Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

 

 Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]

Aller en bas 
+6
Fubuki Masamune
Kyoraku Shunsui
Tania Minio
Renji Abarai [PNJ]
Ichika Orimura
Rukia
10 participants
AuteurMessage
Rukia
Shinigami de la 13ème division / Ice Cream
Shinigami de la 13ème division / Ice Cream
Rukia


Masculin Nombre de messages : 503
Âge : 28
Date d'inscription : 31/08/2010
Fiche Technique : Fiche du Glaçon

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Sode no Shirayuki
Niveau: Combattant surpuissant / LVL 13 (Lvl uped)
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue7800/7800Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (7800/7800)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyDim 10 Avr - 22:29

Ici se déroulera la première partie de la réunion. Vous posterez à chacun votre tour un post indiquant votre présence. Je posterais ensuite pour expliquer le programme, puis dans ce même post j'expliquerais la formation des équipes. Chaque équipe postera ensuite dans son lieu défini afin de commencer les recherches. Merci à tous !
______________________________________________________

Le moment décisif arrivait. Enfin je m’élançais dans les rues désertes de Karakura, prête à rencontrer des inconnus venus défendre leur honneur de combattants. Après avoir amené Tania à la 4ème division, j’avais pris du repos et avait relu une dernière fois mes dossiers. En espérant que les combattants soient nombreux et opérationnels… Encore fallait-il trouver un moyen de leur passer un message qu’ils verraient facilement. Par chance, si je pouvais appeler ça de la chance, la plus grande partie des humains de cette ville était soit morts, soit partis dans une autre ville. Les envahisseurs avaient vraiment tout ravagé dans cette ville autrefois animée et pleine de vie. Le décor n’était que ruines, poussières, souvenirs… J’avais mis tant de temps à m’intégrer à la vie humaine, et tout ce que j’avais découvert et aimé avait été détruit à néant par une armée sortie de nulle part. Les magasins, les immeubles, les fontaines, les parcs… Ces boîtes de métal avaient tout incendié sans laisser aucun survivant sur leur passage. Malgré cette désolation, quelques guerriers, des courageux, avaient chèrement défendu leurs peaux pour arrêter ces ennemis que l’on croyait imbattables. Et c’était ces guerriers là que je souhaitais réunir afin de créer une alliance puissante et organisée, qui viendrait à bout de ces monstres sans cœur.

Alors que je continuais mes recherches dans Karakura, je passais devant une papeterie. Un coup d’œil par la vitrine m’indiqua que tout le matériel avait été ruiné par les attaques, et les affiches vierges étaient donc inutilisables. Tant pis, je continuais activement ma recherche quant à un moyen de communication de masse. Les télévisions étaient coupées, les journaux me seraient inutiles… Pas de microphone, ni de haut-parleur… A croire que tous les grands moyens m’étaient interdits.

Soudain, mon regard passa devant une immense structure en forme de dôme. Je reconnus cet endroit pour y avoir passé quelques heures en compagnie d’Ichigo et ses amis à l’occasion d’un Show Live de Don Kan’Onji. La zone principale était une immense arène circulaire, dont les parois étaient couvertes de gradins. Le centre de l’arène était une grande zone de sable avec une scène centrale utilisée pour les concerts et les spectacles. L’endroit était étrangement bien conservé malgré les récentes attaques. Je visitai l’intérieur et pus voir un toit en verre de couleur bleue translucide, à travers lequel on pouvait observer un ciel sans nuage. Malgré l’intérieur plutôt intact, les façades du dôme avaient été très endommagées par les agressions d’envahisseurs, et quelques pans de murs étaient détachés de la structure principale. Des morceaux de rocs jonchaient le sol à côté de l’entrée principale.

Je sortis de nouveau, et remarquai un immense panneau d’affichage numérique qui surplombait la structure. Il clignotait encore, indiquant par des lampes colorées un ancien message de spectacle. Je me rendis alors dans une des salles de contrôle, et après de nombreux échecs, trouvais enfin l’écran relié à ce panneau lumineux. J’effaçais l’ancien texte, et en rédigeais un nouveau.

« A tous les combattants d’envahisseurs. Réunissons-nous afin de stopper la menace. Un groupe uni nous sauvera. Venez dans cette arène en paix, pour sauver notre monde. »

Je pensais ne pas avoir fait un texte tiré par les cheveux, aussi je lançais l’affichage et pus constater en sortant l’efficacité de ma manœuvre. Mêmes si certaines lampes étaient inactives, le message clignotait par lettres voyantes sur le panneau. De plus, une flèche lumineuse indiquait la position de l’arène.

Un sourire aux lèvres, je décidai de me rendre dans les gradins situés prêts de l’entrée afin d’attendre patiemment les futurs arrivants. J’espérais les voir nombreux et sans animosité. Je souhaitais aussi voir Tania et Yinoa arriver vite, car leur soutient m’est précieux. J’attendais également la venue de Nanao, que j’avais briefé quelques jours plutôt, et de Kyoko, ex-Nao, avec qui je me sentais plus en confiance après les évènements récents. J’attendais bien évidemment la venue des combattants dont j’avais étudié les dossiers, et j’étais assez excitée l’idée de savoir s’ils seraient pacifistes ou dangereux entre eux. Le temps me le dirait.

La réunion pouvait commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Ichika Orimura
Shinigami de la 10eme division
Shinigami de la 10eme division
Ichika Orimura


Masculin Nombre de messages : 240
Âge : 29
Double compte : Kanade Suzutsuki
Date d'inscription : 13/02/2011
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Shigure Souen
Niveau: Shinigami Puissant / LVL 12 (Shikaï) (Lvl uped)
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue4900/6300Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (4900/6300)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyMar 12 Avr - 15:58

C'était un après-midi tout ce qui avait de normal, enfin à première vue. Un portail reliant la Soul Society et le monde des vivants était apparu dans le centre ville de Karakura. De ce portail sortit un jeune shinigami, nommé Ichika Orimura. Ichika s trouvait au milieu d'une ville en ruine. Le combat contre Aizen avait amené à ce résultat, et les humains vivant dans cette ville ne savait même pas ce qui leur était. Le paysage était triste à en mourir. Cette ville qui fut jadis pleine de vie, n'était maintenant que désolation. Ce lieu même était un symbole de la défaite des shinigamis : ils n'avaient pas réussi à protéger les innocents, ils avaient laissé Aizen gagné. En plus, d'avoir Aizen contre adversaire, les shinigamis devaient maintenant faire face à un nouvel adversaire inconnu, les envahisseurs. Des combats contre eux s'étaient aussi passé dans cette ville, détruisant le peu de choses encore en état. C'est donc plein de sentiment de rage et de tristesse, qu'Ichika marcha dans les rues de la ville, tandis qu'il essayait d'imaginer ce qu'avait dû subir les humains. Il avait entendu une rumeur quand il était à la Soul Society : un groupe de vaillant guerrier, était en train de se mettre en place. D'après, la rumeur, il se trouverait à Karakura. Cette rumeur, est donc la raison pour laquelle notre jeune shinigami se trouve en ces lieux. En marchant, il remarqua un panneau lumineux où était écrit : « A tous les combattants d’envahisseurs. Réunissons-nous afin de stopper la menace. Un groupe uni nous sauvera. Venez dans cette arène en paix, pour sauver notre monde. »En voyant, ce message, Ichika se dirigea alors vers ce panneau, en ayant la ferme intention d'intégrer ce groupe. Il avait décidé de ne plus rester à l'arrière pendant que des gens combattent.

Lorsqu'il arriva à destination, il vit une jeune femme. C'était une shinigami. Il se rapprocha un peu d'elle pour pouvoir voir un peux mieux son visage. Ichika l'a reconnu direct. C'était Rukia Kuchiki, la sœur du terrible mais puissant capitaine de la sixième division, Kuchiki Byakuya,. De plus, elle appartenait à l'une des quatre grandes familles. A la vue de cette jeune femme, Ichika fut terriblement étonné. C'était un personnage assez important, qui se trouvait devant lui. Il n'aurait jamais imaginé voir un noble derrière tout cela. Au vue de son rang, Ichika fut troublé, et commença à bégayé de par la peur des représailles qui pourrait en découler:


"Dé ... Désolé de vous dérangez. Je ... Je suis Ichika Orimura, de la dixième division. Je ... Je voudrais pouvoir intégrer votre groupe !!!"



Dernière édition par Ichika Orimura le Jeu 14 Avr - 15:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Renji Abarai [PNJ]
Shinigami de la 6eme division
Shinigami de la 6eme division
Renji Abarai [PNJ]


Masculin Nombre de messages : 11
Âge : 33
Date d'inscription : 01/04/2011
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Zabimaru
Niveau: Lieutenant / LVL 11
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue5800/5900Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (5800/5900)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyMer 13 Avr - 18:48

Le Senkaimon s'était ouvert avec son éclat mystérieux, un genre de fenêtre incongrue née d'un simple courant d'air. Ce n'était même pas Abarai lui-même qui avait convoqué le passage vers Karakura. Ce n'était pas tant qu'il n'avait pas envie de le faire lui-même que son manque de confiance dans le résultat qu'il était capable de donner qui était à l'origine de ceci. Ce ne serait pas la première porte sur le Dangaï qu'il ouvrirait, évidemment... mais quand même, autant l'éviter quand c'était possible. Bien sûr, le Shinigami qui s'en était chargé ne lui fit aucune remarque. Peut-être même n'avait-il pas compris pourquoi le lieutenant l'avait chargé de cette tâche, avec un peu de chance. C'était toutefois peu probable.

- Voilà, vice-capitaine, annonça-t-il d'une voix neutre, se reculant d'un pas pour bien faire montre de sa déférence.
- Merci, mon vieux, lâcha Abarai en retour. Je dois avouer que ça fait un moment que j'attends ça...

C'était vrai. Rien qu'à l'idée de retourner dans le monde réel, il se sentait déjà mieux. Le poids qui pesait constamment sur ses épaules, cette tension derrière la nuque qui ne le lâchait pas d'une semelle, cette inactivité dont il se plaignait de plus en plus souvent, allait enfin disparaître. Même si les choses n'étaient jamais simples, et encore moins faciles, il valait mieux se confronter à quelque chose qu'à sa propre routine. Alors que l'extérieur s'agitait de toute part, la Soul Society prenait des allures de ville déserte. Le Seireitei en tous cas.
Du pouce, Abarai vérifia que son Zanpakutô jouait facilement dans son fourreau. Même une rencontre avec Kouryu serait excitante. Quelques secondes tout au moins...

"Allez, c'est à moi. Un peu d'action, songea-t-il avant de sauter dans la lumière du Senkaimon.


***
- Hein ? Non mais c'est quoi ça ? Je rêve ou...!

La toute première intonation que je donnais à ma voix fut celle de l'ébahissement. J'avais foncé tête baissée hors du Dangaï, comme à mon habitude, frappé au dernier instant par le délicieux frisson induit par le fait de se savoir enfin hors de portée de Kouryu, que je n'avais d'ailleurs pas vu. Même lui semblait s'user, tiens.
Du coup, ce n'est vraiment qu'en mettant les pieds dans le monde réel que je vis, ou plutôt découvris, Karakura. J'avais bien lu des rapports - vaguement... et écouté les racontars, mais rien n'aurait pu me préparer à ça. Au fond de moi, j'aimais cette ville, pour diverses raisons. Premièrement, je m'étais pris d'un attachement inavoué pour les petits plaisirs qu'elle renfermait, bien éloignés de ceux de la Soul Society. Deuxièmement, parce qu'il s'agissait du foyer d'Ichigo, qui, je ne l'oubliais pas, sacrifiait une part de lui-même pour le mien. Son attitude n'avait rien de très noble, il ne fallait surtout pas que je commence à lui prêter des sentiments qu'il n'avait pas...
Quoique, si. Je devais l'admettre, mon fléau aux cheveux oranges avait toujours eu, depuis le début, cette fibre qui vibrait de sa grandeur d'âme. Le mal - l'injustice, la peine - qu'il voyait, qu'il vienne de lui ou non, il s'attachait à l'effacer. Je me souvins de la haine que j'avais conçu à son égard en apprenant que c'était à lui que Rukia avait concédé ses pouvoirs. Une haine d'une virulence extrême, inouïe.
Elle avait purgé mon coeur en s'évanouissant. Maintenant qu'Ichigo était à la Dimension Royale, à se démener comme un beau diable, c'était à moi de prendre soin, autant que j'en étais capable, de ce qu'il avait laissé derrière lui. Ce n'était pas de la "simple amitié". Ca allait au-delà. Pour la détermination que je mettais dans mon devoir, j'aurai pu être ce gamin, dans le sens où je me serais senti aussi concerné que lui par la tâche qui m'incombait.

J'avais évidemment d'autres raisons de me trouver là. Désir de garder les arrières d'Ichigo, mais obligation de remplir mon rôle de lieutenant et volonté de retrouver Rukia. D'ailleurs, où pouvait-elle bien être au milieu de tout ça ?
Décombres, murs pulvérisés, vitrines depuis longtemps fracassées. Le bitume était éventré ici et là, des squelettes d'automobiles le jonchant. Pour un peu j'aurai entendu le macadam hurler et la tôle se déchirer. Heureusement, pas de cadavre en vue. Mais tout de même... Cet assaut n'avait aucun sens, il relevait de la folie pure. Au nom de quoi avait-on pu saccager cet endroit ? Même les immeubles légèrement familiers de Karakura ne se dressaient pas normalement au-dessus de la silhouette irrégulière des habitats dévastés ; tronqués, certains manquants, d'autres apparemment intacts mais de plus près, sans doute n'auraient-ils pas payé de mine.
Je m'assis en tailleur, non sans avoir vérifié qu'il n'y avait pas âme qui vive aux alentours. J'avais besoin de me relaxer physiquement avant de me livrer à certains exercices que, à ma grande irritation, certains réussissaient en claquant des doigts. Comme rechercher les consciences, pour ne pas le citer.

J'étendis mon esprit au maximum, l'aiguisant autant que j'en étais capable. Suffisamment rapidement pour que j'en tire un peu de fierté, je perçu la chaleur de reiatsu qui convergeaient vers un point approximatif. En me concentrant dessus, je repérai même une énergie qui y pulsait. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Même avec mes perceptions réduites à ce niveau-là, j'étais capable de sentir la tiédeur particulière de l'âme de Rukia. Elle n'était pas très loin d'ici, j'avais de la chance.
Il ne me semblait pas avoir décelé la présence de ces envahisseurs que je ne connaissais qu'au travers de quelques lignes écrites sur le vélin, mais ça n'était pas un gage de sûreté, alors autant rester prudent. Le minimum syndical.

C'est pourquoi je ne progressai pas aussi vite que je l'aurai voulu, préférant rejoindre les pans de bâtisses qui bloquaient les lignes de vue, voire les coins ombragés. Effectivement, n'importe quel adversaire pouvait encore traîner dans les environs...
Je localisais bientôt le fameux point qui paraissait en être un de rencontre : une sorte de... de dôme, de bâtiment conique. Je me demandais un instant quelle pouvait bien être sa fonction. Militaire, communication, loisirs... Non, pas loisir, voyons. Mon instinct bien affûté de lieutenant me disait que ce n'était pas ça. Rukia aurait sans doute choisi une position facilement défendable, quelque chose de...


"Dé ... Désolé de vous dérangez. Je ... Je suis Ichika Orimura, de la dixième division. Je ... Je voudrais pouvoir intégrer votre groupe !!!"

Hein ? Qui c'est lui ? Je réalisais que je m'étais aventuré, le nez en l'air, jusqu'à l'entrée de l'édifice qui n'avait pas été épargné par les envahisseurs. Des gradins, une scène, un type inconnu... et Rukia.
Qui était-il ? De quoi parlait-il ? Je me rappelais l'apparente convergence des âmes que j'avais décelées. Elles allaient bien dans notre direction. Par quel procédé celui-là avait-il été prévenu d'un quelconque groupe ?

Du coin de l'oeil, je notais un étrange signal lumineux. Tournant la tête dans cette direction, je remarquai seulement le panneau. Un peu trop dramatique, ne pu-je m'empêcher de penser.


- Hé, salut ! lançai-je en marchant d'un pas rapide jusqu'à me poster à mi-hauteur des deux shinigamis.

Je fronçais un instant les sourcils en dévisageant le dénommé Orimura, sans pouvoir le situer quelque part dans ma mémoire. Me rendant compte que je devais avoir une expression pour le moins lugubre, je m'empressais d'en changer pour davantage de jovialité. C'est donc d'une voix forte que je repris la parole.


- Heureux de faire ta connaissance, Ichika. Je suis Abarai Renji, vice-capitaine de la Sixième, et voici...

Si j'avais pu m'étrangler moi-même, je l'aurai fait. Présenter Rukia à sa place n'était sans doute pas une bonne chose. D'ailleurs, je ne parvenais pas à déchiffrer la tonalité du regard qu'elle avait posé sur moi, ce qui n'était pas du tout de bon augure. Mais je m'inquiétais peut-être pour rien.
Espérons.
Revenir en haut Aller en bas
Tania Minio
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Tania Minio


Féminin Nombre de messages : 186
Âge : 31
Date d'inscription : 19/03/2010
Fiche Technique : [url="lien de votre fiche]Cliquez ici[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Tenrai
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 14+2 (Bankaï)
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue8050/9350Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (8050/9350)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyMar 19 Avr - 23:24

Tania se tenait non loin de là. Bien sûr, elle était encore blessée, et se tenait quelque peu mal, et marchait avec prudence sur le sol de la ville de Karakura. Il fallait bien qu'elle aille au point de rendez-vous pour y trouver Rukia et les autres, qui devaient déjà être présents depuis assez longtemps maintenant. Bien sûr, la troupe allait être conséquente. Pas immense, mais conséquente, puis qu'il fallait être nombreux pour réussir à contrer les offensives des Envahisseurs, pour protéger la ville elle-même et ses habitants. Il était d'ailleurs étrange de remarquer que la Soul Society ne se bouger pas pour rétablir l'équilibre des choses. Qu'elle ne fasse rien, comme si elle avait peur. des mouvements comme celui de la Shinigamie Kuchiki avaient fait réagir plus d'un d chaque Division, et tous avaient voulu contribuer à l'aide qu'était celle de participer à la contre-offensive face aux Envahisseurs. Tania pensait à tout cela, continuant de marcher tranquillement, doucement vers cet endroit où Rukia et Yinoa devaient l'attendre. Comme prévu, la jeune fille arriva dans les derniers arrivants. Puisque déjà elle pouvait voir plusieurs personnes encadrant celle qui avait provoqué cette réunion.

" Tania Minio, je suis là, avec quelques soucis, mais ça passera bien sûr. "

Elle avait eu l'autorisation d'aller dans Karakura après une demande. La rousse sourit à tout le monde, et vint se placer dans la foule, doucement, et sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyJeu 21 Avr - 13:36

    Quelque jours après l'entraînement avec Yinoa, la Lieutenante de la 2e Division du Gotei 13, Luffy dormait sur le toit d'un bâtiment coupé en deux horizontalement. Les mains étaient en dessous du dos de sa tête, sa jambe gauche en formant un triangle avec le sol comme troisième côté et sa jambe droite était posée sur l'autre jambe. Le jeune homme semblait dormir calmement, comme s'il se trouvait dans un lit. Depuis que Karakura était en ruine, il avait l'habitude de dormir à la bonne étoile. C'était juste avant l'entraînement de Yin que Luffy avait appris la raison pour laquelle toute la ville est détruite et qu'il ne restait quelques survivants humain: Aizen avait affronté une personne nommé Tagoraï. Ce dernier devait être très puissant pour pouvoir affronter un Capitaine, qui était dorénavant un exilé. En plus de ça, les envahisseurs en faisaient qu'empirer la situation au Monde Réel.

    Luffy faisaient un rêve. Il flottait dans le vide, tout en étant debout, verticalement. Étrangement, alors qu'il n'y avait pas signe de vent, ses cheveux flottaient de haut en bas. Lorsqu'il leva ses yeux, il vit une ombre devant lui. Une ombre d'une personne. Luffy était paralysé, il ne pouvait pas s'approcher de cet inconnu. Peu à peu, l'ombre se dissipe, et on pouvait voir le corps de l'individu. Avant que le visage soit montré, Luffy demanda:

    Qui es-tu?

    L'individu fit un pas et l'ombre du bas du visage fut dissipé. Ses yeux et la couleurs de ses cheveux étaient encore caché par le noir.

    Spoiler:

    Il répondit calmement à Luffy:

    C'est à toi qu'on doit posé cette question.....

    De quoi tu parle? Je suis Luffy! Et tu n'a pas répondu à ma question!

    Luffy....

    Hein?

    Mon nom est....

    Luffy se réveilla de son rêve, en transpirant de partout. Ce n'était qu'un rêve....Mais tout lui avait semblé si réel qu'il en tremble encore. Normalement, il se serait dit que le garçon qu'il avait vu n'était pas réel, qu'il avait rêvé de lui comme ça mais.....Il avait un mauvais pressentiment à ce sujet. Bien qu'il tentait d'oublier, cela lui travaillait encore dans sa tête. Pour se changer les idées, Luffy prit son Zanpakuto, l'attacha derrière son dos et sauta de toit en toit pour voir s'il n'y avait pas quelque chose à faire. Il était habillé tout en noir: un bandeau attaché autour de son front, sous ses cheveux, un gilet dont la manche droite était déchirée, un débardeur avec une ceinture marron autour de la taille, un bandage noir qui couvrait la paume de sa main et le bras droit, un pantalon et des sandales. Tout à coup, il senti les Reiatsu d'un petit groupe de Shinigami. Cela venait du stade où ce héros, Don Kanonji, faisait des tournois. Curieux de savoir pourquoi des soldats de la Soul Society faisaient là-bas, Luffy changea sa direction pour se diriger vers le stade. Une fois arrivé à destination, le Vizard vit une affiche:

    A tous les combattants d’envahisseurs. Réunissons-nous afin de stopper la menace. Un groupe uni nous sauvera. Venez dans cette arène en paix, pour sauver notre monde.

    Bizarre qu'un message pareil était inscrit dans un endroit pareil. Cela parlait des envahisseurs..... Luffy entra à l'intérieur et vit plusieurs Shinigami, dont une qu'il connaissait très bien: Tania Minio. En s'approchant du groupe, il cria:

    Oi, Tania! Il se passe quoi ici? Il va y avoir une fête ou quoi?

    Puis, il se tourna vers les autres Shinigami et dit avec un air actif, amusé, comme s'il était un gosse de 10 ans:

    Enchanté, je suis Luffy. C'est où la bouffe?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyVen 22 Avr - 7:20

Cela faisait une éternité que je n'avais pas posé pied à l'extérieur de ma maison. En vérité, je n'en étais pas sorti depuis la dernière bataille contre les envahisseurs, dont j'étais sorti assez amoché. Je n'allais pas le cacher, mais j'avais peur de mener un autre combat. Peur de subir de telles blessures et devoir rester, comme je l'avais fait, toutes mes journées chez moi à attendre, au lit. Non, ce n'était pas exactement ça. J'avais aussi peur de me retrouver seul, devant un groupe d'envahisseurs.

Peur d'être incapable de faire quoique ce soit. C'était ça, si je devais combattre désormais, ce serait en compagnie d'autres personnes, fiables, et assez fortes pour résister à ces monstres, c'en était fini des combats où je devrais risquer ma vie. En réalité, malgré toutes ces pensées pessimistes que je respecterai avec joie, je me disais sans cesse : je ne peux me le permettre. Je me disais que c'était mon devoir de défendre Karakura, ses habitants. Mais ces envahisseurs semblent forts, et infinis...


- Cesse d'être si négatif ! Quand es-tu devenu si froussard ?

Quelle était cette voix ? Quelqu'un me parlait-il ? Je me levais rapidement de mon lit et allumais la lumière, avant de balayer la pièce des yeux. Rien, personne. C'était sans doute mon imagination. Je pris le zanpakutô qui était posé à côté de moi et me levais. Mon torse comme mes membres étaient recouverts de bandages, même si les blessures étaient à 90% guéries. Je ne pensais pas avoir à craindre quoique ce soit là-dessus. Enfilant rapidement une veste verte, je sortis en courant de chez moi.

De l'extérieur, on ne voyait qu'un adolescent de 17 ans en train de courir dans la rue, avec un tee-shirt, une veste et un jean, et un collier autour de cou. Ainsi, cela lui donnait un certain avantage pour les attaques surprises, mais il lui suffisait de prendre son collier pour qu'il se transforme et attaquer aussitôt. Ainsi, il continuait sa course dans les rues de la ville, à la recherche d'une activité. Cela faisait quelques temps qu'il était arrivé à Karakura, il était largement habitué aux activités de la ville.

Soudain, un panneau d'affichage s'alluma, au milieu de la ville. A cette heure-là ? Je voulus regarder ce qu'il y avait écris, mais la distance me l'interdit. Ainsi, je changeais de direction et commençais à courir en direction de cet endroit, j'avais le temps de toute façon. C'est dans une grande avenue que je croisais un gosse d'une dizaine d'années qui s'étala violemment par terre ! Je l'aidais à se relever, et constatais avec soulagement qu'il n'avait rien. Le fixant d'un air sérieux, je l'avertis,


- Tu devrais vite rentrer chez toi. Avertis tous les gens que tu croises, et plus encore : la ville est très dangereuse en ce moment. Ne reste pas ici. Fais vite !

Sans attendre une réponse de sa part, je fonçais en direction du panneau. Comme je le pensais, ce n'était pas un panneau ordinaire. « A tous les combattants d’envahisseurs. Réunissons-nous afin de stopper la menace. Un groupe uni nous sauvera. Venez dans cette arène en paix, pour sauver notre monde. » C'était exactement ce qui était marqué. Si je n'avais pas combattu ces monstres, j'aurai dit que la personne qui avait écris ça était complètement folle, voire plus que ça même.

Je m'avançais vers l'endroit où elle se trouvait - car de loin on distinguait une silhouette féminine - c'est à dire une sorte de scène, ou d'estrade. Son visage me disait quelque chose, mais je ne parvenais pas à me souvenir qui elle était. Je me souvenais l'avoir rencontrée au centre ville peut-être, et... oui ! C'était la jeune shinigami que j'avais soupçonnée d'être d'Inuzuri ! Apparemment, j'avais eu raison en pensant cela au final. La suite, je n'en avais aucun souvenir, c'était flou.


- Heureux de faire ta connaissance, Ichika. Je suis Abarai Renji, vice-capitaine de la Sixième, et voici...

Abarai Renji ?! Un lieutenant ?! Que faisait-il ici ? Et surtout, dans quel but des shinigamis s'étaient-ils rassemblés en ce lieu ? Je m'avançais vers eux, mains dans les poches, et leur jetais de bref regards d'incompréhension. En me remémorant le texte écrit, je commençais à comprendre. « Combattants d'envahisseurs », « stopper la menace », « groupe uni », « arène en paix ». Ce champ lexical confirma ma pensée : C'était un groupe de personnes avec pour buter, éliminer la menace.

Les envahisseurs avaient fait beaucoup trop de dégâts pour que nous restions bras croisés. Pour l'instant, c'était quatre shinigamis seulement, mais j'étais certain d'une chose : il n'y avait pas d'autres solutions. C'est dans cette optique que je me décidais à leur adresser la parole, bien qu'étant incertain de leur réponse et même de leur réaction. Après tout, accepterait-on un adolescent de 17 dans une équipe d'extermination des ennemis ? Malgré cela, je décidais de me lancer, et m'exclamais alors,


- Euh... Sumimasen... Je suis Takuma, et j'aimerais faire partis du groupe, aussi !

C'est après avoir prononcé ces mots que je remarquais qu'il y avait une cinquième personne. J'eus un sentiment bizarre en la voyant, comme si je connaissais ce gars. Bah, ça devait être mon imagination.


Dernière édition par Monkey D. Takuma le Ven 22 Avr - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoraku Shunsui
Capitaine de la 8ème division
Capitaine de la 8ème division
Kyoraku Shunsui


Masculin Nombre de messages : 66
Âge : 29
Double compte : Kensei Muguruma - Ex-Kyû Ban Taï Taïsho
Date d'inscription : 16/04/2011
Fiche Technique : Juste ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Katen Kyōkotsu
Niveau: Capitaine / LVL 15
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue1800/3600Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (1800/3600)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptySam 23 Avr - 20:18

Ah quelle belle journée à la Soul Society, le vent soufflait, les oiseaux chantaient, Nanao criait...Attendez, pourquoi criait-elle ? Shunsui était à moité endormis, et rêvassé, il n'arrivait pas à se concentrer sur la voix de Nanao. Que pouvait-il bien se passer de grave pour qu'elle vienne le déranger Shunsui ? Ah oui, son devoir de Capitaine, en quelques secondes il l'avait oublié. Il finit par comprendre ce qu'elle disait, et donc il se releva, remettant son chapeau en place. Il se tenait tous deux debout, sur un toit. Elle lui rappela qu'une tonne de paperasse l'attendait sur son bureau, et qu'il devait s'en charger et blabla...Shunsui s'avança vers elle et posa sa main sur son épaule droite. Il releva légèrement son chapeau et fit un sourire à Nanao.

« Nanao-chan, tu peux t'occuper de tout ça pour moi pendant un petit moment ? J'ai des choses à faire ailleurs. Je risque d'être absent un petit moment, mais pas un mot à Yama-jii, il risquerait de s'énerver. Puis pour les réunions de Capitaine, tu n'as qu'à dire que tu ne sais pas où je suis. »

Sans laisser le temps à Nanao de répondre, Shunsui effectua un petit shunpo, pour se mettre hors de la vue de sa lieutenante. Il continua à courir, car il savait qu'elle pourrait se mettre à sa poursuite. Mais où allait-il ? En réalité, Shunsui avait entendu de la bouche de son ami, Ukitake, que Rukia avait décidé de réunir un groupe de résistant et Shunsui était curieux de savoir qui le rejoindrait. Il apprit alors que n'importe qui pouvait le rejoindre, aussi bien Arrancars que Vizards...La pauvre Ruki risquait de se faire tuer sur ce coup-là. Shunsui savait qu'elle pouvait être en danger, et comme il n'avait rien à faire de ses journées, il promit alors à Ukitake d'aller la surveiller, elle et le groupe, sait-on jamais. Il se rendit donc au Senkaimon, puis se rendit à l'intérieur, dans le monde du précipice.

Il se retrouva après quelques minutes de marche à travers ce monde sans fin, dans les airs de Karakura. Où exactement ? Il ne le savait pas. Mais une chose était sur, il était perdu. Voilà une bonne chose, il ne savait pas où aller, il était perdu...Tant pis il fallait faire de la recherche. Il descendit alors légèrement pour avoir une bonne vue sur la ville. Il cherchait n'importe quoi qui lui indiquerais le lieu de rendez-vous, après tout, il savait bien qu'il risquait de ne pas y avoir que des shinigamis, et donc il fallait bien qu'eux aussi trouve le chemin, seulement, comment ferait-il ? Il regardait alors chaque endroit de la ville, scrutant le moindre détail. Il vit alors, au loin, un grand panneau, avec des lettres clignotantes et une grande flèche. « A tous les combattants d'envahisseurs. Réunissons-nous afin de stopper la menace. Un groupe uni nous sauvera. Venez dans cette arène en paix, pour sauver notre monde. », voilà ce que disait ce message. Au moins, il n'y avait pas besoin de trop chercher. Il suit alors la direction de la flèche, qui le mena directement dans une arène.

Il entra alors, puis parcourait divers couloirs, sans vraiment savoir où se rendre. Finalement, après quelques minutes de marche, il était dans le centre de l'arène. Il vit un groupe de personnes, dont il n'avait pas la connaissance, sauf un...Abarai Renji, Lieutenant de la sixième division. Il s'avança alors, et lança un petit « Bonjour Abarai-san ! ». En se rapprochant du groupe, il reconnut une shinigamie de sa division, Tania Minio, une prodigieuse shinigamie de sa division, il n'y s'attendait pas vraiment.

« Oh, Bonjour Tania-chan, toi aussi tu te rejoins aux forces de résistants ? Yare yare...Où est Rukia-chan ? Hm ? »

Shunsui tournait la tête un peu dans tous les sens, pour apercevoir Rukia, puis au bout de quelques secondes à gigoter, il l'aperçut, plus loin sur les gradins. Il lui fit un sourire, en guise de salutations, attendant les ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Fubuki Masamune
Fullbringer
Fullbringer
Fubuki Masamune


Masculin Nombre de messages : 30
Âge : 27
Date d'inscription : 30/03/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Arashi
Niveau: Nouvel Humain / LVL 1
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue1000/1000Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (1000/1000)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyDim 24 Avr - 15:34

Masamune ce décida enfin à rentrer à Karakura après de long entraînements au quatre coins du pays, mais sans les mains vides. En effet, il avait acquis deux techniques qui venait apparemment de son pouvoir même si il ne l'avait pas encore obtenue mais sa lui permettait déjà d'entrée en action. Mais après avoir atteins une petite colline qui surplombait la ville, son son esprit s’arrêta. La ville avait disparut, c'était un immense chantier de guerre: immeuble détruit ou en ruine, nombreuse zones en feux et déserte, enfin...un vrai désert. Soudain, une larme tomba de ses yeux et d'un coup vif, il utilisa une sorte de shunpo qu'il a du acquérir lors de ses entraînements mais il fonça à un endroit fixe: la maison de sa mère. Dès qu'il arriva, elle était en ruine, il entra, il chercha mais rien à faire: elle n'était plus là. Aucune trace de sang déjà mais juste un mot apparemment laisser pour lui:

"Chez Masamune,

Tu es partie et je ne sais pas vraiment pourquoi mais j'avait le sentiment que il n'y avait rien de mal dans la raison de ta disparition et que ton père n'aurait pas été contre mais ici, à Karakura, la situation devenait catastrophique, des immeubles s’effondrait tout seul, il y avait des éclairs dans le ciel etc... Avant qu'il ne m'arrive un malheur, je partie de la ville aussitôt et alla m'installer chez ma cousine, en banlieue de Tokyo mais tu dois savoir ou elle habite car on y avait déjà été plusieurs fois et c'est pourquoi je te laisse ce mot en sachant que tu reviendras et que tu n'ai pas à t’inquiéter pour moi mais s'il te plait, arrange cette catastrophe avant que beaucoup de gens ne meurent !

Mon fils adoré, Maman."


Masamune était maintenant rassuré que sa mère soit sauf en espérant qu'aucun Hollow ne l'aurait surpris. Ah oui ! Le jeune homme n'avait pas perdu son temps aussi au entraînements car il sait renseigné au près de certains de ces entraîneurs sur : - qu'est ce que c'est les Hollows et les Shinigamis ? Et donc Masamune avait eu droit à deux journée complète d'explication sur tout et beaucoup sur la Soul Society mais personne ne connaissait l'histoire d'Aizen donc il ne savait toujours pas pourquoi Karakura était dans cette état. Donc il fouilla Karakura de font en comble pendant 3 jours. Mais à un moment, il remarqua une affiche qui n'était pas auparavant. il était écrit: "A tous les combattants d’envahisseurs. Réunissons-nous afin de stopper la menace. Un groupe uni nous sauvera. Venez dans cette arène en paix, pour sauver notre monde.". Les envahisseurs ? Qu'est ce c'était ? Sa Masamune ne le savait pas mais ce qu'il savait c'est que ses choses avait avoir à l'état de Karakura et qu'apparemment il allait revenir, il ne traînait pas, il fonça à l'endroit indiqué car il voulait protégé la ville cette fois-ci comme sa mère lui à demandé. Il arriva et il entra, et plusieurs personnes étaient réunis. Masamune reconnu directement des shinigamis grâce à leur kimono mais il fallait se présenter car tous le fixait...bizarrement:

" Bonjour ! Je suis Masamune Fubuki, je suis un humains et je détiens des pouvoirs qui pourrais vous aidez même si je ne serrais pas contre un entraînements car je ne suis pas si fort que sa... Mais j'ai une promesse à tenir, et c'est de protéger cette ville ! "
Revenir en haut Aller en bas
[Scellée] Kyoko Ryougi
Shinigami exilé
Shinigami exilé
[Scellée] Kyoko Ryougi


Masculin Nombre de messages : 331
Âge : 38
Date d'inscription : 20/08/2010
Fiche Technique : Psycopathe girl

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Satsume
Niveau: Combattant Puissant / LVL 11
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue5150/5750Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (5150/5750)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyMar 26 Avr - 12:54

Il y a quelques jours, Kyoko avait terminé un combat avec un Arrancar... Un gros bonhomme poilu qui s'attaquait aux plus, contrairement à ce que l'on peut penser, elle ne n'as pas protéger l'âme en périls, elle s'était seulement donner une raison pour se lancer dans un combat afin de tester ses capacités... En effet, habituée à affronter des Shinigami elle avait mit au point une technique efficace contre eux, par contre, elle avait plusieurs défaut dans cette façon de se battre. Son œil blesser apportait un point mort sur sa gauche... De plus, les Sonido de ces Hollow évolué était bien plus performant que la plupart des Shunpo dans la mesure ou les sens de détection était impuissant à prévoir ce genre de mouvements. Le plus gros avantage reste leurs Hierro, leurs peaux est si solide qu'il faut parfois utiliser une grande quantité de Reaitsu pour la percé.

C'est alors que, comme à son habitude, réfléchissant aux moyens de s'améliorer elle senti un truc étrange... En réalité, plusieurs chose l'interpellait. Des Reaitsu, de toute taille et de toute forme se rassemblait dans un lieu proche ! Elle en reconnaissait quelques uns, celui de Rukia ou de ce Luffy... C'est alors qu'elle décida d'aller voir de près, discrètement, un rassemblement incroyable de personne avait commencer dans cet espèce d'arène géante...
" Stade " ?

Curieuse, elle prit la décision de camoufler son Reaitsu et prit une sorte de déguisement pour cacher son corps, son Zanpakuto et son visage surtout. Ainsi, elle ne ressemblait en rien à une Shinigami, encore moins une exilée... Mais beaucoup plus à un humain. Elle arriva en marchant comme si de rien n'était:

" Envahisseur... "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyJeu 28 Avr - 13:01

Rukia... Rukia.... RUKIA! Bordel! J'avais complètement oublié que la réunion était aujourd'hui! Qu'est-ce que je fais là à encore rebâtir des demeures avec des civils? Qu'est-ce qui me prenait? Ah... C'est vrai... Punition... Saleté! Comment partir d'ici sans me faire remarquer? Je ne pouvais pas partir sans dire un mot non plus! Si je partais plus qu'une journée, on le remarquerait... La galère... En tenant un morceau de bois à deux mains, je réfléchissais à une solution. Ce n'était pas chose facile, mais je devais le faire. Je l'avais promis à Rukia, à Tania. Elles comptaient sur moi. Mes amies, je ne vous abandonnerai pas! Ce n'est pas une punition de pacotille qui allait me retenir de vous rejoindre pour sauver le monde! Le Soul Society ne se bouge pas, c'est à nous d'y faire quelque chose et nous nous en sommes rendus compte! Je ne savais pas combien de gens allaient se présenter, mais ça allait être intéressant en soi.

HÉ! REGARDEZ EN HAUT!

Dans une interrogation commune, ils regardèrent tous en haut. Relâchant mon morceau de bois qui maintenait la cabane, je repartis d'un shunpô. Tout s'effondrait dans un coup de vent. Dans un soupir de désespoir unanime, ils se décourageaient à devoir recommencer ce, à quoi ils travaillaient depuis le lever du soleil. Arrivant au Seireitei, longeant les murs, je devais me rendre à la porte qui nous amenait au monde réel. J'évitais tout shinigami qui passait dans le coin. Je ne voulais pas tomber face à face avec un d'entre eux qui est courant de ma punition... Par chance, ce fut les deux gardes habituels qui surveillaient la porte. Poussant un soupir de soulagement, je m'avançais vers eux en leur faisant un signe de main. Ils me répondirent de la même façon avec un sourire indécis. Ils n'étaient pas certains s'ils devaient me laisser passer ou non.

Lieutenant! Vous avez une autorisation?

Euh... Demandez à Juushiro!

Hum... Bon d'accord...


Ils me laissèrent passer, j'en fus soulagée encore plus. Pourquoi ne voulaient-ils pas me laisser passer comme à l'habitude? Avaient-ils bloqué l'accès aux shinigamis? Quelque chose était étrange dans tout ça... Traversant à pas de course le tunnel sombre, j'en sortis indemne. Sautant de bâtiment à bâtiment, je cherchais le lieu de la rencontre. Puis, de grosses lettres orangées m'explosaient au visage. Eh bien, ça fonctionnait encore ces trucs-là? Je saisis le message: C'était Rukia! Souriant, je me disais bien que c'était aujourd'hui la rencontre des «rebelles». Je me retrouvais à l'endroit en question rapidement où beaucoup de gens étaient rassemblés. La bouche grande ouverte, les yeux exorbités, j'en croyais pas mes yeux... Après cette constatation, je cherchais des yeux des gens que je connaissais. Je vis les magnifiques cheveux roses de Tania. Je me précipitais sur elle pour la prendre dans mes bras comme de grandes retrouvailles alors que ça ne faisait que peu de jours que nous nous étions séparées.

Taniaaaaaaaaaaaa!

Certes, je ne cachais pas ma joie. Mon regard se tourna ensuite vers Luffy qui était en train de converser avec elle. Une main sur la bouche, je voyais bien que j'avais été impolie de m'être incrustée dans leur conversation sans prévenir. Je m'excusais poliment tout en continuant de fouiller du regard ceux qui étaient autour. Mes yeux attérirent sur Nao qui restait à l'écart, silencieuse. La rage prit le dessus, je serrais les poings et m'avançai à travers la foule. Quelqu'un fut un obstacle plus difficile que les autres. Relevant les yeux sur le Capitaine Kyoraku. Je le saluais aussi souriante. Il fallait dire aussi que je ne m'attendais pas à le voir non plus ici... Je continuais ma chasse à l'homme quand une autre silhouette attira mon attention. Cheveux rouges, regard sévère, près de Rukia... C'était bel et bien Renji! Je m'avançais vers les deux meilleurs amis du monde tout en m'exclamant:

Renji! Rukia! C'est fou ce qu'il y a de monde ici...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyVen 29 Avr - 20:17

La ville de Karakura était en pleine effervescence aujourd’hui… Girachi n’avait jamais sentit autant de pressions spirituelles différentes depuis bien longtemps. Elles ne lui étaient certes pas toutes inconnues. Il avait même travaillé avec l’une des plus puissante d’entre elles. Mais c’était cela qui l’inquiétait le plus en fait. Le fait qu’un capitaine du niveau de Shunsui se déplace dans le monde des humains, indiquait qu’une chose de grande envergure se tramait dans cette ville. Mais qu’es-ce qui pouvait bien attirer autant de monde ? Les hollows...Non ils ne pouvaient pas être la cause d’un tel attroupement d’esprits. Où alors il aurait fallu que les espadas eux-mêmes viennent en grand nombre dans la ville et ce genre d’adversaire n’a pas une pression spirituelle qui passe inaperçue. De plus l’ancien officier ne sentait aucune pression de hollow assez forte pour expliquer la présence d’un capitaine dans les environs. Girachi n’aimait pas ne pas savoir ce qui se déroulait dans cette ville, après tout après cent ans installé au même endroit, on peut considérer ce dernier comme son chez soit. Seulement voilà, le shinigami s’était un peu renfermé sur lui-même pour rétablir son lien avec Kirikage son zanpakutoh. Un lien qui avait été durement mis à mal par le sceau qu’on lui avait imposé.

Même s’il n’avait jamais été totalement séparé de son compagnon de tous les jours, sa relation avec lui, a parfois été totalement inexistante. Beaucoup de gens ne se rendent compte de l’importance de ce qu’ils ont, qu’une fois après l’avoir perdu. Mais si pour les humains, ces choses sont bien souvent matérielles. Mais pour les dieux de la mort, leur relation avec leur sabre est presque fusionnelle. C’est une partie de leur âme de leur être. Il donc difficile d’imaginer à quel point, son absence c’est fait sentir. Le jeune homme eu pendant longtemps, l’impression de ne plus être lui. Comme si une partie de lui-même s’était envolée avec ce sceau. Bien sûr aujourd’hui la joie d’avoir retrouvé le seul partenaire qui ne le trahirait jamais avait effacé toute cette peine, ressentit au fil des années. A tel point qu’il s’était enfermé dans l’appartement qu’il avait réussi à acheter dans cette ville. La longue communication, non communion même qu’il avait eu avec son zanpakutoh, lui avait prit tout son temps. Il ne pensait plus qu’à ça au point d’en oublier ses responsabilités en tant que dieu de la mort. Fini la chasse aux hollows, fini même sa quête incessante pour recouvrer sa puissance perdue.

Mais aujourd’hui, il était l’heure de revenir sur le devant de la scène. Même si ce n’était que pour jouer un petit rôle, il devait le jouer quand même. Un humain du nom de William Shakespeare, disait du monde qu’il « était une scène » et que « chaque homme et chaque femme en sont les acteurs ». Girachi le prenait donc pour être l’acteur du nouvel acte que lui imposaient les dieux. Insérant une pilule d’âme artificielle, dans son gigai. Il reprit l’uniforme noir et blanc qu’il n’avait pas revêtu depuis bien deux semaines et partant d’une fenêtre ouverte dans ce que les humains, nommaient le salon, il fonça à vive allure vers le lieu où autant d’esprit c’étaient tous ressemblés. Il arriva dans un shunpô, sa technique soulevant son haori de capitaine et un léger nuage de poussière. Sentant tout les regards des personnes présentes se poser sur lui, il n’en tenu cependant pas compte et alla s’accroupir non loin de son ancien capitaine. Puis dans un rictus il lança assez fort pour que toute l’assistance entende.

-« Eh bien….J’ai l’impression de airer entre passé et futur. Je n’aurais jamais cru qu’un capitaine de vôtre niveau se déplacerait ici…Shunsui-dono. Que de nouveaux visages, les Treize Armées de la cour on de bien jeunes officiers de nos jours…Mais dites-moi qu’es-ce qui peut bien rassembler à la fois des shinigami, des Vizzard, des humains et des exilés comme moi ? »

[Yinoa m'a dit que je pouvais venir donc je viens.]
Revenir en haut Aller en bas
Arturo Plateado (inactif)
Arrancar
Arrancar
Arturo Plateado (inactif)


Masculin Nombre de messages : 58
Âge : 27
Date d'inscription : 17/01/2011
Fiche Technique : Un Phénix renaît ...

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Fenice
Niveau: Arrancar Expérimenté / LVL 6
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue1700/2200Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (1700/2200)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyDim 1 Mai - 6:32

Artruro était encore au bord du fleuve. L'eau froide qui ruisselait dans cette période adoucissait le calme que les ruines proposaient. L'entraînement dont il avait fait preuve auparavant lui avait fait le plus grand bien. C'est d'ailleurs la raison qui l'ai poussé à le faire. Pendant son sommeil, l'arrancar avait remarqué le déplacement soudain de plusieurs reiatsu. Un d'eux n'était pas sans lui rappeler celui d'Ichika. Étrange se disait Arturo. Ctte présence non-loin avait d'ailleurs rafraîchit sa mémoire. Juste avant son entraînement, il avait combattu ce jeune shinigami. Il avait de bons réflexes et se débrouillait pas mal. Un autre Reiatsu interpella Arturo. Celui de Luffy. Un grand nombre d'individu s'était ramené quelque part. Arturo se mit alors en marche, vers le centre ville.

Un grand dôme faisait maintenant face au phœnix. Quel était le but de ce rassemblement ... aucune idée. arturo pénétra la bâtisse. A part ceux qu'il avait déjà rencontrer auparavant, les individus qui lui semblaient inconnus dégouttait Arturo. Attendant silencieux, il regardait les alentours, patient. Su sur visage, aucune expression n'était afficher:

"..."

Voila ce qu'il répondrait pour le moment au personnes présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Daï
Fullbringer / Draconien
Fullbringer / Draconien
Daï


Masculin Nombre de messages : 103
Âge : 29
Double compte : The National Kid
Date d'inscription : 12/09/2010
Fiche Technique : Mera!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ryû no Maho / Ryû no Mârku
Niveau: Humain Surpuissant / LVL 14 (lvl uped)
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue9500/9700Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (9500/9700)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyLun 2 Mai - 18:19

Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis le terrible combat contre Krieg et Daï sortit enfin de l'hôpital où il avait atterrit,surement avec l'aide de son amie Satsuki.Cette dernière était elle aussi hospitalisée dans un état jugé préoccupant alors qu'elle était atteinte moins sévèrement que le jeune garçon.D'ailleurs,le fait qu'il sorte si tôt après avoir reçu des dommages si graves avaient stupéfait les médecins,d'autant plus que la plupart des fractures - qui auraient du mettre plusieurs mois à guérir - s'étaient résorbées.Gardant tout de même un bras dans le plâtre,un bandage autour du front et des pansements au visage,le jeune humain à la chevelure noire décida de prendre un peu de repos chez lui,passant de temps en temps rendre visite à son amie,sortie elle aussi du coma une journée après l'avoir quitté.Satisfait et heureux qu'elle aille mieux,il décida de s'entraîner doucement à cause de son état,repensant aux menaces de l'Arrancar lancées avant de mourir : si celui-ci avait dit vrai,les prochains jours risquaient d'être longs...
Alors qu'il finissait sa séance quotidienne,il se dirigea vers l'un des rares commerçants encore ouverts pour y prendre une bouteille d'eau lorsqu'il sentit plusieurs puissants reiatsu,ces derniers semblaient passer à travers un filtre comme caché derrière quelque chose,et le plus intriguant était que ces énergies provenaient de Karakura.


Que se passe-t'il encore?Serait-ce un autre Général d'Hadlar et sa troupe?Autant aller vérifier...

Ignorant sont état physique,Daï parcouru la distance séparant sa banlieue de la grande ville pour finalement se retrouver au centre-ville,toujours aussi vide d'habitants.

C'est sinistre ici...On a du mal à croire que c'est le centre d'une grande ville comme Karakura.Hum?

Levant les yeux,il y vit un message écrit concernant les Envahisseurs signé Rukia.Rukia...C'était le nom d'une des Shinigami qui avaient combattu avec lui à la Soul Society.ainsi elle avait un plan contre ces ennemis?Daï avait bien fait de venir finalement.Se rendant au lieu de rendez-vous,le jeune humain put voir qu'il y avait déjà du monde : des Shinigami dont un Capitaine à en juger sa tenue ainsi que deux êtres,un jeune garçon avec une cicatrice sous un œil et une fille dont les énergies lui disait quelque chose,des énergies déjà ressenties lors de son premier combat contre ses ennemis mystérieux...Soudain,il perçut un autre reiatsu,semblable à celui de Krieg : qu'est-ce qu'un Arrancar faisait ici?Il voulut aller le voir quand Yinoa passa devant lui sans trop lui prêter attention pour rejoindre des camarades Shinigami.

Ohé!Yinoa!Rukia!Qu'est-ce que vous faites ici?Vous vous souvenez de moi?C'est moi,Daï.Je suis content de voir que vous allez bien.Vous avez un plan contre les Envahisseurs?J'en suis!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyMar 3 Mai - 21:05

Cela ne faisait déjà que quelques jours que j’avais combattus, cette shinigami qui portait le nom de Kyoko. Cette fois-là, la jeune femme m’avait bien blessé, tout d’abord, en m’infligeant une horrible et grande coupure en forme de croix en plein milieu du torse. Elle m’avait aussi fait de belles brûlures sur ce dernier et enfin d’autre coup un peu partout. J’avais mis quelques jours à m’en remettre. Tout d’abord, j’avais dû menacer un pauvre médecin résistant pour qu’il me referme ma vilaine blessure et qu’il me donne aussi quelques médocs pour faire passer cette petite douleur. Puis quand je fus enfin rétablit, afin de me nourrir, je retournais à ma petite chasse aux esprits, et comme par hasard, je retombais sur l’autre con de l’autre jour que la shinigami avait sauvé. Cette fois-ci je choisissais de ne pas y aller à la wannagain, mais plus calmement, alors, je me positionnais derrière lui et après quelques secondes, je me jetais dessus, le plaquant par terre, je commençais à le croquer via de grandes et puissantes bouchées, quand je commençais à être plein, j’arrachais une jambe du cadavre.

Pendant que je marchais et mangeais en même temps, je sentais un grand reiatsu’, néanmoins ce même reiatsu était en fait la composition de plein de différents, mais le plus surprenant, c’est qu’il y en avait à la fois de Shinigamis, d’humains et d’arrancars. Y-avait-il une baston ou quoi ? Je décidais de m’y rendre alors, et plus je m’y approchais, plus j’arrivais à différencier les différentes énergies spirituelles. Et une fois asses proche de cette masse de personne, je trouvais le reiatsu d’une personne que je connaissais déjà, c’était celui de la Rukia que j’avais rencontré à la Soul Society, néanmoins je ne voulais pas la taper, mais simplement savoir ce qu’était devenu mon ami, car depuis que j’avais combattu cette Kyoko, je ressentais, plus le besoin d’avoir de vrais amis, car je commençais sérieusement à me sentir seul et à m’emmerder. Afin de ne pas me faire reconnaître dès le début, je mettais la capuche sur ma tête, afin de me cacher le nuage, je mettais la totalité du tissu autour de mon arme. Puis j’entris dans ce groupe, je lisais les quelques panneaux qu'avaient le groupe, qui étaient contre les "envahisseurs" et signé par la shinigami que je connaissais, je concluais ma lecture par dire un magnifique :

  • WHAT’S THE FUCK ?
Revenir en haut Aller en bas
Snydo Isamu
Arrancar
Arrancar
Snydo Isamu


Masculin Nombre de messages : 26
Âge : 30
Double compte : Kira Izuru
Date d'inscription : 16/01/2011
Fiche Technique : [url="https://bleach-rpg.forums-actifs.net/t4376-snydo-isamu-fiche-technique-l-eau-qui-mouille]L'eau Qui Mouille.[/url]

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Nami
Niveau: Arrancar Débutant / LVL 3
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue1500/1500Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (1500/1500)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyDim 8 Mai - 20:48

Et Si Vous Deviez Oublier Toutes Vos Péripéties Pour En Vivre Une Des Plus Palpitantes ?




L'arrancar aux cheveux gris était paré, paré à réaliser son rêve, celui de se donner une raison de vivre, un objectif réel et concret de vouloir survivre, mais pour cela il devait rencontrer des personnes, qui pouvaient être capable de l'aider, des personnes fortes, de grandes têtes. Rien de mieux pour cela d'assister à une rencontre, voire mieux, d'y participer. D'après ce qu'on lui avait dit, il y'avait un regroupement de combattants, prêts à casser de l'envahisseur. Une-pierre-deux-coups, la possibilité de s'entrainer en + de rencontrer des guerriers puissants, que demande le peuple?

L'heure n'était pas à la réflexion, il fallait y'aller. Snydo s'étira, prit son Zanpakuto d'une main et couru vers le centre-ville, ou était situé le point de rendez-vous. Son corps était tout engourdi : Normal, c'est ce qui arrive quand on ne pratique aucune activité pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Rien de tel qu'un échauffement pour se dégourdir les jambes ! Le soleil c'était caché depuis quelques heures, laissant la lune éclairer les ruelles de Karakura. Une brise fraîche effleurait le visage de l’arrancar qui courait sur les toits des maisons en piteux état. Le paysage était regrettable, ennuyeux et embêtait Snydo, qui était un réel amateur des belles choses.


Plus le temps passait, plus l'excitation prenait le dessus. Il esquissa un large sourire en voyant qu'il était arrivé à destination : Le fameux point de rendez-vous. Il se dirigea sur la place, mains dans la poche, regarda autour de lui : des guerriers par dizaines, il y'avait des membres de tous les camps, mais il y'avait avant tout des Reiatsu totalement inhumains ! Agréable de savoir que ses types défendraient la même cause que Snydo, mais il ne fallait sûrement pas compter sur eux pour espérer survivre. Aussi regrettable qu'il puisse paraître, le nombre d'arrancars était réellement limité, mais ce n'était pas grave.


Snydo Isamu venait de rejoindre la foule quand le leader de la réunion commença à prendre la parole. Il était temps de passer aux choses sérieuses.


Rock N' Roll !
Revenir en haut Aller en bas
Rukia
Shinigami de la 13ème division / Ice Cream
Shinigami de la 13ème division / Ice Cream
Rukia


Masculin Nombre de messages : 503
Âge : 28
Date d'inscription : 31/08/2010
Fiche Technique : Fiche du Glaçon

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Sode no Shirayuki
Niveau: Combattant surpuissant / LVL 13 (Lvl uped)
Reiatsu:
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Left_bar_bleue7800/7800Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty_bar_bleue  (7800/7800)

Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] EmptyVen 13 Mai - 18:08

J'attendais patiemment dans l'arène. Je ne raconterai pas ce que je faisais, car seuls les combattants qui entrèrent m'intéressaient, et non pas les émotions et sentiments d'une combattante que je connaissais déjà. Moi. J'attendais. Seule.

Un.

Il fut le premier à pénétrer l'enceinte de l'arène dévastée. Un jeune Shinigami, brun, dont l'énergie restait celle d'un combattant de niveau respectable. Lorsqu'il m'avait aperçue, il avait tremblé un peu, et je fus flattée de voir du respect pour ma personne. Je lui souris faiblement pour l'accueillir, et il se présenta avec formalités. Ichika Orimura, membre de la dixième division, ainsi était-il. Je hochais la tête en signe d'assentiment, et lui fis un signe du menton afin qu'il s'installe à son aise. Il avait l'air d'être quelqu'un de confiance. Il y avait maintenant lui, et moi.

Deux.

Si je m'y étais attendue, je l'aurais prévenu dès le début. Je le pensais loin de la Soul Society, et pourtant ce fut bien lui qui nous rejoignis, Ichika et moi, au cœur de la bâtisse. Ses cheveux de sang étaient coiffés en arrière, ses tatouages noirs ornaient son front... Il était bien devant moi. J'étais assez heureuse et satisfaite de le voir parmi nous, étant Vice-Capitaine, sa puissance nous serait utile. Renji... L'heure n'était pas aux retrouvailles bondissantes, ainsi je me contentais de lui sourire, comme précédemment avec Ichika, et restais assise sur un siège en miteux état. Un troisième dans l'équipe.

Trois.

La pression spirituelle que je sentis approcher à ce moment là me fis redresser la tête, qui était jusqu'alors fixée sur mes pieds. Elle approchait. Mais quelque chose n'allait pas. Elle était trop lente. Elle, la potentielle Reine des éclairs, celle qui rivalise en vitesse avec la respectée Yoruichi, celle qui s’emplit de joie de vivre sans retenue, celle qui est devenue mon amie, qui me comprend, que je comprends aussi. Tania. Que t'arrive-t-il ? Je me redressais de mon siège en la sentant approcher de nos murs. Lorsque son pâle visage passa l'entrée, encadré par une chevelure rose, je courus jusqu'à elle, un peu inquiète. Elle était faible, et cela se voyait dans ses yeux, sa démarche, ses gestes. Tout était mesuré, contrôlé dans le but d'éviter quelque chose. Et cette chose, qui l'empêchait de se mouvoir, c'était la douleur. J'aperçus alors une sale blessure qui dépassait de sous le haut de mon amie, mais son vêtement la recouvrit. Je l'interrogeai du regard, une lueur d'inquiétude devait éclairer mes yeux lorsque je la regardai. Il n'était apparemment pas nécessaire de parler, aussi je passais un de mes bras autour de son dos afin de l'aider à avancer jusqu'à un siège. Le Hollow de Kyoko l'avait drôlement affaiblie... Tania, tiendrais-tu jusqu'au bout..? Malgré ta douleur, garde le sourire, car tu me réchauffes le cœur. Grâce à toi nous sommes quatre.

Quatre.

L'homme qui entra après Tania me dit quelque chose. Il ressemblait à quelqu'un que j'avais croisé, près d'une fontaine. Lorsque je vis son visage, je le reconnus. Il fut le premier combattant dont j'avais étudié le dossier. Monkey.D.Luffy, Vizard de niveau équivalent au mien. Il avait combattu les envahisseurs aux côtés de Tania et Yinoa à quelques reprises, et avait mené des combats de qualité. Son potentiel était élevé, il représentait un allié de taille. Je l'accueillis d'un sourire, à l'instar des deux premiers arrivants. Il lança une plaisanterie sur la nourriture, mais dû se rendre compte que l'heure n'était pas au repas. Un silence tranquille flottait dans l'arène. Il était le quatrième, ce qui nous amena à être cinq dans l'arène.

Cinq.

La personne à laquelle j'avais pensé en voyant le jeune Luffy entrer pointa enfin le bout de son nez. Il n'avait pas changé depuis notre dernière rencontre, et mon sourire apparut de nouveau sur mon visage, ne montant pas bien loin sur mes joues, mais quelque peu accueillant. La ressemblance entre les deux protagonistes était frappante, et pourtant... Leurs noms, leurs visages... Monkey.D.Takuma, Luffy... J'avais lu leurs dossiers après mon passage aux archives. Deux frères séparés par le destin. Le savaient-ils au moment où ils parlaient ? Le temps me le dirait. Ce n'était pas le temps de se retrouver. Les paroles et les mots attendront. En me comptant, nous formions un groupe de six combattants.

Six.

Le personnage qui suivit Takuma de quelques minutes était une puissance de la Soul Society. Un être respectable, calme et posé, qui savait quoi faire et pourquoi. En se joignant ici, il s'exposait à d'énormes risques vis à vis du royaume des Shinigamis. Kyoraku Shunsui... Nanao avait tout dû lui raconter. je comprends mieux pourquoi elle m'avait parler de me soutenir à distance. Elle savait que son Capitaine viendrait. L'aide de cet homme au chapeau serait sûrement la plus surprenante et la plus impressionnante de toute notre petite organisation. Je le vis s'adresser à Tania avec calme, puis il me vit enfin. Je détournais les yeux et fis mine de réfléchir, un peu embarrassée. Merci, Capitaine Kyoraku... Un septième combattant, de votre rang, est le bienvenu.

Sept.

Un humain se présenta ensuite aux portes de notre cachette. Pas tellement cachette, en vue de l'indication lumineuse que j'avais installée, mais il fallait bien être remarqué. Il se présenta, un peu comme le premier Shinigami, et je le saluais d'un nouveau signe de menton. On sentait qu'il n'avait aucune d'expérience, mais un allié de plus était toujours mieux qu'un allié de moins. C'était le huitième d'entre nous.

Huit.

Une énergie apparut, puis disparut. Je ne la sentis plus, et les autres ne semblaient pas avoir remarqué. A l'image d'Ichigo, je me concentrais afin de visualiser mentalement les tissus blancs représentant les énergies des personnes proches. Je repérais aisément celles des gens déjà présents, puis une nouvelle, que je connaissais bien : Kyoko. Elle approchait, et lorsque nous pûmes la voir, elle était la parfaite image d'une humaine. Personne ne sembla la remarquer comme ce qu'elle était, sauf peut-être Tania. Je ne savais pas si elles s'étaient expliquées, mais je savais qu'elles avaient été de bonnes amies. Une neuvième alliée.

Neuf.

Son énergie m'interpella, comme celle de Tania quelques dizaines de minutes plutôt. Yinoa fonçait dans notre direction à vive allure, et lorsqu'elle fit irruption dans la pièce elle n'eût pas de mal à se faire remarquer. Elle se précipita dans les bras de Tania, puis salua à tour de rôle les membres du groupe qu'elle connaissait. Elle s'approcha alors de Renji et moi et exprima sa surprise quant au nombre de personne nous ayant rejoins. Je lui souris, puis lui pris le bras afin de l'entraîner à l'écart du groupe et des oreilles. Je lui murmurais alors :


- Je suis ravie de te voir Yinoa, merci d'être venue... Nous avons un problème. Tu sais, je pensais que toi et Tania seriez les deux chefs chargées de superviser avec moi les opérations. Cependant, tu as vu l'état de Tania... J'ai peur pour elle, alors... Est-ce que tu pourrais rester avec elle ? S'il te plaît...

Je savais que je pouvais compter sur elle, Yinoa était très liée à la jeune fille aux cheveux roses, elle ne la laisserait pas tomber aussi facilement. Grâce à Yinoa, nous avions un appui supplémentaire, et notre nombre montait à dix.

Dix.

Un homme, sur de lui entra, à son tour dans l'arène, qui commençait à être chargée en énergie spirituelle de par le nombre conséquent de combattants. Il semblait ne pas avoir lu le panneau à l'entrée car il demanda avec arrogance ce que nous étions censés faire ici. Il se moquait de nous ? Je n'en étais pas sûr. Mais enfin, il avait l'air de connaître le Capitaine Kyoraku, alors j'estimais qu'on pourrait lui faire confiance. Notre effectif prenait de l'ampleur, je décidais d'intervenir afin de mettre les choses au point avant de lancer mes explications.


- S'il vous plaît, écoutez moi quelques minutes, déclarai-je en me lavant, tandis que les visages se tournaient vers moi et les bouches se fermaient. Maintenant que nous sommes nombreux, je souhaite vous prévenir. Si certains d'entre vous ne respecte pas les règles, je serai chargée, ainsi qu'avec l'aide de certains d'entre nous, de les expulser d'ici ou peut-être même de les éliminer.

Un silence pesa dans l'air. Tous étaient fixés sur moi.


- Si vous venez ici, c'est pour affronter la menace que représente les envahisseurs, et rien d'autre. Oubliez vos différents, les races, les espèces. Si nous ne nous entraidons pas, nous n'arriverons à rien. Merci d'être venus, et de m'avoir écoutée. Attendons encore la venue de potentiels arrivants...

Je me rassis en silence, laissant mes paroles mûrir dans l'esprit de ces hommes et de ces femmes qui attendaient dans l'arène. L'homme exilé, Girachi Uteko, était le onzième.

Onze.

Enfin, un Arrancar montra le bout de son nez. Sa faible énergie et la présence des nôtres ne semblèrent pas lui poser problème, puisqu'il entra en silence dans le dôme, et fit comme si nous n'étions pas là. Je ne me souvins pas avoir lu son nom dans les dossiers des archives, mais tant pis. Avec lui dans nos rangs, cela faisait douze.

Douze.

La pression spirituelle d'un humain approcha, et Daï fit à son tour apparition parmi nous. Sa joie de vivre était au rendez-vous, et il sembla très enthousiaste à l'idée de se battre à nos côtés. Les images de notre combat face aux trois femmes, au Rukongaï, me revinrent en mémoire. Les pouvoirs de Daï m'avaient épatés, et c'était grâce à lui que nous avions pu récupérer les corps de deux des cheftaines. D'ailleurs, j'avais oublié de les prendre ici. Tant pis, nous n'avions toujours pas d'endroit où les examiner, ni le matériel nécessaire. Le moment viendrait, plus tard. Le jeune humain fut le treizième.

Treize.

L'arrivant qui suivit fut James, l'Arrancar que j'avais combattu aux côté du Vice-Capitaine Hisagi. Étrangement, il était seul, son camarade Hiro ne l'accompagnait pas. Peut-être était-il mort après notre affrontement... Je n'en savais rien, mais toujours était-il que James nous rejoignis et que le quatorzième membre du groupe fut un Arrancar.

Quatorze.

Un Arrancar fit alors une entrée plutôt spéciale avec une phrase un peu inappropriée. Il était le quinzième membre présent dans l'arène. Ainsi il serait le dernier de notre groupe. Nous allions enfin pouvoir commencer.

Quinze.

Les combattants présents devaient s'impatienter, aussi je décidais de prendre la parole après m'être levée et déplacée jusqu'au centre des gradins. Je regardais un instant la petite assemblée puis pris la parole d'une voix forte, claire et distincte :


- S'il vous plaît. Je pense que nous sommes suffisamment nombreux pour commencer. Tout d'abord, pour ceux qui ne me connaîtraient pas, je suis Rukia Kuchiki, membre de la 13ème division. Vous avez dû le comprendre, je vous ai fait venir aussi pour la bonne cause.

Les visages étaient tournés vers moi, le silence régnaient lorsque je me tus. Je repris :

- Parmi nous quinze se trouvent des niveau très différents, des origines différentes, des mentalités différentes. Mais peu importe, car l'union fait la force. Je connais la majorité d'entre vous, grâce à mon expérience, ou à des dossiers. Mais rien ne remplace l'action sur le terrain, les combats, là où toute votre personne entre en jeu. pour défendre nos mondes de la menace, vous devrez vous éveiller vous-même, être prêts à tout. Mais laissez moi maintenant présenter mon projet.

Je pris un court moment afin d'observer chacune des personnes qui m'écoutaient, et repris de nouveau :

- Je pensais tout d'abord former des équipes d'enquêtes, afin de chercher des indices, des traces qui nous aideraient à mieux combattre ces monstres de fer. Mais il se trouve que le temps nous manque. Karakura et le Hueco Mundo sont presque anéantis, une division entière a été mise à feu et à cendres... Nous ne pouvons plus perdre de temps. C'est pourquoi nous allons nous organiser dès maintenant pour prévenir la prochaine attaque.

Mes yeux se posèrent sur Yinoa. Elle qui m'avait soutenue et sauvée, je plaçais en elle toute ma confiance.

- Yinoa, tu seras la première chef d'équipe. Tu dirigeras Renji Abaraï, Ichika Orimura, Girachi Uteko, et Tania Minio. Vous cinq connaissez très bien la Soul Society, il vous sera donc aisé d'y combattre. Il faudra prendre soin de Tania et d'Ichika, qui sont les moins aptes à combattre. Vous pouvez dès maintenant faire connaissance, rapidement.

Je déplaçais ensuite mon regard jusqu'à Kyoraku.

- Capitaine Kyoraku Shunsui, vous dirigerez quant à vous l'équipe Karakura. Sous votre commandement se trouveront Monkey.D.Luffy, Monkey.D.Takuma, Fubuki et Daï. Vous saurez vous organiser afin d'optimiser vos chances de réussite.

Alors que ce groupe partait se concerter, je finis par me tourner vers les quatre dernières personnes restantes.

- Quant à vous quatre, James, Arturo Plateado, Snydo Isamu, et Kyoko, vous serez dans mon équipe. Nous irons défendre le Hueco Mundo. je compte sur vous Arrancars pour nous ouvrir un passage le plus tôt possible.

Je leur souriais avec un hochement de tête, et attendis quelques minutes que tout le monde mémorise ses coéquipiers. Lorsque cela fut fait, je parlais une nouvelle fois.

- Bien, maintenant que les équipes sont faites, je souhaiterai ajouter quelque chose. Sachez que vous ne vous engagez dans rien, et qu'à tout moment vous pouvez vous retirer, même si je suppose que vous n'êtes pas venus ici pour rien. Je tiens personnellement à vous remercier pour votre venue. J'espère que nos efforts ne seront pas vain. Je demande aux chefs d'équipes d'emmener leur groupe sur les lieu de défense. Équipe Yinoa, équipe Kyoraku, équipe Rukia, bonne chance à tous !

Je fis un signe de tête à mes quatre alliés, et nous sortîmes de l'arène. J'étais déterminée. Si Ichigo m'avait vu, il aurait sûrement été fier de moi. Où était-il à présent ? Et Inoue, Chad, Uryuu... Survivez les amis. Nous, nous allons tout faire pour survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty
MessageSujet: Re: Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]   Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe anti-envahisseurs - Réunion de choc ! [Partie 1, rencontre, explications et formation des équipes]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Membres du Groupe Anti Envahisseurs.
» Training Décembre [Pv Aizen] - 1ère Partie, Réunion & Préparation
» [Groupe 4 (Mayuri et son groupe) ] A la recherche d'un terrain
» entre-choc
» A tous les combattants d'envahisseurs !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Centre ville-
Sauter vers: