Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : où la précommander ?
219.99 €
Voir le deal

 

 « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyLun 1 Oct - 16:47

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » est un proverbe chinois.

    La nuit était si belle, il était rare de voire un contraste aussi prononcé dans le monde des vivants à cause des lumières qui polluaient d’habitude mais ici, le problème semblait s’être arrangé. La Lune avait un éclat à la limite de l’émouvant et chaque étoile était un véritable joyaux qui ne ternissait pourtant jamais la cape de Morphée qui nous donnait l’impression de nous soulever de terre une fois fixée trop longtemps. C’était assurément une bonne nuit et des phénomènes célestes devaient se passer, comme des pluies d’étoile filante ou des choses moins communes selon certaines légendes et c’est dans ce but qu’un homme fut envoyé pour tout consigné dans un carnet qui allait se retrouver sous les caisses de la huitième division de la Soul Society dans quelques dizaines d’année. Mais peut-être que cela aura son importance le moment venu. Il était venu, sans discuter les ordres et ça tombait bien : il avait besoin de s’évader un peu, même lui connaissant ses limites à être enfermé avec les archives trop longtemps.

    Blessé lors d’une nuit banale par un ennemi toujours inconnu officiellement, il s’était peut-être trop forcé pour arriver sur place car quelques plaies s’étaient rouvertes sans pour autant être une véritable gêne. Un bandeau sur le nez, un autre entourant la taille et l’épaule droite, un troisième le coude gauche, encore sur un sur le poignet droit et pour finir, les deux chevilles n’étaient pas épargnées, un pansement continuant même un peu plus sur le pied droit. C’était presque autant de bout de tissu qu’il y avait des vertus sur la voie du Bushido et la matière blanche était tout de même élégante, tranchant violemment dans la pénombre de la tenue sombre du Shinigami qui était les bras croisés sur le plus haut bâtiment. Tout comme sa ceinture pourpre, les pansements flottaient au vent en lui donnant des airs de faux ninja, faussement impressionnant et l’élément le plus perturbant était peut-être ses lunettes, cette pièce unique collée à son visage par une ventouse qui allait l’aider à mieux percevoir les lieux qui étaient interdis à ceux qui avaient simplement des yeux humains.

    Les barres rouges de ses jumelles se tournaient vers une tasse mise sur le bord du toit, du café fumant que Jinkan était tenté de prendre si sa vision nocturne n’avait pas été gênée par un mouvement au loin. Qu’est-ce que c’était ?

      « - Hollow…
      - Je l’ai en visuel, Zanpakutô. »


    Un peu derrière lui s’empilaient les cadavres de petites créatures néfastes, disparaissant progressivement avec l’aide du vent. Sa méthode de chasse était simple, il laissait son aura grandir suffisamment pour faire penser à une âme innocente et au dernier moment, il disparaissait presque des radars et le monstre se faisait abattre par un ennemi invisible. C’était traitre mais il avait lu ça sur un rapport de la deuxième division, cela devait faire parti d’un des nombreux tours de passe-passe qu’ils devaient avoir là-bas. Bien sûr, quelqu’un d’averti pouvait trouver ça bizarre ces fluctuations, peut-être même hésité… Jusqu’à maintenant.

    Considérant sa chasse finie, il ne restait plus que cet adversaire avant de pouvoir observer le ciel. Il ne voulait pas s’éloigner, sachant qu’un combat au corps à corps allait inutilement le rendre vulnérable et surtout que son café risquait de refroidir si l’affrontement se prolongeait. La solution était simple, l’abattre d’ici. Avec une main distraite, il se tripotait prêt de la tempe et sa vue semblait se préciser, grossissant la bête qu’il devait atteindre. Après avoir utilisé une ruse de la deuxième division, il se servait de la technologie de la douzième.

      « - Tu n’es pas très original, Jikai
      - Tais-toi, je me concentre. Tu auras le droit à du café après si tu veux… »


    Le dieu de la mort dirigeait doucement ses mains vers la créature au loin, une légère aura commençant à longer son corps de bas en haut jusqu’à ce qu’un petit point lumineux ne se forme au niveau d’un de ses doigts.

      « - … Je n’aime pas le café.
      - Je sais. »


    Combien de temps s’était écoulé ? Une seconde ? Le sujet avait déjà changé et c’était à présent comme si Jinkan était seul. « Hado no you : Byakurai. » et la mission était faite. A travers la ville en ruine, on pouvait voire un vaisseau blanc traversant le ciel jusqu’à frôler un toit, laissant juste une carcasse tombant au sol pour disparaître, comme ils avaient toujours disparus. Aucun dégat collatéral, un tir précis, et voilà l’envoyé du Seireitei posant ses fesses sur le bord de toit, admirant la ville et la Lune avec la tasse contre la lèvre inférieure.

      « - Un si bon café, fou»

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyJeu 4 Oct - 22:23

Yumi avait laissé Miyu seule pour réfléchir un peu, mais aussi pour être plus autonome par rapport à son chef. Ce dernier ne voulait pas qu'elle s'accroche trop à elle pour éviter le genre de problème qui avait été mis lorsque le Général s'était fait capturer. Au moins n'était-il pas mort. Cependant il allait être véritablement compliqué. Elle arpentait donc les rues de Karakura pendant la nuit alors que l'autre chercher une nouvelle habitation avec cet humain... L'Envahisseuse lui en voulait toujours. Cependant elle savait qu'elle devrait pardonner pour éviter tout conflit pour l'instant. Elle n'en avait pas besoin, et surtout n'en voulait pas. Mais alors que la Shinigamie passait son temps à contempler le ciel étoilé, un éclair jaillit non loin du lieu auquel elle se trouvait. Un hollow venait de mourir, c'était cela ? Ressentant le Reiatsu d'une personne qui était non loin, elle se mit à avancer dans cette direction. Bien sûr, elle avait pis la précaution de ne laisser qu'un minimum de Reiatsu lui parvenir, histoire qu'elle ne tombe pas sur une mauvaise rencontre. En effet, il se pouvait que certaines personnes la reconnaisse, et les ennuis pouvaient commencer à arriver.

C'est donc discrètement qu'elle se pointa devant le bâtiment qui semblait être celui sur lequel la personne qui avait jeté l'éclair était présente. Si elle aussi était un Shinigami, il fallait faire quelque chose pour évaluer s'il pouvait être une menace potentielle, mais aussi pour faire penser à une appartenance au même camps. Il était sur le toit... Que pouvait-il bien faire ? Sautant en haut du bâtiment, elle regarda l'homme qui semblait boire quelque chose comme... Du café. L'odeur plutôt forte remplit les narines de Yumi, qui ne supportait pas ceci, et se retint d'éternuer au dernier moment. Levant la main comme le faisaient les gens d'ici, elle fit avec une voix qui trahissait son geste. Une voix plutôt ferme, ainsi que son visage qui montrait tout de même un sourire forcé. L'envie d'éternuer survint à nouveau juste avant la phrase.

« Yo ! Itcheee ! La lune est belle ce soir, non ? »

Une voix de personne penseuse avait pris le timbre de sa voix vers la fin. Il était vrai que ce satellite autour de la terre était magnifique. Sortant lentement son épée, elle se disait de plus en plus que cela pouvait être une bonne idée que d'affronter quelqu'un pour une simple escarmouche. Vraiment bonne comme idée... Une fois la lame sortie, elle regarda cet inconnu qui était sous ses yeux... Seuls les vêtements étaient différents. Yumi avait toujours ses vêtements plutôt basés sur une grande liberté de mouvement... Evitant les problèmes qu'elle pouvait rencontrer autrement.

« Je suis Yumi, Shinigamie tout comme toi. Vous vous présenterez lors d'un face à face avec moi. J'ai toujours voulu faire un duel dans ces conditions. Bien sûr tu peux finir ton café... Itchee. »

Certes cette femme avait rencontré beaucoup de difficultés à avoir un cœur, mais elle était tout de même poétique, ce qui était une bonne chose d'un certain côté. Peut-être pouvait-elle jouer là-dessus pour pouvoir intégrer la Soul Society en toute discrétion, et se rapprocher petit à petit de son général... Non, c'était trop risqué et certains connaissaient son visage, rendant impossible le fait qu'elle puisse entrer dans la Gôtei 13. Mais déjà, cet homme allait accepter le challenge ?
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyVen 5 Oct - 16:29

    Elle se tenait devant lui et il restait de marbre, la regardant sans trop savoir comment réagir. Il y avait tout d’abord le réflexe naturel de la prendre comme une menace potentielle mais il ne semblait pas spécialement bouger, soufflant juste paisiblement sur la fumée de sa boisson qui se dirigeait vers une demoiselle qui répondait par des drôles de grimace. Cette dernière se retenait d’éternuer et c’est derrière son masque que le Shinigami haussait un sourcil, devenant plus curieux que méfiant sur le coup. Bien que cette sorte d’allergie était mignonne, il était en droit de se poser des questions, qui était-elle et pire encore : qu’est-ce qu’elle pouvait bien lui vouloir ? Il réfléchissait à propos de sa discrétion et au simple fait que d’avoir été découvert le forçait à être sur sa défensive même si, encore, il restait avec son café tranquillement assis sans montrer aucune trace de réaction, comme si elle n’existait pas même si son visage était tourné vers elle.

    Le sourire de l’invitée était forcé, ça aussi c’était mignon, même si ça restait hypocrite au fond mais rien de difficile à avaler. Un petit mensonge de temps en temps ne pouvait pas faire si mal que ça après tout, si ?

      « - Encore une personne n’aimant pas le café apparemment…
      - Personne n’aime ton café, Jikan.
      - Je sais, Zanpakutô. »


    Il devait paraître bizarre à parler ainsi tout seul à voix haute. Enfin, surement que la demoiselle pouvait le comprendre vu qu’elle possédait aussi ce genre de partenaire, elle aussi devait cacher un Zanpakutô sous ses traits plutôt innocents et angéliques à première vue. Enfin, dans la nuit, elle paraissait tout d’abord ainsi à l’homme de la huitième division qui soufflait encore sur le liquide foncé dans sa tasse.

    Un petit « Mh » approbateur à la question de Yumi et Jinkan semblait davantage absent. Dans son appareil, il visionnait tranquillement ce qu’il se passait dans sa partie du Seireitei. Les hommes chantaient sous la douche et la symphonie des militaires se faisaient légèrement entendre mais même cet aspect ridicule ne faisait pas sourire le troisième siège qui était également dérangé par un autre bruit, celui de click répétitif alors que ses étranges lunettes prenaient des photos de la Shinigami en face de lui. Ce n’était pas un appareil de communication, ni même quelque chose susceptible d’être connecté à une autre alors ces clichés allaient restés pour lui, s’il pensait à les regarder.

    Un petit « Ah » lorsqu’elle lui avouait être une Shinigami également. Elle n’en avait pas réellement la tenue et au fond, cela la rendait suspect, encore plus lorsqu’elle sortait sa lame. Elle voulait lui prouver ce qu’elle était en montrant son partenaire ? Ridicule, mais belle tentative pour se rassurer. Jinkan quant à lui restait éternellement dans sa position, réfléchissant à l’endroit où son arme à lui résidait : caché sur le toit, il savait où la prendre mais il n’en avait nulle intention. Elle n’était qu’une personne avec laquelle il parlait, et rien d’autre. Mais dans sa longue discussion, Yumi s’était interposée avec une proposition de combat, le fait qu’elle parle de conditions particulières rendait l’air particulièrement malsain. C’était qui ?

      « - Bien. Permettez-moi de savourer mon café, demoiselle… Et ne vous inquiétez pas pour moi, je suis déjà prêt. »


    Il pensait à fuir mais il n’en avait pas le droit. Elle pouvait très bien être une ennemie et le seul moyen d’en être sûr était de la combattre, c’était une cruelle vérité mais il se promettait de ne pas l'affronter avec toutes ses forces, sans se douter qu’elle était peut-être le genre d’individu à pouvoir lui briser tous les membres –sans idée bizarre- d’une seule frappe. En plus, elle avait un sabre alors que lui restait les mains vides, tel était le troisième siège qui entendait encore la voix de son partenaire raisonnant dans sa tête.

      « - Ne bois pas ce café. Je te connais un peu maintenant et je sais que …
      - Pourquoi je ne devrais pas le boire ?
      - Il est froid. »


    Un spasme, un réflexe, un geste de douleur. Tout ceci pouvait décrire le geste à s’en déboiter le bras que le troisième siège avait fait, éjectant tout le liquide encore chaud et odorant sur la personne en face de lui. S’il y avait une chose qu’il n’appréciait pas, c’était le café froid et il avait réagit ainsi de manière instinctive, râlant en se rendant compte de la scène. Il ne lui restait qu’à bondir, presque en même temps que le café devait atteindre sa cible dans cette attaque surprise et il se laissait tomber le long de la face opposée à Yumi, se cachant dans l’ombre de l’immeuble tout en diminuant de manière remarque son reiastu.

    Après avoir grondé son arme intérieurement, il avait cette pensée presque émue pour les gens de la 4ème qui allaient râler parce qu’il était en train de faire des folies. Non, si elle voulait un combat, il allait faire en sorte de ne pas perdre trop vite. Il râlait en pensant que les sièges inférieurs allaient encore perdre leur crédit en lui achetant des cadeaux de bon rétablissement et en même temps, il sentait son cœur se serrer en pensant à son Zanpakutô resté caché en haut à l’abri des regards. Il savait qu'elle était leur relation et à cause de ça, il ne pouvait pas se permettre de perdre, en faites…

      « - … Ô souverains… Masques de chairs et de sang, images d'outre-monde qui portez le nom des gens comme une couronne… Feu et sang de la guerre… Réveillez la colère de la mer lointaine en une vague portant vos pas vers le sud… »


    Une gerbe de flamme naissait dans sa main et elle semblait spécialement instable, créant une fumée derrière lui qui donnait l’impression que c’était l’immeuble qui les vomissait. Il n’allait pas jeter le sort tout de suite, le gardant sur lui mais il avait réussi ce qu’il voulait faire : un nuage de sa propre substance spirituelle. S’accrochant au mur quelque étage en-dessous, il éteignait l’appareil qui restait collé à sa figure, de façon à rester invisible dans l’ombre, attendant surement que la belle Yumi tente de le poursuivre dans une zone qu’elle saurait de turbulence, n’importe quel Hollow pouvant arriver après cette démonstration aux premiers abords stupides du troisième siège de la huitième division : Jinkan Ataimairu.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptySam 6 Oct - 12:31

Le coup du café devait être le signal comme quoi il acceptait le combat. Sinon pourquoi aurait-il bougé aussi vite pour pouvoir être à une certaine distance de la Shinigamie, qui n'avait pas eu le réflexe d'esquiver le liquide froid qui était à présent sur ses vêtements, et qui salissait ses vêtements jusqu'alors propres, et qui n'avaient connu que les taches de sang. C'était assez étrange de se dire que cette fois-ci, le combat n'était pas fait pour tuer, contrairement aux autres fois... Elle allait donc devoir réfléchir à un moyen de rendre son adversaire inefficace sans tout autant le tuer ou le rendre complètement infirme.

« Ahlala... Tu t'enfuis ? »

Alors qu'elle s'apprêtait à poursuivre l'homme, elle remarqua que le Reiatsu de ce dernier ce faisait de moins en moins ressentir. Mais surtout que quelque chose semblait ne pas être normal. Le bâtiment construit récemment pour la nouvelle Karakura était entourée d'une fumée étrange, alors qu'une lumière avait de nouveau pu être visible. Elle n'allait pas aller dans la dentelle sur le coup. Descendant elle aussi avec précaution, elle s'attendait à une attaque surprise pouvant survenir n'importe quand, mettant la lame de son Zanpakutô vers le bas et joignant ses deux mains tendues devant elle. La fumée indiquait que son adversaire devait préparer quelque chose... Il fallait donc le débusquer.

« Hado n°4 : Byakurai ! »

L'éclair passa devant le bâtiment, éclairant toute la face de ce dernier, mais aussi dispersant un peu l'épaisse fumée qui commençait à prendre beaucoup d'ampleur, et dans laquelle Yumi allait bientôt se jeter. Elle ne chercha cependant pas à y trouver son adversaire, mais plutôt à en sortir le plus rapidement possible. Accélérant sa descente, l'Envahisseuse atterrit au sol avec force, la forçant à plier les jambes pour amortir le choc provoqué par cette chute plutôt grande. De là, elle s'épousseta et regarda la tâche de café toujours présente. Elle ne voulait pas d'un adversaire qui s'enfuit. C'est pourquoi elle hésita à abandonner sa chasse. Mais son esprit lui disait de continuer d'attaquer, de continuer de le chercher. L'homme devait être quelque part. Il suffisait de suivre les bribes de Reiatsu qu'il laissait en préparer son sort de Kidô. D'ailleurs, elle perçu quelque chose, comprenant que cacher une Reiatsu était tout bonnement impossible sans utiliser le sort adéquat pour cela...

« On ne peut pas cacher entièrement son Reiatsu sans utiliser de sort pour... Innonde... Yumiya Suichuu... »

Le Zanpakutô de la jeune femme se transforma alors en un arc. Qu'y a-t-il d'autre à dire pour l'instant ? En effet, Yumi avait décidé de jouer sur la distance et d'attendre la bonne occasion pour y débusquer son adversaire, et le Reiatsu qu'elle percevait ne pouvait être que le sien... C'était celui d'un Shinigami... Mais aussi des résidus de Kidô. Une flèche apparut dans son arc, qu'elle banda. Puis elle tira. Le projectile partit d'un coup, laissant derrière lui une vague d'eau brûlante, annonçant quelque chose de mauvais pour le Shinigami qui en était la cible. Se basant sur ce qu'elle ressentait et non plus sur ce qu'elle voyait, la jeune femme tira deux nouvelles flèches dans la direction indiquée, donc deux nouvelles vagues d'eau qui suivait derrière. Lorsqu'elle percèrent le nuage de fumée, elle espéra qu'elle allait faire mouche.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptySam 6 Oct - 13:54

    Il la suivait du regard, elle l’avait prit en course comme il pouvait l’espérer. Mais elle se trompait sur quelque chose : il ne fuyait pas. Il combattait juste d’une manière détournée afin de s’assurer à propos de certaines choses et après tout, l’idée de la laisser partir n’était plus là depuis quelques instants, il n’en avait plus le droit, sa conscience pesant déjà trop lourd pour que viennent se rajouter des erreurs comme celles de ce genre. Non, il allait combattre, mais même s’il était un combattant que certains pouvaient considérés comme bourrin, il était dans l’administration du Seireitei et si cela semblait léger comme argument, cela voulait dire en tout cas qu’il n’était pas complètement idiot. Il attendait juste qu’elle rentre dans l’ombre de sa mort, cette ombre rouge qui donnait des impressions de gouffre sans fond, la gerbe de flamme ayant causée tout cela restant comme endormie dans la main de son propriétaire, attendant sagement d’être lancée. Il n’avait plus à utiliser son reiastu pour ce sort et cette pensée le rassurait, cela le rendait moins facilement détectable.

    Un byakurai ? Il était collé correctement au mur, cela faisait que le sort passait simplement devant lui sans l’atteindre, le surprenant tout de même. C’était un bon coup, elle pouvait se lancer dans le tunnel qu’elle s’était creusé sans craindre d’être prise trop au dépourvu et peut-être même avait-elle remarqué cette ombre immobile, comme une gargouille qui n’avait rien à faire dans cette architecture moderne ?

    La gargouille en question souriait, presque attendrie par ce que Yumi pouvait dire. Elle se trompait encore, il n’essayait pas de faire disparaître sa présence et à vrai dire, c’était tout l’inverse. Pour s’adresser à elle, il se tournait vers le mur afin que l’écho de sa voix empêche les repérages, chose qui aurait été aisée s’il était venu parler face à elle. Oui, ce bâtiment était plein d’avantage et cela expliquait peut-être pourquoi il était ici, c’était en quelque sorte son territoire.

      « - Veuillez m’excuser mais vous vous trompez. Mon reiastu forme cette brume et avouez-le : cela n’est pas discret au point qu’on parle de vouloir cacher sa présence, ce serait même l’inverse, vous ne pensez pas ? La présence que vous cherchez est partout dans la fumée alors il serait plus correct de dire que je suis partout, paradoxale pour une cachette, vous pensez ? »


    L’intérêt même de la stratégie était de perturber ce genre de sens où Yumi plaçait tous ses espoirs. Mais cela ne voulait pas dire que son corps n’existait plus et là résidait sa faiblesse, il savait qu’il devait en plus se rendre vulnérable contre elle en voyant son arc, qu’il devait venir au corps à corps mais pour cela, il fallait qu’il créer une ouverture, chose pour laquelle il avait une petite idée. Oui, à force de lire des rapports et des récits, on finit fatalement par se souvenir de quelque chose.

    Quelle précision. Malgré ses précautions, Jinkan retenait un sursaut en voyant la première flèche de Yumiya Suichuu passer si près de lui, à deux mètres environ. Oui, la brume devait s’affaiblir avec le temps et les attaques de la demoiselle n’aidaient pas, il était surement temps d’agir. Prenant un peu de hauteur comme pour profiter de la vitesse d’une chute, il se laissait pratiquer tomber dans la trajectoire des deux autres projectiles, envoyant l’attaque qu’il retenait depuis tout à l’heure : Shakkahō. Ainsi, une sphère pourpre passait au-dessus des flèches, en direction de Yumi qui subissait ainsi un échange de tir à distance. L’attaque n’avait pas comme but premier de la blesser, mais plutôt de la distraire, et bien sûr après, si elle était blessée, c’était tant mieux ! En attendant, celui qui était blessé, c’était Jinkan qui n’avait pas réussi à éviter la troisième flèche, se retrouvant au sol, toujours dans la brume rouge, regardant son épaule dénudée et fumante. Quelle femme …

    Oui, cette tenue le gênait légèrement dans ses mouvements mais il y avait une chose très simple à faire afin de se débarrasser de ce désavantage : strip-tease. Torse nu, il formait une boule avec son haut qu’il serrait avec des pansements qu’il retirait. Pieds nus, il fabriquait une fronde de fortune avec ses sandales, mettant celles-ci prêt de son boulet de tissu : tout était prêt et il pouvait encore rester un peu derrière la fumée, mais pas plus de deux minutes.

    Début du plan. Un coup de pied dans la boule que formait son haut, cela prenait de la hauteur pour ensuite retomber sur la belle Shinigami, donnant l’impression d’une attaque vers le haut. Tout de suite après le lancer, il prenait sa fronde et l’envoyait de toutes ses forces en rajoutant un effet, sa trajectoire se courbant sévèrement pour donner l’impression d’un jet fait depuis un endroit bien plus à la gauche de Jinkan. Si tout se passait bien, elle devait se prendre les deux projectiles quasi inoffensifs en même temps, mais allait savoir comment une archer pouvait gérer cette situation.

      « - Regarde-moi, Zanpakutô »


    Il murmurait doucement ses paroles en se jetant hors de son écran de reiastu, comme sortie de nulle part même si sa position devait s’être précisée avec la dissipation de sa fameuse cachette. Bien entendu, il était stupide foncer en ligne droite alors le troisième siège perdait un peu de temps à changer brutalement de direction, tout ça pour bondir une fois assez prêt.

    Son poing vers l’avant, il espérait atteindre son adversaire au niveau du torse, fléchissant les genoux pour glisser dans sa garde en même temps que ses attaques-vêtements lui tomber dessus. Est-ce que cela allait la gêner dans ses tirs de se faire attaquer par tous les côtés ? Ou bien serait-elle réactive et décocherait-elle à temps avant la fameuse frappe ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptySam 6 Oct - 17:58

Le combat allait s'annoncer palpitant. Alors que les flèches atteignaient leur but, il y eut une lumière, preuve qu'elle avait bel et bien reconnu l'endroit dans où son adversaire se trouvait. Là, elle décocha un nouveau projectile qui entre en collision avec le sort que préparait le Shinigami. Bien sûr, Yumi avait compris cela grâce à la fumée. Cependant le Hado avait été trop prêt pour qu'elle ne soit pas touchée par l'explosion, et donc doive se protéger. Toussant dans cette fumée qui passait un peu partout, l'Envahisseuse recula un peu pour avoir une meilleure vue sur les événements. Et bien sûr, l'autre tenait à nouveau une cachette, ce qui n'était pas quelque chose de véritablement embêtant... Il voulait jouer à cela ? Il allait devoir se mettre à découvert d'un instant à l'autre. Sondant les environs, elle avait trop de résidus de Reiatsu autour d'elle, ce qui voulait dire qu'elle allait devoir attendre la disparition de cette brume noire due à l'explosion du Shakkahō.

« Étrange comme manière de combattre... Mais assez intéressante. Tu ne fonces pas dans le tas pour rien. Tu réfléchis plutôt bien. Tes réflexes sont bons, et tu as l'air déjà blessé. »

Une boule passa, sa trajectoire faisait penser à une attaque d'en haut. Elle tira dessus, laissant le morceau de tissu s'effondrer. Ne pouvant par contre pas tirer sur la fronde, elle usa d'un Shunpo pour se retrouver dans les airs, plutôt en sécurité par rapport à ce qu'il pouvait arriver. Là, elle regarda en direction de la fronde. Elle avait remarqué que celle-ci tourna anormalement, ce qui voulait dire qu'elle avait subi une sorte d'effet lui permettant d'avoir un sens plus circulaire que linéaire. Ce qui voulait dire que le type... Yumi remarqua au dernier moment l'homme, qui avait parfaitement joué le coup. La Shinigamie eut juste le temps de lâcher son arc d'une main, et de commencer à esquiver. Plutôt que de recevoir un coup au sternum, il valait mieux que l'épaule en prenne un maximum. Accompagnant le geste en reculant, la jeune femme partit vers l'arrière pour prendre le moins de dégâts possible, puis prit une flèche pour tirer sur son adversaire au niveau des jambes, l'empêchant ainsi de continuer toute action de poursuite. Elle tendit ensuite ses deux mains en direction de la personne qui s'était mise à découverte. Bien sûr, il fallait qu'elle fasse vite.

« Bakudo n°1 : Sai ! »

Suivie d'une nouvelle flèche en direction des hanches de l'homme. Le but était bien sûr de l'empêcher d'aller plus loin dans ses mouvements, et donc lui rendre difficile la possibilité de retrouver une nouvelle cachette le plus rapidement possible. A partir de là, Yumi remit ses deux mains devant elle, préparant une nouvelle technique qui l'avait embêtée au début.

« Hado n°31 : Shakkahõ ! »

Profitant du brouillard, elle usa d'un nouveau Shunpô pour rester non loin. A partir de cet instant, il fallait qu'elle joue le jeu de son adversaire, et donc qu'elle se fasse beaucoup plus discrète. Ce n'était pas parce qu'elle semblait plus forte que la victoire lui était acquise... D'une voix chuchotée, son Reiatsu disparut complètement, rendant sa présence indétectable... Se mettant elle-même dans une cachette lui permettant de voir l'endroit où elle se situait avec l'homme, elle attendit un moment.

« Bakudo n°26 : Kyakkô... »

Il ne restait plus qu'à lui tendre l'embuscade finale... Mais le fait qu'il fasse sombre et que la fumée recouvre le terrain de combat était assez embêtant. Il fallait donc qu'elle se concentre pour le trouver à nouveau. Dix flèches furent tirées dans la fumée, où devait se trouver l'adversaire de Yumi, s'il avait été touché par le Bakudô et la première. Sinon l'attaque allait se révéler inutile, et annulera l'effet du Kyakkô. Enfin... L'Envahisseuse ne devait pas le tuer. Mais mettre un tel adversaire au sol mettait cette obligation difficile. Elle allait devoir tenter de jouer avec la vie de son adversaire.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptySam 6 Oct - 19:30

    Elle le complimentait, il pouvait deviner où elle était malgré la fumée à cause de ça mais tout de même, une agréable surprise l’attendait. Son coup était donné avec force et rapidité mais elle parvenait à dévier la frappe, dans l’épaule où il appuyait sur ses phalanges, comme pour la déboiter mais elle ne montrait pas trop de résistance, reculant pour se mettre à bonne distance et ainsi, le coup de Jinkan ne restait qu’un coup. Il n’avait pas fait l’exploit de la déboiter mais il n’était pas énervé pour l’instant, il était trop préoccupé par ce qui se passait devant lui, se retenant de jurer en voyant qu’il était pile dans la ligne de mire, beaucoup trop près pour pouvoir éviter. Les mots restaient dans sa gorge et la flèche lui traversait la jambe, les yeux du dieu de la mort s’ouvrant bien grands derrière ses lunettes étranges à cause de la douleur.

    Mais il pouvait tout de même l’avoir maintenant et il la rechargeait avec violence après le tir de la flèche, ses muscles se gonflant en offrant une apparence moins gracieuse au troisième siège, plus barbare et plus primitif que ce qu’il pouvait avoir montrer avant. Les veines étaient gonflées de sang et pour ceux qui avaient un peu d’expérience en Hakuda, il était simple de se dire que ce n’était pas un coup pour déboiter un bras : c’était un coup apte à détruire un mur. Mais malgré cette tentative, cette contre-attaque, il se prenait le Sai avant tout et s’envolait à cause de celui-ci, son recul étant intensifié par sa tentative d’esquive par un bond en arrière. Oui, ses muscles s’étaient détendus et il soufflait de douleur, éjecté avec force. Mais tout n’était pas perdu, Jinkan tournait sur lui-même, profitant de l’élan que Yumi lui avait donné pour rentrer en rotation suffisamment rapidement pour éviter la seconde flèche. Celle-ci le frôlait, laissant une plaie ouverte verticale sur son pectoraux mais rien de bien profond, ça piquait juste dirons-nous et c’était bien une chance, c’était pas passé loin.

      « - Bons réflexes ! Vous n’êtes pas un adversaire évident, demoiselle ! »


    S’il n’avait plus ses jambes à 100%, il lui restait ses bras et il semblait s’adapter assez bien à son handicap, frappant le sol de ses paumes pour se projeter dans les airs en longeant presque la sphère rouge qui le suivait, sort qu’il avait d’ailleurs lui-même utilisé quelques minutes avant. Il était en sueur et croisait les bras, tournant sur lui-même comme une toupie en faisant quelques acrobaties en l’air pour finir sur la terre ferme, soufflant bruyamment à cause de la douleur et de la fatigue que lui avait couté cet effort spontané. Son regard était attiré par le bandage qu’il avait autour du torse, celui-ci était devenu plus foncé et fumait, c’était une excuse suffisante pour qu’il le déchire. Il ne lui servait plus à rien et tant pis si ses plaies récemment refermées étaient visibles.

    C’était l’heure de la pause et il retirait enfin ses lunettes, exposant son regard bicolore et le fameux dragon qui était imprimé dans l’un de ses globes oculaires. Jinkan regardait bien entendu un peu autour de lui pour s’assurer que tout allait bien et puis, il prenait une profonde inspiration pour se détendre, stoppé dans son soulagement par quelque chose qui lui traversait l’épaule. Enfin, un début d’injure lui échappait « Mer-… » même si tout ne voulait pas encore sortir. Il y avait des choses plus importantes à faire, comme se laisser tomber au sol pour éviter la petite rafale qui lui passait par-dessus, lui griffant le dos à sang pour qu’il décide que définitivement, les injures n’étaient pas son genre, en se redressant.

      « - Allez allez. Mes lunettes sont cassées, ils vont me gronder…
      -Jikan»


    Un écho particulier, de quoi paralyser le propriétaire du Zanpakutô quelque instant dans cet univers dont le temps s’était arrêté juste pour qu’il puisse entendre cela sans craindre de se prendre encore un coup. Un état de communion avec son arme dont le cœur battait en même temps que le sien.

      « - Ton corps est blessé… Je t’avais demandé de faire attention, JikanJikan ! »


    Cette voix, les dents du dieu de la mort se serraient alors que le temps reprenait son cours. L’intéressé se redressait, se moquant de la douleur présente dans son dos, et tout cela pour regarder en direction du toit de l’immeuble où il était au pied avec Yumi.

    Un rugissement :

      « - NE T’INQUIETE PAS, ZANPAKUTÔ !! »


    Il n’essayait pas de le réconforter, c’était clairement un ordre mais malgré tout, l’arme ne semblait pas s’en plaindre, à croire qu’il y avait un sentiment profondément bon derrière ce cri froid et autoritaire. En même temps qu’il criait, une étincelle dorée quittait l’œil du Shinigami avant que le hurlement naisse. Il criait, comme l’aurait fait certains chevaliers orientaux des siècles auparavant pour se donner du courage mais ici, le courage était une flamme entourant le troisième siège. Elle semblait être de sable et n’était qu’un voile, juste le regard de Jinkan s’illuminant de reiastu, preuve de ce contact qu’il avait eu à l’instant avec son partenaire qui était rassuré en haut.

    Un lampadaire, cela ferait l’affaire pour le combat à distance. Comment ça ? Après avoir fini de crier, il en soulevait un avec quelque difficulté, quelque jet de sang quittant son bras et sa jambe blessée. Finalement, il l’avait fermement entre ses mains. Son regard enflammé se rappelait de l’endroit d’où venaient les flèches et il tenait alors l’objet comme une épée gigantesque, avant de pousser encore un cri, de rage, court en lançant le lampadaire qui tournait par la suite sur lui-même, lentement en progressant vers Yumi. C’était un gros obstacle, juste ça, mais il fallait l’éviter car cela restait tout de même encore un coup à défoncer un mur.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyDim 7 Oct - 0:22

Cet adversaire ne se battait pas avec son Zanpakutô, il avait donc un sacré désavantage... L'avait-il laissé sur le toit ? Mais s'il continuait ainsi, il était sûr qu'il allait perdre le combat très facilement. Dans une situation difficile, il n'allait sûrement pas pouvoir tenir le coup sur le rythme qui lui était imposé. Encore s'il avait eu une arme pour se défendre, il aurait pu opposer beaucoup plus de résistance, quoiqu'il en faisait beaucoup pour quelqu'un qui n'avait pas de moyen de défense contre une autre arme. Puisqu'il semblait bien touché, Yumi se détendit un peu, mais comprit bien vite que le combat n'était pas encore terminé... Était-ce cela que la détermination ? Il en fallait plus qu'une simple blessure pour arrêter quelqu'un dont les convictions sont immenses. Son Reiatsu se mit à briller, et lui, se mit à hurler comme quelqu'un qui tentait de se redonner courage, mais aussi quelqu'un qui augmentait sa puissance.

*Que fait-il ?*

La réponse bien sûr ne tarda pas... Alors que l'homme indiquait clairement sa position, il retira un lampadaire du sol, et le jeta puissamment en direction de l'Envahisseuse, qui n'avait pas bougé de sa place d'archère. Cependant, elle ne semblait pas être aussi inquiète que pourrait le faire penser quelqu'un qui allait se recevoir une attaque puissante. Enfin... S'il croyait que ce genre d'attaque allait arrêter une Shinigamie, il se trompait largement, et elle allait le lui prouvait.

« Hado n°4 : Byakurai ! »

Le sort partit comme une flèche en direction du lampadaire, mais aussi de l'homme. L'objet qu'il avait jeté partit en deux morceaux, et l'éclair continua sa course en direction de la personne qui avait jeté l'arme. Un bout passa largement à côté de la figure de la femme. L'autre morceau, caché par le Byakurai, eut un effet positif pour l'adversaire, car Yumi vit ce morceau non ralenti par l'attaque faite auparavant, lui percuter violemment le ventre. Le souffle coupé par le choc, elle recula pour percuter le mur qui se trouvait derrière elle. Quelle puissance dans le coup ! C'était impressionnant ! Mais cela n'allait pas suffire pour arrêter l'Envahisseuse, qui se releva tant bien que mal après cet immense choc.

« Tu es puissant ! Si tu veux tellement continuer, je te respecte. Je panserai tes plaies à la fin de nôtre duel. J'ai quelques compétences en soin. »

Elle avait vu son adversaire blessé, ce qui voulait dire qu'il pouvait avoir quelques problèmes par la suite, et surtout un immense handicap. Mais aussi que les choses allaient se compliquer pour lui si cela continuait dans ce sens. Même si Yumi paraissait froide, elle n'avait pas dans ses intérêts, l'envie de tuer cet homme, même s'il était un ennemi, quelqu'un qu'elle pouvait détester, car il faisait partie de ceux qui avaient tué son âme liée. Elle allait donc n'utiliser que son Shikai face à cet adversaire.

« Cependant, pour un Shinigami, ne pas utiliser de Zanpakutô... C'est une terrible erreur. »

Elle usa d'un shunpô pour se retrouver juste devant l'homme qui avait brillé, et tira deux projectiles à une distance de deux mètres de sa cible. Par la suite, elle recula pour voir ce qu'il s'était passé. Yumi se doutait qu'elle ne l'avait pas tué, mais espérait l'avoir mis hors-jeu. Toujours sourire absent de son visage, elle regardait autour d'elle, prête à n'importe quelle éventualité venant de son adversaire.

« Juste, je t'ai demandé que les présentations se feront durant le combat... Qui es-tu ? »

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyDim 7 Oct - 4:13

    Un sort ? C’était curieux, Jinkan s’attendait réellement à ce que cela soit une flèche qui arrive mais non, c’était un rayon qu’il ne connaissait que trop bien. Au fond, son plan ne changeait pas réellement, le résultat était le même sauf que son arme était séparée en deux par Yumi, chose qu’il n’avait pas prévu mais il ne s’en voyait pas gêné. Il plongeait comme d’habitude vers l’avant et même plus vite que coutume, disparaissant subitement dans un shunpo pour ensuite passer à côté de la jeune femme, faisant une petite roulade dans les airs en agrippant le bout de lampadaire qui ne l’avait pas atteint, le bloquant par la suite solidement sous son bras non blessé. Le dieu de la mort le gardait bas, la tête de son arme improvisée légèrement penchée vers l’avant comme s’il s’agissait d’une bête lance. Après tout, mis à part la taille et le poids, cela se résumait un peu près à ça et il avait apprit à utiliser ce genre d’objet, il fallait qu’il profite de ses connaissances après tout !

      « - Vous êtes un combattant honorable, si vous me permettez cette remarque. Et c’est là une agréable surprise. »


    Il ne répondait pas vraiment aux autres questions, c’était évident qu’il voulait continuer et pour les soins, il lui fallait un peu plus de temps pour y réfléchir. C’était une bonne idée, cela allait épargné aux autres la peine de s’inquiéter pour lui et il n’allait pas avoir de remarque, comme si tout cela ne s’était jamais passé mais pour ça, il fallait jouer la comédie le temps que les plaies s’effacent un peu.

    Pendant qu’il était en réflexion, elle s’installait avec vitesse devant lui, le forçant à reprendre ses esprits et à se focaliser totalement sur elle, ses yeux bicolores la fixant grand ouverts. Il entendait sa reproche mais ne semblait pas y faire attention, sachant que ce n’était pas ces mots là qu’il fallait prononcer pour l’instant. Peut-être que si elle lui avait envoyé ses flèches depuis l’endroit où elle se trouvait, elle aurait eu une plus grande chance de le toucher, même si cela pouvait paraître paradoxale d’avoir plus simple à éviter à bout portant. C’était bien juste parce qu’elle avait tenue à se rapprocher, cela avait mit la puce à l’oreille de Jinkan.

      « - Bakudō no sanjū kyū : Enkosen ! »


    Un disque doré s’installait sur le poignet près de sa main libre, tel un bouclier alors qu’il se rapprochait soudainement, comme voulant la gêner pour viser. Il mettait naturellement sa protection devant lui et c’était un exercice périlleux à présent. S’il parvenait à stopper la première flèche, la seconde passait et bien que déviée par l’Enkosen se brisant, le projectile balafrait le bras du troisième siège qui serrait les dents en s’avouant intérieurement qu’il allait finir en lambeau à cette vitesse.

    Comme à son habitude, Jinkan profitait des coups des autres, la flèche ayant attirée son bras vers l’arrière, il suivait le geste en tournant sur lui-même, continuant toujours sa progression vers la demoiselle. En premier, il y avait le lampadaire, simple feinte et derrière, un coup de pied retourné en direction du visage de Yumi. Si elle était touchée, que ça soit l’un ou l’autre, elle pouvait se retrouver éjectée bien loin quoiqu’elle n’avait aucune chance de se casser quelque chose si elle se prenait le pied du dieu de la mort. Si jamais elle évitait… Elle allait juste se retrouver devant une toupie vivante où les restes du lampadaire étaient une belle défense contre les flèches, bien que c’était une défense éphémère pour être honnête, pas vraiment solide comme il le faudrait.

      « - Je suis le troisième siège de la huitième division, Jinkan Ataimairu, enchanté ! Et ne vous inquiétez pas pour cela : je n’ai jamais utilisé mon Zanpakutô en combat… »


    C’était une voix un peu mielleuse comme ça et à partir de là, on pouvait deviner qu’il était le genre à protéger son épée qu’il croyait fragile. Même si la situation entre eux deux évoluait, il y avait toujours cette mauvaise habitude de combattre à mains nues, mais cela ne posait aucun problème. Le plus important n’était pas qu’ils soient ensembles, juste qu’ils le sachent. C’était ça, leur relation.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyDim 7 Oct - 23:20

Yumi voyait un coup de pied venir, mais aussi un autre se préparer. N'étant pas dupe à se faire avoir dans ce piège qui consistait à éviter la première attaque plutôt banale alors qu'une deuxième plus puissant arrivait, elle se mit en position de défense pour bloquer en partie le coup et reculer assez loin pour ne pas se prendre le coup de lampadaire qui la frôla tout de même. L'Envahisseuse avait remarqué qu'elle n'était pas passée loin d'un coup qui l'aurait mise mal en point. Puis il y eut un moment de calme, où l'homme se présenta enfin. Troisième siège ? Cette personne méritait bien son grade pour quelqu'un qui se battait sans même utiliser son Zanpakutô. Il n'était donc pas un adversaire à prendre à la légère, loin de là. Jinkan faisait partie de la huitième division, le capitaine était Kyoraku, quelqu'un qui était assez ancien dans la Soul Society. L'un des premiers élèves de Yamamoto, et qui formait un bon duo avec le Capitaine de la treizième division : Ukitake.

« La huitième Division, hein ? Tu mérites bien ton grade. Je vais me présenter à mon tour : Yumi Mizu. Je ne suis pas Shinigamie du Seireitei, ton regard m'a montré que tu étais au courant, mes vêtements aussi t'apportent cette idée. »

Elle se mit à regarder le Shinigami avec un air plutôt monotone, même si de profonds sentiments étaient derrière tout cela.

« Je ne peux plus faire marche arrière pour récupérer la personne pour laquelle je vivais. Plus je réfléchis, plus je me dis que cette idée d'invasion n'a fait que nous faire perdre ce qui nous était cher. J'ai été ce que vous appelez Envahisseur, mais cela n'existe plus véritablement... Je recommence une nouvelle vie en regrettant certains choix du passé. »

Là, Jinkan devait comprendre quel type d'adversaire il avait devant elle. Une Envahisseuse, mais une envahisseuse qui semblait regretter ce qu'il s'était passé quelques jours auparavant. Une Envahisseuse qui réapprenait à vivre. Elle avait voulu se venger, mais elle avait compris par l'intermédiaire de Miyu que chacun protégeait ses intérêts personnels, quels qu'ils soient. Ils avaient tenté une riposte contre les trois mondes qui s'étaient permis de s'installer dans leur Dimension. La Royauté avait refusé tout cela, et le général était le seul à prendre les commandes. D'accord avec cela, Yumi avait accepté, et y avait découvert un sentiment qu'elle n'avait pas connu, surtout après la mort de son âme associée à la Soul Society.

« Je te demanderai de bien vouloir me pardonner pour tout cela. Je vais mettre fin à ce combat. Tu es assez blessé pour l'instant, j'enlèverai beaucoup de travail pour la quatrième division ainsi. »

La Shinigamie ne savait pas si elle pouvait être pardonnée si facilement, mais elle prenait tout de même le risque de le faire. Elle avait pris un peu de Miyu, en affirmant cette vérité et en la disant à quelqu'un qui pouvait alors se révéler comme un ennemi. Mais en attendant, elle leva son arrc dans les airs, et annonça d'une voix puissante.

« Bankai... Kajin'Suichuu »

Il était temps de finir ce duel qui avait duré depuis un certain moment. Le Zanpakutô de la femme n'avait pas changé, cependant, les deux combattants pouvaient sentir de l'eau sous leur pid, et qui commençait doucement à monter. Si cela ne représentait rien pour l'instant, elle tira une flèche, contrôlant cette eau pour créer deux mains d'eau qui saisirent les chevilles de son adversaire. Suite à cela, elle sauta hors de cette partie aqueuse, et tourna ses deux mains vers le sol humide, et vers Jinkan.

« Hado n°4 : Byakurai ! »

De l'électricité, ce que l'eau conduisait très bien... Le coup allait donc être beaucoup plus efficace face à quelqu'un qui allait prendre un coup de jus. Yumi, elle, atterrit dans les hauteurs en dehors de l'élément de son Bankai, attendant de voir si son sort allait faire effet ou non. Plus l'eau montait en taille, plus l'adversaire pouvait perdre car plus la capacité du pouvoir de l'Envahisseuse augmentait aussi.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyMar 9 Oct - 19:31

    Le Roi… Il ne pouvait que se sentir troublé en entendant parler de ça. Il avait entendu parler de vizard et c’était peut-être l’un des seuls scénarios qu’il avait imaginé. Il se retrouvait ici contre quelque chose que son cerveau n’arrivait pas à envisager, c’était trop différent et il n’y avait que trop peu de donnée sur ce qui faisait qu’ils étaient différents. Les envahisseurs, quel mystère. Mais d’après ce qu’il savait, il ne pouvait pas les considérer comme des ennemis, peut-être parce qu’il comprenait mal cette notion, cette branche de Shinigami, et c’était peut-être ce qui pouvait sauver Yumi, ce moment de réflexion du huitième siège qui se sentait soudainement mal comme si on venait de découvrir l’une de ses plus précieuses faiblesses. A un moment, son regard se détournait de son adversaire, des légères cernes apparaissant sous ses yeux, la nouvelle ayant eu un effet de massue sur lui mais malgré tout, ses doigts se crispaient sur son arme de fortune, il devait continuer le combat car c’était encore une histoire d’honneur. Même si c’était un combat amical, il voulait le finir, même si c’était amicalement.

    Elle disait de vouloir la pardonner mais ce n’étaient pas ces mots qui raisonnaient dans la tête du militaire. Il semblait comprendre quelque chose, une espèce de solitude qu’elle pouvait avoir et qui maintenant avait fini par le fait d’avoir une nouvelle vie. C’était un désespoir profond qui faisait que là-haut, son Zanpakutô vibrait à l’appel du cœur en alerte de son maître.

      « - Le Passé n’est pas une chose à regretter. S’il est un ennemi pour beaucoup, il peut être un précieux allié… »


    Une personne dans ses souvenirs lui avait dit ça, son maître qui lui avait apprit à se battre réellement et probablement la cause de son espèce de statut surdoué en Hakuda. Il lui avait fait beaucoup la morale sur ce genre de chose et il était probable qu’il aurait été un bon maître pour Yumi mais comme Jinkan l’avait dit, il n’y avait rien à regretter. Son regard se durcissait, il reconnaissait la solitude et son cœur se serrait lorsqu’il y pensait mais quelqu’un venait lui tendre la main, son regard s’enflammant encore une fois de reiastu même si ce n’était qu’un très bref instant, comme si au-delà des ténèbres de sa tristesse quelque chose, même si c’était quelque chose de monstrueux, avait réussi à lui tendre la main. Il n’était pas seul et depuis un petit moment maintenant, il savait que l’on ne pouvait jamais être totalement isolé.

    « Bankai... Kajin'Suichuu ». Des bruits de chaines. Qu’est-ce que c’était, tout au fond de son être ? Il croyait voire des maillons comparables à ceux qui retenaient les âmes égarées et il sentait son partenaire tout prêt de lui, comme si l’onde du Bankai de la demoiselle l’avait rapproché inconsciemment du sien. Il voyait des chaines puissantes le reliant au sol et si tout d’abord, elles n’étaient qu’impression, ils pouvaient parfaitement les distinguer par la suite, sans que personne ne puisse remarquer qu’il était emprisonné par cette étrange illusion.

      « - Tout bonnement ridicule… »


    Son arme n’était pas vexée par ses paroles, elle semblait juste être bouche bée comme impressionnée par ce que son Shinigami pouvait dire alors qu’il fléchissait les genoux pour écarter davantage ses pieds. Une garde plus stable, un poing menaçant vers l’avant alors que le lampadaire restait à l’horizontal, bien derrière lui, il semblait prêt, son regard s’étant reposé sur son adversaire dont la puissance devrait l’écraser malgré tout ce qu’il pouvait essayer. Pendant un bref instant, il voyait quelque chose de grand, d’énorme, mais cela ne venait pas de celle qu’il avait en face de lui, cela venait de lui. Était-ce cela, le Shikai ? Il était impressionné par la précision de sa vision mais son visage ne laissait rien paraître, cette pensée lui était personnelle et il n’était pas moment de faire des états d’âme à présent.

    Son corps était pris au piège et il serrait la mâchoire en lançant un vif coup d’œil à l’eau qui était présente et qui montait. Il allait finir noyé ? Il tentait d’écarter un peu plus les jambes pour pouvoir poser une main au sol mais impossible, l’accroche était trop présente et il ne pouvait que garder celle qu’il avait. Un Byakurai et le courant semblait être passé, le troisième siège convulsant violemment et se cambrant en arrière pendant qu’il hurlait de douleur, entendant son arme hurler avec lui. Malgré son état, il semblait murmurer entre deux cris que son Zanpakuto ne devait pas s’inquiéter, ne pas s’inquiéter comme il lui avait demandé tout à l’heure. Et pendant que la torture continuait, une légère fissure apparaissait sur le visage du troisième siège avant de disparaître, son regard s’ouvrant tout grand lorsqu’il voyait ce visage monstrueux qu’était celui de son arme, fissuré à sa place à la manière du portrait de Dorian Gray.

      « - Je suis là ! Je t’ai dis… DE NE PAS T’INQUIETE ! »


    Un coup puissant. Ce n’était pas Yumi qui l’encaissait, ni Jinkan, ni personne, juste le sol. Il frappait le lampadaire contre le sol comme l’aurait fait un prophète avec son bâton et cela avait pour effet d’éloigner un peu les flots avec l’onde de choc, même si ce n’était qu’un court instant avant qu’ils ne reviennent. Il s’agrippait au métal, ses dents claquant pendant que sa musculature se tendait, comme se gonflant de l’énergie que l’Envahisseuse lui avait envoyait dans un premier temps pour l’achever.

    Après quelque instant, quand l’électricité avait fini de circuler, il se tenait encore à son bout de métal qui avait servi de prise de terre. Enfoncé à travers le bitume, le lampadaire avait redirigé le courant dans le sol pour minimiser les dommages sur le Shinigami dont le corps fumait, son regard vide restant fixe alors que son front était appuyé contre ce poteau qu’il venait d’installer, se reposant dessus avec une respiration lente, douloureuse. C’était un peu comme dormir les yeux ouverts, mais son esprit se baladait par ci et par là de sa tête pendant que son corps se reposait de tous ses efforts, comme incapable du moindre mouvement à présent.

      « - Ne... T'inquiète pas... Stupide... Zanpakutô... »

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyVen 12 Oct - 22:49

On pouvait dire que le combat était terminé à présent, et Yumi l'avait très bien compris. L'eau se mit à disparaître, et l'arc qui avait été arc redevint épée dans les mains de l'Envahisseuse, qui rengaina sa lame. Cet homme avait fait un beau combat... Même s'il ne semblait pas avoir confiance en son Zanpakutô, par rapport à ses pouvoirs. C'était assez incompréhensible puisqu'un Shinigami était un être qui vivait avec comme extension de son âme son Zanpakutô. Il devait se battre avec lui pour s'améliorer. Usant d'un shunpô pour se poser délicatement aux côtés de la personne qu'elle avait électrocuté, la jeune femme le saisit pour se diriger vers le toit sur lequel ils avaient lancé ce duel... Elle y trouva l'arme de l'homme, plutôt posée dans un coin sombre, comme si elle avait été mise en sécurité pour que rien ne lui arrive.

« Étrange... Je pensais que tu te battrais avec ton Zanpakutô au départ... Mais tu l'as laissé de côté... Le trouverais-tu trop faible par rapport à toi ? Si il ne t'aide pas et que tu le laisses de côté, il risque d'être distancé. »

Elle reposa l'arme à la ceinture de l'homme, et se mit à le soigner grâce à ses connaissances en Kidô. Ceci dura un petit moment pour ce qui était de l'électricité... Mais qui fut plus long pour Jinkan, qui devait reprendre usage de ses membres petit à petit. Très bientôt il allait pouvoir se mettre à marcher normalement, même si certains endroits pouvaient être encore fragile, du fait qu'elle ne soit pas vraiment quelqu'un de spécialisé dans le domaine de la médecine chez les Shinigamis. Elle avait été entraînée pour tuer et combattre. Pas pour aider les gens en danger.

« C'était un très beau combat cependant. Tu pourrais devenir beaucoup plus fort par la suite. Dois-tu rentrer à la Soul Society ou as-tu encore du temps devant toi pour une balade nocturne d'après petit combat ? Je n'ai parlé avec personne pour l'instant. Il paraîtrait que cela aide pour interagir avec les autres. »

Le regard plutôt vide, elle regardait le ciel qu'elle trouvait magnifique, et pour lequel elle n'avait pas regretté d'avoir passé un moment de combat face à un tel adversaire, qui semblait se moquer complètement de l'histoire des Envahisseurs, même s'il aurait pu y laisser sa peau. C'était plutôt étrange... Elle avait aperçu l'endroit où dormait à présent Miyu. Cela voulait dire qu'elle pouvait y aller quand elle le voulait. Cependant Yumi voulait en profiter... Cette liberté, tout cela lui était nouveau... Elle avait tout perdu, et elle ne voulait pas refaire les mêmes erreurs, et l'humaine l'avait comprise en ce point. Aider l'Envahisseuse à s'intégrer pouvait lui permettre de réfléchir sur certaines choses, mais aussi de se forger ses propres opinions. Pas celles de quelqu'un d'autre. La Shinigamie en termina avec son soin plutôt hasardeux, et regarda l'homme avec son air passible. Elle mima un sourire, même si celui-ci était faux. Qu'avait-elle à apprendre dans cette nouvelle vie ? Beaucoup de choses sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptySam 13 Oct - 16:56

    Le Zanpakutô de Jinkan avait une apparence peu commune, plutôt pitoyable même pour certains. Il y avait bien sûr l’idée d’une épée dans ces formes mais il s’agissait plus du modèle d’entrainement que l’on confiait aux apprentis Shinigamis au début de leurs formations, le genre d’arme que même les pauvres avaient dès fois chez eux. L’arme du troisième siège ressemblait effectivement beaucoup à un shinaï en bambou et souple comme il semblait l’être, le style de combat qui devait l’accompagner était surement peu commun, réservant des surprises pour ceux qui considéraient que c’était un outil pour un faible, comme la plupart des camarades de Jinkan lorsqu’il était encore en bas de l’échelle, ceux-ci même qui avaient apprit à perdre malgré cette différence, cette ironie hors du commun à la Soul Society. Il y avait aussi cette rumeur et cette idée qui venait quelque fois lorsqu’on voyait ainsi le Zanpakutô, celle d’un Shikai permanent comme on pouvait en trouver uniquement deux ou trois à travers l’histoire de ses milles dernières années mais Jinkan ne se faisait pas d’idée, il n’en faisait pas parti et c’était à l’état de base que son partenaire de bataille ressemblait à ça et non à un katana ou une arme en métal. A cause de cela, le Zanpakutô avait souvent été menacé d’être brisé par les autres, pour que l’on puisse prouver ainsi que ce bandit du nord du Rukongai était incapable de tenir le rôle d’un dieu de la mort et si au début, Jinkan se mettait entre son arme et les autres, c’était effectivement pour la protéger avec l’idée qu’elle était plus faible. Cette histoire n’avait fait que trop de fois le tour du Seireitei…

    Mais à présent, et depuis peu, Jinkan était au courant que sa relation avec son arme était différente et c’était là où Yumi se trompait. Elle n’était pas distancée, c’était tout l’inverse, le Shinigami était en train de la rattraper. L’âme du Zanpakutô était monstrueuse et c’était avec amusement que son propriétaire pensait à un colosse ou à un être surpuissant qu’il devait rattraper, tout en évitant un maximum d’en parler de peu de se faire passer pour un arrogant. Dire que l’on ne se battait pas avec son arme parce qu’elle était trop terrifiante pour cela, c’était encore compréhensible lorsqu’on parlait d’un Bankai ou à la limite d’un Shikai mais d’une arme ainsi toujours scellée… Ce n’était pas vraiment qu’elle était puissante pour Jinkan, c’était plutôt qu’il ne comprenait pas ce qu’il avait en face de lui, sachant que ce qu’il avait là ne rentrait pas dans les classes habituelles des Zanpakutôs. C’était de l’incompréhension, un concept dépassant trop les morts et les vivants pour être utilisé si facilement, cette « lame » pouvait donc rester sur le côté, le temps qu’il la comprenne.

      « - Mh… »


    C’était un spectacle étrange qui se déroulait sous les yeux de l’envahisseuse, celle d’un Shinigami enlaçant son arme instinctivement pour dormir paisiblement avec elle, écartant ainsi l’idée du fait qu’ils ne vivaient pas ensembles. C’était faux, leur relation était peut-être même plus intime que la plupart des autres militaires de la Soul Society, seulement qu’eux deux n’arrivaient pas encore à combattre à l’unisson. Tout un mode de pensée différent.

    Dans ce sommeil, il y avait un doudou et un enfant paniqué qui avait de la peine à dormir. Il était facile de penser que ce serait celui qui semblait humain qui serait l’enfant mais ici, c’était pourtant l’inverse, ainsi, Jinkan était le « doudou » de son Zanpakutô stressé et cela aidait à deviner pourquoi il ne l’utilisait pas pour se battre. Qui serait assez cruel pour utiliser un bébé pour vaincre un ennemi ? C’était lâche et quelqu’un qui suait l’honneur comme le troisième siège était incapable même de penser cela, c’étaient les autres qui étaient fous à ne pas comprendre pourquoi il se battait ainsi. Même si ce bébé était plus puissant que lui certainement, même s’il avait l’apparence d’un monstre éternel, c’était son bébé à lui. L’amour irrationnel envers quelque chose que n’importe qui d’autre détesterait, c’était pourquoi il était le gardien de ce Zanpakutô et pas un autre…

    Jinkan se réveillait doucement et la première chose qu’il faisait était de se courber pour cacher un peu son Zanpakutô aux yeux de Yumi, le protégeant par réflexe avant de souffler et d’essayer de rattraper le coup en faisant semblant que ce n’était qu’un geste pour se redresser. Qu’est-ce qui pouvait l’aider à changer de sujet ? D’éviter la honte d’un exposé sur ces manières particulières ? Cette question … Il n’était pas vraiment du genre social, et cela le faisait sourire lorsqu’elle parlait des facilités pour les interactions entre les autres, c’était vrai que si ces hommes l’appréciaient, il ne s’était pas toujours montré très proche d’eux.

      « - Oh… J’ai encore jusqu’au matin pour revenir, demoiselle. Ce qui nous laisse encore quelques heures. »


    Le sourire petit et mignon de l’envahisseuse, toujours aussi hypocrite et toujours aussi enfantin qui forçait le troisième siège à sourire légèrement à son tour, même si pour lui c’était de manière honnête. Il ne pouvait rien lui refuser pour l’instant, c’était ce que lui disait le code, elle avait gagné alors elle avait ainsi tous les droits sur sa vie pour l’instant, jusqu’à la levée du jour du moins car après, d’autres obligations le rappelleraient.

      « - … Vous connaissez un bel endroit dans les environs … ? »
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyJeu 18 Oct - 17:41

Un coin plutôt tranquille pour se balader ? Cela ne faisait pas si longtemps que cela que Yumi pouvait faire des petites promenades pour se détendre un peu. Regardant autour d'elle, la jeune femme se disait qu'elle pouvait bien profiter de cet endroit pour en faire un lieu comme l'avait demandé Jinkan. Enfin... Cela pouvait être possible.

« Si vous avez jusqu'au matin, je pense qu'une balade dans ce centre-ville suffira. Il est assez grand pour que nous puissions en faire le tour sans trop poser sur les blessures accumulées. »

Elle ne parlait pas pour elle, mais plutôt pour l'homme qui avait eu par plusieurs moment des séquelles d'anciens combats. Heureusement pour l'Envahisseuse, les siennes étaient guéries, c'était pour cela qu'elle pouvait sortir dehors. Même si Miyu se montrait très cruelle envers certaines personnes, elle en chouchoutait d'autres d'un peu trop près. Mais comment lui dire qu'elle avait réfléchi au sujet de ce qu'elle pouvait faire à présent ? Elle était revenue sur ses idées de vengeance parce qu'il y avait quelque chose qu'elle n'avait pas pu voir avant : C'était le monde, mais sous un autre point de vue que celui du Général.

Au départ, Yumi avait été bouleversée, elle haïssait ces univers qui lui avaient enlevé son âme associée. Puis elle y avait vu la raison de pourquoi ces derniers se défendaient, ce qu'il s'était réellement passé. Une attaque engendre toujours une contre-attaque, et ce qui semblait logique et complètement normal, c'est à dire faire un génocide, était quelque chose d'horrible pour n'importe qui. S'il fallait se débarrasser de quelque chose avant même les autres mondes, c'était bien des personnes qui menaçaient le trône. Mais à cet instant, qui étaient les véritables ennemis ?

« On descend. Par là. »

Quelques secondes plus tard, ils se retrouvèrent tous deux en pleine rue de centre-ville. Bien sûr, des humains étaient présents, ne voyant pas les deux personnes, et leur passant à côté comme s'ils n'étaient rien du tout. Regardant la tâche de café toujours présente sur ses vêtements, Yumi tira l'endroit sale en le pinçant avec ses doigts et l'amena jusqu'à son nez. Elle inspira à plusieurs reprises, et se mit à éternuer autant de fois. Une fois cela fini, elle regarda l'homme qui semblait adorer cette boisson, à part si elle était froide, et le fixa avec un air plutôt curieux.

« Je ne supporte vraiment pas cet aliment. Comment fais-tu pour en boire ? »

Vraiment, elle ne savait pas comment il faisait... C'est sur cette question qu'ils entamèrent la balade nocturne après un combat au clair de lune.
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyLun 22 Oct - 15:45

      « - Juste une balade dans ce centre ville… »


    Il n’avait pas réellement peur d’être ridicule, surement était-ce parce qu’il ne s’était même pas rendu compte qu’il avait jouer l’écho de la demoiselle en face de lui. Sa voix avait été presque fantomatique, lointaine, assez en tout cas pour qu’on puisse le deviner dans ses pensées. C’était ce Juste qui semblait l’avoir fait réagir au point qu’il rentre dans une transe légère et brève. Ce n’était pas juste une balade, c’était une véritable découverte pour un homme qui n’avait jamais prit le temps de savourer les choses depuis longtemps et lorsqu’il se sentait sourire intérieurement, son visage se déformait presque d’une manière invisible. Un sourire en sentant un ami qui restait dans sa main sans rien dire.

    Il y avait ce courant d’air qui faisait que les yeux du troisième siège se fermaient légèrement, comme rentrant dans une méditation ou pour pouvoir mieux se concentrer sur son ouïe. Oui, il entendait ce murmure se mélangeant à ce courant d’air qui lui battait les oreilles et son dos encore légèrement ensanglanté. Jinkan ne pouvait que lever son arme à l’horizontal et rapprocher ce semblant de lame de son visage comme pour regarder encore s’il n’y avait pas de coup mais c’était pour avoir une meilleure connexion, un contact visuel avec cet être invisible aux yeux des autres.

      « - Tu ne m’as jamais montré le monde des humains, Jikan. »


    C’est vrai qu’ils avaient souvent eu la théorie sans la pratique. Ils se souvenaient des rapports qu’ils avaient lus à deux dans cette immense salle pleine de tiroir. Le monde était un ensemble de caractère, au nombre incalculable et il est certain qu’un autre qu’eux pourrait s’y perdre, mais à part un texte, ni le Dieu de la mort ni le Trancheur d’âme était capable de dessiner cet espace entre le monde des anges et celui des démons, ce purgatoire perpétuel qu’ils étaient censés protéger. Jinkan levait doucement son arme, se frappant doucement le front avec l’endroit qui représentant le tranchant, un petit coup sec qui se faisait entendre sans être violent, comme une petite baffe qu’on se met pour se remettre les idées en place. « Je t’enseignerai » pensait-il alors que leurs connaissances devaient être au même niveau mais cela n’avait pas beaucoup d’importance, c’était son devoir de protéger son Zanpakutô alors que surement que ça rentrait dans le lot.

    Ils étaient à deux à suivre Yumi au pied du bâtiment et c’était avec un peu d’effroi que Jinkan voyait tous ces humains. Il avait tendance à s’éloigner d’eux comme s’ils étaient monstrueux. D’en haut, de là où il travaillait, ils ressemblaient à des fourmis mais ici, ils étaient pareils à des géants, des dieux semblables à lui. C’était donc ça d’être asocial et agoraphobe au-delà du possible ? L’image qu’il avait à cet instant ? Celui d’un poisson qu’on sortait de l’eau en pensant qu’il pourrait s’y noyer. Ses archives lui manquaient sur le coup et il évitait les humains, bondissant entre eux pour vite rattraper la demoiselle avec laquelle il trainait pour cette nuit. En parlant de nuit, le ciel était dégagé comme il l’avait prévu et il y jetait quelque fois un petit coup d’œil, sortant un carnet pour écrire et ralentissant en même temps, avant de bondir à nouveau pour être à un mètre ou deux derrière l’Envahisseuse.

      « - Comment je fais pour en boire… ? »


    Il se frottait la visage, ne voulant pas avoir de souvenirs surgissant comme ça de nulle part mais il n’y parvenait pas. Cette boisson portait trop d’image pour qu’il puisse les ignorer et il s’adressait avec un sourire léger, comme un peu fatigué, un moment de transe presque semblable à ce moment où il avait fait l’écho de la jeune femme.

      « - Je suppose que c’est à force de boire du thé quand je n’étais encore qu’un enfant. A force, cela m’a dégouté et je me suis mis à boire du café et en plus, c’est pratique pour tenir la nuit éveillé lorsqu’on doit travailler… Serai-je un jour lassé de ça et vais-je me remettre au thé ? Lorsque je me laisserai pousser la barbe et que j’aurai un balcon pour m’y reposer d’une vie pleine de combat, surement. »


    Il tournait un peu autour du pot et il avait un petit rire qui lui échappait. Ce vieillard à la longue barbe qui faisait un peu penser au Capitaine de la première division mais en plus calme. Toujours à boire du thé en regardant son jeune élève s’arrachant à la tâche sans vouloir s’arrêter. Jinkan se grattait l’arrière de la tête, un peu triste face à ce souvenir, un peu gêné des insultes qui lui restaient en travers de la gorge. Après tout, s’il était ici à présent, c’était à cause de ce vieil enfoi….

      « - Et vous ? Il y a bien quelque chose que vous aimez particulièrement et que moi, je n’aimerai pas. Que diriez-vous que l’on découvre cela à deux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Mizu
Peuple
Peuple
Yumi Mizu


Féminin Nombre de messages : 18
Âge : 124
Date d'inscription : 08/08/2011

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir:
Niveau: Combattant Puissant / LVL 12
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue6600/6600« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (6600/6600)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyJeu 1 Nov - 15:16

Si elle aimait quelque chose ? Peut-être lorsqu'elle était petite, Yume aimait quelque chose... Mais elle n'arrivait plus à mettre la main dessus. Elle avait été formée pour oublier toute forme de plaisir, et elle en avait redécouvert grâce à son âme... Maintenant elle n'avait plus rien... Regardant autour d'elle comme si elle espérait trouver quelque chose qui lui permette d'avoir une réponse positive pour l'homme, elle se mit à placer la paume de ses mains vers le haut, devant elle, et à les fixer...

« S'il y a quelque chose que j'aime, alors j'ignore ce que c'est pour le moment... Nous pourrions tenter de le découvrir. Par quoi pouvons-nous commencer ? Je ne sais pas vraiment par quoi commencer... La nourriture non ? Puisque vous aimez le café. La nourriture doit être un bon moyen pour y trouver quelque chose. »

Là, Yumi n'avait pas vraiment tort. Cependant elle se demandait si elle allait vraiment aimer la nourriture. Et après quelques tests, elle constata que certains plats étaient bons, comme certaines sucreries. Cependant, rien n'arrivait à lui donner de véritable plaisir. D'ailleurs, quel était le bonheur ? Quel était le plaisir ? Elle s'attendait à quelque chose venant du cœur... Mais personne ne semblait venir. Elle en conclut que ce qu'elle aimait ne venait pas de la nourriture, mais sûrement d'autre chose. La suite fut l'activité sportive. Mais chaque fois, cela faisait plus penser à une compétition pour la survie qu'à une partie de plaisir, et si Yumi perdait, elle montrait sa partie volonté de gagner pour la prochaine partie. Cependant, elle acceptait sa défaite avec dignité.

« Cette défaite me montre que je dois faire des progrès. »

Disait-elle. Alors que la nuit se terminait, ils ne trouvèrent rien dans ce qu'avait proposé Yumi... Même pas avec l'eau, domaine du zanpakutô de la Shinigamie. Il fallait croire qu'elle n'avait rien... Et ceci la fit un peu rire. Elle aimait juste bien Miyu, son général et son âme associée. Elle commençait à bien apprécier cet homme...

« Je pense que j'ai trouvé. J'aime faire de nouvelles rencontres. Je pense que je vais me satisfaire de cette réponse pour l'instant... Mais il fait bientôt jour. Tu devrais rentrer à présent. Une journée chargée s'annonce demain. »
Revenir en haut Aller en bas
Jinkan Ataimairu
Shinigami de la 8eme division
Shinigami de la 8eme division
Jinkan Ataimairu


Masculin Nombre de messages : 59
Âge : 29
Date d'inscription : 15/09/2012
Fiche Technique : Hello, Mr. Epoque

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Yasashï
Niveau: 3e siège // LVL 10
Reiatsu:
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Left_bar_bleue3250/4250« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty_bar_bleue  (3250/4250)

« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] EmptyDim 4 Nov - 17:37

    Elle ignorait ce genre de chose… Que c’était triste. Le dieu de la mort avait ce réflexe un peu enfantin des gens généralement niais de pencher la tête sur le côté comme si regarder cela d’un angle différent allait faire toute la différente. Mais comment ne pas reprendre son sérieux lorsque la question le touchait lui-aussi ? Il prenait un air plus grave qu’il cachait en tournant la tête pour regarder autour de lui, comme cherchant quelque chose à trouver dans les vitrines ou chez les humains qui restaient malgré l’heure tardive. Qu’est-ce que lui aimait ? Il sentait ce léger courant d’air et ces particules infimes qui lui caressaient le visage avant de passer une main dans ses cheveux… Oui, il avait beau se disputer souvent avec ou ne pas être d’accord avec ce dernier, son Zanpakutô était une personne qu’il appréciait. Une personne… Il souriait rien qu’à se surprendre à penser de la sorte et secrètement, il se disait qu’un jour, son âme associé pourrait prendre la première place dans son cœur et que le café passerait deuxième. Le café.. Voilà encore une chose qu’il appréciait et il avait encore ce goût délicieux au fond de la gorge, le goût des souvenirs. Maintenant qu’il y repensait, il avait rencontré trop de personne et vécut trop de chose pour pouvoir prétendre ne rien aimer. Il n’était pas comme l’Envahisseuse, il avait d’abord été éduquer dans un faux luxe pour ensuite connaître la joie de ne plus être seul grâce à son maître Musashï. C’était certain à présent, il appréciait un peu près tout sauf la solitude et le thé.

      « - Surement que vous appréciez bien des choses mais que vous n’êtes simplement pas encore prête à accepter cela. Ce changement pourrait vous perturber alors allons-y doucement, goutte par goutte, et vous verrez très vite… »


    Méditation… Patience… Calme …

    Yumi cherchait désespérément quelque chose à apprécier et même s’il y avait quelque chose, elle ne voulait surement pas le dire à haute voix. C’était déjà un premier pas et le second était rapidement franchi, elle aimait donc les nouvelles rencontres.

      « - Mmmh. Si je ne vous avais pas renversé mon café dessus, qu’est-ce que vous aurez apprécié à la place ? La première idée qui vous vient à l’esprit~ »


    C’était simplement de la pensée automatique et de la psychologie et pour accompagner la question, Jinkan avait un petit sourire qui le rendait presque fantomatique, différent… C’était vrai que quand il souriait, on avait l’impression d’avoir affaire à une autre personne, moins stressé, plus gentille, presque humaine et alors de fait, le dieu de la mort disparaissait quelque instant avant de réapparaitre avec la disparition de ce sourire. C’était peut-être perturbant, mais généralement ça avait un côté rassurant qu’il ne voulait pas accepter, tirant plus souvent la gueule qu’autre chose.

    Mais pendant qu’il se préoccupait de la demoiselle avec une fausse curiosité, celle-ci relevait quelque chose d’intéressant et il levait les yeux pour regarder ce ciel qui s’éclairait. Oui, il sentait sur ses doigts l’encre et il avait surement beaucoup écrit sans s’en rendre compte, comme à son habitude… Il semblait rentrer en transe en se rendant compte que le temps s’était passé si vite et doucement, sa main effleurait le manche de son arme avant qu’il ne recommence à fixer Yumi avec un air serein, ses yeux bicolores la détaillant une dernière fois.

      « - Oui, vous avez raison. Mais je dois avouer que j’aime beaucoup ce travail… Ce serait dommage de le faire attendre. Je suppose que ce sont des adieux, dame, ou bien un jour nous nous retrouverons et nous aurons l’occasion de nous battre à nouveau, j’ai cru comprendre que vous aimiez ça. Et qui sait ? Peut-être que j’utiliserai mon ami ici présent ? »


    Il tapotait le manche de son Zanpakutô qui restait muet face à cette déclaration indirecte. Maintenant, qu’est-ce qu’il devait faire ? Il semblait se soulever légèrement dans les airs avant de s’échapper vers le bâtiment où il était au début de la soirée, l’escaladant avant de poser son pied. Il fallait revenir à la Soul Society mais là où il était, il pouvait voire le soleil apparaître presque, les premiers rayons l’atteignant et avec les rubans qui le recouvraient, il semblait disparaître doucement dans la lumière du jour.

    Un éclair, une légère onde de choc, et il décollait comme une étoile vers le ciel. Toujours plus haut, toujours plus fort ! Et cet être ardent disparaissait subitement, comme un feu d’artifice mouillé qui disparaissait avant d’exploser. Ici, pas d’explosion. Le dieu de la mort devait être rentré chez lui en utilisant le Senkaimon…

    Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty
MessageSujet: Re: « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]   « Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV  Yumi Mizu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« Les dieux et les fées se trompent aussi. » [PV Yumi Mizu]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allo la Terre ? Ici Les Dieux... 8) (PV Akari, Nu et Tsuhide)
» [Avertissement] Yumi Shiro
» Ici aussi...
» Aussi rapide que le retour...
» Nunux, le nouveau partenaire de Kon. Un journaliste aussi Kon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Centre ville-
Sauter vers: