Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerDernières imagesConnexion

 

 Ils sont là...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Envahisseurs
Peuple
Peuple



Masculin Nombre de messages : 159
Âge : 124
Date d'inscription : 26/09/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Inconnu
Reiatsu:
Ils sont là... Left_bar_bleue0/0Ils sont là... Empty_bar_bleue  (0/0)

Ils sont là... Empty
MessageSujet: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyMar 15 Juin - 21:19

Un groupe avance... Combien ? Il est impossible de connaître leur nombre exact... Qui sont-ils ? Ils est également impossible de le savoir. Leur vêtement sont inconnus. Leur visage, c'est la même chose. Leurs pas, réguliers, unanimes, perturbent le cours normal des choses. Ils sont là, ils avancent. Et personne ne sait rien sur ces hommes. Ils sont là, et ils commencent à détruire.

Ils semblent suivre l'un d'entre eux. Quelques ordres, jetés par ci, par là... Des grognements... Mécontentements ? Peut être. Mais ils tuent tout de même. Ils assassinent les humains ! Ils leur découpent des membres, les blessent. Ils marchent toujours, dans les petites rues de Karakura. Les quelques voitures qui avaient survécus à l'attaque d'Aizen se retrouvaient propulsé ailleurs, à toute vitesse contre les bâtiments.

Leurs visages inspirent la peur, la destruction, le désastre. Le plus grand nombre des humains ayant survécu (c'est à dire pas beaucoup) ne les voient pas... Ils avancent, et personne ne les arrête. Les familles se voient mourir entre eux, sans jamais voir leur assaillant. Les petites garçons, comme les petites filles, n'échappent pas à ce dur destin. Le sang coule à flot, personne n'est épargné. C'est l'éradication complète de la race humaine.

Rien ne les empêche de détruire. Ils tuent. Ils blessent. Aucuns sentiments. Rien. Ils sont là, ils massacrent tout sur leur passage. Ils anéantissent. Brûlent. Crient...

Pourquoi donc ?

Ils se divisent... Ils sont nombreux. Il y en a partout. L'attaque est lancée...
Revenir en haut Aller en bas
Envahisseurs
Peuple
Peuple



Masculin Nombre de messages : 159
Âge : 124
Date d'inscription : 26/09/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Inconnu
Reiatsu:
Ils sont là... Left_bar_bleue0/0Ils sont là... Empty_bar_bleue  (0/0)

Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyMar 13 Juil - 14:01

Population restante par rapport au nombre initial : 20%
Revenir en haut Aller en bas
Envahisseurs
Peuple
Peuple



Masculin Nombre de messages : 159
Âge : 124
Date d'inscription : 26/09/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Inconnu
Reiatsu:
Ils sont là... Left_bar_bleue0/0Ils sont là... Empty_bar_bleue  (0/0)

Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyJeu 15 Juil - 12:26

Population restante par rapport au nombre initial : 15%
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyVen 23 Juil - 17:43

[HRPG] Post préèdent
https://bleach-rpg.forums-actifs.net/quartier-de-la-6e-division-de-protection-f53/les-quartiers-d-hyroku-akari-t3594.htm[/hrpg]

A ce moment là, débarquant d’un monde merveilleux au ciel bleu, Hyroku replongea dans un monde submergé par les flammes, et la mort. Une atmosphère infernale, et lourde se faisait ressentir. Il n’y avait presque plus de vie dans ce lieu. Hyroku remarqua alors, que les envahisseurs était divisé en plusieurs, combien, il ne savait pas non plus, mais se dont il était sur, était que cette dispersion allait être bénéfique pour le shinigami de la 6 division. Hyroku Akari. Ce dernier n'ayant pas récupéré la totalité de ses pouvoir, mais était prêt pour ce nouveau combat. Il ne comptait pas mourir ici, dans ce lieu hostile et envahi par les flammes. Non, il voulait triompher en un héro, ayant triomphé des se adversaires sans pitié. Le jeune shinigami de la 6e division, sachant qu’il ne pouvait rien sans son pouvoir de sa libération première, décida alors de libéré son zanpakutô. Sous sa forme d'arme, Mura-Masa est un Zanpakutô particulier, car il est en réalité un Shikaï de ténèbres et de lumière. Cette trancheuse d'âme dispose cependant encore d'une particularité qui est liée à sa forme. En effet, contrairement aux zanpakutô classiques qui gardent quelques caractéristiques conventionnelles telle que la garde du katana, Mura-Masa ne dispose quant à lui n'avait rien de cela. Il ressemble katana sans garde. La majeure partie de la lame est d'un noir, alors que le tranchant reste d'un gris métallique nuancé. Autre attribut de l'arme, la poignée est recouverte d’un marron, très fin qui ressembla a la fin a des petits losanges et la garde qui est elle aussi très particulière, elle dispose de ce qui ressemble a un cercle, rendant obsolète l'utilisation d'un quelconque fourreau. Néanmoins, la taille du Zanpakutô montre qu'il s'agit d'une arme capable d'infliger de lourds dégâts et dont les capacités destructrices sont bien supérieures à un Shikaï classique. Il est évident à la vue de l'arme que celle - ci est faite pour être manier à une main étant donné son poids, et qu'elle requiert une force physique non indispensable pour être utilisée. Lorsque le Zanpakutô est en activité, une énergie ténébreuse et a la fois lumineuse, viennent entourer la lame, se qui laisse place a une lueur violète autour de la lame. On peut également remarquer qu’il y a une bande noir sur la lame ne laissant apparaitre qu’une petite partie de gris métallique.

C’est également un zanpakutô qui aspire l’énergie spirituel du manieur pour pouvoir la relâcher sous forme d’attaque, qui dans le cas d’Hyroku seront de type ténébreuse et lumineuse. En Shikaï, il possède deux trancheurs d’âme identique. Hyroku est capable d’user de trois techniques et de deux autre qu’il apprendra a ses dépend. C’est alors qu’une fumée épaisse, vint arrêter le chemin militarisé des envahisseurs en rang. Cette fumée, lorsqu’elle s’estompa, elle laissa alors place à une nouvelle destiné pour la ville de Karakura, plus précisément, les bordures extérieures de la ville. Mais Hyroku ne perdit pas de temps, et commença a attaqué le premier groupe d’envahisseur. C’est alors que grâce a sa technique, nommé Kuro-Kotsuga, qu’il contrôla alors les plus faible de ce groupe pour pouvoir les rallié a sa cause, et ainsi se retourné contre les ennemies du shinigami, c'est-à-dire leurs semblable. Cette technique consiste, à contrôler les 5 sens de l’adversaire. Pour se faire, Hyroku doit concentrer son énergie spirituelle, dans sa lame, pour pouvoir ensuite la relâcher en une onde de choc de couleur un peu ténébreuse sur l’adversaire. L’onde de choc a malheureusement une limite de 1 km. Mais il n’avait encore terminé avec eux, car il enchaina tout de suite avec, son Shuban’san Kuro-Jigoku. Cette technique consiste, à concentrer une quantité d’énergie suffisante dans les zanpakutô, pour pouvoir relâcher une vague d’énergie blanche et lumineuse sous forme de croissant ressemblant fortement à deux vague croiser, qui par les deux pointe des lames, sont relâcher. Lorsque cette technique touche l’ennemie, elle permet de contrôler les 5 sens de l’adversaire. Elle a le même effet que Kuro-Kotsuga. C’est alors, qu’à ce moment là, une grande explosion se apparu accompagné, d’une énorme vague d’énergie spirituelle, qui s’estompait en un halo. Cette dernière attaque avait interpelé un autre groupe, qui c’était positionné non loin de la position du groupe où se situait le shinigami. Lorsque la fumée, disparu, Hyroku vit alors un espace vide devant, montrant alors l’efficacité de sa stratégie. Combien avait-il exterminé en une demi-heure ? Lui-même n’en savait rien. La nuit qui était tombé, il y a de cela plusieurs heures, ne se faisait pas remarqua, a cause des flammes, qui régnait dans les cieux, autre fois magnifiquement bleuté, a l’image de la soul society.


Hyroku : voila je l’es fait, maintenant comment je vais faire pour ceux la ? En regardant la deuxième troupe d’envahisseur s’avancer vers lui.




Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Envahisseurs
Peuple
Peuple



Masculin Nombre de messages : 159
Âge : 124
Date d'inscription : 26/09/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Inconnu
Reiatsu:
Ils sont là... Left_bar_bleue0/0Ils sont là... Empty_bar_bleue  (0/0)

Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptySam 24 Juil - 16:11

Un seul homme était venu pour défendre les bordures extérieures de Karakura. Un seul homme ne suffirait pas à les arrêter. Déjà de nombreux humains étaient morts, largement plus de la moitié. Ils n'étaient plus beaucoup à respirer. Certains poussaient un dernier râle, un râle de mort. Le sang coulait dans les rigoles habituellement remplies d'eau.

Il n'allait pas faire long feu ni personne ne venait l'aider. Il observait et n'attaquait pas pour le moment. Mais les envahisseurs, eux, avaient pour mission d'exterminé toute forme de vie sur terre, et dans les autres monde. C'est pourquoi ils n'hésitèrent pas un instant quand à l'attaquer, même s'il montrait des signes de pacifisme.

100 LVL 4 Sur Hyroku.
Population restante à la bordure extérieure : 10%
Revenir en haut Aller en bas
Ozeki (inactif)
Shinigami exilé
Shinigami exilé
Ozeki (inactif)


Masculin Nombre de messages : 252
Âge : 29
Date d'inscription : 07/08/2009
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Sanbai Keijou
Niveau: Shinigami Expérimenté / LVL 11
Reiatsu:
Ils sont là... Left_bar_bleue4100/5100Ils sont là... Empty_bar_bleue  (4100/5100)

Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyDim 25 Juil - 11:51

Ozeki avait enfin réussi à trouver un coin tranquille pour se reposer. Il avait cherché pendant des jours entiers dans Karakura, dans les immeubles qui parsemaient la ville, dans les petits pavillons, et sur les berges du fleuve, mais rien. Pourtant ce n'était pas si compliqué, trouver un petit endroit sympa pour dormir se reposer et regarder les nuages. Et jusqu'à hier ce fut en vain qu'il chercha. Jusqu'à hier. Il réussit à trouver un lieu bien propre, à l'abri du soleil de midi, sous un chêne majestueux qui tendait ses branches comme s'il voulait atteindre le ciel. Confortablement installé dans l'herbe, il regardait les nuages, son occupation favorite, et regardait les oiseaux aussi. Il profita de ses deux mois de repos à fond et s'en servit pour resserrer les liens qui les liaient Sanbai Keijou et lui, en essayant de ne pas oublier Subarashii.

Et puis tout commença. Les tueries, partout à l'extérieur de Karakura, et même à l'intérieur, Ozeki put le constater en se baladant. Les bourreaux tuaient sans distinction femmes, enfant et hommes, qui périssaient sans avoir même vu les attaquants. C'était une véritable oeuvre d'éradication de la race humaine. Si ça pouvait leur faire plaisir, ce n'était pas vraiment une grosse perte. Mais l'époque déjà lointaine où il était shinigami dans la 8e division lui revint en mémoire, et il se remémora une des lois fondamentale de la soul society.

Flash Back

Kyoraku Shunsui : « Kagen, Yose, Misoka, Ozeki et Bushou, vous avez failli faire une grosse boulette tous les 5 ! En tant que 9e, 8e, 7e, 6e et 5e sièges, on vous l'a dit et répété ! La soul society repose sur un principe fondamental : sur terre, les plus doivent être en parfait équilibre avec les hollows ! Et vous, pourtant vous êtes intelligents, vous laissez une poignée de Quincys faire le boulot à votre place ! Bushou, Ozeki, vous êtes les deux plus influents, mais aussi les plus paresseux ! Même les humains comptent dans la balance ! Si il y a un poid qui n'équilibre pas l'autre, c'est toute la balance qui s'effondre, nous y compris ! Maintenant, en tant que 6e et 5e sièges, Bushou, Ozeki, vous allez présenter vos excuses à la division, et promettre de ne jamais plus être paresseux lorsqu'il s'agit de nos vies à tous ! Maintenant je veux bien vous pardonner car ... hum ... moi aussi je suis quelque peu ... paresseux... »

Yadomaru Lisa : « Oui ça on peut le dire, vous avez bien modelé vos premiers sièges à votre image, et encore heureux qu'ils ne soient pas alcooliques comme toi !!! »

Kyoraku Shunsui : « Oui Lisa, c'est bon je crois qu'ils ont compris... Bien, shinigamis, excusez vous ! »

Ozeki s'étonna de cette dernière phrase. Son Taishoo ne lui avait il pas ordonné de s'excuser devant toute la division ? Et même dans ce cas là, quand il avait commencé le sermon, il n'y avait personne sur le place devant les quartiers du capitaine. Un papillon de l'enfer passa alors devant ses yeux et il jeta un oeil à sa vice capitaine. Elle venait d'envoyer un ordre de rassemblement aux membres de la 8e division. Ozeki se retourna lentement, redoutant ce qu'il allait voir. Devant la porte, il y avait foule, mais elle se tenait silencieuse. Bushou, en grand orateur, s'avança en premier devant ses camarades et se pencha en avant, les mains jointes en une prière muette.

Bushou : « Mes amis, mes frères, à mon nom et au nom de ceux qui sont derrière moi, je m'excuse. Pardonnez nous notre erreur de paresse, et soyez bien conscient que cela ne se reproduira plus. Les Quincys sont sans pitié et menacent de faire tomber la soul society en détruisant les hollows. En mon nom, je vous jure que moi même et les autres fautifs ne laisseront jamais plus les Quincys faire notre travail ! »

Ozeki s'avança à son tour pour rejoindre le 5e siège, et fourra les mains dans ses poches. Comme toujours calme et tranquille, il balaya la foule du regard pour jauger leurs réaction face au discours de son ami. Conscient qu'ils avaient bien réagi et qu'ils leur avaient pardonné, il ne se força pas.

Ozeki : « Ouais, pareil.»

Fin du Flash Back

Les mots de son ancien Taishoo résonnaient encore dans sa tête : « Même les humains comptent dans la balance ! » « Même les humains comptent dans la balance ! » « Même les humains ... »

Il se leva de l'herbe et se dépoussiéra méthodiquement. Il commença à avancer d'un pas tranquille, comme à son habitude, et chercha d'éventuelles traces d'énergie spirituelles des envahisseurs. Il ne finit pas sa recherche car il tomba sur un groupe de ces tueurs quelques centaines de mètres plus loin. Il les sonda rapidement, sans résultat notable. Les bourreaux étaient faibles individuellement, mais extrêmement nombreux, et c'était leur force. Ozeki remarqua alors un combattant non loin, qui attendait patiemment le petit détachement d'envahisseurs qui lui fonçait dessus. Impulsivement, Ozeki décida de le rejoindre, sans même tirer son sabre ni regarder les tueurs impitoyables qui se dirigeaient à présent vers lui et le combattant déjà en place. Ce dernier était en garde, soufflait assez bruyamment et une goutte de sueur perlait sur son front. Il lui jeta un regard surpris lorsqu'il le remarqua, marchant vers lui sans s'inquiéter le moins du monde des gens qui arrivaient dans son dos. Il s'arrêta à ses cotés et se retourna vers les ennemis avant de s'assoir par terre, les mains toujours dans les poches.

Ozeki : « Salut bonhomme ça va ? T'es un shinigami ? Ça te dérangerait de m'informer sur les gens qui marchent vers nous en ce moment ? En tous cas je te connait pas encore beaucoup mais je sens qu'il y a un courant entre nous, et c'est bien pour un début. Tiens, je te dis un truc, même si t'es pas d'accord avec moi, moi perso je trouve que ce qu'il y a de mieux sur la terre, c'est la diversité des nuages... »

Ozeki s'allongea alors sur l'herbe et jeta un regard vers les tueurs. Ils étaient maintenant à une dizaine de mètres en face d'eux. Il lança une dernière phrase avant de s'assoupir doucement.

Ozeki : « Bon tu me réveille si t'a besoin d'aide ou alors quand t'a fini. »

Malgré cette arrivée calme et posée, le shinigami savait qu'il allait surement devoir se battre et sa sieste ne l'empêcherait pas de combattre, il serait debout en moins de deux si il était en danger. La seule chose qui l'ennuyait actuellement était la perte de ses techniques shikai. Depuis que son sabre avait changé une deuxième fois, il ne connaissait plus ses techniques. Mais au fond, ce ne serait pas difficile à retrouver si on prenait en compte la quantité d'adversaire dont il disposerait.


Dernière édition par Ozeki Rensei le Lun 26 Juil - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyDim 25 Juil - 14:16

Hyroku, était dans une mauvaise, posture. A première vue cette inconnue, qui demandait d’être briffé à propos des envahisseurs, aurai été un fort support pour notre shinigami, mais lorsque ce dernier vint s’assoir sur ce, qui semblait être le dernier arbre encore debout, une grande déception et un humour le prend simultanément, en baissant la tête. Dans les environs des un mètre quatre-vingts, le jeune homme est un homme assez banal, les traits droits, il évoque pourtant plus l'apollon que le défavorisé physique. Ses cheveux sont bruns, avec de légers reflets rouges, il les porte mi-longs, de sorte qu'ils recouvrent souvent ses yeux. Ces derniers sont grands, bleus, plutôt clairs, et arborent continuellement une expression indifférente. Il a une stature. Il a pourtant dans les environs de la douzaine de dizaines d'années. Son sabre dans son fourreau, quand il le porte, est dans sa main gauche. Il a une démarche très droite, nonchalante, et marche d'un rythme assez rapide, quelque fois courant sans raisons. Le ciel submergé par les flammes, un vent chaud, Karakura dévoré par les flammes et envahis par les envahisseurs. Comment ce shinigami, qui ne semblait appartenir a aucune de nos division, pouvais réagir de cette façon, regardant ces envahisseurs détruire cette ville merveilleuse. D’autant plus, que le shinigami de la 6e division, avait fortement besoin de lui, contre ses 100 envahisseurs sur lui. C’est alors que très poliment, toujours la tête baissé, informa de la situation a son allié, avec les envahisseurs, toujours lancé dans sa direction.

Hyroku : Je m’appelle Hyroku Akari, shinigami de la 6e division. Nous ne savons rien de ces envahisseurs, sauf qu’ils ont attaque la ville de karakura, le Hueco Mundo et la soul society. Ces dernier son apparue, dans chaque coin de Karakura, des shinigami sont déjà aux fronts pour les en n’empêché. Grâce à l’aide d’Amagai shusuke, nous avons réussis à battre une de leur division, qui s’était dirigé vers le centre ville. Pendant mon combat, je les avais remarquées en ce lieu, mais, j’étais vraiment en mauvais états, alors j’ai dut aller me soigner a la 4e division. Lorsque j’étais apte à revenir ici. Voila j’en suis a mon deuxième combat contre ces merdes. Si je pouvais avoir un peu d’aide sa ne serai pas de refus.

Après que le shinigami de la 6e division, est fini sa petite discussion, il releva sa tête, telle un démon réveillé. Une énergie ténébreuse s’échappa de son corps, en s’estompant tel un halo d’énergie noir. Cela effaça tous les doutes qu’il avait. A ce moment là, il arma ses deux zanpakutô tel un arc. A ce moment là, ses deux lames scintillèrent dans la nuit enflammée de la ville de karakura. Hyroku, se prépara à attaquer a l’aide de son Shuban’san Hahen Kyukuro. Cette technique est l’évolution du Hahen Kyukuro. Il a les mêmes pouvoirs, mais ne se présente pas de la même manière. Elle se présente sous la forme d’une gigantesque flèche, qui au contact se disperse en plusieurs lamelle, tout en stoppant la cible avec laquelle et était rentré en contact. Mais il n’allait pas l’utilisé dans son but premier, mais plutôt sur la forme d’une attaque multi cible. Mais pendant que cette technique chargeait, une onde de choc apparu, et contrôla la moitié de ses ennemie, pour pouvoir encerclé ceux qui n’avait pas pue être mit sous l’emprise d’Hyroku. C’était son Kuro-Kotsuga. Mais il devait faire vite, car ses ennemie n’allait pas tarder a se libéré de son emprise. C’est alors que sous l’œil de l’inconnue au pied de l’arbre, de nombreuses lames attaquèrent le groupe d’une centaine d’envahisseurs. Une lueur ténébreuse et une énergie spirituelle, s’échappaient du corps d’Hyroku tel un ruisseau débordant de son lit d’origine. Lorsque son attaque toucha ses cibles, une explosion, se créa, et entraina une énorme levé de poussière, et un puissant vent, claquant sur les vêtements du shinigami. Cette dernière attaque, réussis a levé de son arbre l’inconnu. C’est alors que dans la lumière dégagée par l’attaque, Hyroku demanda l’identité de son allié.

Hyroku : Enfaite, qui est tu ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Envahisseurs
Peuple
Peuple



Masculin Nombre de messages : 159
Âge : 124
Date d'inscription : 26/09/2008

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Inconnu
Niveau: Inconnu
Reiatsu:
Ils sont là... Left_bar_bleue0/0Ils sont là... Empty_bar_bleue  (0/0)

Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyLun 26 Juil - 13:18

Les hommes se jetèrent tout à coup sur le jeune shinigami. Ils s'étaient tout d'abord approchés doucement, et maintenant ils attaquaient. Mais entre temps, quelqu'un d'autre était arrivé. Il s'était présenté avec calme, comme si le temps ne comptait pas contre lui.

Il s'était allongé et s'était mis à dormir. Pourtant, les guerriers sans scrupules avançaient sans hésitations. La moindre âme humaine qui rencontrait leur chemin périssait dans d'atroces souffrances. Ils n'étaient plus beaucoup à peupler la bordure extérieure.

Les envahisseurs attaquaient maintenant les deux hommes. Ils allaient mourir. Les cent hommes étaient sur le premier shinigami, qui n'avait pas riposté. Il se trouvait maintenant assailli de toute part. Aucune sortie, à vu d'œil. Sauf si l'autre décidait de l'aider... ou de mourir allonger. Un envahisseur, le sourire aux lèvres, s'approcha de lui, se préparant à l'embrocher au niveau de l'estomac...
Revenir en haut Aller en bas
Ozeki (inactif)
Shinigami exilé
Shinigami exilé
Ozeki (inactif)


Masculin Nombre de messages : 252
Âge : 29
Date d'inscription : 07/08/2009
Fiche Technique : Cliquez ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Sanbai Keijou
Niveau: Shinigami Expérimenté / LVL 11
Reiatsu:
Ils sont là... Left_bar_bleue4100/5100Ils sont là... Empty_bar_bleue  (4100/5100)

Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyLun 26 Juil - 17:35

Spoiler:

Ozeki sentit une petite déflagration le secouer lors de sa sieste, et cela l'intrigua. Le shinigami qui combattait actuellement aurait déjà libéré son shikai ? Cela paraissait improbable... N'importe quel combattant préférait d'abord jauger ses adversaires et ne pas dévoiler toute sa puissance dès le début du combat. Pourtant c'était bien l'énergie caractéristique d'un shikai. Cet homme était il fou, inconscient ou tout simplement débutant ? Mais peu importait de la technique de combat de cet homme, Ozeki ne s'en occuperait pas. D'après son habit ce devait être un shinigami de la 6e division, même si ses habits n'étaient pas classiques, on reconnaissait le symbole de la division du capitaine Kuchiki. L'homme lui parla mais Ozeki avait déjà sombré dans le sommeil, et de toute façon ce qu'il pouvait bien dire ne l'intéressait pas. Savoir qui il était non plus, à vrai dire. Tout ce qui lui importait était de savoir si il était un shinigami exilé ou oeuvrant pour le Sei-rei-tei.

Dans son état de sommeil lourd, Ozeki n'entendit pas l'ennemi qui s'approcha de lui dans l'espoir, vain, il l'apprendra après, de lui perforer l'estomac. Mais Ozeki était un maitre dans l'art de dormir, un véritable Dieu. Il pouvait passer directement de l'état du sommeil lourd à celui du sommeil léger, et inversement. Mais ce qu'il parvenait à faire, naturellement, ce qui prouvait qu'il était spécial, c'était de voir autour de lui lors de son sommeil. Quiconque voulait attenter à sa vie émettait une énergie différente des autres, plus agressive. Il le repérait et son cerveau était immédiatement averti. Repérer l'énergie des gens de cette manière était une chose qu'il ne pouvait faire que lorsqu'il était endormi. En effet lors qu'il sommeillait, son énergie spirituelle se déployait autour de lui, radar directement lié à lui. Il pouvait ainsi prévenir les attaques les plus brutales et y échapper avant de riposter. De plus lorsqu'il dormait, sa faculté de réflexion et de logique était énormément accrue. Tout cela lui était venu après des années d'entrainement, et il n'était pas au bout des capacités qu'offraient l'art de dormir.

Il remarqua le guerrier avant même que celui ci décide de la manière dont il comptait tuer Ozeki. Il se prépara mentalement, tout en dormant, et solidifia l'azote présent dans l'air pour contrer la lame du soldat. Ozeki ouvrit alors les yeux, se réveillant, et exécuta un bond en arrière pour se dégager de son adversaire. Dès qu'il se releva, un groupe d'ennemis se dirigea vers lui, conscients qu'ils seraient plus forts à plusieurs. Le guerrier attendit ses alliés avant de foncer en direction de leur cible. Ozeki dégaina Sanbai Keijou lentement, et tendit son sabre vers le premier adversaire. La trentaine d'ennemis se sépara en deux groupes pour tenter de l'encercler. Combattant expérimenté, le shinigami exilé ne se laissa pas faire et utilisa un shunpo pour partir en flèche vers celui qui était visé par la lame d'Ozeki. Pris de vitesse par un ennemi plus fort que lui, il ne put esquiver ni parer l'attaque fulgurante et mourut la gorge transpercée en émettant des gargouillis. Le sang coula sur le sol, et Ozeki se retourna calmement. Sans se démonter, les guerriers reformèrent un groupe et chargèrent Ozeki. Levant la main gauche, son sabre dans l'autre main, il chargea lui aussi, prêt à trancher ses ennemis.

Ozeki : « Hadoo no Gojuuyon : Haien ! »

Le disque d'énergie spirituelle tranchante se matérialisa en lévitation au dessus de la main gauche d'Ozeki, tournée paume vers le ciel. L'ancien shinigami attendit la dernière minute avant de lancer son sort sur les adversaires rassemblés en une masse compacte. Dans le même mouvement, Ozeki trancha de part et d'autre avec sa lame, esquivant les coups des guerriers sans pitié. Il se dégagea d'un bond en apercevant un groupe d'une soixantaine de tueurs avançant vers le lieu de son combat à lui. Ayant déjà éliminé quatre personnes avec son sabre et trois avec son Haien, il en restait encore vingt-trois plus les soixante nouveaux venus. Il comprenait maintenant l'attitude du shinigami, qui avait dèjà combattu ces gens là. Il fallait absolument qu'il passe à la vitesse au dessus, mais sans techniques cela allait être difficile.

Ozeki ferma les yeux, déployant son énergie pour ne pas se faire tuer, et réfléchit. La dernière métamorphose de Sanbai Keijou avait changé son shikai en un bâton, et permettait comme toujours de modifier le solide en liquide ou en gazeux et inversement. Cela, il l'avait bien compris, comme le prouvait ce qu'il avait fait pour arrêter la lame d'un guerrier lorsqu'il dormait. Mais il ne connaissait pas ses techniques de shikai. Il allait libérer son shikai et cela allait peut être lui revenir.

Le Shinigami de la 6e : « En fait, qui est tu ? »

Ozeki : « Hein ? Bah je me nomme Ozeki, et c'est assez pour toi. Maintenant concentre toi sur ton combat, j'ai pas envie de parler avec toi. ... Ryougae, Sanbai Keijou ! »

Une déflagration retentit, plus forte que celle du shinigami, et la sabre qu'Ozeki tenait à la main s'évapora, avant de réapparaitre sous la forme d'un bâton d'un mètre quatre-vingt. La partie du haut était une partie très solide, blanche marbrée de noir, et la partie du dessous était une partie bleue, translucide. Ozeki se mit en garde, et frappa dans le vide, traçant un arc de cercle avec la partie liquide. Le fouet s'étira et balaya le premier rang des adversaires. En un coup il venait de faire autant de morts que jusqu'à présent. Ressentant la puissance nouvelle d'Ozeki, encore une quarantaine de tueurs s'approchèrent.

Spoiler:

Sanbai Keijou : « Ozeki, ... »

Ozeki : « Ah, Sanbai ! Donne moi le nom d'une technique, juste une ou deux ! »

Sanbai : « Hokosaki, technique solide et Bakuhatsu Utsu, technique gazeuse. Bon amusement ! »

Ozeki le remercia, mais il avait déjà disparu de sa conscience. Il se concentra alors sur le nom des techniques. Hokosaki signifiait pointe de lance... Ce devait être un projectile, ou quelque chose dans le même style. Quand à Bakuhatsu Utsu, cela signifiait frappe explosive. C'était surement une concentration de gaz sur la partie solide du bâton et quand il frapperait, cela créerait une déflagration. Ozeki aimait bien ces techniques là, et décida de les utiliser.

Ozeki : « Bakuhatsu Utsu ! »

Il se rapprocha et frappa dans le bas ventre le premier adversaire qu'il rencontra. Effectivement, le gaz brusquement libéré entra en expansion et explosa, éjectant littéralement le guerrier de la zone de combat. Pour le plus grand bonheur d'Ozeki, celui qui se trouvait derrière lui vola aussi, mais moins loin.

Ozeki : « Hokosaki ! »

Le Dieu du Sommeil fit tourner son bâton verticalement, et une série de pointes sortirent du sol à une vitesse folle, tuant une dizaine d'envahisseurs.

Ozeki : « Pas mal ces techniques ! J'attends les autres avec impatience ! »

Spoiler:


Dernière édition par Ozeki Rensei le Jeu 29 Juil - 13:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyMar 27 Juil - 3:17

C'était impossible … une telle abomination ne pouvait pas exister, personne au monde n'était assez monstrueux pour créer une telle horreur,les mots ne me venaient même pas, les Shinigamis avaient failli a leur mission, le monde des humains n'existait quasiment plus,ou en tout cas Karakura,la ville au plus haut tôt d'énergie spirituelle au monde, celle qui ne fallait absolument pas perdre. Que racontais je ? Il ne fallait perdre aucune ville,dans n'importe laquelle le résultat serait revenu au même,si j'étais resté a la Soul Society,j'aurais peut être pu empêcher ca,pourquoi ne suis je pas revenu de mon "pèlerinage" plus tôt ?! Et en plus … Fon qui n'allait pas venir tout de suite de ma faute.

Flash Back
Nous sortions en trombe de la chambre des 46, il fallait faire vite car nous n'avions pas beaucoup de temps – Si seulement nous savions ...- mais je me devais de calmer Soi Fon,se précipiter ne mènerait a rien,ils nous fallait réfléchir,pas foncer dans le tas auquel cas cela pourrais signifier notre perte,et bien plus peut être. Non,nous devions pas y aller a deux.

-"Fon Taisho,je sais que vous n'allez pas apprécier ceci,mais je vais vous demander de ne pas vous mêler au combat tout de suite et d'aller chercher du renfort,je pense que nous auront besoin de tout le monde disponible pour repousser la menace. Mais il faut aussi faire vite car une trop longue attente de renfort peut être bien plus dangereuse que pas d'attente,l'espoir que les gens vont entretenir en attendant les renfort ne dois pas être brisé en ne voyant personne arrivé. Allez y des maintenant,je vous attendrais la bas !"

Elle me fit un signe du doigt de la tête et disparu d'un Shunpo, a mon tour d'y aller et de me préparer a attendre l'aide qu'elle allait chercher,je devais ralentir un maximum l'armée de ces inconnus qui d'après les dire de la hiérarchie, tuait des humains. Tirant mon Zanpakuto,je créais un Senkaimon et me dépêchais de me rendre à la bordure extérieure, rien ne me préparant a ce qui m'attendais.

Fin Flash Back

Je m'avançais lentement dans la ville en flamme n'essayant même plus de compter les cadavres, j'avais même oublié la prudence et je n'étais pas du tout prête a une attaque maintenant, mais il ne pouvais en être autrement, tout ce pour quoi j'avais consacré ma vie venais d'être anéantis en quelques heures par un peuple dont je ne connaissais même pas les objectif,j'avais juré de protéger tout les peuples, de maintenir l'équilibre a tout pris. Le génocide des quincys était aussi dur a voir mais je comprenais,il devais en être ainsi et bien que mon cœur se sois brisé,mon esprit était resté entier a ce moment la mais ici ...un massacre sans but.

-"Ma...ma...maman..."

Je tournais la tête,cherchant l'origine de ce son – de ce halètement plutôt – et découvris une petite fille allongé sur les gravats de ce qu'il semblait resté de sa maison,le corps en sang avec toute la moitié droite de son corps arraché,de l'omoplate jusqu'au rein,tenant le corps sans vie de sa mère dans le bras . Un corps, je devais plutôt dire ce qu'il restait du corps de sa mère,réduit en charpie je me demandais comme sa fille elle même parvenais a la reconnaître. Dans un dernier soubresaut, la petite fille cessa de respirer,l'air devait être aussi toxique que du poison avec ses poumons a nus comme cela, et s'étala sur sa mère,sa dernière larme tombant sur le cœur de sa mère. Cela aurait pu paraître émouvant si ca avait été une expression,mais ici,la larmes était vraiment tombé sur le cœur,mis a l'air libre par les coups d'épée des envahisseur.
Quelle personne était assez cruelle pour faire cela ? Non plus important que ces soldats sans cervelles,qui était assez fou pour commanditer une telle action, même un Hollow tremblerait de peur devant telle fureur,devant une telle envie de tuer. Puis une pensée vint tout a coup a mon esprit ! Il pouvais encore y avoir des survivants,je devais les chercher et les mettre le plus vite possible a l'abri. Laissant aller mon reaitsu,je détectais presque instantanément le combat qui se déroulais une centaine de mètres plus loin,si je n'avais pas été tant choqué par ce spectacle je l'aurais sentit depuis le début,mais les choses avait fait que une fois de plus,j'allais être en retard pour changer l'avenir du monde réel.

J'arrivais sur place,deux Shinigami se battant pour sauver ce qui restait de l'entrée de la ville. Le sol était jonché de cadavre,aussi bien ceux des ennemi que ceux des civils. Vu leur posture de combat,il se battait pour détruire des ennemis,pas du tout pour protéger ceux qui tenait encore sur leurs jambes, comme la plupart des combattants ils voulaient la gloire au combat, pas la victoire. J'allais devoir prendre le combat en main et leur faire profiter de mon expérience, avant de faire de cet endroit un champs de bataille,ou tout du moins ou deux armée égale s'affrontait,pas un massacre de civil,il fallait évacuer les humains,pour ne pas qu'il puisse être blessé ou pire durant le combat.
D'un Shunpo je me retrouvais entre les deux hommes. L'un,devant moi, venait de faire une technique qui avait envoyé aux enfers une dizaine de ces créatures – Pour l'une des premières fois depuis bien longtemps je n'étais même pas émue de voir quelqu'un mourir, j'avais juste une détermination a ce que tout les autres derrière eux finissent de la même façon – et l'autre derrière,semblait observer ce que faisait le premier. Je n'avais pas le temps de voir avec qui je me tournais, il fallait faire vite et qui que ce sois,nous avions les même but.


"Bakudo no Nijuu Ichi 1 : Kienton
Bakudo no Rokujuu Ni : Hyappa Rankan "


Alors que l'écran de fumée venais a peine de se former,une centaine de lance spirituelle fondirent a l'intérieur ,me laissant assez de temps pour faire ce que j'avais a faire.

"Bonjour messieurs,je suis Unohana Retsu,capitaine de la 4eme division. Vous ne pouvez pas vous battre ici,il reste encore beaucoup trop d'humains pour les mettre en danger. Il n'en resterais qu'un seul que je vous dirais de tout manière la même chose,nous sommes des Shinigamis,vous ne pouvez pas vous battre comme vous venez de le faire. Grâce a mon Shikai,je vais pouvoir repérer efficacement les présences spirituelles humaines,j'ai besoin que vous me couvriez pendant ce temps, c'est d'accord ?"

Sans attendre de réponse,car même si c'était négatif je ferais de toute façon ce que je venais de leur expliquer,je dégainer mon zanpakuto et entamais l'invocation.

"Vole et protège, Minazuki  "

Ma lame se tordit dans tout les sens jusqu'à grandir jusqu'au faire plusieurs mètres de haut … de large … et de long, l'immense raie qu'était Minazuki n'étais en effet pas très discrète. Il me suffit d'un regard pour que l'œil de celle ci devienne rouge et que mes perceptions augmente grandement. Le nombre d'envahisseurs était surprenant,et leur reaitsu inconnu,bien que comparable a des shinigamis. Le nombre d'humains lui aussi faisait peur,mais dans un autre sens cette fois,il en restait si peu … C'était un véritable génocide. Montant sur Minazuki,je lançais un regard aux deux Shinigamis,espérant qu'ils empêcheraient les envahisseurs de me suivre,ceux la même qui arrivaient alors que le nuage se dissipait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... EmptyMer 28 Juil - 19:40

[hrpg] ok désolé Ozeki, c'est que j'avais plus d'inspiration. Après ma dernière attaque, j'en n'ai tué 85/ 100, après la manœuvre d'ozeki, j'en n'ai a présent 55/100[/hrpg]
Suite a cette arrivée, qui était l’une des plus inattendue, qui était celle d’Unohana retsu, l’ancienne capitaine, mais la meilleur dans le cœur d’Hyroku, de la 4ieme division. Elle était encore plus belle qu’a son départ. Unohana est une d’une petite taille, ressemblant à une adulte d’une trentaine d’année. On peut la reconnaître d'assez loin grâce à sa coupe de cheveux unique et très caractéristique de son caractère. Deux magnifique couette, liés, quelles positionnent sur son buste. Cette dernière descend jusqu'à sa ceinture. Son visage est assez banal, son regard est toutefois aussi unique que sa tresse, des qu'elle pose les yeux sur vous, vous pouvez être sur qu'elle vous veut du bien, il est impossible de voir quelques sentiments négatifs sur ce magnifique visage.il est d'ailleurs très dur d'y voir quelque chose, Unohana parviens très bien a cacher ses sentiments. Oseki, le shinigami exilé de la soul society, s’était enfin décidé à prendre part au combat. Il fut en faite un peut obliger de se mettre en garde, a cause de ce groupe d’envahisseurs qui l’attaqua. Mais lorsqu’il rentra dans le combat, ceci était tout aussi étonnant. Il dégageait, une telle puissance, que cela impressionna le jeune shinigami de la 6e division. Ce dernier, compris, la raison pour lequel il s’était permis de se couché sous cette arbre. Hyroku avait, depuis son arrivée, décidé d’activé son Shikaï, car il avec tout simplement déjà une idée de la puissance de ses ennemies. Le shinigami exilé, aida, le jeune Hyroku, en le libérant d’une trentaine d’envahisseur. Ce qui était a ce moment là, une armée d’une centaine d’envahisseur s’attaquant au shinigami de la 6e division, c’était réduit de moitié. Un grande vague de chaleur se faisait sentir sur le champ de bataille. Sur ce champ de ruine, mélangeant bâtiment, corps, et flammes, Hyroku ne savait plus où donner de la tête sans qu’une rage ne le prenne. Mais après l’arrivée du capitaine Retsu, cette dernière, dégoûtée, demanda, de la couvrir pour quelle retrouve l’emplacement des humains restant dans la bordure extérieur de karakura.

"Bonjour messieurs, je suis Unohana Retsu, capitaine de la 4eme division. Vous ne pouvez pas vous battre ici, il reste encore beaucoup trop d'humains pour les mettre en danger. Il n'en resterait qu'un seul que je vous dirais de tout manière la même chose, nous sommes des Shinigamis, vous ne pouvez pas vous battre comme vous venez de le faire. Grâce a mon Shikaï, je vais pouvoir repérer efficacement les présences spirituelles humaines, j’ai besoin que vous me couvriez pendant ce temps, c'est d'accord ?"

Après qu’Hyroku est entendue la requête du capitaine, il s’en pressa de se mettre en travers du chemin des envahisseurs. L’armée d’une cinquantaine d’envahisseurs, s’étaient mise en route, en direction d’Unohana. Une énergie ténébreuse s’échappa, alors, tel un flux d’eau jusant et débordant d’un lit où il reposait. Le shinigami de la 6e division, envoyant un premier groupe de dix envahisseurs se dirigée vers sa protégé, Hyroku décida d’utilisé un sort de Kido. Le Haien. Une technique de Hado permettant de créer un disque d’énergie, pouvant couper toute forme de matière, et l’envoyer sur l’ennemie. Mais il peut servir le concentrer autour d’un zanpakutô. C’est ainsi qu’Hyroku, avait l’intension d’éliminé ses ennemie, tout en gardant un maximum de son reiatsu. Lorsque le disque d’énergie apparue autour de sa lame, ce dernier le concentra dans sa lame pour la contenir, et ainsi lui procuré une lame des plus tranchante, et fonça vers ses nouveaux adversaires. Arrivé sur son premier adversaire, le jeune guerrier arma ses zanpakutô, et commença a tranché en chaine, les dix assaillants, qui s’étaient lancé en direction de la capitaine. Un… Deux…Trois…Quatre…Cinq, envahisseur, qui succombé au courroux du shinigami, dieu de la mort. Ce nom, dans la situation que vivaient ces derniers. Ce qui avait envahis les mondes, ne pouvait pas resté sans être punis. Et c’était le devoir des shinigamis. Protégé l’équilibre des mondes, même le plus abominable, comme Hueco Mundo. Après quelque seconde, Hyroku continua son chemin vers l’extermination des autre envahisseurs, qui suite a l’attaque éclaire d’Hyroku, s’étaient dispersé, pour attaqué plus efficacement la capitane de la 4e division des armée de la cours de la Soul society. Ce dernier toujours ayant sa technique au bout de sa lame, entama son attaque sur ces ennemis. Un…Deux…Trois. Après en avoir abattue trois de ses ennemis, ce dernier décida de relâché son attaque sur les deux dernier adversaires, qui s’avançaient en fil indienne. Après avoir protégé Unohana, ce dernier s’assura, qu’elle était bien couverte, en lui posant, très courtoisement la question.

Hyroku : Vous allez bien Unohana Taisho ?

Mais, le shinigami de la 6e division, n’en laissa pas moins la belle capitaine répondre à sa question. Quelques secondes après lui avoir posé cette question, Hyroku parti vers les derniers envahisseurs restant. Tout en chargeant sur le dernier groupe d’envahisseur, qui composait une quarantaine d’ennemie, ce dernier, dégagea une forte pression. C’est alors qu’une dizaine d’ennemie l’attaque, par une attaque aérienne. Mais ces derniers n’avait guerre retenue la leçon. C’est alors que le shinigami de la 6e division, utilisa son Kuro-Kotsuga, et les fit attaquer, et entretué dix de leur confrère, pendant qu’il en attaquait, lui de son coté, dix d’entre eux. Après quelque seconde, le combat qui avait opposé dix des envahisseurs contrôlés par le shinigami contre leurs frères avait commencé. C’était le signal de départ, pour que le shinigami commence son nouveau combat. Il fut encerclé directement par ses ennemies. Une longue bataille se fut entre ses deux groupe, d’un coté dix envahisseurs, et de l’autre le shinigami de la 6e division. Mais après quelques minutes, les derniers envahisseurs, plus précisément quinze, décidèrent, voyant le shinigami occupé de s’en prendre a la capitaine, en pleine méditation. En assistant a cette étape du combat Hyroku décida alors de se débarrassé des deux dernier adversaires qui le retenait. Etonnement un des envahisseurs contrôlé par ce dernier avait survécu, était prêt pour aidé son nouveau maitre. A ce moment la, Hyroku l’ordonna d’entamé un nouveau combat, contre les deux derniers adversaires qui le retenait, tel un cachot dans une forteresse. C’est alors qu’après quelque secondes, ce dernier utilisa un shunpo, pour se retrouvé entre les envahisseurs et la capitaine Unohana. Ne perdant pas de temps, Hyroku arma son arme telle un arc, et le chargea en énergie spirituelle. Dix...Neuf…Huit…Sept…Six…Cinq…Quatre…Trois…Deux…Un…ZERO. A ce moment là, une avalanche de lame d’énergie spirituelle, en forme de flèche, abattue les derniers envahisseurs dont le shinigami de la 6e division avait à faire. Enfin pour le moment. C’est alors que suite a cette attaque, une onde puissante parcourue le champ de bataille suivi, d’un puissant vent, déferlant sur les combattants, les obligeant a protégé leur globe oculaires, a l’exception du capitaine. A ce moment là, Hyroku accrocha ses deux zanpakutô derrière son dos, tout en les gardant au mode Shikaï. Ces dernières tenaient parfaitement à l’aide de son énergie spirituelle. Il s’en alla alors en direction du capitaine pour la couvrir. On ne sait jamais, si un ennemi peut débarquer. Mais Hyroku avait, tout de même reçus des dommages pendant ses attaques. Mais le médecin le plus expérimenté de la soul society était a leur côté, et cela était une bonne nouvel pour le groupe protégeant cette parti de karakura.


Hyroku : Capitaine, lorsque vous aurai fini, vous pourriez me soigné s’il vous plait ? Je crois que j’ai reçus de nombreux dommages, m’empêchant d’accomplir ma mission.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ils sont là... Empty
MessageSujet: Re: Ils sont là...   Ils sont là... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils sont là...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils sont là...
» Ils sont toujours là...
» Mes Créations (qui ne sont pas parfaites ><)
» Le Général furieux et ses sbires sont sur Terre.
» Association des Femmes Shinigamis ! Les hommes sont invités.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: Monde des vivants :: Karakura :: Bordure extérieure-
Sauter vers: