Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

 

 [Training Avril] L'aventure Solitaire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[Training Avril] L'aventure Solitaire. Empty
MessageSujet: [Training Avril] L'aventure Solitaire.   [Training Avril] L'aventure Solitaire. EmptyJeu 1 Avr - 22:05

Kine se reposait depuis plusieurs jours, son combat contre Jiro c’était très mal passé dut à la fatigue accumulé et son adversaire c’était montré nettement supérieur. Il ne pensait pas qu’un jour le manque d’endurance se produirait, ça faisait quand même plus de 200 ans qu’il était dans l’académie et quelques années qu’il était dans le Seireitei. Il était quand même devenu troisième siège donc son plus grand idole, Yuruichi-taïcho. Il l’avait toujours considéré comme l’être le plus rapide au monde loin devant Byakuya, et avait toujours voulut devenir comme elle. Mais il en était encore loin, très loin, et ça devait changer. S’il voulait enfin gagner des combats, il allait falloir qu’il améliore ses points fort, comme la vitesse, la stratégie, et le mental. Pour cela, le meilleur moyen était un entraînement pire que tous, un entraînement qu’il devait absolument terminer jusqu'au bout, même s’il venait à être près de la mort, même si les conditions le faisaient souffrir, il n’avait besoin que de ça.

Kine c’était allongé sur son lit pensant à ce qu’il pourrait faire, du moins réfléchissant aux suggestions qu’il pouvait s’accorder.

Et s’il essayait de trouver Yuruichi-taïcho, l’implorer pour s’entraîner avec elle. Ca pouvait être une bonne idée, mais il y avait plusieurs problèmes, le premier était tous d’abords de la trouver, ce qui était déjà une grosse épreuve, car elle n’avait pas tous à fait perdu l’habitude de rabaisser son Reaitsu pour ne pas qu’on la trouve, tous en allant à plusieurs endroits, ce qui rendait la tâche extrêmement dur. Le deuxième problème était d’avoir son accord, ah moins qu’elle soit de bonne humeur et qu’elle est du temps à perdre, jamais elle ne s’entraînerait avec un simple troisième siège, surtout avec les innombrable amis qu’elle avait, Ichigo, mais encor Kisuke, quelques vizards sûrement, Soi Fon, d’autres capitaines, alors s’il elle voulait vraiment s’entraîner, elle n’avait qu’a claquer des doigts et les trois-quarts du Seireitei accourait vers elle. Le dernier problème était qu’il ne pourrait jamais suivre à moins qu’elle se mette au rythme de Kine, mais si elle faisait ça, alors elle ne s’entraînait pas vraiment, le but étant d’augmenter les capacités, il fallait un stricte minimum. Kine c’était alors dit d’oublier sa capitaine pour cet entraînement, un jour peut-être lorsqu’il sera plus fort, elle acceptera avec un peu de chance.

Voulant absolument s’entraîner durement, il c’était alors mis à penser de se battre contre l’un des robots de la douzième division, mais depuis le temps, ils avaient sûrement été explosé car il y avait beaucoup de demande, normal car les robots pouvaient atteindre un excellent niveau de combat, et donc cela entraînait vachement tous les soldats. Mais Kine savait qu’un simple combat ne suffirait pas, il fallait quelque chose qui lui tape sur le mental, quelque chose de dur, très dur, hors d’un combat. Ou alors pourquoi ne pas combiner les deux ? Combat est épreuve, ce qui était encore plus dure et ce qui allait l’améliorer encore plus. Mais ou trouver un terrain d’entraînement aussi bien équipé ? Ou allait-il trouvé un adversaire voulant accepter les mêmes conditions ? Il n’avait pas le choix que de trouver quelqu’un.
Voulant arrêter de se prendre la tête pour rien, le troisième siège avait décidé de penser à autre chose, une personne qui l’importait énormément, sa motivation, sa raison d’être et d’exister, sa raison d’être entré au Seireitei, son âme sœur, tous simplement la femme de sa vie. Cela faisait bientôt 250 ans qu’il ne l’avait pas vue, mais il était toujours aussi amoureux d’elle. Et s’il allait voir sa maison, rien que sa maison quelques minutes, de toute façon les gardes ne lui faisait pas peur, il était devenu un grand guerrier shinigami, une bête de combat, en voyant sa tenue les gardes n’attaqueraient pas, car les shinigami sont aussi les protecteurs des nobles, et donc il n’avait rien à craindre, enfin juste une seul personne… son père. La dernière fois qu’il l’avait vu, il c’était fait jeter comme une merde, comme un incapable, comme une personne qui ne mérite même pas que sa fille le connaisse. Il devait affronter ça, montrer à son père qu’il allait réussir, il devait donc venir comme un héros, et non avec de la peur dans les yeux.

Kine c’était dirigé vers la porte Ouest du Seireitei, saluant au passage le garde de la porte, puis s’était dirigé vers l’immense demeure de sa bien aimé. Voulant vite y être il c’était mis à courir de toutes ses forces, esquivant les arbres, les rochers, sautant par-dessus les maisons des petits villages, escaladant un court d’eau, pour enfin arrivé vers une propriété aussi grande qu’une ville. Cette maison il la connaissait par cœur, depuis son enfance il venait voir Niyama tous les jours, il connaissait même les passages secrets, et surtout il connaissait tous le monde là bas. S’approchant de la grande entrée, Kine c’était aperçut que quelque chose avait été changé, et oui les gardes que le jeune homme connaissaient n’était plus à l’entré, étaient-ils promus ? Mort ? Licencié ? Kine ne savait pas mais pour le savoir il fallait tous d’abords s’approcher, ce qu’il fit bien entendu. Il remit sa chevelure en place, son écharpe, et frotta sa veste jaune pour enlever les feuilles tomber dessus, une fois bien habillé il se présenta devant les gardes.


-« Bonjour Messieurs, Je suis Kine Kenegra, troisième siège de la neuvième division de protection du Seireitei, j’aimerais m’entretenir avec un membre de la famille Noble. Est-ce possible ? »

Les deux gardes se regardaient dans les yeux, le shinigami avait tous de suite compris, son nom leur avaient été cité, mais pourquoi ?

-« Désolé Monsieur Kenegra, mais nous avons pour interdiction de vous laisser entrer. Cette interdiction vient de notre employeur, et nous la suivront à la lettre. »

En prononçant ses paroles, le garde eu un frisson, il devait avoir peur des représailles, après tous ce n’était qu’un garde d’entré par rapport à un troisième siège.

-« Puis-je au moins vous demander un service ? Si vous pouvez appelez le chef de la famille ici, cela ne dois pas vous être interdit, car je ne rentre pas dans la demeure ! »

Kine avait eu juste, un des gardes partit en courant vers la maison, pour vite alerter le chef de la famille, il ne voulait pas faire attendre le visiteur qui avait l’air agacée d’être mis à la porte. Il revint quelques minutes plus tard avec le chef de la famille que Kine avait bien reconnut, c’était bel et bien le père de Niyama, l’affrontement était imminent !
Kine mis un genou à terre puis salua respectueusement le père de celle qu’il aimait.


-« Tu peux te relever Kine Kenegra, troisième siège de la neuvième division, il me semble pas de t’avoir invité ici, que viens-tu faire ? »

-« J’aurais aimé m’entretenir avec vous, et j’aurais tant espéré voir Niyama, même une seconde. Ca fait plus de 200 ans que je ne la vois que dans mon cœur, et mon cœur souffre de son absence, je mourrais d’amour si je ne la vois pas bientôt. »

-« Tu emplois toujours de jolies mots, même durant 200 ans d’armée, ton langage est resté le même, tu es bel et bien un poète. J’ai énormément de respect pour toi jeune homme, par amour pour ma fille tu as fait de bien grande chose, mais pas encore assez hélas. J’ai une preuve que tu l’aime, mais ne soyons pas fou, tu ne seras jamais capitaine, je connais bien les lois du Seireitei, pour être capitaine il faut acquérir le Bankai, et si aucune place n’est libre, il faut tuer le capitaine actuel de sa division, j’ai su que Shihouin Yuruichi était devenue la capitaine de la neuvième, et donc il n’est que peu probable que tu la batte, et encore plus que tu la tue. L’autre chemin est encore plus compliqué maintenant pour toi, être adopté par une famille royal, c’est quasiment impossible, ce n’est pas que tu la mérite pas, mais c’est que depuis que la dimension royale à été ouverte, nous ne pouvons plus nous permettre de faire une erreur. Je vais être franc avec toi Kine Kenegra, si le jugement ne venait que de moi, depuis longtemps tu aurais épousé ma fille, mais ce sont les lois de ma famille, et je suis tenue de les respectés. Je n’ai jamais voulue te le dire avant, car je n’avais jamais eu la preuve de ton amour, maintenant que je l’ai, je peux te le dire. »

Les paroles de l’homme avait foudroyé Kine, des larmes sortaient de ses yeux, il ne pouvait pas y croire, en quelques mots, cet homme lui avait fait comprendre que les portes ouvertes pour épouser Niyama c’était refermé pratiquement entièrement, mais le pire était le faîte qu’il lui avait avoué que si c’était de sa seul opinion, ils seraient déjà marié. Le troisième siège ne pouvait pas y croire, tous ça pour rien, tant de chose faîte pour rien, tant de chose dîtes pour rien, tant de larme tombé, de combats, d’entraînement achevé, pour rien.

-« Ne te mets pas dans cet état Kine Kenegra, je n’ai pas dit que c’était impossible pour toi, l’amour fait faire des prouesses que personne ne peut imaginer, et je ressens l’amour que tu as pour ma fille, je sais que tu peux y arriver. Maintenant jeune homme, je dois partir, je dois aller voir mes conseillés. Bonne chance dans ta quête Kine Kenegra ! A oui, je dirais à ma fille que tu es passé, sa lui fera plaisir. »

Le vieille homme était partit laissant Kine complètement démuni de paroles, encore sous le choc.

*Kine, ne te morfonds pas, tous n’est pas fini, n’as-tu pas entendu ? Tous est possible grâce à l’amour, Kine à nous deux, nous y arriverons !*

C’était Shinjin Yaiba qui lui parlait, il entendait distinctement la voix de Buredoshi, et ressentait l’apaisement qu’Hakai lui donnait, les larmes avaient arrêté de couler.

*Oui, vous avez raison, je peux y arriver, mes efforts n’auront pas été fait pour rien ! J’y arriverais !*

Kine ce dépêcha de retourner au Seireitei, regardant une dernière fois la fenêtre de la chambre de Niyama, ou il aperçut une ombre le regarder, ça devait sûrement être elle, mais ils ne pourraient pas se voir avant le jour J.

-« Au Kine Kenegra, si tu connaissais la vérité, au si tu savais que la femme de ta vie allait bientôt se marier, tu en mourrais, mes paroles étaient vrais, mes pensés aussi, mais la loi, c’est la loi ! »

Ces paroles étaient celles du vieille homme, mais Kine ne les avaient pas entendus, elles étaient trop loin de lui, et heureusement d’ailleurs, sinon il serait mort sur le coup.

De retour au Seireitei, le jeune homme sauta sur son lit éclatant en sanglot, il ne savait plus quoi faire, mais il savait juste qu’il devait devenir plus fort, et vite !


Monde intérieur :

-« Bonjour Kine, nous devons nous parler ! Tu dois arrêter, tu n’a pas le droit d’être comme ça, tu es un guerrier talentueux, tu peux m’invoquer sans que je risque de te tuer. Tu es l’âme la plus pure existante sur cette terre. Cette amour est unique, c’est amour te tuera ! Tu ne peux aller contre sa volonté et quand il se brisera tu ne t’en remettras pas. »

-« Il ne se brisera pas ! Elle m’aime, je l’aime, nos âmes sont faîtes pour être ensemble. »

-« Veux-tu continuer de voir cette facette de moi ? Nous nous sommes des âmes sœurs, car nous sommes nées ensemble ! Mais elle t’oubliera, tu dois arrêter de te battre pour elle, bats-toi pour toi, car lorsque tu auras besoin de moi, ton corps ne sera plus assez puissant Kine, a chaque fois que tu pleure, pourquoi te sens-tu encore plus mal ? Car je me bats dans ton cœur pour ne pas que le malheur s’en prenne à toi, tu comprendras bientôt, que ce que tu cache, n’est rien d’autre que le reflet de la vérité ! »

-« J’ai tellement envie de ne pas te croire, mais je sais que tu dis la vérité, jusqu'à quand pourras-tu te battre pour ça ? Jusqu’à quand je devrais le cacher ? »

-« Quand tu seras prêt Kine, regarde Hakai, lis dans ses yeux, il souffre pour toi, il souffre de tes mots, fais-le pour lui, fais-le pour moi. »

/Monde interieur//
Kine se réveilla en sursaut, instinctivement il toucha son épaule gauche, elle y était encore, il soupira, il avait mal, très mal, mais le troisième siège devait se taire, il y a des blessures qui ne se referment pas. Kine c’était levé et se dirigeait vers la sortie, il avait besoin d’air, besoin de respirer, besoin de courir, besoin de se dépenser, besoin de se battre, besoin … de vivre. Il s’était dirigé instinctivement devant le stade d’entraînement de sa division, il était comme d’habitude vide. Depuis son départ de la huitième, il sentait un manque, comme un vide au fond de lui, depuis qu’il était troisième siège il n’avait pas revu ses amis, il n’avait pas revu son ex troisième siège Saiga. Il avait aperçut le Reaitsu de Miyabi se battre contre Ikkaku Madarame le troisième siège de la onzième, il l’avait d’ailleurs sentit monter en puissance et battre à plat de couture Miyabi. Kine se souvenait de sa promesse, devenir un jour aussi fort qu’eux, pour ne pas être une tache durant les combats. Et cette promesse Kine la tiendrait, jusqu’au bout, c’était sa raisons d’être au Seireitei, devenir plus fort. Il ne cherchait pas la gloire, mais plutôt l’amour, malgré ce que Shinjin Yaiba lui avait dit, il continuait de croire à son âme sœur, pour encore combien de temps ?

Il sortit Buredoshi, puis Hakai, il avait besoin d’une seul chose, se libéré, il avait bien récupéré depuis l’humiliation contre Jiro, maintenant il devait se rassurer
.

-« Chante Shinjin Yaiba. »

Il se laissa aller jusqu’à tomber sur le sol, il laissa exploser sa puissance, se vider les tripes, il voulait que tous le monde ressente sa peine, il voulait que quelqu’un le rassure, il voulait simplement que quelqu’un le remarque… Il se laissait aller se vidant de son Reaitsu, puis plus rien, il c’était enfin reprit, et heureusement car s’il ne gardait pas de l’énergie, alors comment allait-il s’entraîner ?

Il constata avec surprise que les robots de la 12° division était encore là, il c’était donc servit, mais cette fois il l’avait mis au niveau de capitaine, il fallait qu’il souffre, et le robot allait le faire souffrir.

Après avoir fait toutes les démarches le combat commença, le robot était nettement plus fort, mais Kine se lâchait, il se donnait à fond, le robot à l’aide de son kido envoya une énorme décharge sur le troisième siège qui l’esquivât facilement, à l’aide d’un Shunpo le shinigami avait atterrit devant son adversaire mais celui-ci lui décocha un coup de pieds d’une rare violence ce qui projeta Kine sur un énorme pilier, cette attaque lui avait fait mal. Au lieu d’attaquer Kine avait décidé de s’entraîner à esquiver les coups. Il avait beaucoup de mal, le robot était à bloc et ses coups étaient aussi violent que rapide, c’était un adversaire très redoutable, le troisième siège se contentait d’esquiver, encore et encore, jusqu'à perdre le souffle. Il comprit que pour éviter les prochaine attaques, il devait se mettre à attaquer, à l’aide de ses piquants de rose il forma un mur devant lui, mais le robot plus intelligent le contourna et l’attaque de plein front avec son katana, le shinigami eu tous juste le temps de se protéger avec Buredoshi pour ne pas mourir. Il lança ses épines en direction de son adversaire, elles avaient touché leur but créant d’énorme dommage sur celui-ci, mais le robot était plus que redoutable, il c’était remis à l’assaut sans éprouver une seul dose de fatigue, ce qui était normal aussi, il n’avait pas de cœur ni de poumon. Kine c’était remis à esquiver les attaques, il n’en pouvait plus mais il devait tenir sinon il allait souffrir, et Kine ne voulait plus souffrir, il voulait juste être heureux, prit de colère Kine lança ses épines sur son adversaire et à l’aide d’un Shunpo écrasa Buredoshi sur le robot qui s’écrasa sur le sol.


-« Que l'on me coupe les veines, que ta puissance soit pleine, dans les artères de la guerre, qu'ils aillent en enfer »

La tempête écrasa littéralement le robot ce qui lui causa de multiple rayures et autres, mais rien de très grave, Kine désespérait devant son manque d’expérience.Il n’en pouvait plus il était fatigué et les attaques de son adversaire ne faiblissaient pas, il devait arrêter avant de mourir de fatigue. Il continuait à éviter, l’avantage de se combat et que sa vitesse avait encore incroyablement augmenté, c’était le sol point positif, mis à part quelques amélioration technique, il avait tenu plus d’une heure contre un adversaire 100 fois supérieur à lui, mais la il fallait arrêter, à l’aide de la formule il désactiva le robot, le nettoya proprement et le replaça à son endroit habituelle avant e retourner dans sa chambre et d’aller se plonger dans un profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Training Avril] L'aventure Solitaire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Quartier de la 9e Division de Protection-
Sauter vers: