Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

 

 Duel amical entre capitaine !

Aller en bas 
AuteurMessage
Komamura Sajin
Capitaine de la 7ème division
Capitaine de la 7ème division
Komamura Sajin


Masculin Nombre de messages : 61
Âge : 112
Double compte : Aigawa Love I love you
Date d'inscription : 15/07/2010
Fiche Technique : Komamura Sajin

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tengen
Niveau: Capitaine / LVL 14 (Lvl uped)
Reiatsu:
Duel amical entre capitaine !  Left_bar_bleue8500/8500Duel amical entre capitaine !  Empty_bar_bleue  (8500/8500)

Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyLun 30 Aoû - 15:31

Sajin avait maintenant quitté les quartiers de la 4 ème division, il devait à tout prix voir Yamamoto Genryuusaï,le capitaine commandant des 13 divisions du Goteï 13. Mais il devait encore s'entrainer avant car suite à son entretien avec son supérieur direct il devrait aller combattre ses envahisseurs qui attaquait de nouveau. Si il y avait quelque chose que le capitaine de la 7 ème division n'aimait pas c'était le fait de combattre des ennemies sur lesquels il ne connaissait rien. Sajin se rendit sur un des nombreux terrain vague que comportait la Soul Society. Autour de lui il y avait quelques arbres et le Soleil brillait encore de milles feux. C'était une journée parfaite pour combattre et les envahisseurs qui sévissait depuis quelques jours déjà devaient bien s'amuser à massacrer tandis que le capitaine de la 7 ème division allait entamer son entrainement. Avant de commencer à sortir son sabre et à s'entrainer,Sajin tomba dans un léger moment de nostalgie car cette endroit lui était très familier...

**********************************************************

Flashback

A ce moment là Aizen n'avait pas encore trahis la Soul Society et Kaname Tousen était toujours un capitaine et surtout l'ami du chef de la 7 ème division. Tousen et Sajin adoraient s'isoler pour converser sur un peu de tout et en particulier de leur vision du monde [Tousen à une vision XD] et se retrouvaient souvent après une journée de travail souvent bien rempli sur un petit sentier où ils s'allongeait sous l'ombres des arbres environnant. Le moment où nous arrivons est leur dernière vrai conversation avant la traitrise que nous connaissons tous...

" Bien le bonjour cher ami ! "

" Bonjour Sajin ! "

" J'ai eu vent que des intrus avaient intégrés le Seïreïteï !"

" Effectivement ! Et j'en ai capturer un, il venait d'achever son combat contre Mayuri Kurotsuchi et je n'ai eu qu'à lui asséner le coup final. "

" Et bien Mayuri n'est plus ce qu'il n'était en matière de combat... Mais je me demande si ils ont un rapport avec la mort inexpliqué du capitaine Aizen... Je sais que tu étais proche de lui et tu ne semble pas très affecté...
"

" Sa mort est très regrettable je te l'avouerais... mais avec le temps j'ai appris à contrôlé mes sentiments afin de ne pas entaché mon travail."

" Tu ne vas donc pas enquêter sur sa mort afin de faire respecter la justice ? "

" Nous terminerons cette conversation plus tard des choses importantes requièrent ma présence... "

C'est ainsi que Tousen partit sans donner plus d'indications. Sajin avait trouver cela bizarre mais ne se doutait vraiment pas des évènements à suivre...

**********************************************************

Sajin allait commencer à s'entrainer quand un reiatsu très familier semblait se rapprocher de lui, un reiatsu très puissant d'un niveau capitaine. il s'agissait du capitaine de la 8ème division, à savoir l'illustre kyoraku Shunsui...

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyLun 30 Aoû - 20:52

Des retrouvailles musclées.

Un magnifique soleil scintillait sur la voûte céleste de la Soul Society, les rares nuages se disputaient leur règne tandis que les oiseaux chantaient leurs mélodies aiguës accrochés à leurs branches dans un arbre bien garnit. Une légère brise était au rendez-vous, et d'un souffle frais balayait les grandes allées de la cité blanche des shinigamis faisant virevolter avec dédain les feuilles mortes se trouvant au sol ou encore accrochées à leurs branches.

Allongé sur un des nombreux toits de ces lieux, le capitaine de la huitième Division, une fine coupelle de saké dans la paume de sa main, regardait le ciel et ses splendeurs. Mais une pensée ne put se détacher, lui qui aimait bien dans ces moment de tranquilité faire abstraction de toutes choses et se plonger dans une phase de sieste paisible et intense, se voyait dérangé par l'image des envahisseurs contre qui il avait eu à faire à une reprise à l'ouest du Rukongaï. Les flashs de désolation, de destruction, le fumée noire montante, les cadavres jonchant le sol pourpre ruisselant de sang restaient gravées dans sa tête et malgré bien des effort le taicho ne parvenait pas à s'en distraire. Même pour Kyôraku, la vision d'un tel chaos fut dur à encaisser, surtout qu'il connaissait très bien les habitants de ce cpôté du Rukongaï, les nombreuses familles qui y habitaient, il avait aussi eu souvent l'occasion d'y aller se promener dans les verts pâturages; faire des siestes allongé dans les hautes herbes fraîches, et aujourd'hui tout ceci était réduit à néant. Une minorité avait survécu et la flore si variée fut-elle était réduite à l'état de cendres et de poussière pour la plus grande partie.

Après quelques instants il avala d'un trait sa coupelle de saké, réajusta son traditionnel chapeau de paille et se releva. Puis après s'être rabiboché, le capitaine de la huitième Division prit l'un des chemins qui menait à l'une des nombreuses campagnes tranquille du Seireitei. Il en affectionnait une en particulier, il y avait pour accoutumance de s'y rendre avec son ami de longue date, le capitaine de la treizième Division, Ukitake Juushiro, mais celui-ci confiné dans ses quartiers, il décida de s'y rendre seul. Après quelques minutes d'une marche simple et d'un pas délicat, et suite à quelques salutations envers les subordonnés de divers division, Kyôraku arriva sur les lieux. Il prit la direction de l'arbre sur lequel il préférait s'adosser pour dormir paisiblement, s'y rendit.

Une fois arrivé à celui-ci il y ressentit une trace d'énergie spirituelle. Elle ne lui était pas inconnue du tout, et il la reconnu pratiquement instantanément du fait qu'elle était maintenant depuis longtemps au sein du Gotei 13. Il s'agissait de l'empreinte spirituelle du capitaine de la septième Division, Saijin Komamura. Et effectivement en contournant le tronc de l'immense arbre il tomba face à une carrure plus imposante que la sienne, et la tête d'un renard l'oranait avec puissance et charisme. C'est alors que sur ton joyeux et rassurant il prit la parole.

Kyôraku : Yare yare, Komamura Taichô ! Cela fait un petit moment que je ne t'avais pas vu dans les parages.

Tout en remplissant deux nouvelles coupelles de saké il regarda le personnage en face de lui qui était tout de même lui aussi un ami de longue date et d'un sourire simple et jovial lui tendit une coupe de saké. Le capitaine de la huitième division suite à cela, s'avança face à la prairie et regarda vers l'horizon lointain avant de reprendre.

Kyôraku : Je suis tombé sur ces "envahisseurs" il y a peu. Ils ont causés bien des dégâts au sein du Rukongaï, leur nombre fut très important. Il me semble que toi aussi tu as eu affaire à eux. Durant mon combat je me suis sentit un peu rouillé alors si tu es d'accord je serais partant pour un petit entraînement histoire de me remettre en route, et tu me semble aussi enjoué que moi d'aller les punir pour leurs méfaits !

Attendant la réponse du capitaine à la tête de renard, Shunsui continua de regarder vers l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Komamura Sajin
Capitaine de la 7ème division
Capitaine de la 7ème division
Komamura Sajin


Masculin Nombre de messages : 61
Âge : 112
Double compte : Aigawa Love I love you
Date d'inscription : 15/07/2010
Fiche Technique : Komamura Sajin

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tengen
Niveau: Capitaine / LVL 14 (Lvl uped)
Reiatsu:
Duel amical entre capitaine !  Left_bar_bleue8500/8500Duel amical entre capitaine !  Empty_bar_bleue  (8500/8500)

Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyMar 31 Aoû - 14:42

Le reiatsu qu'avait ressenti le capitaine de la 7 ème division appartenait bel et bien à Kyoraku Shunsui, même si Sajin avait passer de nombreux mois enfermé dans ses quartiers il n'avait pas perdu sa faculté à ressentir et à reconnaitre les reiatsus environnant. Le capitaine de la 8 ème division toujours fidèle à lui même transportait avec lui une bouteille de saké qu'il dissimulait on ne sait où dans son Haori de couleur rose.Komamura sut à peu près donc tout de suite ce que l'un des plus anciens shinigamis existant lui voulait lorsqu'il sortit deux coupelles avec un air joviale et très décontracté...

Yare yare, Komamura Taichô ! Cela fait un petit moment que je ne t'avais pas vu dans les parages.

Bonjour Kyoraku-Taicho, il est vrai que j'ai eu un petit moment d'absences ses derniers temps mais me voilà de retour...

Je suis tombé sur ces "envahisseurs" il y a peu. Ils ont causés bien des dégâts au sein du Rukongaï, leur nombre fut très important. Il me semble que toi aussi tu as eu affaire à eux. Durant mon combat je me suis sentit un peu rouillé alors si tu es d'accord je serais partant pour un petit entraînement histoire de me remettre en route, et tu me semble aussi enjoué que moi d'aller les punir pour leurs méfaits !

Merci bien pour votre coupelle mais avez vous oublié que je ne bois pas d'alcool... Vous semblez être bien informé sur mon dernier combat Kyoraku-taicho, vous n'avez pas changer toujours au courant de tout ! Vous désirez un combat d'entrainement avec moi ?! Je suis ravis que vous me proposiez cela et sachez que même si je n'ai peut être pas votre niveau, je fous ferais honneur en vous donnant le plus de mal que possible et tout cela dans la limite du correcte bien entendu.

Le capitaine Komamura ensuite prit une distance de sécurité vis à vis de Kyoraku, il ne connaissait pas vraiment les capacités du capitaine de la 8 ème division mais savait qu'il aimait se faire forcé la main durant un combat. En effet Shunshui était un de ces personnages assez feignant même durant un combat et qui ne s'activent que lorsqu'ils y sont obligés et pour Sajin c'était une des plus grande forces mais aussi peut être une des faiblesses du capitaine au Sakkat.

Le soleil brillait toujours autant qu'au début et Komamura fixait son adversaire du jour dans le yeux avec un petit sourire au coin des babines, expression nouvelle pour Sajin qui ne souriait quasiment jamais mais l'idée de mesurer la force à Kyoraku lui faisait plus que plaisir car secretement Sajin aurait voulu la même affection don profitait le capitaine de la 8ème division par rapport à Yamamoto.Ce n'était pas de la jalousie, mais Sajin savait que si il égalait Shunsui, le capitaine de la 1ére division aurait surement plus d'estime à son égard. L'imposant capitaine suite à cela retira lentement son zanpakutoh de son fourreau à l'aide de son pouce et le saisit ensuite avec toute sa main. Il ne se mit même pas en position de défense vu qu'en face, Kyoraku n'avait pas encore sortit son sabre. Prenant une grande respiration respirant l'ai alentour et en fermant ses yeux,Sajin se concentra plus attentivement sur la stratégie qu'il allait employé face à une telle force en face de lui. Sajin rouvrit les yeux, fixa à nouveau Kyoraku qui pour l'instant n'attaquait pas et décida de passer enfin à l'attaque...

Allons y Kyoraku-san !

Sajin voulant jaugée le niveau de Kyoraku décida d'attaquer de front, il utilisa un Senka mais de façon à ne pas touché
son Saketsu et son Hakusui, ce n'était qu'un combat amical après tout. A cause de l'épaisseur et la largeur impressionnante des habits de Kyoraku,le capitaine de la 7ème division ne sut pas si son attaque avait réussi et de ce fait il recula à nouveau avant d'enchainer...

Hado N°31 : Shakka Hô

Une puissante sphère d'énergie sortit de la main libre de Sajin et se dirigea vers Kyoraku déclenchant une explosion assez puissante mais rien de mortel en somme. La fumée présente par contre était très importante, mais Sajiin savait qu'au moindre contact avec un objet ce Kido explosait. Il restait à savoir si l'objet touché était le capitaine de la 8ème division, en analysant un peu la situation et en utilisant ses sens superbement développé,Sajin sut tout de suite que le capitaine Kyoraku n'était pas du tout touché par son attaque et qu'il profitait sûrement du nuage de fumée pour peaufiné une contre-attaque ou bien qu'il restait là par pur fainéantise en attendant la prochaine attaque. Komamura prit donc la parole d'un ton ironique...

Kyoraku-san je sais que vous n'êtes pas touché, si vous pouviez arrêter de me faire perdre mon temps et considérer ce combat comme une épreuve et non comme un amusement !


Apparement le ton du combat n'était pas très fort mais Sajin savait que si Shunsui passait à l'action la situation évoluerait de façon très intense. En tout cas pour ne pas prendre de risque Sajin attendait que le nuage de fumée passe en se mettant en position de défense zanpakutoh tenu de manière très ferme...

**** Montrez moi ce que vous savez faire Kyoraku-taicho***










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyMar 31 Aoû - 15:55

... Premiers contacts ...


Quelques secondes après avoir fini de parler, Shunsui reçu une réponse du capitaine de la septième Division, pour ce qui concerner sa question de débuter un petit combat d'entraînement afin de se défouler un petit peu, et d'autre part d'accentuer le potentiel toujours grandissant des deux personnages en liste. Bien sûr la puissance des deux capitaines n'était plus à prouver, ni entre eux, ni devant personnes d'autres, et c'est pour cela que cette petite campagne légèrement isolée s'avérait être un parfait lieu pour réaliser ce duel de choc entre ces deux membres du Gotei 13. Aucune jalousie n'existait entre ces deux hommes, Shunsui et Saijin, loin de là, se connaissant depuis maintenant des décennies, il avait liés des liens amicaux et avaient participé à de nombreuses batailles côte à côte. Leur petit combat était plus de l'ordre d'un réel entrainement que d'une revanche d'antan. Et c'est sans doute pour cela que les deux personnages étaient relativement décontractés avant le début des hostilités, shunsui avec son saké et son éternelle fainéantise et Komamura avec son immuable dignité, le caractérisant si parfaitement, car une chose provoquait l'admiration du capitaine de la huitième Division, c'était la droiture et la loyauté dont faisait preuve le capitaine de la septième Division envers le capitaine commandant Yamamoto Genryuusaï.

Komamura ayant donc répondu par la positive à l'invitation de Shunsui à réaliser un petit duel, il se mit en retrait sur ses gardes, son regard perçant et avisé était figeait sur Kyôraku et c'est de cette position exemplaire que Saijin dégaina son zanpakutô avec finesse et robustesse. C'était la première fois que Shunsui prit le temps d'analyser le katana de Saijin, le fameux puissant Tengen, l'un des zanpakutô les plus puissants de la Soul Society, de part sa force mais aussi par sa grandeur. Juste après avoir prit son arme en main le capitaine à la tête de renard, usa d'un senka afin d'effectuer un pas rapide en direction de Kyôraku, une attaque frontale était pour ainsi dire inutile mais comme dans tout les débuts de combat c'était une sorte de formalité, un test pour voir si la personne d'en face, l'adversaire, était bel et bien prêt à livrer bataille.

Suite aux mouvements rapides de Komamura, Shunsui pû tout de même ressentir que ce dernier s'était retenu, ce qui avait bien évidemment permis au taichô de la huitième d'esquiver assez facilement cette première offensive anodine, mais par contre juste après s'être replacé, Saijin usa d'un sort de kidô et prononça l'incantation du Shâkka Hô. C'est alors qu'une puissante boule d'énergie de couleur rougeâtre dse dirigea vers Kyôraku, qui dans la foulée dégaina ses zanpakutôs et tenta d'esquiver, ce qu'il réussit de justesse, mais le contre coup de l'explosion de cette magie démoniaque brûla le côté gauche du kimono rose à pétales de cerisier que portait Shunsui. Alors que la poussière recouvrait Kyôraku qui était donc pendant ce laps de temps invisible au regard attentif de Saijin, il entendit ce dernier prendre la parole.


Une puissante sphère d'énergie sortit de la main libre de Sajin et se dirigea vers Kyoraku déclenchant une explosion assez puissante mais rien de mortel en somme. La fumée présente par contre était très importante, mais Sajiin savait qu'au moindre contact avec un objet ce Kido explosait. Il restait à savoir si l'objet touché était le capitaine de la 8ème division, en analysant un peu la situation et en utilisant ses sens superbement développé,Sajin sut tout de suite que le capitaine Kyoraku n'était pas du tout touché par son attaque et qu'il profitait sûrement du nuage de fumée pour peaufiné une contre-attaque ou bien qu'il restait là par pur fainéantise en attendant la prochaine attaque. Komamura prit donc la parole d'un ton ironique...

Saijin : Kyoraku-san je sais que vous n'êtes pas touché, si vous pouviez arrêter de me faire perdre mon temps et considérer ce combat comme une épreuve et non comme un amusement !

Quelques secondes après ces dires, la voix de Shunsui résonna au coeur de l'amas de poussière provoquait par le Shakka Hô, d'un ton clair et légèrement dépité, Shunsui répondit.

Kyôraku : Yare yare....! Tu as abimé mon uniforme préféré, Saijin-san.. Si je comprends bien, nous devons passer au niveau au dessus.

Suites aux paroles de kyôraku le reiatsu de celui-ci augmenta et quelques bourrasques de vent se mirent à battre dans les airs, l'épaisse et dense poussière commença à s'amincir et c'est alors qu'à l'épicentre de l'émanation d'énergie spirituelle, là où se trouvait donc le capitaine de la huitième division, la poussière du sol fut balayée, et il prononça clairement à son tour une incantation.

Kyôraku : Hadô n°4 : Byakuraï !

De cette incantation se mit à jaillir un éclair blanc en direction du capitaine de la septième division, c'est alors qu'au même moment et profitant donc de la diversion provoquée par le byakuraï que Shunsui se propulsa dans les airs et pointant ses zanpakutôs la pointe vers le ciel il tenta une simple attaque par le dessus. Comment aller réagir Komamura face à ce petit enchaînement, ce qui était sûr s'était que Shunsui, venait de rentrer dans le vif du sujet, par respect pour son adversaire du jour, sans faire mine de fainéantise.
Revenir en haut Aller en bas
Komamura Sajin
Capitaine de la 7ème division
Capitaine de la 7ème division
Komamura Sajin


Masculin Nombre de messages : 61
Âge : 112
Double compte : Aigawa Love I love you
Date d'inscription : 15/07/2010
Fiche Technique : Komamura Sajin

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tengen
Niveau: Capitaine / LVL 14 (Lvl uped)
Reiatsu:
Duel amical entre capitaine !  Left_bar_bleue8500/8500Duel amical entre capitaine !  Empty_bar_bleue  (8500/8500)

Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyMar 31 Aoû - 17:27

Le combat venait à peine de commencer et les deux hommes n'avait pas fait preuve de la dextérité dont les capitaines font preuves habituellement, cela allait probablement changer très rapidement et Sajin en était parfaitement conscient. Après avoir invité Kyoraku à continuer les "festivités" de manières plus intense,Sajin remarqua la marque fait au vêtement de son "amical" adversaire. Celui-ci assez embêter par cela dut se rendre compte que le capitaine de la septième division n'était pas là pour s'amuser et donc Sajin trouva sa réaction normal quand son reiatsu s'intensifia de fort belle manière.Le capitaine Shunsui ne voulait plus jouer lui non plus et venait de sortir ses fameux doubles zanpakutoh. Le reiatsu de Kyoraku était très puissant largement deux fois plus puissant que celui de Komamura, mais le membre de la septième division n'était pas de ceux qui avait peur de la quantité de reiatsu de son adversaire car il avait confiance en sa force et en sa détermination qui comblait parfois ce manque d'énergie spirituel. S'attendant à une riposte de son ami Shunsui, Sajin ne bougea pas d'un poil et attendit patiemment l'oeil vif et attentionné.

Kyoraku prononça une incantation de Kido qui s'exécuta à la fin même de la dernière syllabe preuve de la très grande maitrise dans ce domaine de la part du capitaine. Le sort invoqué était le fameux byakuraï technique que Byakuya Kuchiki,capitaine de la sixième division utilisait très souvent. Le Hado arriva très vite sur Sajin qui en empreignant son zanpakutoh d'énergie spirituel repoussa l'attaque d'un geste vif et puissant. A la fin de ce geste,Kyoraku avait disparu du champ de vision de Sajin. Il était peut être invisible pour l'instant mais pas inaudible, et ce fut grace à ses oreilles que Sajin put entendre les claquements du kimono de Kyoraku à cause des petits courants d'airs présent dans les environs. Le capitaine aux longs cheveux se trouvait juste au dessus de Sajin prêt à attaquer à l'ai des ses deux zanpakutoh. Il fallait réagir vite et c'est exactement se que fit Sajin qui en plaçant son zanpakutoh perpendiculairement à ceux de Kyoraku contra l'attaque tout en augmentant son reiatsu. Le choc entre les trois armes créèrent de nombreuses étincelles ainsi qu'une bourrasque de vent qui secoua la végétation alentour. Grace à son impressionnante force physique d'un geste vif et puissant Sajin repoussa Kyoraku qui atterrit comme une fleur sur le sol. Kyoraku avait utilisé la ruse qui était sa meilleur stratégie pour attaquer ses adversaires. Sajin sut donc qu'il allait faire le maximum pour gagner ce duel.

" Le niveau au dessus hein... Je crois que ce ne sera pas encore assez suffisant pour me faire plier. "
" PUNIS ! TENGEN ! "

Le reiatsu de Sajin s'intensifia encore plus commençant à affecter l'environnement. Les herbes sur le sol furent arracher tournoyant autour de Sajin qui avait prit une expression un peut plus grave. Le sol se fissurait et quelques morceaux de roches s'élevait tandis que le vent se levait comme lorsqu'une tempête arrive en mer. Le reiatsu de couleur violette tournoyait créant une espèce de bouclier autour du capitaine qui grandissait à vu d'oeil devenant encore plus grand qu'il ne l'était face à un Kyoraku qui ne devait pas être très surpris de voir un tel spectacle tant les deux homme se connaissait bien.Ayant fini son évolution Komamura prit encore une fois la parole...

" Préparez vous car là il vous faudra plus que vos petites ruses pour me faire face "

Komamura enchaina ensuite...

Bakudo N°61: Rikujô Kôrô Aperçu

Komamura dès qu'il eut finit envoya son énorme poing contre Kyoraku...


Edit Ichi : n'oubliez pas vos dépenses de reiatsu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyMar 31 Aoû - 19:14

... Lorsque le Titan se leva contre les pétales de cerisiers ...


Suite à l'enchainement du capitaine de la huitième division, Komamura, attentif et faisant preuve de discernement, ne se laissa pas distraire une seule seconde, il fit attention à chaque détail, et ses sens développés aux aguets lui permirent de voir venir Shunsui par le haut réalisant une simple attque contre ce dernier. Le taichô de la septième division, fidèl à lui même para l'offensive de son adversaire avec puissace et fermeté, Kyôraku tenait fermement ses deux zanpakutôs parallèlement tandis que celui de Saijin se positionnait perpendiculairement et défensivement, Shunsui pouvait ressentir la puissance de ce dernier au travers de ses lames ce qui lui laissa échapper un petit sourire avant que le capitaine à la tête de renard n'use de son impressionnante force pour propulser son adversaire dans les airs, mais habile Kyôraku atterit au sol sur ses deux jambes tout en finesse. Le combat commencait à entrer dans une phase de progression les deux protagonistes se dévoilant de plus en plus, bien que tout deux se connaissaient depuis fort longtemps.

Tout à coup l'énergie spirituelle de Saijin s'accrut et augmenta exponentiellement, une aura de couleur violette apparue, recouvrant tout le contour de l'imposante carrure de celui-ci et sa taille changea, Komamura devint plus grand et plus imposant que jamais. Cela, comme toujours impressionnait quelque peu le capitaine de la huitième division, car il était rare de voir un tel pouvoir et une telle férocité en face de soi. Analysant chque détail de son adversaire en évolution le capitaine au chapeau de paille porta son avant bras droit devant ses yeux pour les protéger de la grande quantité de poussière expulsée par la puissance libérée de son ami-adversaire.

Devant tel déluge d'énergie le taichô était en admiration, c'est alors que prit de surprise après avoir baisser sa garde, shunsui fut prit dans la paralysie du kidô portant le nom de Rikujo korô, puissant sort, kyôraku fut totalement paralysé des pieds à la taille. Ouvrant grand ses yeux devant l'erreu de novice qu'il venait de faire en baissant sa garde pour admirer le pouvoir de son adversaire il tenta de se défaire de l'emprise de cette magie jusqu'au moment où le poing de komamura vint percuter son visage brisant sa paralysie et le propulsant en arrière où il fendit un tronc d'arbre de son corps. Effectivement il fallait le reconnaître, la puissance déployée par cet homme aux allures de renard était plus qu'impressionnante.

Se redressant avec difficulté, Shunsui ramassa son chapeau de paille et le remis sur son crâne, enlevant la poussière de ses habits l'on pouvait un léger filament de sang dégouliner de sa lévre. Il passa son pouce dessus afin d'essuyer quelque peu ce désagrément et d'un regard jovial accompagné d'un sourire il prit la parole.

Kyôraku : Eh bien ! Tu n'as pas perdu ton Punch en tout cas !

Kyôraku reprit son sérieux, et serrant fortement ses deux zanpakutôs entre ses mains, il se concentra et d'un ton sûr et d'un style délicat il prononça à son tour la formule pour libérer le pouvoir de son zanpakutô à la forme de shikaï afin de se remettre au niveau dans le combat à venir.

Kyôraku : Qu’avec ce vent de fleurs hurle le vent divin ! Qu’avec ce vent céleste, ricane l’enfer. Katen Kyokotsu ! (vidéo )

Suite à l'incantation du capitaine de la huitième division, son énergie spirituelle s'enflamma à son tour balayant le décor environnant, ses pieds brisèrent le sol sous lui créant un cercle parfait, une aura verdoyante recouvrit son corps et des raffales de vent se mirent à soufler, une puissante vague de chaleur fut projetté jusqu'à Saijin qui sans doute non impressionné de la puissance de son adversaire se tenait de nouveau sur ses gardes. C'est alors que Shunsui s'élança contre komamura, et commença un duel au zanjutsu impressionnant, les deux hommes se rendaient coups pour coups, c'est alors que prenant de la distance le capitaine de la huitième prononça l'une de ses techniques de shikaï.

Kyôraku : Bushô Goma ! ( vidéo )

C'est alors que de ses deux lames jaillirent deux lames de vent qui partirent à grande vitesse sur le taichô de la septième division, de plus le capitaine ne stoippa pas là son offensive il se projetta de nouveau dans les airs et de cette position on put entendre une nouvelle incantation de sa part.

Kyôraku : Taka Oni ! (vidéo )

A la suite de cette incantation permettant à Kyôraku de prendre l'avantage s'il se trouve au dessus de son adversaire, il fendit l'air en direction de Komamura Saijin, qui devait faire face à Boshô Goma, comment allait-il gérer la situation au mieux, Kyôraku, lui restait sérieux et concentré afin de venir à bout de ce titan.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Komamura Sajin
Capitaine de la 7ème division
Capitaine de la 7ème division
Komamura Sajin


Masculin Nombre de messages : 61
Âge : 112
Double compte : Aigawa Love I love you
Date d'inscription : 15/07/2010
Fiche Technique : Komamura Sajin

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tengen
Niveau: Capitaine / LVL 14 (Lvl uped)
Reiatsu:
Duel amical entre capitaine !  Left_bar_bleue8500/8500Duel amical entre capitaine !  Empty_bar_bleue  (8500/8500)

Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyMer 1 Sep - 9:40

Eh bien ! Tu n'as pas perdu ton Punch en tout cas !

Ce fut le constat du capitaine Kyoraku qui venait d'encaisser sans doute un des coups de poing le plus dur depuis bien longtemps. En effet Sajin n'y allant pas de main morte, et l'expression est bien trouvé, envoyer son confrère valdinguer à une vitesse folle contre un arbre qui se brisa sous la force de l'impact. Le capitaine de la huitième division eut du mal à se lever après une telle attaque mais il n'était pas gravement touché juste très endolori dans l'instant. Shunsui prit le temps d'essuyer la ligne de sang qui sortait de sa bouche et de se rhabiller chose qui ne luit aurait pas été possible si il se retrouvait devant un véritable ennemie, ce qui n'était pas le cas à ce moment là. Son attitude était toujours très décontracte malgré cela et c'était avec une certaine joie , qui peut être était de l'ironie qu'il avait prononcé sa dernière phrase pour Sajin. Ayant fini de reprendre son souffle, maintenant il était tant pour lui de contre attaquer et d'infliger à Komamura une attaque digne de celle qu'il avait lancé précédemment. C'est ainsi que Kyoraku réussi encore à augmenter son énergie spirituelle atteignant un seuil que Sajin ne pouvait atteindre pour l'instant. C'était très impressionnant d'assister à cela et n'importe quel adversaire serait apeuré à la vision d'une telle démonstration de puissance, mais Sajin ne connaissait pas la peur et le seul sentiment qui l'envahissait était l'envie. L'envie de se mesurer à Kyoraku, l'envie de connaitre ses propres limites et surtout de dépasser ses limites afin d'arriver à ses objectifs.

Le capitaine au Sakkat ne se fit pas prier pour faire appel à ses zanpakutoh qui avait la particularité d'être des zanpakutohs jumeaux. En faisant appel à eux, le reiatsu , qui était déjà très impressionnant, s'intensifia encore et commença à se matérialiser sous forme d'énormes bourrasques de vent ainsi que de vive flamme qui entourait notre cher capitaine.Ses deux trancheurs d'âmes qui avant ressemblait à des katanas se transformèrent en deux grands sabres d'une largeur impressionnante.Avec des armes comme celle là, il devait surement pouvoir trancher et réduire en morceaux n'importe quoi, Sajin y comprit. Ayant finit de canaliser l'énergie nécessaire, les bourrasques de vent cessèrent et le calme revint, c'était le fameux calme avant la tempête. Le capitaine Kyoraku vif comme l'éclair utilisa sa première technique Shikaï, elle consistait à envoyé de fort courant d'air qui tournoyant autour de l'ennemie lui empêchait tout mouvement excepté vers le haut. Et c'est en sachant cela que le capitaine au haori rose utilisa sa deuxième technique Shikaî sachant que le seul angle d'attaque direct se trouvait au dessus de la tête de Sajin. Le capitaine de la septième avait déjà vu la première attaque de Kyoraku mais il ne connaissait pas les effets de la seconde lorsqu'il vit, le capitaine de la huitième s'élançant en l'air tout en la prononçant. Mais lorsqu'il ne vit pas d'effet spéciale, Komamura-taicho pensa que Kyoraku avait raté son attaque ce qui était loin d'être le cas. Le capitaine Shunsui abattit ses deux sabres de la même manière que la dernière fois et bloquer par le Busho Goma la seul chose à faire pour Sajin etait de se défendre du mieux que possible.

C'est à l'aide de son avant bras droit que Sajin arrêta les deux sabres deux Kyoraku qui s'enfoncèrent dans la chaire du capitaine-loup s'arrêtant jusqu'à l'os. L'entaille était très profonde mais contrairement au apparence Sajin s'en était très bien sortit pour 3 raisons.
La première était que grâce à son Shikaï et donc à son reiatsu, son avant bras était devenu encore plus imposant qu'avant...
La deuxième raison était que ses avant bras étaient munis de protections qui avait encaisser la moitié du choc contre les deux zanpakutohs...
Et la troisième raison qui est la plus influente sur le fait que Sajin n'ai pas perdu son bras,était que le capitaine de la huitième division s'était sûrement retenu de démembrer son adversaire.
Sajin était conscient de cela et ayant toujours 2 sabres dans le bras repoussa Kyoraku en lui forçant à esquivé un coup de zanpakutoh avec l'autre bras.Kyoraku comme la dernière fois alla se poser plus loin laissant quelque minute de répis à Sajin qui en profita pour se débarrasser du Busho Goma en utilisant le Kido Tenran. En créant une tornade tournant dans le sens contraire des courants d'air qui le maintenaient prisonnier, le capitaine-géant réussi à défaire la technique de son adversaire du jour.

Le sang coulait de son bras à flots mais Sajin ne semblait pas s'inquiéter pour cela. Komamura était connu pour sa grande solidité et cette profonde blessure montrait à quelle point il pouvait faire abstraction de la douleur pendant un combat. Il n'essaya même pas de stopper l'hémorragie qui semblait importante, il était concentrer dans sa prochaine attaque qui ne tarda pas à lancer contre le capitaine Shunsui. Les coups de sabres et les étincelles fusaient et aucun des deux homme ne semblait prendre l'avantage pour l'instant. Malgré la force que lui donnait son Shikaï, le capitaine Komamura n'arrivait pas à faire plier Kyoraku en duel de sabre qui était pourtant sa grande spécialité. Plus les échanges passait et plus le capitaine de la septième prenait conscience de l'écart de puissance entre les deux hommes. Finissant leur dernier échange de sabre, Sajin fit un shunpo afin de prendre du recul.

*** Il va falloir tout donner maintenant ! ***

" Kyoraku Shunsui, tient toi prêt à affronter la réel puissance de Tengen ! "
"Kokujô Tengen Myôô "

Le reiatsu du capitaine augmenta de façon affolante causant de nombreux dégâts aux alentours et créant une tempête de reiatsu dans l'endroit. Et derrière lui surgit une ombre qui se mit à grandir encore et encore jusqu'à quasiment touché le ciel. La chose qui se trouvait devant Kyoraku,ressemblait à cela :

Duel amical entre capitaine !  Komamura%20Ban%20Kai

Une immense armure de samouraï qui tenait une épée aussi grande qu'un bâtiment de la Soul Society. Et c'est à ce fameux pouvoir qu'avait affaire le capitaine de la huitième division. Ayant fini l'invocation de son arme finale et se sentant à peu près à "armes égales" devant Kyoraku,Sajin mima l'action de frapper en direction de Kyoraku et son armure fit de même mais cette fois ci en ablatant réellement sa lame sur le shinigami au chapeau de paille...

Spoiler:



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyMer 1 Sep - 15:00

... David contre Goliath ...

Suite à l'attaque de kyôraku, le capitaine de la septième division, Komamura Saijin, para d'une noble façon sacrifiant sans sourcillant le moins du monde son avant bras se retrouvant entaillé d'une bien belle manière jusqu'à l'os, ce qui aurait été un coup pour beaucoup, suffisant pour abandonner le combat. mais il ne fallait pas oublier que l'adversaire du capitaine de la huitième division était le grand et puissant renard de la Soul Society. Propulsant Kyôraku de son autre bras après l'avoir forcé à esquiver un coup de zanpakutô, Saijin laissa se bras tomber le long de son corps dont les deux plaies béantes laissées échapper de l'hémoglobine en abondance dégoulinante au sol. Mais visiblement cette blessure ne semblait pas affectée le moral de cet homme à la carrure imposante, c'est alors que débuta un duel au zanjutsu, les deux hommes se faisant face avec force et honneur, tout deux donnant le meilleur de lui même à chaque coup de lame d'où l'on pouvait voir jaillir des étincelles et des vagues d'énergie. Un duel tout bonnement impressionnant était entrain de ce jouer au sein de cette campagne aux verts pâturages, un véritable duel de titant mêlant audace, force, courage et dignité. Les deux grandes puissance se faisant face, le capitaine de la septième se décida à passer au niveau supérieur et c'est alors que Kyôraku se projeta en arrière que d'un ton grave et fier, Saijin prononça l'incantation de sa puissance géante.

Saijin : Kyoraku Shunsui, tient toi prêt à affronter la réel puissance de Tengen ! Kokujô Tengen Myôô !

C'est alors que l'ombre derrière Komamura se mit à grandir de taille et grossir en largeur, une carrure plus qu'imposante prenait place, les yeux du capitaine de la huitième s'ouvrirent d'amiration devant tel spectacle, une telle puissante valait le détour, une immense armure de samouraï prit vie tenant de sa main droite et puissante un katana légendaire, une vague d'énergie exponentielle explosa de la création de ce titan de guerre, devant telle vue qui pourrait avoir l'audace de ne pas trembler ou de na pas prendre pleinement conscience de la force et de la puissance de l'homme détenant un tel pouvoir. Invraisemblable, unique, spectaculaire, voilà ce qu'était cette forme géante dont l'énergie spirituelle était envahissante et débordante, le corps du grand renard de la Soul Society était recouvert d'une large aura en flamme violette, et le sol sous ses pieds s'était craquelé et affaissé. La puissance et la force de Saijin venait sans doute de doublé voir même de triplé, nul ne pouvait en être sûr devant telle vague brûlante.

Lorsque l'environnement devint calme, Shunsui se trouvant face à cette énorme guerrier gardait son sang froid, bien sûr plus que stupéfait devant cette taille halucinante, il restait tout de même lucide et sérieux. Il n'avait pas le droit à l'erreur , un coup reçu de la part de ce géant serait sans doute très douloureux voir même mortel. L'entraînement prenait désormais un tout autre virage, le niveau de capitaine était atteint, sans nul doute le duel des titans était à son apogée.

Shunsui, les bras le long du corps et les zanpakutô pointés en direction de Tengen et Komamura, fixait son adversaire mijotant dans ses pensées un plan d'attaque des plus stratégique et efficace, nulle erreur n'était autorisé au sein de cette bataille " amicale ". C'est alors même que Kyôraku était plongé dans ses pensées que le puissant bras de Tengen s'abattit droit sur lui, Kyôraku esquiva de justesse prit de surprise devant la vitesse de ce géant, visiblement extrêmement puissant en force brute mais détenant aussi une vitesse à ne pas négliger dans les prochains coups à venir. La lame de Tengen pénétra le sol comme du beurre, fendant la parcelle de terre en deux, sans aucune difficulté, un fracas en ressortit et des pirres jaillirent en tout sens sous l'effet de ce puissant contact. Kyôraku reprit une position en garde en retombant au sol. Puis pas restant sérieux, le capitaine de la huitième division prit la parole.

Kyôraku : Très impressionnant ce Tengen. Sa taille et sa puissance son des plus impressionnantes... C'est à moi de te dévoiler les effets de mon zanpakutô Komamura traichô. Vois-tu, Katen Kyokotsu à la particularité de donner vie aux jeux d'enfants, si futile soit-il mais avec la caractéristique de placer une règle de mort à chaque fois, causant des dommages aux participants. Comme tu as pus le voir tout à l'heure le "takaoni", permet à la personne se trouvant en hauteur d'acquérir une grande puissance de frappe.

Faisant une légère pause, Kyôraku fixa Saijin, et d'un ton calme il pointa avec l'un de ses zanpakutô ce dernier et d'un ton clair et extrêmement posé il prononça une incantation de sort kidô.

Kyôraku : Hadô n° 63 : Raikohô ! ( vidéo )

C'est alors que de la pointe de Katen Kyokotsu, un puissant laser de la taille de shunsui se mit à jaillir en direction du capitaine de la septième division, des éclairs entourait le tube lumineux et flashant et une aura destructrice en émanait, il tracait son passage sur le sol sous kla forme d'une épaisse tranchée et allait à une impressionnante vitesse sur le renard. C'est alors qu'usant de nouveau de cette diversion l'on put entendre en provenance de Kyôraku un murmure simple et lourd de sens lorsqu'il planta sa lame dans le sol.

Kyôraku : Kage Oni... (vidéo )

Suite à cette nouvelle incantation, Saijin attentif au moindre détail avait sans nul doute vue apparaître dans son ombre la pointe de l'un des sabres de Katen Kyokotsu. Tandis que le puissant laser se dirigeait à vive allure sur le capitaine et qu'au sol le piège de Kyôraku prenait forme comment allait-il pouvoir gérer les événements à suivre, pendant ce temps Shunsui un sabre dans le sol, restait attentif et sur le pied de guerre.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Komamura Sajin
Capitaine de la 7ème division
Capitaine de la 7ème division
Komamura Sajin


Masculin Nombre de messages : 61
Âge : 112
Double compte : Aigawa Love I love you
Date d'inscription : 15/07/2010
Fiche Technique : Komamura Sajin

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tengen
Niveau: Capitaine / LVL 14 (Lvl uped)
Reiatsu:
Duel amical entre capitaine !  Left_bar_bleue8500/8500Duel amical entre capitaine !  Empty_bar_bleue  (8500/8500)

Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyMer 1 Sep - 16:26

La première attaque lancé par Tengen sous forme Bankaï n'eut pas le temps de faire mouche,en effet l'attaque lancée par Sajin fut un peu trop prévisible pour pouvoir réussir sur une personne de la stature de Kyoraku Shunsui. Mais cela avait été fait exprès histoire de montré au capitaine de la huitième division que cette entrainement avait prit une tout autre dimension et que chaque faux pas se payerait très cher. L'attaque lancée par le samouraï géant créa une énorme faille dans le sol et souleva un énorme nuage de poussière,mélange de terre fraichement retourné et de pierres qui s'élevait très haut dans le ciel avant de retomber faisant paraitre une pluie de poussière lors d'éruptions volcanique. Et en parlant d'éruption volcanique, les pouvoirs de ses deux hommes n'en n'étaient pas loin même si la comparaison peut sembler être démesurée, la concentration de reiatsu était telle que si ils le désiraient, ils auraient put raser une ville à eux deux comme le font souvent les volcan en éruption.

Le calme était revenu après la terrible attaque du capitaine-renard qui semblait concentré sur les évènements à venir. Il savait que kyoraku préparerait une contre-attaque à la mesure du coup de Tengen, car les deux hommes se rendaient quasiment coup pour coup depuis un moment déjà. Kyoraku prit la parole après avoir esquiver d'une fort belle manière le coup de sabre de Tengen...

Très impressionnant ce Tengen. Sa taille et sa puissance sont des plus impressionnantes... C'est à moi de te dévoiler les effets de mon zanpakutô Komamura traichô. Vois-tu, Katen Kyokotsu à la particularité de donner vie aux jeux d'enfants, si futile soit-il mais avec la caractéristique de placer une règle de mort à chaque fois, causant des dommages aux participants. Comme tu as pus le voir tout à l'heure le "takaoni", permet à la personne se trouvant en hauteur d'acquérir une grande puissance de frappe.

*** C'est donc pour ça que son coup de sabre ma blessé aussi gravement.... Mais maintenant que je sais cela je ne me ferais plus prendre aussi facilement... ***

C'est alors que les hommes se fixèrent encore quelques secondes,attendant surement que l'un deux fasse le premier pas. Ce fut le capitaine de la huitième division qui bougea le premier pointant son zanpakutoh en direction de Komamura....

Hadô n° 63 : Raikohô !

Un puissant laser électrique sortit de la lame de Shunsui, laser de très grande taille qui faisait en hauteur la moitié de la taille du capitaine de la septième division qui avait une taillé déjà démesurée.L'attaque fut très rapide et se dirigeait avec une vitesse folle sur Sajin qui très calme attendit le contact avec le puissant sort qu'on lui avait envoyé. Au dernier moment juste avant le contact avec le Kidou,Sajin fit un pas latéral légèrement en pivot qui lui permit d'esquiver cette impressionnante attaque. Tengen qui suivait aussi le mouvement put lui aussi esquiver malgré sa taille gargantuesque. Le Raikoho alla s'écraser soufflant absolument tout se qui se trouvait dans une périmètre assez vaste. Malgré le puissant souffle créer par l'explosion, le capitaine et son Bankaï ne furent en aucun cas perturber par les dégâts qu'avait causé leur adversaire. D'ailleurs que faisait celui-ci ? Il était accroupi et avait enfoncé sa lame dans le sol. Quelle technique bizarre était il encore en train d'exécuté ce diable de Kyoraku ? Sajin fut surpris devoir le capitaine arborer un léger sourire mais il compris vite que l'attaque avait déjà été lancé et qu'il était sans doute trop tard. C'est alors que grâce à son ouïe très développer que le capitaine de la septième entendit un léger tintement de sabre venant du sol. Les oreilles du renard ayant sentit un danger, ce fut par un réflex quasi instinctif que Sajin tourna la tête remarquant la lame du Katen Kyokotsu de Shunsui qui sortant du sol allait se planter dans son dos. N'ayant pas le temps de se retourner entièrement il ne restait quasiment aucune échappatoire à Komamura...


Quand la lame atteignit le kimono du capitaine de la septième, celui-ci fut obliger d'utiliser une technique jamais encore utilisé auparavant. C'est alors que d'une traite,Sajin ainsi que Tengen disparurent brusquement pour réapparaitre quelques mètres plus loin. C'était totalement incompréhensible comment Sajin avait il réussi son exploit ? Avec un air toujours aussi sérieux et en fermant les yeux il expliqua à Kyoraku comment il avait réussi son exploit...

" Vous devez vous demander comment j'ai pu réussir à esquiver ton attaque mon cher Kyoraku ? Et bien c'est très simple j'ai juste utiliser un shunpo technique de base du shinigami de base. A ce jour tout le monde pensait que mon Tengen empêchait une quelconque utilisation du Hohô mais c'est totalement faux. Vous êtes la première personne pour laquelle j'ai dut utiliser cette technique en Bankaï et je vous en félicites mon cher Kyoraku. Après cette brève interruption, reprenons notre duel là où nous l'avions laissés. "

C'est alors qu'au moment de passer à nouveau à l'attaque avec Tengen que Kyoraku sentit un léger reiatsu tout près de lui et il tourna la tête voulant savoir ce qui se passait. Un messager apparu à l'aide d'un shunpo à genoux au milieu de la distance entre les deux capitaines.Il semblait très affecté par les deux reiatsus qui comparer au sien étaient gigantesque et c'est pour qu'il puisse s'exprimer que le capitaine Komamura fit disparaitre Tengen et le rangea dans son fourreau. Si c'était un messager à la place d'un papillon de l'enfer c'est que cela devait être très important et le message qui fut délivrer confirma la pensée de Sajin.

" Capitaine de la huitième division : Kyoraku Shunsui, capitaine de la septième division : Sajin Komamura, le haut commandement vous demande de cesser votre duel. La cause est la présence des inconnus qui avaient déjà attaqué la Soul Society il y a quelques temps dans les zones Rukongaï Ouest et Sud.Ils sont de retour dans la zone Est et dans la zone Sud du Rukongaï ! Le haut commandement demande que vous les arrêtiez immédiatement et le refus est impossible...."

C'est ainsi qu'il disparu. Komamura ayant déjà rentré son sabre s'approcha de son désormais ex-adversaire et s'adressa à lui avec un ton toujours aussi sérieux et même légèrement colérique...


" Ces sales vermines sont repassés à l'attaque comme je le pensait... Il faut que nous nous en occupions une bonne fois pour toute mon cher Kyoraku ! Vous êtes plus expérimentez que moi, je vous demande donc si nous nous occupons d'une zone après l'autre où si nous nous séparons pour attaquer sur les deux fronts mais avec moins de puissance ?
Personnellement j'opte pour que nous restions ensemble et que nous commencions par la zone Sud, elle a déjà été gravement touché et donc la protection de la porte Sud est moins importante...

Sajin attendait une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  EmptyLun 6 Sep - 18:21

... Une fin inattendue ...


L'impressionnant combat entre les deux capitaines était bel et bien lancé. Les deux hommes se rendaient coup pour coup, l'un frappant de sa force extraordinaire et l'autre jouant de ses techniques malicieuses. L'intelligence étant à son paroxysme ainsi que le sens de la stratégie les tentives d'attaques étaient sublimes et digne du rang des deux principaux protagonistes. C'est alors que le puissant laser de Raikohô arrive sur le capitaine de la septième qu'il esquiva d'un pas assuré ainsi que Tengen qui suivit le mouvement de son détenteur. Mais la surprise ne se terminait pas là; pas le moins du monde, tandis que la lame de katen Kyokotsu jaillissait du sol, le capitaine au visage de loupdisparut ainsi que son zanpakutô sous forme bankaï. Les yeux du capitaine au chapeau de paille s'écarquillèrent, il ne savait pas que celui-ci possédait une telle technique de déplacement rapide. Prit de surprise Kyôraku regarda un peu plus sur le côté et vit Komamura ainsi que Tengen sans une égratignure suite à l'offensive esquivée dans sa totalité. C'est alors que Sajin prit la parole afin d'expliquer tout cela.

Komamura : Vous devez vous demander comment j'ai pu réussir à esquiver ton attaque mon cher Kyoraku ? Et bien c'est très simple j'ai juste utiliser un shunpo technique de base du shinigami de base. A ce jour tout le monde pensait que mon Tengen empêchait une quelconque utilisation du Hohô mais c'est totalement faux. Vous êtes la première personne pour laquelle j'ai dut utiliser cette technique en Bankaï et je vous en félicites mon cher Kyoraku. Après cette brève interruption, reprenons notre duel là où nous l'avions laissés.

Kyôraku le regard admiratif répondit simplement et avec un léger sourire en coin.

Kyôraku :
J'avoue que c'est une bien belle surprise que tu me fais Sajin. Reprenons donc !

C'est alors que le combat allait reprendre de plus bel qu'un messager de la Soul Society apparut, le malheureux semblait très mal en point sous l'effet des deux grandes puissances réunies en ces lieux c'est pour cela que les deux capitaines stabilisèrent le réiatsu à un niveau normal, pour que ce dernier puissent délivrer son message.

Messager : Capitaine de la huitième division : Kyoraku Shunsui, capitaine de la septième division : Sajin Komamura, le haut commandement vous demande de cesser votre duel. La cause est la présence des inconnus qui avaient déjà attaqué la Soul Society il y a quelques temps dans les zones Rukongaï Ouest et Sud.Ils sont de retour dans la zone Est et dans la zone Sud du Rukongaï ! Le haut commandement demande que vous les arrêtiez immédiatement et le refus est impossible...

Puis il disparut comme il était venu dans un courant d'air, Sajin s'approcha alors de kyôraku et d'un ton mêlant colère et justice il s'adressa à Kyôraku.

Komamura : Ces sales vermines sont repassés à l'attaque comme je le pensait... Il faut que nous nous en occupions une bonne fois pour toute mon cher Kyoraku ! Vous êtes plus expérimentez que moi, je vous demande donc si nous nous occupons d'une zone après l'autre où si nous nous séparons pour attaquer sur les deux fronts mais avec moins de puissance ?
Personnellement j'opte pour que nous restions ensemble et que nous commencions par la zone Sud, elle a déjà été gravement touché et donc la protection de la porte Sud est moins importante...


Kyôraku réajusta son chapeau de paille, remit en place son kimono rose aux pétales de cerisier et le regard compréhensif et plein de hâte il répondit à son ancien adversaire et nouveau partenaire.

Kyôraku : Ils sont de retour alors... Tu as raison Komamura nous devons intervenir, restons ensemble pour frapper vite et fort au Sud du Rukongaï. Le capitaine de la neuvième division y à déjà livrer bataille la bas et son rapport avait été des plus expressifs et précis sur les dégâts causés en ces lieux. Nous devons intervenir dès maintenant !

Suite à ces dires les deux taichôs disparurent en direction de la porte sud du seireitei.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Duel amical entre capitaine !  Empty
MessageSujet: Re: Duel amical entre capitaine !    Duel amical entre capitaine !  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel amical entre capitaine !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] » Entre un capitaine et son subordonné.
» Poste de capitaine / Arrivée inattendue. PV : Ceux qui souhaitent obtenir le poste de capitaine ;)
» Combat amical (Entraînement Août en solo)
» Duel volcanique
» Un duel de rêve (PV Kyôraku)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei-
Sauter vers: