Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -16%
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
Voir le deal
56.99 €

 

 La destruction et le fanatisme...

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arashi Tsuyatsuya
Peuple
Peuple
Arashi Tsuyatsuya


Féminin Nombre de messages : 12
Âge : 224
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue0/0La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (0/0)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 2 Juin - 15:07

Nouveaux visages, nouveaux combats. Ils étaient quatre. Quatre à pénétrer dans le Monde Réel. Ils marchaient lentement, se faufilant parmi les habitants. Personne ne semblait les voir, comme s'ils étaient invisibles. Et puis, soudainement, l'un d'eux donne un grand coup de sabre dans l'estomac d'un humain. Celui ci tombe à terre, sous le regard effrayé des gens autour de lui. Puis, fur à mesure, d'autres tombaient. C'était étonnant et fort surprenant pour les gens qui marchaient. Mais maintenant ils criaient et courraient. C'était la panique à Karakura, à nouveau.

Quatre envahisseurs :
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 2 Juin - 16:58

    Les groupes avaient été fait. Mais, Luffy ignorait que le regroupement dans le stade était une réunion anti-envahisseur. Il avait retrouvé Tania, Yinoa et son frère, Takuma. Le capitaine Kyoraku y était, lui aussi. Il y avait une fille sous le nom de Kuchiki Rukia. Ce nom disait quelque chose au Vizard.....Mais oui! C'était l'amie d'Ichigo! Luffy voulait bien discuter avec elle, mais elle semblait être préoccupée par les attaques d'envahisseurs. Lorsqu'elle affecta le jeune brun dans le groupe de Karakura, celui-ci en profita pour dire à Takuma, son grand frère, qu'il lui avait manqué et qu'il était heureux de le revoir. Il prit aussi connaissance des autres membres de son équipe comme Dai et Fubuki, deux humains ayant des pouvoirs. Chacun des membres de l'équipe apprirent le caractère enjoué de Luffy et de sa joie de vivre. Avant que le groupe de Karakura se sépara des autres groupes, le jeune homme souhaita bonne chance à Yinoa et Tania et de faire attention à eux.


La destruction et le fanatisme...  Luffy-14

    Arrivé dans les ruines de Karakura, près de la sortie de la ville, Luffy resta sur ses gardes. Habillé d'un pull de couleur sombre sans manche dont le col couvrait le cou, un pantalon noir en jean qui couvrait les bottes qu'il avait chaussé et d'une longue cape noir, le vent lui faisait voler ses cheveux lisses et bruns ainsi que son capuchon. Tout semblait calme, même trop calme pour le jeune homme. Mais, comme on dit, le calme avant la tempête. Zanpakuto scellé à la main, le jeune homme contemplait la population qui ne pouvait pas le voir. Peu de survivant humains qui ne comprenaient pas ce qu'il se passait dans la ville et ignoraient la cause et la raison. Seul Fubuki et Dai étaient des humains qui avaient consciences de ce qu'il se passait. Luffy se trouvait sur un toit et attendait que quelque chose se passait. Sa patience fut récompensé: 4 jeunes filles qui ne manquaient pas de beauté apparurent en ville et l'une d'elle transperça le ventre d'un passant. Le jeune homme fut surpris et, pendant que les femmes tuaient d'autre innocent, il prononça cet incantation:

    Ô souverains ! Masques de chairs et de sang, images d'outre-monde qui portez le nom des gens comme une couronne ! Feu et sang de la guerre ! Réveillez la colère de la mer lointaine en une vague portant vos pas vers le sud !

    Puis, il sauta du toit vers là où se trouvaient les trois pimbêches et, tendant la paume de sa main vers elle, cria:

    Hadō no sanjū ichi : Shakkahō !

    La boule de feu qui sortit de son creux explosa lorsqu'elle entra au contacte avec le sol et provoqua un nuage de poussière auquel Luffy y pénétra. Attendant que ses alliés venait l'aider, il sprinta vers l'une des quatre filles et donna un coup vertical avec Seikaneko, toujours en mode scellé, en espérant d'avoir donner un coup. Il fit un saut pour donner un coup de pied retourné sur le visage de la jeune fille au origami pour la valser un peu plus loin. Tenant son Zanpakuto de main ferme, il attendit la suite des évènements pour pouvoir rappliquer.


[HRP: Vous pouvez dire combien de temps s'était écoulé depuis la réunion. Désolé pour la qualité du post T_T. En attente des post de Kyoraku, Dai, Takuma et Fubuki, les autres peuvent venir (sauf les gens des autres groupes d'anti-envahisseurs et les gens que j'ai cité peuvent passé à l'ordre qu'ils veulent)]

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Kyoraku Shunsui
Capitaine de la 8ème division
Capitaine de la 8ème division
Kyoraku Shunsui


Masculin Nombre de messages : 66
Âge : 29
Double compte : Kensei Muguruma - Ex-Kyû Ban Taï Taïsho
Date d'inscription : 16/04/2011
Fiche Technique : Juste ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Katen Kyōkotsu
Niveau: Capitaine / LVL 15
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue1800/3600La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (1800/3600)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 2 Juin - 17:36

Kyoraku venait d'être nommé à la tête d'un groupe, composé de deux anciens shinigamis, dont un devenu Vizard, ainsi que deux autres qui était humain. Certainement ces deux derniers possédaient des pouvoirs...Spéciale, à la manière de Chad, ou Inoue, qui sait. Kyoraku leva légèrement son chapeau en guise de salutations à Rukia-chan, et sans perdre un instant, fit signe à son groupe de partir.

Sur le chemin, Kyoraku avait bien l'intention de faire connaissance, et même s'ils en avaient le temps, de partager un bon saké pour bien commencer la mission. Quoi de mieux pour faire connaissance après tout ? Mais tous ne semblait pas dépasser l'âge légal pour boire, ou du moins, d'après mes yeux. Hm, mais ce qui était le plus inquiétant, et que nous ne savions par où commencer à chercher. Comme toujours, Kyoraku était calme, presque pas concerné par la situation. Il se dit alors que le moment était venu de faire les présentations, et de prendre en compte la situation. Il adopta alors son air sérieux, et pris enfin conscience des événements.

C'est alors qu'il ressentit une énergie spirituelle des plus...Anormales, avant même d'avoir pu dire un seul mot. Qui était-ce ? Ce reiatsu n'appartenait pas à une espèce connue dans ce monde. Il distingua quatre personnes, sortis de nulle part. Kyoraku cherchait de l'oeil, mais il ne semblait apercevoir personne.

Soudain, il regarda vers le bas, et là, quatre femmes se tenait debout, éliminant les passants, sans aucune raison apparente. Mais le pire dans tout ça, c'est que ce jeune homme qui était un Vizard, se jeta à l'assaut des envahisseurs...Décidement, il ne semblait pas réfléchir, et il n'avait sans doute pas pris conscience de la force ennemie. Le Vizard se mit alors à incanter un sort....Hado no sanjo ichi : Shakkaho. Evidemment, l'ennemie n'allait pas rester indifférent à cela, et évidemment, cela allait avoir des répercutions sur nous. Kyoraku soupira, puis sans perdre un instant, dégaina son Zanpakuto. Il fit alors signe aux autres membres de son équipe, d'allait aider celui qui venait de lancer l'offensive. Il fallait l'arrêter avant qu'il ne fasse plus de dégats.

Kyoraku suivit le Vizard, qui dégaina alors son Zanpakuto. Décidémment, il n'avait absolument pas l'intention de prendre des précautions avant de se battre. Seulement, un nuage de fumé vint gêner la vue de Kyoraku, qui ne pus voir la suite du combat engagé. Des bruits de lames, et un bruit sourd, comme un coup donné. Kyoraku apercevait le reiatsu du jeune Vizard, et sans perdre un instant se mit devant lui, comme pour le protéger, et tandis son bras devant lui, pour lui faire signe de s'arrêter.

« Yare yare...Calme, n'oublie pas que ces envahisseurs ont déjà causés beaucoup de soucis, alors essaye d'évaluer la force de ton adversaire avant de te lancer bêtement à l'attaque. Et n'oublies surtout pas tes alliés, sans qui tu ne gagneras pas. »

Voilà des paroles bien dites, comme toujours, en espérant que cela le fasse réfléchir, ou du moins le calme. Kyoraku ne changea toujours pas de posture, prêt à le stopper, et également stopper les attaques ennemies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptySam 4 Juin - 11:57


La réunion avait été assez éprouvante. J'avais rejoins le groupe sans savoir quoi que ce soit au sujet des personnes présentes, à l'exception de Rukia. Et une autre, mais je ne le savais pas encore. Cependant, les personnes qui étaient arrivées après moi avaient changé l'ambiance du groupe par leur seule présence parmi nous. Il y avait le Capitaine Kyôraku, pour commencer, qui était arrivé. Son air détendu et ses quelques paroles nous avaient confirmé, à notre grand soulagement, qu'il était de nôtre côté.

La réunion pouvait donc commencer, bien que nos regards restaient rivés sur le capitaine de la huitième division qui, il fallait l'avouer, inspirait respect et crainte ; et ce, malgré qu'il avait l'air de prendre cela à la rigolade. Du moins en apparence. Le capitaine Kyôraku semblait détenir une perpétuelle envie de s'amuser et de se détendre, mais je me doutais, après avoir passé un peu de temps au Seireitei, qu'il pouvait... non, qu'il savait être sérieux quand il le fallait, et que sa force était terriblement effrayante.

En bref, il était le genre d'hommes qu'il valait mieux avoir avec nous que le contraire. Et c'était le cas, heureusement. Personnellement, j'avais un peu plus confiance en moi depuis que j'avais éveillé mon shikai dans un précédent entraînement avec Rukia. Je savais que mon niveau était en hausse depuis que je m'étais frotté aux envahisseurs, mais que ce n'était pas suffisant pour leur faire face à moi seul. Non, c'était du suicide. J'avais l'impression d'être le plus faible du groupe, mais je ne voulais pas être inutile.

Au cours de la réunion, un jeune homme qui était du même groupe que moi vint m'aborder, juste après que la shinigami de la 13ème division ait cité mon prénom. Il m'avait avoué plusieurs choses, notamment qu'il était Luffy, mon frère. Ses paroles furent confirmées après que la Kuchiki l'ait cité dans sa liste, puisqu'elle avait profité du peu de temps pour préparer des groupes. Impressionnante. Je parlais avec mon frère, et on discutait de maintes choses, dont nos "aventures" avant d'arriver en ce lieu.

Rukia annonça les dernières informations du groupe puis nous partîmes à l'attaque des envahisseurs. J'étais assigné au groupe dont le Capitaine Kyôraku était le chef, et nous étions chargés de veiller sur la ville de Karakura. De mon côté, je n'étais pas vraiment rassuré, mais je savais que je devais tenir le coup pour être efficace : si je n'avais pas confiance en moi, je n'arriverai à rien. Malgré cela, j'espérais que notre mission restait à la simple "observation" et qu'aucun autre envahisseur ne viendrait ici.

Je m'arrêtais. Un. Non, plus que ça. Trois... non, quatre reaitsu inconnu. Ça, c'était mauvais. Je marchais juste derrière le Capitaine Kyôraku, qui était lui-même précédé de mon frère Luffy. Nous arrivâmes finalement au lieu où les reaitsu était présents, et quatre jeunes femmes apparurent à nos yeux. Je crus tout d'abord qu'elles étaient là en touriste, jusqu'à ce qu'elles s'attaquent à des humains. Impardonnable. Luffy me devança et, après un puissant sort de kido, se rua sur elles, sabre en main.


- Attends, Luffy !

C'était déjà trop tard, il avait foncé dans le tas et se trouvait maintenant dans la fumée, aux prises avec les personnes. Fort heureusement, pour lui surtout, le Capitaine Kyôraku partit à sa rescousse en le rejoignant dans la bataille. Il passa son bras devant mon frère comme pour le protéger : telle fut la scène que je fus lorsque la fumée se dissipa. Mais qu'en était-il des femmes-envahisseurs qui étaient là ? Le nuage de poussière soulevé par le kido les masquait encore, je décidais de m'en mêler.

Je passais donc à l'action. Détachant mon collier de mon cou, je l'empoignais aussitôt. Je fonçais en direction de mes alliés et m'arrêtais à quelques mètres d'eux. Je changeais finalement de technique et rentrais dans un bâtiment. J'en ressortais en moins de cinq secondes par le toit et tendis ma main vers le ciel. Je murmurais quelques mots comme pour m'aider à me concentrer, alors qu'une mini-sphère violette se forma au dessus. Très vite, elle gagna en volume, alors que je déclarais :


Hadō no gojū yon : Haien !

La précision, tel était mon domaine. Je lançais donc le hado en direction des jeunes femmes, légèrement à l'arrière pour que mon frère et le capitaine ne soient pas touchés par l'attaque. Combiné au kido de Luffy, cette attaque devait faire pas mal de dégâts auprès de nos adversaires. Sans relâcher ma garde, je sautais du bâtiment et me laissais tomber doucement jusqu'à atterrir sur le sol avec délicatesse, le tout, sans quitter nos adversaires des yeux. Ce combat allait être extrêmement difficile...

Je me plaçais à côté de mon frère, alors que mon collier, toujours présent dans la main qui ne m'avait pas servi à l'attaque précédente, se transforma en un katana exclusivement noir. Je respirais lentement, assez stressé par la situation, mais cela n'influait ni ma concentration, ni mes mouvements. Mon zanpakutô en main, j'étais prêt à toute riposte. Prêt à répondre à chaque attaque que ces femmes m'enverrait. Prêt à me battre, et plus fort qu'avant.. Mais quel était ce sentiment d'oppression ?


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Tsuyatsuya
Peuple
Peuple
Arashi Tsuyatsuya


Féminin Nombre de messages : 12
Âge : 224
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue0/0La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (0/0)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptySam 18 Juin - 18:07

Les humains tombaient ça et là, terrassés par les quatre femmes dont les existences étaient invisibles aux yeux de leurs victimes. Elles ne s’émouvaient de rien, ne laissaient transparaitre aucune émotion, comme si la vie d’un autre avait si peu de valeur qu’il n’était pas nécessaire de laisser transparaitre des sentiments pour eux.
Elles continuaient sans relâche leur besogne, ne rechignant pas à tuer femmes et enfants qui pouvaient passer à leurs portées. Cependant, loin d’être fou, les humains s’enfuirent… Apercevoir un voisin se faire trancher le torse n’incitait, il était vrai, que peu de monde à rester sur place. Les quelques personnes présentes sur les lieux déguerpirent à toute allure, cherchant un moyen d’échapper à ce phénomène meurtrier inexpliqué.

Soudain, une sphère de reiatsu apparut et s’écrasa non loin des quatre femmes, lesquelles restèrent de marbre face à cette attaque dépourvue de subtilité. Où pouvait donc se trouver le boulet qui arrivait à louper sa cible à seulement quelques mètres ? Si elles n’avaient pas été inquiétées outre mesure par le feu d’artifice, les quatre envahisseuses se retrouvaient désormais aveuglées par un rideau de fumée, ce qui aurait pu être fort contrariant. Mais elles affichaient toujours ce même air impassible, y compris lorsque un homme se jeta sur l’une d’entre elles, le zanpakutô prêt à pourfendre la damoiselle. Mal lui en prit. Une hache venait d’apparaître dans les mains de celle qui avait été prise pour cible, et elle répliqua instantanément, parvenant dès son premier geste à entailler le visage de l’imprudent qui s’était cru capable de la toucher avec une attaque si faible. De même, son coup de pied se perdit, et tout ce qu’il parvint à faire…C’était du vent.

L’excité fut rejoint bien vite par un homme d’apparence plus âgé, et surtout plus mature. Mais ses mots n’atteignirent pas les quatre femmes, qui ne comprenaient pas vraiment le sens de ces paroles. Car seul ou à plusieurs, ils allaient mourir. C’était la règle, c’était la loi dictée.

Alors que la femme fit disparaître son arme pour ne se retrouver plus qu’avec un bout de papier dans les mains, les trois autres s’approchèrent, unissant leurs mains. Dangereuses ? Elles l’étaient ! Mais elles ne purent user de leur pouvoir tout de suite, un sort de Kidô fusa vers elles. Encore un chieur ! Mais là encore, l’attaque fut réduite à néant. La quatrième des filles avaient vu venir le coup, et avait fait apparaître un bouclier, déjouant par la même occasion l’attaque.

Soudain, les trois filles formant un petit groupe libérèrent un gaz… Ou pour être plus précis, une sorte un parfum enivrant. Englobant les trois hommes à portée, les effets de celui-ci furent des plus surprenants : hallucination et crise de fou rire. Ce qu’ils pourraient voir ne dépendait à présent que de leur subconscient. Auraient-ils la force de résister à ces effets ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptySam 18 Juin - 19:42

    Après avoir attaqué la femme aux Origami, qui avait invoqué une hache pour se défendre et qui l'avait blessé au côté droit de son cou, Luffy se mettait sur ses gardes, tenant son Zanpakuto encore scellé avec ses deux mains, la lame pointée vers l'envahisseur. Il avait déjà affronté une femme envahisseur auparavant et il avait remporté la victoire avec les coups de mains de Nao et Tania. Cette fois, il était avec un capitaine, deux humains et son grand frère. Il avait confiance en eux, même s'il venait de rencontrer les deux humains. Quand à Kyoraku, il lui avait demandé des conseils pour draguer les filles quand le jeune Vizard était encore une jeune recrue de la 5e Division. A l'époque, il voulait faire plaisir à Yamiko, mais tout cela n'avait d'importance pour lui. Alors que Luffy était concentré sur le combat, même s'il gémissait encore de sa blessure au cou où le sang coulait, Kyoraku se mit devant lui en disant:

    « Yare yare...Calme, n'oublie pas que ces envahisseurs ont déjà causés beaucoup de soucis, alors essaye d'évaluer la force de ton adversaire avant de te lancer bêtement à l'attaque. Et n'oublies surtout pas tes alliés, sans qui tu ne gagneras pas. »

    Luffy sourit après que l'un des plus puissant et l'un faisant partie des anciens capitaine de la Soul Society dit ses paroles. Gardant le sourire et ayant un air confiant, le Vizard lui répondit:

    Je suis conscient du danger et de la force de ces envahisseurs. Mais, si je n'avais pas des allier autour de moi, je ne me serait pas jeter dans la bataille, car je sais qu'ils sont là pour me couvrir ou pour se battre à mes côtés. Au moins, j'en ai éloignée une des trois autres, je pense l'avoir assommé pendant un moment pour qu'on puisse s'occuper des autres. Mais, je ne pense pas que cela soit suffisant car il ne faut pas les sous-estimer. Ces gars-là ont vraiment des pouvoirs différents que les Shinigami, Arrancar ou Humain. J'ai l'impression qu'ils n'ont pas de cœur. Qui les a rendu comme ça ou les a crée?


    Pendant qu'il discutait avec Kyoraku, Takuma, qui était sur le toit, avait envoyé un Haien sur les filles. Mais, sous la surprise de Luffy, l'une d'elle créa un bouclier qui annula, non, détruisit le Kido. Et c'était la fille que le Vizard avait attaqué qui avait réduit le Haien en cendre. Elle semblait en bonne forme, comme si les attaques de Luffy ne lui avait rien fait. Cette fille était très forte. Takuma se mit près de son frère avec un katana noir qui devait sans doute lui servir de Zanpakuto. Seuls les deux humains manquaient à l'appel. Mais, c'était peut-être mieux qu'ils ne étaient pas là pour l'instant, ils pourraient venir au bon Timming. Là, Luffy avait un mauvais pressentiment lorsque trois des filles formèrent une sorte de gaz. Lorsque le Vizard voulait éviter, c'était trop tard. Il en avait déjà respiré un bon coup et il se senti très bizarre. Le gaz piquait les yeux de Luffy qui se les frottaient. Ouvrant les yeux après, derrière ce nuage de parfum, le jeune homme vit, les yeux écarquillés et avec stupeur, un de ces connaissances de sa vie de lycéen. Cet homme aux cheveux extrêmement roux avec une coiffure en hérisson. Les sourcils froncés en permanence et des yeux marrons, cela ne faisait aucun doute. Sous son uniforme de Shinigami, avec une sorte de couteau géant attaché à son dos, c'était bel et bien Kurosaki Ichigo qui se tenait là.

    Ichi...go? Qu'est ce que tu fais ici?


    Le rouquin ne répondit pas. Soudain, une buée de fumée entoura le Shingiami remplaçant qui changea de tenue. Luffy, encore surprit, regarda le nouveau costume d'Ichigo: une sorte de tenue blanc avec une cape et un casque de super-héro*. Il avait aussi un micro à la main. Déjà, Luffy avait commencé à pouffer de rire, le retenir était tout simplement impossible. Il trouvait ça bizarre qu'il se trouva, tout d'un coup, dans le champ de bataille et qu'il n'attaquait pas les quatre harpies. Mais, qu'il ait un micro avec lui....Ichigo serait un chanteur? Tout d'un coup, avec le micro, le rouquin chanta une chanson assez ridicule avec une voix d'un ivrogne, ce qui fit rire à haute voix Luffy. Le jeune brun en avait mal au ventre et il s'en roulait par terre, le Zanpakuto toujours à la main, en gigotant ses jambes et en mettant ses mains sur l'estomac. Ensuite, Aizen apparu à côté d'Ichigo et dansa à côté de lui en faisant des mouvements bizarre et en disant "Men".

    *Voici le costume:
    Spoiler:
    Voici le "Men"

    Et voici la musique:


[HRP: Je nomme officiellement ce post: Le post du fou rire XDD]
Revenir en haut Aller en bas
Kyoraku Shunsui
Capitaine de la 8ème division
Capitaine de la 8ème division
Kyoraku Shunsui


Masculin Nombre de messages : 66
Âge : 29
Double compte : Kensei Muguruma - Ex-Kyû Ban Taï Taïsho
Date d'inscription : 16/04/2011
Fiche Technique : Juste ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Katen Kyōkotsu
Niveau: Capitaine / LVL 15
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue1800/3600La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (1800/3600)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyMer 22 Juin - 13:45

Désormais la bataille était lancée, il fallait observer la situation, car une chose était sur, ces filles, ou du moins en apparence, semblait assez fortes, car aucune blessure ne leurs avait encore était causée. Il fallait agir avec prudence, non pas comme le jeune Luffy. Mais dans la partie, ils n'étaient pas que tous les deux, le jeune Takuma se joigna à la partie. Bien que les assauts des deux shinigamis éxilés fut un échec, c'était toujours une information de gagné. Prudence. Ce mot est le plus important pour commencer un combat contre un adversaire inconnu, sans quoi, les chances de mener à la victoire se voit réduites de manière importante. Kyoraku était le plus âgés, le plus expérimenté, et le chef d'équipe...Par conséquent, c'est lui qui devait orchestrer le combat, et tout le monde sait que cela n'est pas une envie de Kyoraku, cependant tout le monde sait également, qu'il mérite son titre de capitaine...

« Je suis conscient du danger et de la force de ces envahisseurs. Mais, si je n'avais pas des allier autour de moi, je ne me serait pas jeter dans la bataille, car je sais qu'ils sont là pour me couvrir ou pour se battre à mes côtés. Au moins, j'en ai éloignée une des trois autres, je pense l'avoir assommé pendant un moment pour qu'on puisse s'occuper des autres. Mais, je ne pense pas que cela soit suffisant car il ne faut pas les sous-estimer. Ces gars-là ont vraiment des pouvoirs différents que les Shinigami, Arrancar ou Humain. J'ai l'impression qu'ils n'ont pas de cœur. Qui les a rendu comme ça ou les a crée? »

Kyoraku entendit les paroles de Luffy, cependant avant même de pouvoir lui répondre, les envahisseurs avaient décidé d'agir. Kyoraku observa les compétences de l'ennemi, et leurs rapidités à incanter un sort de défense ou à faire apparaître une arme était fascinante...Mais Kyoraku remarqua ce morceau de papier qui resta entre les mains de la jeune fille qui fit apparaître le hache...Etait-ce là que se trouvait leurs pouvoirs ? Une sorte de Fullbring comme les humains ? Non, ce n'était pas ça, le fullbring utilise une chose de la vie courante en arme, mais ne transforme pas du papier en arme. En tout cas, il fallait être prudent avec ce papier. Puis trois des femmes joignirent leurs mains, derrière la quatrième, qui semblait prête à utiliser un bouclier...Ce n'était pas normal, il fallait rester sur ses gardes.

« Reste sur tes gardes, quelque chose arrive Luffy-kun »

A peine avait-il eu le temps de prononcer la fin de ses mots, qu'un gaz engloba Kyoraku, Luffy et Takuma. Premier réflexe, ne pas le respirer et l'éviter...Kyoraku avait déjà affronté le capitaine de la douziéme, et se rappelait donc ce fameux gaz empoisonné...Kyoraku ne pouvait dire s'il était parvenu à éviter à temps le gaz ou non, mais Luffy ne semblait pas l'avoir évité. Un gaz d'illusion, oui Kyoraku en avait la preuve...Luffy semblait voir Ichigo, pourtant il n'était pas là, et il se mit à rire tout seul. Kyoraku ne pouvait voir Takuma, mais il aperçut une chose d'anormal...Une tempête de pétales de cerisiers qui l'entoura petit à petit...Merde, il était touché.

« Yare yare...Je me suis fait avoir. Luffy-kun, Takuma-kun, restez sur vos gardes, c'est surement une illusion... »

Kyoraku était dans le doute complet. Il était plus logique que ce soit une illusion, mais cela pouvait aussi être une réel attaque de l'adversaire. Il fallait dans un premier temps savoir si c'était un illusion, et quel types d'illusion...Soit faible, soit forte, ce qui changerait considérablement les choses. Soit la vue seul était affecté, et donc il était facile de déjouer l'illusion, soit l'intégralité des cinq sens étaient affectés, et donc la situation était plus délicates. Mais en l'êtat, il était impossible de le dire. Tout ce que Kyoraku espérait, c'est que Luffy et Takuma ne se fassent pas avoir par l'illusion, et avec un peu de chance, Takuma n'était pas encore affecté et serait alors d'une grande aide.

Il fallait se concentrer, réfléchir, évaluer la situation, et surtout, ne pas perdre son sang-froid. Les pétales de cerisiers formaient un immense cylindre autour de Kyoraku, et se trouvaient à seulement quelques mètres...Tant pis, il fallait se tenir prêt du mieux que possible, et donc libérer son zanpakuto et le mieux à faire. Il croisa alors le fer de ses deux zanpakuto, puis prononça la phrase magique.

« Qu'avec ce vent de fleurs hurle le vent divin, qu'avec ce vent céleste ricane l'enfer ! »


Katen Kyôkotsu était libéré, et avec ces techniques..spéciales, cela aiderait peut-être à prendre l'avantage, qui sait. Kyoraku, était prêt à l'attaque de l'adversaire, il était sur ses garde, espérant que ses deux équipiers en fasse de même.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyMer 22 Juin - 15:07


Mon kido n'avait pas été d'une très grande utilité, ces filles l'avaient balayé en une fraction de secondes sous mon regard étonné. Mais de là, elle n'avait pas cessé leurs actions, et avaient composé une sorte d'incantation gestuelle. Peu après cela, elles avaient libéré une sorte de gaz. Le premier réflexe que j'avais eu était de ne pas respirer, et je pus donc observer les évènements depuis l'extérieur. Mon intuition me disait que je devais m'éloigner d'ici et observer avant de revenir à l'assaut.

Ce que je fis, évidemment, car c'est d'un puissant bond que je m'extirpais de ce nuage de gaz et observais ce qu'il se passait. Luffy s'était soudainement lancé dans un fou-rire et ne pouvait plus s'arrêter, c'était un fait. Kyôraku n'avait pas bougé de sa position, donc je ne pouvais pas savoir s'il avait été englobé par ce gaz. Si j'en déduis par ce que je vois, ce gaz doit procurer des sortes d'hallucination ou autre chose. Ce qui est certain, c'est que cette substance ne semble pas le moins du monde naturelle.

Ne bougeant pas, je garde les yeux fixés sur les femmes présentes. Après tout, il ne faut jamais quitter du regard l'ennemi, on apprend ça à l'académie des shinigamis. Même si j'avais déserté depuis plusieurs années cet endroit, il se trouve que je me souviens parfaitement de ses enseignements. Soudainement, Kyôraku commence à prendre la parole, demandant à mon frère de rester sur ses gardes. C'est seulement après avoir dit qu'il s'était fait avoir que je me déconcentrais un instant, c'était très mauvais.

Si le capitaine avait été pris, notre force de frappe baissait grandement. De plus, il était celui qui avait pour but de nous commander et donc, de choisir notre stratégie. Le perdre serait vraiment bouleversant pour Luffy et moi, et pour le Goteï 13 accessoirement. Je ne savais pas que faire, la surprise m'avait paralysé en cet instant. Je soupirais puis me redressais, il ne fallait pas que je me dégonfle cette fois. Je devais me battre, car j'étais là pour ça, car j'étais là pour défendre cette ville ! C'était mon devoir.

Mon regard changea soudainement, devenant plus déterminé, alors que mon reaitsu accordait une légère sensation d'oppression aux personnes présentes. Concentré, mon reaitsu au sol tournoyait autour de mes pieds. Que je sois pris ou pas dans cette chose n'avait aucune importance, bien que j'espérais m'être éloigné à temps. En tout cas, j'avais un plan pour tenter de sortir mes subordonnés de ce mauvais pas, et pour ce, j'allais devenir un peu plus sérieux, et je devais libérer mon zanpakutô.


- Ikkuso... Kurogetsu !

Je levais ma lame à l'horizontal devant moi, mes deux mains tenant la lame, juste avant de prononcer ces mots. Cela fait, une lumière noire envahit ma lame qui disparut après que cela ait été fait. Des gants étaient apparus sur chacune de mes mains, les recouvrant jusqu'à mes poignets. Un "X" était visible sur le revers, bien que je doute qu'il représente quelque chose en particulier. Je serrais les poings alors que mon reaitsu se concentra autour de mes gants, et je fixais mes deux subordonnés.

- Désolé, Luffy, Capitaine... Je vais essayer de vous sortir de cette illusion.

Tendant mes bras en arrière, mon reaitsu m'expulsa entre Luffy et Kyôraku ; alors que je freinais soudainement. Je mis un coup du revers de ma main au Capitaine, qui ne lui décrocha apparemment aucun cri. N'ayant pas utilisé ce shikai souvent, je ne savais pas si ma force avait augmenté, mais je savais que ce coup était assez suffisant pour lui provoquer une douleur. Mais dans ce cas, la plus petite des douleurs, juste assez pour le sortir d'une illusion. Cela n'était pas suffisant pour le blesser physiquement.

Je tombais alors sur mes pieds, et envoya mon poing frapper la joue de Luffy, mettant exactement la même puissant dans le coup que j'avais donné. J'espérais avoir pu faire quelque chose contre ce gaz, et surtout, ne pas y être tombé. Ayant attendu qu'il se soit dissipé pour frapper, j'avais peu de chances d'avoir été atteint, mais je savais que ma vitesse n'était pas du tout suffisante pour échapper à un piège pareil. Malgré tout, peut-être avais-je eu un peu de chance et réussit à faire cela, qui sait.

Je m'expulsais à nouveau en arrière et atterris sur mes pieds après un dérapage sur un mètre. Je me retrouvais donc quatre mètres derrière Luffy et Kyôraku, espérant que cela avait été suffisant pour les tirer de ce mauvais sort. Le reaitsu autour de mes gants s'évanouit, puis je posais mes mains sur mes genoux sans quitter des yeux l'ennemi. C'était vraiment épuisant de combattre de cette façon, et dire que je venais d'activer mon shikai. Décidément, jusqu'où le pouvoir des zanpakutô s'étendaient-ils ?


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Tsuyatsuya
Peuple
Peuple
Arashi Tsuyatsuya


Féminin Nombre de messages : 12
Âge : 224
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue0/0La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (0/0)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyMer 29 Juin - 14:37

L'attaque avait bien fonctionné. Après que les trois filles eurent diffusé leur gaz, il était certain que l'un des trois adversaires auraient été touché. Et ce fut le cas. Un jeune Shinigami tomba à la renverse, se pliant et se tordant de rire. Touché par les effets du gaz, il était impossible qu'il s'en remette rapidement. Ce gaz provoquait à la foi des illusions et un fou rire incontrôlable.

La scène en devenait presque ridicule. L'un d'eux était à terre, rigolant. Un autre se tenait immobile. Il contenait sûrement les effets du gaz, par un contrôle de soi impressionnant. Le dernier qui était dans la bataille s'était éloigné, et avait ainsi esquivé les effets nocifs du gaz. Mais malheureusement pour lui, il s'était rapproché pour donner deux coups à ses coéquipiers. S'ils se tuaient entres eux maintenant...

Les trois filles se tenaient toujours au même endroit, immobiles. Le gaz prenait de plus en plus d'ampleurs, empêchant les adversaires des quatre jeunes filles de respirer normalement. Les coups de poings avaient été inefficaces, et dans le cas de celui qui semblait être le plus puissant, ça n'avait fait qu'empirer les choses. Il avait perdu sa concentration, et se trouvait maintenant à terre, la bouche ouverte qui laissait s'échapper un rire hystérique.

Le premier touché, après avoir été blessé au cou et maintenant à la joue. Mais il ne pouvait s'empêcher de rire, malgré la douleur. Les trois jeunes filles se séparèrent, et s'approchèrent chacune d'elle contre un adversaire. A terre, ils étaient impuissants. La rousse s'approcha du premier à avoir été atteint par l'attaque. Elle ouvrit sa main, dans laquelle poussa une fleur rouge. En quelques secondes, elle avait fleurit pour commencer à se faner. Un gaz rougeâtre se libéra et entoura le jeune combattant, qui commença à tousser, tout en rigolant. Satisfaite, elle sauta en arrière, et reprit sa place aux côté de la femme aux origamis.

La femme à la grande robe blanche, sauta pour arriver aux côté de l'homme le plus puissant du groupe. Elle posa son doigt sur le bras de son adversaire, sur lequel poussa une petite fleur. Elle fit de même que la première, sauta en arrière, et reprit sa place. La fleur qui se trouvait sur le corps de l'homme était fermée. Mais elle était plantée dans le bras de cet homme. Il était impossible de l'enlever sans arracher des muscles par la même occasion. Elle s'était implantée en quelques secondes, s'enfonçant de plus en plus au cœur des vaisseaux sanguins. Les racines trouvait leur nourriture dans le sang de l'homme, toujours prit de l'illusion.

Quand à la dernière femme, blanche de peau, ne prit pas le risque de s'approcher si prêt de ses adversaire, bien qu'ils soient impuissants. Elle souffla sur la paume de sa main, d'où s'échappa des dizaines de pétales rouges sangs. Elles se collèrent sur la peau du jeune homme aux yeux orangés. Les pétales s'accrochèrent à la peau, et brulèrent la peau du jeune homme. La femme s'éloignant, rejoignant celle qui semblait jouer le rôle de leader. Les pétales s'enfonçaient dans la peau, laissant à la place des sortes de troues béants. Elles étaient sûrement constitués d'un fort acide...

Les trois Shinigamis étaient dans une mauvaise passe... Le gaz prendrait bientôt fin, mais prendrait-il fin avant qu'ils ne meurent ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyMer 29 Juin - 15:46

    La situation ne faisait plus que s'aggraver qu'autre chose. Luffy avait été pris dans l'illusion et voyait Ichigo chantait une drôle de chanson avec une intonation de voix plutôt surprenante de sa part, en portant un costume blanc de super-héro. Aussi, il y avait Aizen qui dansait de façon bizarre en criant Men et cela cassait l'image du méchant ex-capitaine de la 5e Division. Enfin, rien que le fait qu'il était un binoclard cassait déjà son image, mais là c'était pire. Bien qu'il rigolait comme un taré, Luffy avait remarqué que c'était une illusion et cela depuis l'instant où Aizen était apparu. Ce dernier était à la Dimension Royal, cherchant à devenir Roi et il n'avait aucune raison d'être sur Terre. En plus, Ichigo n'était pas du genre à chanter aussi mal, même si le Vizard ne l'avait jamais entendu chanter, mais on s'en foutait des détails. Au moins, Luffy avait profité de se moquer d'Ichigo et d'Aizen pour une fois, voilà pourquoi il n'avait pas chercher à s'en foutre et de se battre. Enfin, il fallait passer aux choses sérieuse...

    Soudain, Takuma apparu à côté de lui et le frappa sur la joue. Pourquoi il avait fait ça? Peut-être qu'il voulait le guérir de son hallucination, mais cela avait échoué. Enfin, heureusement que le poing du frangin ne faisait pas trop mal, il avait juste laissé la joue de Luffy rouge, mais c'était pas grave, sans rancune. Puis, tout d'un coup, l'une des quatre fille, la rousse, fit apparaitre une fleur rouge qui flânait très vite, mais qui échappa un autre gaz qui faisait tousser Luffy. Cette fois, il avait retenu sa respiration, mais le gaz était entré dans ses narines. Elles étaient très fortes ces filles, avec leurs gaz. Était-ce là leur pouvoir? Mais, du gaz restait du gaz et le gaz pouvait disparaitre très facilement, mais pas les effets. Ayant marre de voir la vue d'Aizen, Luffy planta la lame de son Zanpakuto dans sa main gauche, tout en toussant. Après avoir enlever son arme, il mit cette main blessée devant son visage puis sortit son masque de Vizard, avec un chapeau de paille qui apparaissait en même temps. Il fit un long saut pour pouvoir sortir du nuage gazeux, tendit son poing droit, la lame du Zanpakuto placé horizontalement vers la gauche, puis dit:


    Hadō no gojū hachi : Tenran

    Une énorme tornade apparu depuis son poing et balaya toute la fumée de gaz que les femmes avaient provoqué. Il fallait, à présent, faire en sorte qu'elle ne puissent pas en produire d'autre. Pour cela, Luffy fonça droit vers les quatre, en continuant de tousser, ce qui enlevait le côté classe du moment, et tendit sa main gauche vers les miss gaz.

    Bakudō no rokujū san : Sajo Sabaku

    Une chaîne jaune enchaîna les quatre filles. Elles étaient immobilisées, mais vu leur force, cela n'allait pas tenir longtemps. Il fallait que le Capitaine Kyoraku fassent quelque chose, mais il était mal en point à cause d'une fleur qui avait poussé sur son bras. Il cria alors à Takuma:

    Takuma! Utilise un Bakudo pour les retenir d'avantage! Je risque d'être long.

    Luffy se concentra, levant sa main gauche vers les filles. Il récita une incantation avant de lancer sa prochaine et dernière attaque de ce tour:

    Ô souverains… Ô masques de chairs et de sang… Ô univers entier… Ô battement d'ailes… Ô toi qui porte le nom d'humain ! Sur le mur de flammes indigo, grave un lotus double… Attends dans le ciel l'abysse de l'incendie…Hadō no nana jū san : Sōren sōkatsui!

    Une puissante boule de feu de couleur bleuté, non, même deux boules consécutives apparurent depuis la paume de sa main gauche et explosa à l'impacte des filles ou autre chose. Soit, elles avaient réussi à se défaire des Bakudo juste avant, soit cela n'avaient aucun effet ou soit elles se l'étaient prisent mais que cela n'était pas grave. De toute façon, la fille au Ogami n'avait presque rien eu face au coup de pied que Luffy lui avait donné tantôt. Par contre, celui-ci continuait de tousser et la fatigue prenait le dessus, mais ce n'était, enfin, c'était ce qu'il essayait de se dire. En tout cas, c'était un sacré désavantage pour lui, il devait compter sur Takuma et Kyoraku pour la suite.


[HRP: Kyoraku étant absent pendant 3 semaines, on passe son tour, alors Takuma ou un autre peut posté]

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyMer 29 Juin - 16:50


Mon plan avait été d'un échec total, et il avait même eut l'effet inversé. Le Capitaine Kyôraku avait perdu sa concentration suite au coup porté, et il était entré dans un fou rire total. Je serrais mes poings, jamais je ne m'étais senti plus inutile. Alors que je pensais que ce combat n'était pas en notre faveur, Luffy balaya d'un kido toute la fumée, m'empêchant d'être à mon tour plongé dans ce sortilège. Toutefois, les femmes passèrent à l'assaut à grande vitesse. D'abord mon frère qui se mit à tousser.

C'était là les limites de leurs pouvoirs ? Non, il devait y avoir quelque chose d'autre... le Capitaine Kyôraku fut aussi touché par un sortilège, une fleur ayant pris place sur son bras, mais rien ne se passa. Faire pousser des plantes ou faire tousser la personne, était-ce tout ce qu'elles pouvaient faire ? Je restais sur mes gardes, prêt à parer toute attaque. Cependant, ce n'est pas véritablement une attaque mais des pétales qui vinrent se coller à ma peau. Je tentais tant bien que mal de les retirer, mais ce fut en vain.

J'eus juste le temps de reculer, laissant mon bras gauche en protection, les pétales vinrent se coller en grande partie à ce dernier. Hormis une sur ma hanche, aucune autre n'avait réussi à toucher le reste de mon corps. Soudain, je sentis que ma peau commençait à me brûler, et très vite, cette attaque laissa place à des trous qui rendirent rapidement mon bras inutilisable. Je serrais les dents pour ne pas gémir sous la douleur mais pointais ma main vers les femmes, parlant d'une voix mélodieuse,


- Bakudō no kyū : Hōrin !

Suite à ce qu'avait dit Luffy, je lançais ce kido en guidant ce lasso de feu de telle sorte à enrouler ces filles dedans. Je ne savais pas si cela allait tenir, et j'en doutais fortement à vrai dire, mais il fallait juste qu'il gagne du temps. Je tirais sur le lasso pour resserrer l'étreinte, et la sensation éprouvée au niveau des mains me confirma qu'elles étaient prises dans l'attaque. J'espérais ne pas faire de nouveau de choses inutiles, alors je levais tant bien que mal mon bras droit, malgré la douleur éprouvée.

- Kurotama !

Prononçais soudainement d'une voix haute afin de faire abstraction de la douleur. Je levais alors d'un coup mon bras malgré les blessures, une sphère noire apparut au bout de mon index tendu en leur direction. Soudain, elle fonça vers elles, et des dizaines et des dizaines de sphères de ce genre filèrent, les frappant de plein fouet. La technique arrivant à son terme, je concentrais mon énergie et une sphère plus puissante fila vers la femme qui m'avait attaqué, la touchant de plein fouet.

Un petit nuage de fumée apparut alors, mais nous laissant distinguer les silhouettes de nos adversaires. Une, deux, trois, et quatre... elles étaient toutes présentes apparemment, c'était un bon signe. Bien que j'avais désormais une grande envie de m'enfuir loin d'ici, je me devais de protéger Karakura, et je décidais donc de faire face. Mon bras blessé retomba vers le sol, maintenant arrivé à ses limites. Je tirais une nouvelle fois sur le lasso pour vérifier mon emprise avant qu'elle ne lâche, bientôt...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Daï
Fullbringer / Draconien
Fullbringer / Draconien
Daï


Masculin Nombre de messages : 103
Âge : 29
Double compte : The National Kid
Date d'inscription : 12/09/2010
Fiche Technique : Mera!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ryû no Maho / Ryû no Mârku
Niveau: Humain Surpuissant / LVL 14 (lvl uped)
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue9500/9700La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (9500/9700)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyLun 4 Juil - 9:56

La réunion qui s'était déroulée auparavant avait permis à Daï de faire connaissance avec les membres de son futur groupe composé par Rukia.Il y avait tout d'abord le Capitaine de la 8ème division qui avait l'air baba cool avec sa veste couverte de pétales de fleurs et sa barbe mal taillée.Kyôraku Shunsui qu'il s'appelait et il serait le chef du groupe,quoi de plus logique vu son haut rang...Ensuite m'sieur Kyôraku devait avoir sous ses ordres 2 Shinigami,des frères semblait-il : l'un se nommait Luffy et l'autre Takuma.Notre jeune graine de héros avait déjà eu à faire avec Luffy mais la lutte s'arrêta bien vite une fois que Daï prit conscience de son erreur de jugement vis à vis du jeune Vizard.Enfin pour finir,le dernier membre du groupe s'appelait Fubuki,un humain doté de pouvoirs comme lui mais surement totalement différents des siens.
Une fois le groupe composé et que chacun ait pris connaissance des autres,une alerte fut donnée : un groupe d'envahisseurs venait d'apparaitre.Le Capitaine Kyôraku prit les commandes,envoyant son groupe pour les stopper.Seulement voila,Daï n'avait pas encore retrouvé tous ses moyens après son combat acharné contre Krieg et il perdit rapidement de l'allure ainsi que ses camarades ce qui le fit arriver plusieurs minutes après eux sur le champ de bataille.Par prudence,il dissimula son énergie spirituelle,ne sachant pas sur quels types d'ennemis il pourrait tomber,et jaugea la situation depuis son perchoir - le toit d'un immeuble - qui ne semblait guère brillante : les ennemies n'étaient que quatre mais elles opposaient une farouche résistance
.

On peut dire que j'ai eu de la chance sur ce coup,elles ne doivent pas s'attendre à ce que je débarque.Elles semblent immobilisées pour le moment donc autant en profiter pour me rapprocher et continuer d'observer la situation.Pourvu que mes vieilles blessures ne se rouvrent pas,ça le ferait pas sinon...

Descendant de son piédestal,le jeune garçon réduisit la distance avec ses camarades et du combat tout en masquant son reiatsu.Même l'environnement était de son côté car avec toute la fumée née des combinaisons d'attaque,il n'était pas visible du tout.

(post court et tout pourri,désolé u_u)
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Tsuyatsuya
Peuple
Peuple
Arashi Tsuyatsuya


Féminin Nombre de messages : 12
Âge : 224
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue0/0La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (0/0)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyMer 13 Juil - 23:45


Les quatre jeunes femmes se trouvaient au même endroit que précédemment. Après avoir lancé leurs curieuses attaques, elles s'étaient réunis au même endroit. Pour les combattants qu'elles affrontaient, cette position semblait vraiment stupide. Il était facile de les atteindre. Elles étaient là, face à eux, comme si elles attendaient justement le moment fatidique. Mais les combattants ne prirent pas le temps de réfléchir.

Une fois libéré du gaz hilarant, ils se jetèrent tour à tour sur les jeunes femmes. Du Kidô, des attaques en Shikai, les offensives fusaient. Mais le plus puisant d'entre eux ne se rendait pas compte que la fleur progressait dans son corps. Plus il bougeait, plus la petite fleur prenait racine. Celles-ci, d'ailleurs, se trouvaient entièrement dans son bras. Quand à celui qui s'était prit les pétales, les brûlures ne cicatrisait pas. Le sang coulait lentement le long de ses bras, comme l'eau déborde d'une fontaine.

Ils se jetèrent aveuglément sur leurs adversaires. Puis, sûrs d'eux, observèrent le nuage de poussière retomber. Ils purent admirer quatre feuilles blanches en papier tomber au sol, brûlant à petit feu. Elles n'étaient plus là.

Surpris, ils pouvaient regarder aux alentours. D'autant plus qu'un nouvel arrivant faisait son entrée. Vaillant, c'était un jeune humain. Il semblait déjà affaibli, un énorme désavantage dans un combat qui semblait avoir très mal commencé. Les sorts d'entraves, les boules de feu, les sortes de laser noirâtre avaient échoué. Leurs efforts semblaient être vains.

Tout à coup, alors que les quatre défenseurs de Karakura étaient sur la défensive, poussa des centaines de fleurs au sol. Rouge et noir, elles reflétaient une âme maléfique et diabolique. En l'espace d'une seconde, elles avaient atteint la taille d'un immeuble, construisant ainsi une prison végétale. Impossible de détruire les tiges, elles étaient bien trop solides. Tous, sans exception, étaient maintenant enfermés. Vulnérables, ils purent admirer une ombre passer au dessus de la cage.

L'image était grotesque. Une sorte de dragon en papier flottait au dessus d'eux. Ils auraient pu rire s'ils ne l'avaient pas vu cracher... des papiers. Non c'était en fait encore plus ridicule. Pourquoi un dragon cracherait du papier ? Et en effet. Les papiers touchèrent le sol, les murs. Ils y en avaient des centaines. Et, une fois au contact du sol et des Shinigamis, ils explosaient. Des centaines de petits papiers tombaient du ciel, telle la pluie sur le Monde Réel. Ce qui était d'autant plus curieux, était que les plantes ne s'abimaient pas...

Impossible de monter aussi haut... Ils étaient littéralement pris au piège, sans voir leur adversaire.


Niveau du trio : LVL 11 chacune.


Dernière édition par Arashi Tsuyatsuya le Sam 20 Aoû - 8:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 14 Juil - 12:13


    Bon sang! Purée de Pomme de Terre! Mille millions de mille Sabord! Par la barbe de Merlin! Damnation!

    Après que Luffy ait fait des enchaînements avec le Kido, Takuma fit une attaque de Shikai pour donner le coup de grâce. Mais, lorsque l'écran de poussière dû aux attaques précédentes fut dispersé, le groupe remarqua que les filles n'étaient que des leurres, des papiers qui s’enflammait. Le Vizard avait un regard écarquillé sous son masque blanc qui montrait sa surprise. Il s'attendait à ce que les filles étaient touchées et blessées, mais il leurs avaient fallu un petit tour de passe-passe pour s'en échapper. De plus, elles avaient disparu. Impossible d'arriver à sentir leurs présence. Était-ce terminé? Non, c'était trop facile. Alors que Luffy était sur ses gardes, des centaines de fleurs sombres et écarlates à la fois poussèrent sur le sol jusqu'à atteindre la taille d'un immense immeuble. Et voilà, il n'y avait aucune échappatoire. Mais, au moins, ces envahisseurs étaient plus préoccuper par le groupe que par les autres humains.

    Le jeune Vizard se demandait comment allait Dai, l'humain qui l'avait attaqué. Il était blessé, alors Luffy lui avait dit de rester en retraite jusqu'au bon moment. Cependant, l'heure n'était pas aux inquiétudes envers les autres, mais le jeune homme devait s'inquiéter pour lui. Lorsqu'il leva la tête, il aperçu un dragon fait en papier qui crachait....des papiers explosifs! Luffy se mit à courir le plus vite possible pour éviter les "bombes" qui tombaient du ciel. Mais, où étaient passées les quatre harpies? Seraient-elles à l'intérieur du dragon en papier? Damnation! La situation ne tournait pas en faveur du groupe. La cage végétale diminuait leur champs de mouvement et la facilité d'esquiver les papiers explosifs. C'était alors qu'une idée vint traverser l'esprit de Luffy! Et si, par plus hasard, ces explosifs pouvaient détruire les tiges des fleurs?

    Alors qu'il réfléchissait sur la question, il se prit une explosion sur la figure et cela stoppa sa course. Et le dragon l'avait remarqué, alors il lui envoya plus de papier explosif. Cependant, Luffy avait toujours son masque de Vizard, sa vitesse avait augmenté! Il usa alors d'un Shunpo pour disparaitre aux yeux de l'ennemi. Il réapparut juste sur son dos et attendait que le dragon recrachait des papiers pour pouvoir faire ça:


    Bakudō no yon : Hainawa

    Une corde jaune relier la gorge du dragon et le poignet de Luffy. Alors que le monstre en papier crachait du papier, le Vizard tira sur la corde pour que les explosifs touchaient les tiges des fleurs. Il continuait de galopait sur le monstre pour pouvoir le manipuler le temps que ses camarades l'attaquèrent. En même temps, il enleva sa cape noir qui le gênait. Celle-ci fit de l'ombre sur le reptile volant en papier, mais Luffy s'en fichait. Qu'allait-il se passer ensuite?


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Daï
Fullbringer / Draconien
Fullbringer / Draconien
Daï


Masculin Nombre de messages : 103
Âge : 29
Double compte : The National Kid
Date d'inscription : 12/09/2010
Fiche Technique : Mera!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ryû no Maho / Ryû no Mârku
Niveau: Humain Surpuissant / LVL 14 (lvl uped)
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue9500/9700La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (9500/9700)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyVen 19 Aoû - 15:09

Nota : je tiens à signaler que dans mon précédent post je ne suis pas censé être visible ni détectable.De plus,mes vieilles blessures ne sont plus qu'internes,de l'extérieur tout va presque bien.Enfin,en ce moment,je ne porte ni arme ni armure.Merci aux Enva de corriger svp Smile.
Sinon j'ai contacté Kyoraku avec mon compte principal (ça fait + d'effet de voir un nom en rouge que en marron^^) et apparemment il passe son tour donc j'enchaine.Dsl pour l'attente)

S'avançant toujours prudemment dans le nuage de fumée,Daï ressenti un changement dans les reiatsu ambiants,surtout au niveau des 4 femmes qui attaquaient cette zone.En effet,leurs énergies spirituelles s'étaient subitement volatilisées.Le panache de fumée finit par s'estomper lentement,obligeant le jeune humain à se cacher derrière un bâtiment pour continuer d'observer la situation et celle-ci n'était guère brillante,au contraire,elle s'aggrava davantage : alors que M'sieur Kyoraku et ses alliés restaient sur leurs gardes,des nombreuses roses sortirent de terre,rouges et noires à l'aspect vraiment malfaisant.En moins de temps qu'il ne faut pour le dire,elles se propagèrent,gagnant de l'espace et surtout une taille impressionnante jusqu'à entièrement recouvrir la zone de combat,l'enfermant dans une sorte de prison végétale aux parois à l'apparence solide.Tentant un Mera sur une situé juste à ses côtés,Daï constata et confirma bien qu'elles étaient vraiment résistantes.Comme si cela ne suffisait pas,des feuilles de papier se mirent à tomber du ciel tel la pluie.Au contact du sol celles-ci se transformèrent rapidement en ...explosions?!Et sacrément puissantes en plus!
Levant les yeux vers le ciel,le jeune héros ne put réprimer un gloussement en voyant la provenance de cette pluie de cellulose : un dragon en papier qu vomissait des pages et des pages,c'était d'un grotesque...mais efficace.La créature ailée était très haut dans le ciel,impossible d'y aller en sautant.Évitant les souffles des explosions en bondissant à gauche ou à droite,Daï finit par sortir de sa cachette et constata la suite des opérations : Luffy venait de lancer un sort d'entrave sur le dragon au niveau du cou pour le forcer à diriger ses feuilles vers les tiges de la prison.N'avait-il pas vu que celles-ci ne s'abimaient pas?Mais peut-être que si ses efforts continuaient il obtiendrait un résultat positif.M'sieur Kyôraku avait une fleur étrange sur le bras et celle-ci semblait progresser à vue d’œil sur son corps,quand à Takuma il saignait abondamment.
Une fois toutes ces données compilées,Daï décida enfin de passer à l'offensive pour tenter de soutenir ses compagnons d'infortune.Bondissant à pieds joints depuis son point d'ancrage,il se retrouva au-dessus de ses camarades qui l'aperçurent enfin.Tendant sa main droite,celle-ci s'embrasa avant se concentrer sur son index et de prendre pour cible le Capitaine de la 8ème Division.


Je vais pouvoir juger des mes progrès en situation réelle.
GIRA! (Crame)


Le rayon d'énergie atteignit sa cible rapidement et avec une précision chirurgicale,juste au niveau du bras infecté.Le Capitaine disparut dans les flammes mais celles-ci étaient bien sur d'une puissance largement inférieure à la sienne mais suffisante pour brûler cette plante parasite sans pour autant blesser l'hôte.Se retournant vers le Vizard,Daï s'exclama d'une voix assez forte pour se faire entendre malgré les déflagrations environnantes.

Luffy,continue à bombarder les tiges même si celles-ci semblent tenir il doit forcément avoir un moment où elles lâcheront!Quant à moi,je m'occupe des feuilles de papiers restantes!Protégez-vous,ça va swinguer!

Car en effet,même si Luffy l'en empêchait pour le moment,le dragon avait vomi des feuilles qui se répandaient partout dans l'étroite surface et si celles-ci se rapprochaient trop,ils seraient tous pris au piège.Brandissant ses deux mains vers les cieux,Daï concentra son reiatsu alors qu'une fine brise se leva autour de lui.

Retour à l'envoyeur mes jolies!
BAGIMA!!! (Super tornade de vide)


Une large tornade jaillit de ses deux mains,emportant les feuilles de papiers vers le ciel et le dragon qui se prenait pour le maître des lieux,créant une gigantesque explosion autour du monstre ailé.De plus,cette tornade n'était pas ordinaire car elle possédait un effet supplémentaire dévastateur : l'effet de kamaitachi (lame de vent).Si les feuilles ne pouvaient pas brûler,il pouvait toujours les découper grâce au vide produit,et peu de choses sont capables de résister à des lames de vide.Tout en maintenant sa tornade de niveau élevée en position,le néo héros se demandait tout de même où était passé l'ennemi.S'il pouvait être dissimulé dans la créature volante,le groupe pourrait bien faire d'une pierre deux coups...

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Tsuyatsuya
Peuple
Peuple
Arashi Tsuyatsuya


Féminin Nombre de messages : 12
Âge : 224
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue0/0La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (0/0)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptySam 20 Aoû - 8:43

Alors que les combattants se retrouvaient enfermés dans une prison végétale, le dragon descendait petit à petit. Furieux, il lançait sur ses adversaires des boules papier explosives. Une image qui semblait grotesque. Mais ces boules de papier, à l'allure inoffensives, s'avéraient être sacrément efficaces. Les explosions détruisaient le sol, créant ainsi des troues. Les Shinigamis en bas esquivaient, sautaient. Ils semblaient danser. Celui qui restait invisibles aux yeux des envahisseurs s'en sortait bien lui aussi. Finalement, cette attaque qui semblait dévastatrice ne faisait pas autant de dégâts que prévus.

L'un deux prit l'initiative d'attaquer cet étrange montre. Il utilisa un sort qui fit apparaître une corde jaune. Celle-ci emprisonna le dragon, et l'obligea à descendre vers le sol. Enragé, la bête se débattait, et envoyait des boules de papiers contre les parois. Les explosions ne semblaient pas détruire leur prison végétale, mais avaient quand même un impact important. En effet, les tiges gigantesques présentaient maintenant des troues noirâtres. L'épaisseur de cette prison était impressionnante.

Puis, ce fut le tour d'un attaquant invisible de s'attaquer au dragon. Furieux, il l'envoya valser vers les hauteurs. Par la même occasion, des lames invisibles déchiraient le papier en petit morceau. Et rapidement, le dragon ne fut qu'un vulgaire morceau de papier. Ils étaient bien plus puissants que ce que pensaient les quatre jeunes femmes.

Quelques secondes après que le dragon fut détruit, une pluie de papier tomba au sol. Cela ressemblait plutôt à de la neige, mais le décor était extraordinaire. Mais pas le temps de faire attention à la beauté environnante. Un combat était engagé, et les quatre jeunes femmes ne s'avoueraient pas vaincues. Et évidemment, le combat continuait. Alors qu'ils avaient eu quelques minutes de répits, des centaines d'oiseaux de papier fonçaient droit sur eux. Enragés, ils piquaient les Shinigamis de leur bec de papier. Cela pourrait semblait inoffensif, tout comme le dragon, mais non. Ils étaient violents, et blessaient sérieusement leur adversaire. Mais ce n'était pas tout. Comme si ce n'était pas suffisant, les quatre jeunes filles étaient toujours invisibles aux yeux des shinigamis. Où étaient-elles ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptySam 20 Aoû - 14:49

Alors que Luffy s'amusait à chevaucher le Dragon en papier à l'aide du Kido, Dai sortit de sa cachette. Le jeune humain avait tenté de brûler les tiges qui emprisonnaient le Vizard, le frère de celui-ci et le Capitaine de la 8e Division, mais ses efforts étaient vain. Ces tiges étaient vraiment coriace. Pourtant, les bombes du Dragon semblaient faire effet. Alors que Luffy se concentrait sur ce qu'il faisait, la voix de son Hollow Intérieur traversa son esprit:

Il est temps....

Le Vizard prit un air surpris. Il ne s'attendait pas à ce que son Hollow Intérieur communiquerait avec lui dans un moment pareil. A cause de cela, Luffy perdit sa concentration. Dai envoya une sorte de tornade tranchante vers le dragon, ce qui provoqua une explosion. Le Vizard tomba dans le vide, avec la "neige" provoquer par les feuilles. Pour lui, le temps s'était ralentit. Ses yeux étaient vide, comme s'ils ne montraient aucun signe de vie. Peu à peu, il sa vue devint flou et perdit connaissance.

Au Monde Intérieur

Luffy avait toujours la sensation de tomber dans le vide. Son corps était lourd. Il voulait demander de l'aide au fond de son cœur, mais il savait que cela ne servirait à rien. Il se rappela du rêve qu'il avait fait, avant sa rencontre avec Dai. Tous ses amis, Kazuo, Yinoa, Tania, Rukia, Ichigo et Yamiko le regardaient comme s'il était un monstre. Il les dégoûtait, les répugnait. A quoi cela servirait d'avoir un monstre comme ami? Les monstres ne sont que des armes, propageant la destruction. Personne ne les considérait comme étant ami. Cependant, Luffy n'était pas un monstre. Du moins, c'était ce qu'il tentait de se dire. Pourtant, il avait tué ses amis d'enfances du Rukongai. Il n'avait rien pu faire pour les protéger. Mais, est-ce qu'il en avait envie, à ce moment là? Il ferma ses paupières pour méditer sur la question. Peut-être qu'il voulait être seul, en fin de compte. A quoi ça sert les amis? L'amitié n'existait seulement pour les profils des autres. Si les gens aidaient les autres, c'était pour pouvoir gagner leurs confiances. Pourquoi Luffy avait cette façon de penser?


Il ouvrit ses yeux. Le ciel était noir. Est-ce que la jour et la nuit existait dans le Monde Intérieur des Shinigami? Le jeune homme se leva et vit qu'il était sur l'épave d'une embarcation en train de voler. Il était choqué et surpris de ne pas se trouver sur le grand bateau avec la pelouse verte sur le pont et l'océan bleu à l'horizon. Maintenant, il n'y avait que des ruines et le néant. Luffy regardait de gauche à droite, puis ce qu'il y avait au-dessus. L'épave semblait voler dans l'espace. Il restait des débris en bois au dessous de la plate-forme où se trouvait le jeune homme. Ce dernier se retourna et vit un autre homme. Cet étranger lui était familier. Il avait les cheveux roses hérissés, un gilets sans manche ouvert montrant son torse et un pagne autour de sa taille noirs en tissus, ainsi qu'un pantalon blanc fait de même matière et des sandales sombres. Il avait les bras croisés et un air mécontent. Il dit avec sa voix masculin:


As-tu conscience de ce qu'il se passe? Tout est arrivé par ta faute. Non....Il baissa la tête et pris un air triste, regardant la paume de sa main....C'est de ma faute, j'ai été impuissant.

Luffy répondit en l'agressant avec les yeux écarquillés, ne comprenant rien à ce que l'inconnu lui racontait:

Qu'est ce que tu raconte? Qu'est ce qu'il s'est passé ici? Où est Seikaneko? D'ailleurs, qui tu es? Comment es-tu entré dans mon âme?

L'inconnu tourna sa tête vers lui et reprend son air mécontent:

La vrai question que tu dois te poser est qui tu es toi-même.

Quoi?

Je suis Monkey D.Luffy. Toi, tu n'es qu'une ombre, tu n'existe pas. Tu n'es rien, juste la preuve que Yfful, mon Hollow Intérieur, m'a envahit physiquement. Non, tu es une partie de mon âme, mon autre moi, celui qui a succomber à son contrôle. Tu as même oublié quelque fragment de ma mémoire et tu n'as pas conscience de ce qu'il nous ait arrivé. Ta voix, ton apparence, tu n'as rien senti d'anormal à cause du Hollow. Seikaneko le savait, c'était pour cela qu'elle ne t'a pas révélé son vrai nom. Depuis tous ce temps, tu t'es battu avec la moitié de ses pouvoirs, mais tu as quand même survécu. Mais, plus tu gagné en puissance, plus le Hollow faisait de même. Je dois te tuer pour regagner le contrôle de moi-même, avant que Yfful le fasse, parce que tu es moi.

Trop tard.....

?!

La moitié de l'âme du vrai Luffy commença à changer. Son oeil droit était devenir rouge, l'autre œil était noir avec une pupille jaune. Ses ongles étaient devenu noir. Sa voix était devenu plus mature et son regard montrait qu'il était possédé. Le vrai Luffy était arrivé trop tard.....

J'ai déjà pris contrôle sur ta moitié. Tu sais ce qu'il se passera si on commence à nous affronter dès maintenant? Ce seront tes amis qui vont en baver.

Yfful sortit son Zanpakuto. Un katana avec un fourreau bleu. Luffy lui répond en serrant les poings et avec un regard déterminé:

Je dois le faire. Maintenant, tu es complet, hein? Si je te bats, je serai complet moi aussi, avec tes pouvoirs vu que je suis un Vizard. Et puis, ce ne sont pas mes amis. Ce sont les amis d'un être dont la conscience n'est pas supposé existé, la moitié d'une personne ayant succombé à un Hollow. Mes amis à moi sont morts par ma faute, j'ai été faible à ce moment là. je sais que je ne peux me pardonner de ne rien pu faire à ce moment, mais je dois avancer! Et pour cela,
il sort son Zanpakuto à son tour, je vais te vaincre!

Luffy fonça vers Yfful qui fit de même et les deux lames s'entrechoquèrent. C'était le début d'un combat à mort...


Monde Extérieur

Le corps de Luffy était sur le sol. Le jeune homme était toujours inconscient. Cela faisait un bon moment qu'il était dans cet état. Soudain, il bougea légèrement un doigt. Cela signifiait son réveil. Par contre, il n'allait pas être lui-même. Sa peau devint bleu, ses cheveux étaient devenus en pique vers l'arrière, il mesurait à peu près 2 mètres, ses bras étaient gigantesque et ses jambes gardaient la même taille. Son visage était couvert de son masque de Hollow. Et voilà, la Hollowrification de Luffy. Cette apparence signifiait que le combat intérieur avait commencé. Les compagnons du Vizard devaient se demander ce qu'il se passait, si c'était vraiment leur camarade, leur allier. Le Hollow poussa un rugissement remplit de haine et de souffrance, repoussant les oiseaux en papier qui fonçaient sur lui. Il déchainait son Reiatsu de couleur bleuâtre. Il se mit en hauteur et lança un Cero sur toute la zone, détruisant tous sur son passage et ne faisant aucune distinction entre allier et ennemi. Puis, il lança une pluie de Bara pour détruire les oiseaux en papier. Rien ne lui semblait l'arrêter.....

Apparence de Luffy-Hollow:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Kyoraku Shunsui
Capitaine de la 8ème division
Capitaine de la 8ème division
Kyoraku Shunsui


Masculin Nombre de messages : 66
Âge : 29
Double compte : Kensei Muguruma - Ex-Kyû Ban Taï Taïsho
Date d'inscription : 16/04/2011
Fiche Technique : Juste ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Katen Kyōkotsu
Niveau: Capitaine / LVL 15
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue1800/3600La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (1800/3600)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyLun 22 Aoû - 19:45

Le combat etait entamé depuis déjà quelques temps, et pourtant le groupe n'etait pas encore parvenu à toucher ne serait-ce qu'une seule d'entre elles, qui semblaient même nous narguer. Kyoraku était un capitaine, depuis maintenant quelques centaines années, et pourtant, c'etait la premiere fois qu'il voyait de tels pouvoirs...Celà ne ressemblait en rien à des techniques de kido ordinaires, à des zanpakutos ou encore à des techniques venant d'hollow...Non, c'etait autre chose, et il fallait le plus attention possible. Il semblerait qu'une des techniques s'était enfoncé dans le bras de Kyoraku, l'empechant presque de bouger. Comme si quelque chose de vivant s'incrustait dans les muscles, les empechants d'effectuer la moindre contraction. Kyoraku était dans une mauvaise situation...

Mais heuresement, l'un de notre groupe, un humain pour être plus exacte, sembla trouver la technique parfaite pour détruire le parasite qui s'attaquait à Kyoraku. Il ne fallut que quelques instants pour que Kyoraku retrouve sa pleine mobilité, ou du moins presque. En tout cas, il ne sentait plus la douleur, et se préipita assez loin pour réfléchir. Un dragon de papier volait au dessus d'eux....Luffy lui, l'avait attaqué, et même il y a peu de temps, était parvenu à le vaincre...Bien joué se dit-il, mais les quatres femmes avaient plus d'un tour dans leurs sacs, et une pluie d'origami toucha la zone...Mais en réalité, les origamis semblait se transformé en de petits oiseaux, qui venait s'attaquer avec férocité aux groupe...Quels plaie, et puis ces femmes qui n'était toujours pas visibles à leurs yeux...Décidemment, les femmes nous font tourner la tête et nous rendre fou.

Il fallait se débarraser de ces oiseaux, Kyoraku effectua des mouvements rapides à l'aide de ces katanas, mais il prit tout de meme de sévères dégats...Il fallait en finir. Kyoraku effectua un shunpo plus loin, afin de les attirer en grand nombre vers lui, puis le moment venus, il planta un de ses zanpakuto dans le sol, et prononça une de ses phrases magiques, en pointant la paume vers eux...

"Hado n°33 : Sokatsui !"

Une boule de feu bleu partit de la paume du Capitaine, et atteignit le groupe d'oiseaux, les transformant en de vulgaires déchets désormais inutiles. Voilà une bone chose de faite. Mais il remarqué quelque chose, étendut plus loin sur le sol...Oui, c'etait ce jeune vizard, Luffy, qui avait surement fait une chute violente. Mais avant même que Kyoraku ne put s'approcher, il le vit se relever....Sa peau était alors devenue bleu, et son corps commença à s'agrandir, et Shunsui l'avait compris, il perdait le contrôle, et c'était son hollow qui prenait le dessus....Kyoraku avait de l'expérience en bakudo et Hado, même si on n'en avait pas l'impression. Il fallait stopper Luffy le plus vite possible, sans quoi il allait devenir génant et hors de contrôle. Il vit cette bête ce déchénait, n'etant vraiment plus lui-même. Kyoraku plaça alors de nouveau sa paume devant lui, pointer dans la direction de Luffy.

"Yare Yare Luffy-kun, pardonne moi; Bakudō no rokujū san : Sajo Sabaku (63e technique d'immobilisation : Chaînes de soumission)"

Kyoraku invoqua alors une longue chaînes dorés qui vint s'enrouler autour de Luffy, bloquant ainsi ses mouvements. Mais il savait bien une chose, quand un hollow prenait le dessus, ce n'etait pas un simple bakudo, certes de niveau 63, qui l'arreterait. Il fallait être sur de l'immobiliser suffisament.

"Bakudō no nanajū go : Gochūtekkan (75e technique d'immobilisation : Quinte des piliers d'acier)"

Cinqs piliers en fer, reliés d'une chaine, s'effondraient sur Luffy, le paralysant au sol. Kyoraku ne savait si celà pourrait le retenir assez longtemps, ou même le retenir un instant, mais il fallait y croire. En tout cas, si Luffy ne reprenait pas le contrôle de son corps assez vite, les envahisseurs prendraient le dessus c'est certains. Il fallait en finir vite, et ne plus perdre de temps.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 25 Aoû - 10:36

Le champ de bataille commençait à être un bordel pas croyable. Ma puissance avait fait un crash considérable vers le bas, étant donné que mon bras était littéralement hors service. J'étais incapable de le mouvoir ne serait-ce que d'un millimètre : toutes ces cabrioles étaient finies pour moi. Du sang coulait avec abondance de mon bras, et ça n'allait pas pour améliorer mon état. Pire encore, ma vision commençait à être flou. Une perte de sang si élevée d'un coup était dangereuse, et la tournure que prenaient les évènements commençaient à l'être davantage.
Je voulais avancer pour aider Luffy, pour aider cette autre personne... d'ailleurs, il était invisible. Je ne savais pas comment, ni pourquoi, mais je ne le voyais pas. Peut-être que ma vue était devenue si mauvaise que ... oui, c'était probable. Mais cet homme avait déjà aidé, voire sauvé le Capitaine Kyôraku, et s'était révélé on-ne-peut-plus utile, lorsqu'il avait pulvérisé le dragon de papier. Moi, je ne faisais rien. J'étais faible, impuissant, inutile.

Non... c'était faux. Je le savais, j'avais mené le début du combat seul, et j'avais été blessé, mais ça ne me suffisait pas. Je devais être plus fort que ça, mener cette guerre aux côtés des autres. Je devais aider, je devais combattre, je devais continuer ! Et soudain, le vent souffla, et le monde s'écroula...


Je connaissais cet endroit, il s'agissait de mon intérieur. C'était la même vaste plaine que j'avais vu la dernière fois, mais cette fois, le soleil brillait vraiment fort. Je jetais un coup d'oeil autour de moi, mais rien n'entra dans mon champ de vision, outre ces étendues inexplorées d'herbe.

Je m'avançais vers la colline la plus proche et y observais, une main faisant de l'ombre sur mes yeux, le soleil. Mes blessures saignaient toujours, mais les gouttes de sang qui tombaient n'atterrissaient pas dans l'herbe, mais disparaissait au contact.
Cet endroit ne pouvait pas être souillé par le sang, pas plus que mon esprit n'avait été, ne serait-ce qu'une seule fois, perverti par le mal. Voilà le message que l'on me passait : si je le voulais, je le pouvais. Cependant, une question demeurait quand même dans mon esprit. Le soleil brillait et l'herbe était verdoyante, ce monde était totalement intact, alors que je frôlais la mort, dans le monde réel ?

- C'est parce que ta volonté est intacte.

Je me retournais et observais l'homme qui se tenait derrière moi. Il me ressemblait énormément, à la différence que ses cheveux étaient plus clairs et qu'il portait une tenue qui datait d'il y a environ 400 ans. Ses yeux orangés, brûlant de détermination, me fixaient sans cesse. Ses gants étaient identiques à mon shikai, à la différence qu'ils portaient l'insigne 1. Il flottait dans les airs tel un hologramme ou un mirage, comme s'il n'était qu'une illusion. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'il observa mon air déterminé, il me demanda donc d'une voix formelle - malgré lui :

- Veux-tu te battre ? Veux-tu aider tes amis ?

Je ne répondis pas à la question. Il connaissait la réponse, je le voyais à son sourire. Cependant, j'hochais la tête en signe d'approbation pour lui montrer que je désirais réellement me battre. Il ferma les yeux en souriant davantage puis son gant brilla. Lorsqu'il rouvrit ses pupilles, il donna un coup de poing dans le vide et une sphère d'énergie me percuta, mais à ma grande surprise, elle rentra dans mon corps. Je tombais assis, à cause de l'étonnement. Lorsque je relevais la tête pour le regarder, il s'était déjà dissipé au gré du vent. Je ne pouvais qu'entendre sa voix me murmurer, tel un écho : "fais-en bon usage".

Le champ de bataille n'avait pas changé. Cette scène n'avait duré qu'une seconde, et je le savais parce que le temps reprit exactement où il s'était arrêté. Comme si ma conscience avait inventé tout ça et l'avait laissé se dérouler à une vitesse considérable, assez pour me laisser une telle impression. En revanche, je m'étais retrouvé au sol sans savoir comment, peut-être était les conséquences de cette visite en moi ? Je me relevais et regardais autour de moi, puis esquissais un léger sourire. Je sentais de nouveau le pouvoir en moi.
Les bombes fusaient sur le sol autour de moi, je serrais le poing et levais mon bras vers le ciel. Ce geste, je n'avais pas voulu le faire, mais il était comme automatique. Peut-être était-ce la ma nouvelle acquisition ? Je vis alors une sphère apparaître autour de moi, en clignotant. Après une dizaine de seconde, elle commença à devenir réelle et se forma, devenant totalement opaque.


- Kurogetsu no Tate !

Plus aucun doute. A cette seconde précise, une bombe eut le malheur de s'écraser sur le bouclier, mais fut réduite à l'impuissance, étant donné qu'elle ne lui causa que très peu de dommages. Je tentais de toucher le bouclier, mais je vis ma main le traverser. Des hypothèses se créèrent aussitôt dans ma tête. Je traversais totalement le bouclier, et tentais de le toucher de l'extérieur : je le traversais. Pratique !
Je ramassais un débris et le lançais dessus : il ricocha. Un sourire s'esquissa sur mes lèvres, tout cela allait être très pratique. Soudain, je courus vers les restes du dragon : un bout de papier simple. Mais alors que je m'apprêtais à avancer, je vis que des petits oiseaux de papiers filaient vers nous. Timing parfait, c'était à moi de jouer. Je pris une pierre et l'englobais de mon reaitsu, avant de la jeter vers le bouclier : elle le traversa.
Alors, je fonçais vers Luffy mais m'arrêtais : il se transformait un hollow. Je ne pouvais pas l'aider... il était bien trop lourd. Et il m'enverrait valser si je m'approchais. Je jetais un regard derrière moi, avant de courir vers le capitaine de la huitième division.


- Venez ! J'ai une idée !

De la même façon, je le saisis et courrais rapidement vers le bouclier que je traversais, sans les lâcher, ce qui leur permit aussi de se cacher à l'intérieur de cette sphère. Les oiseaux, qui nous suivaient en volant, s'écrasèrent contre la paroi et finirent au sol, en morceaux. Maintenant, dans le ciel, ils traçaient des cercles autour de nous, attendant que l'un de nous ne sorte. Je savais comment me débarrasser d'eux : à la manière western, alors en route, cow-boy ! D'un bond, je me retrouvais hors de la sphère et entamais une roulade en murmurant,

- Kurotama !

Lorsque je me redressais, je dirais des sphères de reaitsu, une seule suffisait à exploser un oiseau. Ils étaient là par centaine, mais j'arrivais à en shooter pas mal à l'aide de cette technique. Pas de panique, depuis le temps, je m'étais habitué au monde des humains.

J'avais trouvé un jeu où il fallait exploser des dictateurs -je ne sais pas ce que c'est- dont la tête dépassait des trous ou des arbres. J'avais un fusil, et je devais bouger le viseur de sorte à les exploser. Même principe ! Pourtant, quelque chose n'allait pas. C'est comme si leur nombre était infini. Mais ça allait, il me restait une bonne doze de reaitsu. Mon zanpakutô m'en avait fourni une bonne quantité, ce qui me permettait de me faire une armure autour de moi, et de diminuer les dégâts que les attaques physiques pouvaient me faire.
Sa meilleure aide fut d'arrêter le sang qui coulait de mes plaies, et stopper également la douleur : Je pouvais de nouveau mouvoir mon bras, mais temporairement. Je continuais de viser les oiseaux, qui ne semblaient pas assez intelligents pour éviter mes tirs. Et soudain, c'en fut trop. Il restait quelques oiseaux ci et là, mais j'avais brûlé trop d'énergie. Je voulais aider, mais c'en était trop, mon reaitsu était presque totalement consumé. Je pus marcher difficilement jusqu'à ma sphère, évitant les quelques oiseaux restants. Puis soudain, une pensée traversa ma tête : l'homme invisible, je n'avais pas pu le mettre à l'abri !

Bah, il était invisible. C'était Superman, il allait sûrement s'en tirer. Je titubais et traversais ma sphère, puis m'écroulais à l'intérieur, cette fois, à bout de souffle. C'en était véritablement fini, pour moi. Cependant, ma sphère demeurait intacte, la volonté de mon zanpakutô. Allongé sur le dos, le bras gauche le long du corps - qui recommençait à saigner, et le droit posé sur mon torse. Je me redressais assis, et respirais difficilement, avant de murmurer.


- Désolé, je peux pas faire plus que ça...

[Post édité à 15h pour quelques soucis de cohérences]

Edit Ichi : Daï n'était pas invisible,il était juste caché ce qui n'est plus le cas.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Daï
Fullbringer / Draconien
Fullbringer / Draconien
Daï


Masculin Nombre de messages : 103
Âge : 29
Double compte : The National Kid
Date d'inscription : 12/09/2010
Fiche Technique : Mera!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ryû no Maho / Ryû no Mârku
Niveau: Humain Surpuissant / LVL 14 (lvl uped)
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue9500/9700La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (9500/9700)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyMar 30 Aoû - 17:02

Grâce aux assauts combinés de Luffy et Daï,le dragon en papier fut détruit,ses restes retombèrent sur le sol tel la neige un soir d'hiver.C'était joli à voir,ça cacherait presque le fait que tous se trouvaient en plein milieu d'un champ de bataille...Le jeune humain scruta les cieux puis les alentours,déçu de ne voir aucune trace des 4 femmes.

Pfiou,un peu de répit.Luffy,Takuma,M'sieur Kyoraku,ça va?

Le capitaine et le frère du Vizard semblent en forme malgré leurs blessures mais l'état de Luffy était plus préoccupant car il restait inconscient depuis sa chute du haut du dragon.Puis il bougea un doigt,signe de réveil sauf que la suite n'annonçait rien de bon au contraire : sa peau devint bleu et son visage ressemblait à celui qu'il avait vu lorsqu'ils s'étaient rencontré dans le parc auparavant.

Wah,il cède à une transformation de son Hollow on dirait!

Comme si cela ne suffisait pas,des coassements se firent entendre tandis qu'une nuée d'oiseaux en papier surgit,piquant le groupe avec leurs becs.

Aïe.Aïe?Aïaïeaïe!!!Ils ont quoi ces piafs?Leurs becs sont super dur pour du papier!

Un hurlement terriblement sonore et guttural sortit de la gorge du Shinigami en état de hollowmorphose,un cri surpuissant qui obligea le jeune humain brun à se boucher les oreilles tellement il était assourdissant.Puis une lueur rouge vive se matérialisa dans sa bouche,une lueur que Daï avait déjà vu auparavant : un Cero!Prompt à réagir,le Capitaine Kyoraku s'empressa d'immobiliser le Vizard au sol juste après que le laser rouge fusa dans la zone,détruisant tout ce qui se trouvait sur son passage,accompagné de Bara.

Mer*e,on va jamais en voir le bout!

Daï n'avait pas d'arme pour le moment car il n'avait pas assez récupéré pour invoquer son équipement,il se contentait donc d'éviter les oiseaux mais cela s'avérait ardu.Tout en se défendant,il s'aperçut que suite aux explosions précédentes dues au dragon de papier,les tiges formant la base de la prison les enfermant avaient subis des dégâts considérables à en juger les marques noires qui les parsemaient.Ainsi ils avaient vu juste car leurs propres attaques n'avaient quasiment rien fait.Par contre un autre détail le chiffonnait : aucune trace des femmes et ce malgré toute cette agitation.Il ne pouvait y avoir qu'une seule explication : elles se trouvaient à l'extérieur et contrôlait ce qui se passait à l'intérieur et donc elles pouvaient les entendre.
Baissant les yeux,le jeune humain constata qu'il restait de nombreuses feuilles au sol,surement toujours chargées en explosifs.Un plan se mettait en place dans sa petite tête mais il ne fallait pas que les ennemies les entendent.Posant ses pupilles noires tour à tour sur le Capitaine et sur le Shinigami pour leur faire comprendre de se mettre à l'abri de nouveau et de protéger Luffy,Daï s'éloigna d'eux pour attirer le plus possible de piaf tandis que grâce à Takuma,les autres se protégèrent avec un bouclier d'énergie capable de repousser les attaques externes.Inspirant un bon coup en se demandant si ce qu'il avait prévu pouvait marcher,il s'arrêta net au centre de plusieurs morceaux de papiers.


Advienne que pourra...BAGI! (Tornade de vide)

Les feuilles s'envolèrent sous l'effet de la rafale de vent coupant,les réduisant en petites parties et se mélangeant aux volatiles.Ouvrant sa main droite,il concentra son énergie spirituelle,faisant se frictionner les particules d'air entre elles,lentement d'abord puis de plus en plus vite jusqu'à former une petite sphère au creux de sa main.Daï la referma et brandit d'un coup sec sa main vers l'avant et les oiseaux ravageurs.

IO! (Bang)

Libérant toute cette énergie explosive accumulée sous cette forme de sphère,celle-ci entra en résonance avec le papier et provoqua une série d'explosions en chaîne.Son but : détruire la prison végétale qui concentrait facilement la déflagration grâce aux fragments de papier issus du dragon.Si Daï avait vu juste,c'était la seule matière capable d'infliger des dommages aux parois.
Plongé au centre de ce déluge de feu,le jeune humain ferma les yeux et se concentra à nouveau,cristallisant la lumière pour en former une barrière protectrice efficace contre le feu ou le gel.


Fubaha... (Isolation magique)

Serait-ce suffisant pour se défendre et résister face à un tel déluge de feu?Pour le moment en tout cas,le sort défensif de haut niveau tenait bon.Pour le moment...

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Tsuyatsuya
Peuple
Peuple
Arashi Tsuyatsuya


Féminin Nombre de messages : 12
Âge : 224
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue0/0La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (0/0)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyLun 5 Sep - 13:45

Les oiseaux s'étaient jetés sur leurs adversaires, les mordant, les blessant avec violence. Ils étaient sans pitiés, mais pas suffisamment puissant pour résister aux attaques défensives des Shinigamis et Vizards enfermés. Usant de force, de technique et de stratégie, les Shinigamis exterminaient les petits oiseaux, à l'allure inoffensive. Le plus puissant du groupe en avait fait brûlé, d'autres les avaient explosé. Ils étaient maintenant tous à terre, sous forme de petits papiers noirâtre. Les oiseaux n'étaient plus. Comme pour montrer un signe de faiblesse, rien ne suivit l'offensive des oiseaux.

La seule chose qui semblait tourner en la faveur des jeunes filles, était la Hollowmorphose d'un des leurs. Mais rapidement, il fut ligoté, et dans l'incapacité de nuire. Pour couronner le tout, les défenseurs de Karakura s'étaient réfugiés sous une sphère lumineuse, les protégeant de toute attaque. Ils ne sortaient que pour tuer les oiseaux de papier. L'unique humain de la bande, jusqu'ici caché aux yeux des quatre femmes, s'était enfin montré aux yeux de tous. Malin, il tentait de détruire les parois de la prison végétale, afin de faire enfin face à leur adversaire. Observateur, il avait pu remarquer que leurs attaques étaient inefficaces contre ces parois. C'est pourquoi il tentait à présent d'envoyer les projectiles du dragon contre les parois, à l'aide d'une technique tornade.

Les petites boules de papiers furent projeté sur les grandes lianes, explosant à leur contact. Et en effet, de grands troues apparaissaient. Mais les quatre jeunes filles ne laisseraient pas faire si facilement. Comme si elles savaient ce qu'ils manigançaient, les trois jeunes femmes furent enfin visibles. L'une d'entre elle, celle qui était la plus puissante, était toujours invisible.

Les trois femmes qui formaient un petit groupe arrivaient du haut de la prison. Sous elle, un curieux nuage fait de papier. Elles volaient et semblaient intouchables. Du haut de leur nuage/papier, elles dégagèrent un parfum envoûtant. Invisible à l’œil nu, les Shinigamis ne pouvaient pas prévoir l'attaque imminente. Quand ils s'en rendront compte, en sentant le parfum, il sera trop tard. L'amour les dominera, et leurs ennemis deviendront leurs amies...


LVL des trois femmes rappel : 11 chacune
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyVen 9 Sep - 17:05

    Monde Intérieur

    La destruction et le fanatisme...  Luffy-15


    Le combat continuait dans le monde intérieur de Luffy. Ce dernier tentait de reprendre le contrôle total de son corps, pour ne pas succomber à son double maléfique, Yfful. Oui, c’est son Hollow Intérieur qui cherchait à être libre afin de manger tous les âmes pour devenir plus puissant. D’un côté, il y avait la lumière et d’un autre les ténèbres. L’un est rouge, l’autre est bleu. A cause de ce combat qui semblait plus violent et plus acharné que les précédentes, le monde intérieur était au bord de la destruction. Etait-ce le ciel qui fut détruit ou faisait-il vraiment nuit ? Nul ne pouvait le savoir. Seikaneko avait disparu. Ou alors elle était là, attendant le bon moment pour se montrer. Cependant, ni Luffy, ni Yfful ne semblaient s’en préoccuper. Les deux combattants étaient absorbés par leur combat. Ils avaient tous les deux un regard de haine envers l’autre et les sourcils froncés. Luffy montrait ses dents blanches serrées et Yfful avait la bouche fermé et ne souriait pas. Leurs âmes étaient déchaînées. Leur seule arme ? Ils avaient chacun un katana dont le choc des lames retentissait dans tout le monde intérieur. A l’œil nu, on ne pouvait voir que la lueur des fines épées lorsqu’elles s’entrechoquaient. Seuls les deux adversaires pouvaient savoir ce qu’il se passait exactement. Leur force était pratiquement la même. Ils étaient trop rapides et trop puissant. Leurs échanges se déroulaient dans le vide. Leurs poses ne se déroulaient que pendant quelques secondes, lorsqu’ils sont sur les débris de l’épave qui planait dans le ciel noir. Cela faisait un moment que Luffy et Yfful combattaient. Ils avaient chacun quelques égratignures aux visages, dans les bras et jambes et sur leurs torses. Leurs vêtements étaient déchirés, coupé par la lame de l’autre. Après un moment d’échange de coup, les deux combattants lâchèrent leurs katana qui s’envolèrent vers le ciel noir. Ils entamèrent alors un combat à main nu, ne se souciant guère de la perte de leurs armes. Ils se foutaient complètement de ce qu’il se passait dans le monde extérieur. A leurs yeux, le plus important, c’était de se débarrasser de l’autre. Après quelques échanges de coups de poing, Yfful projeta Luffy en lui mettant un puissant coup de pied au torse loin de lui. Le jeune hérisson rose s’était protégé avec ses avants bras, mais fut quand même propulsé en arrière, traversant les débris en bois qui passaient par là. Yfful continua son enchaînement en fonçant à toute vitesse vers son adversaire et en lui donnant une rafale de coup de poing. Luffy se défendit avec ses avant-bras, mais il ne tardait pas à céder face à la puissance des attaques. Sentant cette faiblesse, le Hollow Intérieur compta en finir avec un dernier coup plus puissant en visant la figure de son adversaire. Cependant, celui-ci évita l’attaque en penchant sa tête vers sa droite. Il profita de la position de son ennemi pour contre attaquer avec un uppercut sur le menton, puis l’attrapa par le col pour lui faire un coup de boule. Yfful senti bien la douleur au niveau de son front et eu du mal à s’en remettre rapidement, tout comme Luffy. Ce dernier prit le Hollow Intérieur au niveau de la taille et l’emmena vers le fond du vide, les débris du bateau en ruine les entourant. Plus ils descendaient vers le bas, plus ils pouvaient apercevoir un Soleil dont la moitié est de couleur orange et l’autre est de couleur bleu. En dessous d’eux, il y avait une grande plateforme en pierre. Le dos d’Yfful percuta cette estrade, laissant quelques éclats de pierre autour de lui. Luffy fit une pirouette arrière pour s’éloigner de son antagoniste et resta en position de combat. Le Hollow Intérieur se releva avec difficulté et dit avec un air arrogant et supérieur :



    Tu es plutôt fort pour une simple nouvelle recrue.

    Tu me traite comme si j’étais le même qu’auparavant. Mais, j’ai changé depuis que je t’ai rencontré.

    HAHAHAHAHAHA ! Remercie-moi ! Tu n’es plus le bouc-émissaire de la 6e Division, ni le petit faible prenant son capitaine pour un héro quand tu étais à la 5e Division ! Tu n’es plus celui que tu étais grâce à moi !

    Je te dois beaucoup de chose, je sais. Mais, j’en ai déjà assez que tu sois sur mes pattes ! Tu me prêtre tes pouvoirs, mais je sais que tu as autre chose derrière la tête. Je ne sais pas ce que c’est, mais je ne te laisserai pas faire !

    Tu reste un idiot malgré tout ce temps qu’on a passé ensemble. Je suis un Hollow et tu es un Shinigami. Nous sommes deux êtres sensés se détester. Les Shinigami et les Hollow sont ennemi depuis bien longtemps, bien plus longtemps que ta propre naissance. Je suis ton instinct, que tu le veuille ou non, et cela depuis cette nuit là. Et j’ai mon propre instinct qui me dit de tout faire pour te manger. Mais, tout bien réfléchit, j’avais décidé de te laisser devenir plus fort afin que ma force se décuple lorsque je t’aurai bouffé. Et il est temps de mettre mon plan en action. Regarde ce Soleil ! Il est la cause de la destruction de ton bateau ! Il voguait à travers l’océan bleu avec des îles autour. Il montrait ce que ton cœur ressentait ! Il a même pris son envol car tu es devenu plus fort ! Mais, c’est parce que ton cœur sombrait dans tes ténèbres et que je contrôlais de plus en plus ton âme que ton bateau fut détruit ! Ce Soleil est tellement dangereux qu’il faut être trop près pour être détruit. Tu t’es trop approché du Soleil, mon coco et c’est grâce à ça que je vais enfin manger ton âme ! De toute façon, tu ne manqueras à personne, tu as toujours été seul !

    Luffy fit un sourire, les yeux fermés et la tête baissée. Il se rappelait de tous les moments de bonheur qu’il avait passé avec Kazuo, Tania, Yinoa, Takuma, Arisa, Yamiko, Dai, Ichigo, Rukia, Hancock et plein d’autre.

    Tu te trompe, je n’ai jamais été seul. Tu ne t’es pas rendu compte des gens qui sont important pour moi. Tu n’es pas le seul à m’avoir fait devenir celui que je suis devenu aujourd’hui. J’ai rencontré beaucoup de personne, que ce soit des Shinigami, Humain voir même Arrancar. Je les remercie pour tout. Cela n’a pas duré longtemps jusqu’à maintenant, mais j’ai connu le bonheur d’avoir des amis. Ils m’ont même fait oublier mon envie de vengeance envers Aizen. Je veux toujours lui faire payer à tout ce qu’il a fait, mais, au fond, ce n’est pas si important que ça.

    Il ouvrit ses yeux et leva sa tête, montrant son regard déterminé et rajouta :

    Un moment, j’espérais de devenir ton ami, mais tu as raison. Nous sommes deux êtres totalement différents et je dois te tuer, et c’est réciproque.

    Alors, continuons notre combat jusqu’à ce que l’un de nous deux disparaissent

    Yfful fonça vers Luffy avec son Sonido. L’hérisson rose fit de même, mais avec son Shunpo. Leur poing s’entrechoquèrent et le combat repris son cours. Les deux rivaux étaient encore plus déterminer pour gagner ce combat. Sous le Soleil orange et bleu, ils combattaient à main nu. Ils étaient tellement rapides que nul ne pouvait les voir. Enfin, ils étaient seuls, donc logique. Luffy se battait, son cœur rempli d’amitié envers ses amis. Il n’était pas seul par rapport à Yfful, qui ne croyait pas à l’amitié. Pour lui, ce n’était que des futilités, une chose que les gens utilisaient pour leur propre intérêt. Leurs katanas tombèrent depuis le ciel et se plantèrent sur la plateforme en pierre. Les deux ennemis le remarquèrent et tentèrent de les récupérer. Pour cela, ils coururent vers leurs armes, les prirent et reprirent leur combat en échangeant leur lame. Ils se donnèrent quelques coups de katana, puis Yfful sauta vers le ciel. Il envoya une pluie de Bara sur Luffy, qui les évitait. Il en frôla plusieurs, en essayant de s’approcher de son rival. Voyant qu’il n’avançait pas, l’hérisson rose lança un Shakkao vers le Hollow Intérieur qui évita, ce qui stoppa les pluies de Bara. Luffy fit un Shunpo pour arriver derrière son ennemi et tenta un coup transversal sur le dos de celui-ci. Mais, ce dernier para la lame et contre-attaqua avec un coup de pied retourné sur la côte gauche de l’hérissé rose qui fut projeté vers la plateforme. En même temps, Luffy utilisa le Sajo Subaku pour enchaîné son rival et l’emporter avec lui dans sa chute. Il usa aussi du Tsuzuri Raiden pour électrocuter le Hollow. Il le propulsa violemment alors vers le sol de la plateforme. L’hérisson rose posa ses pieds sur le sol en atterrissant avec un genou à terre. Il se releva et dit :

    Je me suis amélioré en Kido. Je te l’ai dit, je suis devenu la personne que je suis grâce aux personnes qui sont importantes pour moi.



    La destruction et le fanatisme...  Luffy-12

    Yfful était gravement blessé. Il avait beaucoup de blessure grave et la couleur de sa peau était plus sombre à cause de la foudre laissé par le Kido de son alter ego. Cependant, il ne se laissait pas abattre. D’accord, il ne s’attendait pas à se retrouver dans un état pitoyable, mais il était hors de lui. Il déchaîna son Reiatsu de couleur noir qui fit trembler la plateforme. Ses yeux devinrent tous les deux entièrement noirs avec des pupilles jaunes. Deux traits de couleur bleu apparurent sur ses joues et les canines devinrent pointues. Ses cheveux poussèrent et devinrent plus pointu. La peau de son front se noircit. Son regard était devenu plus sadique et sa voix était plus grave. On avait affaire avec un mélange de vampire et de démon en même temps. Il se releva et avança vers son ennemi, les yeux pleins de rage. Sa fierté en tant qu’Hollow venait d’être profondément blessé par une simple nouvelle recrue, il y avait de quoi avoir honte quand même. Il voulait le détruire, le faire disparaitre. Le Kido…C’était aussi à cause de ça qu’Yfful détestait les Shinigami. Sans cette magie noire, ces anges de la mort n’étaient rien. Le Hollow fit un Sonido vers Luffy qui ne put, pour la première fois depuis le tout début du combat, le voir. Celui-ci se prit un puissant coup de genou en plein dans le ventre. Il en perdit l’équilibre de ses pieds et prit du temps à se remettre en position de combat. Le coup était tellement fort qu’il en cracha du sang. Mais, Yfful ne s’en arrêta pas là. Il prit son rival par le crâne et le propulsa violemment en arrière. A cause de la pression, Luffy ne put se rétablir. Il se laissa projeter en arrière jusqu’à ce que son alter ego apparaît devant lui et écrase sa tête contre le sol de la plateforme. Il lui donna plusieurs coups de poing en pleine figure, ne lui laissant pas une chance de contre-attaquer. Après cela, il sauta en hauteur pour s’éloigner du pauvre hérisson rose et lui envoya une rafale de Bara. Le Shinigami ne put éviter ces mini-Cero. Yfful ne pouvait voir l’état de Luffy à cause du nuage de poussière qui se dissipait petit à petit. Le jeune homme aux cheveux roses était complètement K.O. Il pouvait à peine bouger le petit doigt. Quelques mèches de sa tignasse étaient tombées sur son front. Son pull noir dénué de manche était complètement déchiré, le jeune homme était torse nu. On pouvait voir toutes ses blessures qu’il avait reçues durant ce combat. Yfful éclata un rire sadique, comme s’il était sorti victorieux de cette bataille. Alors que tout semblait perdu, Luffy entendit une voix qui lui était très familière.


    Luffy ? Est-ce que ça va ? Tu veux de l’aide ? Tu peux m’appeler si tu veux.

    Luffy émit un sourire forcé pour rester dans le positive et répondit à son Zanpakuto :

    Si je veux le battre, il faut que je sache ton vrai nom. Quand tu m’as dit que tu t’appelais Seikaneko, tes yeux montraient que tu me mentais. Enfin, le moi de cette époque ne l’avais pas remarqué, mais j’ai senti que tu étais préoccupée lorsqu’on combattait ensemble. Tu ne me faisais pas confiance, mais tu voulais que je vive, alors tu m’as donné un autre nom.

    Il tourna sa tête vers sa droite et vit Seikaneko sous forme humaine. Une jolie femme samouraï aux longs cheveux noir avec un bandage noir qui couvrait sa grosse poitrine et un hakama noir avec des motifs rouges en forme de flamme. Le jeune homme souriait tendrement.

    Je te remercie pour ça, j’ai pu combattre avec quelqu’un. Je n’ai jamais été seul, même quand tu étais en mode scellé. Tu es plus que mon arme ou qu’une partie de mon âme : tu es également mon amie. Merci, Seikaneko.

    La jeune femme aux yeux écarlates sourit à son tour, laissant le vent souffler sur ses cheveux et répondit :

    Mon nom n’est pas Seikaneko. Tu peux te servir de ce nom si tu veux, mais je ne suis pas une chatte. Le moment est venu pour moi de te le révéler, peut importe ce qu’il se passera ensuite. Je veux que tu le sache avant que tu meurs ou que tu disparaisses. Mon nom est


    Soudain, du feu orange envahissait le corps de Luffy, qui continuait de sourire. Ce dernier avait, cette fois, fermé les yeux, après avoir entendu le nom de sa partenaire. Il lui répondit :

    C’est un joli nom…. J’aime bien, Amaterasu.

    Lorsque le feu se dissipa, Luffy était debout et ouvrit les yeux en lançant un regard déterminé vers Yfful, qui était encore en hauteur. Ce dernier avait un regard surprit lorsqu’il vit les gants rouges que son alter ego portait. Il avait comprit qu’il venait d’apprendre le vrai nom de son Zanpakuto, mais il ne perdit pas sa volonté de gagner. Il cria à Luffy :

    AH ! Tu pense pouvoir gagner avec ton Shikai ? Figure toi que moi aussi, j’ai Amaterasu comme Shikai, surtout que je suis Amaterasu et elle est moi !

    Je vois…. Donc, nous aurons toujours le même style de combat. Cela ne nous mènera nulle part si on continu de se battre comme on le faisait. Je vais en finir en un coup.

    Luffy se mit à la même hauteur que son Hollow Intérieur et tendit la paume de sa main gauche vers son rival et posa sa main droite sur son poignet gauche et récita, pendant qu’Yfful parlait aussi :

    Sanzai suru, kemono no hone ! Sentō, kōshō, kōtetsu no sharin.

    Du Kido? Tu penses pouvoir me vaincre avec cette chose ? Les Shinigami ne sont rien sans le Kido !! Goûte un peu à mon Cero chargé à pleine puissance !! Les propriétés d’Amateratsu sont d’augmenté la puissance de mon Cero et de ton Kido lorsqu’on est sous le soleil. FINISSONS-EN, LUFFY !

    Yfful pointa la paume de sa main vers Luffy qui continuait de réciter l’incantation. La main du Hollow Intérieur fit apparait une boule bleu concentré en Reiatsu de Hollow.

    Ugokeba kaze, tomareba sora. Yariutsu neiro ga kōjō ni michiru! It’s over ! Hadō no roku jū san : RAIKOHOOOOOOOOO!!!

    CEROOOOOOOOO!!!!!!!!!

    Luffy sortit son plus puissant Kido et Yfful avait donné toute sa puissance à son Cero. Les deux attaques s’entrechoquèrent et semblaient s’affronter entre eux. Aucune de ses techniques ne céda à l’autre. Les deux rivaux n’abandonnèrent pas non plus, ils avaient mis toute leur détermination et leurs volontés dans leur lutte. Cependant, la puissance du Raikoho et du Cero était tellement puissante qu’elle provoqua une énorme explosion. Personne ne pouvait savoir qui était le vainqueur ou le perdant. Le combat dans le monde Intérieur se termina sous un flash éblouissant, ne donnant plus aucune nouvelle de ce qu’il s’était passé. De toute façon, personne dans le monde extérieur ne pouvait savoir ce qu’il s’était passé….

    Monde Extérieur – Combat contre les envahisseurs


    Le combat faisait rage contre les envahisseurs. Luffy était changé en Hollow avec une taille immense et une couleur de peau bleuâtre. Il détruisait tout ce qui bougeait. Ses « alliés » ne savaient pas quoi en faire, jusqu’à ce que Kyoraku, le capitaine de la 8e Division, utilisa des Bakudo de haut niveau pour le tenir à l’écart. Le Hollow se débattait et hurlait de douleur. Il voulait encore plus détruire, engendrer la violence. Mais, il avait fallut qu’un enfoiré d’ivrogne doublé de Shinigami se mit sur son chemin. Il fallait s’en débarrasser et vite. De plus, son frère, Takuma et son ami, Dai, ne cherchait même pas à l’aider. Décidemment, l’amitié et les liens fraternels n’existaient pas. Luffy n’était qu’un monstre qui fallait ignorer et détruire. Mais, les envahisseurs étaient plus importants que lui. Les trois femmes apparaissaient enfin, en hauteur, sur un nuage de papier. A l’extérieur, le Hollow hurlait de tristesse et de haine, mais à l’intérieur, une voix masculine traversa l’esprit de Luffy, avec un ton très calme.

    La destruction et le fanatisme...  Ao-no-10

    Je vais tout détruire……

    Le Hollow changea de comportement. Il resta passif après un moment, puis, tout d’un coup, son torse s’ouvrit en deux, laissant échapper une bonne quantité de Reiatsu bleu. Cette pression spirituelle ressemblait à des flammes. Elle détruisit le Kido de Kyoraku, qui devait être affaiblit. L’enveloppe corporelle du Hollow avait disparu. Luffy avait disparu aux yeux de tous. Cependant, une autre personne apparut derrière les envahisseurs. Comment était-elle arrivée là ? Tout simplement car le Reiatsu bleu ressemblant à des flammes étaient réellement des flammes et cet homme était sous cette braise. Il portait les mêmes vêtements déchirés que Luffy, mais sans la cape noire. Le pull noir dénué de manche et qui couvrait le cou était dans le même état que celui du Vizard. Ses cheveux étaient plus en pétard que l’ami des Shinigami et de l’humain et ses yeux étaient bleu comme le ciel. Ses mains étaient couvertes par une paire de gant bleu qui était en fait son Shikai. Il tenait le crâne de l’envahisseur qui était au milieu. Il prononça seulement ces quelques mots :

    Shi Kaenhoushaki

    Une vague de flamme de couleur bleuâtre sortit de sa paume et crama entièrement le crâne de la femme. L’inconnu souriait sadiquement, comme si ça lui plaisait de tuer quelqu’un comme ça. Mais, il ne prit pas le temps de savourer cet instant d’amusement. Il se tourna vers l’envahisseur qui se trouvait à sa droite et fit apparaitre une épée bleue (voir ici). Sans laisser la moindre chance à son adversaire, il blessa avec son arme violemment le torse de la seconde femme. Encore un moment de plaisir qu’il n’eut pas le temps de savourer, car il y avait une troisième et dernière femme derrière lui. Sans attendre, il se tourna vers le dernier envahisseur visible et lui donna un gros coup de poing en pleine figure. Puis, l’inconnu descendit comme s’il venait sauter d’un immeuble et s’approcha du groupe. Il leur dit d’un ton froid :

    Mon nom est Akuma D.Luffy. Je sais qu’il y a une quatrième femme, où est-elle ? Je m'ennuie avec ceux-là.

    La destruction et le fanatisme...  Aonoex10


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Tsuyatsuya
Peuple
Peuple
Arashi Tsuyatsuya


Féminin Nombre de messages : 12
Âge : 224
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau:
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue0/0La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (0/0)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 22 Sep - 20:41

L'homme était déchaîné. La puissance se dégageait de son corps, prenant l'apparence de flammes bleutés impressionnantes. Il était difficile d'apercevoir les mouvements du Shinigami sous ces vagues d'énergie. Il se déchaînait, malgré le fait qu'il soit emprisonné sous le sortilège de son camarade. Les jeunes femmes en avaient eu assez, et avaient prit la curieuse décision de descendre et de se montrer. Elles apparurent aux yeux des combattants sur un nuage, telles des Déesses. Mais en quelques secondes, le Shinigami furieux s'était transformé, et ressemblait à présent à un monstre cruel et sans pitié.

Il se jeta sur les jeunes femmes, une fois s'être libéré avec violence de ses liens. Sa rage faisait surface, et il laissait s'échapper des cris gutturaux provoquant de léger frissons à ceux qui l'entouraient. Il les pulvérisa tout simplement, laissant derrière lui trois cadavres. Les corps tombèrent au sol... Pour finalement se transformer en vulgaire papier. La haine et la colère pouvait envahir les combattants de Karakura. Il n'en avait toujours pas terminé avec leurs ennemis... D'autant plus que deux nouvelles personnes faisaient à présent leur arrivée... En même temps que les quatre jeunes femmes déjà connues.


Le groupe de trois filles : LVL 11 chacune.
La jeune femme aux origamis : LVL 11
Revenir en haut Aller en bas
Kaku Hataraku
Peuple
Peuple
Kaku Hataraku


Féminin Nombre de messages : 4
Âge : 224
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Ge mu
Niveau: LVL 13
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue3000/5000La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (3000/5000)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 22 Sep - 20:51

Un nouvel arrivant arrivait à présent sur le champ de bataille. Il semblait être en colère, et furieux. Il était au dessus des quatre jeunes femmes, accompagné d'une fille à l'allure maléfique. Le rouge était la dominante des deux individus. La mort et le sang étaient deux thèmes qu'on associait facilement à ces deux personnages. L'homme leva son bras, et la femme aux origamis se désarticula... comme si c'était un pantin.

- Je suis Kaku. Kaku Hataraku. Et cette jolie jeune fille qui maîtrise les origamis... S'appelle Kamiichimai. Elle est... Ma chose. Et elle va vous tuer maintenant. Fini de s'amuser.

Il leva le bras d'un seul coup, et la jeune femme se remit à bouger. D'un air malsain et stressant, la jeune femme créa par centaines des oiseaux de papier, et toute sorte d'autres créatures. Autour des Shinigamis grouillaient à présent des scarabées, des fourmis, des oiseaux, de petits animaux comme de grands animaux. Ils mordaient avec violence, et arrachaient la peau de leurs ennemis... Si ils ne réagissaient pas vite, c'était la fin pour eux.

LVL : 13
Revenir en haut Aller en bas
Akai Hana
Peuple
Peuple
Akai Hana


Masculin Nombre de messages : 4
Âge : 324
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Noroi Kusabana
Niveau: LVL 13
Reiatsu:
La destruction et le fanatisme...  Left_bar_bleue2900/5300La destruction et le fanatisme...  Empty_bar_bleue  (2900/5300)

La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  EmptyJeu 22 Sep - 21:00

La jeune femme qui accompagnait Kaku inquiétait les Shinigamis. Elle dégageait une aura maléfique et malsaine. Elle rendait mal à l'aise. Ses yeux rouges scrutaient la scène, qu'elle trouvait pitoyable. Elle détestait les humains. Ils étaient si faibles, si fragiles. De si petites bêtes ne devraient pas exister. C'est pour cela qu'elle les éradiquait avec plaisir. Elle exécutait sa tâche avec fierté. Elle obéissait aux ordres, et ne manquerait pas à sa mission. Elle les tuerait, un par un, avec ou sans ses trois fidèles âmes.

Une fois que l'homme eût prit la parole, elle fit de même. Elle pensa que ses ennemis qui allaient bientôt mourir, pouvaient avoir le mérite de connaître son nom prestigieux.


- Je m'appelle Akai Hana. Et les trois jeunes femmes se nomment Arashi Tsuyatsuya. Si ce ne sont pas elles qui vous tueront, ce sera moi.

Sur ces quelques paroles, elle fit quelques gestes des mains, ce qui eût pour effet de faire bouger les créatures. Elles dégagèrent un puissant parfum, qui provoqua à la fois un brouillard, et un autre effet. Cet autre effet était mortel.

LVL : 13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La destruction et le fanatisme...  Empty
MessageSujet: Re: La destruction et le fanatisme...    La destruction et le fanatisme...  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La destruction et le fanatisme...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Qu’importait le lieu, rien ne résisterait à leur désir de destruction..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Bordure extérieure-
Sauter vers: