Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyLun 4 Juil - 12:23

    Une prérogative lui avait été envoyée, Byakuya Kuchiki, capitaine de la sixième division, devait se rendre dans le monde réel afin d'élucider un mystère. En l'absence d'Hitsugaya il devait s'y coller, une tâche digne d'un subalterne qui écartait sa dignité, mais bon, il n'avait d'autre choix que de s'y plier. Une mission de routine qui possédait toutes les allures d'une ennuyeuse virée. C'est lorsqu'il fut prêt à s'y rendre, accompagné d'un papillon de l'enfer, que le représentant de la noblesse passa le Seinkamon dans le but d'atteindre Karakura. Il se rendait rarement dans cette ville, notamment car ce n'était pas sa fonction première et aussi, car ce monde manquait cruellement de raffinement. Sur les lieux, rien ne l'alertait d'une quelconque anomalie. Tout se déroulait le plus normalement possible, les marchands qui souriaient en essayant de revendre leurs produits désuets, les jeunes gens qui se couraient mutuellement après en jouant à des jeux puérils, et enfin les travailleurs qui se contrastaient les un aux autres entre ceux qui étaient heureux de s'y rendre et les moins joviaux qui n'y allaient que par obligation.

    Rien d'inquiétant jusqu'ici, mais il ne fallait toutefois qu'il se rende là où la douzième division avait détecté des énergies pour le moins étranges. Descendant au plus bas pour atterrir les deux pieds sur le sol, Byakuya s'avança distinctement à travers les quartiers tout en observant à proximité à la recherche d'indices potentiels. Finalement, il mit quelques minutes avant d'arpenter un petit chemin qui scindait une forêt en deux. C'est dans les environs qu'il devait se rendre, et c'est par ce lourd silence qu'une légère brise se leva, soulevant quelques feuilles mortes au passage. À l'approche de la plaine centrale, le capitaine augmenta doucement la cadence de ses pas pour se joindre au centre de ce dernier. Il leva la tête vers les cieux, la lune était pleine et lumineuse, elle semblait toute proche, quand tout à coup un vent violent se leva. Certainement par instinct, le noble esquiva un puissant coup de griffe avant de porter son arme en joue vers la créature. Un hollow, faible, ce n'était pas la menace ni la source qu'il prospectait. Sans un mot, Byakuya se débarrassa du monstre d'un coup de sabre tout en replaçant correctement la lame dans son fourreau.


    *La douzième division s'est probablement leurrée, il est inutile que je perde mon temps ici*

    Pour lui rien n'attirait son attention, pas ici en tout cas. Une erreur de coordonnée était toujours envisageable, ou bien n'était-ce là qu'un vulgaire problème de hollow, et dans ce cas il n'avait plus rien à faire là. Décidément, il aurait largement préféré rester à la Soul Society pour remplir son rôle, et non celui de Sherlock Holmes. Alors qu'il s'apprêtait à quitter définitivement la forêt, un bourdonnement l'immobilisa dans son élan. Sans se retourner, il jeta un coup d'œil derrière son épaule, les yeux légèrement plissés, il attendait de voir à qui ou quoi il allait faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyLun 4 Juil - 16:50

‘Tain...Pourquoi c’était moi qui devait faire cette tâche ingrate ? Pourquoi c’était moi qui devait acheter de quoi à manger ? D’accord, il suffisait pour les autres de tourner à leur occupations et que moi j’étais le seul à me faire chier... Il a fallu que Kensei nous dise qu’on était en rupture de stock ( question de nourriture-) et qu’il ne pouvait pas cuisiner quoi ce que ce soit si l’un d’entre nous n’allait pas acheter de quoi manger. Là tout les regards étaient braqués sur moi, j’avais demandé pourquoi ce n’était pas Mashiro et Hachi d’habitude. Ils m’avaient répondu qu’ils étaient occupés, l’un était en train de revoir un sort de kidô et l’autre était en train d’embêter Kensei. On appelait ça s’occuper ? J’avais protesté du premier coup et j’ai récolté une tong de la part d’Hiyori, ce qui me força d’y aller. J’avais pris mon zanpakutô au passage sans savoir pourquoi, il allait bientôt faire nuit et je ne voyais pas les risques que je pouvais courir mis à part les rencontres mouvementées des shinigamis. Cela me fit rappeler celui de la Furie dont j’espérai de ne pas la croiser une fois de plus ( la Banane était inclus dedans aussi-) ! Ainsi que mon ancien collègue Girachi dont je n’avais plus ou moins envie de le revoir. Il avait disparu au moment où je voulus dégainer mon zanpakutô et je ne savais pas encore la raison. Ben, c’était pas important de toute façon !


Après avoir acheté de quoi mettre sous la dent à la supérette ainsi que payé et mis dans un sac plastique. Les regards des humains étaient tous soupçonneux, méfiant, étonnés... Tout ça parce que je portais un katana ! Ils avaient jamais vu une épée de leurs vies ou quoi ? Franchement, je savais que je n’aurai jamais du prendre par réflexe mon zanpakutô mais je n’avais pas eu le temps de réfléchir et d’hésiter ! La prochaine fois, je trouverai un prétexte de m’occuper soit en lisant quelque chose ou en parlant avec l’une des personnes du groupe. C’était ça ou faire une corvée comme acheter à manger dans une supérette où les gens me dévisageaient.

J’avais pas voulu reprendre le même chemin qu’à l’aller, histoire de ne pas re-croiser les gens pénibles ou avoir des ennuis avec eux. J’allais un peu plus loin que prévu et ça me soulait parce que à chaque moment où je trouvai un chemin qui me menait directement à la planque... Je manquai de croiser les shinigamis qui étaient en patrouille de nuit et ça m'énervait. Donc j’étais assez loin de la ville et j’étais près de la forêt, il y avait un chemin qui devait mener à l’autre côté de la ville si je ne me trompai pas. J’étais pas sûr de moi, parce que ça dépendait des moments où j’étais bon en sens d’orientation... Le vent se leva et fit voler les feuilles qui dansaient dans le ciel, je vis la Lune et la contempla pendant un moment en silence. Cette Lune me faisait rappeler la hollowmorphose que Aizen avait si soigneusement préparé avec ses complices...

Je ne savais pas combien de temps j’étais resté debout à ne rien faire que de penser en contemplant tout bêtement la Lune. Mais j’avais arrêté de rêvasser quand j’avais senti une pression spirituelle qui était clairement au niveau du capitaine. Merde...J’étais resté trop longtemps pour qu’on me repère ! Je marchai à grand pas afin de quitter tout de suite la forêt mais au moment où j’allais quitter, je sentis une autre pression spirituelle qui ne m’était pas inconnue... J’aurai pas dû être trop agité, sinon ma pression n’aurait pas émanée dans la forêt et n’aurait pas empêché le capitaine du Sereitei de partir retourner chez lui. Tssss...J’avais pas le choix il me semble... Donc je me montrai devant le shinigami qui ne s’était pas retourné et qui semblait attendre à ce que j’apparaisse. Quant à l’autre pression qui émanait de l’autre côté, je savais que ce n’était pas un vizard parce que sinon je l’aurai reconnue.

Je pouvais voir à quoi il ressemblait le capitaine grâce à la lumière de la Lune. C’était en effet un capitaine ( et merde...-), je pouvais lire sur son haori le numéro de la division : six. Je reconnus entre mille les Kenseikan que portait le shinigami. Le vice-capitaine du capitaine Kuchiki en portait un quand j’étais shinigami à l’époque. Je ne pouvais pas savoir de qui il s’agissait puisque je ne voyais pas son visage en entier...Je souris à mon aise et lui adressa la parole :

- Tu es un membre de la famille Kuchiki ?



Dernière édition par Hirako Shinji♫ le Lun 26 Sep - 20:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyMer 6 Juil - 9:56

Quelques temps après leur arrivé dans le Hueco Mundo, Aizen avait réussît à utiliser une partie des pouvoirs du Hogyoku afin de créer son armé d’arrancar et donna par la suite un nouveau pourvoir à Tousen. La construction du Palais était terminé et cela ressemblait vraiment à un Palais cette fois là, Tousen pouvait le sentir qu’il y avait des murs ainsi qu’un toit et d’après ce que lui avait expliqué Aizen, il avait fait un toit ressemblant à celui de la Soul Society c'est-à-dire avec un ciel bleu qu’il faisait tout le temps jours dans Las Noches mais pour Tousen qui était aveugle ça ne l’apportait vraiment rien de plus, ensuite il leurs donna à Gin et à lui une nouvelle tenue ressemblant à celle des arrancars. L’ayant mise sur lui et tout étant dans ses quartiers, il décida d’aller vers la salle du trône et de remercier Aizen pour ce nouveau pouvoir acquis grâce à lui. Jusqu’à maintenant les raisons pour lesquels, il avait suivit Aizen était inconnu aux yeux de la plupart de toute la Soul Society mais pour Aizen et Gin cela ne faisait aucun doute que même s’il ne leur avait pas dit, il aurait tout de suite comprit son réel objectif. Les raisons qui avaient poussé Tousen à suivre Aizen par rapport à ses convictions étaient inconnu elle aussi, mais lors de sa réponse il a clairement dit « Les seuls chemins que je vois ne sont pas couverts de sang. Ces chemins sont les chemins de la Justice, peu importe le chemin que je choisis ce sera le chemin de la Justice ». Pourtant il savait très bien ce qui allait se passer si Aizen créait l'Ouken, des milliers de gens mourraient et de plus un combat sans merci serait livrer contre la Soul Society. Etant tranquille dans ses quartiers, il touchait Suzumushi avec grâce afin de se souvenir de son amie morte il y a longtemps, il se disait que si il avait fait ça c’était parce qu’il suivait ses convictions après avoir passé un peu de temps devant celle-ci, il se leva soudainement, prit Suzumushi avec lui, sortit de ses quartiers pour aller en direction de la salle du trône afin d'échanger quelques mots avec Aizen, il avait sans doute besoin de parler de ce qui allait advenir de ce monde après l'invasion de Karukura de plus il avait besoin de le remercier pour le nouveau pouvoir acquis. Il marchait dans les couloirs de Las Noches et rencontra alors Gin qui semblait lui aussi s’y diriger. Pas besoin de le voir pour sentir son sourire habituel, c’était quelqu’un de très dangereux, rien qu’avec ses paroles Tousen était certain qu’il pouvait tuer une personne mais le connaissant c’était dans sa façon d’être, son caractère mais l’on pouvait quand se poser la question sur lui, a t-il des qualités ? Pour l’instant il ne l’avait pas montré et on pouvait s’attendre à tout, selon Tousen ses défauts son tout simplement ses qualités mais en aucun cas ce n’est pas un être pur. Gin l’ayant remarqué s’avança et lui lança un bonjour taquin à sa manière :

Gin: Ohayo, Kaname.
Kaname: Bonjour. Pourquoi souris-tu comme ça Ichimaru ?
Gin: Je souris parce que je suis content de te voir... Non je rigole.

Tousen ne répondit pas à ça, il se contenta de continuer sa marche et de ne pas faire à attention à ses taquineries. Après quelques pas accompagné par Gin, il ouvrit la porte de la Salle du trône où se trouvait bien évidemment Aizen, qui pouvait profiter tranquillement de son règne mais semblait réfléchir plus qu’autre chose, soudainement c’est Aizen qui prit la parole en premier lorsque les deux arrivèrent devant le grand escalier, il leur expliqua qu'un des arrancar avaient encore été en ville pour faire n'importe quoi :

Kaname: Comment ose t-il ? Permettez de me rendre surplace.
Gin: Quel Vilain garçon celui-là. Kaname-san occupe t'en tout seul, j'ai la flemme.

Tousen se prosterna devant Aizen tout en ajoutant un « A vos ordres Aizen-sama, j’y vais de ce pas », d’un geste simple avec son doigt il ouvrit un Garganta, un portail utilisé par les arrancars lui permettant de se rendre dans le monde réel. Il s’avança tranquillement dans le portail et arriva dans le monde réel et pu constater qu'effectivement un arrancar s'amusait déjà. Avant d'arriver dans cette endroit, il avait prit soin de modifier sa pression spirituelle de telle sorte qu'on ne le reconnaisse pas tout de suite. En marchant il arriva très vite en présence d'autres personnes, Kaname venait facilement de reconnaitre ces pressions spirituelles celle du Capitaine Kuchiki de la 6ème Division, mais l'autre était celle de quelqu'un qu'il n'avait pas revu depuis longtemps (Lol):

Kaname: Quel surprise... Je ne pensais pas vous revoir aussi vite Kuchiki, ainsi tu as réussis à survivre à la blessure infligé par Gin ? Pourtant, il me semblait qu'il avait bien visé...

Puis se tourna vers l'autre :

Kaname: Finalement, vous avez survécu vous aussi Hirako Shinji... Une chose qu'il va certainement falloir rectifier. Cependant, je n'ai pas le temps pour ça maintenant.

Il se retourna et commença à partir en direction de sa cible principale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyVen 8 Juil - 23:48

    Le visage tourné en signe d'avertissement, Byakuya eut la surprise de découvrir une première silhouette. Fine, élancé, l'individu n'était pas très visible à cause de la nuit, mais le fin observateur qu'il était ne pouvait pas passer à côté de sa tenue vestimentaire. Un style humain tout ce qu'il y a de plus fréquent, des cheveux coupés au bol et un sourire qui ressortait à merveille ses dents d'un blanc immaculé. Au niveau de sa taille, le noble reconnut un sabre semblable de près comme de loin aux Zanpakuto des shinigamis. Si c'est le cas, il ne faisait pas partie des armées de la cour, alors, pouvait-il s'agir d'un exilé ? Le capitaine s'orienta enfin pour faire face au personnage, il s'approcha ensuite en faisant quelques pas en avant et s'arrêta à une vingtaine mètre de l'homme. À cette distance, il crut reconnaître un ancien dirigeant de la cinquième division. Pas de doute possible, c'était lui, Byakuya se rappelait l'avoir vu une à deux fois lors de certains de ses entraînements. Qui plus est, il avait souvent eu vent des différents mouvements du Gotei 13, son grand-père ginrei lui racontait souvent ses anecdotes pour lui donner un avant-goût de son poste. Pas le temps de prendre la parole qu'un autre spécimen s'approcha dans leurs directions, mais contrairement à son homologue, il reconnut immédiatement le reiatsu et le physique de l'homme. Tosen Kaname, ancien capitaine et actuellement traître de la Soul Society, ce qui le plaçait dans le top trois des hommes les plus recherchés. Comme d'habitude, il fut le dernier à user des mots afin de répondre aux deux protagonistes. Tout d'abord, il s'adressa au blond dont il ne savait pas ou plus l'identité.

    - Kuchiki Byakuya, capitaine de la sixième division pour rester formel, mais cela n'a pas d'importance. Tu es un vizard n'est-ce pas ?

    Il se rappelait cette sombre histoire, ce jour où tout commencer. À cette époque il était jeune, mais c'est une date ancrée dans l'histoire. L'exil et la disparition de Kisuke Urahara et de Yoruichi Shihoin, ainsi que celle de huit autres capitaines et/ou lieutenants. Les projets d'Aizen avaient débuté à cette période, et Kaname était déjà sous les ordres du manipulateur depuis très longtemps. Ces retrouvailles étaient négatives dans le sens où cela soulevait certains souvenirs douloureux, mais elle était positive pour l'opportunité qui se présentait devant lui, celle d'arrêter un des renégats et de l'interroger. Celui qui se présentait en tant vizard potentiel ne semblait pas chercher le combat, du moins pas dans l'absolu. Kaname par contre confirma ses intentions en remettant l'extermination de l'autre individu à plus tard. Byakuya sortit sa lame de son fourreau, il était lui aussi prêt à se saisir du criminel pour le ramener au sereitei, et nul doute qu'il mettrait tout son cœur dans cet affrontement.

    - Tosen Kaname, je ne pensais pas que notre route se croiserait de nouveau si rapidement. Les délits que vous avez commis sont hélas, inexpiables, il est de mon devoir de vous arrêter.

    Promptement, le capitaine s'affaira sur l'homme à la peau sombre afin de lui porter un coup direct et rigoureux. Ce dernier contra bien évidemment la lame, mais Byakuya s'efforça de le repousser et de le trancher une seconde fois en agissant comme il l'a toujours fait, vite et bien. Il espérait que l'autre personne n'allait pas intervenir en sa défaveur, quoique s'il s'agissait bel et bien d'un vizard, il n'avait aucune raison de s'en prendre à lui, mais davantage à Tosen. Le duel entre trois shinigamis de talent allait pouvoir débuter, mais impossible de définir un pronostic quant à l'issue de ce dernier. Pour Byakuya, il ne fallait ni baisser sa garde à aucun moment, ni sous-estimer l'un d'entre eux. En revanche, il ferait son maximum pour tenir sa promesse et honorer sa fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptySam 9 Juil - 9:27

Ce capitaine s’était retourné et s’était approché de quelques pas, moi je restais sur mes gardes. On ne savait jamais ce qu’il allait faire de toute façon, comme les autres adversaires que j’avais précédemment croisé... Il était fort possible d’être attaqué par surprise et de se faire prendre le dessus. Mais le capitaine de la sixième division et moi avions une distance de vingt mètres, j’avais eu la confirmation grâce à l’écharpe que le shinigami portait autour de son cou. Soudainement, je sentis la pression spirituelle s’approcher exprès vers nous et ce n’était qu’autre celui de Kaname Tousen.

Kaname Tousen... L’un des complices de Tousen qui se dirigeait vers nous, j’étais d’abord en face du capitaine Shinigami et maintenant il osait de se diriger vers nous ! Je sentis que je n’allais pas le laisser passer pour autant si peu ! Après qu’il ait apparu il dit au capitaine shinigami (qui était en effet un membre de la famille Kuchiki-) qu’il avait réussit à survivre à la blessure infligée par Gin... Tient..Tient..Cela voulait dire que Aizen avait maintenant mis son plan en action et était passé pour traitre à la Soul Society. Il me dit que j’avais finalement survécu aussi et qu’il va falloir certainement rectifier. Il avait même ajouter qu’il n’avait pas le temps pour ça. AH ! Il n’avait pas le temps ?! Je ne m’en souciai pas qu’il avait le temps ou non, l’erreur qu’il avait faite c’était d’apparaître devant moi et de me croiser ! Je ne laisserais pas partir comme ça, il avait fait genre dire ‘’ bonjour ! Heureux de vous revoir en vie ! Je vais devoir vous tuer après ! Quel dommage n’est-ce pas ?’’ ou un truc de ce genre là. Rien que d’y penser, j’avais même l’impression d’être traité comme un déchet dont il ne fallait pas prêter une attention particulière...

-Kuchiki Byakuya, capitaine de la sixième division pour rester formel, mais cela n'a pas d'importance. Tu es un vizard n'est-ce pas ?

Je hochais la tête et...Hein ? Le capitaine de la sixième division était le petit insolent là ?! J’avais presque du mal à croire que le petit adolescent qui piquait ses crises de colères envers Yoruichi ainsi que le capitaine Ukitake et son ami Kyoraku devaient des fois le calmer. Ouh là... Il était devenu capitaine, j’aurais du mal à le voir si vivant par rapport à son grand-père. Ouais, j’aurais du mal... Je me rappelais de lui avoir rendu visite non ? Hum, sans doute pour aller boire et discuter avec le vieux Kuchiki. Il faisait souvent les entraînements avec son sabre en bois, y avait pas de doute.

-Tosen Kaname, je ne pensais pas que notre route se croiserait de nouveau si rapidement. Les délits que vous avez commis sont hélas, inexpiables, il est de mon devoir de vous arrêter.

C’était aussi mon devoir de me venger de ce qu’il nous avait fait subir, à nous, les vizards. Je ne pensais jamais un moment que j’allais le revoir aujourd’hui. Le capitaine Kuchiki avait dégainé son zanpakutô et de porter un coup agressif dont Tousen n’aura pas du mal à le contrer. Je soupirais et je constatais d’avoir eu une bonne réflexe de prendre mon zanpakutô qui était sur mon passage. Je posais mon sac où il contenait de quoi cuisiner pour Kensei et je ne garantissais pas qu’il allait être coupé en deux ou être endommagé. Je sortis mon zanpakutô du fourreau, la lame brillait au reflet de la Lune et me dirigea en portant un coup droit derrière le dos de Tousen. Il devait l’avoir paré c’était sûr, je connaissais peut-être pas ses capacités d’esquiver des attaques venant des deux capitaines ( dont moi j’aurais dû dire ‘’ex’’-) . Je n’avais rien contre le Kuchiki pour le moment, mais par contre j’avais une dent contre Tousen.


Dernière édition par Hirako Shinji♫ le Lun 26 Sep - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptySam 16 Juil - 13:49

Kaname avait deux bonnes raisons de se trouver actuellement dans cette partie de la ville de Karakura. La première était qu’il devait absolument retrouver l’un des arrancars qui s’amusait à faire ce qu’il voulait alors qu’Aizen n’avait encore donné aucune ordre pour l’instant, la seconde était la punition en retrouvant cette arrancar il lui infligerait la punition qu’il devait absolument subir, pour le l’ex-capitaine il s’agissait d’une exécution rapide devant la personne qui avait déshonoré. Cela lui faisait penser à la fois où il avait dû ramener de Grimmjow lorsque celui-ci avait décidé lui aussi de prendre d’assaut la ville de Karakura, mais cette fois là il y avait un grosse différence non seulement il n’y avait pas eu que de simple arrancar, mais un espada ainsi que ses fraccion ce qui voulait dire que les pertes auraient été lourde même s’il se pourrait que le remplacement d’un Espada n’était pas si difficile au final, mais surtout que celui-ci allait devait tout prendre sur lui s’il y en avait eu… Ce qui se passa lorsque Kaname rentra dans las noches avec l’espada numéro six de l’armée d’Aizen, cette erreur lui couta sa place d’espada ainsi qu’un bras.

Cependant la différence maintenant était qu’il s’agissait d’un simple Adjuchas, rien de bien méchant pour l’ancien capitaine de la 9ème Division. Le trouver n’aurait pas vraiment été difficile, sauf que ce qui venait de se produire allait certainement retarder la mort de l’arrancar visé, alors que Kaname marchait dans la ville il tomba nez à nez avec l’actuel Capitaine de la 6ème Division ainsi qu’un ancien collègue qui semblerait-il avait survécu à la hollowmorphose, il s’agissait de Hirako Shinji l’ancien Capitaine qui dirigeait la division d’Aizen, il y a plus de 100ans. Il était évident que Tousen venait de faire une rencontre intéressante et que ce n’était pas tout les jours que l’on avait l’occasion d’éliminer, mais il fallait qu’il exécute sa mission avant d’entreprendre.

Alors qu’il tourna le dos à ses vieilles connaissance, il comprit qu’il ne pouvait pas s’en aller comme-ça face à eux qu’il allait être obligé de combattre. La première attaque fût celle de Kuchiki Byakuya qu’il repoussa facilement la première offensive, cependant la seconde venait était double car maintenant Hirako Shinji s’y était mêlé lui aussi, sachant que le contrer serait une perte de temps Kaname usa d’un Shunpo qui lui permit de se retrouver au dessus de ses adversaires qui allaient certainement croiser leurs sabres croyant pouvoir le toucher aussi facilement alors que lui au dessus avait déjà préparé sa première attaque, il attrapa son Zanpakuto avec ses deux mains qu’il commença à faire tourner dans les airs tout en prononçant quelques mots :

Kaname : Inexpiable tu dis ? Tu parles comme-ci je m’apprêtais à demander le pardon… Benihiko !

Après avoir prononcé son dernier mot, plus d’une centaine de lame apparurent autour de lui créant un cercle. D’un geste simple et rapide, il pointa sa lame vers le sol envoyant par la même occasion toutes les lames percuté le sol en passant par les deux cibles qui se tenaient juste en dessous. Juste après cela, il commença à rengainer sa lame comme-ci le combat était terminé alors que non… Il avait quelque chose d’autre en tête.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyLun 25 Juil - 17:46

Pfff... Le Hueco Mondo était d'un ennui, pas moyen de s'amuser correctement ici. Les arrancars tiraient des tronches pas possibles qui demeuraient figés la plupart du temps, même après les farces répéter de notre bon Gin. Un soupir d'agacement plus tard, le jeune prodige chercha d'autres proies plus convenables au divertissement, et ce n’était vraiment pas de la tarte. Apres plusieurs minutes de traversée nocturne dans les longs et étroit couloir du palais de Las Noches, Gin passa l'une des nombreuses portes. Bon, la sienne était un peu différente puisque elle abritait son terrain de jeu préféré, la salle des commandes et de surveillance. Venir ici était de loin la meilleure solution puisque il n'avait rien d'autre à faire, et puis il ne voulait pas déranger Aizen dans ses occupations d'autant plus qu'il avait interdit de le déranger excepté en cas d'urgence. Il s'avança donc en direction des nombreux sièges et pris place, il alluma l'unité centrale et posa son menton dans sa main, son coude sur le bureau. Il espérait se mettre quelque chose sous la dent, y trouver un fait intéressant ou pourquoi pas des trucs hors du commun qui l'aideraient à se divertir un peu. Malheureusement le monde humain paraissait bien triste aujourd'hui, une vie tout ce qu'il y a de plus normale et ennuyante se déroulait sous ses yeux, si bien qu'il commençait doucement mais sûrement a sombrer dans la fatigue. Par chance, une image attira son attention juste à temps, et a vrai dire cela dépassait mêmes ses plus amples espérances, ce qu'il vit était très intéressant pour le serpent sournois qu'il était. A en croire la diffusion en direct, l'innocente mission de Tosen s'était transformé en un réglage de compte. Mmh, que spectacle fascinant, si Seulement il pouvait... Mais bien sûr qu'il pouvait, il était même nécessaire d'intervenir dans de telles conditions. Deux valeureux hommes combattaient l'aveugle, Byakuya un capitaine rude et rusé au combat et Shinji, un combattant tout aussi doué dans son genre. Gin ne pouvait pas rester là sans rien faire, bien que sa seule motivation soit de trouver un peu d'action et non de partir à la rescousse d'un vieil ami. Étant donné les circonstances et qu'il ne fallait pas gêner Aizen dans ses occupations sans une excellente raison, le prodige prit l'initiative de s'y rendre de lui-même sans en avertir le patron. Apres il avait des droits et qu'importe ce qui se passerais il trouverait toujours d'excellentes explications à fournir en cas de pépin. S'armant de son zanpakuto et le camouflant sous sa tunique blanche, Gin partit a la recherche d'un arrancar qui aurait la bonté de le conduire dans le monde réel. Avec ses nouveaux pouvoirs, Kaname avait l'avantage de pouvoir crée des garganta sans aide extérieure mais ce n'était pas son cas malheureusement.... Et heureusement, puisque ressembler à un hollow n'a jamais été un fantasme pour lui, il avait d'autres objectifs à la clé. Je m'égare un tantinet du sujet principal, pour en revenir aux faits, Gin trouva rapidement l'un d'entre eux qui accepta certes a contrecœur de l'y conduire, mais qui finit par céder à la pression sous l'une des nombreuses mais incontournables menaces verbales' jetés avec une subtilité toujours aussi efficaces du sadique. Pour le retour son camarade l'y reconduirait, c'était la moindre des choses après tout. Le voyage ne fut pas long et Gin arriva sans problèmes à Karakura, a peine le pied en dehors de la sombre déchirure qu'il pût déjà déceler l'énergie spirituelle des trois hommes se déchainer. Son sourire indélébile continua de s'étendre le long de ses joues, signe symbolique d'une joie retrouvé. Sa vie actuelle est si monotone que profiter de ces petits moments est un délice dont il faut savoir se délecter. Aussitôt parvenu au lieu du speed dating qui se déroulait ici-bas, le traitre déferla à grande vitesse sur le toit des gratte-ciels afin d'augmenter la portée de ses pas, leurs cadences, ainsi que la vue d'ensemble qu'il avait sur la ville entière. Il constata après plusieurs shunpos que l'endroit où se déroulait la bataille était en plein centre de la forêt, astucieux et sécurisé pour les habitants, pourquoi pas, mieux valait garder la ville intacte pour les projets d'Aizen. Gin s'arrêta sur le haut d'un arbre lorsqu’une foule de volatiles passa juste à côté de lui en panique afin de fuir la menace. Oooh, eh bien les voilà ! Kaname venait à l’ instant d'esquiver une attaque d'un tout nouveau genre de duo aussi surprenant que fantaisiste. Au lieu de leur faire comprendre qu'il était présent par les mots, Gin libéra son sabre Shinzo dans le but de porter un premier coup, la pointe de la lame prenait pour cible Hirako Shinji et celle-ci se rendit très vite droit sur les omoplates du vizard qui allait Bientôt finir en brochette s'il ne réagissait pas.

"Excusez mon impolitesse capitaine Hirako, j'aurais dû vous avertir de ma présence. Oh, vous aussi vous êtes ici capitaine Kuchiki, désole pour la dernière fois, je ne cherchais pas à vous embrocher... Vous êtes juste apparu au mauvais moment lorsque j'allais tuer votre sœur."

La provocation débutait pour le maître incontesté de la sournoise, atteindre le moral avant d'endommager le physique de ses adversaires est une technique tout à fait exemplaire car c'est celle qui vise le mieux à affaiblir toute résistance. Les deux bras droit du Hueco Mondo devaient maintenant s'allier pour repousser l'ennemi, car bien que talentueux, Tosen était incapable de vaincre deux shinigamis du rang de capitaine aussi doués que ces deux-là. Afin de faire face à ses anciens camarades, le souriant personnage sauta de son arbre perché pour atteindre la terre ferme, il porta ensuite une attention plus particulière à son associé, visiblement stupéfait de le savoir ici.

"J'espère ne pas te déranger Tosen-kun, comme tu ne pouvais pas gagner ce combat seul, j'ai pensé qu'il serait plus sage de venir m'amuser moi aussi."

A force de parloter à ses anciens copains, Gin ne s'était pas aperçu qu'il avait provisoirement interrompu le combat alors qu'ils étaient tous au cœur de l'action. Oh et puis ce n'était pas bien grave, après tout il était le dernier participant et ça n'avait pas été très cool de commencer sans lui. Le sang-froid dont faisait preuve le génie était toujours troublant, et son sourire de psychopathe n'arrangeait pas les choses. Le plus dur quand on l'affrontait était de deviner ses pensées afin d'éviter un maximum d'ennuis, ce que personne n'était parvenu à faire depuis son plus jeune âge, son amie la plus proche y compris. Voyons voir comment se déroulerait cette petite fiesta sans alcool. Apres plusieurs minutes de silence intense, Gin se mît en position fin prêt à passer à l'attaque, il recula ensuite d'un bond en arrière et lança sans aucune préparation préalable sa longue lame aiguisé à travers la forêt. Incapable de se contenter d'une seule cible à la fois, Ichimaru visait Byakuya et Hirako qui entraient tout droit dans la ligne de mire de Shinzo. Sa souplesse lui permettait de se courber comme bon lui semblait, et sa force d'empaler tout ce qui se trouvait sur son chemin. Quelle arme délicieuse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyMer 27 Juil - 11:20

    La sagesse avait beau être un élément fondateur du clan Kuchiki, cela n'empêchait guère de vivre des situations précaires comme celle-ci. Au beau milieu d'une demande tout à fait banale quémandée par le capitaine commandant en personne, Byakuya n'avait eu d'autre choix que d'accepter la requête, et le voici dorénavant victime au cœur d'une bataille qu'il n'aurait jamais pu soupçonner. Kaname, le clameur d'une justice effarée, était dos au mur face à deux alliés de taille supposée s'unir sur l'instant. Quelle que soit son expérience passée, l'homme à la peau noire ne pouvait tout simplement pas gagner l'affrontement s'il perdurait à s'orienter d'une direction aussi défavorable pour lui. Le capitaine de la sixième était un être intelligent, qui plus est, il était bien souvent reconnu comme étant l'un des meilleurs capitaines siégeant au Gotei 13. Les qualités dont il est pourvu lui valent souvent des éloges, certainement dus à une grande valeur, mais qui ne font pas pour autant de lui un vaniteux prétentieux.

    Bien qu'il n'appréciât guère de devoir combattre aux côtés d'un de ces vizards, force est de constater qu'il n'avait pas trop le choix et que par conséquent il lui était impossible de jouer les difficiles. Qu'à cela ne tienne, il préférait largement ce cas présent plutôt que la fois où il avait dû former un duo avec le capitaine Zaraki, de ce point de vue, ça ne saurait jamais être pire. Le début des réjouissances avait commencé dans les règles de l'art, et c'est en étant incapable de parer deux coups d'affilée que Tosen prit la bonne décision en cherchant à s'éloigner, et non à contrer chaque lame portée contre lui. La question que se posait Byakuya était simple, pourquoi ne quittait-il pas les lieux en sachant qu'il était en position d'infériorité ? Qui plus est, les capacités de l'aveugle n'étaient plus un secret pour personne, manié dans le but de déstabiliser les sens humains, son bankai en lui-même les priverait de tous leurs sens. Il faut reconnaître que c'est une technique pour le moins handicapante, sauf pour ceux possédant un bankai consistant qui serait en mesure d'anéantir un tel pouvoir. Byakuya était l'un des rares à pouvoir y faire face avec Senbonzakura, arme destinée à lui être d'un grand secours dans ces cas-là. Jetant un bref coup d'œil à son coéquipier qui agissait individuellement sans toutefois le gêner, Byakuya s'apprêta à disparaître d'un shunpo lorsqu'une brusque énergie nuisible l'en empêcha. Regardant discrètement derrière son épaule, Byakuya débrida les yeux d'un seul coup, stupéfait de voir une longue lame imbibée de lumière s'approcher dangereusement de Shinji, par réflexe et pour se mettre en sécurité, le capitaine esquiva sur le côté. Ce shikai... Gin Ichimaru ! que faisait-il ici ? Une embuscade avait-elle été menée dès le départ par les deux traîtres ? Non... Ce n'était pas ça, la stupeur de Tosen ne faisait que confirmer ses pensées.

    Connaissant plus ou moins l'homme sournois qui venait d'entrer en scène, sa présence ici n'avait rien de prémédité, ceci ressemblant davantage à un coup de tête de dernière minute. Préservant son sang-froid, Byakuya savait maintenant que la situation devenait bien différente de la précédente, affronter un bras droit ne causait pas de problème, mais un successivement qui en plus vivent et travaillent ensemble est une autre histoire. Qui aurait songé qu'un retournement de situation soit effectif a peine les premiers coups échanges ? Certainement pas lui. Soudainement en défaveur, ils n'avaient cependant aucune autre issue que celle de vaincre Gin et Tosen. Aussitôt, le chef de la famille Kuchiki détourna son attention sur le seul personnage qui ne lui voulait aucun mal, sa fierté aurait normalement dû l'empêcher de demander quoique ce soit au vizard, mais c'est également en écoutant les appels de cette même fierté qu'il se devait de s'opposer directement à celui qui, par-delà de grands risques, s'en était pris à sa sœur.


    - Je ne sais pas vraiment qui tu es, ni comment je devrais me comporter à ton égard. Ce que je sais en revanche, c'est que nous avons un point commun, nous voulons tous deux voir ces hommes échouer, et pour ça seule une alliance temporaire pourrait nous y conduire.

    Byakuya acceptait rarement de devoir partager ses adversaires avec quiconque, c'est pourquoi le voir proposer une alliance de son propre chef pouvait paraître surprenant. Laisser tomber les préjugés et mettre sa rancœur de côté, c'est de loin la meilleure solution envisageable qu'ils devaient emprunter afin d'accéder à la victoire. Contrairement aux apparences, le capitaine n'agissait pas pour la vengeance, et encore moins à titre d'une affaire personnelle, cette opportunité unique semblait beaucoup plus proche d'un intérêt envers la Soul Society. Même si les véritables agressions n'avaient pas réellement commencé, Gin entra directement dans l'éloquence de ses mots en provoquant, certes, d'une manière exemplaire, mais futile par rapport à son récepteur. Alors que n'importe qui aurait foncé tête baisser pour ce genre de paroles, Byakuya se contrôla et demeura le plus calme possible, non qu'il fût totalement insensible à ce genre de procédés, disons plutôt qu'il ne prêtait pas attention au personnage qui les émettait. Bien entendu il ne s'arrêta pas là, et c'est en vrai prédateur que le serpent passa directement à l'attaque sans même attendre une réaction des principaux concernés. L'ambiance pesait lourdement, une rencontre si surprenante n'arriverait sans doute plus de sitôt, deux contre deux, voici un événement riche en rebondissements. Shinzo, le zanpakuto de Gin était clairement très rapide dans son extension, heureusement que la vitesse de Byakuya était reconnu comme étant l'une des meilleures du marché, ainsi il put esquiver d'un shunpo la fatalité de la lame in extremis avant qu'elle ne lui transperce l'abdomen.

    Ce ne serait pas une partie de plaisir, c'est pourquoi le Kuchiki libera lui aussi la capacité de son sabre en prononçant calmement son incantation, ce qui libera automatiquement un millier de lames resplendissant la lumière, ce qui accorda cet aspect de pétales de cerisiers. D'un brusque geste, Byakuya fit comme s'il tranchait l'air afin de déverser les fragments de lames en direction de Gin, en contrôlant leurs directions, leurs vitesses et l'intensité de coupe de ces dernières, il pouvait aisément trouver l'angle mort idéal. Suite à plusieurs essais bien menés, il parvint à toucher sa cible en tranchant légèrement ses vêtements ainsi que sa peau. Il était difficile de le toucher plus que ça en vue des facultés que possédait l'ennemi, qui plus est ils avaient tous deux des armes de distances, ce qui n'arrangeait rien en matière de facilité. Bien qu'il restait en permanence sur ses gardes, Byakuya était dans l'impossibilité de se charger de Kaname, au mieux il serait seulement en mesure d'esquiver pendant un certain temps, mais rien de plus malheureusement. Il comptait sur Shinji pour empêcher un scénario de ce genre. Décidant de lui faire entièrement confiance, le chef des Kuchiki centra essentiellement son attention sur Gin, il ne fallait pas sous-estimer son potentiel. Projetant une nouvelle fois Senbonzakura en plein sur son ennemi, son premier plan consistait à l'encercler afin de lui transmettre quelques blessures sans gravité.


    - Des renégats de votre espèce n'auraient jamais dû se montrer au grand jour après avoir fait ce que vous avez fait. Aizen est-il maître de cette attaque ou bien ce n'est là qu'un caprice de subalterne ?

    Il connaissait la réponse à sa propre question, mais préférait s'en assurer par sécurité. Aizen était un stratège très compétent, ses sens tactiques étaient sans conteste les plus perfectionnés en tant que shinigami, et son instinct était encore plus aiguisé que tout le reste. Jamais il n'aurait pris la peine de faire intervenir ses deux bras droits avant que la grande guerre n'éclate, cela étant, rien n'était moins sûr avec ce dernier. Qui sait ce qu'il en est vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyMer 27 Juil - 20:56

Un contre deux ou un contre un contre un ? Merde... Je ne savais pas comment allait réagir le capitaine shinigami, s’il se mettait contre moi ça allait être galère pour moi de les battre tout les deux. Sans doute pour les deux autres qui devaient penser la même chose que moi. J’étais un peu dans la tourmente mais à ce que je voyais, le jeune capitaine n’avait pas quelque chose contre moi ce qui voulait dire que j’avais si peu de chance de me mesurer à lui. ‘Fin je ne savais pas trop, si seulement n’importe qui dans le groupe des vizards pouvait venir cela m’aiderait assez pour se mesurer contre les deux personnes. Même s’il s’agissait d’Hiyori, je serais déjà prêt à recevoir l’un de ses tong ou une de ses baffes ! Mais ça ne se passera pas comme ça, c’était vrai que j’étais en retard mais les autres penserait que je faisais un peu ma gueule et que je mettrais du temps. On me priverai de diner sans doute pour un retard non justifié, je devais leur dire genre: « Désolé du retard ! J’ai été pris en embuscade d’un capitaine Shinigami et vous savez quoi ? J’ai vu Tousen sur mon chemin ! C’est fou non ?». Je préférai pas recevoir encore une raclée d’Hiyori, mais bon fallait accepter ce risque.

J’ai une dent contre Tousen et aux shinigamis, mais par rapport à ce traitre les shinigamis étaient en dessous du classement. J’étais peut-être de trop dans cette bataille, je pouvais bien laisser le petit insolent se battre contre lui et au cas où s’il perdrait je profiterai de m’occuper de lui après. Bien que j’ai pu lui donner un coup de mon sabre ainsi que le shinigami, nous nous retrouvions nez à nez et Tousen s’était légèrement éloigné. Au lieu que ça soit moi qui devait fuir, pourquoi ce n’était pas Tousen ? Déjà il se retrouvait devant deux personnes qui étaient ses deux ennemis et il ne cherchait pas à fuir. Ah, sans doute le honneur qu’il avait et qu’il devait protéger comme tout le monde... Je ne connaissais pas encore ses capacités, mais je devais avouer que sa pression spirituelle était différente par rapport à celle que j’avais ressentie l’autre nuit. Tousen devait avoir progressé, son Benihiko en était la preuve. Des dizaines de lames se dirigèrent vers nous, j’ai pu les éviter assez rapidement en me décalant à ma gauche. Quand je sentis que je n’étais pas en sécurité rien qu’en voyant mon ‘’ allié ‘’ prendre un regard surpris, je compris rapidement que j’avais quelqu’un derrière moi. Cet air ne me laissait pas sans expression, en effet j’ai eu l’air assez surpris aussi: je me penchai assez rapidement à la droite, la main sur le sol, je m’abaissai légèrement tout en faisant attention à ne pas toucher les lames de Benihiko ! Épaule effleuré, je tournai ma tête afin de voir qui était le propriétaire de cette longue lame : Gin Ichimaru, l’ancien lieutenant de la cinquième division.

"Excusez mon impolitesse capitaine Hirako, j'aurais dû vous avertir de ma présence. Oh, vous aussi vous êtes ici capitaine Kuchiki, désole pour la dernière fois, je ne cherchais pas à vous embrocher... Vous êtes juste apparu au mauvais moment lorsque j'allais tuer votre sœur."

Impossible ! C’était dans leur plans où quoi ?! Tousen qui devrait être une cible auquel les shinigamis et vizards devaient s’approcher pour les attaquer. Gin qui devait être la personne qui se cachait pour porter des coups fatals derrière les dos des adversaires de l’aveugle. Rien qu’en entendant la seconde phrase de cet jeune homme qui nous avait interrompu, je compris que ce n’était pas dans leurs plans. La surprise de Tousen en était aussi la seconde confirmation, j’avais aussi appris que le capitaine de la sixième division avait été embroché par mon ex-lieutenant. Les plans d’Aizen étaient actuellement en action d’après les phrases de ce traitre qui était venu à l’improviste, Byakuya avait même une petite soeur. Quel scoop, j’imaginais mal les têtes des vizard quand je leur dirais ça. Enfin, c’était pas le moment de penser à ce genre de chose en cette situation ! J’étais avec le shinigami en face des deux traitres et avec le capitaine Kuchiki nous étions pas encore alliés mais je sentais que c’était forcé et obligé. ‘Tain, maintenant me restait à demander qu’on devait tout les deux collaborer... Dire que je ne m’y attendais pas à revoir Tousen et Gin, mais à être poursuivi par un shinigami ainsi qu’entamer un combat contre lui, tout ça mais pas s’allier avec lui ! Je fis une grimace quand je pensais que je devrais me battre aux côtés d’un shinigami surtout quand il s’agissait de l’insolent !

‘’Je ne sais pas vraiment qui tu es, ni comment je devrais me comporter à ton égard. Ce que je sais en revanche, c'est que nous avons un point commun, nous voulons tous deux voir ces hommes échouer, et pour ça seule une alliance temporaire pourrait nous y conduire.

-Tsss... Dire que j’ai pas le choix que de me mettre avec toi...Que de se faire embrocher et se faire tuer tout les deux par ces ordures ! Je suis d’accord avec toi, va falloir s’entraider même si ça ne nous plait pas ! "

Ce capitaine l’avait proposé à ma place, je n’en avais pas eu à le faire ce qui était mieux. On pouvait se battre tout à l’heure mais là, faudra collaborer... En plus j’avais même accepté, même si cela ne me plaisait pas du tout ! L’horreur totale, moi Shinji Hirako qui détestait actuellement les shinigamis collabore avec eux et se fera passer pour traitre chez les vizard ! L'éraflure de mon épaule n’était pas si grave mais on pouvait voir le sang qui tachait ma chemise, ce qui pouvait m’empêcher de mentir... Super, j’adorai la soirée qui devait être banale où on devait pas s’attendre à croiser les deux traitres... L’atmosphère était très lourde, un vizard qui collaborait avec un shinigami contre les deux traitres... On n’en voyait pas ça tout les jours ! Fallait rester sur mes gardes, ne pas répondre à n’importe quelle provocation de leurs parts sous risque de se faire tuer ou embrocher. À la dernière minute, je vis le zanpakutô qui était assez rapide mais à la vitesse à laquelle je pouvais éviter d’un shunpô de la lame qui pouvait me transpercer à la taille de mon abdomen.

Je me retrouvais en face de Tousen, ne faisant pas attention à ce qui se passait derrière mon dos. Je le fixais, il était aveugle et pourtant il ne fallait en aucun cas sous-estimer ses capacités. Si j’utilisais mon shikai ? Ce n’était pas une bonne idée pour deux raisons: la première était qu’il y avait trop de monde pour moi et donc trop de personnes pouvaient connaitre tout de suite la nature de mon zanpakutô donc non. La seconde raison, c’était que je ne savais pas si cela avait un effet face à Tousen qui était...Aveugle. Alors que mon zanpakutô était basé sur l’illusion optique, peut-être que Tousen puisse sentir le parfum mais il ne pourrait pas voir le changement de sens. Nous les personnes qui n’étions pas aveugle, combattons par réflexe optique. ‘Tain, ce capitaine m’aurait dû me laisser Gin et lui s’occuperait de Tousen... C’était vraiment mon jour de chance, je revois les personnes qui nous ont lâchement bannis de la Soul Society et je me retrouve devant un aveugle dont je ne savais pas si mon shikai pouvait faire l’effet.

Et merde ! Il va falloir que je n’utilise pas mon shikai, point final ! J’allais peut-être avoir recours à mon masque de hollow, c’était mieux mais n’empêche que je pouvais le tenir au maximum dix minutes environ. Après une minute de réflexion, je fonçai sans rien dire quoi ce que soit à Tousen et lui donna deux coups agressif de mon zanpakutô ( dont l’aveugle pouvait sans doute les parer-). Le premier était au niveau de son ventre et le second de ses épaules, je savais que ce n’était pas suffisant pour cela. Il en fallait un peu plus contre Tousen... Je m’éloignai assez par rapport à la distance de ce traitre et lui dit :

- T’as que ça dans ton ventre ? Si tu cherches vraiment à fuir parce que tu as ‘’ un truc à faire’’ et que ‘’ tu n’as pas le temps ‘’, tu vas pas vraiment y arriver.


Dernière édition par Hirako Shinji♫ le Lun 26 Sep - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyVen 12 Aoû - 20:21

La raison pour laquelle Kaname avait voulu éviter tout combat était non seulement pour ses propres principes et surtout pour ne pas avoir à faire attendre Aizen qui semblait être de bonne humeur aujourd’hui. Lorsqu’il apprit que l’arrancar était partit à Karakura pour envahir de lui-même, il n’avait pas spécialement l’air de s’en préoccuper plus que ça, peut-être qu’il savait déjà que cette rencontre aurait lieu au final. La rencontre de Shinji Hirako ainsi qu’avec Byakuya Kuchiki, c’est pour cela que l’on était toujours équipé pour enregistrer tout nos combats qu’il soit d’une grande importance ou non, le fait qu’Aizen puisse avoir un enregistrement de nos combats, afin d’évaluer la puissance à laquelle nos adversaires auraient augmenté. Avant de partir du Hueco Mondo, il avait pu croiser Gin qui n’avait pas perdu de temps pour faire des blagues enfantines comme dans son habitude, Kaname avait pour habitude de le côtoyer et ne trouvait pas cela gênant car cela pouvait quelque fois changer un peu l’atmosphère, mais ce n’était toujours pas le cas. Son comportement enfantin avait des fois la mauvaise habitude de dépasser les bornes, l’autre fois celui-ci c’était amusé à faire des blagues sur la façon de parler de Wonderwice, Kaname n’avait pas vraiment apprécié le comportement de Gin ainsi que celui de Luppi à ce moment là, c’est pour cette même raison qu’il s’empressa d’ordonner leur silence et d’aller faire mumuse ailleurs.

Alors qu’il attaqua de plein fouet le Vizard et le Shinigami, il sentit la reiatsu de Gin.

Gin : J'espère ne pas te déranger Tosen-kun, comme tu ne pouvais pas gagner ce combat seul, j'ai pensé qu'il serait plus sage de venir m'amuser moi aussi.

Kaname : Tu t’es encore amusé avec les vidéos de surveillance. Aizen-sama ne sait pas que tu es ici alors…

N’étant pas spécialement Etonné du fait qu’il se trouve là, Kaname s’empressa de continuer le combat en se rapprochant de Shinji qui semblait lui aussi avoir pris des décisions. La sienne était de combattre avec l’aide du Capitaine actuelle de la 6ème Division, ceux-ci n’avait pas le choix de toute façon car s’il voulait avoir une chance de nous avoir, il fallait qu’il s’occupe chacun de nous. Après son attaque des 100 lames, Shinji se précipita vers Kaname lui assénant plusieurs coups qu’il bloqua facilement à l’aide de Zanpakuto, puis il s’éloigna surement préparant son prochain assaut :

Shinji : T’as que ça dans ton ventre ? Si tu cherches vraiment à fuir parce que tu as « un truc à faire » et que « tu n’as pas le temps », tu ne vas pas vraiment y arriver.

Après cette provocation Kaname se précipita vers Shinji, la lame en avant. Il brandit un premier coup visant la tête que celui-ci contra avec facilité, Kaname réagit aussitôt au contre en lançant un sort de kido qui avait pour but de le propulser en arrière tout en infligeant des dégâts, ce qui envoya l’ancien Shinigami valser à travers plusieurs bâtiments, ce qui permis à Kaname de préparer un sort de kido plus puissant que le précédent :

Kaname : Os de bêtes sauvages éparpillés ! Grandes tours, lumières pourpres, roue d'acier ! Si vous bougez, le vent ! Si vous arrêtez, le ciel ! Le sifflement des lances résonne dans la forteresse vide !

Hado no Rokuju san
Raïkoho !

La puissance de l’attaque était certaine. Si Shinji en sortait indemne de l’assaut, il saurait que Kaname n’avait pas l’intention de perdre du temps avec lui, la dernière fois qu’il avait dû croiser le fer l’ancien capitaine de la 9ème Division c’était retrouvé dans une situation assez désagréable, mais cependant ce combat remontait à plus de 110ans donc aucun des deux protagonistes ne pouvaient connaitre à quel point avait évolué son adversaire, ce qui était un bon point allait réserver pas mal de surprise par la suite autant pour Kaname que pour Shinji.

Alors que son attaque venait d’attendre le sol et qu’une fumée épaisse venait de se développer, Tousen s’adressa à Shinji sachant qu’il était toujours vivant :

Kaname : Sache que j’ai tout mon temps pour faire ce que j’ai à faire. Le fait que se soit montré ici m’affirme que je peux m’occuper de vous sans retenu.

Puis se retournant vers Gin, il leva légèrement la voix afin de préparer sa prochaine attaque :

Kaname : Gin ! Ne faisons pas trop patienter Aizen-sama…

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyDim 11 Sep - 11:34

Quelle drôle de façon d'aborder les gens, ouais le style Ichimaru était ainsi, direct et inattendu comme toujours. Face à lui deux adversaires très intéressant, d'un côté le célèbre Byakuya Kuchiki, chef de cette même famille. Et de l'autre Shinji Hirako, l'irrationnel Vizard aux pouvoirs inconnus. Même en y réfléchissant pendant des heures, Gin n'était plus très sûr de devoir affronter l'un d'entre eux. Ce n'est pas un manque de confiance en lui qui le poussait à songer de la sorte, disons juste qu'il se demandait si cela servirait à grand-chose au final. Tout ce qu'il pouvait tirer de cette heureuse rencontre c'était purement et simplement qu'un moyen comme un autre de se divertir. Les combattants semblaient déjà avoir choisi leurs favoris, la coupe au bol contre l'aveugle, et donc obligatoirement celui qu'on nommait le renard au grand sourire devait se farcir l'homme qui ne sourit jamais. Un génie contre un redoutable capitaine, cela promettait un grand moment d'émotions. Si Byakuya connaissait la particularité du shikai de Gin, il ne savait rien à propos de son Bankai. A l'inverse Gin savait à peu près tout ce qu'il y a à savoir sur Senbonzakura. De toute façon ça ne changeai pas beaucoup la donne puisque il n'utilisera que sa première libération durant cet affrontement, il n'avait pas le moindre intérêt à révéler tous ses tours maintenant dans un duel sans but. Le coup de feu fut lancé et tous se foncèrent dessus avec une détermination sans précédent, eh bien ! Ils étaient motivés nos petits moutons, le berger n'était pas là pour les calmer ce devait surement être la cause de toute cette témérité. Bon et bien on dirait qu'il n'avait pas trop le choix, Gin se tourna nonchalamment vers le capitaine Kuchiki, et dans toute la splendeur qui lui ressemblait tant, il lui fit un signe de la main, à titre ironique ou non il pouvait très bien s'agir d'un présage affectif tout à fait amical… non, ça ne ressemblait pas du tout au serpent.

"C'est ennuyeux, je ne veux pas être celui qui te fera perdre Byakuya-san. J'aurais préféré me charger de ta sœur, elle au moins n'a aucune fierté, cela ne l'aurait pas affecté de perdre contre moi."

De la provocation, quoi d'autre. S'il pouvait blesser le capitaine, c'est avant tout en s'en prenant à ce qu'il a de plus cher, à savoir sa fierté. A en juger par la réaction de son adversaire, Gin savait pertinemment qu'il venait de taper dans le mille et qu'il devait se préparer à anticiper l'une de ses nombreuses techniques. Néanmoins alors qu'il était plutôt long à démarrer, le traitre décida d'étendre ses chances de victoire en éjectant le premier sa lame en avant. Son bras en arrière, il expulsa avec une grande force ce dernier, comme s'il était prêt à se démembrer pour porter l'attaque. Brusquement, Shinzô s'étendit à toute vitesse, la distance était raisonnablement longue pour laisser une chance à son ancien confrère de l'esquiver, cependant ce n'était pas aussi simple. Durant sa course, la très longue lame perfora une multitude d'obstacle, un arbre, un rocher, le sol… tout était calculé pour réduire la vision du shinigami. Largement aveuglé par toute la poussière et le désastre qu'avait commis le reptile, Gin dissimula suffisamment son reiatsu pour le prendre à revers et utiliser une nouvelle fois Shinzô. Sa cible était plus que jamais distincte, le cœur de Byakuya.

"Touché, coulé."

La vision de la réussite de son attaque lui étant inaccessible à cause de toute la fumée présente, Gin se doutait bien que ça n'avait pas été aussi simple, pourtant il avait bien touché quelque chose, oui mais quoi ?

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyLun 26 Sep - 10:19

    Byakuya avait choisi sa cible, ou plutôt, sa cible l'avait choisi. Dès lors, il devait tout faire pour centrer uniquement son attention sur ce personnage emblématique, sans pour autant négliger les deux autres qui pouvaient surgir à tout instant. Gin, ce vicieux serpent attaqua avec sa meilleure arme, les mots. Il savait les employer au bon moment avec ce qui faisait le plus mal, et comme toujours il visa juste en s'en prenant à ce que le noble avait de plus chère, sa fierté. Cependant, ce dernier était un homme réfléchi qui n'agirait jamais sur un coup de tête, préserver son sang-froid lors d'une telle situation était indispensable pour ne pas tomber dans ses filets. Byakuya attendait le moment propice pour lever son sabre. Par précaution, la paume de sa main était fièrement tendue sur le haut de sa Tsuka, prêt à dégainer immédiatement lorsqu'il y serait contraint. Les paupières délicatement abaissés, le capitaine observa calmement les moindres mouvements, même futiles, de son adversaire. On pouvait s'attendre à tout venant de lui, sauf à ce que soit agréable ou plaisant, c'est donc pour cette raison précise que quelles que soient ses prévisions, Byakuya n'allait pas s'en sortir sans une quelconque contusion. Ce qui l'interpellait le plus dans ce cas présent, c'était la présence des deux bras droit d'Aizen en un même et unique lieu. Ses sbires, et principalement l'aveugle auraient dû quitter l'endroit avant que l'affrontement n'ait lieu, cela non seulement pour une question de sûreté mais aussi de discipline. Après coup ce n'était peut-être pas si important, il fallait saisir l'opportunité quoi qu'il arrive, c'est ainsi qu'il fallait concevoir le devoir d'un soldat des armées du cour.

    Perdu dans ses pensées, le capitaine fut bien vite contraint de sortir de ses songes lorsque soudainement, Gin se décida de lancer les hostilités. Shinzô était redoutable de par les nombreuses actions qu'il était possible d'effectuer avec, sa vitesse ici restait probablement le véritable problème. Gin n'avait pas attaqué au hasard, il avait fait en sorte que sa lame rencontre tous les obstacles possibles durant son trajet. La tactique, très efficace, lui permettait de limiter son champ de vison de par les innombrables collisions qu'il effectua. Aveuglé par toute la fumée qui venait de s'abattre aux alentours, Byakuya eut le bon réflexe de libérer Senbon Zakura presque instantanément. Les pétales de cerisier l'avaient sauvé in extremis d'une mort certaine. En rassemblant suffisamment ses fragments de lames autour de lui, le noble n'était pas parvenu à bloquer complètement la technique -faute de volume et de consistance- mais il était tout de même arrivé à dévier sa trajectoire. Le pronostic n'était pas des plus graves, seul son épaule droite avait subi les dégâts, une faible coupure incapable de le faire flancher. Conscient qu'il ne devait pas lésiner sur les moyens pour contre-attaquer, Byakuya sépara une importante quantité de pétales sur les flancs de son adversaire. Il espérait pouvoir le prendre en sandwich grace à ce tour de force, bien qu'il soit lucide au point d'anticiper les mouvements du serpent et donc de son esquive. Effectivement il ne perdit pas de temps et usa d'un shunpo pour se déporter vers l'arrière. Les réflexes aiguisés du capitaine lui firent se tourner en un instant pour repousser la lame de son agresseur, après quoi il pointa son doigt en direction de l'épaule de Gin et éjecta immédiatement un Byakurai. Malheureusement, ce n'était pas suffisant puisque ce dernier parvint à virer sur le côté avec une majestueuse habilité. Rien à faire, ce monstre se déplaçait réellement comme un serpent, il se tortillait dans tous les sens et chargeait sans aucune hésitation. Il choisissait les bonnes actions, il réfléchissait très rapidement et pouvait se faufiler où il le désirait avec un timing quasi-parfait, voici donc le véritable génie qui surpassait Kaien et Hitsugaya. Aizen l'avait choisi lui et c'était compréhensible, pourtant Byakuya devait se battre seul et ne pas faire appel à son allié, c'était aussi une question de fierté.

    "Tu es plus tenace que je ne l'aurais pensé, cependant il est de mon devoir de protéger ce qui doit l'être. Passons aux choses sérieuses."

    L'activation du bankai était nécessaire pour poursuivre le combat. Le faisant, il forcerait également Gin à prendre exemple en l'imitant, bien que cela ne soit peut-être pas la meilleure idée du siècle, ce serait une information supplémentaire pouvant s'avérer vitale. C'est ainsi qu'il débuta la cérémonie. Braquant la pointe de son zanpakuto vers le bas, il lâcha aussitôt ce dernier. Dans un effet d'ondulation, le sabre s'enfonça lentement dans le sol afin de s'éclipser complètement. Au bout de quelques secondes, deux considérables rangées de lames firent irruption du sol, celles-ci explosant simultanément en des milliers de pétales. Soudainement, sans que le vil reptile ne puisse comprendre l'étendue de sa puissance, un gigantesque amas de lames rasoirs s'abattit sur le fourbe traitre. Qu'allait-il faire pour se sortir de cet impasse ? Il trouverait c'est certain, mais le prix à payer serait plus couteux qu'une simple plaie. En dehors de ça, il jeta un vif coup d'œil aux deux autres combattants.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyLun 26 Sep - 20:07

Urgh...Ça faisait mal... Tousen m’avait envoyé valser à travers les bâtiments. Si j’avais bien compté, c’était au nombre de huit...Suffisait qu’il me réponde facilement à ma provocation et que j’avais réussi à parer son premier coup de sabre, mais j’avais pas fait attention à ses gestes qui prévenait un sort de kidô. Ce sort avait pour but de me propulser à travers les bâtiments. Ce qui était plutôt réussi ! Mais, depuis tout le début, j’essayai de préparer mon prochain assaut. Je m’étais proposé de libérer Sakanade mais ce n’était pas une bonne idée car Aizen pouvait nous épier quelques parts mais je ne savais d’où...

-...sauvages éparpillés ! Grandes tours, lumières pourpres, roue d'acier ! Si vous bougez, le vent ! Si vous arrêtez, le ciel ! Le sifflement des lances résonne dans la forteresse vide !

... Rokuju san
Raïkoho !


J’avais pas pu entendre le début de la phrase tellement j’étais sonné par le choc que j’avais subi. Le sort que Tousen avait invoqué avançait à une grande vitesse et je ne pouvais pas m’en douter que la puissance pouvait être dévastatrice. D’un geste par réflexe, je mis mon masque et je me préparai assez rapidement un cero afin de pouvoir contrer ce sort. Une grosse explosion surgit dans le bâtiment dans lequel je me trouvais, mon cero avait été lancé, mais à court distance d’où l’explosion. Mon masque avait été cassé sous l’impact de la détonation.

La fumée se développa et elle était épaisse. C’était assez suffisant pour que ce traitre ne me voyait pas ainsi. J’eus un rictus après avoir entendu ce qu’avait dit Tousen, il pouvait s’occuper de moi sans aucune retenue. Ah et s’il essayait pour voir ? La dernière fois que nous avions croisé le fer, cela remontait à cent dix ans j’crois. À cause de cela, je ne pouvais pas juger la force de Tousen... 

Le sang tomba goutte par goutte de mon front. Je m’étais brutalement cogné contre quelque chose pendant l’explosion, mais tant que ça ne coulait pas sur mon champ de vision cela ne pouvait pas poser de problème.

Au moment où j’allais surgir hors des bâtiments pour attaquer Tousen, je passai derrière l’adversaire -dont la distance entre nous était malgré tout, grande- du shinigami et j’avais failli m’en prendre une de ses attaques dont je n’avais pas pu m’empêcher de dire « ouuups !». Je mis mon masque d’un geste et attaquai de front mon adversaire, je lui portais plusieurs coup dont lesquels il les para. Soudainement, je lui foutus un coup de pied violent au niveau de ses côtes, ce qui le fit écarter. Je pointai mon doigt afin de charger mon cero. Tousen n’aura pas du mal à identifier la pression spirituelle qui était semblable à un cero et je lui dis:

-T’occuper de moi sans retenue ? Tu rêves pas un peu là ?

Sans rien dire de plus, j’envoyai le cero dans son angle d’attaque. Je savais qu’il allait la parer, mais je ne lui laisserai pas le temps de souffler ! Je me dirigeai vers lui et donna un coup violent de mon zanpakutô et...Je l’avais touché. Ce n’était pas un bruit métallique que j’avais entendu, ce qui me fit penser que Tousen n’avait pas paré avec son épée. Restait à savoir tant que je ne voyais pas sous cette épaisse fumée...

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] EmptyDim 9 Oct - 12:20

Le précédent assaut de Kaname avait comme il l’avait voulu fait mouche, cependant son adversaire n’était n’importe qui. Comme on le sait tous, Hirako Shinji faisait partit des personnes les plus fortes de la Soul Society, c'est-à-dire Capitaine et plus exactement c’était l’un des plus puissants. Kaname avait eu l’occasion de l’affronter une fois déjà lors du soir où Hirako ainsi que ses amis on disparut après avoir été hollowmorphié par Aizen Sosuke. Ce soir là le combat aurait normalement dû tourner en faveur de Tousen, mais la maitrise des émotions du vizard montrait qu’il était difficile de le vaincre quelque soit l’état dans lequel il se trouve. Il était donc certain que l’assaut de Kaname ait fait mouche, mais qu’il n’ait pas forcément vaincu son adversaire qui était quelqu’un d’assez coriace. Sentant une épaisse fumé se développer suite à son Raikoho, il comprit bien vite que son adversaire s’était déjà relevé et qu’il allait lancer la contre attaque. Alors qu’il était tourné en direction de la fumée et des bâtiments écrasés, Kaname sentit des vibrations dans l’air ainsi que le réiatsu de son opposant qui se déplaça derrière lui à une vitesse convenable à son niveau. Par réflexe Kaname lança une attaque pour le contrer, mais celui-ci l’esquiva sans problème puis d’un geste rapide il fit apparaitre un masque de Hollow au niveau de son visage, c’est alors que soudainement il eut basculement de situation (ça se dit ? Oo).

Hirako Shinji attaqua de front. Des attaques violents et bien plus rapide que les précédentes qui montraient à quel point le port d’un masque de Hollow pouvait rendre puissant un Shinigami qui l’était déjà. Parant les attaques aussi bien qu’il le pouvait et surprit par la tournure que venait de prendre les choses, Kaname ne remarqua pas le coup de pied que venait de lui porter Shinji au niveau des côtes afin de le faire reculer, mais comme il pouvait s’y attendre s’était une manière de prévenir qu’il allait attaquer ensuite, mais ce qui surpris encore plus Kaname c’était l’attaque qui venait d’être ajouté au coup de pied, il s’agissait d’un authentique Cero qui venait de sortir du doigt de l’ancien Capitaine de division de plus à cela il rajouta une phrase :

Shinji :
T’occuper de moi sans retenue ? Tu rêves pas un peu là ?

L’enchainement des attaques fût assez rapide pour déstabiliser le Shinigami Traitre et le laissé sans voix suite à tout ça. Alors que le Cero se dirigeait vers le lui, il plaça sa main devant lui pour avant de prononcer un mot qui laissa apparaitre une sorte de mur transparent devant lui qui stoppa la course du Cero, mais provoqua une explosion qui le perturba au niveau sonore. Il comprit ensuite que la supercherie et ne il ne pu s’empêcher de penser « Ce Cero c’était un leurre… ». Hirako Shinji apparut soudainement en fasse de lui ou plutôt il sentit les vibrations de l’attaque de son Zanpakuto qui se dirigeait vers lui avec une violence considérable. Afin de pouvoir contrer cette attaque, il n’avait pas d’autre moyen que de mettre sa main pour ralentir la course de la lame qui frôla le visage de Kaname de sa joue droite à sa joue gauche en passant par le nez où une légère giclé de sang s’échappa pour se poser sur la lame du Vizard que Kaname stoppa avec sa main gauche qui se mit aussitôt à saigner à son tour. L’épaisse fumée créée par l’explosion du Cero sur le Mur de Rejet mettait du temps à s’estomper correctement se qui laissait les deux opposants dans l’ignorance total sur l’aspect de chacun. Alors qu’il tenait la lame de son adversaire dans sa main, Kaname se mit à parler :

Kaname :
Je vous reconnais bien là Hirako Shinji. Vous avez réussi à contrôler le pouvoir du hollow. Cependant tu es à ma merci maintenant…

Il pointa la main tenant Suzumushi vers Hirako tout en tenant Sakanade et prononça quelque mot :

Kaname :
Rikujōkōrō !

Sans attendre de savoir si Hirako s’était fait avoir, il usa d’un Shunpo qui le fit apparaitre un peu plus loin le Zanpakuto pointé dans son fourreau légèrement sortit :

Kaname :
Voyons si tu arrives à résister au cri de Suzumushi… Nake, Suzumushi.

Ce qui suivait était quelque chose de très désagréable, des sortes vibrations s’échappèrent de Suzumushi et l’on pouvait les apercevoir. Toutes les personnes qui se trouvaient dans les environs pouvaient très bien entendre ce grincement affaiblissant et assourdissant qui n’affectait pas Kaname lui-même. Il concentra les vibrations directement vers Hirako Shinji, quelque soit sa position il ne pouvait pas y échapper car cela était fait uniquement pour lui, la seul chose qui pouvait le sauver était sa volonté à tenir sur ses deux jambes et à rester éveillé, car s’il s’avérait qu’il était épuisé ou autre chose cela pourrait lui couter la victoire.

Kaname :
Ma prochaine attaque sera la dernière…

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty
MessageSujet: Re: [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]   [FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FlashBack] Des retrouvailles mouvementées [PV Kaname et Hirako]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles mouvementées. [Ft. Komaji in Flashback]
» Kaname Tousen
» Un kit pour Kaname
» [Avertissement] Tousen Kaname
» Commande de Kaname Tousen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Bordure extérieure-
Sauter vers: