Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
-11%
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K UHD 100Hz
549.99 € 619.99 €
Voir le deal

 

 Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Ôtoribashi Jimûrei
3ème Siège de la 6ème Division
3ème Siège de la 6ème Division
Ôtoribashi Jimûrei


Masculin Nombre de messages : 140
Âge : 30
Double compte : Shunsui Kyouraku !
Date d'inscription : 13/12/2011
Fiche Technique : Qui veut un flan ?

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Arashi no Beara
Niveau: Combattant Puissant / LVL 10 (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue2800/4600Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (2800/4600)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyLun 21 Mai - 16:07

Les temps étaient durs pour la Soul Society. L'ignoble traître Aizen Sôsuke avait envahi la Dimension du Roi des Esprits, perturbant l'équilibre naturel de l'univers. Les Capitaines et les plus hauts gradés avaient été envoyés d'urgence pour l'y combattre. Et Ôotoribashi Jimûrei savait que bientôt viendrait son tour d'y aller. Il était partagé entre l'excitation de pouvoir faire ses preuves et la crainte d'y laisser la vie. Il n'était pas un lâche... mais au moins un peu lucide.
En attendant, les pauvres gradés du Gotei 13 n'avaient plus vraiment le temps de remplir la mission que rien n'aurait du perturber ; surveiller le monde réel, purifier les âmes perdues et les protéger des immondes démons dévoreurs d'âmes, les Hollows. Mais petit à petit, le monde réel risquait d'être submergé par ces petites attaques banals de Hollow de bas étages. C'était pour cela que l'on envoyait des Shinigamis encore faible mais prometteurs, tels Jimûrei, en mission dans ce monde pour chasser les Hollows. Le Vice-Capitaine Abarai avait rassemblé une vingatine de membres de la 6e Division et les avait dispersé dans quelques endroits du monde pour les protéger d'un éventuel danger. Consciencieux, Jimûrei avait obéi.

Cela n'empêchait pas qu'il s'ennuyait ferme. La ville de Karakura avait subi tant de dommages qu'il n'y avait plus beaucoup d'âmes à dévorer pour les Hollows. Sur le fond, il n'était pas sanguinaire, sa vie n'était pas axée sur la recherche du combat comme ces gros beaufs de la 11e Division. Mais n'importe quel soldat, brutal ou non, n'appréciait guère, en tant que tel, d'être assigné à une mission où il risquait de ne rien faire. Même en tant que gardien de la paix, c'était chiant. Malgré la patience qui le caractérisait, le sentiment d'inutilité lui pesait. Cela devait faire la 8e cigarette qu'il s'enfilait pour passer le temps. Soufflant mécaniquement l'épaisse fumée sur le fond toxique, il contemplait les étoiles, assis en tailleur sur le toit d'un gratte-ciel, caressant d'un air absent la poignée de son Zanpakutô. Qui semblait s'être endormi d'ailleurs. Et en plus, on ne lui avait assigné aucun compagnon pour l'aider ce soir. La nuit allait être longue. Jimi soupçonnait son supérieur de lui avoir refilé la basse besogne qu'il était censé accomplir lui-même.
Soudainement, le 6e sens qui anime les Shinigamis lui révéla la présence d'un reiatsu étranger, encore non-identifié. Jimûrei n'était pas tout seul. L'autre se trouvait en bas de l'immeuble. Le Shinigami sauta, et à la fin de sa chute s'agrippa au rebord de l'ultime de fenêtre avant le sol. Ainsi, il put éviter de faire un énorme vacarme en atterrissant. Il se laissa donc très doucement tomber, sans se faire mal, et ses pieds ne firent aucun bruit en touchant le sol. La discrétion était de mise, ainsi il ne dégaina pas tout de suite son épée. Il ferma les yeux, attentifs aux soubresauts de la présence spirituelles de Karakura.
Bon, comme prévu, l'ennemi avait masqué son reiatsu. Jimi jura intérieurement : il n'avait pas pensé à faire de même, et avait prévenu l'ennemi de la présence d'un Ange de la mort. Jimûrei attendit, se disant qu'il avait peut-être pris le risque de laisser le propriétaire de ce reiatsu étrange s'échapper. Mais il entendit derrière lui un bruit presque imperceptible d'un pas feutré. Finalement, il était la. Il ne se retourna pas. Il se contenta de jeter sa cigarette et de la laisser s'éteindre.

"Je t'ai entendu. Si tu voulais me sauter dessus par surprise, c'est raté."

Il tourna les talons dans un mouvement de danseur. Il vit enfin son ennemi. A vue d'oeil, il faisait à peu près la même taille que lui. Son allure était fine sans pourtant paraître maigre. Un peu comme lui, quoi. Jimi distinguait très mal son visage, masqué par un capuchon. Il voyait seulement quelques mèches de cheveux pâles qui en dépassaient. Ses yeux laissèrent néanmoins briller une petite lumière : ils contemplaient Jimûrei avec circonspection. Il était intéressant. Hélas, Jimûrei n'avait aucun moyen de savoir si ce type était plus fort ou moins fort que lui. Bien que cette ignorance l'angoissait un peu, le Shinigami décida de ne pas le montrer. Jimi n'était pas du genre à foncer tête baissée,et il engagea un peu la conversation, la main droite sur sa hanche. Mais de sa main gauche, il tenait la poignée de son sabre, son pouce prêt à propulser la garde de son arme pour mieux la dégainer.

"Au vu de ton reiatsu gangrené, je devine que tu es l'une de ces créatures qu'on nomme "Arrancar". Je me demandais si j'allais rencontrer l'un de vous un jour. Je suis Ôotoribashi Jimûrei, Shinigami de la 6e Division. Et toi, l'ami, quel est ton nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue5800/5800Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyLun 21 Mai - 17:51

J'adorais tout ce que composait cette journée. Le ciel était doux et charmeur à ses heures , laissant transparaître quelques nuages qui avaient tous des formes bien distinctes et différentes les une-des-autres , le soleil était à son zénith frappant fort mon visage , aucun bruit mis à part celui de l'eau qui ruisselait le long du fleuve. Aujourd'hui les travailleurs de la ville prirent congés , ils remodelaient tout ce qu'Aizen et "les nôtres" avaient détruits lorsqu'ils voulurent prouver leurs supériorité sur les Shinigami , au début de la guerre. Fort heureusement , je ne faisais pas parti du groupe d'assaut qui avait détruit cette si belle ville , j'aimais beaucoup Karakura , c'était toujours mieux que le vulgaire désert de sable blanc qui parsemait Hueco Mundo. J'ai tellement horreur de cet endroit , je me demandais sans cesse à quoi ressemblait l'antre des Shinigamis , le très célèbre Seireitei. Peut-être était-ce tout le contraire , une plage immense faite de sable chaud qui s'étendait à perte de vue... Allez savoir , je n'y ai jamais mis les pieds donc je pouvais pas savoir comment c'était fait ni à quoi sa ressemblait.

Allongé à même le sol , j'écoutais d'une oreille attentive le fleuve suivre son cours. Relaxant et apaisant à la fois , j'adorais tant flâner ici que mes pairs - les autres Arrancars - ne me trouvaient quasiment jamais dans Hueco Mundo. Plusieurs idées à présent affluaient dans ma tête.

  • Chercher un des plus haut points de la ville pour contempler un coucher de soleil.
  • Rentrer a Hueco Mundo pour se faire enquiquiner par des Adjuchas désireux de manger mon âme.
  • Continuer à flâner ici.
  • Marcher un peu dans les rues sans savoir où aller.


Bizarrement , je pris le premier et dernier choix. Il me restait peu de temps avant que le soleil se couche et au temps en profiter pour grimper tout en haut d'un point de vue comme... L'un des bâtiments qui tenait encore debout malgré qu'il était fissuré de partout. Au moins le panorama n'était pas dégueulasse. Et puis après tout ce point de vue était clairement stratégique car je pouvais aussi bien voir un Hollow , un Arrancar ou un Shinigami arriver. Du moins c'est pour moi les trois choses que je vois le plus régulièrement , les Shinigamis sont toujours pareils , ils voient un Arrancar et donc le frappent. Les Arrancars ne m'approchent que très peu et les Hollows veulent me bouffer. Les plaisirs de la vie après la mort !

Néanmoins , ici , je pouvais me pavaner comme bon me semble , et aucun Espada ou autre Arrancar plus puissant ne me donnerais d'ordre. Allez savoir pourquoi , mais je me mélangeait très rarement avec eux , j'aimais pas ces gens là , ils pètent plus haut les uns que les autres , comportement merdique de personnes merdiques , voilà tout.

En suite pour rester dans la continuité je décida d'aller faire un tour dans les rues - ou plutôt les ruines qui servaient de rues. On pouvait encore sentir le combat ici , du moins l'ampleur des dégâts ainsi que la puissance du combat en question. Aizen et les autres Arrancars avaient tout massacré , et c'est d'ailleurs pour ça que les Shinigamis m'avaient à la mauvaise malgré que je n'avais même pas participé à ce massacre.

Mais c'est alors que je sentis lors de ma marche nocturne , un Reiatsu étranger. Un "Ange de la Mort" , ça se flairais facilement. L'homme en question m'avait senti même lorsque je suis passé en douce derrière lui , sans même utiliser le moindre sort , juste en marchant sur la pointe des pieds. Je pensais qu'il ne sentait pas mon Reiatsu , à vrai dire il était faible donc la plupart du temps les gens passaient au travers et sentaient une odeur bien plus forte qui d'ailleurs étrangement , plaisait plus. Que ce soit les Shinigamis , Arrancars , ou Vizard , ils aimaient tous se battre contre les plus grands , les plus forts ... Pourquoi ? Pour se faire éclater la gueule plus rapidement ? Pour prouver une force ? Possible.. Ce n'était pas mon cas.


-Au vu de ton reiatsu gangrené, je devine que tu es l'une de ces créatures qu'on nomme "Arrancar". Je me demandais si j'allais rencontrer l'un de vous un jour. Je suis Ôotoribashi Jimûrei, Shinigami de la 6e Division. Et toi, l'ami, quel est ton nom ?

- Une créature ? Qui est-tu pour juger ce que je suis , Ôotoribashi ? De plus , le terme "l'ami" tu peut le garder pour tes vrais amis , pas pour ceux que tu méprisent. Quand à mon nom , il ne te sera pas utile et je n'ai guère envie d'être connu par tes pairs, mais si tu souhaite vraiment , tu peut m'appeler Koma.

On sait jamais , j'avais pas envie d'être connu par ce type ni par sa division. Et d'ailleurs , instinctivement et sans trop savoir pourquoi , je mis la main sur mon zanpakutô sachant qu'il allait très vite passer à l'attaque. Ils procédaient tous comme ça d'ailleurs , des guerriers sans tête ni cervelle , juste des bras accrochés à un buste dans lequel on y mettait un zanpakutô. Je détestais par dessus tout ce genre de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Ôtoribashi Jimûrei
3ème Siège de la 6ème Division
3ème Siège de la 6ème Division
Ôtoribashi Jimûrei


Masculin Nombre de messages : 140
Âge : 30
Double compte : Shunsui Kyouraku !
Date d'inscription : 13/12/2011
Fiche Technique : Qui veut un flan ?

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Arashi no Beara
Niveau: Combattant Puissant / LVL 10 (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue2800/4600Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (2800/4600)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyMar 22 Mai - 21:13

- Une créature ? Qui est-tu pour juger ce que je suis , Ôotoribashi ? De plus , le terme "l'ami" tu peut le garder pour tes vrais amis , pas pour ceux que tu méprisent. Quand à mon nom , il ne te sera pas utile et je n'ai guère envie d'être connu par tes pairs, mais si tu souhaite vraiment , tu peut m'appeler Koma.

Jimûrei détourna les yeux. Eh ben, il devait être facile à vivre, celui-là. Cela dit, il avait sans douté été lui-même un peu maladroit dans ses propos. Mais bon, il n'était pas là pour faire dans la dentelle. Jimûrei ne savait pas si ce type était plus fort que lui, mais pour autant il n'avait pas peur de lui. Même s'il pouvait mourir. "Même si de ton corps il ne reste plus que des os, alors fais de ces os un rempart contre l'ennemi." Telle était la devise de bataille du Gotei 13.
Il espérait néanmoins pouvoir apprendre le nom complet de cet Arrancar, histoire qu'il soit connu des archives du Seireitei. Cela constituerait pour lui le véritable challenge de ce combat. Était-ce de l'arrogance ? Bof, de toute manière, il allait devoir se battre rien que pour remplir sa mission de protection. Jimûrei mit tous ses sens en éveil, mais malheureusement il n'arrivait toujours pas à bien distinguer son adversaire Son oreille se dressa en entendant le bruit métallique d'une épée qu'on sort d'un fourreau. Le moment fatidique arriverait dans une poignée de secondes.

"Si tu crois que tu vas porter le premier coup" se dit Jimûrei.

Alors, d'un geste fulgurant, il propulsa de son pouce son épée hors de son propre fourreau et la saisit au vol de sa main droite. Koma venait de faire de même, et les deux combattants foncèrent simultanément sur l'autre. Le premier bruit d’entre-choc des lames sonna comme une cloche pour débuter un round de boxe. Arrancar et Shinigami se livrèrent un puissant duel de kendô. Koma et Jimûrei se donnaient des coups de force égale, et leurs muscles furent vite intensivement sollicités. Les yeux bleus marine de Jimûrei ne se détournaient jamais de ceux de l'Arrancar. Les feintes et les coups pleuvaient à présent. A ce rythme, son sabre allait s'ébrécher rapidement. Jimûrei préféra ne pas utiliser tout de suite le kidô. Il ignorait encore si c'était utile, si l'Arrancar y était réellement sensible. Il choisit de ne pas brûler son énergie et de choisir un moment idéal pour tirer un coup de kidô.
Un coup du sabre vint déchirer sa manche droite, et il sentit la pointe de l'arme effleurer son biceps.
Oups, Koma avait du répondant. Jimûrei comprit qu'il ne pourrait pas se laisser aller avec lui, et décida de faire une démonstration de force. Il fit un énorme saut, et se mit à tournoyer en l'air, comme Renji-san lui avait appris, imitant un espèce de tourbillon. Il parvint a retourner son corps à l'horizontal. Sa lame allait forcément toucher quelque chose, lame ou chair. Ses cheveux virevoltaient magnifiquement tandis qu'il tournoyait : cette technique étaient élégante en plus d'être efficace.
Et quand il abattit son sabre, il parvint a entailler le bras de "Koma", même si celui-ci parvint à éviter le pire de l'attaque. Il l'entendit grincer des dents. Jimûrei fit un bond en arrière pour mieux apprécier le spectacle. Il posa nonchalamment la lame de son Zanpakutô sur son épaule. Voyant l'expression tendue de son ennemi, il parvint à esquisser un sourire bienveillant. Ça allait bien énerver Koma.

[PS : ça te dérange si je te blesse sans autorisation ? Tu peux le faire également]
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue5800/5800Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyMer 23 Mai - 6:53

Les shinigamis , tous les mêmes. Il allait vouloir se battre pour l'unique raison que nous étions pas les mêmes , puéril. Il pratiquait en somme , le génocide. Une tentative d'extinction d'une race sans même chercher à comprendre si nous étions tous les mêmes ou pas , ils nous foutait - Ôotoribashi entre autres - tous dans un même sac et comptait nous tuer. Néanmoins , qu'il ne compte pas sur moi pour me laisser faire. Je n'ai aucunement envie de trépasser ce soir , ni demain d'ailleurs. Je n'eut même pas le temps de lui dire que je n'avais pas envie de me battre contre lui alors que j'avais la main sur le manche de mon épée - mieux vaux prévenir que guérir - qu'il me fonça dessus et donc dans ce cas de figure j'étais obligé de lui rendre la pareille.

Ses coups avaient d'égal avec moi , je pouvais donc en déduire qu'il était en quelque sortes , un nouveau. Tant mieux , ça m'évitera de devoir redoubler de prudence malgré qu'il fallait que j'analyse son comportement. Il avait une certaine classe , surtout lorsqu'il fit vire-volter son zanpakutô hors du fourreau et l'avait saisit au vol. Pour ma part , bien plus modeste que lui , je le regardais de mes yeux fatigués - fatigués de cet éternel combat - tout en extirpant ma lame de son fourreau et en vue de la taille faramineuse de la mienne , je pouvais l'attaquer un peu plus loin. Tout en lâchant un râle , je parais systématiquement ses coups en essayant de lui donner quasiment les mêmes. Il devait certainement me tester , tout comme je le faisait d'ailleurs. D'un geste souple , je recula d'un pas tout et tenta une approche comme à l'escrime . D'une main , je tenta de l'embrocher directement au niveau du pectoral et trancha son vêtement de shingami , avant de le voir reculer d'un pas.

C'est alors que "allez savoir pourquoi" , il se mit à sauter d'un coup et tournoyer en l'air. Je sentais bizarrement le coup en traître et attendait l'exact bon moment pour le parer et contre-attaquer. Car si je me mettais déjà en position défensive , c'était perdu d'avance alors que si je parais au bon moment , à la seconde près , j'allais le prendre de surprise et pouvoir placer un coup rapide et puissant. Je m'étais légèrement raté sur le timing mais heureusement pour moi , j'avais évité le pire. Légèrement - même plutôt pas mal - touché au niveau du bras , il se trouve que maintenant pour ma contre-attaque surprise c'était raté puisqu'il venait de reculer. Sourire aux lèvres , il semblait fier de sa prouesse.


Que me veut-tu , Shinigami ?

Puis avant même d'écouter sa réponse je pointa mon doigt en direction de sa jambe et lui envoya un Cero au moment où il ni s'y attendait pas vraiment. Le Cero en question , je l'avais quelque peu modifié , il était petit et fin , aussi fin que nos lames. Je n'avais guère envie de le tuer , après tout il méritait lui aussi sa place dans ce monde malgré que nous étions en quelques sortes "ennemis". C'est alors qu'après un coup chacun , je me remis en position défensive attendant son prochain coup. Il se trouve que j'attendais encore le moment opportun pour frapper , mais cette fois-ci , je ne me gourerais pas !

calcul reia:
Revenir en haut Aller en bas
Ôtoribashi Jimûrei
3ème Siège de la 6ème Division
3ème Siège de la 6ème Division
Ôtoribashi Jimûrei


Masculin Nombre de messages : 140
Âge : 30
Double compte : Shunsui Kyouraku !
Date d'inscription : 13/12/2011
Fiche Technique : Qui veut un flan ?

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Arashi no Beara
Niveau: Combattant Puissant / LVL 10 (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue2800/4600Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (2800/4600)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyMer 23 Mai - 12:18

Finalement, Jimûrei perdit rapidement son sourire. Le fixant d'un regard haineux, Koma lui avait lancé :

"Que me veux-tu, Shinigami ?"

Et il ne lui avait pas laissé le temps de répondre. De toute façon, Jimi n'avait pas eu l'intention de répondre à sa question. Koma savait très bien ce que voulait Jimi, accomplir son devoir de Shinigami. Il lui avait tiré un Cero à bout portant. Un Cero bien curieux, d'ailleurs; Il était extrêmement fin et plus rapide, une sorte de compromis entre les Cero et les Balas. Jimûrei n'avait pas eu le temps de l'esquiver. Il avait porté un coup de sabre en condensant son reiatsu dans l'espoir d'amortir la puissance du tir. Hélas, il se l'était quand même pris en pleine poire. L'énergie lui brûla le corps.

"Merde !" jura-t-il intérieurement.

Et, comble de tout, il vit avec stupeur un bras de Koma jaillir de la fumée de son propre Cero pour lui porter un coup. Jimi tenta de parer avec son Zanpakutô, mais il était trop tard : le Zanpakutô corrompu de l'Arrancar vint lui blesser le mollet. Jimi poussa un grand cri de douleur. Repoussant mollement le Hollow d'un mouvement de bras, il parvint à faire un bond en arrière de sa jambe droite, et s'écarta de la mêlée, pour reposer un peu sa jambe et la masser. Il ne l'avait pas raté : Jimi avait très mal. Le sang chaud coulait déjà hors de son pantalon.
Mais quel imbécile. Il avait été arrogant, et avait baissé sa garde. Quel Shinigami digne de se nom aurait cessé de brandir sa lame devant un combattant encore debout ? Il avait pris Koma pour un faiblard débutant, sans expérience de combat, alors que visiblement il en avait déjà vu et vécu quelques-uns, lui aussi. Ils étaient de force égale. Les deux combattants étaient désormais quittes : ils avait tous les deux un membre de blessé. Pour leurs puissants supérieurs respectifs qui bataillaient autour du Roi, ce n'étaient que d'insignifiantes blessures, mais pour Koma et Jimi, ça commençait à être du lourd.
Quel garçon étrange. Tous les Hollows qu'il avait rencontré jusqu'à ce jour était ivres de batailles, des monstres assoiffés de pouvoir et de sang, qui avait un profond mépris pour la souffrance et le malheur causé, soit à ceux qu'ils combattaient, soit à ceux qu'ils dévoraient. Lui ne semblait pas avoir un appétit monstre d'affrontement. Il ne cherchait pas à énerver, à provoquer Jimûrei. Il semblait... malheureux. Jimûrei ne comprenait pas pourquoi quelqu'un comme lui était venu se balader dans Karakura, prenant le risque évident de se retrouver nez à nez avec un Shinigami comme lui. Ça n'avait pas de sens. Peut-être masquait-il sa combativité. Les gens éthérés comme lui le faisaient souvent...
Mais Ôotoribashi Jimûrei secoua la tête, et se dit qu'il n'était plus l'heure de se faire des cadeaux et de s'attarder sur la personnalité de l'ennemi. Oeil pour oeil, dent pour dent : il allait rendre à l'Arrancar la monnaie de sa pièce et lancer immédiatement une bonne contre-attaque. Il ne savait pas encore s'il fallait tuer ou capturer ce type, mais il passa à l'action. Il utilisa un shunpô pour atterrir derrière un banc. Pointant le doigt vers le banc en question, il hurla :

"Hadô nô Ichi : Shô !"

Une petite lumière jaillit du bout de son doigt, et le banc fut arraché au sol dans un énorme "Clong !", et fonça dans la direction prévue, à savoir vers l'Arrancar. Tandis que l'énorme siège valdinguait vers son ennemi, Jimûrei profita qu'il regardait ailleurs pour diriger son doigt sur l'Arrancar et put ainsi suivre ses mouvements. Koma n'esquiva pas le banc, mais quand il le reçut, il sembla n'en éprouver aucune douleur. Il se contenta de hausser un sourcil en regardant l'édifice qui venait de foncer sur lui. C'était sans doute son Hierro, la peau solide des Arrancar, qui l'avait protégé. Mais il avait dû quitter Jimûrei des yeux, un bref instant, suffisamment pour laisser à Jimi le temps de lui balancer un autre sort de Kidô :

"Hadô no Yon : Byakuraï !"

Un frêle éclair blanc, comme son nom l'indiquait, fusa de sa main et fila droit sur l'ennemi. La stupéfaction se lisait sur le visage de Koma. Lorsqu'il entrèrent en contact, un gros bruit d'électrocution se fit entendre. Jimi ne prit pas le temps de voir s'il l'avait atteint ou pas ; ça n'avait jamais été son but. L'idée était de déstabiliser l'adversaire pour créer une ouverture. Une demi seconde après avoir utilisé le Byakurai, le moment opportun s’annonça. Le Shinigami aux cheveux d'or chargea sur le jeune Arrancar, poussant un fougueux rugissement pour s'armer de courage et pour oublier la douleur lancinante de sa jambe.

"Eyhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !"

Et au moment exact où il fut à portée de sabre, Ôotoribashi fit un puissant revers d'épée, usant de toutes les forces qu'il pouvait solliciter.

Reiatsu :
Spoiler:


Dernière édition par Ôotoribashi Jimûrei le Mer 23 Mai - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue5800/5800Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyMer 23 Mai - 12:56

Alors que la douleur venait de le toucher , j'avais remarqué qu'un petit écran de fumée venait de se faire. Et si j'en profitais pour lui redonner un coup ? Je fonça directement , espérant que cette occasion serait la bonne pour pouvoir lui asséner un coup rapide et puissant. Même si je ne souhaitait pas sa mort , loin de là , mais il faut dire qu'il l'avait cherché. Quelque chose m'avait énervé dans son comportement , le terme "Créature". Qui était-il pour pouvoir oser dire quelque chose de la sorte ? Il avait déjà connu la mort lui aussi , nous étions dans le même sac sauf que lui avait rejoint la Soul Society et moi l'Autre Monde. Lorsqu'il senti mon zanpakutô lui arriver dans la jambe , je pense qu'il avait compris l'ampleur des dégâts. Il ne fallait pas me chercher , surtout avec de telles paroles insolentes. C'est alors qu'il me pointa du doigt. Qu'allait-il me dire encore ? ..

Je remarqua par la suite qu'il ne comptait pas me désigner pour m'insulter mais pour m'envoyer une technique dite de Kidô. Un art que je ne connais que très peu , sachant que les Shinigamis en ont toute une panoplie alors que nous avions que des rayons et des boules. Ils avaient vraiment de la chance ces types là , mais qu'il ne compte pas sur moi pour m'avouer vaincu avec ses stratagèmes misérables. En fait , il ne comptait pas m'attaquer de loin mais de près. Et via un Shunpô il eut l'occasion de me prendre à revers.


"Hadô nô Ichi : Shô !"

Un espèce de coup vint se propulser en plein sur mon visage. Je n'eut pas le temps de contrer hélas , mais Hierro l'avait fait pour moi. Aucune blessure juste deux trois égratignures sur le visage , rien de plus. Ma capuche s'était décrochée de ma tête et venait taper dans mon dos. A présent il pouvait voir entièrement mon visage. Sur le coup , j'avais un petit mal de crâne instantané , mais c'était passager et allait passer bien vite. L'autre blondin comptait encore me balancer l'un de ses sorts à la noix puisqu'apparemment il garda la même position alors que j'avais fait quelques pas en arrière , le zanpakutô tenu fermement droit devant moi à la verticale.

"Hadô nô yon : Byakuraï !"

Allait-il arrêter à un moment ? Ses technique de kidô n'étaient réellement pas amusantes , surtout si c'était encore un truc qui allait me péter en pleine poire. Sur le coup , je para comme un abruti fini avec ma lame , et comme il s'agissait d'une technique foudroyante , elle électrocuta ma lame jusqu'à mon manche et instinctivement je le lâcha en sursautant sous la puissance de cet éclair. Fort heureusement je le rattrapa directement en plein vol avant qu'il ne tombe par-terre et que je dois le ramasser par la suite.

Et voilà qu'il me refonçait dessus à pleine allure. Cette fois-ci c'était trop , j'attendis qu'il arrive juste à mon niveau pour passer à l'attaque. Une fois qu'il tenta de me frapper du revers de son sabre , il remarqua que je venais tout juste de disparaître , et logiquement , il lança un coup en arrière pensant que je m'y terrais. Erreur , je n'avais pas effectué un sonido pour aller à ses côtés mais un peu plus loin. Un second sonido me permis d'arriver à ses côtés , j'attendis qu'il me donna un coup pour en faire un troisième afin d'apparaître cette fois-ci à sa gauche et lui redonner un coup de zanpakutô dans la plaie qu'il avait déjà.

A quoi bon lui en faire une autre ? Celle là le travaillait déjà plutôt bien , et petit à petit j'avais fini d'analyser ses techniques. Ôotoribashi Jimûrei , rapide , gracieux dans ses geste , un tantinet poussé sur l'agressivité , plutôt efficace. Un shinigami prometteur.

En suite , je recula de quelques pas tout en le regardant en brandissant la pointe de ma Masamune en sa direction.


- Tu n'a toujours pas répondu à ma question , Ôotoribashi Jimûrei, Shinigami de la 6e Division. Que me veut-tu ?

calcul reia:
Revenir en haut Aller en bas
Ôtoribashi Jimûrei
3ème Siège de la 6ème Division
3ème Siège de la 6ème Division
Ôtoribashi Jimûrei


Masculin Nombre de messages : 140
Âge : 30
Double compte : Shunsui Kyouraku !
Date d'inscription : 13/12/2011
Fiche Technique : Qui veut un flan ?

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Arashi no Beara
Niveau: Combattant Puissant / LVL 10 (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue2800/4600Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (2800/4600)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyMer 23 Mai - 13:23

Jimûrei recula de quelques pas, épongeant maladroitement son front plein de sueur de sa manche. Il avait raté son coup, même s'il avait ébranlé un (trop) court instant son adversaire. Koma en avait profité pour utiliser des Sonido et lui en faire baver. Le Shinigami était blessé. Mais Jimûrei comprit que Koma avait pas mal brûlé son énergie. A côté, Jimi avait été économe, enfin, si l'on pouvait en parler ainsi. L'Arrancar était épuisé. Plus que lui. Ce qui n'était pas peu dire : la jambe d'Ôotoribashi continuait à le lancer avec force. A sa grande surprise, Koma se remit à parler :

"Tu n'a toujours pas répondu à ma question , Ôotoribashi Jimûrei, Shinigami de la 6e Division. Que me veut-tu ? "

"Tu parles trop" marmonna Jimi, sachant parfaitement que lui seul s'était entendu.

Koma lui lanca un regard interrogateur. Jimi puisa dans ses dernières ressources, il fit basculer son sabre, pour le saisir à l'envers, à la manière d'un poignard. Il utilisa un ultime shunpô, portant à travers lui un coup sur le flanc du Hollow. Cette fois, il sut qu'il avait réussi. Il entendit sentit sa lame buter légèrement dans une manière ferme, et entendit l'abominable bruit de la chair tranchée. Jimi se retourna, et vit son ennemi vaciller, tordu par la douleur de son coup. Koma lança un regard à Jimûrei, mais ce regard n'était pas un regard venimeux et plein de haine. C'était... incroyable.
Jimûrei soupira. Il faillit remettre distraitement la lame de son sabre à plat sur son épaule, mais un curieux sursaut et se ravise : ce n'était pas le moment de se manger un nouveau Cero ! Son adversaire était en position de faiblesse, mais lui aussi avait morflé. Ce Shunpô dévastateur avait mis sérieusement son Reiatsu à l'épreuve. Il avait démontré à Koma qu'il ne plaisantait pas.
Ôotoribashi ne comprit jamais très bien pourquoi il l'avait fait, mais il répondit finalement à la question de son adversaire.

"Allons. Je suis là pour remplir mon devoir de Shinigami. Protéger les êtres vivants et purifier les âmes. N'as-tu jamais entendu parler de cela, Koma ? Nous protégeons l'équilibre que vous, les Hollows, venez perturber. Mais tu sembles un peu perdu. Et, ayant déjà combattu des Hollows, je sens que tu n'as pas voulu me tuer, et que tu n'es pas venu ici pour dévorer des âmes. Si c'était le cas, je te punirais sur le champ. Je ne tuerais pas quelqu'un qui ne ferait pas de même avec moi. Pars. Je te laisse une chance de t'enfuir, tu n'as plus la volonté de te battre contre moi. Enfin, encore faudrait-il que tu aie jamais eu cette volonté.. Si tu ne pars pas, je t'écraserais."

Il reprit la poignée de son sabre a deux mains, la serra avec force, et regarda, cette fois sans sourire, l'Arrancar, guettant sa réaction. Son souffle était rocailleux et très irrégulier. Ses sens restaient autant en éveil qu'ils le pouvaient. L'issue du combat se déciderait dans une poignée de secondes.

Reiatsu :
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Komaji
Arrancar
Arrancar
Komaji


Masculin Nombre de messages : 162
Âge : 32
Double compte : Sado "Chad" Yasutora
Date d'inscription : 28/04/2012
Fiche Technique : Komaji Ikari

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Genkaku Kichigai
Niveau: Fraccion / LVL 11 (Resurreccion) (Lvl uped)
Reiatsu:
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Left_bar_bleue5800/5800Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty_bar_bleue  (5800/5800)

Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) EmptyMer 23 Mai - 13:54

Et il faut croire que le blond m'avait eu. Moi qui pensait qu'il allait me parler , en un instant et rapide comme l'éclair , celui-ci arriva vers moi et me poignarda au niveau du ventre. La lame passa outre le Hierro et vint m'infliger une sérieuse douleur , j'avais un peu plus du mal à respirer et tout de suite l'idée de le tuer sur-le-champ me faisait envie. Hélas , je n'avais peut-être pas la force ou plutôt pas la volonté d'un tel acte , surtout aujourd'hui. Moi qui voulais me reposer.. C'était raté. Encore une fois à cause d'un homme qui voulais se battre , comme trop souvent d'ailleurs. C'était toujours la même rengaine de toute façon , les Shinigamis voulaient me tuer parce que j'étais différent et les Arrancars m'aimaient pas parce que j'étais différent. Triste vie..

"Allons. Je suis là pour remplir mon devoir de Shinigami. Protéger les êtres vivants et purifier les âmes. N'as-tu jamais entendu parler de cela, Koma ? Nous protégeons l'équilibre que vous, les Hollows, venez perturber. Mais tu sembles un peu perdu. Et, ayant déjà combattu des Hollows, je sens que tu n'as pas voulu me tuer, et que tu n'es pas venu ici pour dévorer des âmes. Si c'était le cas, je te punirais sur le champ. Je ne tuerais pas quelqu'un qui ne ferait pas de même avec moi. Pars. Je te laisse une chance de t'enfuir, tu n'as plus la volonté de te battre contre moi. Enfin, encore faudrait-il que tu aie jamais eu cette volonté.. Si tu ne pars pas, je t'écraserais."

"Je ne suis pas perdu , Ôotoribashi. Mais votre race , les Shinigamis , sautaient sur tout ce qui bouge dans l'unique but de le tuer. Je sais que la guerre fait rage , mais rappelle-toi bien qu'une poignée de Shinigamis ont trahis vos propres rangs , pense à faire les bonnes décisions. Tu est un noble Shinigami , Jimûrei , ainsi donc tu me laisse la vie. Qu'il en soit ainsi alors , je ne te dérangerais pas plus et te laisse la victoire...Cette fois-ci."

C'est alors que de Sonido en Sonido , je partais le plus loin possible avant d'ouvrir un Gargantua pour me rendre dans Hueco Mundo. Il m'avait certainement vu briser une partie du ciel et y rentrer dedans. Il ne m'avais pas suivi et au moins ici j'étais en sécurité , pour le moment.. Une fois arrivé , je remarqua que certains Gillians étaient attirés par le fait que j'étais blessé , le combat recommençait , encore et encore afin de me défendre moi et mon âme qui devait être tentant à dévorer pour évoluer. Mais mon sabre allait triompher de ses monstruosités. Et dire qu'avant j'étais comme eux.. en mieux.

calcul reia:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty
MessageSujet: Re: Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)   Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême des escrimeurs (PV Komaji Ikari)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] Du sang neuf (Komaji Ikari)
» un miaulement dans l'ombre ... [flashback avec Komaji Ikari et Martyr Sheppard]
» Ikari Kenji
» Ikari Kenji
» La fin [PV: Komaji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Centre ville-
Sauter vers: