Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
-57%
Le deal à ne pas rater :
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / 128 Go (ODR de ...
99.99 € 229.99 €
Voir le deal

 

 Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Emilou Apacci
Arrancar
Arrancar
Emilou Apacci


Féminin Nombre de messages : 621
Âge : 31
Double compte : Miyu Etsuko
Date d'inscription : 27/09/2009
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Cierva
Niveau: Combattant Ultime / LVL 16 (Lvl uped)
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue225/11500Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (225/11500)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptyVen 4 Déc - 20:04

Le Hueco Mundo, le monde des hollows, une étendue déserte remplie de sable blanc et quelques bâtiments, dont le grand palais de Las Noches. Le vent s'était levé, soulevant la poussière blanche du désert, il soufflait assez fort, rugissant ou sifflant quelques fois, rendant l'endroit encore plus sinistre. On pouvait y voir des cadavres de hollows à certains endroits, voire des squelettes. De petits animaux pouvaient être vus sur quelques arbres qui dépassaient de la forêt de Menos.

Apache se réveilla à ce moment, assez brutalement, voire trop brutalement. Elle se cogna la tête, enfin son masque, contre l'étagère située au dessus d'elle, elle grimaça et se leva d'un coup, percutant cette fois ci du haut du crâne l'objet qui partit voler plus loin, pour se briser en mille morceaux.


- Aïaïe! Ça fait mal bordel!

Ses mains se posèrent sur son masque, où le choc avait été le plus fort à cause du choc qui s'était propagé jusqu'à son crâne, elle eut l'impression qu'elle avait percuté un mur de plein fouet.

Soudain, un bruit strident se fit entendre, une sorte de sonnerie.


- Bordel... C'est quoi ce truc?! Faut que ça s'arrête et vite!

- Pu*ain mais qu'est ce que tu fous encore là? C'est l'alarme! Faut se grouiller!

- Oh merde! Faut se barrer !

- Ben ouai... Vaut mieux.


Elle posa la main sur son lit d'ébène, arbre que l'on ne trouve qu'...

- Pas le temps pour les descriptions ! On a pas de temps à perdre là !

Bref... L'alarme faisait de plus en plus de bruit, ce qui devait percer les tympans de l'agresseur, ou des agresseurs, ainsi que ceux d'Apache, qui se demandait si elle en avait encore, des tympans. Elle descendit les escaliers au quatre par quatre pour glisser sur l'une d'elle, grimacer, pousser un petit "oups ! " , et tomber la tête la première pour dévaler le tout en un temps record, je n'ai pas pris mon chronomètre, mais elle a descendu cinq étages en quelques secondes.

- Ah bah bravo ! De mieux en mieux !

L'arrancar atterrit sur les fesses, chose qu'elle se massa pour atténuer la douleur, elle grimaça une nouvelle fois et se releva doucement, pour ne pas trop forcer.

- Ouai... J'me suis mal réveillée aussi... Et c'est pas drôle ! J'le sens mal ce coup là, on va tomber dans un truc pas possible.

Apache se remit à courir dans les couloirs du bâtiment, qui était tellement immense que trouver quelqu'un, ou la sortie, était assez difficile. Arrivée au bout de l'un de ces couloirs, elle percuta quelqu'un, ce dernier était un hollow, qui partit voler contre le mur derrière lui sans comprendre, ce dernier ne céda pas, mais le monstre, furieux, fit face à son agresseur, qui avait disparu.

* Bah... J'ai dû rêver. *


Apache courait de couloir en couloir, toujours à la recherche des ennemis, mais elle ne croisa personne, à part un rat, peut-être étaient-ils déjà partis. Elle tourna la tête quelques secondes vers la gauche pour y voir, un ascenseur. Elle qui avait pris les escaliers, elle fut tout à coup coupée dans son élan, ce qui lui empêcha de se prendre les multiples Ceros qui firent exploser le mur, ce dernier avait à présent un énorme trou, cependant cet immeuble semblait indestructible.. Un tas de gillians et de hollows entrèrent en tant que "criminels". L'arrancar n'hésita pas un instant et tira elle aussi un rayon dans le tas, désintégrant la plupart des monstres.

- Cero !

Les deux restant se tournèrent vers la jeune fille, qui avait disparu. Ils moururent en quelques secondes, les deux bracelets leur transperçant les membres, il ne resta qu'une seule personne, une femme, enfin, une arrancar. Quelqu'un qu'Apache ne connaissait que trop, ces cheveux verts émeraude, cet air serein et innocent, elle avait prévu quelque chose celle là, mais pour quoi? Elle ne le savait pas.

Apache se posa au sol assez tranquillement sur le sol, un peu plus décontractée. Elle allait combattre un adversaire de poids, c'est à ce moment qu'elle remarqua que ce dernier était en position de combat.


- Alors comme ça, tu as fait tout ça juste pour te trouver une bonne raison pour me combattre? Nell? Enfin tu me réponds oui !


Retour en Arrière


Apache avait besoin de s'entraîner, elle manquait de puissance. Elle avait bien voulut se battre contre Nell, mais cette dernière répétait à chaque fois qu'il n'y avait aucune raison pour qu'elles se battent ensemble, ce qui l'énervait toujours, mais bon, elle se devait de se montrer calme et patiente, un jour elle craquera.

La veille de ce combat, Apache était venue une énième fois devant Neliel, se mettant presque à genoux devant elle.


- Cette fois ! C'est la dernière fois que je te le demande! est ce que tu es prête pour un combat entre toi et moi?

Un grand silence agaçant s'installa juste après cette question, et Neliel tourna un oeil ennuyé vers l'arrancar qui commençait à désespérer et commença à faire demi-tour, mais la jeune fille la retint par l'épaule, la surprenant sur le coup.

- Allez ! On sait toute les deux que nous manquons d'entraînement, et t'auras bientôt avoir à combattre, toi aussi.

- On verra ça plus tard. Là je vais préparer le repas, va faire quelque chose ou attend moi ici.


Apache ouvrit la bouche pour la refermer peu après, sachant qu'elle n'avait rien pour contrer cet argument. Elle baissa donc la tête d'indignation et glissa son pied gauche sur le sable pour s'asseoir, voire même s'allonger.

- Bien, je reste là, mais tu me retrouveras ici, et pas ailleurs lorsque tu reviendras. Mais si dans deux heures personne ne vient, j'irai te rejoindre.

- D'accord, pas de problème.


Et Neliel disparut, laissant ainsi Apache seule dans le désert.

- Je sais pas pourquoi, mais ça sent le coup fourré.

L'arrancar sourit, elle le sentait aussi.


Deux heure passèrent et Neliel n'était toujours pas de retour. Apache se mit donc en tailleur pour ensuite se relever doucement et partir en trombe vers la maison. Elle sentait que quelque chose s'était passé, mais quoi? Elle n'en savait rien. Mais le doute était bel et bien présent.

Une fois arrivée à destination, Apache remarqua qu'il ne s'agissait pas d'une petite habitation, mais d'un immense immeuble très bien entretenu, et tout neuf, ce qui était rare au Hueco Mundo. Ce bâtiment fit grogner Apache.


- Comme si elle allait nous avoir...

Elle essaye de nous faire oublier notre combat...


Elle sourit puis entra dans le bâtiment pour y trouver un hollow au comptoir, ce dernier, cachait une expression de joie derrière son masque.

- Bienvenue ! Elle était à vous cette maison? Si oui, dommage. On a fait déplacer cet immeuble depuis le monde réel, et il a atterrit ici.

- Ben, en partie oui, mais bon, je vais laisser passer, je suis plus d'humeur aujourd'hui.



Fin du Retour en Arrière


Apache défia Neliel d regard et son sourire s'accentua.
- Tu te demandes comment j'ai réussi à deviner si vite? D'abord, dans les agresseurs de tout à l'heure, j'y ai reconnu le gars du comptoir, et tous étaient des hollows que j'avais croisé dans les couloir. Ensuite, tu as fait entrer ce hollow, qui a déclenché l'alarme juste pour me faire sortir et ne pas songer à cela. et puis la maison n'a pas été détruite, mais à l'intérieur même de cet immeuble, que vous avez construit il y a peu. sur ce, en garde!
Revenir en haut Aller en bas
Neliel TuOderschwank[PNJ]
Arrancar
Arrancar
Neliel TuOderschwank[PNJ]


Féminin Nombre de messages : 37
Âge : 31
Double compte : Le premier compte est Apache
Date d'inscription : 01/11/2009
Fiche Technique : Cliquez ici my lord

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Gamusa
Niveau: Ancien Espada/ LVL 12
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue6000/6000Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (6000/6000)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptySam 5 Déc - 9:38

Neliel n'aimait pas les combats inutiles, c'est pour cela qu'elle avait concocté un plan avec des hollows se trouvant dans le Hueco Mundo, ces derniers devaient faire croire à être des gens d'un hôtel dérivé du monde réel, pour tromper Apache, qui avait du dormir là bas, Neliel restait dans sa maison, attendant patiemment avec une équipe. Le plus puissant, un gillians du nom de Kuta, trépignait d'impatience sur le coup. Il faisait les cent pas tapait du pied et des mains, pour s'occuper. Il grimaçait et stressait comme un fou.

- Ah, je peux pas attendre ! C'est assez dur ! Tu nous as promis plus de puissance si on la tuait, arrancar. Est ce une de tes adversaires?

- En quelque sorte, oui, je dirai pplutôt qu'elle est une grande concurrente, et connue pour avoir trahis Azen-sama, tout cela s'est passé il ya bien longtemps. Et celui qui la tuera pourra avoir toute sa puissance, le rendant beaucoup plus puissant qu'il ne l'est maintenant. Je ne vous ai pas choisis par hasard. Je vous ai choisis parce que j'ai trouvé en vous une force qu'il vous faudra contrôler, et qui est très grande.

- Vraiment ? Mais tu n'es qu'une gamine, comment réussis-tu à percevoir cela?


Neliel avait profité de sa transformation en petite fille pour cacher son reiatsu à Apache, ce qui le rendait vraiment bien, malgrès ses vêtements qui lui faisaient à présent office de robe, tout allait bien. Elle regarda lentement et bêtement le gillians impatient et lui sourit, la morve tombant de sa narine droite, ce qui était vraiment répugnant aux yeux des autres. La fillette se mit à courir dans tous les sens lorsque l'un des monstres lui courut après.

- Je sens que tout cela n'est qu'un piège, boss. Elle nous ment!

- Silence ! Tu crois qu'elle serait venue nous chercher juste pour qu'on la tue ? Je ne pense pas. On attendra l'autre et toi tu rentreras pour aller sonner l'alarme ! Mais lors de l'attaque, reste en arrière, petite.


Nell secoua vivement la tête et partit à quelques mètres du bâtiment, le plan fonctionnait à merveille, elle sourit en imaginant la réaction d'Apache.




Une heure plus tard, le plan avait été exécuté, et tout le monde était mort. Neliel en profita pour retrouver sa forme adulte, et se plaça devant Apache, juste devant la fumée créée par les Ceros.

- Alors comme ça, tu as fait tout ça juste pour te trouver une bonne raison pour me combattre? Nell? Enfin tu me réponds oui !

- Il le fallait bien, sinon on aurait dit que t'allais piquer une crise.


La femme se mit en position de combat, ce qui allongea le sourire de l'arrancar, qui était maintenant prête à se battre. Le vent s'était calmé et soufflait doucement, faisant voler les cheveux de l'ancienne Espada, qui adressa un sourire provocateur à son adversaire. Elle avait vite deviné le petit manège, mais comment avait-elle fait?

- Tu te demandes comment j'ai réussi à deviner si vite? D'abord, dans les agresseurs de tout à l'heure, j'y ai reconnu le gars du comptoir, et tous étaient des hollows que j'avais croisé dans les couloir. Ensuite, tu as fait entrer ce hollow, qui a déclenché l'alarme juste pour me faire sortir et ne pas songer à cela. et puis la maison n'a pas été détruite, mais à l'intérieur même de cet immeuble, que vous avez construit il y a peu. sur ce, en garde!

- Je vois... Tu as eu l'oeil. Mais bon, il y en avait un que tu n'avais pas vu, leur chef. Il était même impatient de te combattre, et le voilà mort en moins de deux. Je ne suis pas là pour te proposer un combat comme les autres, j'y met mes propres règles, et la première à ne pas les respecter sera la perdante, sinon, il y aura le choix de l'abandon. Après ce sera à toi de choisir.


Elle sourit, réfléchissant à un moyen de combat. Une idée lui traversa l'esprit, rendant son regard plus sérieux.

- Bien, les règles seront simples, nous n'utiliserons que la force, rien d'autre. Les sonido seront interdis, ainsi que les technique. Nous n'utiliserons que notre force physique, c'est à dire nos bras et poings, nos jambes et pieds, notre tête, et aussi notre zanpakutô, et tout cela se fera sous forme libérée. Si tu refuses, il n'y aura pas de combat, c'est aussi simple que cela.

Neliel sourit et dégaina sa lame, elle était magnifique, et cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas sortie.

- (je ne sais plus ce qu'elle dit) Gamusa !

Il y eut comme une petite explosion, et Neliel réapparut, sous la forme d'une sorte de centaure. Son épée avait été remplacée par une lance à doble côté, qui était maintenue fermement par la main de la femme. celle ci regarda sérieusement Apache, cherchant à la défier, le combat allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Emilou Apacci
Arrancar
Arrancar
Emilou Apacci


Féminin Nombre de messages : 621
Âge : 31
Double compte : Miyu Etsuko
Date d'inscription : 27/09/2009
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Cierva
Niveau: Combattant Ultime / LVL 16 (Lvl uped)
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue225/11500Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (225/11500)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptySam 5 Déc - 13:35

Un grand silence s'installa pendant un petit moment, Neliel voulait un combat, avec certaines règles, Pff, Apache sourit en entendant ceci, comme si elle allait se faire avoir, mais l'autre semblait sérieuse, elle se mit en position de combat, prête à en terminer, souriant toujours.

- un combat à force brute avec notre resureccion? Très bien, j'accepte, mais je dois te dire une chose, tu vas avoir du mal à me battre!

Elle regarda étrangement Nell, qui l'utilisa. Elle ressemblait à une sorte de centaure à présent, ce qui était assez troublant. Cette lance semblait être assez puissante, Apache sourit et avança d'un pas, prête pour le combat.

Enfonce Cierva !

La jeune femme se transforma elle aussi, un manteau de fourrure remplaça sa tunique, et on pouvait voir que deux cornes de cerfs étaient apparues avec celle du milieu. Les yeux verrons avaient disparu, remplacés par deux yeux oranges. Une petite queue de cerf apparut. Une fois la resureccion terminée, Apache sourit à son adversaire et se prépara à attaquer.

- Bien bien, le combat peut à présent commencer!

Elle fit apparaître son épée dans une main et chargea son adversaire d'un coup, lui bondissant dessus. Ce combat allait être à la force brute? Elle allait en avoir de la force brute! La jeune fille frappa contre la lame de son adversaire, ce qui eut comme effet de la faire rebondir, ce qui surprit la jeune femme, qui partit en arrière pour éviter un coup qui lui arrivait dessus. Neliel était forte, très forte. Il ne fallait donc pas la sous-estimer, l'arrancar remarqua qu'une goutte de sang coulait sur sa joue, elle la lécha puis essuya sa plaie d'un geste de la main. Elle sourit à son adversaire, elle allait s'amuser.

- Bien! On dirait que tu as réussi à me toucher, mais ce n'est pas ça qui va te faire gagner, mais loin de là!

Elle plongea en arrière, esquivant un coup de lance, cette dernière avait plus de portée et de puissance que son épée, ce qui devrait la rendre plus lente, mais Nell semblait la manier à la perfection, et elle n'arrivait pas à parer tout les coups, mais arrivait tout de même à en placer. un coup le fit glisser sur cinq mètres, puis elle attaqua de nouveau, il était assez bien, mais il lui semblait qu'il y avait une sorte de problème. Et puis, elle s'en foutait complètement.

Autour du combat se trouvait le hollow qu'Apache avait croisé dans les couloirs, et qui avait déclenché l'alarme. Celui ci regardait le combat avec de grands yeux, qui aurait cru que cette fillette était en réalité une belle femme, il sentit son nez se mettre à saigné lorsqu'il imagina ces deux femme toutes nues. Mais ce n'était pas le moment de penser à ça, elle les avait trahis. Il n'eut pas le temps de réagir que déjà la femme-cerf lui atterrit dessus.

Apache venait de se recevoir un autre coup, elle vola sur dix mètre pour atterrir contre un mur, et y exploser quelque chose, elle remarqua en se retournant qu'il s'agissait de celui qui avait fait sonner l'alerte, elle haussa les épaules et repartit à l'assaut, en bondissant. Elle se glissa sous les sabots de son adversaire et frappa au flanc, mais est ce que Neliel allait réagir ou non?


- Tu as baissé ta garde!
Revenir en haut Aller en bas
Neliel TuOderschwank[PNJ]
Arrancar
Arrancar
Neliel TuOderschwank[PNJ]


Féminin Nombre de messages : 37
Âge : 31
Double compte : Le premier compte est Apache
Date d'inscription : 01/11/2009
Fiche Technique : Cliquez ici my lord

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Gamusa
Niveau: Ancien Espada/ LVL 12
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue6000/6000Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (6000/6000)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptySam 5 Déc - 14:52

Neliel paraissait assez sereine en engageant ce combat, Apache était puissante, ce qui allait donner un bon combat, mais elle était assez inquiète pour leur état à la fin du combat, elle avait demander la force brute pour éviter un massacre complet. C'est sur cette pensée que le combat débuta.

Apache avait frappé fort, mais pas assez, sa lame rebondit contre la lance de Neliel qui contre-attaqua aussi sec, pour érafler sa joue, un sourire apparut et elle attaqua de nouveau celle qui venait de dire qu'il en fallait plus pour la vaincre, Nell remarqua que celle ci avait du mal a esquiver les coup de lance, et se sentait un peu en dessous, elle profita donc de cet avantage pour la maintenir à l'écart, laissant peu de chance à son adversaire de l'attaquer.


- Je sais bien qu'il en faudra plus, je t'ai vue te battre, je te rappelle. Tu ne lâche rien comme ça...

C'est à ce moment qu'elle aperçut une silhouette au loin. En plissant les yeux, elle remarqua qu'il s'agissait de l'un des hollows de la bande, et qu'ils saignaient du nez, sans que personne ne sache pourquoi, mais cependant, ce monstre était quelqu'un à tuer, il valait mieux le faire, avant qu'il ne sorte de sa cachette après le combat et qu'il ne tue l'une d'entre elles. L'ancienne Espada leva donc sa lance et frappa violemment Apache d'un coup à la diagonale.

La jeune femme vola exactement là où il fallait, écrasant le hollow contre le mur. Ne comprenant pas pourquoi, celle ci haussa les épaules, ce qui fit sourire Neliel, qui baissa un peu sa garde. Mais peut-être n'aurait-elle pas dû faire ça. Apache bondit sur l'occasion et se glissa sous son corps, et frappa son flanc, du moins essaya, Neliel bondit en l'air et bloqua in extremis le coup de la jeune femme, qui grimaça sous l'impact. Neliel vola sur quelques mètres et ratterrit sur les pieds, enfin, les sabots, puis fonça une nouvelle fois sur son adversaire, faisant tournoyer sa lance.


- Ce combat est fait pour nous entraîner, non? Alors un peu de sérieux!

Le coup qu'elle donna fut rude et intense, aucune des deux femmes ne voulait perdre, ce qui rendait l'intensité de se combat assez grande. Mais Neliel avait un avantage, elle fit tourner sa lance à double côtés et frappa Apache dans les côtes. On entendit un cri de douleur, puis Il y eut une rapide contre-attaque, le coup blessa la femme aux cheveux verts au torse, une blessure assez superflue, mais qui embêtait un peu à cet endroit là.

Neliel regarda tranquillement Apache de loin, elles s'observaient, élaboraient une stratégie pour pouvoir prendre l'avantage, et pour le moment, rien n'était fait, et la fatigue commençait à faire son apparition. Neliel porta son regard vers l'immeuble, qu'elle avait dû construire en deux jours, peut-être.

Cet immeuble avait été fabriqué à l'écart d'Apache, Neliel la laissait dans le désert pour aller soit disant faire la cuisine, mais elle revenait à chaque fois deux-trois heures plus tard, avec un grand panier, car elle cuisinait en même temps que fabriquait. Elle avait deandé à la bande de hollows de l'aider, leur expliquant qu'il s'agissait d'un piège, elle s'était transformée en gamine pour les voir, pour être plus innofensive, mais pour montrer de grande choses aux plus grands. Et ils avaient acceptés après un grand débat de deux secondes. Le premier à s'être opposé à leur chef fut tuer sur le coup, ce qui mit tout le monde d'accord.

Revenons en au combat, Neliel attaqua Apache, sa lance, de plus grande portée, donnait de plus en plus de difficulté à la jeune femme, qui peinait à trouver une ouverture. Mais elle faisait mal lorsque sa lame touchait la peau de l'ancienne Espada, celle ci mettait l'arrancar loin d'elle, pour éviter ceci, mais ceci n'allait pas tarder, il lui fallait passer à l'offensive.

Sur un coup basique, Nell avança d'un pas, faisant reculer Apache, puis un deuxième coup, plus puissant, faillit la désarmer, l'ancienne Espada commençait à accélérer, il ne fallait pas s'endormir sur des lauriers et restait comme ça à s'observer, la femme bondit en avant pour faucher son adversaire, qui tomba lourdement sur le sol.

Appuyant sur la gorge de son adversaire, Neliel afficha un sourire triomphant.


- Tu as perdu !
Revenir en haut Aller en bas
Emilou Apacci
Arrancar
Arrancar
Emilou Apacci


Féminin Nombre de messages : 621
Âge : 31
Double compte : Miyu Etsuko
Date d'inscription : 27/09/2009
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Cierva
Niveau: Combattant Ultime / LVL 16 (Lvl uped)
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue225/11500Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (225/11500)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptySam 5 Déc - 18:11

Le combat semblait être assez normal pour le moment, Apache paraît les coups, mais n'arrivait pas à en mettre beaucoup, et elle se faisait toujours toucher à chaque fois qu'elle en plaçait un. On pouvait remarquer que des blessures au torse saignaient abondamment, ce qui faisait grimacer notre héroïne, qui mit une main sur le bras armé du centaure, pour se recevoir un énorme coup de lance au niveau de l'épée, l'obligeant à lâcher pour ne pas se faire arracher le bras.

* Kuso ! Elle a frappé plus fort que d'habitude cette fois, on dirait qu'on va devoir augmenter la cadence. *

A peine eut elle terminé sa pensée que Neliel attaqua de nouveau. Elle para in extrémis un coup à la taille, son pommeau trembla dans sa main,elle faillit la lâcher, mais elle réussit à le serrer et voulut contre-attaquer. Mais il était déjà trop tard, l'arrancar avait déjà bondit sur elle, utilisant son arme pour la faire tomber, Apache tomba au sol et se retrouva en quelques secondes, au sol, une lance à la gorge.

- Tu as perdu !

- Ça, c'est ce que tu crois...


Avec un grand élan, la jeune femme frappa directement la lame de son adversaire, qui partit légèrement sur le côté, comme elle l'avait prévu, elle ne s'attendait pas à recevoir un coup, surtout pas ici. Apache roula sur le côté pour éviter un coup puis se releva un peu plus loin. Ce combat à la brute lui plaisait assez bien.

L'arrancar commençait à épuiser, elle regarda l'ancienne Espada et remarqua qu'elle aussi avait la respiration saccadée, ce qui était bon signe. Elle n'aimait pas quand celui, ou celle qu'elle combattait, avait l'air de s'amuser contre elle et continuait de se battre, juste pour le plaisir de voir souffrir. Grimmjow était comme ça, comme Yammy ou Nnoitra. Ceux ci étaient nés pour tuer, éviscérer, détruire. Mais pas pour combattre. Les images refluèrent dans l'esprit d'Apache, elle bloqua un coup et se glissa sur le côté, pour être parée à son tour. Ce combat allait paraître long, très long. Mais amusant.

Autour de l'arène de combat, l'immeuble commençait à se fissurer, des bout de pierres tombaient non loin des deux combattantes, le bruit qu'elles faisaient fut caché par le choc des armes des deux combattantes, mais d'un moment à un autre, il allait tomber, et ce moment n'allait pas tarder, le fissure commençait à grandir, et bientôt la maison allait apparaître.

Apache se reçut une énième fois un coup de lance dans les côtes, elles étaient en compote celles là, elle avait du mal à respirer. Son souffle était rauque et elle saignait par de multiple blessures. Il était clair que Neliel était très forte, trop forte au corps à corps. Malgré sa vitesse, elle n'arrivait pas à toucher son adversaire. Elle plongea au sol pour éviter un nouveau coup et frappa de toutes ses forces, bloquant l'arme de son adversaire, puis profita de ce moment pour donner un énorme coup de pied dans son buste, Nell partit sur le côté, et s'écroula pour la première fois du combat. Chose qui était très importante aux yeux d'Apache. Cette dernière se tint la poitrine, qui avait été la plus atteinte, mais seulement à certains endroits, et pas très vitaux. Mais elle l'empêchait tout de même de faire quelques mouvements.


- Je t'ai enfin mise au sol, j'ai cru que ça allait être impossible.

Elle profita de son avantage pour lui sauter dessus, mais peut être n'aurait-elle pas dû. La lance de Neliel s'approcha très rapidement d'elle, et elle ne pouvait pas esquiver. Elle voulut lever sa lame, mais le fer lui percuta le flanc, la faisant se plier en deux. Surprise, Apache fit de gros yeux tout en regardant l'ancienne Espada. Elle venait de perdre? ça ne pouvait pas être aussi lamentable? Pendant qu'elle tombait au ralenti, des larmes coulèrent sur ses joues, se perdant avec le vent, puis elle percuta un rocher, qui finit l'immeuble, et tout s'effondra sur elle, Des tonnes de pierres et d'autres choses chutèrent de plusieurs mètres et atterrirent sur l'arrancar, qui fit une grimace en voyant tout ce qui venait.

- Non! Nell ! Aide moi !

Mais il était déjà trop tard, la masse venait de lui tomber dessus, la recouvrant entièrement.


Qu'est-il arrivé à Apache?
Revenir en haut Aller en bas
Neliel TuOderschwank[PNJ]
Arrancar
Arrancar
Neliel TuOderschwank[PNJ]


Féminin Nombre de messages : 37
Âge : 31
Double compte : Le premier compte est Apache
Date d'inscription : 01/11/2009
Fiche Technique : Cliquez ici my lord

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Gamusa
Niveau: Ancien Espada/ LVL 12
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue6000/6000Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (6000/6000)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptySam 5 Déc - 19:37

Apache commençait à avoir du mal à suivre le mouvement, et Neliel le savait, cette dernière fut quand même surprise de se recevoir un coup aussi violent, sa lance se décala et son adversaire en profita pour filer, Nell, un peu rageuse, le frappa alors qu'il roulait toujours au sol. Mais il fut esquivé et la jeune fille se releva un peu plus loin, souriante, alors qu'elle devait souffrir atrocement. Avec tous les coups aux côtes qu'elle avait reçu, Apache ne pouvait presque plus bouger, et ça, l'ancienne Espada le savait bien.

Il y eut un moment de flottement et Apache para un de ses coups, que Neliel bloqua assez difficilement. Elle était rapide malgré ses blessures, il fallait donc s'en méfier.


- Bien, on dirait que tu commences à fatiguer, Apache. Je suis désolée de te le dire, mais tu vas perdre.

Mais celle ci ne l'avait pas entendue et agrandit son sourire, elle avait vraiment envie de combattre. Mais pas pour tuer, pour s'entraîner, aller plus loin dans ses capacités, ceci lui rappela Kurosaki Ichigo, qui ne cessait de devenir plus fort, juste pour pouvoir sauver ses amis, et les protéger. Il avait affronté du monde pour aller récupérer Inoue, affronté de nombreux adversaires, mais à chaque fois il se donnait à 100% pour vaincre son adversaire, essayant de le vaincre par lui même, et sans l'aide de personne. Cette Apache avait le même tempérament.

* Tu es vraiment quelqu'un de pas normal, Apache. A ta place, j'aurai tout de suite arrêté et serai devenue folle, mais toi, tu as cherché à te venger, tu es devenue folle, mais pas comme je ne l'imaginais. Tu te bats pour la survie de ton espèce. *

Les blessures sur l'ancienne Espada étaient nombreuses, mais elle avait l'habitude de cela, et elles semblaient moins encombrantes que celle d'Apache, qui se tenait les côtes et avait du mal à respirer. Cette dernière attaqua simplement, suivit d'une parade assez simple, mais ce que Neliel n'attendait pas, c'était le coup de pied qu'elle remarqua du coin de l'oeil.

- Merde !

Le choc fut violent, le buste du centaure parti sur le côté, très vite suivit par les autres membres de Nell, qui était à présent allongée au sol. C'était la première fois du combat aussi.

- Je t'ai enfin mise au sol, j'ai cru que ça allait être impossible.

Neliel soupira, elle semblait heureuse d'avoir fait ça, il était vrai que pour une fois, elle était par terre, Elle s'attendit à une attaque, tenant fermement sa lance à double côté. Le sable était froid comme la mort, ce qui fit quelque peu frissonner Neliel, qui remarqua que l'attaque venait de commencer, elle se tourna d'un coup, donnant un énorme coup de lance dans le flanc de la jeune femme, qui la regarda un instant sans comprendre ce qui venait de lui arriver. D'un air sérieux, Neliel la regarda dans les yeux durant cet instant.

- Je suis désolée, mais tu as perdu.

Le corps d'Apache vola jusqu'à un rocher, qui se fissura, et dans un grand "CRAC" , tout l'immeuble s'effondra, sur la jeune fille. Le problème fut que Neliel ne regardait pas et commençait à se relever, elle se retourna pour voir Apache, les yeux levés au ciel, mais vivante. Elle eut une pointe d'inquiétude lorsque cette dernière la regarda avec un air terrorisé.

- Non! Nell ! Aide moi !

Elle remarqua les rochers qui tombaient, mais il était déjà trop tard. Elle utilisa un sonido, mais un rocher lui bloqua le passage, en quelques secondes, un moment de bonheur fut transformée en journée d'horreur. La femme ne perdit pas de temps et se mit au boulot, soulevant les pierres, les brisant avec sa lance ou bien encore en les brisant en deux, mais il y avait un problème, et elle enleva sa forme de resureccion. Et Apache était toujours introuvable.

- Oh bordel, pouvut qu'elle soit pas morte ! Ce serait pas super comme entraînement, si elle l'est

Elle utilisa les mains pour enlever la plupart des débris et se remit aau boulot. Avec un tas comme celui là, ça allait lui prendre un temps fou, surtout avec les efforts qu'elle venait de fournir. Neliel essuya la sueur sur son front avec un chiffon qu'elle porte toujours avec elle puis se remit au boulot.

Après vingt minutes de découpages, déplacements, destruction... , la femme se posa sur une pierre, épuisée. Du sang s'écoulait de ses plaies, qui commençaient à la faire souffrir, mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait abandonner. Avec une détermination retrouvée, elle se releva et se remit au boulot.

Au bout de sept minutes et cinquante quatre secondes, la main de Neliel toucha quelque chose de mou, et chaud, comme celui d'un corps. Sans perdre un instant, elle enleva une grosse pierre qui gênait et y découvrit Apache, qui se mit à respirer, elle devait commencer à manquer d'air, là dedans. Neliel lui prit un bras et le tira, enlevant le corps de la jeune fille des décombres. Elle avait été épargné, il y avait juste eu le manque d'air, et ses membres avaient été privés de mouvement.


- Apache! Réveille toi, ça va ?

Elle la porta dans ses bras et parti pour la maison, quelque chose avait du pénêtrer dans ses poumons, car elle crachait beaucoup et avait du mal à respirer. La maison n'étant pas trop loin elle l'allongea sur un lit, lui banda ses blessures, et essaya de se soigner elle même, pour s'endormir elle même.

Cinq jours passèrent tranquillement sans qu'aucune des deux femmes ne se réveille. C'était une journée tranquille lorsque Neliel se leva, ses blessures avaient disparu, Et celles d'Apache aussi, bonne nouvelle. la première chose fut un estomac qui clamait famine. Apache se réveilla elle aussi, Nell lui sourit et lui adressa un clin d'oeil.


- Bienvenue chez les moi, Apache.

Et elle partit préparer le petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Emilou Apacci
Arrancar
Arrancar
Emilou Apacci


Féminin Nombre de messages : 621
Âge : 31
Double compte : Miyu Etsuko
Date d'inscription : 27/09/2009
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Cierva
Niveau: Combattant Ultime / LVL 16 (Lvl uped)
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue225/11500Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (225/11500)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Entraînement Janvier   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptyVen 1 Jan - 22:39

Apache se leva doucement, très doucement. A côté d'elle se situait Neliel, elles s'étaient bien battues, et avaient bien faillit mourir, si l'ancienne Espada n'avait pas réagit, notre héroïne en serait morte. Elle respira un bon coup puis se releva, sa tête lui faisant un mal de chien, elle se recoucha directement, pour ensuite souffler. Ses muscles la faisait horriblement souffrir, et ils ne demandaient qu'à se reposer. Elle ne put lever un seul bras avant d'être pris d'une horrible crampe. Puis l'arrancar décida que tout effort était vain. Elle tourna son cou en direction de Neliel, qui lui souriait.

- Bienvenue chez les moi, Apache.

La jeune fille répondit au sourire et éclata de rire, avant d'être pris de spasmes et de suffoquer, étouffée par sa salive. Elle ne devrait peut-être pas faire de grands mouvement pendant longtemps. Mais bon, il n'y avait que ça à faire, de grands mouvements. Le combat pour lutter contre la paralysie devait être fait, elle devait se lever, immédiatement. Pendant que Neliel préparait le petit déjeuner, Apache cracha sur son matelas la salive qu'elle avait avalé de travers, puis se mit assise sur le bord de son lit, son visage était tout rouge. Elle avait chaud, et elle étouffait. Qu'est ce qu'il pouvait se passer? Les deux bras pendants et sans vies la gênait, elle aurait bien voulu se les couper. Mais il n'en était pas question. Elle s'était faite défoncer par Neliel, mais correctement défoncer. Des plaies étaient toujours apparentes, petites, mais apparentes. Ses côtes n'avaient pas terminées de se soigner, et sa respiration était rauque, elle avait aussi du mal à déglutir, exemple de l'étouffement de tout à l'heure. Apache força donc pour se lever, elle fut sur pied en deux secondes, mais les jambes cédèrent sur le coup et l'arrancar se retrouva le *** par terre, à regarder avec incrédulité Neliel, qui avait le dos tourné, heureusement. La jeune fille rampa jusqu'à une chaise et s'y cramponna, elle faisait peine à voir. L'objet, sous le poids, tomba sur sa tête et se mit de travers. A présent, il n'y avait rien qui pouvait arriver de pire que ceci, quoique... Il est vrai que là, elle avait fait fort. Mais le pot de confiture lui tomba sur les jambes et éclata au passage, la tachant de partout. Ses forces retrouvées miraculeusement, elle bondit sur ses jambes en criant avec un air horrifié.

- Oh P**ain ! Quel bordel ! Pas du matin !

Elle leva la tête pour voir les yeux incompréhensifs de Neliel, pour lui faire un sourire, signe qu'il n'y avait rien de grave. La bataille contre la douleur était une victoire pour Apache, qui commençait à retrouver sa mobilité d'antan, comme par miracle. Elle remercia le pot de confiture et en mangea un peu avec ce qu'il y avait sur elle. Ne regardant même pas à quoi elle était. C'est à la fin qu'elle vit que c'était à l'orange. sur le coup, elle recracha tout. Apache avait horreur des produits à l'orange lorsqu'ils étaient seuls. Un multifruit passait mieux selon elle, ce qui était un très bon choix du goûts pour certains. C'est pour cela qu'elle adore faire des petits mélanges pour mieux manger, elle préfère ceci. Au moins, elle est sûre qu'il y a plusieurs aliments différents dedans. Et un mélange d'entre deux qu'elle hait au plus haut point peut-être délicieux, terriblement délicieux.Prenant une bouffée d'air, Apache prit à la va vite du lait, pour enlever ce goût infect qui trainait à présent dans sa gorge, étrange non? Elle but en une gorgée son verre de 30cL, dont les inscription étaient placées dessus, comme une éprouvette graduée, une règle etc... Ce qui aidait aussi pour les recettes de cuisine. Un instrument de Neliel, ce truc. Mais bon, Apache trouvait ça aussi pratique qu'un beignet au pomme, juste bon à remplir l'estomac, une très bonne déduction, qui va avec toutes sortes d'aliments. L'acide sulfurique n'en faisant pas partie.

- Pouah ! C'est dégueulasse ! Quelle horreur, de l'orange ! Nell ! Pourquoi t'as mis ça là?!

Apache savait bien que l'ancienne Espada adorait cette confiture, mais comment pouvait-elle faire? Surtout comme ça, sans rien? Elle en eut la nausée rien que d'y penser. Elle prit alors un pain et le tartina de Nu**la (pour éviter la pub). Le meilleurs chocolat de pâte à tartiner qu'elle connaisse. Tout le monde en raffolait, même sur Terre, avec ceci, tout le monde en parlait, et pouvait être un sujet de discution, quand on y pense. Le créateur pourrait gouverner le monde avec sa popularité, mais il préfère restait directeur de l'entreprise qui marche si bien. Un brave homme peut-être, Apache aurait réagi autrement, mais bon. Chacun choisit sa vie et son chemin, ce qui rappelait une musique qui faisait "Chacun sa route! Chacun son chemin! Donne le machin à ton voisin !". Bon, mais les paroles ne sont pas à peu près ça. L'arrancar ne l'a entendu que deux fois, un exploit qu'elle s'en souvienne. Son bras partit chercher le multifruit, et le carnage commença. Les bouts partaient de partout, on aurait cru assister à un repas de charognard, si tout cela ne s'était pas produit sur une table. Neliel aura du boulot à faire aujourd'hui. Mais, il n'y avait pas de problème. Apache releva la tête, pour remarquer que l'autre avait disparu. Complètement disparu.

- Nell? T'es où?

Elle se leva, inquiète, et fouilla les cuisines. Personne, si ce n'est qu'un tablier plié, pourvu qu'elle n'ai pas pris cette insulte comme cas de vérité. L'arrancar s'en mordait les doigts et espérait. La porte menant à la salle de bain était ouverte, mais on n'entendait pas d'eau couler, que faisait-elle là bas? La porte n'était-elle pas fermée il y avait dix secondes? Peut-être bien, en tout cas. Ceci interrogea sa conscience. Car oui, elle en a une, heureusement, non? Donc, Apache passa par le porte, pour retomber avec Neliel, nue, en train d'entrer dans la douche. L'arrancar eut un mouvement de recul en remarquant que l'ancienne Espada la regardait aussi, d'un air effrayé. Apache tourna le regard et fit un pas en arrière, complètement décontenancée.

- Je suis vraiment désolée ! Je ne voulais pas vous déranger. C'est juste, que vous avez disparu sans prévenir. ça m'a surpris sur le coup. Je referme la porte et je m'en vais.

Rouge de honte, Apache ferma la porte doucement. Elle recula jusqu'à une chaise et s'y assit un peu. Comment avait-elle pu faire ça? Quel affront pour Neliel. Mais quelle poitrine tout de même. Elle secoua la tête pour éviter toutes idées perverses sur le coup. Rien de tout cela ne devrait passer dans son esprit. Mais son esprit Hollow était comme ça, et elle ne pouvait rien y faire.

- Comment ça, tu insinues que je ne suis qu'un être inutile qui ne pense qu'aux activités sexuelles? Tu es vraiment un être dégoûtant. Dis toi qu'à part penser à ceci, car oui j'y pense, tout comme toi tu rêves de pouvoir revoir Kira. Moi je rêve de tuer Aizen, comme toi d'ailleurs Apache, fais donc attention à ce que tu penses Apache, j'entends tout, bien sûr.

Mais Apache ne pensait pas du tout à ceci, Elle fut surprise sur le coup et partit dehors pour être tranquille. Son hollow était lui aussi crevé, et devait être en train de délirer. Oui, c'était sûrement ça. En train de délirer. Apache le calma et commença à attendre Neliel tranquillement assise sur sa chaise. Sur ce, elle s'endormit.


RÊVE :


Apache se trouvait dans une maison étrange. Elle ne savait pas où elle était, mais elle connaissait déjà cet endroit. Elle toucha le haut de sa tête, elle n'avait pas de masque de Hollow, et portait des vêtements d'humain normal. Elle se leva et s'étira, quelle belle journée. Elle se sentait puissante, terriblement puissante. Cependant, lorsqu'elle frappa sa porte, Celle ci fit juste du bruit, et ne craqua même pas. Étrange. La jeune fille réessaya une deuxième fois, s'explosant les doigts dessus. Peut-être était-ce une porte spéciale? En quelle matière? Aizen l'avait-elle capturée? Non, cet endroit était bien trop familier à son goût.

- Bordel, j'suis où là? Tu le sais Unknown?

Pas de réponse. Bah, peut-être dormait-il. Oui, ça devait être ça. Ou bien il n'était pas là? La jeune fille en eut un frisson dans le dos. Sans Unknown, elle n'était plus rien. C'était avec lui qu'elle avait vécu après sa mort. C'était avec lui qu'elle s'était battue à 100% contre tous les adversaires. Sans lui, elle ne pouvait rien faire. Etait-ce une raison de sa faiblesse? La réponse devait être oui.

- Apache chérie ! Il faut se lever maintenant ! Il faut aller à l'école!

L'esprit tilta, cette voix, elle l'avait déjà entendue. Déjà, même très bien. Mais à qui appartenait-elle? Elle n'en savait rien. Cette voix masculine. C'était... C'était son père. Sur le coup de la vérité, Apache eut un sursaut de surprise et ouvrit la porte en criant. Elle dévala les escaliers et sortit, complètement perdue. Par où devrait-elle partir? Ce jour, c'était le jour de sa mort. Bientôt, un hollow viendrait la tuer. Elle pouvait éviter ça, elle ne voulait pas de nouveau subir cette souffrance qu'elle avait enduré, elle voulait voir ce qui l'attendait si elle avait survécu. Quelle idée, n'est ce pas? Elle partit dans un super marché, et y resta toute la journée, pour faire croire qu'elle était partie en cours, mais sans sac et en pyjama, ça n'était pas vraiment discret. Quelle misère, revivre cet évènement maintenant.Non, elle ne devait pas. Bien qu'elle fasse honte à Unknown, elle ne voulait pas. La douleur était trop forte. Elle avait vécu tant de peine à cause de cela, mais elle s'était faite des amies, qui l'avaient acceptée telle quelle. Mais sa curiosité prenait les devants.

- Mademoiselle? Vous vous êtes égarée? Tenez des vêtements. En culotte et avec votre débardeur, vous êtes assez reluquée par ces hommes là bas.

Apache leva la tête pour y voir une belle jeune femme avec des cheveux longs, et qui faisait à peu près sa taille. On pouvait la reconnaître avec ses manches longues qui cachaient ses mains. Et son air timide. Apache eut un tic puis prit les vêtements en tremblant. Cette fille, c'était Sun Sun

- Merci mademoiselle. Il ne fallait pas.

Ce n'est rien, ça me fait plaisir de vous voir. Je suis en touriste, et j'avais des vêtements en trop. Ravie de vous avoir aidé, mademoiselle. Et vous vous appelez?

La jeune fille hésita sur le coup. Mais bon, il le fallait bien, après tout, ce n'était qu'un rêve. Il n'y avait rien à risquer ici, elles ne se connaissaient pas.

- Je m'appelle Apache, et t... vous?

Elle s'était retenue de justesse, pour remarquer que la femme avait disparu, soudainement. Sun Sun, elle était ici le jour de sa mort. Quel étrange sensation. Mais bon, il fallait bien. L'arrancar sortit du supermarché pour partir chez elle prendre son sac. Il n'y avait personne à cette heure, ce qui rendait les choses faciles. Elle prit donc facilement celui ci, pour retomber face à un immense mur noir, qui la fit reculer en arrière.

- Oh non ! Pas toi !

Le mur se mouva lentement, surprit. Mais Apache était effrayée. Elle allait vivre le même cauchemar, il n'en était pas question. Cette fois, elle allait essayer de tout faire s'en sortir.

- Comment ça, oh non, pas toi ? Je ne t'ai jamais croisé, à ce que je sache, humaine.

- Je sais très bien qui tu es ! Tu es Unknown, Un hollow. Je suis l'arrancar Apache !


Le Hollow rit un bon coup. Sa voix ressemblait terriblement à celle d'Unknown.

- Toi, une arrancar ? Laisse moi rire humaine. Je ne sais pas où tu as appris ce mot, mais sache qu'il n'est pas à crier sur tous les toits, jeune fille. Fais bien attention. Mais, c'est donc toi le reiatsu très appétissant à présent, laisse toi faire, tu ne vas rien sentir.

- Naaaaaaaan ! Je ne veux pas avoir de nouveau cette souffrance qui brûle mon coeur. Je ne veux pas, tu entends ça Unknown? Je ne veux pas!


Elle hurla comme une folle, et ses pouvoirs réapparurent, soudainement. Humaine, elle redevint arrancar, laissant l'autre bouche bée. Elle ne lui laissa aucun moment de répits, les bracelets lui transpercèrent son masque horrible. Et le hollow se dématérialisa. Elle l'avait prévenu, il n'avait pas écouter. Le monstre à présent mort, et ses pouvoir retrouvés, Apache avança d'un pas, pour être carbonisée par le vieux shinigami de la grande bataille.

- Nan...Nani ?


Réalité


Sur le coup, elle se réveilla d'un coup, en sueur. Elle hurla un bon coup, avant de reprendre ses esprits. Il semblerait que la fatigue lui joue des tours, de très vilains tours. Apache se tint la tête, brûlante. Puis partit manger. Il n'y avait que ça à faire.

- Pfiou, quel cauchemar.

Elle sourit à Neliel qui sortait de la douche et y entra à son tour, ferma la porte et se déshabilla, et entra dans la cabine. L'eau qui y coula était bonne et douce. Elle sourit et profita de cet instant de plaisir. Elle prit un shampoing à la pomme et se le mit sur les cheveux. Aujourd'hui allait bientôt commencer. Et rien ne l'attendait. Quel bonheur que d'être tranquille. Elle n'avait pas eu mal, mais son coeur battait toujours à cent à l'heure. Quelle était donc cette sensation? Prise de convulsions, Apache tomba au sol et se tint la poitrine. Quelque chose n'allait pas, mais pas du tout. Et elle ignorait ce qu'il se passait. Sa vue se brouilla, la pognée de la douche tomba au sol, tranquillement. Pour s'exploser contre le sol.

* Bordel, mais qu'est ce que j'ai, j'arrive plus à respirer, je vais crever, je vais cre...

Apache suffoquait, l'appel d'air se faisait de plus en plus insistant, mais pourtant, elle ne pouvait rien faire. Une telle douleur était insupportable, horrible même. Elle voulut crier à l'aide, mais rien n'y fut. Elle resta muette. Ses bras ne voulaient plus bouger, Ses jambes étaient collées au sol. Elle qui un jour se disait vouloir tuer Aizen, ce n'était pas dans cet était qu'elle le ferait. La fraccion grimaça et essaya de se relever, sans succès. Elle était vidée tout à coup. Elle n'avait plus d'énergie, plus rien. Elle entendit un rire dans sa tête, un rire sinistre, violent. Ce rire, elle ne le connaissait même pas. Ce n'était pas Unknown, il aurait pu voir son rêve, mais il savait pour tout ceci. Alors pourquoi, pourquoi tant de douleurs?

Quelque chose sortit de la douche. Chose qu'elle reconnut tout de suite. L'eau n'était pas limpide comme elle devrait l'être, mais rouge. Ce n'était pas de l'eau, mais du poison, qui était prévu pour la tuer. Dans un élan de volonté, l'arrancar sortit dehors, pour y trouver Neliel, assise sur une chaise et calme. Cependant, quelque chose n'allait pas. Elle aussi avait du mal à respirer. Peut-être était-ce l'un des Hollows de la dernière fois qui voulaient s'assurer de ne pas se faire trahir, et qui avaient tendu ce piège? Elle ne le saura jamais. Apache résista tant bien que mal, ce qui fit céder le poison.


- On ne m'a... pas comme ça... Neliel !

Elle se précipita vers l'ancienne Espada pour la soigner. Elle le devait, à chacun son tour d'être blessé. Ce poison n'était pas mortel, mais bloquait tous les membres du corps. Apache en avait déjà reçu, elle avait donc pu le rejeter. Mais qu'en était-il de la femme? Son état était bien plus qu'inquiétant.

Quatre heures plus tard, le poison avait été retiré. Apache transpirait de partout et regardait le gobelet remplit de ce liquide maudit. Mais c'est aussi le moment où Neliel se réveilla. Apache se jeta sur elle, sanglotante. Elle avait eu si peur, si peur. Elle avait prié, elle avait tout fait, et ça avait marché. Quel bonheur. Elle regarda avec tendresse le visage de Neliel, une tendresse de sœurs, ou bien mère fille, un amour familial qui les rapprocheront, et leur feront s'entraider. Quelle jolie vue de l'avenir, n'est ce pas. Ce fut Neliel qui brisa le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Neliel TuOderschwank[PNJ]
Arrancar
Arrancar
Neliel TuOderschwank[PNJ]


Féminin Nombre de messages : 37
Âge : 31
Double compte : Le premier compte est Apache
Date d'inscription : 01/11/2009
Fiche Technique : Cliquez ici my lord

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Gamusa
Niveau: Ancien Espada/ LVL 12
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue6000/6000Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (6000/6000)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptyDim 3 Jan - 16:15

Une lumière? Neliel ouvri les yeux, Au dessus d'elle, une silhouette floue, ayant les formes d'Apache. Que faisait-elle ici? Elle avait eu du mal à respirer à un moment. Et ses membres avaient été bloqués durant un petit moment. Puis elle s'était affalée sur une chaise, inconsciente. Pendant ce temps, elle avait fait un magnifique rêve.

RÊVE

Hueco Mundo, Neliel regardait le ciel depuis sa maison. Il ne changeait pas du tout ici, toujours ce même air sinistre. C'était être pour cela que tout le monde était blasé. Toujours le même paysage, pour la même raison. Sur terre, peut-être était-ce meilleurs. A présent, Nnoitra était mort, beaucoup l'étaient. Seuls restaient les plus braves, et Neliel, qui attendait toujours chez elle, impatiente. Qu'aurait pu-t-elle faire? Rien. Quelle erreur la guerre. Se battre pour prouver qui est le plus fort, qui mérite de l'être. Neliel détestait tout cela. Pourtant, elle avait servi Aizen, et avait failli donner sa vie pour lui. A présent, elle vivait tranquillement chez elle, en regardant le ciel. Elle ne pouvait plus l'aider, ce brave homme. Il était certes surpuissant, mais pas immortel. Kurosaki le lui avait prouvé. Personne n'était invincible. Non, personne. Que faisat-elle là encore? Elle s'ennuyait. Il lui fallait aller à la Dimension Royale. Comment? Elle le savait, Apache lui en avait parlé. Elles étaient allées à la Soul Society pour savoir. C'était un bonheur. Apache? Elle dormait à poings fermés dans son lit, assez tranquillement. Ses blessures n'étaient que des souvenirs. De lointains souvenirs. Un monstre apparut soudainement devant la maison. Le monstre en question, c'était Nnoitra. Et il semblait avoir grandi.

- Alors Neliel ! Contente de me voir ?

Soudainement, le rêve tourna au cauchemar. La sorte de hache du quinta Espada explosa la maison, et Apache partit en volant sur le sable, elle hurlait de douleur. Son cri était perçant, horrible à entendre. L'ancienne Espada voulut prendre son épée, mais sa lame restait coincée, et elle e pouvait plus se mouvoir. Nnoitra souriait, il pouvait enfin avoir sa victoire. Jusqu'à ce que tout ne s'éclaire. La scène passa du Hueco Mundo sombre à la lumière de la ville, qui aveugla momentanément le géant, quii recula. Neliel put enfin bouger, et Apache s'était rendormi normalement, poussant un soulagement à l'arrancar, qui sortit sa lame doucement. Le combat allait commencer.

Comme elle était dans un rêve, Neliel se relacha complètement. Elle pouvait être aussi forte qu'elle le voulait, ignorer les voix dans sa tête, ignorer Nnoitra. Le lacher, l'oublier totalement. C'est ce qui se passa. Au lieu d'un combat, tout disparut, et elle se retrouva dans le Hueco Mundo, dans sa maison, ce qui la rassura. Dehors, il y avait Kurosaki, Inoue, Dondochakka et Pesche. Quel chose étrange. Pourquoi étaient-ils là? Quel bonheur de les revoir. Mais elle n'avait pas le temps, ils disparurent donc d'un coup, et elle se réveilla.


REALITE

Apache se jeta sur elle, sanglotante. Elle devait avoir fait quelque chose pour la sauver. Neliel regarda le flacon rempli, de poison. C'était donc ça. Elle avait était empoisonnée, et Apache l'avait sauvée. Quel exploit ! Peu de gens en seraient capable, de cet exploit.

- Merci... Apache. Maintenant, je peux me lever?

Le jeune fille s'excusa et s'éloigna un peu. Nell avait du mal à reprendre un réel contact avec la réalité. Ce qui était assez normal. Mais bon, il fallait bien faire ça. La femme partit faire la cuisine, peut-être ceci lui fera reprendre des forces perdues dans la bataille. Elle devait tout d'abord changer l'eau, qui était du poison, puis changer autre chose. Elle sortit donc dans sa cave, pour y découvrir un hollow qui s'amusait à mettre ce liquide petit à petit, en chantonnant unair démoniaque. Et pas très gai. Il ne vit pas la lame lui trancher la tête. Aussi valait-il mieux pour lui. Il avait été là pour truquer les canalisations, ancien plombier dans la vie humaine, il était à présent mort en tant que Hollow. Quel bonheur ça devait être pour lui, il avait été trompé par sa femme, et avait changé la canalisation d'eau par de l'acide, ça avait fait son effet. Mais il avait oublié de changer juste après, et s'était fait prendre à son prore stratagème, pas très malin non? Il avait fait des dizaines de morts à cause de cela, lui compris.

* Bon, et maintenant, comment on va enlever ça? *

Neliel détruisit l'objet en question, et remarqua qu'il avait juste construit un nouveau conduit d'eau. Elle rebrancha les fils au bon endroit, nettoya un peu l'intérieur, et remonta les escaliers, pour retrouver Apache.

- C'est bon, il n'y a plus rien à craindre.

Elle partit se doucher, cette fois. L'eau était bel et bien de l'eau, et elle n'eut aucun traumatisme. Neliel prit du savon, se lava, du shampoing, puis sortit de la salle de bain, toute propre. Elle avait transpiré en luttant contre le poison, elle était assoiffée, c'est pour ceci, qu'elle n'attendit pas d'être à table pour boire son jus d'orange. Qui faisait deux litres. La boisson fut terminée en trois gorgée, impressionnant non? Mais elle s'endormit sur son lit, directment après. Apache fit comme elle juste après. Elle aussi s'était douchée, et s'était endormie. Lutter contre un poison était épuisant, et suffisant pour une journée. Le lendemain, Neliel se demandait ce qu'elles feraient. Elle n'en savait rien du tout, mais ça allait être plaisant. Elle avait fait peu de choses par rapport à Apache, et elle le savait. Cette dernière donnait du mieux qu'elle le pouvait, ce qui était effrayant, tout de même. Neliel ne rêva plus jamais de Nnoitra, mais plutôt de papillons et de champs de fleurs. L'homme au bandeau était mort et avait disparu de son esprit. Heureusement pour elle. Sinon, tout ceci l'aurait peut-être tuée. Car il s'agissait d'un réel poison, qui détruisait l'esprit si on ne le gagnait pas. L'ancienne Espada se réveilla pendant la nuit, se leva, ouvrit la fenêtre pour qu'un vent doux et frais envahisse la ppèce, et partit se servir un verre d'eau. Le premier depuis une semaine. Le reste avait été lait ou jus de fruit. Peut-être était-ce un présage? En tout cas, une étoile filante passa dans son coeur, un voeu pourra-t-il s'exaucé avec ceci? Elle n'en était pas sûre.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Emilou Apacci
Arrancar
Arrancar
Emilou Apacci


Féminin Nombre de messages : 621
Âge : 31
Double compte : Miyu Etsuko
Date d'inscription : 27/09/2009
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Cierva
Niveau: Combattant Ultime / LVL 16 (Lvl uped)
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue225/11500Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (225/11500)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Training février   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptyLun 15 Fév - 18:20

Apache était heureuse, Neliel avait réussi à s’en sortir, et l’avait même remerciée sur le coup, faisant rougir l’arrancar, qui semblait jusque là imperturbable, mais vraiment. On aurait cru une femme que rien ne pouvait faire bouger, même pas la mort d’un proche. On se trompait sûrement sur cette jeune fille, qui pleurait de joie devant celle qu’elle désignait comme sa nouvelle maîtresse, ou chef. Ceci était comme vous le voulez. Une fois la douche désinfectée, Apache put enfin nettoyer toute la saleté et la sueur qui commençait à lui donner une impression de « poids » supplémentaire.

Apache sortit d’un coup de la douche, fraîche et dispo, comme si elle n’avait fourni aucun effort, du moins, c’est ce qu’elle laissait penser, mais elle avait horriblement mal à la tête et voulait dormir, profondément dormir. Se laissant bercer par les légers balancements qu’elle faisait en se regardant dans un miroir, l’arrancar s’endormit aussitôt, tombant par chance sur quelque chose de mou, qui était un lit.

Apache se mit à rêver, un rêve assez étrange, quelque chose n’allait pas dedans, elle était dans une ville, et les visages qu’elle voyait ressemblaient fortement à celui d’Aizen, et l’attaquait. L’arrancar avait beau en tuer un maximum, comme on dit, un de perdu, dix de retrouvés. Là, c’était exactement le cas. Et une fois qu’elle était ensevelie de corps du traître, elle voyait une lame lui transpercer la poitrine. Doucement, lentement, sans causer la moindre douleur, mais plutôt un plaisir au plus profond d’Apache, qui sourit sur le coup, jusqu’à ce que le rire du shinigami ne vienne jusqu’à ses oreilles, et qu’il ne disparaissent dans une partie obscure.


- Bordel… Qu’est ce qu’il se passe là ? J’ai atterrit où ?

A présent devant Apache se trouvait un immense bâtiment, un bâtiment qu’elle ne connaissait que trop bien : Las Noches. Elle qui pensait ne plus avoir à le voir, elle se trompait. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle pressentait que quelque chose l’appelait là bas, un appel à l’aide, ou autre chose peut-être. Là bas, elle courait à l’intérieur, dévalant les escaliers au quatre par quatre, pour y découvrir Mira Rose, et Sun Sun, en train de se faire abattre par Aizen. Elle s’imagina plein d’autres choses sur le coup, rêvant de celui qu’elle voulait tuer, ou plutôt cauchemardant.

Lorsqu’elle se réveilla, Apache était en pleine forme, à croire que cette nuit était passée calmement pour le corps, et l’esprit aussi. Elle avait peut-être réussi à réellement dormir, ou peut-être cela n’avait-il duré que peu de temps ? Elle n’en savait rien. Mais l’arrancar était de bonne humeur, de très bonne humeur. Mais Neliel dormait elle aussi, et un sommeil profond. Il y avait beau faire du bruit : faire sonner des cymbales, taper avec un tambour, mettre de la musique à fond (sisi, elle l’a fait), elle ne se réveillait pas. Apache sortit donc en dehors de la maison, pour se retrouver dans le désert horrible du Hueco Mundo.

Le silence était présent, ce qui donnait un air lugubre à cet endroit, qui était déjà comme ça. La nuit, toujours présente, et l’absence de verdure faisait assez peur sur le coup. Un vent frais et léger se glissa dans la nuque de l’arrancar, qui frissonna sur le coup. Quelque chose la tracassait sur le coup. Personne, comment pouvait-il ne pas y avoir un seul Hollow ? Surtout par ce moment, c’était le moment de la chasse, où l’on devait voir un maximum de personnes qui…


- Regardez moi ça les amis, une arrancar pour nous, et qui est toute seule. A mon avis, quelqu’un doit dormir à l’intérieur, on tue celle là, puis on fait de même avec l’autre. Je sens son reiatsu d’ici, il est très appétissant.

Apache se retourna d’un coup. Derrière elle se trouvait une bande de hollows, une centaine. Celui qui avait parlé, une sorte de grosse sauterelle, était posé sur le toit de la maison. Et la toisait avec un regard assez méprisant. Mais ce n’était pas ça qui allait tuer la jeune fille, qui fut entourée d’un coup par tout le petit groupe. Ben tiens, elle avait vu bon de sortir maintenant.

- Et bien, on dirait que tu ne vas pas apprécier ma chère. J’ai hâte de gouter… A ta chaire.

- Alors là, tu peux rêver. Figure toi que je voulais me dégourdir les jambes lorsque vous êtes apparus sous mes yeux, comme ça, sans que je n’ai rien demandé. Etrange coïncidence, non ? Si vous ne me comprenez pas, ça ne fera aucun doute sur votre connerie, qui est déjà présente au plus haut point.


Apache avait dit ces mots pour déstabiliser son adversaire, mais ne pipait rien de ce qu’elle venait de prononcer. Tout était sorti bêtement de sa bouche, pour se retrouver là, mais il n’y eut aucun effet, et une centaine de Cero furent préparés. Si elle se les prenait tous de plein fouet, elle allait avoir mal, très mal. D’un sonido, elle se retrouva derrière un Hollow, et le tua d’un coup de poing avec ses bracelets. Puis, sous les yeux surpris des autres monstre, elle disparut de nouveau, pour réapparaître au dessus d’un groupe de cinq hollows, et d’y placerun cero, en tuant huit sur le coup.

Plus que 91.

Apache sauta pour éviter un coup de griffe et frappa le Hollow qui fonçait sur elle. Quelque chose n’allait pas, elle se croyait comme dans son rêve : submergée, et dès qu’un apparaissait, dix refluaient. Bientôt, elle fut recouverte d’hommes à masque et dégoûtants. En quelques secondes, elle prit conscience de la situation et tourna autour d’elle à pleine vitesse, pour frapper tout autour d’elle un maximum de monstres. La lame qui devait la transpercer lui déchira juste ses vêtements, ce qui la fit tout de même grimacer. Son rêve l’avait bien sauvée sur le coup, bonne nouvelle, non ? Seuls les lieux avaient changés, et les acteurs. Mais la situation était la même. Alors que le tas de hollows était encore présent, un Cero bien placé les massacra tous, à part la sauterelle, qui était plus résistante, mais plus faible que l’arrancar, ce qui était un petit désavantage pour lui. Vraiment un gros désavantage. Il ne vit pas le coup lui fracasser la nuque, pour qu’il se retrouve au sol, mort sur le coup. Retroussant ses manches, Apache serra son poing gauche et sourit.


- Et ne va pas dire que je ne t’avais pas prévenu.

Voilà, elle s’était débrouillée pour les tuer au plus vite. Ils pouvaient gêner Neliel-sama pour rien, et ainsi troubler son profond sommeil. Et ça, Apache ne se le permettrait surtout pas après ce qu’elle venait d’endurer. L’ancienne Espada avait besoin de repos. Et lui rappelait tellement Hallibel-sama. Même sagesse, même beauté, bien que différente. Même poitrine… Sur cette pensée, Apache rougit, il était vrai qu’elles avaient une poitrine imposante sur le coup. Mais ceci ne dérangeait pas l’arrancar pour se battre, et parler avec. Sentant la honte monter à la tête, Apache s’éloigna un peu plus de la maison, où Neliel dormait. Et ne s’était pas réveillée. Elle devait dormir vraiment profondément. Mais ce n’était pas un problème, Apache allait s’amuser. A quoi ? Elle ne le savait pas encore, mais ça allait s’annoncer assez marrant.

Après un milliard de pas, Apache s’arrêta. Elle les avait tous comptés, et s’ennuyait à présent. Pourtant, elle avait courut par petit pas pour qu’ils soient plus rapides à compter, et s’y était appliquée à fond, mais elle s’ennuyait toujours, encore et encore. Et pour l’éternité, du moins, si ce moment en était une. Elle allait recommencer le même manège jusqu’à ce qu’elle entende des voix venir jusqu’à elle, des voix bien étranges, pas du tout familières, mais douces et attirantes. Sûrement un hollow qui envoûtait ses proies. L’arrancar vit avec horreur une montagne de cadavres de monstres entassés, et faillit, et bien vomir. Quelque chose n’allait pas ici, et il fallait découvrir pourquoi. Et le pourquoi était dur à trouver. Peut-être faudrait-il trouver le responsable de cette pollution. Un bon Hollow devrait savoir qu’il ne fallait pas laisser ses déchets dehors, au risque de polluer l’air. Mais celui-ci ne devait pas avoir de bonnes manières. Apache sourit sur le coup. Elle allait lui apprendre à se tenir correctement, et plus jamais il ne salira le Hueco Mundo, oh oui, plus jamais. Sur le coup, quelque chose de gluant lui tomba sur la tête. De la bave ? Peut-être, mais Apache leva la tête.


- Bah dégueulasse ! C’est toi qui est aussi crade ? En plus,, faudrait penser à prendre une douche des fois. Mais voilà, je suis là pour t’arrêter avec tes ordures, je sens ton odeur nauséabonde depuis ma maison, c’est dire si tu pues.

La créature malodorante baissa les yeux sur le petit insecte qui venait de bourdonner à ses pieds, et fit mine de l’écouter, pour ensuite exploser de rire. Un rire lent, plein de graisse, et il recracha même quelque chose de verdâtre sur l’arrancar, qui évita la chose au dernier moment. Décidemment, il faisait n’importe quoi celui là, un vrai malpropre, une grosse limace aussi. Et oui, Apache faisait face à une limace géante mangeuse de hollows, du moins, c’est ce qu’elle pensait, mais elle était bien sûr, loin du compte. Enfin, pas pour l’animal, mais elle ne mangeait pas que des hollows, seulement tout ce qui se trouvait sur sa route. Apache le comprit simplement lorsqu’elle se retrouva dans l’estomac de l’animal, gigantesque. Tout ça, et bien ça s’annonçait super mal. Les sucs gastriques se mirent à attaquer.

- Mais bordel ! C’est quoi ces machins là ? Qu’est ce qu’il se passe, c’était tout noir, et quand j’ai mis de la lumière, déjà, je suis sur un truc gluant et dégueulasse, ensuite, mes pieds s’enfoncent comme si c’était un chewing-gum en plein mâchement, pouah, qu’est ce que ça pue là. CERO !

Le rayon détruisit tous les liquides acides et fit un joli petit trou dans le corps de la limace, qui poussa un cri de douleur, et percuta un mur. Apache, n’ayant aucuns appuis, tomba au sol, se prenant la tête en plein dans la glue, ou je ne sait quoi, pour s’enfoncer dedans. Quelque chose n’allait pas, elle ne pouvait pas bouger, elle ne le pouvait plus. Alors qu’elle allait sûrement mourir étouffée, l’arrancar enclencha ses bracelets, qui se mirent à tourner autour de ses poignets. Au départ, la tonne de graisse empêchait tout cela d’avancer, puis accéléra peu à peu. Beaucoup de gens, avec des katanas seraient déjà mort à cause de leur arme au fourreau. Sur le coup, Apache avait eu de la chance, beaucoup de chance. La limace hurla de douleur et se tortilla dans tous les sens, une douleur à l’estomac la tenaillait.
Apache put rapprocher ses bras petit à petit de son visage, et se rapprochait de la sortit, du moins, jusqu’à ce que ses poings ne percutent quelque chose de solide, elle se disait qu’elle allait crever. Son bras s’enfonça dans le sol, et elle continua à creuser, pour sa survie.

Lorsqu’elle sortit sa tête, la jeune fille prit une grande bouchée d’air, et elle en profita sur le moment, de ce bonheur donné. Ben quoi ? Qu’est ce qu’elle pouvait faire ? Elle était à bout de souffle. Se tenant la gorge, elle cracha un morceau de la limace et commença à vomir. Ce qu’elle avait vu là bas, c’était vraiment dégueulasse, et elle en avait avalé en avançant. Complètement dégoûtée, elle sauta devant le monstre, complètement essoufflée, et lança un Cero dans la tête de l’animal qui se débattait, pour le tuer. Enfin, c’est ce qu’il se passa. Devenue blanche, Apache tomba au sol pour vomir une nouvelle fois. Le corps gluant du géant lui tomba dessus. L’arrancar n’avait plus de force, mais pouvait respirer, c’était le plus important. Elle savait qu’elle n’avait plus de force, à cause de la nausée, puis remarqua avec dégoût qu’elle avait atterrit dans sa flaque de vomi. Bof, ce n’était que ça, il pouvait y avoir pire. Bon, étant donné que la limace était au dessus d’elle, et que les deux odeurs étaient insoutenable, non. Il ne pouvait pas y avoir pire.


- Ouai, c’est pathétique cette position. Si Neliel me voit comme ça… Et puis, j’peux pas demander de l’aide, on en profitera pour me tuer… Et puis, je ne sais même pas si on va m’entendre… Et voilà que je parle toute seule maintenant… ça pue vraiment trop par ci… Elle est pas encore morte la limace ?

Apache regarda le sol verdâtre de là où elle était. En fait, il faisait noir, mais elle l’imaginait comme cela. Le corps de la limace disparut d’un coup, laissant un moment de bonheur et de bonne odeur à l’arrancar, qui se sentit, pour découvrir avec odeur qu’elle était imprégnée d’horreur, euh non, avec horreur qu’elle était imprégnée de l’odeur infecte de la limace. Elle partit directement dans la maison, parcouru un bon petit voyage en allant le plus vite possible. Mais bon, l’envie de vomir, son impression de faiblesse et ses jambes lourdes n’allaient pas l’aider dans sa course. Elle tomba au sol, pour ne pas se relever, épuisée.


Un mal de tête survint d’un coup. La bouche pleine de sable, Apache recracha le tout avec un air dégouté. Ben quoi ? Du sable, c’est pas super super bon. Vous ne trouvez pas ? Et bien moi si. Bref, elle passa son bras devant sa bouche pour enlever les quelques grains survivants, puis faillit s’évanouir en humant l’air. Il fallait vraiment qu’elle se douche, et vite. Elle courut sur le coup, mais toujours aussi mal en point. La nausée ne l’avait pas quittée, mais c’était à cause de la puanteur tout cela. Une fois arrivée dans le bâtiment, l’arrancar se précipita dans les douches, voyant Neliel encore dormir. Comment pouvait-elle alors qu’une odeur infecte envahissait la pièce ? Apache entra dans la pièce et appuya sur le bouton pour faire sortir l’eau propre et saine, vêtements compris.. Le contact avec cet élément doux et liquide raviva l’arrancar, qui sourit de plaisir. Elle se déshabilla tranquillement. De toute façon, elle allait laver la tunique aussi. Alors qu’importe si elle était présente. Le savon dans sa main droite, elle commença à frotter, et de la mousse apparut sur son corps.

Lorsqu’elle fut sûre de sentir bon, et d’être bien lavée, elle sortit des douches, pour remarquer que toutes envies de vomir ou impressions de faiblesse s’étaient dissipées, elle sourit et regarda le plafond, s’imaginant le ciel, et, épuisée, s’endormit comme un loir. Jamais elle n’oubliera cette journée. Ni même cette limace.

Lorsqu’elle se réveilla, cinq minutes plus tard, Apache remarqua qu’elle n’arrivait pas à trouver le sommeil, finalement. Elle avait eu des rêves prémonitoires, mais c’était assez rare cela. Mais elle avait aussi mal à la tête, et le nez qui coulait. Une impression de froid parvint à elle, et elle frissonna, cherchant quelque chose pour avoir chaud.


* Mais qu’est ce qui se passe ? J’suis malade ? Ouai, ça doit être ça. Mais ça doit être à cause du combat. J’ai été en contact avec l’odeur trop longtemps, et des microbes se sont introduits dans mon corps lorsque j’ai avalé le truc gluant là.

Quelque chose n’allait pas, elle regarda Neliel qui dormait toujours et lui sourit. Au moins, elle était dans un joli monde là, vu comment elle s’accrochait. Puis sa vue se fit plus trouble, et elle trembla une nouvelle fois. L’arrancar éternua, puis essaya de se lever. Plus de forces… Elle tomba de son lit, elle avait affreusement mal à la poitrine. Son cœur battait vite, trop vite. Alors qu’elle voulait se relever, Apache percuta le bord du lit puis retomba au sol, ne pouvant plus faire le moindre mouvement, si ce n’est trembler, ou bien bouger les jambes et essayer de forcer sur les bras. Paniquée, elle rampa jusqu’à Neliel et essaya de lever la main. Son rythme cardiaque accéléra, s’emballa, et elle s’évanouit directement. Finalement, cette journée n’était pas terminée au niveau des évènements. Malheureusement pour Apache, une dure journée de résistance allait s’annoncer.

Deux heures passèrent avant que Neliel n’ouvre les yeux, et ne découvre le corps blanc d’Apache.

Revenir en haut Aller en bas
Neliel TuOderschwank[PNJ]
Arrancar
Arrancar
Neliel TuOderschwank[PNJ]


Féminin Nombre de messages : 37
Âge : 31
Double compte : Le premier compte est Apache
Date d'inscription : 01/11/2009
Fiche Technique : Cliquez ici my lord

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Gamusa
Niveau: Ancien Espada/ LVL 12
Reiatsu:
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Left_bar_bleue6000/6000Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty_bar_bleue  (6000/6000)

Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] EmptyVen 19 Fév - 16:49

Rêve


Qu'y avait-il à dire, Neliel était dans un rêve vraiment étrange, et tranquille. On ne sait pas combien de temps elle y est resté, mais ceci était très dangereux. Vous allez voir.


Première partie du Dream :

Neliel était dans le monde des humains, elle était persuadée même d'y avoir dormi, peut-être une impressionde déjà vu, sinon. Ce monde humain était étrange, tout ce qui y vivait ne semblait pas vivant... Mais mort. On pouvait remarquer que les humains marchaient tranquillement, gesticulaient, mais ils n'étaient pas humains. La curiosité fit se rapprocher l'ancienne Espada d'un groupe de personnes, qui étaient en train de faire du commerce. Sous ses pieds, du sable. Comme le Hoeco Mundo. Normalement, ne devrait-ce pas être du goudron, ou autre chose ? Les habitations étaient splendide, vraiment étrange. Alors qu'elle se rapprochait du groupe, Nel regardait tout autour d'elle pour enfin remarquer une chose. Les hommes et femmes avaient une partie de masque, et un trou béant en plein milieu de leur torse. Etait-ce, réel ? Ou bien le Hueco Mundo était-il devenu une sorte de grande ville, qui était comme elle l'avait rêvé? Oui, c'était sûrement ça. Quel paradis, et un beau paradis ! La femme sourit et avança d'un pas.


- Hé Madame, vous voulez un morceau de ce Poulet Hollow? On en produit beaucoup, donc c'est pas cher. Si vous voulez, je vous le donne même!

- Et bien, merci, mais je n'en ai pas encore besoin. Savez vous où est ma maison?

- Non, je suis désolé, mais demandez donc à Monsieur le Hollow là bas, c'est lui qui connaît tout.

- Bien, Merci à vous.


Elle sourit puis reprit son cheminn, en vagamondant. Il y avait là de bien gentilles personnes. qui venaient par là, elle avait toute bonne chose de leur faire confiance, elle partie donc vers le seul Hollow de la vlle. Etrange, qu'il ne s'agisse que du seul dans cette ville, où étaient passés les autres? en plus, il avait l'impression de faire hypnotiseur, avec ces cercles noirs sur son masque, et son regard profond, comme s'il lisait les pensées.

- Bonjour, mademoiselle, si je ne m'abuse. Que voulez vous? Retrouver un objet perdu? Vous êtes perdue? Besoin de savoir qui sera votre prochaine conquête? Je peux vous le dire.

- Trèsbien, je cherche ma maison, et je ne sais pas où elle est.

- Et bien, C'est très simple. Je crois bien qu'il s'agit de ce château tout en haut. Je crois que je vais vous y emmener.


Elle n'eut le temps de rien dire que déjà il disparut avec elle, et que le décor changea. Ils étaient devant une maison. Tranquille, Neliel lit la pancarte, qui était à son nom. Surprise et heureuse, elle remercia le hollow, qui avait déjà disparu. Mais sur le coup, elle crut entendre un rire diabolique, comme si quelqu'un la surveillait. Sans perdre un instant, elle entra chez elle, pour s'installer. Là bas, un valet, qui ressemblait fort à Ulquiorra, lui proposa le thé. A côté, on lui disait qu'Aizen, le chien, avait encore pris le soin de laisser une crotte sur l'entrée, et que Barragan avait dû tout ranger. Il se faisait vieux avec l'âge, lui avait dit Hallibel, qui devait être sa confidente. Aizen, en chien? Ben tiens, Neliel rit en entendant cela.

Lorsque vint le jour du souper, un Aizen, à quatre pattes se tenant, essayait désespérément de s gratter derrière les oreilles, mais tombait à chaque fois, vraiment étrange, et hilarant. Tout le monde se mmoquait de lui, tellement qu'il en avait honte. Mais l'ancienne arrancar le nourrit tout de même Pour ensuite partir quelque part, on ne sait où. Etrange non? L'ancienne Espada vécu deux jours avec eux. Jusqu'à ce que tout cela disparaisse. Un jour, sa soeur, Apache, allait rentrer des courses, se fut ce jour que tout se brisa.



Deuxième partie du Dream


Neliel se réveilla d'un coup, devant elle, Apache était terrifiée, elle tremblait de partout. Neliel, assez inquiète se rapprocha d'elle, lui deandant ce qu'il se passait.

- Il te piège dans son rêve, ce n'est pas la ralité. Il fait cela pour te dévorer, il te faut fuir Nel-san, il te faut... Argh !

Une lame lui transperça l'abdomen, et elle disparut, ne laisant aucune trace. Qulque chose n'allai pas, l'univers était d'un coup devenu petit, et horrible. Lorsqu'elle sortit dehors, ce fu un carnage qu'elle vit. Tout le monde était à terre, en poussière. Seul restait devivant, Aizen, qui était à présent debout. Et avec toutes possession de ses pouvoirs. Qel fait étrange. Elle allait mourir ici, dans son rêve, et dans la réalité. Elleversa une larme, qui coula sur le corps inanim d'Apache, qui gisait à côté d'elle.

Aizen s'avançait d'un ps lent vers Neliel, il profitait de la victoire. Un peu trop, car un Cero lui transperça l'abdomen. D'un air surpris, le shinigami regarda le trou béant, et parti lui aussi en poussière. Quelqu chose allait mieux. Comme il s'agissait de ses rêves, c'était son monde, et rien ne pouvait l'empêcher de le contrôler. Le monde disparut d'un coup, laissant un regret à l'ancienne Espada, qui aurait voulu y rester. Seul resta la Hollow qui lui avait indiqué sa maison, seul, et faible. Ce dernier disparut d'un coup. Mais Neliel avait été plus rapide. Le corps disparut, mais la tête tomba au sol.


Fin


Lorsqu'elle se réveilla, Neliel faillit mourir d'une crise cardiaque en voyant Apache mal en point. Que lui était-il arrvée? Elle n'en savait rien. Mais bon, elle la mis sur un lit, et l'examina. Elle avait juste avalé trop de substances toxiques, et sales. Utilisant son reiatsu comme d'un désinfectant et savon, elle nettoya le corps de la jeune fille. Il ne restat qu'à attendre son réveil à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty
MessageSujet: Re: Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]   Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Hueco Mundo :: Désert blanc-
Sauter vers: