Bleach Rpg
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

 

 Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...

Aller en bas 
AuteurMessage
Gray K.
Fullbringer
Fullbringer
Gray K.

Masculin Nombre de messages : 7
Âge : 25
Date d'inscription : 15/12/2013
Fiche Technique : Click Here, The Lightning's Background

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Contrôle de la foudre
Niveau: Fullbringer puissant / LVL 11
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue3000/3000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (3000/3000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyDim 15 Déc - 4:35



« Gray, humain aux pouvoirs divins. »
The Kuroi Ikazuchi.




Nom : King
Prénom : Gray
Surnom : Wrath, la Foudre Noire ( Kuroi Ikazuchi )
Age : Un peu plus de cinq décénies.
Spoiler:
 

Description Morale : Il est temps de passer aux faits à proprement parler, comme vous avez pu le remarquer avec la description ci-dessus, le membre de la famille King est en réalité un homme aux multiples facettes et au caractère changeant . Dire que Gray est un individu versatile et lunatique serait totalement le sous-estimer, non, s'il existait des mots plus forts que ces deux là, nous pourrions les employer pour le décrire plus en détails. Notre Don Juan des temps anciens n'est au final qu'un rassemblement de contradictions multiples. Un jour nonchalant et apathique, le jour suivant plutôt colérique et antipathique, Wrath est un véritable mystère. De temps en temps espiègle et malicieux, puis le reste du temps vicieux et sadique, il est au final comparable à une sinusoïde soit positif, enfin, un minimum, sans pour autant l'être dans l'excès ; soit complètement négatif. Oui, cet homme est complètement bipolaire, du moins il s'agit bien de ce qui vous traverse l’esprit ? Et bien, non. Présentons une nouvelle facette contradictoire de Gray : cet homme a été surnommé Wrath, qui signifie colère en anglais. Ce surnom ne fut pas choisi aléatoirement, pas du tout. Il est vrai que le membre de la prestigieuse famille de sabreurs est un tantinet colérique. Cependant, il sait faire preuve de self-contrôle, ainsi même si le vieux s'avère être l'homme le plus enragé de la planète, vous ne le verrez jamais, ô grand jamais, péter un plomb. Comme évoqué, Gray possède un contrôle de lui-même impressionnant, mesurant toujours ses actes et ses paroles, ainsi peu importe son humeur, il pourra toujours vous afficher un sourire confiant et rassurant mais pour autant hypocrite. C'est là certainement son côté le plus désagréable, Wrath est un personnage extrêmement difficile à cerner.

Hop, hop, hop, on enchaîne ! Passons à la suite, mais en persévérant dans le domaine de prédilection de Gray : les défauts, dont il fait la collection !  Après une analyse poussée et très profonde, je pense pouvoir affirmer que le principal défaut du King – en plus de sa versatilité et l'impossibilité totale de comprendre son caractère – est son ego, plus gros que la planète elle même. Bien que la maturité vienne avec l'âge, sachez que certaine chose ne change pas. C'est le cas pour cet ego incommensurable qui, depuis le berceau accompagne Gray. Cette vanité suscite d'ailleurs souvent chez autrui une certaine animosité, mais que peut-il y faire ? Après tout, on ne change pas un vieil homme ! Doté d'un sens de la répartie vif et affûté, le dompteur de foudre s'avère être un homme subtil mais également cynique et orgueilleux. Son âge couplé à son caractère font de lui un individu qui ne supporte absolument aucune forme d'autorité ou même de limitation de sa liberté propre. Ainsi si un jour une certaine humilité existait chez cet homme, soyez-en sûr, elle a aujourd'hui totalement disparue. Il arbore d'ailleurs la même réponse lorsque le problème des règles lui est présenté : Les règles ne sont-elles pas faites pour être transgressées ? Reprenons, en plus de cette arrogance naturellement illimitée, ajoutez des qualités de bagarreur aguerri et audacieux, c'est alors que vous vous éloignez un peu plus de l'homme pour vous approcher de la bête sauvage. Et là n'est pas le pire, non, imaginez-vous cet être mi-humain mi-dinosaure ? Ajoutez lui une bonne dose de ténacité, une obstination sans égale : cet homme est capable d’entamer une grève de la faim afin d'obtenir son dû. Et peu lui importe de devoir affronter les habitants du Paradis, ou plutôt de l'Enfer, il les reniera, les ignorera, afin de poursuivre son objectif. Demandez lui n'importe quoi, sans faire preuve d'une quelconque forme d'autorité et notre vieil homme tentera de le réaliser sans réfléchir. Détruire la lune ? Faites attention, car vous pourriez le retrouver quelques minutes plus tard, fusil en main tentant de cibler cette dernière. Enfin, je fais dans l’exagération, la certaine maturité qu'il a acquise au cours de sa longue vie, fait de Gray un homme doté d'un minimum de sens logique.

Viennent ensuite les peurs et les tracas de notre ami magicien si tant est que l'on puisse le désigner comme tel. Comme vous devriez certainement le savoir, tout humain au fond de lui possède une peur, une phobie, capable de resurgir à n'importe quel moment, même si en général les hommes ne souhaitent pas vraiment que ça se sache. La peur de l'eau, des araignées, des transports ou de choses bien plus loufoques, toutes sortes de phobies existent, une infinité. Et bien pour ce qui est de Gray, sachez qu'il ne possède, pour sa part, aucune réelle phobie. Téméraire et doté d'une volonté inébranlable – volonté souvent plus proche de l'insouciance d'ailleurs – il s'agit là d'un homme insolent, même envers la vie elle même. Vous jugez que cela est un avantage ? Ce n'est pas ce que je pense, le courage à beau être une qualité indéniable, que chaque homme devrait d'ailleurs posséder au fond de lui, lorsqu'il est couplé à une certaine stupidité ainsi qu'une témérité irréfléchie, cela s'avère plutôt être une faiblesse. Wrath est une personne prête à tout, qui ne recule devant rien, ainsi il n'a jamais ressenti une peur profonde, rendant ses actes on ne peut plus dangereux. On ne peut dire qu'il agisse de façon rationnelle, non, loin de là. La peur est devenue avec l'âge quelque chose d’insignifiant à ses yeux, à tel point que parfois cet homme paraît être un suicidaire dénué d'intérêt pour la valeur de sa vie. Il est capable de rendre une situation périlleuse, amusante voire totalement dérisoire. Se présente donc ici, un homme qui fonce dans le tas, sans évaluer le danger de la situation, il pourrait avoir en face de lui le mage le plus puissant de la région, ce n'est pas pour autant que notre vieil homme s’effacerait et fuirait le combat, au contraire. Il n'hésiterait pas une seconde à se mesurer à lui. Enfin, il est tout de même nécessaire de relativiser, il est faux de dire que Wrath n'a jamais connu la peur. Plus jeune, ce sentiment l'habitait, parfois. Il a cependant appris à s'en débarrasser avec l'âge, malheureusement.

Enfin, après avoir listé d’innombrables défauts, il est peut être temps de passer aux qualités de notre quinquagénaire, vous ne pensez pas ? Après tout, le King possède quelques atouts dans sa manche, ce n'est pas qu'un amas de défauts ambulant. Malgré son côté colérique très prononcé mais à la fois discret, Gray est un homme qui sait se montrer joyeux et souriant. Je vous avais prévenu, il s'agit là d'un homme totalement multipolaire. Lorsqu'il est dans de bonnes conditions, le vieil homme peut se laisser aller à quelques sourires, m'enfin, ne vous y habituez pas trop non plus. Lorsqu'il se lève du bon pied, il est facile de discuter avec le vieux, prenant tout du bon côté, il vous sera quasiment impossible de le voir dans un état de tristesse profonde ou de quelconque dépression. Et vous avez encore moins de chances de le voir verser la moindre larme. Un être chaleureux n'est ce pas ? Pas tout à fait, rappelons que souvent, son sourire voire son attitude entière ne sont que des façades afin de parvenir à ses fins. Tout le mystère qui entoure Gray se résume à cela, il est très difficile de connaître les véritables sentiments du senior.

Malgré les nombreuses années qu'il a traversé, le vieil homme est en réalité encore plein d'énergie. Fougueux et dynamique, il est comparable à une véritable pile électrique et cela est parfois épuisant pour ses compagnons. Le manieur de foudre eut la chance de voir Dame Nature lui offrir une endurance hors normes, très rarement fatigué, son corps résiste en général à des conditions de vie assez extrêmes. Ainsi qu'importe le nombre de blessures qui ornent son corps, ou même la gravité de ces dernières, il vous sera très rare de le voir afficher la moindre peine ou le moindre signe de faiblesse. Affichant toujours ce petit sourire hautain, confiant et parfois tellement agaçant, sur son visage marqué par le temps qui défile. Toutefois, tout cela n'est qu'apparence, son corps n'est ni immortel ni plus solide que celui d'un autre homme. Il est donc logique que - même si le vieil homme paraisse ignorer tout cela -  son corps en fasse les frais. Ce tout n'est qu'une force mentale que Gray s'est entraîné à développer, tentant ainsi d'oublier les douleurs qu'il peut ressentir, même si celles ci l’entraînent aux portes de la mort. Grâce à cela, Wrath est capable de repousser aisément ses limites physiques, bien que cela comporte un risque énorme. Après tout il s'agit là d'un simple d'esprit qui ne pense jamais vraiment aux conséquences de ses actes.  

Enfin, simple d'esprit n'est peut être pas le terme exact. Dire que le King est un parfait ignare serait totalement faux, il en est très très loin. En vérité, il s'avère plutôt être quelqu'un d'intelligent et cultivé, c'est simplement qu'il ne réfléchit pas plus loin que la pointe de son gros nez ! Le quinquagénaire possède même une vivacité d'esprit conséquente et une perspicacité remarquable, il peut ainsi réfléchir et analyser une situation très rapidement. Cependant cette réflexion aussi rapide et aussi aiguë soit elle, ne sera jamais poussée assez loin pour lui permettre d'éviter d'importants ennuis... Un certain génie est d'ailleurs présent chez Gray, cependant le fait qu'il paraisse à premières vues assez bébête s'explique de par sa mauvaise utilisation de son esprit. Plutôt que se s'en servir afin de se mettre en valeur, le vieil homme l'utilise généralement plus à des fins fantasques. Pour conclure décrire entièrement son caractère serait interminable, mais il est tout de même important de préciser que Gray adopte parfois une attitude relativement excentrique, pouvant totalement remettre en question la maturité qu'il semble avoir acquise, c'est un être... assez étrange au final. Mais bon, le mieux afin de se faire une idée de ce qu'est véritablement ce vieux fou, est encore de le rencontrer en face à face !

Description Physique : Culminant à plus d'un mètre quatre-vingt cinq, Gray se trouve être un homme relativement grand. Il a pour habitude de baisser le regard afin d'apercevoir autrui, même si, n'abusons pas, il lui arrive fréquemment de tomber sur plus haut perché que lui . Sa grande taille s'accorde parfaitement avec son poids, d'environs quatre-vingt kilogrammes. Cet ensemble révèle donc un homme imposant de par sa carrure, ses membres sont longs et puissants, sculptés par des heures d’entraînements et de musculations. Ainsi il est aisé pour le King d'inspirer chez autrui, une considération certaine et parfois même un respect immédiat. Malgré son âge avancé, Wrath est donc en possession d'un corps encore opérationnel. Son corps ne lui ayant encore jamais montré le moindre signe de faiblesse, que ce soit en combat ou pour séduire les femmes. La première impression que laisse ressortir le téméraire sénior est assez mitigée, en effet, son corps est celui d'un jeune homme dans la fleur de l'âge tandis que son visage est marqué par le temps, révélant des signes certains de vieillesse. Il est donc inutile de préciser que, grâce à cette stature et malgré les années qui ont défilé depuis sa naissance, cet homme possède une vivacité et une force physique assez remarquable.

Gray était sans aucun doute un bel homme, il n'était pas rare de le voir accompagné par des jeunes femmes, bien qu'il n'était soit pas assez superficiel pour juger complètement ces demoiselles en fonction de leurs âges ou de leurs caractéristiques physiques. Enfin, notre vieil homme reste tout de même un séducteur appréciant tester, de temps en temps ses charmes.  Bien qu'il ne soit plus aussi doué que dans sa jeunesse -et plus aussi beau d'ailleurs - il n'est pas à plaindre à ce niveau-là. Malgré tout, Le King reste un homme banal, qui ne fait rien dans l'excès en termes d'attitude, de tenues vestimentaires ou même de coiffures. Même si son visage est assez sévère, ses traits restent fins et équilibrés, transformant ainsi sa face si non-accueillante à première vue, en celle d'un vieil homme, marqué par le temps et les combats. Les nombreuses rides qui ornent son visage peuvent s'avérer être assez paradoxales, puisque tantôt elles peuvent être une amplification d'une expression très agressive, colérique ou menaçante. Tantôt elles peuvent simplement dessiner le visage du vieil homme afin de le rendre bien plus sympathique, comme lorsque notre vieux mage daigne sourire par exemple.  Son nez s'avère être également marquant, non pas qu'il s'agisse d'un nez totalement disproportionné, il serait toutefois assez risible de dire qu'il s'agit là d'un petit nez. Non, Gray est doté d'un nez sur lequel les regards peuvent s'attarder, malgré le fait qu'il puisse paraître, au premier coup d’œil, assez gros, ce nez reste en adéquation avec le reste du visage du senior. Cette partie centrale de son visage s'avère être également plutôt pointue, à contrario de son menton arrondi qui reste l'une des seules parties du visage du quinquagénaire non marquée, que se soit par les nombreux combats qu'il a livré, ou même par une quelconque ride. Passons maintenant à sa bouche, surplombée d'une moustache parfaitement entretenue, elle cache un sourire épatant. En effet, le sourire du King est l'un des ses grands atouts, qu'il dévoile ou non ses dents blanches. Étant l'une de ses armes fatales, le sourire du vieux n'est que très rarement visible. Il s'agit sûrement de la chose la plus insolite chez Gray d'ailleurs, puisque même si celui-ci ne le laisse pas souvent apparaître, Gray sait parfaitement «  l'utiliser ». Naturellement hautain et captivant, son sourire peut néanmoins être également apaisant, rassurant, charmant voire émouvant. Gray est un comédien hors-pair, il peut ainsi facilement retranscrire sur son visage n'importe quelle expression. Il peut alors apparaître comme un homme sadique, pervers, insolent ou mesquin mais aussi comme un homme attachant, gentil, gentleman ou protecteur.

Parlons maintenant, un peu plus de ce qui lui permet de voir, ses yeux. Ce qui, d'habitude s'apparente à deux  perles de tailles variées et de couleurs diverses, serties sur le visage de l'individu étudié, ne se retrouve pas exactement à l'identique chez le membre de la famille King. Chez certaines personnes, le regard ou les yeux peuvent être considérés comme les plus beaux attributs, ce n'est pas du tout le cas chez notre mage. Tout d'abord, il est logique de débuter cette description des yeux en précisant qu'en réalité, il n'y a qu'un véritable œil. En effet, le vieil homme ne possède désormais plus qu'un seul œil fonctionnel, l'autre étant en fait un œil de verre. Son œil s'avère être très peu étiré en hauteur, cependant, il s'allonge dans la largeur d'une façon presque inhumaine, ce qui le rend au final fascinant. Sa pupille sombre, d'un noir insondable, d'une profondeur interminable et insoupçonnée est comparable à une étendue d'eau noire, dans laquelle n'importe qui se noierait s'il s'y attardait un peu trop longtemps. De plus, tout comme son sourire, le regard de Warth est capable de retranscrire à la perfection toutes les expressions imaginables. Il n'hésite d'ailleurs en aucun cas, à user de ce talent afin de parvenir à ses fins. Pour ce qui est de son second œil, il est dissimulé derrière un bandeau noir, s'accouplant parfaitement avec la couleur de son iris naturelle.

Ses cheveux sont la plupart du temps, parfaitement coiffés en arrière, il arbore une couleur très semblable à l'ébène, se mariant parfaitement avec celle de ses yeux. Ils ne sont pas réellement longs,  même si Warth se plaît à entretenir un certain nombre de centimètres qu'il juge minimum. Le membre de la famille King porte une véritable attention à sa chevelure, ne les laissant pour aucun prétexte sans entretien. Malgré ses nombreux essais afin d'arborer une coiffure parfaitement plaquée en arrière, La Foudre Noire se retrouve la plupart du temps avec quelques pousses tombant au bas de son front, sans pour autant couvrir ses yeux. C'est donc pour conclure un style simple mais ma foi, on ne peut plus efficace.

Entamons désormais la description du reste de son corps. Comme il a été précisé auparavant, Gray fut gâté par dame nature, c'est indéniable. Des bras musclés et particulièrement longs, prolongés par de grandes et larges mains, elles mêmes ornées de doigts qui paraissent interminables. Le King possède ainsi une envergure très importante et nul doute qu'une gifle provenant de ce vieil homme parviendrait à assommer un ours ! Certes, j'en fais légèrement trop, mais c'est dire la puissance que son corps recèle. Il en va de même pour ses jambes, qui sont très longues et également musclées. En effet, ses cuisses sont impressionnantes, notamment car elles sont étonnamment bien sculptées mais aussi car elles sont surprenante en termes de dureté. Ses tibias ont eux aussi dû affronter de terribles épreuves d'endurance, toutefois ils sont désormais totalement insensibles à la douleur et comparables à ceux d'un boxeur de muai-thaï des temps modernes ! Discutons également de son torse. Il s'agit là d'un buste bien bâti révélant des pectoraux dessinés et un peu plus bas, des abdominaux solides. En plus de plusieurs cicatrices mineures réparties sur son corps entier et relatant tous ses combats passés, une autre, bien plus grosse est également visible. Elle forme une croix imposante au niveau de son torse, justement. Pour ce qui est de sa couleur de peau, Gray possède un bronzage naturel assez foncé, ne créant ainsi aucun contraste avec ses cheveux par exemple. Cet ensemble relativement sombre est souvent la cause d'un étiquetage en tant que personne froide, agressive voire effrayante aux yeux d'autrui.

Enfin, que dire de ses vêtements ? Si ce n'est que, comme la plupart des gens de son âge, le King adopte un style vestimentaire classique mais qui comporte quelque originalité. Il peut alors grâce à ce style atteindre le paroxysme de son côté sévère ou de son côté attachant, tout dépend du jugement d'autrui, encore une fois. Pour ce qui du bas, il s'agit là d'un pantalon assez sobre, de couleur noir, marron ou bleu jean, en tout cas jamais une couleur vive. Ce pantalon, s'arrête au bas du tibia , retroussé d'un ourlet. Il recouvre généralement le début de chacune de ses chaussures en cuir, relativement hautes. Il est soutenu à la taille du vieil homme par une ceinture blanche ou noire, ornée d'une boucle dorée. Pour ce qui est du haut, le vieil homme se laisse aller selon ses humeurs. Tantôt vous pourrez l’apercevoir avec une chemise blanche à manches longues mais retroussées. Tantôt ce sera un tee-shirt noir, plutôt moulant mettant en valeur ses nombreux muscles. Le tout accompagné par des bretelles fixées au niveau de la ceinture. Il n'est pas rare de le voir porter un long manteau bleu décoré. Il s'agit là d'un héritage ou plutôt d'un cadeau provenant de sa famille. Enfin, pour les grandes occasions, le King sait aussi s'habiller en gentleman, ainsi si un jour l'occasion se présente, vous pourrez vous régaler en contemplant la beauté de Monsieur King en smoking – quel jeu de mots ! -.  Concluons en précisant qu'au final, son style reste dans l'optique de sa philosophie de vie : simple mais efficace.

J'allais oublier un léger détail, avant de terminer cette description, il est nécessaire de dire que Gray est un personnage très charismatique, il peut ainsi obtenir assez aisément la confiance d'autrui mais aussi l'intimider d'un simple regard noir. M'enfin, le fait de trop souvent jouer avec ses différentes façades de lui même pourrait certainement lui jouer des mauvais tours à l'avenir.

Histoire uniquement pour personnages inventés : Le printemps de cette année fut l'hôte d'un second héritier pour la famille King. Né sous le climat très peu hospitalier d'un désert, le jeune Gray fut accueilli avec enthousiasme par les siens. La famille King était réputée pour être une famille noble, relativement riche, dont certains de ses membres vivaient à distance raisonnable de la ville de Karakura. Leurs demeures étaient installées de façon à former une petite ville familiale, la maison de la branche dominante était placée au centre, rendant l'espace similaire à une capitale et sa banlieue. Une immense muraille avait été dressée afin de protéger la famille au nom royal des nombreuses et puissantes tempêtes de sables. Loin de l'effervescence urbaine, les King avaient appris à vivre en petite communauté, les héritiers, qu'ils proviennent de la branche principale ou des branches mineures, se cherchaient dès l'âge de dix-huit ans des femmes afin de pérenniser le nom de leurs ancêtres. La branche principale dans laquelle naquit Gray le 10 Mai, était alors composée de quatre membres. Byakura, père du nouveau-né, était en réalité le chef de la branche principale des King. Son rôle était on ne peut plus important, former les nouveaux combattants, gérer l'administration de la famille, les problèmes de chacun, tel un véritable roi, c'était à lui de prendre les décisions les plus importantes. Le père du futur maître de la foudre était également un redoutable sabreur, discipline dans laquelle la famille King s'était maintes fois illustrée. Peu d'hommes habitant la région pouvaient se vanter de mieux manier le sabre que le père de l'Éclair Noir et encore moins d'hommes avaient survécu à un combat avec ce dernier. Afin de subvenir aux besoins financiers élevés de sa famille, Byakura avait choisi de devenir une espèce de  chasseur de prime, tentant d'éliminer toutes les cibles possédant une grosse récompense et cela marchait plutôt bien. La mère de Gray, Suzumi occupait également une place importante au sein de la hiérarchie familiale. En tant que femme du meneur, elle s'était vue octroyer quelques fonctions plus ou moins importantes. Tout d'abord, c'était elle qui gérait les mariages familiaux, elle choisissait avec précaution une poignée de prétendantes qui étaient alors présentées à l'homme à marier. Elle gérait également avec son mari les problèmes intra-familiaux, faisant presque office de juge impartial. Enfin, Suzumi s'attelait à quelques tâches plus ingrates, en tant que femme elle devait, comme toutes les autres King, approvisionner le domaine familial, que ce soit en nourriture, en matières premières ou bien d'autres choses. L’aîné de la branche qui menait la famille se nommait Fubuki, il s'agissait là d'un jeune homme bien bâti qui, en tant que premier héritier, suivait à la trace les agissements de son père. Il s'était ainsi, comme son paternel, perfectionné dans l'art du maniement du sabre et il avait choisi d'aider son père dans ses missions d'assassinats. Du haut de ses dix-sept années, Fubuki semblait déjà être le successeur parfait, cependant, certains de ses idéaux ne semblaient pas en parfaite harmonie avec ceux de son géniteur. Celle qui avait précédé Gray n'était autre qu'Haruno, douce et maternelle, la petite fille âgée de seulement huit ans à la naissance du deuxième héritier, s'occupait personnellement du benjamin de la famille King. Bien trop jeune me direz-vous ? Et bien, Haruno avait été formée par les femmes de du domaine, ainsi toute son existence s'était résumée à l'éducation des jeunes garçons. Elle avait été jugée apte à s'occuper de son frère. Cependant, c'était évidemment ou son père ou son frère aîné qui se chargerait de sa formation en tant qu'homme. Ces quatre membres ainsi que Gray formaient donc la branche majeure de la famille du désert, naître dans cette branche n'était pas forcement un cadeau et Gray allait devoir subir toutes sortes d'épreuves afin de devenir un véritable homme respecté par ses pairs.

Les années passèrent et peu à peu le nouveau-né se transformait en petit garçon entrant pleinement dans l'enfance. Lors de sa cérémonie d'anniversaire célébrant ses six années vécues, Gray se vit offrir d'innombrables cadeaux, tout y était passé : des vêtements, des jouets, une servante personnelle et bien d'autres choses plus loufoques les unes que les autres. Puis, le dernier cadeau qui lui fut remis vint de son paternel. Une longue boite rectangulaire, assez légère et emballée par un tissu à la couleur écarlate. Lorsque le bambin déballa, avec hâte, son cadeau, il découvrit une lame, courte d'une soixantaine de centimètre au pommeau doré sur lequel le sceau familial était apposé. Croisant le regard de son père, l'enfant compris rapidement que son apprentissage afin de devenir un véritable King allait débuter. Cela lui semblait être bien trop tôt, lui qui ne pensait qu'à fuir le domaine afin de retrouver ses quelques amis, habitant la ville la plus proche. À son âge, il ne pensait qu'à jouer à des jeux enfantins, courir derrière ses copains les yeux bandés, se battre amicalement afin d'être le futur mari de la fille qu'ils convoitaient tous. Pourquoi devait-il, si jeune, abandonné cette vie qu'il appréciait tant ? Surtout afin de devenir un manieur d'épée, ce n'était pas ce qu'il voulait, il avait encore beaucoup de temps, pourquoi tout commencer dès maintenant ? Le choix de son père lui paraissait cruel et illogique, cependant, lorsque le chef de la famille décidait quelque chose, nul n'osait aller dans une direction contraire, pas même Fubuki, l'héritier direct.

L’entraînement débuta une semaine après cet événement, dès lors son apprentissage entamé, Gray se retrouva totalement confiné au sein du domaine familial, il n'avait plus aucune occasion de s'enfuir afin de retrouver des gens extérieurs à la famille King. Même si ce style de vie ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout, le benjamin King se résigna, bien trop effrayé par son père pour lui faire part de ses tracas. Sa formation s'étala sur plusieurs années, une dizaine d'années environ. Les combats s'avéraient être désormais bien plus équilibrés, alors que les fers se croisaient, laissant éclater des sons stridents à chaque parade, un cri aigu fut perçu dans toute l'enceinte de l'aire d’entraînement. Un troupeau composé de majordomes, membre des branches mineures et même d'enfants s'était formé autour des deux combattants. Formant un cercle autour des deux hommes, les spectateurs de la scène s'écartèrent rapidement, d'autres cris éclatèrent, une quantité de sang incroyable se répandait sur le sol... Les paumes de ses deux mains appuyées sur son œil gauche, le plus jeune fils agonisait, son corps étendu et frappé par des spasmes de douleurs. Qu'était-il arrivé ? Et bien, alors que l’entraînement se déroulait on ne peut plus normalement, la lame de Byakura avait échappé à celle de Gray puis, elle était venue trancher le visage du jeune homme au niveau de son œil. Les heures passèrent sans qu'aucune nouvelle à propos de l'état du jeune homme ne filtre. Ce ne fut que lorsque le chef de la famille et auteur de cet acte daigna les révéler, que les informations parurent. Le bilan était corsé pour le jeune sabreur de la branche principale : perte de son œil gauche ainsi que chose bien plus surprenante : une rétrogradation hiérarchique de la branche majeure à l'une des branches mineures. Le motif étant, selon le chef de famille : Acte intentionnel et prémédité mettant en jeu la vie d'un membre de la branche dominante. À dire vrai, personne n'avait réellement compris cette punition. Les raisons étaient multiples, tout d'abord ce motif était généralement suivi d'un emprisonnement, de plus jamais un membre de la famille King n'avait mit volontairement sa propre vie en danger. Il était donc relativement difficile de comprendre tout cela, de plus l'avenir du second héritier était dans les têtes de chacun des membres de la famille, qu'allait-il advenir de lui ?

Les jours passèrent, les mois passèrent sans que rien de nouveau n'apparaisse. Puis, lors de la journée qui aurait du voir une fête être organisée en l'honneur des dix-sept années de Gray, les réponses furent apportées. Le 10 Mai de l'année définie, lors d'un banquet organisé par Byakura lui-même, un regroupement des plus hauts gradés de la famille King fut fait. Ainsi, après avoir réuni une petite vingtaine de personne dans une espèce de salon, le meneur de troupes débuta son discours. Il expliqua dans ce dernier, que des réformes allaient être faites au sein de la famille. Jusqu'alors la succession en tant que chef de famille se faisait lorsque le conseil le décidait, conseil composé des sept petits frères de Byakura et qui étaient donc les oncles de Gray. La plupart du temps, la légation du pouvoir avait lieu lorsque l'héritier principal atteignait l'âge de trente-cinq ans. Cependant, le chef actuel des King semblait en avoir décidé autrement, selon lui et dès cet instant, l'héritier principal ne deviendrait chef que lors de la mort du chef actuel. En d'autres termes, le conseil perdait toute son utilité. Les avis étaient mitigés, la majorité des membres du conseil étaient évidemment contre cette réforme, malgré tout, deux l'acceptait. Roy et Hao, le premier étant le cadet de Byakura et le second le benjamin des huit frères. Aucun débat ne fut accepté pour ce choix, cependant, cette réunion eut un autre événement majeur : dégradé un an plus tôt, Gray faisait son retour au sein de la famille, en tant que membre d'une branche secondaire. Renié par son père, qui était persuadé que le jeune homme s'était laissé intentionnellement blesser, l'ex héritier fut affilié à la branche de Roy King.


Une semaine après que Gray eut rejoint les habitations de son oncle Roy, un autre événement majeur eu lieu au sein du domaine King. Une nuit sombre et fraîche avait remplacé une journée ma foi plutôt banale. Le couvre-feu était normalement actif, cependant l'alarme générale du domaine résonna, s'en suivi alors une multitude d'actes plus débiles les uns que les autres. Réfléchir au sein de cette folie qui s'était installée était totalement impossible, c'était comme si cette l'alarme n'avait jamais retenti et comme si personne n'y avait jamais été préparé. Les combattants de la famille se rassemblaient afin de rejoindre rapidement le bâtiment principal et d'y retrouver Byakura, toutefois ils furent stoppés. Un groupe d'hommes, vêtus de noir et cagoulés fit face aux troupes King. Sans la moindre parole, chacun semblait déjà avoir compris ce qui était en train se passer. Alors que les combats débutaient et que les premières effusions de sang avaient lieux, Roy agrippa Gray et le tira hors de ce qui allait vite devenir un massacre. Le moyen le plus sûr de survivre était de prendre la fuite, selon Roy ce qui était en train de se dérouler n'était rien d'autre qu'une espèce de coup d'état de Fubuki afin de renverser le pouvoir. Dur à croire pour le jeune Gray encore naïf à l'époque et qui voyait son frère comme quelqu'un de droit et emplit de respect pour son paternel. Gray compris alors que les visages qu'affichaient certains individus n'étaient parfois qu'une mascarade.  Quitter le domaine était la meilleure solution, cependant il était étrange que Roy prenne autant de risques pour un enfant renié tel que Gray... certains actes étaient vraiment difficiles à comprendre. Réussir à prendre la poudre d'escampette sans aucun problème aurait été bien trop beau, il fallut que quelques obstacles se dressèrent sur le chemin des deux hommes afin de rendre cette péripétie un peu plus palpitante. Palpitant n'était peut-être pas un mot à employer vu tout le sang qui avait déjà coulé, m'enfin ! Trois des hommes en noir prirent pour cibles Roy et le jeune King. Les deux fuyards n'étant pas armés, il était facile de deviner l'issu de l'affrontement. Gray paraissait résigné, comme si la mort l’accueillait, après tout l'espoir n'était vraiment pas de mise et d'après lui les chances de victoires étaient inférieures à zéro. Une tragédie ne se déroule jamais sans qu'un miracle ne s'y produise, alors que les trois ninjas – si on pouvait les identifier comme tel – s'étaient jetés sur Roy et son protégé, d’innombrables flammes les coupèrent dans leurs élans et les carbonisèrent. Même si cela était un spectacle assez désagréable, il fallait avant tout se dire que leurs morts signifiaient la vie pour Gray et son sauveur. En tout cas, il est assez difficile d'exprimer le sentiment que Gray pu ressentir à ce moment précis, entre admiration et surprise, après tout, aucun membre de la famille King, aucun humain ne maîtrisait la magie, une magie qui permettait de manier des flammes, de réelles flammes. Qu'était-ce ? Des réponses étaient évidemment attendues...

L'an abordé est celui des vingts ans de Gray. Revenons d'abord à la tragédie qui se déroula trois printemps plus tôt. Le massacre de la famille King fut passé sous silence. Officiellement, Fubuki s'était vu remettre le pouvoir par son père comme convenu avant les réformes. Cette histoire inventée de toute pièce avait pour but de ne pas attirer l'attention la famille King qui avait d'ailleurs toujours su rester discrète. Néanmoins, la vérité était toute autre, évidemment. Lors de cette nuit sanglante, quelques sabreurs de la famille avaient péri, mais au final, ils n'étaient pas si nombreux que ça. Ce qui fut le plus dur à accepter pour Gray mais également pour Roy fut l'assassinat tant redouté de Byakura et pas seulement, celui de Suzumi et d'Haruno également. Les raisons qui avaient poussé Fubuki à tuer sa propre mère et sa sœur étaient encore inconnues, mais il était certain que s'il avait sacrifié les deux femmes de la branche majeure, Gray était également une cible. LA cible dirais-je même. Après quelques discussions avec Roy, quelques points s'étaient éclaircis pour Gray, tout d'abord son père ne l'avait pas renié, loin de là. Si Gray avait été placé dans la branche de Roy, c'était afin que celui-ci puisse le protéger, puisque le meneur des King paraissait avoir prévu cette attaque de l’aîné. D'après Roy, les divergences d'opinions entre Byakura et Fubuki avait poussé le père défunt et ex-chef de la famille à mettre en place les fameuses réformes, causes du coup d'état. Gray avait alors été légitimement choisi pour devenir le successeur principal et le nouveau chef, dès la mort de son père... Enfin, tout cela n’intéressait plus vraiment Gray désormais, le jeune homme n'était ni assoiffé de vengeance ni désireux de prendre la place que son père lui avait légué. Cette vie ne l’intéressait guère, il préférait plutôt vivre en tant qu'homme libre, découvrir le monde, en apprendre plus sur chacun des domaines qui attiraient son attention. Au cours de ces trois années de vagabondages, l'ex héritier se vit enseigner l'art qu'il avait découvert lors de cette nuit. Mais pas seulement, le monde était très différent de ce qu'il pouvait s'imaginer. L'héritier légitime des King connaissait désormais l'existence des Hollows, des Shinigamis et de tout le reste. Ne me demandé pas comment son oncle avait pu en apprendre autant, le tout est qu'il savait tout, point. Roy lui avait donc appris tout ce qu'il savait sur les bases de sa magie, ainsi que sur sa magie personnelle : la magie du feu. Cette capacité, il était parvenu à la développer dans le but d'anéantir les Hollows et toutes autres sortes d'adversaires. Nuls besoins d’expliquer les différents entraînement que Gray dû subir, tout ce qui importait était le fait qu'il était alors capable d'utiliser cette capacité apparemment héréditaire afin de se défendre seul. Cependant, quelques divergences étaient apparues : premièrement Gray maîtrisait lui un tout autre élément, celui de la foudre. Deuxièmement, l'héritier légitime était, selon les dires de son maître bien plus doué que ce dernier. Le plus dur était donc fait pour notre mage manieur de foudre, désormais c'était à lui et à lui seul de tracer sa destinée, Roy n'allait pas l'accompagner et lui servir de baby-sitter toute sa vie. L'heure de s'émanciper était venue et la séparation se fit dans un grand respect mutuel. Chacun des deux hommes emprunta une route différente, poursuivant tout deux un but différent. Le but de Gray ? Il ne le savait pas vraiment pour l'instant, se perfectionner, s'améliorer semblait être la chose la plus judicieuse. Cette quête de destruction des Hollows ne l'intriguait pas pour l'instant, bien sûr si il se retrouvait nez à nez avec l'une de ces bêtes, il l'exterminerait sans remords, mais l'heure était plutôt à la quête d'informations. Gray se montrait bien plus attiré par l'histoire des Shinigamis et de la Soul Society par exemple.

Faire une ellipse de trente années serait la chose la plus simple, mais malheureusement ce n'est pas possible. Toutefois, il n'y a pas grand-chose à raconter sur la vie du manieur de foudre durant la période allant de l'année de ses 20ans  à celle de ses 50 balais. Tout ce laps de temps fut brillamment utilisé par l'humain, il avait tout d'abord rejoint Karakura, afin de répondre à toutes ses interrogations. Il y avait rencontré un certain Urahara qui bien qu'étonné ne pu que se rendre à l'évidence des talents surnaturels du jeune homme. Selon Kisuke, Gray n'était d'ailleurs pas du tout le seul capable de telles choses, d'autres humains possédaient des pouvoirs surprenants, Le Quincys, les FullBringers, le monde qui l’entourait était en réalité un mystère très profond. Ces années lui servirent également à se cultiver davantage sur la vie en général, le fonctionnement du monde, l'existence des différents humains et bien d'autres choses auxquelles il n'avait pas été instruit dans le domaine des King. Filant d'auberges en auberges, le vieil homme fit le tour des villes majeures de la région. Toutes ces virées permirent à Gray d'en apprendre beaucoup sur les différents talents, les hollows et bien d'autres choses évidemment. Enfin bref, tout cela pour dire que durant trente années de sa longue vie, Wrath n'a pas réalisé de prouesses particulières ou créer d’événements majeurs dans la région, il s'est tout simplement contenté de devenir un meilleur homme et un meilleur combattant.

L'année qui suivie s'écoula tranquillement, rien de particulier ne semblait la différencier des années précédentes, pourtant elle marque un tournant important dans la vie du mage de foudre. En effet, c'est lors de cette année, celle de ses cinquante bougies, que le membre renégat des King décida de rejoindre un groupe. Et pas le groupe tout gentil tout mignon, loin de là, son choix s'était orienté vers une bande de délinquants maîtrisant eux aussi différents pouvoirs. Assez étrange comme choix me direz-vous ? Je suis d'accord, cela paraît même assez immature... plutôt paradoxal pour un vieil homme quinquagénaire, non ? Enfin, de toute manière son choix était fait et ce vieil entêté n'allait pas changer d'avis pour sûr. Il était donc temps de trouver un moyen de rejoindre ce groupe, après tout il ne s'agissait pas là de fanfarons qui criait haut et fort leurs agissements... Selon certaines rumeurs, le quartier général était dissimulé on ne sait où exactement, il allait donc falloir mener des recherches afin de pouvoir espérer ne serait-ce mettre qu'un seul orteil dans le quartier général.

Le mage foudroyant passa l'année entière à réunir des informations sur le groupe, qui savait se montrer très discret. Cependant rien ne lui permettait d'avancer dans sa quête du quartier général. Il avait beau réunir des données concernant leurs objectifs, leur philosophie ou bien d'autres choses, s'il ne parvenait pas à pénétrer dans le cercle, tout cela ne servait strictement à rien. Il lui fallait adopter une autre stratégie. Bref, Gray avait mis en place une petite stratégie, relativement simple mais, qui pouvait fonctionner. Cependant, il était très incertain que les membres de ce groupe noir se laissent prendre aux pièges, tout allait dépendre de leur taux de méfiance et leur capacité à réagir rapidement. Après plusieurs jours passer proche des montagnes à clamer qu'il était un représentant d'un groupe adverse, envoyé afin de détruire celui qu'il visait réellement, le vieux se vit accueilli par un groupe d'humains visibleblement prêt à en découdre. Combattre n'était pas son objectif, la solution la plus sage, après avoir réussi à rassembler ces membres, était de leur dire la vérité.

Après avoir dévoilé la totalité de son plan, Gray bénéficia d'une rencontre avec le maître du domaine, afin de répondre de ses actes. Après un long entretien avec le meneur et puis après lui avoir prouvé qu'il n'était pas un espion ou un envoyé d'un groupe rival, Gray parvint à obtenir une période d'essais en tant que membre. Cependant, il était évident que le senior ne bénéficiait pas de la confiance de ces individus aussi facilement. Il lui fut donc octroyé une espèce de tuteur nommé Louis. Ainsi Gray n'était autorisé à quitter le quartier seulement lorsque Louis était à ses côtés. Gray devait donc faire en étant bloqué la majeure partie du temps dans le quartier général, puisque Louis était un membre important du groupuscule, il était évident qu'il ne pouvait pas être continuellement aux côtés de Gray. Enfin, après deux années passées sous le tutorat de Louis, après deux années passées à effectuer différentes missions afin de rendre service au groupe : Élimination de cible sans pouvoirs définies, de Hollows, parfois même d'humains possédant des pouvoirs. un bouleversement conséquent eu lieu : un changement de maître. Ainsi, Louis, tuteur de Gray devint le nouveau chef. S'en suivi alors une certaine émancipation de Gray, qui au cours de ses deux années avait tissé quelques liens avec le vieux Louis et avait également réussi à obtenir une certaine confiance, d'ailleurs partagée par Gray. Louis s'avérait être une des rares personnes possédant l'entière confiance de Gray et cela n'était vraiment pas banal. Mais, Gray est un homme versatile et comme vous devez maintenant le savoir, il cache très bien son jeu. Ainsi, une fois les regards - qui s'étaient accrochés à lui tels des sangsues – dissipés, il fit imploser le groupe en assassinant Louis et le reste des piliers. Les raisons de cet acte ? Il n'y en avait pas vraiment si ce n'est que Gray était finalement quelqu'un de rangé, la tragédie des King était suffisante pour lui, et bien que la destruction de cet amas de déchets s'avéra longue, très longue, il était on ne peut plus heureux d'y être parvenu. Le souhait de Gray était d'en apprendre toujours plus sur la Soul Society, les Shinigamis, le niveau qu'il avait atteint était élevé, les simples Hollows ne représentaient plus aucune gêne au senior. Toutes les informations rassemblées lui permirent d'apprendre que l'accès à la Soul Society n'était pas réservé exclusivement aux Shinigamis, certains humains possédants des pouvoirs y avait déjà mis les pieds. Ainsi pourquoi ne pas tenté de devenir un allié de la Soul Society, combattant à leurs côtés ? Rien n'était encore figé, l'avenir était devant notre quinquagénaire il avait désormais le choix de la route qu'il souhait emprunté, lui qui était un humain supérieur aux autres capables de combattre les ennemis des Anges de la Mort...  

Uniquement pour Humains :

Description de la nature du pouvoir : Comme vous avez pu le découvrir, Gray possède un contrôle parfait de l'élément Foudre. Ainsi il peut le matérialiser comme il le souhaite et combattre grâce à celui ci, il s'agit d'une arme redoutable comparable aux pouvoirs élémentaires de certains Zanpakutô.
Techniques non libéré : Imaginatif est un mot défénissant très bien notre vieil homme, détéstant créer des techniques fixes, il improvise plutôt en pleins combat les formes que prennent ses attaques ainsi parfois il utilisera la foudre de la manière la plus pûre qui soit, d'autres fois il préférera la matérialisé sous forme d'armes, rien n'est figé et le plaisir n'est que plus grand en découvrant le registre impressionant de techniques de notre humain.

Techniques 1ère libération : Cette première libération confère à Gray en plus de bonus physiques, un changement d'apparence. En effet, une armure d'un noir profond recouvre son corps, on ne pas réellement pourquoi, mais c'est comme cela. Cette armure est peut-être formée par le pouvoir spirituelle de Gray, ça reste un mystère. Bref, cette coquille offre un Gray un avantage défensif certain puisque tous les coups physiques sont fortement atténués, dans la limite du raisonable évidemment, un simple coup de sabre de brisera pas l'armure, cependant une attaque convenable d'un personnage plus fort que Gray viendra à bout de cette armure sans très grandes peines. Sous cette forme les attaques de foudre de Gray adoptent toutes une couleur noire, la beauté de cette foudre noire n'est pas son seul atout elle est bien plus puissante que la foudre originelle. En effet son pouvoir de perforation est augmenté tout comme sa puissance brute. Elle est également bien plus imposante ainsi les attaques couvrent de plus grandes zones.
Spoiler:
 


Techniques 2ème libération : Toujours recouvert par son armure, Gray voit cette fois ci une aura de foudre et d'énergie spirituelle se formée autour de la protéction sombre du vieillard. Cette aura confère un pouvoir destructeur à Gray mais consomme en contrepartie beaucoup d'énergie vitale, il est ainsi impossible de l'utiliser du bout d'un combat à l'autre. C'est une libération occasionelle qui révèle une puissante destructice, en effet, toutes les capacités physiques de Gray son décuplées, sa foudre est à son summum et son énergie semble infinie. Cependant comme je l'ai dis, bien que lorsque cette aura est active, Gray ne s'épuise pas, elle consomme néanmoins directement l'énergie vitale de son utilisateur. Ainsi plusieurs bémols se présentes : Une fois dissipées, Gray n'est plus en mesure de combattre. Le laps de temps durant lequel Gray peut utiliser cette libération est limité et enfin puisque cette technique puise sa force dans l'énergie vitale, plus Gray est ammoché, moins cette technique est puissante ( même si cela reste une libération de niveau 2 en toutes circonstances ) le dilemme suivant est donc présent : Utiliser cette libération de niveau 2 au début d'un combat et ainsi profiter de toute sa puissance, mais se trouver plus ou moins rapidement hors combat ( puisque le prolongement du combat est impossible une fois l'aura désactivée, Gray peut à peine bouger ) ou l'utiliser lorsqu'il est en difficulté et ainsi abattre sa carte maîtresse, mais qui finalement sera relativement moins puissante...
Spoiler:
 




Spoiler:
 



Code par K'Aya de Never-utopia.




Dernière édition par Gray K. le Mer 18 Déc - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
[Staff™]Héros / National Kid du RP
[Staff™]Héros / National Kid du RP
Kurosaki Ichigo

Masculin Nombre de messages : 1652
Âge : 36
Double compte : Daï,humain ultime
Date d'inscription : 20/12/2008
Fiche Technique : Shinigami Daïko wa kono ore da!!!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Zangetsu
Niveau: Shinigami Daïko / LVL 21
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue16000/16000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (16000/16000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyDim 15 Déc - 8:52

Bienvenue sur Bleach rpg.Avant de donner un avis plus prononcé sur cette fiche - qui me semble déjà pas mal du tout - je t'invite à consulter et signer le règlement puis à te présenter dans la section Nouveaux Membres.

_________________
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Ichi
Shinigami Daïko,Kurosaki Ichigo.Ore no tsuyosa wo nameru na yo...
Spoiler:
 

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Kurosa11
[DB Multiverse]
Revenir en haut Aller en bas
Gray K.
Fullbringer
Fullbringer
Gray K.

Masculin Nombre de messages : 7
Âge : 25
Date d'inscription : 15/12/2013
Fiche Technique : Click Here, The Lightning's Background

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Contrôle de la foudre
Niveau: Fullbringer puissant / LVL 11
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue3000/3000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (3000/3000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyDim 15 Déc - 9:13

Merci pour la bienvenue ! J'ai fais ce que tu m'as demandé, j'avais complètement zappé que je devais passer par là-bas Razz ! En tout cas merci de t’intéresser à ma fiche, j'espère qu'elle te conviendra (:
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
[Staff™]Héros / National Kid du RP
[Staff™]Héros / National Kid du RP
Kurosaki Ichigo

Masculin Nombre de messages : 1652
Âge : 36
Double compte : Daï,humain ultime
Date d'inscription : 20/12/2008
Fiche Technique : Shinigami Daïko wa kono ore da!!!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Zangetsu
Niveau: Shinigami Daïko / LVL 21
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue16000/16000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (16000/16000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyDim 15 Déc - 10:39

Bien bien bien. Alors déjà voir une fiche bien faite de bon matin me fait plaisir Smile Bon il reste 2-3 fautes d'inattention mais rien de bien méchant.
A part ça j'ai pas vraiment beaucoup à redire sauf sur un point : la foudre est un puissant élément donc il faudra faire preuve de beaucoup d'auto-modération dans tes futurs rp (genre exécuter un one shot)
Voila.J'attends juste l'avis d'un modérateur avant de parler validation.

_________________
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Ichi
Shinigami Daïko,Kurosaki Ichigo.Ore no tsuyosa wo nameru na yo...
Spoiler:
 

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Kurosa11
[DB Multiverse]
Revenir en haut Aller en bas
Miyu Etsuko
Fullbringer
Fullbringer
Miyu Etsuko

Féminin Nombre de messages : 433
Âge : 28
Double compte : Emilou Apacci

Yumi Mizu (Envahisseuse)
Date d'inscription : 12/12/2011
Fiche Technique : Elle se trouve ici

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Arme
Niveau: Humaine Puissante / LVL 11 (lvl uped) (2nde libé)
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue5000/6300Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (5000/6300)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyDim 15 Déc - 13:24

Un niveau 10 ou 11 pour moi. A toi de voir Chigo !

_________________
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Sign_m10
Revenir en haut Aller en bas
Gray K.
Fullbringer
Fullbringer
Gray K.

Masculin Nombre de messages : 7
Âge : 25
Date d'inscription : 15/12/2013
Fiche Technique : Click Here, The Lightning's Background

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Contrôle de la foudre
Niveau: Fullbringer puissant / LVL 11
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue3000/3000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (3000/3000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyLun 16 Déc - 1:59

D'accord et merci pour l’appréciation sur la fiche de présentation. Je ferais attention inRP de bien évidemment brider les pouvoirs que peut offrir la foudre ^^. Si c'est un Hollow de un ou deux niveau de moins que moi c'est sûr que je ferais en sorte que ce soit un combat bien plus tendu que si c'est un simple Hollow niveau 2 Razz !
Par contre si j'ai bien compris, je dois faire un Test RP avant d'être validé et de pouvoir RP avec les membres, c'est bien ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
[Staff™]Héros / National Kid du RP
[Staff™]Héros / National Kid du RP
Kurosaki Ichigo

Masculin Nombre de messages : 1652
Âge : 36
Double compte : Daï,humain ultime
Date d'inscription : 20/12/2008
Fiche Technique : Shinigami Daïko wa kono ore da!!!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Zangetsu
Niveau: Shinigami Daïko / LVL 21
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue16000/16000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (16000/16000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyLun 16 Déc - 9:34

Oui tout à fait. Alors montre moi que tu justifies ce futur lvl Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... 3709212815

_________________
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Ichi
Shinigami Daïko,Kurosaki Ichigo.Ore no tsuyosa wo nameru na yo...
Spoiler:
 

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Kurosa11
[DB Multiverse]
Revenir en haut Aller en bas
Gray K.
Fullbringer
Fullbringer
Gray K.

Masculin Nombre de messages : 7
Âge : 25
Date d'inscription : 15/12/2013
Fiche Technique : Click Here, The Lightning's Background

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Contrôle de la foudre
Niveau: Fullbringer puissant / LVL 11
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue3000/3000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (3000/3000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyMar 17 Déc - 10:01



« Test RP. »
The Kuroi Ikazuchi, Gray King.





Spoiler:
 


Un domicile, un endroit chaud, fixe, un lieu qui mettrait fin à tout ceci, à cette vie de vagabond. Vie que j'avais choisi d'adopter depuis bien longtemps. Ne jamais rester trop longtemps au même endroit, ne jamais s'attacher à une ville, à l'un de ses habitants. Des règles élémentaires pour tout hommes ayant ne serait-ce qu'une once d'espoir de vivre de la sorte. Pourquoi faire ce choix ? Celui de la solitude, de la déshumanisation ? À dire vrai... c'était une très bonne question, je n'étais même pas capable de répondre moi même. Peut-être était-ce une espèce de traumatisme dû à cette enfance si... peu commune disons. Peut-être n'avais-je tout simplement pas envie de revivre et de ressentir de nouveau cette douleur qui désintègre votre estomac, puis votre corps entier de l'intérieur ? En y réfléchissant bien, aussi loin que je pouvais remonter dans mes souvenirs, je n'avais pas réellement trouver ces événements terrorisants ou traumatisant. J'avais été élevé à la façon des King, j'étais un enfant spécial, ma stabilité psychologique devait me permettre d'endurer tout cela sans osciller. Alors pourquoi ? Pourquoi toutes ces questions, ces mystères... Pourquoi maintenant ? Après si longtemps ? Je pensais avoir effacé tout cela, tourné la page. L'histoire appartient au passé, l'histoire ne devait pas entraver mon présent et encore moins mon avenir. Le temps de la libération était venu, je devais me délivrer de mes chaînes, me détacher de tout cela. Non, oublier n'était certainement pas la solution,  je me devais d'accepter mon passé, d'en faire une force et de devenir ainsi un homme et un combattant meilleur. Plus question d'être lâche, je devais affronter cette hantise et cela commençait dès maintenant, cette vie de lâche errant tel une âme perdue n'était plus pour moi, désormais ma vie serait guidée par des convictions, des croyances et des aspirations auxquelles je ne pouvais tourner le dos. Il était temps d'accepter les poids de mon histoire...

Mon choix était fait désormais et une vie nouvelle me tendait les bras, il était temps d'accepter son étreinte et d'écrire mon futur. Je me redressais petit à petit, jusqu'à me tenir droit fièrement, solide sur mes appuis, dans une posture de force et de prestance, l'heure était venue. Ce premier pas vers l'avant scella définitivement le choix qui venait d'être fait. Plus aucune marche arrière n'était possible, l'avenir se dessinait devant moi et la marche vers ce dernier débutait. Ma première étape était la ville de Karakura, de toute les villes que j'avais pu visiter durant mon errance, c'était celle qui m'avait de loin le plus marqué. Les raisons étaient plutôt vagues, mais cette endroit me semblait charmant, envoûteur dirais-je même. Peut-être y trouverais-je quelques réponses, mais aussi de nouvelles aventures, après tout je ne tenais pas à ce que ma vie devienne monotone et ennuyeuse, hors de question. Cette allure apaisée et déterminée me mena vers la ville visée plus ou moins rapidement. Comme dans mes souvenirs, cette ville ressemblait à une cachette. Une cachette pour quel genre de personne ? Aucune idée, mais les mystères me semblaient être légions ici. La nuit commençait à tomber et je n'avais évidemment pas eu le temps de trouver un lieu ou m'installer. La ville possédait une auberge mais, maladroit comme je suis je n'avais pas pris la peine de me renseigner sur la position et vu que je n'avais ni carte, ni personne à qui demander mon chemin... J'étais condamné à passer une nuit à la belle étoile. Une de plus. Et bien tant pis, cette nuit n'allait pas du tout avoir la même saveur que les autres, elle symbolisait quelque chose de nouveau, une renaissance.

Quittant le centre ville, j'avais pour but de rejoindre l'orée de la ville, je ne voulais pas être dérangé au petit matin, alors autant trouver un endroit désert qui saurait pérenniser le calme qui, s'était répandu sur la ville à moitié endormie. J'avais réussi à trouver un endroit pas trop inconfortable relativement vite, je déposais les quelques affaires que je trimbalais dont cet énorme sac pesant une tonne. Il était également plus convenable d'enfiler une tenue plus chaude, la nuit risquait d'être fraîche. Ainsi cette chemise blanche on ne peut plus classique, aux manches retroussées et ce pantalon noir n'allaient peut-être pas être suffisant. De plus j'étais l'heureux détenteur d'une tenue assez excentrique certes, mais à la fois très sobre. Oui, je l'entend c'est très indécis... Il s'agissait en réalité d'une cape ancienne, une pièce de collection paraissait-il, sa couleur était relativement sombre et cape n'était certainement pas le bon mot. Manteau serait peut-être plus judicieux, long et épais, il s'écoulait jusqu'en bas de mes genoux, malgré cela il s'avérait être plutôt léger. Une capuche capable de camoufler les trois quarts de mon visage y était également cousue, un vrai trésor  vestimentaire, n'est-ce pas ? Une fois mieux couvert, je me détendait lentement en m'allongeant sur le sol légèrement humide, le ciel était découvert cette nuit là, les étoiles brillaient de mille feux en quantité impressionnante, elles paraissaient si lointaines et si... paisibles. Ah, la mélancolie, c'n'était pas pour moi. Je chassais rapidement ces pensées poétiques de mon esprit avant de tenter de trouver le sommeil. Je pouvais entendre au loin Morphée qui, de son chant m’appelait vers une nuit reposante.

Alors que mes yeux s'étaient fermés depuis un long moment et que mon esprit s'était laissé aller à quelques rêveries, un cri strident et très puissant m'extirpa de mon sommeil réparateur. Ce bruit... J'étais capable de le reconnaître même parmi une infinité d'autres sons, il s'agissait d'un Hollow, du cri d'un hollow, aucun doute possible. Je me redressais rapidement, je n'avais pas de temps à perdre c'est pourquoi, sans la moindre once d'hésitation, j'abandonnais mes affaires et mon pseudo campement pour rejoindre la source de ce son on ne peut plus désagréable. Mes capacités en tant qu'humain était très évoluées à dire vrai, je pouvais sans le moindre problème battre les Hollows les plus abordables. Je savais toutefois qu'il existait dans ce monde différents types de personnes capables de largement me surpasser et faire face à des adversaires bien plus coriaces. Les shinigamis d'un niveau de vice capitaine et de capitaine étaient évidemment capable de prendre part sérieusement à la lutte contre les Hollows, j'avais également entendu parler d'un type d'humain : Les Quincys, eux aussi étaient capables de combattre efficacement les âmes perdues. Autres humains en position de le faire : Les Fullbringers. Ces différentes catégories de combattants regroupait sans doutes des adversaires redoutables capable de me terrasser sans difficultés. C'est pourquoi je me devais de devenir meilleur, d'atteindre un niveau d'exception, je voulais moi aussi faire partie de cette guerre, je voulais moi aussi... donner un sens à ma vie.

Karakura était une ville dont j'avais beaucoup entendu parlé, notamment à cause de sa forte concentration de Shinigami, il s'agissait sûrement une ville spéciale aux yeux de la Soul Society puisqu'elle était très bien gardée. Cependant, mes recherches et ma quête d'information m'avait appris qu'au sein même de l'ordre des Shinigamis, beaucoup n'avait pas la capacité de combattre les Hollows les plus puissants. Pire, certains ne pouvaient pas rivaliser avec des les Gillians, aussi nommés Menos Grande, pourtant considérés comme étant les plus faibles au sein de l'évolution d'un Hollow. Or, l'adversaire qui se présentait au loin n'était autre qu'un Menos Grande, je ne pouvais pas me tromper : une grande silhouette noire, immense même, bien plus imposante que les Hollows classiques, celui qui me faisait face avait aisément la taille d'un des plus haut immeuble de la ville. Impressionnant ? Pas vraiment, mon niveau actuel me permet sûrement d'en venir à bout, malgré cela deux problèmes se posaient. Premièrement, comment être sûr que personne n'ai été blessé ? Les shinigamis de garde n'étaient certainement pas capable de vaincre un Gillian seul et en considérant ma capacité de réaction et ma vitesse, j'allais être leur premier secours. En effet les capacités liées à la foudre ne sont pas qu'offensives, ainsi en m’entraînant durement j'eus la capacité de créer une technique du même type que le Shunpô des shinigamis : L'Hiraishin. Il s'agissait d'une capacité de déplacement instantané sur un distance plus ou moins important en fonction de mon niveau et dont la vitesse dépendant également de mon réiatsu. Ainsi cette technique s'avérait indispensable, elle évoluait en même temps que moi : lorsque mon niveau augmentait, la technique en faisait de même et évoluait vers un stade supérieur. Néanmoins, je n'avais le temps de rêvasser sur mon panel personnel, le lieu de l'affrontement était juste devant moi, une fois proche, je pouvais me rendre compte à quel point ce Hollow était gigantesque... Le Gillian se déplaçait, je pouvais donc en conclure qu'il avait vaincu les forces de protection locales et c'est ici qu'intervenait le second problème. Les Gillians n'étaient pas réputés pour être indépendants, en réalité il s'agit d'un type de Hollow presque dénué de tout caractère, ainsi difficile de croire qu'une simple marionnette de combat ai pu prendre l'initiative d'attaquer seul une ville... Quelque chose ou plus précisément quelqu'un se cachait certainement derrière tout ça, quelqu'un de bien plus puissant que ce Ménos.

Spoiler:
 

Mon premier objectif était d'attirer le monstre un peu plus loin, nous étions à l'orée de la ville et même à cette distance, une attaque tel qu'un Cero pouvait aisément détruire des constructions ou tuer des Hommes, je ne pouvais pas le permettre. Disparaissant toujours un petit plus rapidement afin de rejoindre un endroit plus proche du colosse, je réduisait petit à petit la distance qui nous séparait tout en restant sur mes gardes, je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce marionnettiste de l'ombre... Toutefois, il ne semblait pas décidé à se montrer immédiatement, peut-être considérait-il que ce Gillian suffirait à tous nous vaincre ? Si c'était réellement le cas, il me sous-estimais au plus haut point. Une fois à distance d'attaque du Menos, je me lançais dans l'offensive, me trouvant derrière lui il était logique de penser que si je l'attaquais depuis ma position il effectuerais un demi tour afin de m'attaquer.

Joignant mes mains rapidement, je débutais une concentration de réiatsu au niveau de ces dernières, il était temps de passer à l'action je ne pouvais plus permettre la progression de cette abomination. Tout en relevant la tête je laissais échapper une multitudes de rayons de foudre, comparables à des éclairs tombant du ciel. Les assauts foncèrent vers les Menos, qui lentement pivota afin de ma faire face. Les faisceaux lumineux terminèrent leurs courses dans le corps du Gillian, qui vit certaines attaques simplement le heurter tandis que d'autres le perforèrent. Pas suffisant pour l'éliminer donc, pas étonnant en même temps, un mastodonte pareil se devait d'avoir une défense correct et cette attaque n'était en rien dévastatrice, c'était plutôt une offensive visant à jauger les capacités de ce Hollow. Les analyses en découlant était importantes, par exemple je pouvais désormais ôter tout doutes quant à sa faculté à éviter mes attaques, il n'en était tout simplement pas capable. Sa lenteur était extrême et je pouvais donc adopter plusieurs style pour le combattre. Les assauts à répétition n'étaient peut être pas la meilleure solution, je devais en finir rapidement afin de localiser le réel danger. La seconde phase pouvait donc commencer, je devais attaquer de nouveau avant que le géant prenne l'initiative, j'utilisais de nouveau le Hiraishin afin de me déplacer vers la droite, mon but était simplement de lui faire perdre du temps, il ne pouvait pas m'atteindre si je bougeais sur l'aire de combat à cette vitesse. Me figeant quelques secondes, je concentrais de nouveau mon réiatsu, cette fois ci l'attaque devait être puissante, nette et précise, peut-être pas de quoi en finir tout de suite, mais assez pour sérieusement l'affaiblir. Je formais au dessus de ma tête une sphère imposante de foudre condensée, l’électricité se concentrait sans le moindre problème dans l'espace qui séparait mes deux paumes, de ce fait en quelque seconde je pus parvenir à une quantité suffisant pour l'attaquer. D'un mouvement rapidement et puissant je balançais cet amas énergétique vers le Menos. Dans sa course vers sa cible, la foudre pris forme, ce qui n'était qu'énergie pure devint une lance à la forme d'un trident dont la vitesse fut grandement décuplée une fois totalement formée. De nouveau je me téléportais afin de ne laisser aucun répit à ce monstre. Au moment ou j'apparaissais de nouveau un peu plus loin, la lance traversa le corps du Gillian, créant une décharge électrique paralysante dans tout son corps en plus de le blesser plus ou moins grièvement. J'avais donc un boulevard pour ne terminer avec ce combat grotesque. Immobiliser, le Gillian ne représentait plus une menace, je me mis donc en position, légèrement fléchi en amassant une importante quantité d'énergie. Cette fois la foudre se concentra au niveau de ma paume droite, créant une espèce de générateur de foudre à cet endroit. Rapidement le nombre d'éclairs qui s'échappaient de ma paume devint incalculable, la puissance condenser de cette attaque devrait être suffisante pour exterminer ce Menos Grande, je m'élançais alors d'un saut vers son masque prêt à le réduire en poussière grâce à cette attaque. « Raikiri » Prononçais-je alors que je prenais mon impulsion afin de l'atteindre, tel était le nom de attaque purgatoire qui allait délivrer cette âme perdue...

Alors que je m'étais déjà lancé vers mon adversaire, je vis une forte couleur rouge apparaître au niveau du masque de ce dernier. Merde, il était donc capable de lancer un céro même si son corps était totalement paralysé ? Je ne l'avais pas imaginer, vu la distance à laquelle je me trouvais du rayon, ma position et la situation, je n'allais pas pouvoir éviter ce Cero. Tendant mon bras droit vers l'avant je n'avais pas d'autre choix que de confronter mon Raikiri à ce Cero, l'affrontement risquait d'être intense même si je semblais largement supérieur, il allait être difficile de ressortir de cette situation indemne. Le cri du Menos désigna le moment ou il laissa son Cero s'échapper vers moi, en quelques secondes nos deux attaques entrèrent en collision créant ainsi tout d'abord une explosion immense et ensuite un affrontement entre nos deux énergies spirituelles. Ralentis dans mon élan, je devais maintenant annihiler ce Cero afin d'en finir avec ce combat. Malgré la puissance du Menos je restais nettement plus puissant c'est pourquoi mon Raikiri pourfendit le le rayon couleur écarlate, divisant ainsi le cero en deux lasers rouges qui s'écrasèrent sur le sol. Toutefois, malgré cette victoire, je pouvais déjà ressentir une vive douleur au niveau de mon épaule droite, les dommages devaient certainement y être importants. La fin de ce combat approchait peu à peu, tandis que ma distance avec le Gillian se réduisait. Une fois mes éclairs ayant détruit le masque du monstre géant, un dernier cri fut perçu puis il disparu aussi simplement qu'il était apparu...

Mon corps retomba sur le sol, ce combat m'avait pris bien plus que ce que j'avais prévu. Plus d'énergie, plus de temps et en plus de tout cela je me retrouvais blessé. Ma cape était totalement brûlée à ce niveau là et mon épaule était dans un piteux état. Mais pouvais-je rester planté là ? La menace qui planait sur la ville était bien plus importante qu'un simple Menos Grande, je devais trouver la source du problème. En une fraction de seconde je disparu de nouveau, utiliser ces trois techniques n'était pas un problème en soit, mais coupler à différent facteurs extérieurs je me retrouvais dans une position délicate. Tout d'abord, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas mener un combat aussi sérieux, ainsi je n'étais plus habituer du tout à utiliser autant d'énergie dans un laps de temps aussi réduit. De plus ce Cero m'avait forcé à augmenter considérablement la puissance de mon Raikiri qui, au final me draina bien plus d'énergie que prévu. C'était dommageable pour le combat qui se profilait. Me déplaçant de toit en toit je cherchais un réiatsu, une soif de sang... quelque chose qui pourrait m'indiquer la présence d'un ennemi. Malheureusement j'avais peut-être trop réfléchis, il était au final possible que celui qui avait emmener ce Menos Grande ce soit enfuis... Je n'en savais foutrement rien. En tout cas tout cela ne laissais présager rien de bon...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
[Staff™]Héros / National Kid du RP
[Staff™]Héros / National Kid du RP
Kurosaki Ichigo

Masculin Nombre de messages : 1652
Âge : 36
Double compte : Daï,humain ultime
Date d'inscription : 20/12/2008
Fiche Technique : Shinigami Daïko wa kono ore da!!!

Feuille de personnage
Nom du zanpakutô/Nature du pouvoir: Zangetsu
Niveau: Shinigami Daïko / LVL 21
Reiatsu:
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Left_bar_bleue16000/16000Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty_bar_bleue  (16000/16000)

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... EmptyJeu 19 Déc - 13:51

Et bien je sens qu'on ne va pas s'ennuyer avec un joueur pareil^^
Validé donc Mister King Bradl...euh King Gray. Bon rp à toi Smile

PS : tu n'oublieras pas de te relire par contre dans tes futurs rp avant de poster

_________________
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Ichi
Shinigami Daïko,Kurosaki Ichigo.Ore no tsuyosa wo nameru na yo...
Spoiler:
 

Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Kurosa11
[DB Multiverse]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty
MessageSujet: Re: Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...   Gray King, presque une divinité au sein des Hommes... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gray King, presque une divinité au sein des Hommes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Rpg  :: En ce qui concerne le RP... :: Fiches Techniques :: Fiches techniques validées-
Sauter vers: