Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
-55%
Le deal à ne pas rater :
Coffret d’outils – STANLEY – STMT0-74101 – 38 pièces – ...
21.99 € 49.04 €
Voir le deal

 

 Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] EmptyLun 31 Aoû - 3:08

Woah, ce transfert d'énergie... J'ai l'impression qu'il m'a remis à 100%. Je me sens en pleine forme, je peux marcher, courrir, lancer des sorts de Kido, me battre sans me retenir pendant un bon moment. Ce Vizard, qui possédait environ 2 fois ma puissance en Reiatsu, a sû comment me remettre sur pied sans se donner du mal. Moi qui croyait que quelques bonnes nuits de sommeil allait me revigorer de mon énergie, je me trompais sur ce point. Je lui en devais une à cet étranger... Je n'ai qu'une seule parole et je la respecte coûte que coûte.

Je courrais à travers les arbres pour me retrouver de nouveau dans cette petite ville étrange. La nuit était tombée, les étoiles loin dans le ciel qui brillaient de toute part faisaient l'éclairage des coins sombres avec l'aide du quart de lune. C'était frais sans que ce soit froid. Le vent s'était levé par la violence des combats au fleuve. C'était terminé, maintenant. Kyoraku-sama était reparti, Isshin-sensei, parti se battre ailleurs et mon Taichô... aucune idée... Je ne voulais pas me mêler à eux au cas où les méchants reviendraient remettre la pagaille.

Je courrais de toit en toit avec une âme de petit garçon dans les bras. Je l'avais trouvé sur le bord du fleuve, imitant une feuille lorsqu'on souffle dessus. Il a maintenant confiance en moi. Je l'apporte partout, je ne le laisse nulle part. Je lui ai dit que les ennemis devront me passer sur le corps avant d'arriver à lui... Nous nous arrêtions devant un bloc appartement. Je sautai jusqu'au 3ème étage, à une fenêtre.

L'âme m'avait dit que sa mère habitait-là. Il voulait la voir une dernière fois avant de quitter ce monde. Je me devais d'accomplir ses derniers voeux ici avant de l'amener à la Soul Society. En plein dans mon saut, alors que mon pied allait se poser sur le bord de ciment, un Reiatsu maléfique retentit juste en bas. Je fus obligée de retourner en bas d'un autre saut.

Je déposai l'enfant pour que je sois placée entre lui et le Hollow qui allait apparaître. Je dégainai mon Zanpakuto au manche qui possédait un arbre doré sur un fond noir. Le portail nuageux noir apparut à quelques mètres en avant de moi. Sans émotions, je l'attendais. Ce hollow allait se mettre à travers mon chemin pour dévorer l'âme que je protégeais depuis environ une heure.

Le masque fit son apparition en premier. Il était tout blanc, un regard terrifiant, une corne au nez. Tout son corps suivait ensuite, le portail se referma. Il était plutôt massif, sur 4 pattes comme un rhinocéros. Je me penchai à genoux rapidement et dis à l'enfant:


Embarque, les déplacements vont être fréquents et je devrai te protéger en mouvement...

L'enfant, sans dire un mot embarqua dans mon dos en se tenant fort. J'avais un bras en moins pour le tenir, mais un bras allait me suffir. Le rhino faisait 3 mètres de hauteur et au moins 6 mètres de longueur... sans sa queue qui en faisait un et demi. Ça allait être difficile, mais je me devais de l'éliminer, car c'était mon travail. Je bondis dans les airs pour lui asséner un coup vertical dans le masque. Il semblait avoir été à peine égratigné. J'attéris un peu plus loin, en face d'un autre bâtiment.

La bête, m'ayant repérée, se mit à me charger de toute sa vitesse. J'attendis le moment propice pour bondir de nouveau et attérir sur lui. Il continua sa course, incapable de s'arrêter sur le moment et traversa un coin de bâtiment. Les débris me forcèrent à me jeter au sol, sur le ventre pour empêcher l'enfant d'être écrasé par mon poids.

Je me relevai lentement, ce qui donna le temps à la bête de se retourner et de me charger de nouveau. Je serrai les dents et bondis de nouveau sur elle. N'aimant pas ma présence sur son dos, l'animal masqué s'arrêta de courrir pour sauter sur place, me faisant faire du rodéo. Je perdis l'équilibre, mais pour m'empêcher de retomber dûrement sur le sol, je plantai mon Zanpakuto dans son corps pour me retenir, lui faisant crier à plein poumons, enfin, s'il en avait...

Elle se débattit en courrant cette fois en fonçant sur tout ce qui se trouvait sur son passage pour me faire descendre. Sur son côté droit, je dûs m'enlever de son corps en me poussant avec mes pieds en diagonale vers le haut pour m'éviter des dégâts. J'effectuai un saut périlleux avant d'attérir sur mes pieds, un genou au sol. La bête ne me laissa pas là comme simple objet, j'étais vraiment sa proie de la nuit. Ses yeux jaunes me fixaient.

Je connaissais son point faible, mais il me serait difficile de l'atteindre de nouveau correctement... Par contre, son corps même blessé ne subira pas de coups fatals. Je devais atteindre le cou. Je me remis à genoux pour déposer l'enfant. Je pris mon Zanpakuto à deux mains et chargeai l'animal en pleine furie. Il fonça à son tour vers moi. Je calculai dans ma tête rapidement la distance à laquelle je devais sauter et à laquelle je devais être de lui pour trancher correctement.

Je bondis à une certaine distance, tournant mon corps à l'envers durant le saut pour étendre ma lame vers son cou. Il se trancha comme un couteau dans du beurre. Le Hollow disparut, mais les débris et les dégâts causés étaient toujours là. Qui allait réparer cela? Je devais sûrement avoir réveillée un bon paquet de monde... Je courrai vers l'enfant pour lui dire à la façon d'une Mère-Poule:


Tu vas bien? Rien de cassé? T'es pas blessé?... T'es certain que tout va bien?

L'enfant allait bien mis à part une égratignure à un bras. Moi, je venais de voir que j'avais une blessure au visage à cause des débris et les genoux en sang à cause de ma chute. Je n'avais rien senti à cause du danger et mon sentiment de devoir protéger le petit. Je sentis un Reiatsu dans les parages. Je ne savais pas de qui il s'agissait, ni s'il était de mon côté... Je rangeai mon Zanpakuto, mais restai tout de même alerte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Re: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] EmptyLun 31 Aoû - 11:13

Fukeru Senku marchait le longe d'une rue, à son habitude, il fumait. Il faisait nuit et cela faisait un bon moment qu'il arpentait les rues de la ville. Tout était calme plus ou moins selon le boulevard. Seul le bruit de la petite musique autorisant la population à franchir le passage piéton brisait le silence de la nuit. Depuis combien de temps, marchait il ? Il l'ignorait. Où allait il ? Il l'ignorait également. La seule chose qu'il savait, c'est qu'il allait bientôt être à court d'herbes aromatiques, le saké ce n'était même plus la peine d'en parler, il avait finit sa dernière jarre le matin même. Plutôt mal rasé, le bas du dos le démangeant, il avançait toujours le long d'une petite rue pour arriver au pied d'un groupe d'immeubles.

Très vite il remarqua la présence d'une créature entrain de l'épier dans l'ombre. Il lâcha un soupir, il n'était pas d'humeur à s'amuser, il fit de mine de l'ignorer, mais la créature commença à le suivre.

-Oh...Hollow-san...j'ai pas envie de jouer, rentres chez toi ou va embêter quelqu'un d'autre...m'obliges pas à venir te botter le *** !

Mais la créature ne se laissa pas intimider, elle fonça vers lui espérant le toucher, mais il n'eut pas de mal à éviter la charge en se déplaçant sur la gauche. Cependant la créature réussi à écrabouiller le pied de Fukeru.

-Hey enfoiré !...Ok, tu me cherches, tu vas me trouver !

Fukeru dégaina son Zanpakutoh, désormais il était énervé, c'est qu'il avait mal au pied. Dans une démarche plutôt comique, il fonça sur le Hollow, le Zanpakutoh levé de manière à trancher le Hollow verticalement. Mais à la grande surprise de Fukeru, il ne fit même pas une rayure au monstre.

-Ben dis donc t'en as une belle carrosserie, voyons voir si tu résistes à cela.

Il commença à charger du reiatsu dans sa main gauche pour lancer un Kido mais le monstre semblait avoir pris peur et disparut dans les ténèbres.

-Oh ! Hey, reviens !...Pff c'est pas vrai, tout ca pour ca...c'est quoi son problème à lui...

Il marcha le long des immeubles encore un quart d'heure. Tout d'un coup il put sentir à nouveau le monstre dans le coin. Visiblement c'était un enquiquineur de première. Fukeru accéléra le pas espérant le retrouver.
Mais lorsqu'il tourna dans la rue, à sa grande surprise le Hollow n'y était pas enfin plus. A la place il y avait désormais un petit garçon et au grand regret de Fukeru, une Shinigami. Il espérait pouvoir fuir, après tout il avait couper tous les ponts avec la Soul Society il y a des milliers d'années de cela.

*Et merde, elle m'a vue...faisons mine de rien et continuer d'avancer...si je l'ignore, il y a peut être une chance...*

Mais cela ne passa pas comme Fukeru l'entendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Re: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] EmptyLun 31 Aoû - 14:31

La douleur commençait à se faire ressentir au niveau de mes plaies fraîchement égratignées. Le sang se rafraîchit à l'air libre et lorsqu'il coulait sur ma peau intact, plus bas, ça faisait froid et me donna des frissons. Partout sur mon corps, les pores de peau réagissaient avec ce que le sang me procurait comme sensation.

L'enfant me regarda, les larmes aux yeux de me voir dans un tel état. Je m'accroupis pour me mettre à son niveau et lui porta une main au visage doucement pour l'apaiser de ses émotions. Je ne savais pas vraiment comment réconforter un enfant puisque je n'en ai jamais eu. Par contre, je devais m'y mettre tout de suite pour plus tard...

Je ne sais pas avec qui, mais un jour, un homme intéressant se proposera à moi. Nous nous marrierons et nous aurons des enfants comme convenu. Cet homme devra être formidable pour que j'accepte de l'endurer et d'avoir une progéniture venant de lui. Les enfants sont le rassemblement des qualités et des défauts des deux parents.

Je regardais l'enfant dans les yeux tendrement avec un sourire franc aux lèvres. Je lui dis doucement:


Ça va aller... Ne t'inquiète pas pour ça. Ce n'est rien...

Voyant que mes mots ne l'apaisèrent pas comme je le prédisais, je le serrai contre moi pour qu'il puisse entendre mon coeur battre contre le sien. Je fermai les yeux pour admirer ce moment. Je me reculai pour l'admirer de nouveau. Il semblait avoir repris confiance. Du même coup, je vis un homme en arrière-plan qui nous regardait, puis, qui repartit comme s'il ne nous avait pas vu.

Que faisait-il? Nous ignorait-il? Je me levai debout en serrant les dents à cause de mes jambes et le rejoignit rapidement, l'enfant me suivant. J'attirai son attention en battant d'un bras:


Hé! Vous-là! Vous pourriez nous aider?

Je ne savais pas s'il allait se retourner, mais chose certaine, il pouvait nous voir. Dans son regard, je savais qu'il nous avait vu. Peut-être un humain, peut-être un ancien Shinigami. Je le regardai de bas en haut et remarquai un Zanpakuto accroché à ses hanches. Peut-être se fouttait-il des Shinigamis, peut-être que non, je voulais avoir une réponse claire et précise de sa part.

C'est à vous que je parle, fumeur de pipes!

C'était probablement le seul moyen d'attirer son attention. Je remarquai qu'il portait une pipe et qu'il sentait fortement les arômes de sa fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Re: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] EmptyLun 31 Aoû - 16:13

Fukeru se doutait que la conversation serait inévitable. Il avait fait mine de n'avoir rien vu mais en vain. La jeune femme finit par l'interpeller.

-Hé! Vous-là! Vous pourriez nous aider ?

*-Mmh...non*

Fukeru continua d'ignorer la personne et continua son chemin.

-C'est à vous que je parle, fumeur de pipes !

*-C'est pas vrai...allez Fukeru va falloir que tu te mouilles !*

-Olah ! Du calme...faut pas s'énerver comme cela, ma ptite dame...Qu'est ce que vous me voulez ? Oh !...*

Fukeru venait de réaliser qu'elle était blessé, l'enfant derrière elle était apeuré. Il soupira, se rendant à l'évidence qu'il devrait les aider. Cependant il ne voyait pas trop ce qu'il pourrait faire. Il n'avait jamais été un excellent soigneur et il ne voyait pas trop comment faire moins peur à l'enfant qu'elle, même recouverte de sang.


Qu'est ce que je peux faire pour vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Re: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] EmptyLun 31 Aoû - 16:31

Me calmer? Quand j'ai les genoux en feu de sang, comment je pourrais être totalement calme? Je regardais l'homme à la longue chevelure qui me regardait comme si j'étais une folle qui demandait de l'aide pour rien. Ses yeux remarquèrent enfin mes blessures. Et... le "ma p'tite dame" me fit sourire intérieurement. Il était rare de voir des gens qui m'appellaient par ce surnom. La plupart m'appellent par la couleur de mes cheveux plutôt que ma grandeur.

Je le vis soupirer comme si m'aider l'empêcherait de vivre. En fait, il ne semblait pas intéressé à vouloir aider autrui. Il semblait que mon insistance avait réussi à attirer son attention sur mes blessures. Il me demanda ce que je lui voulais:


Et bien, c'est simple... si vous habitez dans le coin, j'aurais besoin de serviette pour essuyer tout ça et penser mes blessures... J'aimerais éviter que ça s'infecte, s'il vous plaît, Monsieur...

Mon visage était suppliant vers cet inconnu. J'implorais son aide, car j'avais besoin de soin. N'importe qui dans la rue qui m'aurait vu comme lui me voyait, j'aurais fait la même chose. Je ne voulais pas mourir de gangraine à cause de ces minables blessures. Une infection pourrait m'être fatale et je perdrais mes jambes pour toujours...

Le "s'il vous plaît" était dit avec de l'émotion dans l'âme et dans la voix. Je ne connaissais personne autour qui puisse m'aider... sauf lui. Alors je devais tout faire pour le soustraire à ma demande qui était si peu comparée aux choses que je pourrais demander à d'autres passants... Tout ce que je voulais, c'était purifier mes blessures, tuer les hollows qui allaient se ramener et aller porter l'enfant à sa mère... Parlant de l'enfant, il continuait de s'accrocher à mon uniforme pour être certain que je ne me sauve pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Re: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] EmptyMar 1 Sep - 1:04

"-Ça risque d'être compliquer d'aller chez moi, c'est toute cette ville qui est chez moi."

Visiblement la blessure de la jeune femme ne semblait pas s'arranger. Fukeru l'aida donc à s'asseoir en prenant soin que sa tête soit bien appuyé contre un mur. Il manipula précautionneusement les jambes de la personne. Il dégagea la zone entaillée. Elle saignait de manière plutôt importante à la jambe gauche l'autre semblait en meilleur état et c'était tant mieux. Fukeru déchirant une de ses manches. Puis il la déchirait en trois morceaux, deux petits et un grand.

"-Attention cela risque de faire mal mais c'est mieux que rien..."

A l'aide du grand il fit le tour de la plaie en prévenant la jeune femme que ce serait surement douloureux. Puis il serra fort de manière à arrêter un maximum l'hémorragie. Puis il scruta les environs pour trouver un bosquet de bambous. Il trancha un morceaux de la longueur de la jambe de la fille, et un autre plus grand. A l'aide des deux petits bouts restant, il attacha le premier morceau de bambou sur la gauche de la jambe blessé. De cette manière la jambe ne se fléchirait pas. L'autre morceau de bambou servirait d'appui à la jeune femme.

"-Vous feriez mieux de rentrer tout de suite pour votre propre vie et celle de ce garcon...Mmh...Bon je crois que je n'ai pas trop le choix...pff..C'est où ?"

Fukeru aida la jeune femme à monter sur son dos, l'enfant déjà sur le dos de cette dernière. Il effectua un saut remonta jusqu'à la fenêtre en question du troisième étage. Sur le balcon, il l'aida à descendre doucement. Le petit garçon et la jeune fille entrèrent par la fenêtre. Mais Fukeru resta dehors, cela ne l'intéressait guère et il n'était pas bon de remémorer des vieux souvenirs douloureux. Il n'était donc pas au courant de ce qu'il se passa dans la pièce. Sans aucuns doutes des adieux à chaudes larmes de l'enfant. Ayant une peur au ventre terrible du futur inconnu. Finalement quelques temps après, la jeune femme revint seule. Il l'aida à redescendre les étages. Il était temps de se séparer. Fukeru était toujours aussi revêche, en apparence asocial profond, mais il se devait d'aider son prochain parfois, au moins en mémoire de l'être cher qu'il avait perdu par le passé.

"-Prêtez moi votre Zanpakutoh, je suis déchu de mon droit à ouvrir un portail Sekai."

Il ouvrit le passage, puis il rendit comme convenu le Zanpakutoh à la jeune femme.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Re: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] EmptyMar 1 Sep - 2:37

Toute une ville son chez lui? Était-il un brigand? Un robineux? Un homme qui s'arrêtait aux coins de rue pour ramasser de l'argent que les gens lui tendent? Pourtant, il n'avait pas l'air d'un homme si malpropre que cela... Il avait un Zanpakuto, les cheveux longs, certe, mais il les portait bien et ses vêtements étaient loin d'être déchirés de toute part et malpropres... Il pouvait passer pour un hermite à cause de sa solitude, mais il n'en fait pas de lui un mauvais homme pour autant.

Il ne faut pas se fier aux apparences des gens qui nous entourent, car peu importe la personne, il peut nous surprendre d'une façon qu'on ne soupçonnerait jamais. Que ce soit au combat ou dans la vie de tous les jours, il faut connaître la personne par son intérieur et non par ce qu'elle présente par son apparence. Il peut paraître fort et être faible, comme le contraire est possible. Une personne peut porter un habit de bureaucrate et être quelqu'un qui veut seulement faire bonne apparence pour obtenir des trucs, donc faire l'hypocrite...

Mais, revenons au fait qu'il habite dans tout Karakura. Comment un homme comme lui ne peut pas avoir de domicile fixe? Pourtant, même dans le Rukongai j'avais un domicile. Nous mangions, moi et ma mère avec ce qui nous tombait sous la main, mais nous étions à l'abri des tempêtes. Je me rappelle encore de Kyoraku-sama qui venait nous visiter une fois de temps en temps en nous offrant des Kuriyas. Ma mère prenait les siens, mais me les offrit toujours sans me dire pourquoi...

L'homme m'aida à m'asseoir sur un banc. Alors, il était vraiment déterminé à m'aider... Voyant que mon bas d'uniforme était en mauvais état, l'homme n'eut d'autre choix que de déchirer pour pour l'empleur des dégâts. Je fermai les yeux au même moment face à ses gestes qui étaient loin d'être délicats. Par contre, voyant ma situation, il n'avait pas le choix de le faire...

Je le vis défaire une de ses manches sans broncher. Je me mis à sourire devant son efficacité. Je l'entendis me dire que ça allait être douloureux. Je serrai les dents pour m'éviter de crier comme une folle. Il tira sur le bandage pour arrêter l'hémorragie. Ça faisait bien mal, mais ce fut bref...au moins. Il fabriqua un truc à base de bambou pour me figer la jambe et faire en sorte qu'elle bouge le moins possible.

Rentrer rapidement sinon, nos vies allaient être en jeu... C'était vrai, les hollows allaient réapparaître... L'Homme se proposa pour aller nous porter à l'endroit désirer. Je lui montrai le chemin et nous y allons, embarqués sur son dos. Il nous y déposa tranquillement et je lui dis doucement:


Merci...

Il décida de retourner en bas, peut-être pour ne pas voir ce qui allait se passer. Le petit garçon se jeta sur le lit de sa mère et l'enlaça de toutes ses forces:

Maman... je suis là... Je suis revenu... Maman! Maman! Maman... Pardonne-moi maman... je n'aurais pas dû aller à la plage lorsque tu m'en as avertie!

Mon regard se tourna vers la table de chevet où était posée une photo de la mère souriante avec le petit dans ses bras qui avait l'air tout aussi vivant. L'âme tomba en larmes et y pleura tout ce qu'il y pouvait...

Maman... Maman, excuse-moi... J'aurais dû t'écouter...

-Il est temps d'y aller..

-NON! Pas tout de suite! Maman doit me répondre...


Cette scène me fit verser une larme. Comme par hasard, la mère dit dans son sommeil:

Toki...? Mon garçon...

Elle se rendormit tout de suite après. Le jeune homme acquiesça un sourire satisfait. Sa volonté l'avait poussé à être capable de faire voir à sa mère qu'il était tout près:

Maman! Je serai toujours là pour veiller sur toi... Nous nous reverrons... Je t'aime.

Il se pencha pour l'embrasser sur la joue et descendit du lit pour être face à moi, tête baissée. J'essayais de cacher mes émotions face à la scène en me grattant les yeux. Je posai une main délicate sur la tête de l'âme:

Ne t'inquiète pas, tu vas la revoir... Et nous nous reverrons, petit ange...

Je dégainai mon Zanpakuto et porta le manche à sa tête pour transférer l'âme à la Soul Society. Je poussai un soupir qui en disait long. Je sortis mon haut de corps dans la fenêtre pour montrer à l'homme que c'était terminé. Il revint me chercher. L'inconnu me demanda mon Zanpakuto pour ouvrir un portail Sekai. J'hochai la tête et lui remis mon arme.

Le portail s'ouvrit et l'arme fut rendue à sa propriétaire. Je le rangeai dans mon fourreau lentement. Je le regardai une dernière fois dans les yeux, puis le serra dans mes bras:


Adieu... homme de bon coeur sans nom...

Je le relâchai et lui souris avant de le voir traverser le portail. Ça me faisait de la peine de devoir quitter un homme de si bonne foi comme cela, sans raison... Enfin bon, chacun doit prendre son chemin... Lorsqu'il partit, une bande de 4 hollows mineurs firent leur apparition pour m'encercler. Je devais bien m'en douter... J'en pointai un du doigt et prononça:

Hado no yon... BYAKURAI!

Un éclair blanc jaillit de mon doigt pour en finir d'une bouchée de ce hollow à 4 pattes qui tomba en poussière. Les 3 autres décidèrent de me charger. J'étais bien limitée dans mes déplacements, ça allait être bien difficile...

Bakudo no ni jû ichi ... SEKIENTON!

La fumée se leva juste à temps. Cela porta l'ennemi à confusion, le ralentit et me permit de me faufiler sans danger hors de leur cercle. En fait, je me faufilais en boittant, toujours sur une seule jambe. La fumée se dissipa après quelques temps. Dès les premières apparences de hollow que je voyais, je ne tardai pas à attaquer de nouveau:

Hado no yon... BYAKURAI!

J'envoyai un second éclair blanc, désintégrant un autre hollow à distance. Les deux autres me chargèrent comme des enragés. Je dégainai mon Zanpakuto et les attendais. Lorsqu'un était assez près, je me jetai au sol en donnant un coup de lame horizontalement. Il disparut à son tour en particules noires. L'autre profita du fait que j'étais au sol pour m'agripper la jambe blessée dans sa gueule pour m'avaler en bouchées. Je poussai un cri de douleur avant de lui enfoncer ma lame avec puissance directement dans le masque pour me libérer. Je me laissai tomber sur le dos pour oublier la douleur revenue. Je rangeai mon Zanpakuto et me leva très lentement. Je le sortis de nouveau pour effectuer un portail Sekai et aller directement à la 4ème Division pour des soins d'urgence. Là-bas, ils pourraient me soigner rapidement et ainsi, je pourrai retourner voir Hao...

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty
MessageSujet: Re: Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]   Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mission pour enfant [ PV Fukeru Senku pour entraînement]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Vizards en route pour un long voyage.
» Entrainement pour débutant
» Entraînement pour le Shikai (17/01/2009)
» Première discussion [entraînement novembre, résumé à la fin pour les paresseux ^^]
» A la recherche d'un pouvoir nouveau! Entrainement pour obtenir le Bankai! [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Centre ville-
Sauter vers: