Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion
Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Training février... "Longtemps que je ne t'avais vu..."

Aller en bas 
AuteurMessage
Shihôin Yoruichi
[Staff™] Shinigami exilé
[Staff™] Shinigami exilé
Shihôin Yoruichi


Féminin Nombre de messages : 1199
Âge : 31
Double compte : Hiyori Sarugaki
Date d'inscription : 27/10/2009
Fiche Technique : Miaou FT

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu.
Niveau: Combattant Surpuissant / LVL 15 + 1 (Shunkô) (Lvl uped)
Reiatsu:
Training février...  "Longtemps que je ne t'avais vu..." Left_bar_bleue350/10000Training février...  "Longtemps que je ne t'avais vu..." Empty_bar_bleue  (350/10000)

Training février...  "Longtemps que je ne t'avais vu..." Empty
MessageSujet: Training février... "Longtemps que je ne t'avais vu..."   Training février...  "Longtemps que je ne t'avais vu..." EmptyMar 9 Fév - 13:10

Je venais de quitter les quartiers de la 5ème division, n'ayant plus rien à faire en ces lieux. C'était à présent la fin de l'après midi, et je n'avais encore rien fais de ma journée. Ces discussions m'avaient exténuées, et n'avaient plus aucun intérêt pour moi.
Trop de monde avait fini par entrer et sortir à leur gré, demandant toutes choses aussi variés qu'elles soient. .Je n'avais plus eût la possibilité de parler avec Kisuke, ni avec Tagoraï. C'était pour plus tard, apparemment. Je n'étais plus concernée par ces discussions, qu'elles soient entre Tagoraï et Kisuke, ou destinée à l'un des deux.

Mais je n'étais pas mécontente de ce à quoi j'avais pu discuter. De nombreux souvenirs m'étaient revenus à l'esprit, et j'avais trouvé quelques objectifs en discutant avec mon vieil ami. A présent, je comptais véritablement me rendre à la Dimension Royale, afin d'y apporter mon aide. Je comptais surtout combattre aux côtés des shinigamis, de Kisuke, et de Tagoraï-kun. Nous nous connaissions depuis suffisamment longtemps pour que cet objectif là me tienne à cœur. J'étais décidé, et sûre de les aider.


* Ah-ah... ils n'espéraient pas se débarrasser de moi comme ça tout de même !*

Il faisait beau, encore un peu. Le soleil était toujours là, et quelques rayons traversaient les mèches de mes cheveux et m'éblouissaient quelque peu.
J'étais un peu fatiguée, tout de même, mais motivée pour bouger. Je me dirigeais donc vers le Rukongai, espérant y trouver un peu de calme pour y réfléchir le reste de la soirée.
Je ne savais pas tellement quoi faire, mais je savais seulement que je devais m'améliorer, retrouver une puissance certaine, retrouver un véritable niveau de capitaine. J'avais perdu bien trop de puissance, perdant la confiance des autres en passant. J'étais un peu déçue de moi même. J'avais beau avoir quitter la Soul Society, pour des raisons personnelles, j'avais perdu beaucoup de choses. Mais je ne regrettais pas vraiment. J'avais fais mon choix.

Je pensais à la discussion que j'avais eu avec Kisuke. Il était prêt à m'aider. Prêt à m'accompagner dans mes délires. Et j'étais prête à l'aider également. Nous avions en quelque sorte reformer une amitié certaine.


* Eh bien, nous allons devoir nous supporter mutuellement encore un petit bout de temps... *

Je marchais, pensivement. J'essayais d'éviter les shinigamis en mouvement, entre ceux qui courraient et qui ne prenaient pas le temps de profiter du temps merveilleux, et ceux qui rêvassaient, comme moi, en plein milieux du passage...
Un léger vent soulevait mes cheveux, je fermais les yeux, quelques instants. J'étais à nouveau à la Soul Society. Je me sentais hors de danger, prête, définitivement sûre de moi. Je me sentais à nouveau motivée pour lancer de nouvelles vannes, taquiner Kisuke, ainsi que Soi Fon, car, je venais de sentir son Reiatsu. Il avait bien changé, certes, mais je le reconnaitrais toujours entre mille. J'esquissais un léger sourire.


* J'espère te revoir bientôt, petite Soi Fon... Et nous verrons bien si tu t'es améliorée, depuis tout ce temps...*

Je ne savais pas bien que faire. Je ne souhaitais voir personne pour le moment, et je ne savais toujours pas si j'avais officiellement réintégré la Soul Society. Je pensais bien, étant donné que tout le monde me laissait tranquille... Je ne savais pas encore si je souhaitais réintégrer une division. Mais si je le faisais, je ne comptais pas recevoir des ordres. Je voulais être encore libre de mes mouvements, pour pouvoir continuer à avoir et recevoir les renseignements dont j'avais besoin. J'étais en constant mouvement, constante mission. Je cherchais des informations pour moi même, pour les autres, mais je ne comptais pas obéir à quiconque. Je savais qu'un poste de capitaine était vacant... Si je pouvais devenir à nouveau capitaine... Personne ne me donnerai d'ordres, et je serai tranquille. J'y réfléchissais.

Je me dirigeai vers l'Ouest du Rukongai, quand je senti un reiatsu inhabituel. Je ne connaissais pas tous les reiatsus de la Soul Society, actuellement, mais je savais très bien qu'un reiatsu de cette envergure n'était pas normal. Il était très différent des autres, mais à la foi similaire. C'était quelqu'un aux intentions mauvaises, c'était certain... Je me déplaçais un peu plus vite, afin d'être sur place le plus rapidement possible. J'utilisais un Shunpô, m'y rendais, et me retrouvais en plein milieu de la magnifique forêt du Rukongai. J'étais un peu perdu, je ne m'étais pas rendu ici depuis fort longtemps. Les arbres étaient encore plus grand que d'habitude, j'étais désavantagée si un combat devait avoir lieu. Je faisais attention aux moindres mouvements, je m'étais arrêté à l'endroit où l'ennemi présumé devait être. Personne.


* Où est-il passé ?...*

Je regardais autour de moi. Rien. J'entendais seulement quelques cris d'oiseaux, tranquilles, quand, à ma droite, ils s'envolèrent précipitamment. Un arrancar se jeta sur moi, le katana visant ma poitrine. J'étais aux aguets, et je pu esquiver le coup.
Un léger filé de sang coula sous mon aisselle, il m'avait touché.


- Qui es-tu ? Que fais tu ici ? Comment as tu pu pénétrer la Soul Society ?

Je lui posais la question, tout en sortant un katana que j'avais récupéré dans la salle d'entraînement. Je m'étais dis que ça pourrait toujours me servir.. Et j'avais eu raison. Le sourire aux lèvres, il était visiblement fier de lui. Évidemment, il venait de me toucher... Le sang continuait de couler, doucement.
Il était grand, l'air machiavélique, un peu fou. Il avait un air étrange, dérangé, comme s'il était absent. Il souhaitait combattre, cela se voyait à la lueur de ses yeux... La monstruosité de cet être était parfaitement visible. C'était comme s'il me disait explicitement qu'il avait l'intention de me tuer.... Je me souvenais, tout à coup, d'un combat que j'avais mené au Hueco Mondo, contre un arrancar... Il lui ressemblait... Ce ne pouvait être le même... C'était il y a plus de vingt ans...

Flash Back :

Je venais tout juste de le remarquer, assis ici, sur ce rocher, qu'il s'apprêtait déjà à partir, visiblement il avait comprit qu'il n'avait aucune chance contre moi.
Le ciel était toujours aussi gris, le vent soufflait légèrement, suffisamment pour me donner quelques frissons. J'arrivais à effrayer cet arrancar, je le regardais fixement, sans le perdre de vue, tout en écoutant les bruits aux alentours, on ne sait jamais, si c'était un piège ?...
Il me regarda curieusement, et commença à s'en aller, d'un pas plutôt rapide, en me lançant un brève réponse, plutôt crié. Je n'avais pu trop entendre, seulement quelques bribes de phrases, mais les plus importantes... Je compris amplement le message qu'il souhaitait me faire passer. .


- " Je ne sais pas ce que tu es venu chercher ici... Mais où que tu ailles, tu ne trouveras que mort et désolation... Vas t'en... Pendant qu'il est encore temps... Ou attends moi, je te tuerai..."

il disparût de ma vision.

Fin du Flash Back.

Ce ne pouvait être lui. Je le fixais, et fur à mesure que j'abordais un visage étonné, son sourire s'élargissait, jusqu'à faire de sa bouche un rictus infâme inspirant le dégoût. Je ne sais pas s'il avait réalisé que je savais à présent que je l'avais déjà rencontré, je ne savais pas non plus s'il était venu spécialement pour moi. Comment avait-il pu survivre toutes ces années ? Avait-il fait comme moi ? S'était-il amélioré. J'en avais peur, bien entendu. Il avait largement eût le temps de devenir bien plus puissant que moi. Je ne me fiais pas au reiatsu qu'il dégageait. Je savais que je pouvais bien me tromper, malheureusement.

- Errr.. Tu ne te souviens donc pas de moi ? Cherche un peu.. réfléchis... Je t'avais dis que je te tuerai, Shihouin Yoruichi !

Sur ces paroles, il se jeta à nouveau sur moi. Cette fois, il était face à moi et je pu prendre le temps d'esquiver. Il était content de lui, il venait enfin d'entamer le combat.
D'un Shunpô, je me précipitais sur lui, essaya de lui donner un coup de sabre au niveau du visage. Il lui suffit d'incliner la tête, pour que je rate mon coup. J'avais envie de le remercier, c'était exactement la réaction que j'attendais de lui. Je lui mis un coup de pied dans l'estomac. Il fut projeté contre un arbre, qui s'écroula sous la puissance de projection.

Je me mis en garde, et regarda l'endroit où je venais de l'éjecter. Mais je me trompais, il réapparu juste derrière moi, je me retournais alors afin de bloquer son attaque. Nous étions face à face, le tranchant de nos katanas l'un contre l'autre.


- Alors Shihouin Yoruichi ! Que fais-tu ?!! Errr... Tu serais donc si nulle qu'on le dit maintenant ?!! J'attends...

Il éclata de rire, avant de retourner en arrière. Je lui avais seulement fait une légère coupure au coin de sa bouche. Il lécha le sang, et repris son sourire inquiétant. Il libéra son reiatsu, et se transforma d'un coup. Je ne m'attendais pas à ce qu'il libère autant de reiatsu si rapidement, mais surtout qu'il me montre sa face caché. Voici donc sa forme libéré....
Il abordait deux cornes au niveau de son crâne, son sourire était devenu encore plus malfaisant, et son masque s'étendait de son visage à ses hanches. Une vingtaine de lames tranchantes surmontaient l'équipement blanc de cet arrancar. Son katana prenait maintenant la forme d'une faux gigantesque, capable de me toucher, à une distance très importante. J'étais en très mauvaise posture, moi qui étais faite aux combats rapprochés, je me retrouvais à combattre un arrancar qui avait la possibilité de me toucher de loin.

Il n'attendit pas plus longtemps, et fit tourner son arme autour de lui. Je sautais en arrière, pour éviter l'attaque. D'un Sonido, il se précipita sur moi, mais niveau vitesse, j'étais bien meilleure.
Je me précipitais sur lui, essayant tout d'abord de l'attaquer sur le flanc gauche. Il riposta d'un coup de faux. Je m'attaquais alors au flanc droit, et j'eus droit à une dizaine de pique face à mon visage. J'essayais alors au dessus, à l'aide de mon katana. Je ne pu lui toucher que l'épaule, avec de me recevoir dans le dos un coup énorme. Il avait finalement réussi à bien me toucher...
Il me projeta à son tour contre un arbre. Je reprenais à peine mon souffle lorsque il se jeta à nouveau sur moi, et s'acharna contre moi. Il m'infligea de nombreuses blessures, il m'attaquait à main nu. C'était le moment pour que je riposte...

J'utilisais un Senka, et me retrouvais derrière lui. Je lui mis un coup de pied dans le dos, ce qui me permis de le mettre à terre quelque seconde.


- Hadô N°4 ! Byakurai !

Un éclair blanc vint s'écraser sur lui. Un nuage de poussière vint me cacher la vue. J'eus tout juste le temps de voir l'éclat de son arme, grâce au soleil, m'arriver droit dessus. Je me déplaçai sur la droite, me recevant tout de suite une nuée de lame. Décidément, j'allais avoir du mal si je continuais le combat à distance.

D'un Shunpô je fuyais le plus loin possible. Il me fallait réfléchir à une stratégie... Déjà, un terrain dégagé. Je regardais autour de moi, tout en me déplaçant le plus rapidement possible. Je sentrais son reiatsu loin de moi, mais pouvant me rattraper rapidement si je m'arrêtais trop longtemps.
Je me retrouvais en plein milieu d'une clairière, parfait. Je l'attendais au dessus, dans les airs, afin de le surprendre. Je préparais mon sort de Kidô...


- Ô mur de sable de fer, pagode de prêtre, lumineuses lucioles de fer, braves et silencieuses jusqu’à la fin...

Il arriva. Son sourire avait disparût. Il ne s'attendait sûrement pas à ce que je sois si rapide. Il se trompait sur ma puissance, il m'avait sous estimé...

- Bakudo n° 75 ! Gochuu Tekkan !

Cinq grand piliers vinrent l'immobiliser. L'un vint l'immobiliser son bras gauche, l'autre le bras droit, et ainsi de suite. Le dernier lui bloqua le dos, ce qui lui empêcher tout mouvement. S'il n'avait pu bloquer un coup pareil, c'est qu'il n'était pas si puissant que ça. Je m'approchais de lui, mais pas trop près non plus, de peur d'être touché.

- Eh bien , eh bien... Qu'attends tu maintenant ?

J'étais fatiguée. Je n'aimais vraiment pas les combats à distance. De petite gouttes de sueurs coulaient sur mon front et sur mes tempes. Son sourire avait complètement disparût, et il essayait de se libéré. Mais je lui avait lancer une technique de Hadô beaucoup trop puissante pour qu'il réussisse à se libérer de cette manière. Je le laisser me regarder ainsi quelques instants. Son regard était plein de haine et de colère.

- AAAAAARRRHHH !!

Il libéra une puissance colossale. Je m'éloignais rapidement, me m'étant en biais au dessus de lui, de sorte que je vois la situation évolué. Il était temps que je mette fin à ses jours.. Fini la rigolade. Je prenais un air un peu plus sérieux. J'en avais marre, je voulais seulement me reposer quelques instants.

- Hadô n° 73 ! Sôren Soukatsui !

Un laser blanc le transperça en plein cœur. Je le laissais ainsi, mourant. J'étais exténuée.. Je respirais rapidement, mes épaules se soulevaient et descendaient, au rythme de ma respiration saccadée. J'avais utilisé deux techniques beaucoup trop puissante. Trop longtemps que je n'avais enchaîné deux techniques de cette envergure...

* Moi qui voulais me reposer....*

Je retournais vers le Seireitei, à présent. Je souhaitais me reposer, cette moi, réellement. Des shinigamis se précipitèrent à l'endroit où l'arrancar était entrain de mourir. Il était temps qu'ils arrivent. Je fus transporté à la 4ème division, où j'allais être soignée, et où je pourrai me reposer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-rpg.org
 
Training février... "Longtemps que je ne t'avais vu..."
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "I remember you..." [Training Mai]
» Tout un scénario, pour un combat [training décembre Pv Neliel Tu Oderschwank]
» Les reflets du fleuve. ( Training Février Kôga)
» L'union fait la force, les deux amis combattent ensemble [Training février Hiro+James]
» [Training de février] Miyabi Misaka et Saiga Magoichi (+ Acquisition Shikaï pour Misaka)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Soul Society :: Rukongai :: Ouest-
Sauter vers: