Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

 

 [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Empty
MessageSujet: [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 )   [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) EmptyJeu 12 Aoû - 22:13

Précédent : Première partie


    Tania Minio : Bien sûr ! Nanao Fukutaishô ! Il vaudrait mieux partir au plus vite, plus je reste là, plus j'ai envie de vomir.


    C'était la bonne décision, je me demandais si elle avait directement compris ce que j'avais l'intention de faire ou non, mais peu importe, bientôt, elle saura que le travail d'un shinigami ne se réduit pas a combattre des Hollows qui en veulent au monde des vivants. Elle saura que c'est toute une organisation qui est derrière. SInon, pourquoi y'aurait - il 13 divisions de protection. Pourquoi chacune aurait elles leurs spécialités ? Tout simplement car il y a des endroits qu'une personne ne peut pas atteindre, mais qu'une autre peut. C'est exactement comme cela que fonctionne la Soul Society. Chaque division possède ses propres domaines de spécialités et ses propres tâches. Des tâches quotidiennes pour eux, mais difficilement réalisable pour les autre. C'est parce que l'un aide l'autre que nous sommes forts... Et jamais ça ne changera, je l'espère.

    Lorsque je regardais Tania, et Maeru qui avait finalement fait le choix de nous suivre, je les savait pensifs, peut être appréhendaient ils ce qui allait se produire ? Peu importe. Nous entrions tour à tour dans le portail qui nous relie à la Soul Society. Société ou les âmes sont censées vivre en paix. Mais quand je repense à ces évènements. A ces envahisseurs qui surgissent tout d'un coup ... Ma définition est faussée ... Pour l'instant, la Soul Society était un endroit ou les âmes étaient en danger. Et cela au même titre que dans le monde réel et probablement également dans le Hueco Mundo. Je donnerais tout sur cette enquête, après tout, si nous en savions un peu plus sur cette menace, nous serions plus à-même de l'éradiquer. Je ne participerais sûrement pas aux autres bataille si je m'accorde à ce que désire le capitaine ... Mais j'ai aussi des moyens de mettre la balle dans notre camp.

    Je trouverais d'ou viennent ces problèmes ... Il en va de mon honneur de lieutenant de la huitième division ... C'est en faisant cette promesse que j'entendis Tania s'interroger :



    Tania Minio : On dirait que c'est ton jour de chance. Mais, Nanao Fukutaishô ? Le Rukongaï va-être un peu plus sécuriser, non ? Pour éviter une attaque comme celle qui vient de se produire. Il doit y avoir un chef pour ordonner cela. Mais je n'en ai pas vu. Il doit être resté sur l'un des trois mondes, ou bien encore dans leur Dimension cachée. Mais pouvez vous me raconter qui est ce Kurosaki et ses amis ? Je ne les ai jamais vu. Où sont-ils ? Et puis, on dirait que toute la Soul Society est au courant de leur existence. Sont-ils déjà allés à la Soul Society ? Et si oui ? Dans quel but ? Kurosaki doit être le membre le plus important du groupe pour que vous parliez de lui ainsi. C'est un Humain, non ?


    Le jour de chance du petit garçon ? Peut-être bien ... Je suis sûre qu'à notre arrivée dans la Soul Society nous trouverons un peu de temps pour le rendre plus fort. Il a la détermination, je n'avais pas envie de casser tout ça. Je vais avec Tania l'entraîner du mieux que je peux. C'est un humain qui a bon coeur. J'en suis persuadée. Mais je devais également veiller à ne pas montrer mes émotions. D'ailleurs, il n'y avait pas de nettoyeur cette fois non plus. Après tout c'est logique, s'il n'y en a pas eut dans l'allée, il est impossible qu'il y en ai un le même jour au retour. Maeru n'aurait pas à connaître ces joies là pour aujourd'hui. Et tant mieux pour lui.

    Elle parlait comme une parfaite shinigami cette Tania, elle voulait d'abord sécuriser le Rukongai afin de ne plus voir ce désastre. Cela se voit directement qu'elle fait passer les autres avant elle. Elle a beaucoup de coeur, de détermination. C'est aussi une shinigami qui lorsqu'elle sera plus puissante sera parfaite. La jeune génération était superbe, ceux que j'avait croisé depuis quelque mois étaient tous super. Malheureusement, certains sont tombés au combat ... N'est ce pas ... Miyabi Misaka, Gô Ban San Sekki ...

    Tania Minio continuait d'exceller, elle avait déjà fait la même supposition que moi. Enfin, toute âme ayant un minimum d'intelligence l'aurait compris. Une armée d'une telle envergure ne peut se diriger seule, surtout s'il n'y aucun écart de puissance. Il faut un meneur qui impose son respect à ses subordonnés. Ou plutôt dans ce cas là, à ses armes. La dimension cachée était aussi l'idée qu'elle avait émise au départ, et puis, c'est ce que nous allons étudier tout à l'heure.

    Puis le groupe de Kurosaki, ce groupe qui avait pénétré le Sereitei à sept et étaient considérés comme des étrangers. Ce même groupe qui a affronté nombre de nos capitaines. Ce même groupe qui à la toute fin nous sauva et devint notre allié depuis ce moment là. Ils ont fait l'impensable et sont maintenant pour nous des partenaires que nous respectons ... C'était bien que Tania Minio cherche à en savoir plus sur cette personne ... Je m'apprêtais à lui répondre lorsqu'elle enchaîna sur sa seconde réplique :



    Tania Minio : Nanao Fukutaisho, j'ai du mal à tenir... C'est la première fois que je faisais couler du sang... Tout cela m'a affaiblie, effrayée. Même si vous m'avez dit que j'étais courageuse, j'ai eu peur, et je n'ai rien fait d'extraordinaire. Enfin... Je trouve. C'est vous qui avez tué les Envahisseurs grâce à votre plan. Je … Je voulais vous remercier et vous dire que je suis fière d'être une Shinigamie de la huitième Division.


    Oui, la première fois est toujours difficile, mais ne t'inquiète pas Tania. Tous autant que nous sommes, shinigamis, nous nous résignons a tuer pour sauver les autres. Cela fait partie de notre devoir... Tu as été très courageuse en assumant ce-dernier. Et dis toi également que personne ne fait rien d'extraordinaire. Tout le monde fait comme il le peut. C'est comme je pensais tout à l'heure. IL y a des endroits que l'un peut atteindre, mais que l'autre non. C'est pour ça qu'en s'unissant, on peut atteindre tous les lieux possible. C'est comme cela que tout le monde devrait raisonner ... Tania, tu as été très courageuse.

    Ses remerciements étaient également très touchants bien que j'essayais au maximum de faire disparaître mes émotions. Normalement c'est le capitaine qui prend tous les honneurs, mais aujourd'hui pour une fois, je suis reconnue. Mais le travail est le travail, nous devions nous hâter vers la fin de ce passage dimensionnel. Je m'apprêtais encore a répondre a Tania, mais je fut interrompue par le petit garçon, Maeru qui semblait avoir quelque chose à dire
    :


    Maeru : Moi aussi je voulais vous remercier toutes les deux... Vous m'avez permis de changer de vie, de découvrir ce monde, la Soul Society... Pour moi, c'est un grand honneur de dire que vous êtes maintenant mes amies, et je suis prêt à tout pour vous aider.


    Encore des remerciements, mais le petit n'a pas encore découvert cette Soul Society. Et moi, j'allais devoir expliquer la situation aux subordonnés. J'avais déjà trouvé une excuse, je pense que ça passera du fait qu'il est humain. Enfin, nous verrons bien. Je commençais alors a répondre à toutes ces paroles. Après avoir remit en place mes lunettes bien sûr, je ne tenais pas à ce que l'on voit quelconque émotion sur mon visage.


    Ise Nanao : Tout d'abord pour répondre a Tania. La Soul Society devra en effet prendre des dispositions afin de sécuriser tous les quartiers du Rukongaï, mais ce sera chose ardue puisque la plupart des capitaines sont partis vers la dimension royale et qu'il ne reste que la majorité des lieutenants afin de palier au travail qu'ils laissent ici. Ensuite, c'est certain que ces envahisseurs sont dirigés par un chef. Une armée d'une telle ampleur n'aurait jamais pût se diriger seule. Il faut obligatoirement quelqu'un de beaucoup plus fort que chacun d'entre eux afin de les coordonner d'une telle manière.

    Ise Nanao :Pour ce qui est ensuite du groupe Kurosaki. C'est un shinigami remplaçant qui a infiltré la Soul Society dans le but de sauver Kuchiki Rukia, shinigami de la 13ème division d'une exécution certaine. Il est venu avec quelques humains à pouvoirs et se sont révélés dans là toute fin, lorsque le traître Aizen s'enfuit, être des alliés de taille. Ils sont les bienvenus ici. Je pense que le garçon ne sera pas non plus exclus, vous n'avez qu'a confirmer que vous êtes de son groupe.

    Ise Nanao : Ensuite Tania, je te le répète, tu as été exemplaire sur le champ de bataille. Lorsque tu seras plus forte, tu pourras faire ce que j'ai fait moi, mais en attendant, il te faudra un peu d'entraînement, tu as le potentiel pour devenir une grande shinigami. Tu as l'esprit, et bientôt, le corps. Ne t'inquiète pas, tout se passera bien.


    Je crois que je faisais vraiment preuve d'émotion là. Je ne pouvais plus me retenir. Je ne pouvais plus être constamment froide face à tant de chaleur humaine. C'était des alliés, je n'avais rien à craindre. Nous continuions de nous diriger vers la Soul Society et je continuais à parler :


    Ise Nanao : Avant d'aller enquêter, je vous propose de vous entraîner un peu. Je sais que tous les deux et moi-même voulons devenir plus fort. Je sais également que ces armées ne sont sûrement qu'un avant goût de ce qu'il va se produire. J'en ai l'intime conviction .. Alors nous devrons nous préparer au plus vite. Qu'en dites vous ?


    C'est sur ces mots que nous voyons la sortie du tunnel qui donnait dans les baraquements de la quatrième. Je voyais déjà la cour, l'endroit idéal pour nous ... Tania, Petit ... Devenons plus forts ensemble. Pourtant, il fallait de toute façon au moins se soigner avant de commencer. Espérons qu'ils ne soient pas trop débordés dedans ..
Revenir en haut Aller en bas
Tania Minio
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Tania Minio


Féminin Nombre de messages : 186
Âge : 31
Date d'inscription : 19/03/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tenrai
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14+2 (Bankaï)
Reiatsu:
[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Left_bar_bleue8050/9350[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Empty_bar_bleue  (8050/9350)

[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Empty
MessageSujet: Re: [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 )   [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) EmptyVen 13 Aoû - 13:06

Ellipse des soins... Tania, Maeru et Ise sortirent du bâtiment, de l'hôpital de la quatrième Division. Ils entendirent des cris de douleurs, virent sortir des gens qui avaient une jambes ou un bras en moins. Certains étaient borgne. Mais tous avaient survécus. Ce qui était parfait pour la Soul Society. Tout le monde riait en sortant. Les gens, les amis se serraient dans leur bras. Certaines personnes passèrent tout droit sans rien dire. Des brutes...

Tania se sentait un peu mieux après ce qu'avait dit Ise, mais elle avait toujours une boule qui se nouait dans son estomac. Au départ, celle ci était immense et se serrait. Là, elle partait petit à petit. Presque à regret. La jeune fille regarda sa main, elle était soignée à présent. Tout cela lui avait pris quelques temps. Deux minutes pour soigner cette vilaine plaie au torse qui s'était rouverte au plus grand malheur de tout le monde. Parce qu'elle avait perdu beaucoup de sang à ce moment là. Quelques minutes de soin, puis on s'était occupé de ses doigts. Ceci prit une heure pour soigner ceci. Ils étaient en morceaux. Complètement... Elle se souvint de la douleur qu'elle avait ressenti à ce moment. Ise lui avait expliqué pour le groupe d'Ichigo. Un Shinigami remplaçant, qui voulait sauver Kuchiki Rukia, une Shinigamie de la treizième Division, avant la traîtrise d'Aizen Sosûke. Bon... Tania tourna la tête vers sa vice Capitaine et la fixa d'un air interrogateur.


« Mais... Nanao fukutaishô ? Qu'est ce qu'un Shinigami remplaçant ? Pourquoi tant de risque ? Cette Kuchiki avait-elle fait quelque chose de bien pour lui ? Pour qu'il aille la sauver ? Et pourquoi avait-elle été condamnée à l'exécution ? Elle avait été soupçonnée de rejoindre Aizen ? Et d'ailleurs, j'en entends parler, mais... Qui est cet Aizen ? Et où est-il ? Il a disparu, non ? »

Question sur question. Tania larguait ce qu'elle voulait demander à sa supérieur. Elle savait qu'il fallait lui poser les questions qu'il fallait... Ou pas. D'ailleurs, Ise leur avait proposé de s'entraîner. Mais où ? Tania regarda dans les quartiers de la quatrième Division pour y trouver un endroit. Mais il n'y en avait pas vraiment. Encore, la huitième Division était parfaite, avec le terrain d'entraînement. Ce serait sûrement là bas que le groupe allait partir. Un entraînement à trois. Encore une fois. Tania pensa directement à celui qu'elle avait fait avec Yinoa, contre Jiro. Ce dernier n'avait été touché que quelques fois, ce qui paraissait surprenant. Alors qu'il avait touché la Shinigamie de la treizième, et celle de la huitième à plusieurs reprises. Vraiment étrange...

« Où allons nous pour nous entraîner ? Dans notre Division ? Et Maeru ? Je suis désolée pour ce que j'ai dit. Je pensais vraiment que les Humains n'étaient pas tolérés, sans la moindre exception. Je ne pensais pas qu'il y avait certaines... Exceptions. D'ailleurs, Nanao-Fukutaishô t'as trouvé une superbe excuse, tu ne trouves pas ? En tout cas, ça à marché, et c'est ce qui compte pour le moment. Mais on va devenir plus forts pour le moment. Pour pouvoir nous défendre un peu plus lors d'une attaque, et pour pouvoir mieux aider aussi. Ça te dit ? Je pourrai m'entraîner moi même à magner mon Zanpakutô, et maîtriser mon Shikai. Den'Kou Tench'Son, c'est étrange comme pouvoir d'ailleurs... Je vais essayer de le maîtriser du mieux que je le pourrai. »

Maeru semblait quand même un peu perdu. Le passage dans le monde humain avait été court pour les deux Shinigamies, mais lui venait de quitter ce qui était son monde. Celui-ci devait sûrement lui manquer. Tout comme un être normal le ferait. Mais en fait, il avait voulu y aller de soi même. Et en plus, il ne se plaisait pas dans son monde. Du moins, d'après un coup d'oeil vers lui. La quatrième Division n'avait pas voulu le soigner au départ. Parce qu'il était humain, et que beaucoup de places étaient prises. Ise Nanao avait du forcer la voix et le ton pour pouvoir se faire obéir, tout en trouvant une superbe excuse pour qu'il soit accepté dans le Seireitei. Tania admirait sa vice Capitaine, et était à présent sûre d'avoir fait le bon choix en choisissant cette Division. Même si tout le monde était gentil dans cet endroit, il y en avait toujours qui faisaient tout de même un peu peur. Voir trop... De nouvelles questions se placèrent dans la tête de Tania.

« Dites moi, Nanao fukutaishô. Est-il vrai que Kyôraku Taishô boit tant que ça ? Dès que j'entends un membre de la Division parler de lui, on dit que c'est un homme qui aime boire du saké. Plein de saké. Et puis, il paraît qu'il aime solliciter les femmes au niveau du vocabulaire. Non ? D'ailleurs, je ne l'ai vu que deux fois. Lors du combat face aux Envahisseurs. Je l'ai aperçu. Mais je l'ai reconnu quand même. Il nous a bien aidé, non ? Il est plus fort que vous je pense. Mais, il paraissait calme. Encore plus que vous, comme s'il ne s'inquiétait de rien. S'est-il déjà énervé à un moment ? Ce doit être dur de le mettre en colère. Il est chatouilleux ? Est ce vrai qu'il dort la plupart du temps ? J'aimerai pas être feignante. Je dois l'avouer, au départ, je pensais que tout le monde allait être comme Kyôraku Taishô. J'avais peur en fait. Mais là, ça va mieux. Maeru ? Tu t'es déjà vraiment battu ? A part contre les Envahisseurs bien sûr. Tu t'es déjà entraîné ou bien tu n'as rien demandé pour avoir ton pouvoir ? Ah oui ! Nanao Fukutaishô, Maeru sait faire des aigles d'air. Je ne sait pas ce qu'il maîtrise comme pouvoir, mais il sait faire des élémentaires de l'air. En forme d'aigle. Mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression qu'il peut faire d'autres choses. Mais il voulait me les montrer si je l'emmenais à la Soul Society. Voilà qui est fait. Alors Maeru, tu nous montreras, hein ? J'ai hâte d'aller m'entraîner moi ^^ »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Empty
MessageSujet: Re: [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 )   [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) EmptyVen 13 Aoû - 14:49

Nous sortions à peine d'une sorte d'hôpital, nos blessures guéries en un très court laps de temps. Certes, les gens qui soignent avaient eu quelques... réticences pour s'occuper de mon cas, mais Nanao avait réglé le soucis. Nous étions prêt pour continuer notre route.

A la Soul Society, tout était impressionnant. Surtout quand on fait pas plus d'un mètre trente. Les routes étaient longues. Les bâtiments étaient grands et serrés, formant un labyrinthe dans lequel je me serrais perdu si je n'avais pas Tania et Nanao avec moi. Les Shinigamis que l'ont croisaient étaient aussi tous très grands, avec pour la plupart des têtes effrayantes. Ils me regardaient tous bizarrement, peut-être parce que je suis très petit. Ou alors parce que j'étais le seul sans uniforme de Shinigami...
Alors que nous passions devant une maison simple, je remarquais que la porte était entrouverte, et décidais d'aller y jeter un œil. J'ouvris lentement la porte, et découvris un entrepôt avec plein d'uniforme disposés par tailles. Je fus émerveillé et en cherchait rapidement un à ma taille pendant que Tania et Nanao continuaient leur route sans me prêter attention. J'en trouvais rapidement un qui était à ma taille, lisais l'étiquette sur laquelle était écrit un nom beaucoup trop compliqué. N'y prêtant pas plus attention, je l'enfilais par-dessus mes vêtements et rejoignis sans plus tarder Nanao et Tania, l'air de rien. En arrivant à leur niveau, je marchais sur le bas de l'uniforme "emprunté" et m'étalais à plat ventre. Je me relevais d'un bond comme si de rien n'était et reprenait ma marche en sifflotant.
C'est alors que je vis la chose la plus impressionnante de ma vie. Une gigantesque tour blanche avec de petites fenêtres carrées. Cette lointaine bâtisse était tellement loin et tellement grande, que je me sentis tout petit... En avançant derrière les deux femmes, je ne cessais de fixer cette tour, et dès qu'un bâtiment me bouchait la vue, je m'empressais de le dépasser afin de revoir cette tour. Décidant que les conversations de Nanao et Tania devenaient intéressantes, et que je me lassais de regarder cette tour, je courus pour marcher entre les deux Shinigamies. Tania posait plein de question à Nanao :


« Où allons nous pour nous entraîner ? Dans notre Division ? Et Maeru ? Je suis désolée pour ce que j'ai dit. Je pensais vraiment que les Humains n'étaient pas tolérés, sans la moindre exception. Je ne pensais pas qu'il y avait certaines... Exceptions. D'ailleurs, Nanao-Fukutaishô t'as trouvé une superbe excuse, tu ne trouves pas ? En tout cas, ça à marché, et c'est ce qui compte pour le moment. Mais on va devenir plus forts pour le moment. Pour pouvoir nous défendre un peu plus lors d'une attaque, et pour pouvoir mieux aider aussi. Ça te dit ? Je pourrai m'entraîner moi même à magner mon Zampakutoh, et maîtriser mon Shikai. Den'Kou Tench'Son, c'est étrange comme pouvoir d'ailleurs... Je vais essayer de le maîtriser du mieux que je le pourrai. »

Oulah, plein d'infos à mémoriser d'un coup... J'avais depuis un moment compris que l'on allait s'entraîner, malgré ma lente compréhension et assimilation des choses. Apparemment, Tania avait vraiment douté que je puisses rester ici, mais elle avait raison de vouloir respecter les règles. Lorsqu'elle parla de "devenir plus forts", je sentis une chaleur monter en moi, comme une sorte d'énergie qui me donnait envie de réagir. ensuite, elle parla de Shikai. Au début, cela ne me disait rien du tout. Puis en y repensant, je me souvins que Kilwa avait utilisé ledit Shikai lors du combat avec les envahisseurs. Il avait annoncé une phrase étrange, et à partir de ce moment là, tout ce qu'il touchait avec son Zampakutoh devenait du vide. J'avais été très impressionné. Je me demandais alors si Tania et Nanao savait également faire ça. Pensant que cet élément me serait utile par la suite, je posais la question :

« C'est quoi le Shikai ? Parce que Kilwa il l'a fait au fleuve contre les méchants... Est-ce que tous les Shinigamis savent faire ça ? C'est toujours le même pour tout le monde ? »

J'aurais franchement du attendre, parce que maintenant que Tania était soignée, en pleine forme et tout ça, elle était devenue bavarde... Sans répondre, elle relança ses questions interminables :

« Dites moi, Nanao Fukutaishô. Est-il vrai que Kyôraku Taishô boit tant que ça ? Dès que j'entends un membre de la Division parler de lui, on dit que c'est un homme qui aime boire du saké. Plein de saké. Et puis, il paraît qu'il aime solliciter les femmes au niveau du vocabulaire. Non ? D'ailleurs, je ne l'ai vu que deux fois. Lors du combat face aux Envahisseurs. Je l'ai aperçu. Mais je l'ai reconnu quand même. Il nous a bien aidé, non ? Il est plus fort que vous je pense. Mais, il paraissait calme. Encore plus que vous, comme s'il ne s'inquiétait de rien. S'est-il déjà énervé à un moment ? Ce doit être dur de le mettre en colère. Il est chatouilleux ? Est ce vrai qu'il dort la plupart du temps ? J'aimerai pas être feignante. Je dois l'avouer, au départ, je pensais que tout le monde allait être comme Kyôraku Taishô. J'avais peur en fait. Mais là, ça va mieux. Maeru ? Tu t'es déjà vraiment battu ? A part contre les Envahisseurs bien sûr. Tu t'es déjà entraîné ou bien tu n'as rien demandé pour avoir ton pouvoir ? Ah oui ! Nanao Fukutaishô, Maeru sait faire des aigles d'air. Je ne sait pas ce qu'il maîtrise comme pouvoir, mais il sait faire des élémentaires de l'air. En forme d'aigle. Mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression qu'il peut faire d'autres choses. Mais il voulait me les montrer si je l'emmenais à la Soul Society. Voilà qui est fait. Alors Maeru, tu nous montreras, hein ? J'ai hâte d'aller m'entraîner moi ^^. »

N'ayant ni compris, ni assimilé la première partie de gigantesque monologue, je décidais de commencer à m'intéresser à partir de la partie me concernant. A vrai dire... Elle touchait le bon point : en dehors des envahisseurs, je ne m'étais jamais entraîné avec qui que ce soit... Je décidais de lui répondre rapidement avant qu'elle ne repartes dans d'autres questions :

« Ben en fait euh... J'me suis jamais entraîné... Mon pouvoir s'est déclenché tout seul, et j'arrive juste à maîtriser une partie de celui-ci... La technique de l'aigle, ça s'est produit tout seul... Je sais même plus comment j'ai fait tiens... Par contre, je sais à peu près me battre, parce que quand j'étais petit, mon frère me montrait tous ses mouvements de combats qu'il apprenait à l'école ! Il était super fort en plus ! Le meilleur de sa classe ! »

J'avais parlé de Kilwa avec beaucoup de joie, mais en y repensant, mes cauchemars revinrent me hanter... Je m'arrêtait subitement et, yeux baissés, repensait aux mauvais moment de ma jeunesse... Les tortures infligées par notre terrible père, notre fuite de la maison, cette attaque de Hollow... Je savais que c'était un Hollow, car même inconscient, j'avais retenu des bribes de conversations entre Kilwa et cette Shinigamie... Tous mes mauvais souvenirs m'assaillaient, et soudainement, la voix de Tania résonna dans ma tête : « Alors Maeru, tu nous montreras, hein ? J'ai hâte d'aller m'entraîner moi ! » Tout revint au présent. Je rouvris les yeux et regardaient Nanao et Tania. Feignant de n'avoir rien fait, je retournais entre elles deux en souriant et leur dis :

« Oui, je ferais de mon mieux pour vous montrer ce que je sais faire ! J'espères juste qu'il n'y aura pas un fou, maquillé bizarrement en blanc et violet, avec un chapeau bizarre, qui viendrait me voir et qui voudrait me disséquer pour analyser mon pouvoir et faire des expériences sur moi. Même qu'il aurait une subordonnée avec une tresse qui se battrait pour lui... J'ai vu ça dans un film terrien. Même que ce Monsieur, il avait un bébé-limace-géant !! C'est dingue non ? »

Je rigolais tout seul et continuait de marcher entre les deux Shinigamies, attendant une réponse de l'une d'entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Empty
MessageSujet: Re: [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 )   [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) EmptyDim 15 Aoû - 9:13

    Après que les soins de la quatrième division ne nous soient administrés, nous nous rendions sur la cour pour discuter. C'est Tania qui débuta la conversation, comme d'habitude, elle avait cette fâcheuse tendance a poser énormément de confiance. C'était l'archétype parfait de la jeune fille curieuse ne connaissant rien du monde des shinigamis, je devais lui répondre ... et ne pas la laisser ignorante.


    Tania Minio : Où allons nous pour nous entraîner ? Dans notre Division ? Et Maeru ? Je suis désolée pour ce que j'ai dit. Je pensais vraiment que les Humains n'étaient pas tolérés, sans la moindre exception. Je ne pensais pas qu'il y avait certaines... Exceptions. D'ailleurs, Nanao-Fukutaishô t'as trouvé une superbe excuse, tu ne trouves pas ? En tout cas, ça à marché, et c'est ce qui compte pour le moment. Mais on va devenir plus forts pour le moment. Pour pouvoir nous défendre un peu plus lors d'une attaque, et pour pouvoir mieux aider aussi. Ça te dit ? Je pourrai m'entraîner moi même à manier mon Zampakuto, et maîtriser mon Shikai. Den'Kou Tench'Son, c'est étrange comme pouvoir d'ailleurs... Je vais essayer de le maîtriser du mieux que je le pourrai.

    Ise Nanao : Nous allons utiliser la salle secrète dans les sous-terrain du Sereitei pour nous entraîner, là-bas, nous pourrons combattre à loisir. Les humains n'étaient pas tolérés dans la Soul Society avant qu'il fasse son apparition. Mais c'est vrai que ce n'est pas n'importe quel humain qui à le privilège d'être escorté par un lieutenant de la Cour des âmes pures. En tout cas, tu as raison, nous allons devenir plus forts.



    Maeru semblait bien perdu dans les lancées de tant d'information, et lui aussi avait des tonnes de questions à poser. Je savais que j'allais devoir y répondre, et je ferais de mon mieux.


    Maeru : C'est quoi le Shikai ? Parce que Kilwa il l'a fait au fleuve contre les méchants... Est-ce que tous les Shinigamis savent faire ça ? C'est toujours le même pour tout le monde ?

    Ise Nanao : Ah, c'est vrai que tu n'est pas au courant ... Tous les shinigamis assez expérimentés possèdent la capacité de libérer leur sabre, c'est ce que l'on appelle le Shikaï, lors de cette libération, le shinigami gagne un petit bonus à toutes ses capacités, mais libère également les pouvoirs qui sont renfermés dans l'esprit de son zanpakuto. Car les zanpakuto ne sont pas des sabres ordinaires. Ils sont le reflet de l'âme de leur maître. Ils possèdent une conscience et une personnalité en harmonie avec celui qui le porte. Le zanpakuto est sacré pour un shinigami, lorsqu'il est cassé, il peut être réparé en focalisant de l'énergie spirituelle dessus ...



    Les deux étaient décidément très bavards, Tania avait vraiment récupéré sa forme ... Je ne pouvais être que contents pour eux. Après tout, la soif de savoir est un bon sentiment ! Un ignorant n'a pas le droit de se battre s'il ignore tout. C'est ceux qui savent qui sont sages, c'est ceux qui savent qui ont le droit de porter un quelconque jugement sur une chose. Le savoir, est le pouvoir ... Tania continua avec une série de questions auxquelles je répondrais volontiers


    Tania Minio : Dites moi, Nanao Fukutaishô. Est-il vrai que Kyôraku Taishô boit tant que ça ? Dès que j'entends un membre de la Division parler de lui, on dit que c'est un homme qui aime boire du saké. Plein de saké. Et puis, il paraît qu'il aime solliciter les femmes au niveau du vocabulaire. Non ? D'ailleurs, je ne l'ai vu que deux fois. Lors du combat face aux Envahisseurs. Je l'ai aperçu. Mais je l'ai reconnu quand même. Il nous a bien aidé, non ? Il est plus fort que vous je pense. Mais, il paraissait calme. Encore plus que vous, comme s'il ne s'inquiétait de rien. S'est-il déjà énervé à un moment ? Ce doit être dur de le mettre en colère. Il est chatouilleux ? Est ce vrai qu'il dort la plupart du temps ? J'aimerai pas être feignante. Je dois l'avouer, au départ, je pensais que tout le monde allait être comme Kyôraku Taishô. J'avais peur en fait. Mais là, ça va mieux. Maeru ? Tu t'es déjà vraiment battu ? A part contre les Envahisseurs bien sûr. Tu t'es déjà entraîné ou bien tu n'as rien demandé pour avoir ton pouvoir ? Ah oui ! Nanao Fukutaishô, Maeru sait faire des aigles d'air. Je ne sait pas ce qu'il maîtrise comme pouvoir, mais il sait faire des élémentaires de l'air. En forme d'aigle. Mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression qu'il peut faire d'autres choses. Mais il voulait me les montrer si je l'emmenais à la Soul Society. Voilà qui est fait. Alors Maeru, tu nous montreras, hein ? J'ai hâte d'aller m'entraîner moi

    Ise Nanao : Tu apprendras a connaître Kyôraku Taîcho lorsque tu le rencontreras, et tu sauras qui il est, aussi bien dans ses petits défauts, que dans ses énormes qualités. Ensuite, c'est normal qu'en tant que capitaine, il est bien plus fort qu'une lieutenant, et c'est vrai qu'il est assez calme. Il ne peut pas se mettre en colère contre des femmes, il les aime toutes. Et c'est bien que Maeru ait un pouvoir, il pourrait être utile. Nous irons nous entraîner tout de suite, mais je te préviens ... Dans un combat, la concentration est de rigueur ...



    Maeru aussi n'avait pas encore eu sa dose de réponses, c'est pour cela qu'il posa encore une série de questions auxquelles je me faisait encore un plaisir de répondre.


    Maeru : Ben en fait euh... J'me suis jamais entraîné... Mon pouvoir s'est déclenché tout seul, et j'arrive juste à maîtriser une partie de celui-ci... La technique de l'aigle, ça s'est produit tout seul... Je sais même plus comment j'ai fait tiens... Par contre, je sais à peu près me battre, parce que quand j'étais petit, mon frère me montrait tous ses mouvements de combats qu'il apprenait à l'école ! Il était super fort en plus ! Le meilleur de sa classe !


    Il ferma les yeux, et était devenu pensif, après quelques secondes, il les rouvrit et recommença a parler :


    Maeru : Oui, je ferais de mon mieux pour vous montrer ce que je sais faire ! J'espères juste qu'il n'y aura pas un fou, maquillé bizarrement en blanc et violet, avec un chapeau bizarre, qui viendrait me voir et qui voudrait me disséquer pour analyser mon pouvoir et faire des expériences sur moi. Même qu'il aurait une subordonnée avec une tresse qui se battrait pour lui... J'ai vu ça dans un film terrien. Même que ce Monsieur, il avait un bébé-limace-géant !! C'est dingue non ?

    Ise Nanao : Nous attendrons beaucoup de ta part ... et tu ne crois pas si bien dire ....



    [font=georgia]C'est ainsi que nous nous dirigions vers la salle secrète.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Empty
MessageSujet: Re: [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 )   [Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Training Août] Repos après un dur Labeur ( Part 2 )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Training Aout] Repos après un dur labeur [PV Maelou]
» Training Août
» Look into my eyes [Training août]
» Hakuda en plein air. [Training aout]
» Un entraînement rose sous le magasin (training aout)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Quartier de la 4e Division de Protection-
Sauter vers: