Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -11%
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K ...
Voir le deal
549.99 €

 

 Une cabane isolée sur la montagne [Entrainement Octobre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Hana
[Staff™] Kaze No Hime / Vizard Ultime
[Staff™] Kaze No Hime / Vizard Ultime
Sayuri Hana


Féminin Nombre de messages : 1261
Âge : 30
Date d'inscription : 21/10/2009
Fiche Technique : Ici!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Akai Niji
Niveau: Vizard Surpuissant / LVL 15
Reiatsu:
Une cabane isolée sur la montagne [Entrainement Octobre] Left_bar_bleue2700/13100Une cabane isolée sur la montagne [Entrainement Octobre] Empty_bar_bleue  (2700/13100)

Une cabane isolée sur la montagne [Entrainement Octobre] Empty
MessageSujet: Une cabane isolée sur la montagne [Entrainement Octobre]   Une cabane isolée sur la montagne [Entrainement Octobre] EmptyLun 26 Oct - 12:24

Les jours qui passaient étaient de plus en plus froids, l’hiver semblait à son apogée, mais le mercure continuait de chuter. Sur la montagne enneigée qui siégeait à coté de la ville de Karakura se trouvait une shinigami. Cela faisait déjà un bon bout de temps qu’elle se trouvait ici. Cela faisait exactement neuf mois et une semaine, 281 jours qu’elle était seule, sur cette montagne. Elle avait été exclue du Gotei13, elle ne connaissait pas vraiment la raison, même si elle s’en doutait. Elle ne pouvait se résigner à accepter cette version des faits, elle n’aurait jamais commis un acte pareil…

Tremblant dans une mince couverture au sommet de la montagne, elle contemplait la ville de Karakura, maudissant les shinigamis qui l’avait condamnée à l’exil un peu, le froid, beaucoup. Elle se leva et descendit la pente abrupte sur une centaine de mètres, se rattrapant dés fois maladroitement d’une glissade involontaire. Elle arriva devant sa demeure improvisée, une hutte inutilisée, parfaitement isolée, mais plutôt sommaire…

Elle disposa des rondins de bois dans une petite cavité au centre de l’unique pièce, et souffla sur les braises pour raviver les flammes. Après cinq petites minutes, le feu se mit doucement à crépiter, irradiant la pièce de sa chaleur. La shinigami marcha vers une planche, fixée dans un coin. Elle saisi une vielle cruche remplie d’eau pure, disposée à coté d’une insigne qui indiquait : « Sayuri Hana, 8e division ». Elle avait fait autrefois une deuxième insigne, qu’elle avait emportée avec elle lors de son exclusion, l’autre insigne ayant été confisquée.

Sayuri posa la cruche et s’empara du verre d’eau qu’elle venait de se servir. L’eau était fraîche, trop fraiche. La sensation de froid la mit mal à l’aise lorsqu’elle but une gorgée d’eau. Elle se rapprocha du feu, réchauffant ses mains gelés, et le verre glacé. Si la solitude avait été supportable les vingt premiers jours, elle se fit insupportable par la suite. Pour la énième fois, elle se remémora son passé. Ses parents, ses camarades d’académie, ses amis dans la huitième division, elle s’en rappelait parfaitement. Tout était si facile à cette époque, maintenant, elle devait lutter pour sa survie.

Elle se rendit toutefois compte que quelque chose n’allait pas, ce n’était pas ses mains engourdies par le froid ou son ancien uniforme de shinigami sale, c’était simplement que le feu ne réchauffait plus, son influence avait disparu, mais il était toujours là, devant elle. Elle approcha une main des flammes, elle ne sentit rien. C’est comme si une vague de froid empêchait la chaleur des flammes de se propager. Sayuri Hana eut soudain un mauvais pressentiment, un très mauvais pressentiment. De la neige tomba depuis le toit de la cabane. Elle saisit son zampakuto et avança vers la porte. Elle posa la main sur la poignée et l’actionna. La porte grinça et s’ouvrit lentement. Sayuri releva son zampakuto en position de garde. Il n’y avait rien derrière la porte, que de la neige, et de la roche. Le froid dehors n’était bizarrement pas plus intense que celui qui régnait à l’intérieur de la cabane.


Un hurlement que tous les shinigamis connaissent retentit dans la montagne. Une pression spirituelle recouvrit les alentours de la cabane. Le monstre au masque blanc atterrit une dizaine de mètres devant la shinigami, soulevant un nuage de neige qui se dissipa avec le vent permanent qui soufflait à cette altitude. Ce n’était pas le premier à lui rendre visite. Son aura de shinigami la faisait devenir la cible de bon nombre de ces monstres, celui-là avait toutefois l’air assez puissant.

Elle détailla le monstre qui lui faisait face. Il mesurait environ 4 mètres de haut et était très corpulent. Des sortes de cornes partaient de chaque coté du son masque, et ses jambes semblaient fusionner avec la neige environnante. Le monstre regardait de ses yeux jaunes sa cible, qui semblait engourdie par le froid. Il avança à grandes enjambées.
A nous deux, mon gros.... La shinigami s’élança rapidement à sa rencontre. Le monstre porta un coup de poing direct à la jeune femme, qui esquiva sur sa droite d’un mouvement souple, elle bondit tel un félin jusqu'à la gorge du Hollow. Elle asséna un coup de zampakuto de toutes ses forces. La lame entailla sévèrement la gorge du monstre qui poussa un énorme hurlement, qui se termina en un gargouillis rauque. La shinigami remit pied à terre et rengaina son zampakuto.

Elle observa le monstre qui titubait encore. Elle constata avec étonnement que la blessure infligée était en train de se refermer. Le Hollow se retourna et contre attaqua avant que Sayuri n’ait pu dégainer à nouveau son zampakuto. Cette dernière se jeta à plat ventre dans la neige pour esquiver l’attaque. La neige autour d’elle commençait à augmenter soudainement de volume alors qu’aux pieds du Hollow, elle disparaissait pour laisser place à de la roche. Elle roula sur le coté, mais, freinée par la neige, elle resta dans le bourbier que semblait avoir crée le Hollow. Elle arriva à se relever et dégaina son zampakuto. Elle voulut à nouveau s’élancer droit sur le Hollow, mais une épaisse couche de neige immobilisait ses pieds. Elle se mit accroupie, et posa ses mains sur la neige qui recouvrait ses pieds. En libérant du reiatsu et avec un sort de Kido de très bas niveau, la neige commença à fondre.

Elle fut soudainement projetée en arrière. Elle glissa dans la neige, et s’arrêta après une dizaine de mètres, totalement sonnée par le coup que venait de lui asséner le Hollow. Ce dernier s’élança vers elle sûrement pour le coup de grâce. Reprenant ses esprits, elle n’eut que le temps de voir le Hollow fondre sur elle. Elle souleva un petit nuage de neige qui alla se loger en plein dans les yeux du Hollow. Elle roula sur le coté et évita de très peu la main du Hollow qui l’aurait écrasée. Elle se releva encore un peu assommée du choc précédent.

Le Hollow retrouva sa vision optimale et s’élança à nouveau sur sa cible.
Ca se passera pas à nouveau comme ça…
Elle bondit et échappa à la neige qui commençait à se cristalliser. Le Hollow la suivit dans son vol et se prépara à la frapper en l’air. La shinigami prit appui sur un roc et changea subitement de direction alors que le Hollow continuait son saut en ligne droite. Elle prit appui sur un second roc qui la fit arriver au-dessus du dos du Hollow à toute vitesse. Son zampakuto transperça la gorge du monstre dans un bruit étouffé. Le monstre voulut hurler de douleur mais aucun son ne sortit de sa gueule. Sayuri dégagea son zampakuto, et hurla : Shine !! .
Elle donna un second coup dans la gorge du Hollow. La tête de la créature se détacha de son corps avant qu’il n’ait retouché le sol. Le cadavre tomba dans la neige, avant de disparaître, l’âme corrompue ayant été envoyée vers la Soul Society, même si la shinigami était bannie…

L’adrénaline qui avait circulé dans son corps s’estompa. Elle se rendit compte qu’une de ses côtes la faisait souffrir, elle était sûrement fêlée à cause du coup que lui avait donné le Hollow. En marchant difficilement, elle retourna vers son « habitation » lorsqu’un autre reiatsu se fit sentir. Sayuri sentit comme le désespoir l’envahir, il y’en avait un deuxième, sûrement appâté par le reiatsu libéré. Il était plus petit que son congénère, et beaucoup moins massif. Sa taille était d’environ 2 mètres et son masque était triangulaire, comportant des motifs rouges similaires à des serpents. Chacune de ses mains se terminait par une lame qui semblait extrêmement tranchante, possédant les mêmes motifs que son masque.

Sayuri dégaina à nouveau son zampakuto. Le monstre fonça sur elle et l’attaqua avec une de ses lames. Sayuri interposa son katana, lorsque les lames s’entrechoquèrent, la douleur qui provenait de sa côte s’accentua, la faisant flancher. Le Hollow dégagea sa lame et frappa à nouveau. Au second choc, la douleur commença à devenir insupportable. Le monstre attaqua avec sa deuxième lame, sur l’autre main. Sayuri voulut bondir en arrière, mais sa côte faisait trop mal et elle tomba en arrière, esquivant la lame de peu. Le Hollow sauta pour un coup puissant de haut. Il était rapide. Il descendit droit sur la shinigami, ses lames en avant.

Sayuri leva son zampakuto et l’inclina vers la gauche au dernier moment. Les lames ennemies glissèrent sur le zampakuto et allèrent s’écraser dans la neige juste à coté d’elle. La puissance du choc la fit glisser dans la neige sur quelques mètres. Elle se releva tant bien que mal pour tenter de contre-attaquer.

Le petit Hollow s’élança sur la shinigami, qui n’eut le temps de se décaler que d’un demi-mètre. Une lame lui entailla légèrement la taille. Elle poussa un cri de douleur en sentant une sorte de brûlure se propager dans son corps. Elle s’effondra presque aussitôt, en proie à une vive douleur. Le Hollow se dirigea lentement vers sa cible. Sa vision, rendue floue par la douleur, vit le Hollow s’approcher. La shinigami avait compris, elle était en proie à un venin fait à partir de reiatsu, qui la paralysait totalement. Elle ne pouvait se permettre de mourir ici et maintenant, elle avait un but. Rassemblant les dernières forces à sa disposition, elle libéra une partie de son reiatsu, qui prit une très légère couleur noire.

Le Hollow s’arrêta net, visiblement surpris que sa cible puisse encore libérer de sa puissance. La douleur qui empêchait Sayuri de bouger diminua, elle restait toujours présente et handicapante, mais elle était moins forte. Sayuri ressaisit son zampakuto tombé à ses cotés dans la neige, et le lança désespérément de toutes ses forces sur le Hollow resté sur place. La lame se ficha dans le ventre de la créature, qui l’ôta presque aussitôt avec ses lames qui remplaçaient ses mains. Le monstre préféra la retraite dans le Hueco Mundo que de poursuivre ce combat, laissant la shinigami en proie à une vive douleur qui parcourait tout son corps et quelques blessures…

La douleur continua à diminuer progressivement. Le froid de la neige la paralysait maintenant sûrement plus que la douleur, qui n’en restait pas moins importante. Elle rampa jusqu'à son zampakuto, resté quelques mètres plus loin. Elle le planta dans la neige et s’en servit pour se relever.
*J’ai besoin de soins…* pensa-t-elle.
Sa blessure sur son coté gauche saignait encore, sa côte faisait toujours aussi mal. Elle rentra dans sa cabane, le feu réchauffait à nouveau. Elle but son verre d’eau, légèrement chaud, ce qui la soulagea : Elle était gelée. Elle fit un bandage rudimentaire autour de sa plaie et se releva, le poison s’était quasiment dissipé.
*Il faudrait que je trouve quelqu’un en mesure de me soigner en ville…* pensa-t-elle.
Elle se leva et se dirigea vers la ville de Karakura, en quête d’un médecin capable de la soigner correctement…
Revenir en haut Aller en bas
 
Une cabane isolée sur la montagne [Entrainement Octobre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrainement Octobre Luffy
» entrainement d'octobre de Ryu Hayabusa
» Entraînement du mois d'Octobre
» De nouveau ensemble (Pv: Mulan)(Entrainement Octobre)
» Montagne aux neiges éternelles : recherche de la chose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Bordure extérieure-
Sauter vers: