Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

 

 Entrainement en haut de la coline

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Entrainement en haut de la coline Empty
MessageSujet: Entrainement en haut de la coline   Entrainement en haut de la coline EmptyMar 4 Déc - 17:06

Lavi se était assis sur un rondin de boit, au sommet de la colline du Soukyoku. C’était un lieu plein de souvenir et d’histoire. De nombreuses exécutions avaient eu lieu dans cet endroit. Les mises à morts pratiquées ici n’étaient réservées qu’aux personnes importantes du Gotei traitre. Evidemment il s’agissait uniquement de personne ayant commis des fautes jugées impardonnable par la chambre des 46. Cependant, si beaucoup considéré cela comme un honneur de mourir ici, Lavi ne parvenait pas à voir quelle prestige l’on pouvait avoir à être mis à mort pour une faute grave. Il fallait donc avoir assassiné un membre important du Gotei ou trahis la chambre des 46 ou encore donné ses pouvoirs à un humain pour périr en ce lieu. Ce fut le cas de Kuchiki Rukia qui avait donnée ses pouvoirs à un humain. Chaque shinigami qui furent jugé et emmenés ici décédèrent par le Soukyoku. Kuchiki Rukia fut la seule qui échappa à ce sort. Elle fut sauvée par le Shinigami Kurosaki Ichigo. Le rouquin s’en souvenait encore, il avait vu l’ex-capitaine Aizen les trahir.

Cela l’avait considérablement abattu. Il avait vu tout les shinigami présent se faire battre si facilement. Il n’avait même pas pu bouger un orteil. Chaque parti de son corps avait refusé de lui obéir. Il n’avait même pas pu sauver son capitaine. Il avait été tellement faible. Ce souvenir le hantait. Il été arrivé trop tard et avait vu son capitaine au sol, saignant de partout. Si le capitaine Unohana n’était pas venu et n’avait pas sauvé le Hitsugaya Toshiro, Lavi se serait retrouvé sans capitaine ainsi que toute la dixième division. Suite à cela, le shinigami à la chevelure de feu avait tout fait pour devenir plus fort. Et il était maintenant quatrième siège de la dixième division. Son entrainement avait payé. Lavi avait gagné une bonne place parmi les siens. Mais il lui fallait devenir plus fort encore afin qu’un jour il puisse enfin rivaliser avec son capitaine.

Les résolutions de Lavi étaient fortes. Il déterminé à devenir plus fort. Il avait déjà montré qu’il était courageux et intelligent. Sa volonté battait son plein ses derniers temps. Il allait tout faire pour gravir un échelon de plus. Et la première chose à réussir était de trouver le nom de son Zanpakuto. Il devait trouver son pouvoir et ne faire qu’un avec. Il ne considérait pas son arme comme un simple outil. Cela faisait bien longtemps que Lavi se battait avec son Zanpakuto en le considérant comme un allié voir même un ami silencieux. Il comptait bien lui faire parvenir ses sentiments et le réveiller. Il avait hâte de le connaître. De plus il voulait que son capitaine soit fier de lui. Il devait donc continuer de s’entrainer et passer au niveau supérieur des maintenant.

Le garçon se leva et avança vers le centre de la colline. Il se mit alors en tailleur, son Zanpakuto posé sur ses genoux, ses mains par dessus, et ferma les yeux. Lavi inspira à fond longuement sans brusquer ses poumons, puis il expira calmement en se concentrant sur le rythme de son souffle. Sa respiration se fit plus régulière et le garçon entra en méditation. Affûter son esprit était un entrainement nécessaire pour parfaire ses exécutions d'attaques et le contrôle de ses mouvements donc de son corps. Cela pouvait aussi servir à combattre les illusions : Même plongés dans le noir total, le shinigami avait appris que l’on pouvait toujours trouver une lumière même faible, permettant de nous en sortir. La perte de son oeil droit lui avait appris cela. Il avait développé son ouïe, son touché et son odora à la suite de cette perte. Ses sens n’étaient pas développés comme ceux d’un homme aveugle mais ils avaient évolué dans ce sens. De plus cette méditation permettait aussi de petit à petit réussir à communiquer avec l’esprit du Zanpakuto. C’était donc un entrainement doublement bénéfique. Lavi resta dans cette position longuement.

On pouvait entendre un léger sifflement sortir de la fente formée par les lèvres de ce jeune homme aux cheveux de feu. Il entendait le bruit des oiseaux, le battement d’une aile, les pats d’un rongeur s’approchant de lui, le sifflement du vent entre les feuilles des arbres, les bruits de bambou se cognant les un aux autres. Akane ne faisait plus qu’un avec la nature. Mais on pouvait aussi entendre la mélodie des sons que faisait vivre le Seireitei. On entendait un combat entre deux shinigamis, un capitaine criant ses ordres, un shinigami jouant d’un instrument, d’autre encore riant joyeusement. C’était le quotidien de Lavi et il aimait cette vie. Si l’on tendait un peu plus l’oreille on pouvait alors entendre les bruits venant du Rukongai : une véritables fourmilières où les fourmis n’était autres que les âmes y vivant. On pouvait entendre les marchants crier, les enfants jouer, les hommes et les femmes rire. On pouvait aussi discerner le vas et vient des âmes entre les différents districts. Pour rien au monde le shinigami roux n’aurait voulu quitter cette vie.

Sentant qu’il était au paroxysme de sa méditation : Doucement il se mit à genoux, posant son sabre à sa gauche mais gardant la main sur le fourreau. Il expira de nouveau et prit une inspiration brève. Il dégaina doucement son Zanpakuto, levant la pointe de l’arme vers le ciel. Il souleva un de ses genoux et posa un pied au sol. Doucement encore il mit sa lame à l’horizontale en travers de son champ de vision et se releva en même temps. Tous ses gestes étaient maitrisés. Aucun mouvement n’était inutile. Il avait une maitrise parfaire de son arme, de son corps. Il accéléra doucement en donnant un coup de sabre puis un autre en tournant sur lui même. Il se retourna et para un coup invisible, puis pivota d’un quart de tour sur la droite en assenant son arme puis fit demi tour et par pour avancer en plantant la lame dans un corps invisible. Il donnait l’impression de danser en tournant, pivotant et assenant sa lame ainsi. Mais il était évident que cette danse était une danse mortelle. Il se souvenait de ce kata qu’il avait appris pour maitriser l’art du Kendo. Il l’exécutait encore parfaitement et arrivait bientôt à la fin de cet enchaînement. La lame figée dans l’air vers le bas comme s’il avait tranché un corps, il finit son Kata.

Le vent soufflait lentement sur la colline, emportant avec lui quelque poussière s'envolant dans les airs. Une fine odeur d'herbes accompagnait le vent. Le jeune shinigami laissa le vent souffler sur son corps, rentrer par les interstices laissés par son kimono de shinigami. Ce qu’il venait de faire l’avait totalement réveillé. Tout ses sens étaient en éveil. Mais c’était aussi un entrainement physique. Le front du jeune homme perlait de sueur. Lavi se redressa et rangea dans son fourreau son compagnon.

- Tu ne veux toujours pas communiquer avec moi hein ? Le quatrième siège regardait son Zanpakuto. Mais évidemment ce dernier ne se manifesta pas. Soit. Je sais que tu m’entant. J’ai juste hâte de te rencontrer.

Tant de questions et très peu de réponses. Mais un jour, Lavi le savait, Il aurait enfin une explication : tous seraient dévoilés. En attendant il devrait patientai et croire en son Zanpakuto. Quand et où ce dernier se manifesterait il ? Le rouquin n’en savait rien. Mais il avait confiance.

Le shinigami de la dixième division se mit à refaire quelques mouvements circulaires avec son sabre, coupant ainsi le vent sur son passage. Il ne cherchait plus à maitriser son corps et avoir un mental d’acier. Il voulait juste s’assurer que ses techniques de Zanjutsu n’avait pas disparu. Son maniement du sabre et son art au combat était n’était pas extraordinaire. Il avait intérêt à maitriser les techniques qu’il connaissait s’il ne voulait pas finir empaler sur la lame d’un arracar. Certes il maitriser le Kendo, mais face à quelqu’un ayant une force plus importante que la sienne ou une expérience plus grande il ne ferait pas le poids en se servant juste de ses muscles et de la maitrise de son Sabre. Il avait donc mêlé son Zanjutsu à son esprit vif et adroit pour créer quelques mouvements surprenants et quelques tactiques intéressantes. Il décida donc de verrier sa maitrise de ses techniques.

Lavi s’élança, son arme sortit, maintenant la lame vers le bas à sa droite et tenant son manche à deux mains. Il encra ses pieds dans le sol et de sa main gauche donna un grand coup de sabre dans les aires. Mais à mit chemin il lâcha son Zanpakuto. Il essaya de le rattraper avec sa main libre mais rata son coup. Il se baissa et ramassa son Katana tombé au sol.

- Ce n’est pas encore ca. Aller. Je dois maitrisé ce coup parfaitement.

Et le jeune shinigami recommença. Il fit tomber au sol son arme de nombreuses fois. Mais il n’abandonna jamais. Il recommença et recommença encore jusqu’à ce qu’enfin il y parvienne. Il s’élança et planta solidement ses jambes dans le sol. Il était bien stable, il avait trouvé le bon équilibre. Il donna un coup de katana vers le haut avec sa main gauche. Mais il lâcha encore son sabre et cette fois sa main droite le récupéra au vol parfaitement. Il tenait son arme dans l’autre sens : la lame au niveau du petit doit. Et assena son attaque. C’était une technique imprévisible. Mais il fallait s’assurer de pouvoir rattraper la Lame. Au début il avait tenté de la récupérer lame dans le bon sens : au niveau de son pousse. Il s’était donc rendu compte que la lame ne pouvait tomber correctement au creux de sa main. Maintenant il pouvait s’en servir en combat. Il avait d’autres idées de petites techniques et astuces comme celle ci. Mais il commençait à se faire tard. Il s’entrainerait une prochaine fois. Il était maintenant temps de s’entrainer au Kido.

Lavi se tint droit et se positionna. Il se prépara et concentra son énergie spirituelle dans ses mains. Il avait appris cette technique récemment. Il n’était pas sur de la réussir. Il en connaissait toute la partie théorique. Mais il n’avait pas encore essayé de la réaliser. Il tendit sa main droite au dessus de sa tête. Il relâcha son énergie spirituelle et dessina dans l’air un triangle fait de reishi. Mais le triangle était irrégulier et le reishi jaune de cette technique se dissipa de lui même.

- Eh bien… C’est un début plutôt lamentable…

Il recommença alors. Il traça un triangle de reishi tentant de le faire le plus équilatéral possible. Au bout d’une bonne demi heure le triangle tenait enfin sans se dissiper. Lavi déchargea du nouveau une partie de son énergie spirituel et trois piques de reishi apparurent aux coins du triangle. Ils semblaient très instables, cependant le shinigami tenta quand même de réaliser la technique :

- Bakudô numéro 30 : Shitotsu Sansen !!!

Les trois flèchent explosèrent en même temps. Ce n’était absolument pas le but de la manœuvre. Sauf si Lavi essayait de créer une nouvelle technique destinée à immobiliser l’utilisateur. Un bout du kimono du jeune shinigami avait brulé et son bandeau frontal s’était déchiré. Mais ce n’était en rien suffisant pour le faire renoncer. Il continua. Créant un triangle jaune puis créant trois flèches et tentant de les faire partir pour se planter dans l’arbre le plus proche. Il mit du temps à stabiliser le reishi des flèches. Ensuite il mit encore plus de temps à parvenir à les faire quitter le triangle. Au bout de trois heures, il maitrisé enfin ce Kido. Il retraça un triangle équilatéral fait de reishi jaune, il créa trois pointes de même couleur et les envoya se planter dans un arbre.

- Bakudô numéro 30 : Shitotsu Sansen !!!

Ce Bakudô avait pour but d’immobiliser contre toute surface la cible. Et c’était le premier Kido de niveau 30 que maitrisait Lavi. Content de lui mais trempé par la transpiration il se dirigea vers les locaux de sa division. Son entrainement avait été fructueux. Mais le prochain devrait encore lui amener plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Entrainement en haut de la coline
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Le Seireitei :: Goteï 13-
Sauter vers: