Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

 

 Combat avec Yachiru – Même une petite fille peut être dangereuse au Seireitei ! [PV Yachiru]

Aller en bas 
AuteurMessage
Imaizumi Akira
Shinigami de la 6eme division
Shinigami de la 6eme division
Imaizumi Akira

Masculin Nombre de messages : 42
Âge : 29
Date d'inscription : 21/08/2011
Fiche Technique : Ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Kagenui
Niveau: Combattant Puissant / LVL 10 (LVl uped)
Reiatsu:
Combat avec Yachiru – Même une petite fille peut être dangereuse au Seireitei ! [PV Yachiru] Left_bar_bleue4000/4000Combat avec Yachiru – Même une petite fille peut être dangereuse au Seireitei ! [PV Yachiru] Empty_bar_bleue  (4000/4000)

Combat avec Yachiru – Même une petite fille peut être dangereuse au Seireitei ! [PV Yachiru] Empty
MessageSujet: Combat avec Yachiru – Même une petite fille peut être dangereuse au Seireitei ! [PV Yachiru]   Combat avec Yachiru – Même une petite fille peut être dangereuse au Seireitei ! [PV Yachiru] EmptyVen 26 Aoû - 21:22

Akira était en route pour les quartiers de la 11ème division de l’armée Shinigami. Suite à son combat contre le Adjuchas dans le monde des humains, et après avoir tiré de justesse des griffes des Hollows Rukia Kuchiki, Akira s’était rendu compte que la suite des évènements allait être compliquée. La seule solution qui lui était venu à l’esprit dans l’instant présent, était de progresser. Devenir plus fort, encore et toujours. Car si cette fois-ci il avait sut se sortir d’une mauvaise passe grâce à la découverte de son Shikai, que l’âme noire et vicieuse de Kagenui lui avait laissé généreusement atteindre, cela ne se reproduirait pas souvent à l’avenir. Face à des vagues d’ennemis toujours de plus en plus dangereux, non seulement le Shinigami comprenait qu’il faudrait compté sur lui-même plus que sur quiconque, mais il savait aussi qu’il trépasserait si il ne se prenait pas en main dés à présent. Et pour devenir plus fort, quoi de mieux que de demander conseil avisés et tactiques de combat aux plus puissants des Shinigami que comptait le Seireitei : Zaraki Kenpachi ? Au fond, Akira ne considérer pas Zaraki comme étant le plus vaillant Shinigami, du moins pas face à Byakuya. Mais il était bel et bien le guerrier le plus à même de lui confier des techniques et lui enseigner la gestion d’un combat comme jamais aucun autre combattant n’aurait put le faire. Kenpachi était un monstre de combat, Akira refusait de voir en lui une simple brute sanguinaire, mais faute de l’avoir côtoyer plus longtemps (pour ne pas dire que quelques minutes), il préférait se dire que Zaraki était un atout en or pour mener à bien la bataille à la Dimension Royale que les Shinigami s’apprêtait à livrer.

La matinée était déjà bien entamée lorsque Imaizumi franchit le porche de bois de cèdre ouvrant aux visiteurs l’accès aux quartiers de la 11ème division. Il déambulât d’un pas sur à travers les allées, suivant des interminables murailles de pierre blanche, croisant de temps à autres des groupes de patrouilles Shinigami. Les Shinigami de la 11ème division était relativement différents des autres. Jamais sans leur Zanpakutôh à la main ou à la ceinture, la plupart d’entre-eux étaient de vieux briscards au visage si rude qu’on aurait crut qu’ils avaient participer à toute les guerres du monde. Certain avait une crête iroquoise semblable à un disque de scie circulaire, d’autre avait ses cheveux noir de jais coiffés en tresses, lui donnant un air tribal particulièrement impressionnant, en sus de ses deux mètres de haut. Et tous n’hésitaient pas à asséner un regard glacial au jeune Imaizumi lorsque celui-ci passer à proximité d’eux.

Akira mit le pied dans le corridor du bâtiment principal des affaires administratives de la 11ème division, presque entièrement vide, comme littéralement laissée à l’abandon. Comme toujours en somme. Les Shinigami de la division du Capitaine cruel Zaraki n’était pas vraiment enclin à s’enquiquiner avec l’administration et la paperasse. Ils préféraient laisser ça à divers organismes inter-division spécialisée dans ce domaine. La division à l’Achillée était la division du combat, rien de plus. Elle formait le gros des troupes d’infanterie de la Soul Society, et renfermait en son sien parmi les plus puissant Shinigami jamais vu, à savoir Zaraki lui-même, Madarame Ikkaku, mais aussi et contre toute attente, la petite Kusajishi Yachiru ! Ou du moins c’est ce qui se murmurait à droite, à gauche. La petite fille au teint de porcelaine détiendrait une aura spirituelle monstrueusement intense et particulièrement sombre et menaçante, à l’image de son cher compagnon de toujours, Kenpachi qui la recueillis et élevé. Bien que n’ayant probablement jamais dégainer son Zanpakutôh depuis son arrivé au Seireitei, la petite fille demeurait la source d’une peur viscérale au sein de la sa division, ses soldats la respectée au plus haut point. Mis à part quelques irréductibles qui pouvait se le permettre sans risquer de finir décapité, comme ce diable d’Ikkaku. Akira, lui, n’y croyait guère, et n’avait jamais accorder d’importance à ce que l’ont pouvait conter à son propos. Pour lui, le seul petit génie du combat était le Capitaine Hitsugaya, qui lui au moins, avait fait de nombreuse fois ses preuves.

Akira sortit du couloir principal du bâtiment de l’administration de la 11ème division et mit le pied sur le chemin de gravillon blanc qui menait aux immenses terrains d’entraînements. Prépondérants, prenant au bas mots quatre fois plus de surface que les terrains et les jardins réunis de n’importe qu’elle autre division, Akira pensait bien qu’il trouverait là-bas le Capitaine qu’il cherchait. Et ce fut un choix judicieux, de loin, il aperçut la silhouette colossale du présumé borgne, en compagnie de nombreux autres combattants. Il pressât le pas. Zaraki était occupé à former plus en profondeur quelque jeunes Shinigami de sa division aux techniques avancées de maniement du Zanjutsu. Les observant avec la précision mécanique d’un chef de guerre expérimenté et ne tolérant pas le moindre échec, Kenpachi leur faisait répéter inlassablement une série d’exercice et d’enchaînement jusqu’à épuisement total. Là, il aurait prévu de les affronter tous en même temps afin de tester leur capacité de réflexion et d’endurance face à la fatigue et la surprise de voir un adversaire aussi dangereux que lui. Zaraki comptait beaucoup sur la force mentale de ses soldats, et tenait à entretenir l’instinct guerrier et sauvage des membres de la 11ème division, selon lui élément crucial face au danger absolu. L’avait-il prévu tout du moins avant qu’Akira ne vienne le déranger ! Imaizumi apparut discrètement dans le dos de l’assembler, Zaraki adossé à un énorme platane trônant au milieu d’un champ terreux servant aux combats d’entraînement. Il accompli une révérence avant de se présenter :

-« Mes respects Capitaine Kenpachi ! Je suis Akira Imaizumi de la 6ème division, je vous ai fait parvenir une missive expliquant ma future visite dans vos quartiers.

Zaraki contemplât du coin de son œil perçant le jeune Shinigami avant de recentrer son attention sur les exercices de ses soldats.

- Ah oui, la lettre du gamin de la 6ème, je l’ai déchirée…

- Ah bon ? Mais pourquoi ça, Capitaine ?

- Je n’ai pas que ça à foutre, déguerpis en vitesse.

Akira se mordillât la lèvre inférieure, déstabilisé de recevoir en pleine face autant d’autorité et de véhémence. Non pas qu’il ne s’était pas préparé un minimum à endurer un douloureux entretient avec Zaraki, mais il ne pensait pas que sa prestance lui bloquerait autant tout les sens, comme une frayeur instinctive implacable.

- Je vous en prie monsieur ! J’ai besoin de devenir plus fort, je croyais que vous saviez ce qu’était ce genre de sentiment, vous Capitaine de la division guerrière du Gotei 13 ! Pourquoi refuser ?

- Depuis la réception de ta lettre, je me suis renseigné sur toi. Les autres m’imagine comme une bête, un monstre idiot, mais je suis moi aussi doué d’intelligence. Et tout ce que j’ai put voir ou apprendre de toi, c’est que tu ne serais même pas capable de tuer une petite fille de 5 ans !

- Comment ?!

Akira ressenti une pointe d’irritation montée soudainement en lui, comme une lance de feu incontrôlable qui viendrait lui transpercer le cœur pour en laisser s’échapper tout un tas d’émotions négatives : rancune, fierté, colère.

- Comment pouvez-vous dire ça, vous ne me connaissez pas !

- Je connais ton énergie spirituelle. Et je peux te dire qu’elle est molle, sans couleur ni odeur, sans saveur, inintéressante et pauvre. Tu es faible, et je n’ai pas de temps à perdre pour les faibles !

Zaraki commençait sensiblement à perdre patience, il décroisât les bras et posât doucement sa main sur le manche de son Zanpakutôh tout en continuant de contempler ses cadets.
Akira, lui, ne put contenir ses prochaines paroles, comme un flot de lave dégoulinant de sa bouche :


- Je vous met au défi, Zaraki Kenpachi, combattez moi ! Un guerrier de votre trempe ne peut refuser ! »

Le silence survint subitement. Tous les soldats à l’entraînement cessèrent leur brouhaha et se retournèrent vers le jeune homme aux cheveux d’argent. Zaraki, impassible ne bougeât pas d’un centimètre. Akira commençât à réaliser l’erreur qui était celle de défier de la sorte un Capitaine. D’autant qu’il s’agissait là d’un des plus dangereux Capitaine qu’ai connu le Seireitei dans sa très longue existence. Il se demander si le Capitaine Byakuya ou Yamamoto le couvrirait dans cette affaire d’irrespect envers Zaraki, quand bien même il s’agissait d’un barbare tel que lui, peu apprécier voir même haïs, cela n’en restait pas moins une bravade tout à fait grotesque et impertinente lancée de façon irréfléchie par une petit Shinigami de la 6ème division. Suite à quelques secondes d’un silence extrêmement pesant, Zaraki ouvrât enfin la bouche :

-« Que dirais-tu de combattre ma Vice-Capitaine, pour voir ce que tu vaux… ? »

Akira n’eut aucune réaction, ne se rendant probablement pas compte du sens de la proposition du colosse. Du moins, pas dans l’instant T.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Combat avec Yachiru – Même une petite fille peut être dangereuse au Seireitei ! [PV Yachiru]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Quartier de la 11e Division de Protection-
Sauter vers: