Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

 

 [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Kasen Shizurin
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Kasen Shizurin


Masculin Nombre de messages : 78
Âge : 32
Date d'inscription : 31/08/2011
Fiche Technique : Par ici la fiche.

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Hoshizora
Niveau: 4ème Siège / LVL 7
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue2900/2900[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (2900/2900)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyVen 16 Sep - 13:25

Un hurlement effrayant retentit derrière la porte au fond d'un des couloirs de la 8ème Division. La personne qui se trouvait à l'intérieur de cette salle venait probablement d'apprendre une très mauvaise nouvelle pour avoir lâché un cri aussi désespéré et horrifié, et tout Shinigami se trouvant dans les alentours aurait aussitôt frissonné de peur à cause des ondes négatives qui se dégageaient de ce qui s'avérait être le bureau du Lieutenant de la 8ème Division, Nanao Ise. Bien que Kasen ne fut pas tout près de cette pièce, il reconnut clairement la voix qui avait hurlé de dépit, puisqu'il s'agissait de celle de son Capitaine, Kyouraku Shunsui. Il allait très certainement en avoir le cœur net, puisqu'il se dirigeait justement vers ce même bureau après que Nanao l'eut appelé. Après quelques secondes de marche, le garçon arriva au détour du couloir, et put finalement apercevoir la porte derrière laquelle un événement terrible avait du se produire. Celle-ci s'ouvrit lentement, laissant passer un homme portant un kimono fleuri et un chapeau de paille, et qui laissait apparaître un visage terrifié par ce qu'il venait de vivre. Cependant, si son air semblait affolé, il donnait l'impression de se retenir d'éclater de rire, comme un gamin qui aurait été puni mais qui aurait prévu de s'échapper à la première occasion qui se présentait. Après que son Capitaine se soit éloigné, et en se demandant ce qui avait bien pu lui arriver, Kasen entra dans le bureau, légèrement inquiet. Nanao allait probablement lui confier un travail à faire, puisqu'elle s'occupait presque entièrement de l'organisation de la 8ème Division, mais il espérait qu'elle n'allait pas être trop énervée par ce qui venait de se passer, elle avait tout de même réussi à faire hurler le Capitaine Kyouraku.

Cependant, la charge qu'on lui confia cette fois-ci était bien différente de d'habitude, puisqu'il s'agissait ni plus ni moins d'une mission dans le monde des Humains. Les Shinigamis s'occupant de la surveillance des Hollows avaient détecté un risque d'apparition de ces derniers dans un des parcs de la ville de Karakura, rendant l'endroit particulièrement dangereux pour tous les humains qui passaient par ici. De plus, ces derniers étaient particulièrement nombreux ce jour-là, probablement à cause d'un quelconque événement, comme une fête ou un anniversaire. Dans tous les cas, il fallait agir en vitesse, pour éviter toute victime à déplorer, car si il n'était pas possible de prévoir avec précision le moment où les Hollows apparaîtraient, ils savaient qu'il ne restait pas beaucoup de temps avant que ça n'arrive. Par conséquent, il devait se rendre sur le terrain immédiatement. Un officier d'une autre division serait apparemment aussi du voyage. Cependant, un détail dérangeait légèrement Kasen. Pourquoi est-ce qu'on lui avait confié cette tâche à lui alors qu'il y avait d'autres Shinigamis bien plus compétents dans les parages ?


- Disons que tu es le seul Shinigami disponible, les autres ont... du travail à faire. Beaucoup de travail.

Le garçon se demanda ce que Nanao voulait dire par là, mais la situation s'éclaira lorsqu'il se souvint avoir vu son Capitaine sortir du même bureau avec un faux air dépité. Hier matin, le Lieutenant s'était absenté à cause d'une affaire urgente, en laissant son Capitaine s'occuper de la répartition des tâches à faire jusqu'au lendemain matin. Bien entendu, celui-ci en profita instantanément pour organiser une petite fête bien arrosée, sous prétexte qu'il fallait bien s'amuser pour pouvoir travailler efficacement et que de toutes façons tout serait rangé avant demain matin. Kasen, qui avait du travail à rattraper, avait décidé de ne pas y participer, ils seraient bien assez nombreux, après tout. Les Shinigamis de la 8ème commencèrent donc à faire la fête, mais rien n'aurait pu les sauver du retour prématuré de Nanao, qui découvrit la scène avec un mélange de colère et de stupéfaction. Chaque personne présente avait du être sévèrement punie, mais Kasen ne souhaitait pas avoir plus de précisions à ce sujet, il ne tenait pas à faire des cauchemars sur ce qu'ils avaient pu subir. En suivant ce raisonnement, il était facile de deviner la punition idéale pour son Capitaine : la disparition de tout le saké. Le garçon se doutait cependant que son Capitaine avait forcément des cachettes secrètes quelque part en prévision d'un tel événement, d'où son comportement étrange de tout à l'heure, qui n'était probablement qu'une simple comédie. Nanao en était probablement consciente elle aussi, mais aucun des deux Shinigamis ne revint sur cet incident.

Kasen partit donc se préparer, bien content d'avoir une mission qui lui changerait un peu son quotidien, assez monotone depuis qu'il était sorti de l'Académie. Il s'agissait d'une de ses premières missions en tant que Shinigami, et sa toute première dans le monde des Humains. Un peu nerveux, il était aussi très curieux de ce qu'il allait découvrir la-bas. Bien sur, il fallait faire passer sa mission avant tout, mais il espérait pouvoir se balader un peu une fois qu'ils auraient terminé leur nettoyage. Après tout, il n'allait pas dans l'autre monde tous les jours, et ça aurait été dommage ne ne pas en profiter. Comme on ne lui avait rien précisé d'autre qu'une heure et un lieu, il se rendit au Parc de Karakura en courant, histoire d'être bien échauffé avant de combattre, ou juste parce qu'il était tout excité.

Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver le point de rendez-vous qui se trouvait au milieu du parc, où de nombreux humains marchaient paisiblement pour profiter du calme ou de la beauté de l'endroit. Comme il était en avance, Kasen mourrait d'envie d'aller explorer les alentours pour en découvrir plus sur cette ville qui l'intriguait, mais il ne pouvait pas prévoir quand l'autre Shinigami arriverait, et il se devait d'être présent si il s'agissait d'un officier, il s'agissait d'un supérieur après tout. De plus, s'éloigner du lieu de la mission aurait été une faute grave de sa part, et il ne voulait pas connaître les punitions possibles en réponse à un tel acte. Ne sachant pas quoi faire en attendant, le garçon s'assit sur un des bancs publics inoccupés du parc, et décida de tuer le temps en observant les choses autour de lui.

Par bien des égards, cet endroit était très différent de la Soul Society, que ce soit dans les activités des habitants où des différences d'apparence. Même l'air ambiant donnait une impression différente, probablement à cause de la moindre quantité de particules spirituelles qui y circulait. Cependant, au delà de ces aspects, Kasen trouvait les deux mondes très similaires. Même si leurs façons de vivre n'étaient pas très ressemblantes, ils évoluaient un peu de la même manière, et les habitants des deux mondes se comportaient un peu de la même manière. Le garçon aperçut ledit rassemblement de personnes non loin de lui, et vit que plusieurs stands commençaient lentement à se former. Il constata que plusieurs d'entre eux étaient destinés à un genre de commerce de nourriture, et se félicita d'avoir mangé avant de partir. Il leva la tête, en se demandant si il pourrait apercevoir ces machins volants dont on lui avait parlé.


- Aaaah, le ciel est superbe ici.

Il avait lâché ce commentaire d'un air un peu absent, en se disant que le monde des Humains n'était pas si mal. Il ne valait probablement pas la Soul Society, mais c'était mieux que rien. En observant les nuages, il se demanda qui était le Shinigami qui allait l'accompagner lors de cette mission, en espérant qu'elle se déroule sans problème.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Ran
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Ran


Féminin Nombre de messages : 916
Âge : 35
Date d'inscription : 07/02/2010
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue8700/8700[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (8700/8700)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyLun 26 Sep - 8:44

- Ah non, il n’en est pas question ! Tonna une voix féminine provenant du bureau de la dixième division.

Debout devant le bureau de son capitaine, Rangiku croisait les bras, bien irritée par ce que venait de lui ordonner Hitsugaya. Celui-ci commençait à manquer terriblement de patience… Mais enfin, qu’est-ce qu’elle avait à râler celle-là encore ? La semaine précédente, elle lui avait fait tout un foin pour se rendre dans le monde réel, et avait été jusqu’à le supplier de lui donner une mission, quelle qu’elle soit. Trouvant ça parfaitement louche, il avait bien entendu catégoriquement refusé. Mais depuis, il s’était rendu compte qu’elle avait été plutôt de bonne compagnie, mettant de côté ses humeurs changeantes et son caractère lunatique, pour se concentrer sur le travail, chose très étonnante qu’Hitsugaya avait prit soin de noter sur un calendrier.
Pour la récompenser, il lui donnait une mission pour y aller, à Karakura, alors bon sang, qu’est-ce qu’il n’allait encore pas ? Posant la question en serrant les dents en prévision d’une réponse tout fait farfelue, Tôshirô attendit patiemment que sa vice-capitaine s’exprime.


- Mais c’était la semaine dernière les soldes ! Je me tue pour tenter d’obtenir un jour de congé depuis une semaine, et vous trouvez que m’envoyer au monde réel pour une mission sans importance, c’est une récompense ? Ah ben merci, je suis sûre que vous le faites exprès, m’y envoyer alors que ce magnifique moment qu’est les soldes est fini, terminé, qu’il faudra des mois pour le voir revenir… Avouez, vous cherchez avant tout à me faire du mal, ce n’est vraiment pas gentil du tout capitaine.


Défiant son capitaine du regard, Rangiku savait pertinemment ce que sa petite comédie allait lui coûter, mais voir la figure déconfite d’Hitsugaya à des moments pareils… Ca n’avait pas de prix. Lui-même savait aussi que tout ce que sa subordonnée faisait, c’était chercher un moyen de le pousser à bout, de tester encore une fois ses limites. Les secondes passèrent, sans qu’Hitsugaya ne dise rien… En réalité, il se demandait comment Rangiku pouvait trouver de telles raisons pour rouspéter, comment elle pouvait prendre autant de liberté pour oser protester pour une simplement histoire de soldes, et surtout, pourquoi était-ce lui qui se tapait ce genre de vice-capitaine.
Voyant Tôshirô restait silencieux et perplexe, Rangiku en profita pour en rajouter une couche.


- Vous ne dites rien parce que vous savez que j’ai raison.


Ce fut la phrase de trop. Un ouragan aurait pu passer sur la dixième division qu’elle n’aurait pas fait autant de bruit que les hurlements d’Hitsugaya, aboyant à la belle blonde se sortir immédiatement du bureau et de se rendre à sa mission sans prononcer un mot de plus.


- J’y vais mais… Ca n’empêche pas qu’il n’y a pas les soldes.

Une pluie de crayon, pinceau, papier vola vers Matsumoto qui s’enfuit en courant, très fière de son petit manège. Ah ! La journée commençait terriblement bien ! Elle savait qu’à son retour, elle allait le payer mais qu’importe, ça en valait bien la peine. Bien, et maintenant direction la fabuleuse Karakura, lieu de tous les plaisirs !


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤

Un portail s’ouvrit au dessus du grand parc, d’où la shinigami sortit, consciente que bien qu’elle soit dans les airs à la vue de tous, personne ne pourrait la voir. Rayonnante, elle se voyait déjà prendre un thé en terrasse, après avoir fait les magasins et s’être offert un monticule de vêtement. Mais il y avait la mission… Et d’après ce qu’elle avait compris, un shinigami de la huitième division devait se trouver là également. Recherchant une pression spirituelle qu’elle ne connaissait pas tout en étant supérieure à la moyenne, Rangiku trouva bien vite son coéquipier assigné, qui semblait rêvasser au milieu de la foule. Se posant délicatement au sol, la vice-capitaine le rejoignit peu de temps après, arrivant dans son dos alors que le jeune homme s’extasiait sur le ciel.

- Bah, c’est le même que le notre, non ? Fit Rangiku en levant les yeux à son tour, ne voyant pas grande différence entre le soleil du monde réel et le soleil qui éclairait la Soul Society.

- En revanche, ils ont des trucs vraiment bien ici !
Renchérit-elle, associant bien évidemment le mot « truc » à « emplette », « magasin », « film », « cinéma ».

L’entrée en matière avait peut-être été un peu brusque…


- Je suis Matsumoto Rangiku, et il me semble que l’on va faire équipe pour cette chasse aux hollows.
Revenir en haut Aller en bas
Kasen Shizurin
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Kasen Shizurin


Masculin Nombre de messages : 78
Âge : 32
Date d'inscription : 31/08/2011
Fiche Technique : Par ici la fiche.

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Hoshizora
Niveau: 4ème Siège / LVL 7
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue2900/2900[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (2900/2900)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyMer 28 Sep - 21:07

Kasen avait commencé à s'amuser à voir des formes dans les nuages. Il avait réussi à repérer une toupie, deux cookies superposés, et même son Capitaine en train de dormir, ce que faisait probablement le vrai en ce moment même de toutes façons. Il essayait d'identifier un autre nuage quand il entendit une voix qui lui était apparemment destinée.

- Bah, c’est le même que le notre, non ? En revanche, ils ont des trucs vraiment bien ici !

Kasen ne put s'empêcher d'acquiescer mollement de la tête, assez envieux de découvrir par lui-même tout ce que ce monde avait à offrir. Il espérait bien avoir le temps de se balader dans les rues, mais il avait une mission à accomplir avant de pouvoir aller se promener, surtout que l'officier qu'il était censé accompagner ne devrait probablement plus tarder. En parlant de ça, il était assez étonnant que quelqu'un réponde à la remarque qu'il avait lâché dans le vide. Soit il entendait des voix, auquel cas il devrait faire un tour à la 4ème Division en tant que malade mental, soit quelqu'un le voyait et arrivait à entendre ce qu'il racontait. Le garçon mit plusieurs secondes avant de conclure qu'il s'agissait de la seconde affirmation, ce qui interrompit brusquement sa rêverie.

Il sauta sur ses pieds et se retourna immédiatement afin de faire face à la personne qui l'interpellait, découvrant une magnifique femme blo... rou... ...blonde qui portait un uniforme de Shinigami. Elle était plus grande que lui et arborait un insigne de Lieutenant, qui indiquait qu'elle était celui de la dixième Division. Son apparence aurait fait tourner la tête à n'importe qui, et le fait qu'elle l'ait interpellé aussi brusquement avait fait légèrement rougir le garçon, qui ne savait pour le coup vraiment pas comment réagir. Il ne répondit donc pas aux remarques de son interlocutrice qui continua de parler.


- Je suis Matsumoto Rangiku, et il me semble que l’on va faire équipe pour cette chasse aux hollows.

Légèrement désorienté par la personne qui lui faisait face, Kasen du attendre quelques instants avant de pouvoir penser correctement. Il secoua la tête en reprenant ses esprits, et tacha de réfléchir posément avant d'agir. Il s'agissait d'un Lieutenant après tout, et le garçon ne voulait pas donner une mauvaise première impression devant l'un de ces combattants d'élite, ce qui était probablement mal parti vu la scène qu'il venait de faire. Bien sur, il n'aurait pas du se sentir aussi gêné vu qu'il connaissait déjà une Lieutenant, en la personne de Nanao Ise, mais il n'en savait pas assez sur celle qui lui faisait face pour pouvoir adapter son attitude en fonction. Ne sachant pas quoi faire, il refit apparaître son plus beau sourire, et s'inclina légèrement afin de saluer Rangiku.

- Je suis Kasen Shizurin, enchanté !

Le garçon allait continuer la discussion afin de faire plus ample connaissance, mais un faible changement dans l'atmosphère l'interrompit avant qu'il ne puisse parler. Ce n'était pas quelque chose de brutal, mais plutôt une sorte de légère tension qui se concentrait à plusieurs endroits dans les airs, comme si un orage allait brutalement éclater à certains endroits du parc. Cet état de suspension dura quelques secondes qui semblèrent désespérément longues pour le jeune Shinigami, avant que plusieurs déchirures n'apparaissent dans le ciel. Ceci ne pouvait signifier qu'une seule chose : des Hollows allaient apparaître.

- Ah la la, on dirait que ça commence déjà.

Bien que le garçon n'eut pas très envie de commencer la bataille avant d'en connaître un peu plus sur son alliée, il dégaina son Zanpakutô et se tint prêt à accueillir les éventuelles attaques qu'il allait probablement subir. Dans un certain sens, c'était aussi bien de passer à l'action tout de suite, ils n'auraient pas le temps de s'ennuyer, au moins. Les déchirures se multiplièrent au-dessus de leurs têtes, notamment là où étaient concentrés tous les gens qui s'étaient déplacés pour leur événement, laissant apparaître encore plus de Hollows. Ceux-ci étaient en nombre assez modéré et ne semblaient pas particulièrement forts, mais possédaient quand même la supériorité numérique par rapport à eux.

Cependant, il restait un détail urgent à régler : celui des humains. Peu importe que les Hollows attaquent en masse ou qu'ils décident d'y aller un par un, les habitants de ce monde ne pouvaient pas leur faire face et tomberaient indubitablement si ils se faisaient attaquer par l'une de ces bêtes, d'autant plus qu'aucun d'entre eux n'était capable de les voir. Kasen en vint à la conclusion que si ils ne s’arrangeaient pas pour que les Hollows dégagent la place tout de suite, ils allaient devoir déplorer de nombreuses pertes parmi les humains et ça, il ne voulait pas l'accepter. Il cherchait mentalement un moyen de les attirer ailleurs, mais chaque idée qui surgissait dans sa tête était bien au-dessus de ses capacités. Il se mordit la lèvre en pestant contre son niveau insuffisant, et espérait que Rangiku avait quelque chose pour faire évacuer tous ces ennemis de cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Ran
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Ran


Féminin Nombre de messages : 916
Âge : 35
Date d'inscription : 07/02/2010
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue8700/8700[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (8700/8700)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptySam 1 Oct - 17:30

Ce fut un étrange garçon que Rangiku avait en face d’elle. Déjà, il était plutôt petit, mais ce détail, elle ne s’en souciait guère, puisqu’après tout, son propre capitaine n’étant pas bien grand. Non, son étrangeté venait d’ailleurs. Ses cheveux ! Ils étaient verts ! Dans une pub pour le maïs passant à la télé dans le monde réel, il était dit qu’une personne devenait ce qu’elle mangeait… Ce jeune shinigami mangeait-il donc trop d’épinard ?! Non, bien sur que non, cette idée était stupide, néanmoins, Matsumoto trouvait ça très curieux. Etait-il possible que ce soit naturel ? Dans sa vie, elle avait plus être témoin de bien des choses, mais là, ça dépassait vraiment tout. Peut-être qu’il se faisait des teintures sinon, comme c’était à la mode ces temps-ci chez les humains. Mais après de nombreuses secondes à réfléchir sur le comment du pourquoi, la vice-capitaine en vint à se dire que finalement, ça n’avait pas grande importance.
Outre la chevelure donc, le comportement du garçon était également assez atypique. Déjà, il avait mis du temps à se rendre compte qu’il n’était désormais plus le seul shinigami à Karakura, donnant alors pour première impression d’être un incroyable tête en l’air aux yeux de la belle blonde. Ensuite, il avait visiblement été gêné, ne s’entendant sans doute pas à ce que sa coéquipière du monde puisse posséder un profil aussi… Avantageux. Pour autant, le jeune homme ne tomba pas en déconfiture, et il secoua la tête, comme pour tenter de retrouver toute contenance, se présentant alors avec respect à sa supérieure.

Rangiku rendit son sourire à Kasen. Il était plaisant de travailler avec des personnes volontaires et agréables, ça détendait l’atmosphère et dans certains cas, rendait la mission beaucoup plus facile, notamment quand il s’agissait de rester en un lieu donné pendant un certain temps. Passer des jours avec un équipier tirant la tronche, c’était follement ennuyeux… En tout cas, c’était le point de vue de la vice-capitaine. D’autre pouvait bien trouver reposant le fait de n’avoir aucun mot à échanger, ou aucun signe de réconfort à transmettre…
Enfin, concernant le cas présent, de part la mission telle qu’elle avait été présentée, il ne s’agissait nullement de surveillance nécessitant de rester plus d’une journée dans le monde réel. Ils n’avaient qu’à éliminer de simples hollows, ce qui en soit, n’avait rien de très difficile, si ce n’était qu’il fallait attendre que ces monstres se manifestent.
Mais à peine Matsumoto eut-elle le temps de penser à une stratégie visant à appâter les hollows afin d’en finir au plus vite, que l’atmosphère commença à vibrer, annonçant par là que des ennemis n’allaient pas tarder à montrer le bout de leurs sales gueules. Ce fut le cas. Au dessus du parc, le ciel se déchira, laissant apparaître plusieurs hollows, affamés et désireux de pouvoir combler le vide de leur cœur en dévorant des âmes innocentes.

- Oui, ils arrivent… Répondit vaguement Rangiku à Kasen, trop occupée à compter le nombre d’adversaire qu’ils allaient devoir affronter pour offrir une réponse plus détaillée.

Le spectacle échappait aux yeux des mortels, aveugles à ces phénomènes qui n’étaient pas de leur monde. La foule était massive. Présente. Et Rangiku savait pertinemment que si le combat s’engageait ici, il y aurait des pertes humaines. Les attirer ailleurs était donc la première nécessité, et connaissant l’appétit vorace des hollows ainsi que leur goût prononcé pour les âmes possédant une forte énergie spirituelle, la vice-capitaine eut une idée, qu’elle ne manqua pas de dévoiler au shinigami de la huitième division.

- Je vais servir d’appât. Il y a un coin un peu plus loin, laissé à l’abandon, nous serons plus à l’aise pour combattre. Suis-moi à bonne distance, si un hollow fait demi-tour, tue-le.

S’élançant dans les airs, une main sur le manche de son zanpakutô, Rangiku dégagea une quantité suffisante d’énergie afin d’attirer l’attention des monstres. Bien que sa puissance soit restreinte à quatre-vingt pour cent, elle en avait bien suffisamment pour les intéresser, et ensuite leur mettre une raclée. A peine à hauteur des ses adversaires, l’un d’entre eux se jeta sur elle, apparemment pressé de pouvoir goûter sa chaire. La précipitation du monstre lui valut de se faire trancher une patte. La vice-capitaine rengaina cependant son zanpakutô aussi rapidement qu’elle l’avait dégainé. Son but n’était nullement de combattre ici, mais de les intéresser suffisamment pour les inciter à la suivre, détournant alors leurs regards de toute la nourriture qui s’étendait à leurs pieds. Un deuxième hollow tenta sa chance, sans plus de succès. Matsumoto évita les griffes du monstre à la dernière seconde, ce qui ne manqua pas de faire enrager le hollow.
Bien, à présent qu’elle avait leurs attentions, il fallait fuir. Ou en tout cas, faire mine de fuir. Tournant le dos à ses adversaires, la shinigami s’élança à vitesse modérée. Ils étaient sur ses talons, elle le sentait. Et elle les entendait aussi, avec leurs railleries de seconde zone. Ils la traitaient de lâche, de shinigami terrifiée, ou encore, ricanaient quant à la façon lente qu’ils auraient de la dévorer. Des paroles dont Matsumoto n’avait cure. La stratégie avait été payante, il ne restait plus qu’à les éliminer.
Finalement, Rangiku plongea vers le sol. Elle avait trouvé une zone déserte, qui permettrait à Kasen et elle-même de venir à bout des hollows sans risquer la vie d’humain.


- Bien, nous y sommes. Commençons… Fit Rangiku, dégainant son zanpakutô d’un geste vif et précis, présentant sa lame à ses adversaires.

Pendant une seconde, ils ne réagirent pas… Puis, simultanément, ils accueillirent les paroles de la vice-capitaine par des éclats de rire sans joie…

Revenir en haut Aller en bas
Kasen Shizurin
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Kasen Shizurin


Masculin Nombre de messages : 78
Âge : 32
Date d'inscription : 31/08/2011
Fiche Technique : Par ici la fiche.

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Hoshizora
Niveau: 4ème Siège / LVL 7
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue2900/2900[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (2900/2900)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyJeu 6 Oct - 21:12

[Désolé pour l'attente.]

Il ne fallut pas longtemps au Lieutenant de la 10ème Division pour trouver un plan en réaction à l'apparition des Hollows. C'était une bonne idée facile à mettre en œuvre, mais plutôt dangereuse pour la personne servant d'appât, à savoir Rangiku elle-même. Kasen était bien conscient qu'un Lieutenant était un excellent combattant, mais on ne savait jamais vraiment ce dont étaient capables les Hollows.

Par conséquent, le garçon se demanda si la place d’appât n'aurait pas été mieux adaptée pour lui, qui mais il se dit qu'après tout, Rangiku avait l'air sûre de ce qu'elle faisait. Et puis vu l'expérience qu'il possédait en matière de combats, c'était probablement mieux qu'il suive les ordres qu'on lui adressait, surtout qu'il allait probablement avoir du travail de son coté aussi. Chassant les doutes de son esprit, il s'élança à la suite de la jeune femme et de la masse de Hollows qui l'avait prise en chasse, bien décidé à faire proprement son boulot. Tout en s'élevant, le garçon tourna légèrement la tête vers le parc en bas, et se demanda si il y avait, parmi tous ces gens, des personnes ayant la capacité des les voir. Dans tous les cas, il ne fallait pas laisser ces Hollows leur faire du mal.

Ah, ce n'était pas le moment de divaguer sur des questions de ce genre, il devait rester concentré sur la tâche que Rangiku lui avait confiée. Ils s'étaient rapidement éloignés du parc, que tous les Hollows avaient déserté après avoir flairé et suivi la trace de reiatsu de la jeune femme. Avec soulagement, Kasen constata qu'il n'en restait aucun dans le parc, ils allaient pouvoir se battre tranquille sans qu'aucun humain ne risque d'être blessé. Il ne restait plus qu'une seule autre cible possible : lui-même.

Vu l'impressionnante quantité de reiatsu que le Lieutenant dégageait, il y avait peu de chance que les Hollows soient intéressés par une cible comme lui, mais il y avait toujours la possibilité que certains d'entre eux ne crachent pas sur une proie plus facile à chasser, auquel cas Kasen aurait été obligé de répliquer. Cependant, aucun d'eux n'avaient détourné la tête de leur objectif principal, comme si la présence du garçon n'était pas assez importante pour eux. C'était tant mieux pour lui, mais ça en était presque vexant, dans un sens.

Au bout de quelques secondes, il arrivèrent dans une grande clairière totalement déserte, comme si toutes les traces de vie qui s'y trouvaient avaient senti que quelque chose aller s'y passer. Elle semblait difficile d'accès pour quiconque voulait y accéder à pied, mais ce n'était pas la peine de s’embarrasser de ce genre de détails quand on pouvait flotter. Étrangement, malgré l’état impeccable impeccable du sol, on pouvait trouver ça et là quelques traces de combats ayant eu lieu dans le passé, dont les acteurs étaient peut-être d'autres Shinigamis.

Dans tous les cas, ils étaient arrivés à destination sans incident notable, mais il s'agissait du calme avant la tempête, si on pouvait appeler ça du calme. Les Hollows n'avaient pas été silencieux un seul instant depuis qu'ils avaient quitté le parc, et si Kasen n'était pas parvenu à entendre si ce qu'ils lâchaient était compréhensible ou non, il se doutait qu'il ne s'agissait pas de mots gentils. Rejoignant Rangiku, il se prépara mentalement à combattre, en espérant se montrer efficace dans le combat qui allait suivre. Cependant, plutôt que d'attaquer, les Hollows éclatèrent d'un rire jaune, plus destiné à la moquerie qu'autre chose. Kasen ne put retenir un commentaire, adressé à qui voudrait bien l'entendre.


- C'est même pas drôle d'abord.

Les Hollows, loin de s'arrêter de rire, continuèrent de plus belle et commencèrent à remuer lentement. On aurait dit qu'ils exécutaient une danse collective où chaque personne aurait dansé différemment, rendant l'ensemble plutôt chaotique à suivre. Une chose étrange commença à se produire. Après quelques secondes d'observation, le garçon finit par s'apercevoir que plusieurs Hollows s'étaient littéralement collés l'un à l'autre, jusqu'à ce que leurs masques finissent côte à côte sur un seul corps. Le phénomène se répéta à plusieurs reprises, jusqu'à ce que le nombre d'adversaires fut grandement réduit. Cependant, les résultats des fusions étaient aussi grands que la somme de leurs originaux, et leur force l'était probablement aussi. Au bout de quelques secondes, le groupe de Hollows ne formait plus qu'une masse énorme, composée de dizaines de masques au bout d'un corps sans forme définie.

Comme si ce nouveau corps refusait de s'adapter à cette forme, celui-ci commença à changer radicalement. Les masques se mélangèrent jusqu'à former un seul et même masque, et le corps du Hollow géant prit une forme plus humanoïde afin de pouvoir se déplacer correctement. Ce nouvel ennemi toisait les deux Shinigamis de sa hauteur, et les nombreux rires des Hollows fusionnés continuaient de résonner à travers la bouche de cet énorme masque.

- Ah, d'accord. On a juste pas le même humour en fait.

Après un court instant de flottement, le Hollow lâcha un hurlement et tourna la tête vers le garçon aux cheveux verts, dirigeant ses yeux brillants vers lui. Il leva le poing, et se prépara à l’abattre sur le Shinigami afin d'en finir en vitesse. Comme si il avait du mal à croire qu'il était la cible de cette attaque, Kasen se pointa du doigt avec un air dubitatif sur le visage tandis que le Hollow lançait son attaque. Heureusement, le poing de cette créature était suffisamment lent pour que le Shinigami le voit arriver, et décida de porter une contre-attaque rapide.

Kasen concentra son reiatsu sur un seul de ses doigts, et dirigea ce dernier vers le poing qui s'approchait de lui. Il n'avait pas mieux en stock, mais une attaque surprise comme celle-ci ferait probablement quelques dégâts si son adversaire se la prenait de plein fouet. Relâchant d'un seul coup le reiatsu qu'il avait accumulé en vitesse, le garçon prononça l'incantation usuelle.


- Hadô n°4 : Byakurai !

Un éclair blanc surgit du doigt du garçon au moment où il prononça ces mots. Sa trajectoire était légèrement hasardeuse, mais la main du Hollow géant était assez grande pour que l'attaque fasse mouche sans problème. Comme pour confirmer cette pensée, le Kidô alla s'écraser dans le poing fermé du géant, provoquant l'apparition d'un fin nuage de fumée.

Cependant, l'attaque n'eut pas vraiment l'effet escompté. Kasen avait beau avoir atteint sa cible, celle-ci ne ralentit quasiment pas et continuait sa course. La foudre, bien que très concentrée, n'eut apparemment aucun effet sur le poing qui se dirigeait vers le garçon, à part griller un peu de peau extérieure. Pris de court, le garçon devait réagir vite si il ne voulait pas finir écrabouillé sur le sol.

Heureusement, ses jambes agirent à sa place, et il plongea sur le coté, évitant de justesse le poing qui alla s'écraser là ou il se trouvait une demi-seconde plus tôt. Kasen se releva, en se disant qu'il l'avait échappé belle. Au moment où le Hollow géant releva son poing, le garçon put constater en voyant le point d'impact que son Kidô n'avait pas été très efficace. Une autre stratégie s'imposait.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Ran
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Ran


Féminin Nombre de messages : 916
Âge : 35
Date d'inscription : 07/02/2010
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue8700/8700[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (8700/8700)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyDim 16 Oct - 15:55

Tsss, trop facile. Le nombre ne comptait pas, surtout quand il s’agissait de simples hollow qui n’avaient pas plus de cervelle qu’un pois-chiche. Cependant, ils n’arrêtaient pas de rire, de quoi agacer sévèrement la vice-capitaine, qui ne trouvait rien de drôle à la situation. Mais bon, il ne fallait pas chercher bien loin. C’était des crétins finis qui allaient passer un sale quart d’heure ! Attendant une quelconque réaction de la part de ses adversaires qui ne s’arrêtaient pas de glousser bêtement, Rangiku reçut le soutien de Kasen, qui arriva quelques instants plus tard, tout aussi affligé qu’elle par l’attitude des monstres.

- Je suis d’accord, ils sont fatigants…

L’agissement des hollows laissa tout de même Rangiku assez indécise vis-à-vis de l’attitude à adopter. D’ordinaire gouverner plus part leurs appétits insatiables que par leurs intelligences, les hollows fonçaient bêtement dans le tas, il ne fallait pas beaucoup de temps pour les purifier, les envoyant soit à la Soul Society, soit en Enfer. Là, au contraire, ils restaient à leurs places. Et ce fut alors un curieux spectacle qui s’offrit aux deux shinigami. Une fusion d’hollow. Cependant, elle n’était pas cohérente avec celle qu’avait déjà vu voir Matsumoto, dont le résultat était un Menos Grande, une créature aussi énorme et puissante que profondément débile. Là, c’était tout autre chose. La fusion provoqua des vibrations dans les airs, témoignant qu’une grande quantité d’énergie était en jeu à ce moment-là. Les corps s’assemblèrent, formant une masse difficilement descriptible.

- C’est ça leurs pouvoirs ? Etre moche au possible ?

Et encore, le terme était faible. Avec cette remarque, Rangiku se dit qu’elle était en train de tourner comme Yumichika, ce qui lui fit un peu peur… Mais bon, sur ce point, elle n’avait pas tort, cette fusion était vraiment hideuse, les masques des hollows se chevauchant ci et là. Du coup, c’était bête à dire mais Matsumoto ne savait plus vraiment où regardait. Déjà, elle pensait au moyen de se débarrasser de cette nouvelle forme de hollow… Trancher dans tas, ça pouvait être une solution, mais avec un shinigami près d’elle, ce n’était peut-être pas la meilleure solution. L’évolution de la forme du hollow n’était cependant terminée. Les masques évoluèrent, fusionnant entre eux comme le corps quelques secondes auparavant. Et puis enfin, un hollow unique prit forme. Une forme plus humaine, que rien n’expliquait, alors que les rires, eux, n’avaient pas cessés, les voix étant toujours en aussi grand nombre.

C’était extrêmement étrange. Rangiku resta perplexe devant cet unique adversaire, jusqu’à ce qu’il pousse un hurlement à en faire péter les tympans. Et dans un même temps, il s’en prit à Kasen. Quoi ? Lui ? Vraiment ? Pourtant, c’était elle la jolie fille de l’équipe ! Même dans un combat, les hollows n’avaient pas la galanterie nécessaire pour s’en prendre d’abord à la jolie fille… A moins qu’ils ne la considèrent pas comme suffisamment belle, auquel cas, ils allaient passer un seul moment. Kasen agit au mieux en se décalant pour éviter l’attaque, et répliqua quelques secondes plus tard, en balançant un sort de kidô vers la main gigantesque du monstre. Cependant, ce ne fut pas vraiment efficace.

Profitant de l’ouverture laissait par le hollow en s’attaquant directement à Kasen, Rangiku dégaina son zanpakutô, la lame dirigée vers l’avant-bras du monstre. Le sang gicla…

- Merde…

Une bonne partie de la chair avait été entamée mais la vice-capitaine n’avait pas réussi à couper le bras en entier. Plus inquiétant, elle s’aperçut que son sabre resta bloqué alors que le hollow se régénérait.

- Lâche-le, stupide créature !

Rien à faire, plus elle forçait, plus le zanpakutô restait bloqué. La libération du zanpakutô s’imposait, surtout que le pouvoir d’Haineko allait permettre des dégâts supérieurs, maintenant que la lame était enfoncée… Malheureusement, elle n’en eut pas vraiment le temps. Balayant avec son autre main devant lui, le géant emporta avec lui la shinigami, qui parvint à se protéger au dernier moment derrière un sort de Bakudô. Ca ne rigolait plus désormais. Agacée, Matsumoto se repositionna près de Kasen.

- Bon alors tu vois, ce qu’il vient de se passer… Ce n’est vraiment pas quelque chose à refaire, sur un ton à la fois très sérieux mais également ironique, comme si elle se moquait d’elle-même.

- L’avantage de la situation, c’est que si je parviens à libérer mon zanpakutô alors qu’il est planté dans son corps, ça peut faire de gros dégâts. Partant pour un peu d’exercice ?

A défaut de grande stratégie, Kasen n’aurait qu’à attirer l’attention du hollow de façon à ce que Rangiku puisse approcher suffisamment pour remettre la main sur son sabre… Evidemment, c’était plus facile à dire qu’à faire. S’élançant d’un côté, Rangiku lança un Shakka Hô en direction du masque du monstre, dans le but de l’aveugler un court instant, sachant que ça n’allait peut-être pas avoir plus d’impact que ça.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Kasen Shizurin
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Kasen Shizurin


Masculin Nombre de messages : 78
Âge : 32
Date d'inscription : 31/08/2011
Fiche Technique : Par ici la fiche.

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Hoshizora
Niveau: 4ème Siège / LVL 7
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue2900/2900[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (2900/2900)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyLun 17 Oct - 21:15

Kasen, ayant évité le coup de justesse, put apercevoir Rangiku se lancer à l'assaut du Hollow géant. Sa réaction avait été rapide et immédiate, et l'ouverture que laissait le Hollow au Lieutenant était tellement grande qu'elle avait la possibilité de l'attaquer n'importe où. Décidant de lui trancher le bras, elle envoya un puissant coup en direction de celui-ci. La créature n'avait aucun moyen de l'éviter vu la vitesse à laquelle la jeune femme se déplaçait. Le coup fit mouche, et un hurlement de douleur retentit dans le ciel.

Cependant, son bras semblait avoir tenu bon, et le Hollow balaya l'air à l'aide de celui-ci en projetant Rangiku, qui se protégea à temps à l'aide d'un sort de Kidô. Elle atterrit près de Kasen, qui remarqua qu'elle n'avait plus son sabre à la main. Un regard rapide lui indiqua que celui-ci était resté coincé en plein dans le bras du Hollow. La régénération rapide de ce dernier semblait avoir fait reformer sa peau autour du Zanpakutô, qui n'apparaissait plus que par sa poignée et sa garde, la lame étant parfaitement enfoncée dans l'avant-bras du mastodonte. Ce dernier dirigea sa main vers le sabre, et tenta de l'extraire, sans succès.

- Bon alors tu vois, ce qu’il vient de se passer… Ce n’est vraiment pas quelque chose à refaire. L’avantage de la situation, c’est que si je parviens à libérer mon zanpakutô alors qu’il est planté dans son corps, ça peut faire de gros dégâts. Partant pour un peu d’exercice ?

Pour être honnête, il ne l'était pas totalement. Ses oreilles bourdonnaient encore un peu à cause de la proximité de l'impact causé par le coup de poing qui l'avait presque écrasé, et ses jambes tremblaient légèrement après avoir réagi sous le coup de l'instinct. Cependant, Kasen hocha la tête, bien décidé à remplir sa mission. Déjà, il n'avait pas le choix, et ensuite, il en fallait bien plus que ça pour le décourager. Respirant un grand coup tout en étirant ses bras et ses jambes, il chassa la fatigue de sa tête pour se concentrer sur la tâche à faire. Il fallait faire une diversion ? Pas de problème, il en ferait une.

La boule de feu que venait de lancer Rangiku était l'occasion parfaite de s'approcher rapidement du Hollow géant sans se faire remarquer. Tout en rengainant son sabre, et sans perdre de temps, le garçon s'élança à la suite du sort de Kidô, qui vint s'écraser bruyamment sur le masque du Hollow géant, recouvrant ce qui aurait dû être sa tête d'un épais nuage de fumée. Kasen s'arrêta à une faible de distance de là où il pensait qu'était la tête de la créature, et attendit patiemment que le nuage disparaisse. Quand celui-ci se dissipa, le garçon fut surpris de la proximité à laquelle il se trouvait. Il pouvait clairement voir les détails du masque du Hollow, y compris le point d'impact du Kidô, qui semblait avoir roussi le blanc laiteux de sa zone d'impact. Mais sans se laisser démonter, le Shinigami s'adressa directement au monstre.


- Coucou !

Kasen agita le bras et fit signe de saluer la créature. Pour être tout à fait honnête, il ne savait pas si il devait être terrifié ou amusé en pensant à ce qu'il était en train de faire, mais en si peu de temps, c'était la seule manière qu'il avait trouvé pour attirer l'attention de la créature qu'il devait occuper. Bien que sa tentative sembla assez bancale, elle sembla fonctionner car le Hollow ne semblait plus vouloir le quitter des yeux, fasciné par une telle apparition soudaine. Apparemment, Kasen avait sous-estimé la bêtise de ces créatures.

Le Hollow semblait avoir du mal à mettre en concordance ses deux neurones, car il ne réagit pas du tout aux gestes que lui lançait Kasen et garda le poing fermé sur le Zanpakutô qu'il avait dans le bras. Peut-être que tous les Hollows qu'il y avait la-dedans n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur la réaction à adopter. Le garçon se dit qu'il ferait mieux d'improviser, et sauta sur la tête du Hollow avant qu'il ne reprenne ses esprits. Le garçon agrippa son sabre, et commença à picorer le crâne du monstre en donnant des coups au hasard. A cette échelle, de tels assauts pouvaient être comparés à de multiples piqûres de guêpe, mais ils étaient probablement assez dérangeants pour que le géant réagisse un peu plus.


- Hé, je suis par ici !

Apparemment surpris d'être appelé ainsi de la sorte, le Hollow mit plusieurs secondes avant de se rendre compte qu'on l'attaquait sur la tête. Relevant un peu cette dernière, le géant sembla réfléchir quelques instants avant de réagir. Cette diversion sembla encore mieux fonctionner que la précédente, car le géant abandonna complètement sa tentative de retirer le sabre de Rangiku de son bras, et serra le poing tout en le relevant à la hauteur de ses épaules.

Kasen semblait avoir vaguement deviné ce que le Hollow avait l'intention de faire, mais cette hypothèse lui semblait bien trop stupide pour qu'elle aboutisse, et il continua ses assauts répétés. Cependant, le fait que la créature éloigne lentement son poing de sa tête le fit s'arrêter dans ses attaques. Le garçon fut forcé de constater qu'il avait vu juste quand la créature fit voler son poing en direction de son propre visage, dans l'intention d'éliminer la vilaine bête qui lui perforait le crâne.

Kasen, presque atterré d'assister à une telle action, se dit qu'il était temps de quitter son promontoire. Le Shinigami ne tenait pas à finir comme un moustique, voyant sa fin arriver sous la forme d'une grosse main, et finir écrasé sur un crâne lisse. Il recula de quelques pas sur la tête en direction du dos du Hollow, et serra les dents en attendant l'impact qui tardait à arriver. Qu'est ce que les secondes pouvaient être longues, parfois.

Puis le coup frappa, lourd et brutal. Le coup de poing que le Hollow s'était littéralement balancé fit brusquement basculer sa tête, projetant le Shinigami perché dessus directement sur le dos du Hollow. S'ensuivit une longue glissade, digne des plus grands parc d'attractions dont raffolaient les habitants de ce monde, ou du moins d'après ce qu'on avait raconté au garçon. Ce dernier avait pensé à planter son sabre afin de ralentir la chute, mais il préférait éviter de provoquer un arrêt trop brutal qui lui aurait claqué les bras. Il arriva en peu de temps à la fin de la pente, le laissant tomber dans le vide en direction du sol.

Bien que sa chute avait été ralentie par sa glissade, Kasen retomba lourdement sur les fesses, et glissa dans cette position sur plusieurs mètres, avant de se relever en se frottant le derrière.


- Aie aie aie... C'était presque fun en fait.

Cependant, il ne fallait pas compter sur lui pour recommencer ça demain, surtout qu'il n'allait plus pouvoir s'asseoir pendant des heures. En levant la tête, il vit que le Hollow était encore sonné par sa propre attaque. Son masque semblait avoir tenu le coup et n'avait quasiment pas bougé, mais son étourdissement était évident vu combien il titubait en essayant de rester debout. Kasen n'avait pas cherché à être original, mais il fut presque amusé par ce qu'il venait de faire. Au moins, il avait fait diversion.
Revenir en haut Aller en bas
Ran
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Vice-Capitaine de la 10ème Division
Ran


Féminin Nombre de messages : 916
Âge : 35
Date d'inscription : 07/02/2010
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Haineko
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue8700/8700[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (8700/8700)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyLun 24 Oct - 16:43

Spoiler:

Quand elle avait proposé la diversion, Rangiku s’était attendue à ce que son coéquipier fasse ce que toute personne sensé aurait fait… A savoir envoyer des sorts dans tout les sens, travailler au corps le hollow, de façon à ce que sa perception soit tout à fait focalisée sur celui qui était à l’origine des douleurs, et donc, le shinigami. Mais au contraire, Kasen rengaina son arme et se dirigea vers la tête du monstre, encore entourée par un nuage de fumée… Et là, ce fut la pire diversion que Matsumoto put voir.

- Coucou !

Affichant un air béat, la vice-capitaine était pour ainsi dire sur le *** de voir avec quel toupet le shinigami disait cela.

- C’est quoi cette diversion à trois yen ?! [/i]S’exclama-t-elle en tapant du pied par terre.

Mais finalement, la tactique sembla plutôt bien fonctionner, et c’était ce qui importait. Tournant autour du hollow tout en gardant ses distances, l’officier de la dixième division observa avec attention la petite mise en scène de SHinzurin. Le géant blanc n’avait cependant pas bougé son bras maintenu sur le zanpakutô de Rangiku, empêchant sa propriétaire de le récupérer pour l’instant. Kasen devrait se montrer un peu plus persuasif et passer à la vitesse supérieure. Sans que la vice-capitaine n’ait à le lui dire, il le fit de lui-même, s’attaquant au masque du hollow afin de le faire réagir de manière beaucoup plus vive. Et enfin, après de longues, longues, longues secondes de réflexion de la part de leur adversaire, il se décida à abandonner l’idée de retirer le sabre enfoncé dans son bras. Parce qu’étant une personne relativement sensé, Rangiku crut l’espace d’un instant que le geste du hollow le serait tout autant. Chasser une mouche de devant son visage, c’était une chose commune pour toute personne, mais penser pendant un centième de seconde qu’un hollow pouvait être un semblant de personne, voilà qui était d’une bêtise faramineuse.

Affichant des yeux ronds, Matsumoto regarda le spectacle d’un air affligé. Le hollow venait d’envoyer son poing dans sa propre figure. Le géant vacilla, tituba pendant un temps qui parut infini… C’était le moment d’agir. Usant d’un shunpô, Rangiku se rendit sur le bras du géant, et agrippa la poigne de son zanpakutô, prononçant en même temps la phrase de libération.[/i]

- Unare, Haineko !


La réaction fut plus violente que Rangiku ne l’eut cru. La physique était formelle, deux corps ne peuvent partager un même espace, sous peine se pulvériser mutuellement. Une violente explosion retentit, éclatant toute une partie du bras du monstre, le mutilant gravement. De son côté, la vice-capitaine fit un vol plané peut plaisant, mais s’en tira sans trop de mal en se rétablissant dans les airs grâce à une acrobatie.

- Je déteste quand ça fait ça, ronchonna la shinigami.

Les cendres d’Haineko flottaient à présent autour d’elle, et Rangiku put entendre la voix du félin dans sa tête… Des phrases peu éloquentes, qui n’avaient pour seul but que d’embêter la belle blonde, qui s’énerva subitement, les personnes extérieures pouvant croire au commencement d’une psychose…


- Aaah tu m’énerves ! J’avais pas d’autre solution, c’est ta faute si ça a fait ça ! T’avais qu’à y mettre un peu moins du tien… Comment ça j’ai pas réfléchi ? Bien sur que si ! D’ailleurs, ça a super bien marché mon plan ! Regarde, maintenant, il lui manque un bras…

Tendant une main vers le hollow, Rangiku le présenta avec une certaine fierté, comme si elle présentait une œuvre d’art qu’elle avait elle-même créé.


- Bon, j’ai pas tout à fait fini mais… Oui, oui, faut le finir roooh !


Lançant son zanpakutô vers le gros pachyderme qui ne se remettait toujours pas de la perte de son bras, Rangiku fit pas mal de dégât avec son shikaï. Il avait beau être gros, grand il n’en restait pas moins un hollow. De profondes plaies apparurent sur son masque, sans pour autant le tuer. Il criait, plusieurs voies s’élevaient de cette gueule largement ouverte, hurlant de douleur et de colère. De son côté, Rangiku afficha un petit air satisfait… En voilà une belle ouverture.


- Allez, on va en finir une bonne fois pour toute.


Matsumoto envoya les cendres de son zanpakutô directement dans la gueule du monstre. Le nuage s’amplifia dans le corps même du hollow, faisant exploser toute sa moitié supérieure. Le reste disparut dans les airs, tandis que la vice-capitaine rejoignait son coéquipier.

- Bon… Ca c’est fait… Et il nous reste laaargement le temps de profiter du monde réel avant de rentrer~

Ce qui était impressionnant chez Rangiku, outre sa fameuse poitrine, c’était aussi sa capacité surnaturelle à passer complètement à autre chose. Et en cet instant précis, elle n’avait plus qu’une idée en tête… Le shopping !

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Kasen Shizurin
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Kasen Shizurin


Masculin Nombre de messages : 78
Âge : 32
Date d'inscription : 31/08/2011
Fiche Technique : Par ici la fiche.

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Hoshizora
Niveau: 4ème Siège / LVL 7
Reiatsu:
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Left_bar_bleue2900/2900[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty_bar_bleue  (2900/2900)

[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] EmptyLun 31 Oct - 17:03

Spoiler:

Kasen, après avoir un peu récupéré de ses émotions, se prépara à retourner à l'assaut quand il vit que son alliée, profitant de la confusion du Hollow géant, s'était élancée vers son Zanpakutô, bien décidée à le récupérer. Kasen n'en était pas encore sur, mais elle ne semblait pas très satisfaite de la diversion du jeune Shinigami. Il estima donc qu'il était plus judicieux de ne pas retourner tout de suite à la filoche et de laisser faire les grandes personnes pour le moment. Après tout, il ne tenait pas à faire échouer ce plan en se faisant attraper par le mastodonte, et il ne voulait pas gâcher la chance qu'il avait eu jusqu'à maintenant. Surtout qu'il aurait bien été fichu de se faire gronder juste après.

Malgré la diversion peu conventionnelle orchestrée par Kasen, la Lieutenant finit par atteindre son sabre. Kasen la vit prononcer quelque mots, avant de voir le bras du Hollow littéralement exploser de l'intérieur. Le garçon ne savait pas ce qu'elle venait de faire, mais le résultat de son attaque était carrément impressionnant. La main du Hollow, épargnée par cette explosion, tomba mollement non loin de Kasen qui aperçut brièvement quelque chose flotter dans les airs avant de disparaître. On aurait dit de la cendre.

Dans tous les cas, la force de Rangiku ne faisait aucun doute, et le garçon était plutôt impressionné par cette attaque. Il ne s'était jamais vraiment rendu compte de la force de ses supérieurs, mais ce qu'il venait de voir lui donnait un aperçu assez significatif. Il avait à peine écorché le Hollow lorsqu'il avait attaqué sur son crâne, mais sa coéquipière avait déchiqueté son bras en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, ou l'écrire.

Elle tendit ensuite le doigt vers le Hollow, et commença à s'égosiller dans le vide. Kasen avait du mal à entendre ce qu'elle racontait, et il se demanda si c'était à lui qu'elle s'adressait. Dans le doute, Kasen regarda autour de lui, mais ne vit que les arbres qui guettaient silencieusement la fin du combat. Peut-être qu'il s'agissait d'une autre forme de diversion, mais le garçon avait du mal à voir en quoi celle de Rangiku était meilleure que la sienne.

Puis l'assaut recommença, et Kasen comprit enfin d'où venaient les cendres qu'il avait cru apercevoir. Lorsqu'il vit celles-ci s'agiter quand la Shinigami avait bougé son sabre, il remarqua que la lame de ce dernier avait disparu et il en déduit qu'il s'agissait probablement de son Shikai. Il en vint à se demander à quoi pouvait ressembler le sien, si jamais il en venait à être suffisamment fort pour l'obtenir un jour. Le garçon se concentra à nouveau sur le combat et vit qu'il ne s'agissait même plus d'un combat, mais plutôt d'une boucherie. Le Hollow ne pouvait pas répliquer contre les assauts provoqués par la cendre qui l'entourait, et très vite de nombreuses fêlures apparurent sur son masque. La cendre entra ensuite par la bouche béante dans le masque de la créature, et celle-ci se fit déchiqueter de l'intérieur. Si Kasen se dit que ça devait faire très mal, il fut cependant content que cette bataille soit terminée.


- Haha, on l'a eu !

Bon, pour être plus juste, c'est Rangiku qui avait fait tout le travail. Même si il avait servi à faire une diversion, le garçon se doutait bien qu'elle aurait pu s'en sortir toute seule, même sans son sabre. Cependant, il était assez content de lui, car il s'en était sorti vivant contre cette gigantesque bête.
Après qu'elle en eut fini avec l'énorme mastodonte et les Hollows qui le composaient, la jeune femme rengaina son sabre et atterrit près de Kasen avec un air assez désinvolte malgré la bataille qui venait d'avoir lieu.

- Bon… Ca c’est fait… Et il nous reste laaargement le temps de profiter du monde réel avant de rentrer~

En voilà une façon de présenter les choses. En entendant ces mots, Kasen eut l'impression que tout ce combat n'avait été qu'une formalité pour elle. Mais en y repensant, c'est vrai qu'à partir du moment au Rangiku avait libéré son sabre, le combat avait été à sens unique en sa faveur, et celui-ci s'était terminé sans qu'elle eut à fournir tellement d'effort. En voyant la situation de cette manière, le garçon était presque admiratif du flegme avec lequel elle abordait la fin de cette bataille. Au final, il avait encore énormément de choses à apprendre.

Puis soudainement, Kasen se rendit compte de ce qu'il venait d'entendre. Il se demandait si il avait rêvé quand il avait entendu Rangiku parler de profiter du monde réel, mais son cerveau n'avait décemment pas pu s'imaginer de telles paroles. Ses yeux se remplirent d'étoiles, et son regard se fit composé à la fois de bonheur et de gratitude envers son interlocutrice.


- Oaaaah, c'est vrai, on va aller visiter le monde réel ?

Kasen n'arrivait presque pas à y croire. Depuis le début, il comptait demander si c'était possible d'aller se balader dans les rues de la ville, mais il ne se serait jamais douté qu'il n'aurait même pas à poser la question. Le fait qu'un Lieutenant énonce cette possibilité lui était difficile à croire, car il les avait toujours vu comme des combattants d'élite faisant passer leur mission avant le reste et pour des monstres de sérieux, mais il faut dire que le seul exemple de Lieutenant qu'il possédait se trouvait en la personne de Nanao Ise, le Lieutenant de sa propre Division. Mais les détails importaient peu à cet instant, car le garçon avait du mal à contenir sa joie, et il sautillait sur place tellement il était énervé à l'idée d'aller voir le monde de ses propres yeux.

- C'est génial ! Par quoi on commence ?

Il avait entendu beaucoup de rumeurs sur le monde réel, notamment quand il demandait à son Capitaine ou au Capitaine Ukitake de lui raconter à quoi il ressemblait, mais il avait toujours eu envie d'aller y faire un tour. Enfin il en avait l'occasion !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']   [Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu'] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Dans un parc, les arbres ont l'air plus contents. [PV Matsu']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimmjow s'amuse dans le parc ! [ Flashback/ PV : Mitsuki
» Un shinigami dans un parc [pv Cassiopée]
» La tour de glace se dresse! Danger imminent dans le parc
» Entraînement dans la pluie du parc ( Décembe ) ( Inoue &
» La tour de flammes se dresse! Danger imminent dans le parc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Parc de Karakura-
Sauter vers: