant de celle-ci. Robin, court autant que tu voudras, le Sheriff de Karakura retrouve toujours ses criminels et il ne les oublie jamais. Sache que je ne t'oublierai pas de sitôt, toi et tes amis. À mon prochain passage, je t'enfermerai entre les barreaux sans que tu puisses t'en sortir. Ce sera ta punition pour ne m'avoir jamais dévoilé ton nom. Robin, cours autant que tu veux, gambade autant que tu veux, la justice te rattrapera, mais je serai là pour te protéger d'elle. Peu importe qui sera le traître à divulguer ces informations, il devra me passer sur le corps.

Dégoulinante de cette eau divine, je poussai un soupir qui en disait long. Mon éternuement, mon grelottement et mon nez rouge signalaient que j'avais attrapé un rhume. Essuyant mon nez avec mon index pour l'essuyer ensuite sur mon uniforme, je me disais que cette poursuite de chasse à l'homme ne m'avait pas vraiment rapporté quelque chose de bon mis à part me méfier de certaines choses vis à vis les décisions prises par la Soul Society. Ouvrant la porte secrète qui me ramènerait à la Soul Society, je me disais que la suite des choses allaient être à l'encontre de mes principes. Je ne devais pas mentir à Juushiro ni aux autres, mais pour protéger ces êtres de cette injustice, je n'avais pas le choix. En restant pensive face à cette décision, j'en restais sur cet air pendant environ une semaine avant de retrouver véritablement mon sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty
MessageSujet: Re: (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )   (Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(Flashback)Rencontre d'une shinigami et d'un vizard assez...Catastrophique (Pv: Yinoa <3 )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Araigné vs Chat - Shinigami vs Vizard - Nao vs Luffy - Shikai en puissance!
» Vizard vs Vizard 2 (PV Ryu,entraînement mars)
» Acquisition Bankai [Pv Yinoa]
» Commande de Yinoa Inugami.
» Entrevue avec Yinoa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Bordure extérieure-
Sauter vers: