Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 [Training de Avril]Mourir pour ressuciter ? Euh Nan pas pour mon cas en tout cas.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[Training de Avril]Mourir pour ressuciter ? Euh Nan pas pour mon cas en tout cas. Empty
MessageSujet: [Training de Avril]Mourir pour ressuciter ? Euh Nan pas pour mon cas en tout cas.   [Training de Avril]Mourir pour ressuciter ? Euh Nan pas pour mon cas en tout cas. EmptySam 2 Avr - 0:58

Voilà que maintenant, j'étais seul dans le Hueco Mondo, je m'ennuyais un peu, néanmoins mes idées étaient encore claires et je ne me rendais toujours pas compte qu'un simple shinigami ait pu me battre, sans me monter l'une des formes avancées de son Zanpakûtoh. De plus, à la Soul Society, je n'avais pas seulement laissé mon honneur d'Arrancar, mais j'y avais aussi laissé un ami. Quel était-il devenu ? Était-il mort ou encore en vie ? Ça, je ne le savais pas, mais s'il était encore du monde des vivants, il fallait alors que je tienne ma promesse et que j'aille le sauver. Néanmoins, comme j'avais pu le constater un peu plus tôt, je n'avais pas encore le niveau, alors il fallait que je fasse un genre d'entrainement en combattant de simple hollow, mais je ne voulais pas en combattre des nuls, mais bel et bien des puissants qui pourraient vous faire hérisser tous vos poils, rien qu'en les voyant. Alors, je décidai de faire comme la dernière fois, marcher tout en laissant un peu de reiatsu de mon corps afin de les attirer. Néanmoins, plus je marchais, plus mon moral baissait, car je constatais que mon petit piège à hollow ne marchait pas. De plus, le sable et la chaleur de notre monde commençait à me faire tort. Maintenant, je suais comme un porc, ma respiration était devenue difficile, il fallait que je fasse une pause, sinon, j'allais mourir, alors, je m'asseyais contre le tronc d'un ancien arbre, je sortais ma gourde de mon pantalon, je la déboucherais, puis je l'amenais calmement à ma bouche, puis versais à l'intérieur de ma bouche le précieux liquide qui était de l'eau. Après en avoir bu la totalité, j'abandonnais mon tronc, pour le sable du Hueco Mondo et j'essayais de m'endormir tant bien que mal pour faire passer un peu le temps.

Mais bon, mon réveil ne fut guère dans la douceur, car c'était ceux que je cherchais tout à l'heure, qui m'apparaissait devant moi, heureusement que je ressentais toujours leurs reiatsus quand j'étais endormi, car si je n'avais pas pu faire cet exploit, l'un de leurs bras m'aurait profondément touché le ventre. Je me relevais peu à peu, puis je les regardais pour comprendre qui ils étaient et pour savoir si je les avais déjà vus dans le Hueco Mondo. Ils étaient trois, deux étaient de simples et typiques Menos Grande, donc des hollows plutôt grand, mais extrêmement cons qui ne savent qu'écouter leurs ordres. Comme d'habitude, ils sont relativement grands, entièrement noirs, sauf au niveau de la tête et au niveau du coup, comme ils portent leur masque avec leur long nez troué de partout. Ils étaient accompagnés d'un Adjuchas, donc là, il fallait que je fasse un minimum attention, car il pouvait peut-être me battre, de plus ils commandaient les deux autres bons à rien. D'ailleurs, c'est ce qu'il fit tout de suite, avec sa puissante et grosse voix, il leur dit le simple mot « Cero », qui veut dire Zéro dans une autre langue. Ayant vu que du reiatsu rouge apparaissait en boule devant leur bouche, laissant échapper quelques rayons inoffensifs au passage. De plus, je venais de capter qu'à mon tour, je n'avais pas le temps de faire un de me propres Cero, je décidais d'en faire un spécial, mais qui était plus pour me protéger qu'autre chose. J'ouvrais la paume de ma main droite, je formais, une petite boule d'énergie spirituelle noire. Quand ils lancèrent leur rayon rouge, je venais de terminer ma technique, je levais alors, ma main en direction de leur attaque, quand mon propre Cero et le leur s'entrechoquèrent, je criais le nom de mon attaque :

El Tacto del Cero !


Cela provoquait une violente explosion, repoussant légèrement l'énergie spirituelle ennemi, néanmoins comme 1 est plus petit que 2, je ne pouvais pas tout repousser et me fit violemment propulsé en arrière, avec un joli vol plané à la prime. Je me scratchais une dizaine de mètres plus loin, après quelques secondes, je reprenais mes esprits, j'avais une petite partie de mon corps qui avait été brulée, j'avais aussi un sale mal de crâne, néanmoins, je n'avais pas perdu ma volonté de combattre. Je me relevais alors plutôt difficilement, je regardais le Menos Grande que j'allais attaquer, avec une main dans le dos pour pouvoir cacher le Cero que je concentrais, une fois qu'il fut entièrement constitué, je faisais un direct du droit vers le Menos, un rayon noir se formait peu à peu et avancer vers mon ennemi, il était légèrement translucide, uniquement constitué d'énergie spirituelle. Il frappait en plein dans le centre du hollow, le découpant en deux parties qui étaient à peu près égale, celle qui était le plus en hauteur, tombait au sol, l'autre restait tout de même debout, mais que très peu de temps, car tout comme le haut de son corps, il disparaissait peu à peu sous forme de poussière.

Après avoir tué le premier, j'usais d'un Sonido, me retrouvant derrière le second Menos, je concentrais une bonne quantité de Reiatsu dans mes deux mains, puis je me mettais à les agiter dans tous les sens, lançant un nombre important de petite bille noire, aussi appelé Bala. Comme il était choqué par la mort de son ami, il ne pouvait pas éviter mon attaque et se prenait tout dans la gueule, se faisant traverser de partout, néanmoins, il ne mourut pas à cause de ce trop grand nombre de blessure, mais à cause de quelques ceux qui étaient au niveau de sa tête. Même si je venais d'en buter deux sur toi, cela restait légèrement compliqué, car celui qui restait, arrivait à m'attraper à l'aide de ses deux bras, même s'il était à une dizaine de mètres de moi, puis me lançait un peu plus loin. Comment arrivait-il à faire ça ? Il ne faut pas trop se creuser la tête pour trouver la réponse, c'était son propre pouvoir, visiblement, il pouvait étirer ses membres. Pouvait-il le faire avec la totalité de son corps, car si oui, j'étais un peu dans la merde. Néanmoins, sur le coup, ce n'est pas ça qui me choquait le plus, mais autre chose, car dès le moment où je me relevais plutôt difficilement, car ce Petit Canard en sucre m'avait surement pété une côte sur ce coup. Mon bras droit était possédé par une étrange aura noir, une fois qu'elle eût réussit à recouvrir la totalité de ce membre, ce dernier, se mettait à bouger dans tous les sens, puis s'arrêtait d'un seul coup, avant que ma main prenne en main mon arme, puis je le lançai haut dans le ciel et quand il retombait sur moi, même pas une seconde avant qu'il me coupe le corse, je criai sans le vouloir :

Carga a Minotauro


Après avoir crié cette phrase, une espèce de brouillard de reiatsu noir sortait de la blessure que je venais d'encaisser. Une fois que le total fut échappé. Je sentais d'étrange changement s'opérer sur et dans mon corps, d'abord, une terrible douleur était en train de s'opérer sur le haut de mon crâne, comme si des clous étaient en train de sortir de mon cerveau. Puis ce fut la totalité de mon corps, avec des échardes sortaient de ma peau. Après que le brouillard se soit réparti en une boule, puis fut parti, je n'étais plus le même, visiblement, sans le vouloir, j'avais fait ma resurreccion. Je n'étais plus du tout le même, j'étais beaucoup plus grand et poilu, j'avais aussi des cornes blanches aux finitions blanches qui étaient sorties de mes cheveux. Mon nez était maintenant aplatit et un énorme anneau en or pendait à ce dernier.

Quand je reprenais mes esprits, la masse noire avait disparu, mais il ne restait seulement, une voix plutôt grave et puissante qui criait dans ma tête, même en me bouchant les oreilles et en fermant les yeux, je n'arrivais pas à l'éviter. À certains moments, un énorme taureau apparaissait à l'horizon et je pouvais sentir son souffle me touchait. Était-ce un rêve ou autre chose et non, je n'avais rien fumé de suspect. Et là cette voix, me disait la description de certaines attaques que je pouvais maintenant faire, ces dernières étaient plutôt puissantes, mais avait de gros inconvénients, une pouvait se déclencher à tout moment, car elle était trop sensible. L'autre, même si elle était rapide, elle ne visait qu'à un seul endroit, donc l'ennemi pouvait facilement l'éviter s'il n'était pas trop surpris et qu'il avait un bon temps de réaction. L'Adjuchas fonçait sur moi, étirant l'un de ses bras, loin derrière lui, visiblement, il voulait me frapper au corps à corps, mais avec une puissance plutôt conséquence, malheureusement pour lui, quand il faisait revenir son bras, il était à ma portée, je lui assénais un puissant direct du droit dans le ventre, le faisant reculer d'une dizaine de mètres et faisant ainsi passer son membre à rallonge sur le côté. Puis pour tenter de le tuer, j'usais d'un Sonido, néanmoins, cette forme me donnait beaucoup de forces, mais réduisais ma vitesse, donc mon ennemi me vit venir et m'esquivait d'un large bond avant que je lance mon poing à son assaut. Une fois de retour sur mes jambes, sur le sable fin. Je réentendais la voix me dire d'utiliser la seconde technique, celle qui ne visait qu'un seul endroit, ayant confiance en elle, c'est ce que je fus, je fis deux larges mouvements de droite à gauche de la tête, tout en concentrant mon énergie spirituelle dans mes cornes et en disant cette phrase, toujours en espagnol :

Cuernos del Toro !!!


Je fis apparaître six cornes noires, uniquement composées de Reiatsu. Une fois que j'eus fini de bouger dans tous les sens, ces dernières allèrent dans tous les sens à une vitesse plutôt élevée. Une fois à une bonne dizaine, voir vingtaine de mètre de leur cible, elles s'arrêtèrent dans leur chemin, puis refit demi-tour vers mon ennemi, se mettant à tourner plutôt vite tout en grandissant, à la fin on aurait dit des lames courbées arabes. Pour les éviter, le hollow fit un pas en arrière, au lieu de se faire planter de partout, il eut juste de belles et profondes cicatrices au niveau du torse, quant à mes lames, elles allèrent s'enfoncer dans le sable, puis disparaitre sous forme de poussière quelques secondes après. Énervé d'avoir perdu son soi-disant avantage, mon ennemi se mettait à m'attaquer d'une façon plutôt particulière, d'abord il se rapprochait de moi, une fois asses proche, il étendait ses membres tout autour de moi et mit ses deux mains en haut du dôme noir qu'il avait formé et formait une espèce de boule de reiatsu, visiblement il voulait me tuer à l'aide d'un Cero, quand il commençait à former ce dernier et à éclairer le dôme via la lumière de sa technique, je réentendis la voix me dire d'utiliser l'autre technique. Comme j'avais compris que cette entité ne me voulait que du bien, je fis ce qu'elle demandait, levant mes deux mains en l'air, j'y concentrais mon énergie spirituelle à l'intérieur. Une fois que j'en avais mis la bonne quantité, je fis le geste de jeter quelque chose à terre, en même temps, je criai le nom de cette technique :

Medio hombre Medio toro !!!


Aussi incroyable que ça peut paraitre, j'avais réussi à donner forme et vie à un mini-taureau de reiatsu qui était entièrement contrôlé par ma bonne volonté, je le fis déplacer jusqu'au haut du dôme, là où étaient les paumes de mon ennemi. Et quand j'allais les atteindre, il libérait sa technique, mais mon mini-bovidé en a beaucoup dans le ventre et il se mettait à grossir peu à peu, laissant ainsi passer quelques restes de l'attaque ennemi, ces derniers se heurtèrent au sol et propulsèrent sur mes jambes des sortes de gouttes de sable brûlante, me brûlant mes deux jambes. Quant au Hollow, mon taureau continuait d'avancer, à la fin, les deux attaques se dissipèrent, l'une n'avait plus de forces et les mains qui l'avaient lancé, avait des brûlures et plusieurs chocs plus ou moins important, quant à l'autre, elle s'en allât sous forme de poussière, un peu comme d'habitude.

Maintenant, il fallait que je réfléchisse à comment contre-attaquer, me grattant la nuque afin de m'aider pour faire cette action, je remarquais que j'avais une hache, elle était plutôt jolie avec son manche entièrement noir et couleur acier. Mais le plus beau était sa lame où l'on aurait dit que c'était du métal en fusion, de plus, il y avait un bon point, c'est que cette arme était reliée à mon bras droit par une longue chaîne. Je descendais le bracelet qui tenait le câble, jusqu'à ma main, prenant aussi l'arme dans cette dernière, puis à l'aide d'un Sonido, je surgissais dans le dos de mon ennemi, comme la dernière fois, il m'évitait d'un large saut, néanmoins cette fois-ci, je libérai ma hache et laissait cette dernière fonçait sur mon ennemi, impressionnée que je puisse contrôler l'arme, il fut touchée à l'épaule, lui bousculant ainsi, il perdit légèrement l'équilibre, j'utilisais ce moment de faiblesse pour encore une fois utiliser ma technique de déplacement et d'un violent coup de poing, je le projetais au sol, sonné par mon coup, il ne pouvait plus rien faire et je le terminais d'un coup de hache qui fractura son coup en deux. Une fois, le combat fini, pendant que ma resureccion prenait fin, je m'asseyais sur le flan d'une dune, je regardais l'éternelle lune du Hueco Mundo, me disant que je pouvais encore devenir plus fort, en contrôlant mieux la force que m'avait donné cette Resurreccion et je me demandais aussi qui était cette voix que j'entendais.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Training de Avril]Mourir pour ressuciter ? Euh Nan pas pour mon cas en tout cas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]
» Training Avril ?
» Kidô...?! (training avril,PV)
» Il est temps à présent.... (training avril // PV MOI )
» [Training Avril] L'aventure Solitaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Hueco Mundo :: Désert blanc-
Sauter vers: